[ Accueil ]

[ Club ]

[ ]

[
0
]

Voir le sommaire complet illustré

- Voir le sommaire illustré

PARTIE 1 : IMAGE

- Actus L’actualité du monde de la photo vue par la rédaction. - Avant-Première : Powershot G5X Mark II & G7x Mark III Canon renouvelle le haut du panier de sa gamme PowerShot en lançant deux modèles simultanément. Les G5 X Mark II et G7 X Mark III adoptent un design très proche et le même capteur, un Cmos empilé. - Évènement : LES ZOOMS 2019 Dixième édition du concours, organisé à l’occasion du Salon de la Photo, qui se déroulera cette année du 7 au 11 novembre, Porte de Versailles. Traditionnellement, éditeurs, directeurs ou rédacteurs en chef de divers médias photo présentent chacun un profil de photographe émergent. Deux prix seront attribués. L’un octroyé par le public, l’autre, par les représentants de chaque titre de presse. Vous pouvez voter sur le site www.lesalondelaphoto.com - Beaux livres : La sélection de la rédaction des livres photos.

AGENDA :

- Agenda : La sélection des expos incontournables de ce mois. À voir absolument !

UN JOUR, UNE PHOTO :

- Un jour, une photo : défense de l’environnement Dans les Alpes, afin de protester contre l’implantation d’une ligne à très haute tension, un collectif baptisé NoTHT05 organise une action de communication spectaculaire, en toute illégalité. Le photojournaliste Ulysse Lefebvre, spécialisé dans les sujets « de montagne », suit les manifestants afin de documenter l’évènement.

INFLUENCES : S’INSPIRER DE MARIO GIACOMELLI

- En publiant un livre consacré à ses propres influences photographiques, Jean-Christophe Béchet propose une belle traversée de l’histoire de la photographie, de Eugène Atget né en 1857 à Stéphane Couturier, né cent ans plus tard. Dix décennies qui ont façonné l’esthétique photographique, entre courants, controverses et expérimentations. Jean-Christophe a retenu 51 noms pour cette petite histoire de la photographie, à la fois pratique et autobiographique. Chaque mois, vous retrouverez un chapitre de ce livre en suivant l’ordre chronologique des années de naissance. Avec à l’esprit cette phrase du grand philosophe, écrivain et essayiste italien Umberto Eco qui a écrit : « Les grands écrivains sont des grands lecteurs de dictionnaires : ils nagent à travers les mots. On apprend en lisant, comme les peintres ont d’abord toujours copié leurs aînés. La source d’inspiration, à condition de ne pas mener au plagiat, est essentielle ».

GRAND FORMAT :

- Lumix S1R, retour d’expériences : Suite à la sortie des premiers hybrides Lumix 24 x 36, nous avons souhaité confronter les impressions de deux photographes professionnels, à l’issue de leurs reportages respectifs avec le S1R. Bruno Calendini a testé le fleuron de la gamme Lumix S de 47 Mpxl dans les Andes, au printemps dernier (lire reportage dans notre numéro 115), tandis que Ludwig Favre, ambassadeur officiel chez Panasonic, a bravé le rude hiver à New York et à Chicago. Chacun nous fait part de son expérience avec ce boîtier et les optiques en monture L utilisées.

IL ÉTAIT UNE FOIS : 1929 Rolleiflex du 6 x6 à la folie des grandeurs

En 1929 une petite entreprise d’Allemagne du Nord commercialise un nouvel appareil de format 6 x 6, le Rolleiflex. 40 ans plus tard, la marque diffuse de nombreuses gammes d’appareils sur le marché mondial, mais va s’épuiser à essayer de faire mieux et moins cher que le Japon…

PARTIE 2 : TECHNIQUE

DOSSIER SPÉCIAL : LA SURIMPRESSION OU DOUBLE EXPOSITION

La surimpression est de ces expériences photographiques qui ne laissent pas indifférent. Qu’elle émerveille, intrigue ou réveille quelques fervents détracteurs, cette technique de prise de vue très ancienne connait ces dernières années un regain d’intérêt. - Une histoire et une philosophie La surimpression, également appelée « double exposition », ou exposition multiple, n’a rien de nouveau. En effet, c’est une des premières « erreurs » photographiques qui, comme c’est souvent le cas avec les erreurs, a donné le jour à une technique à part entière. - Rigueur et conceptualisation Faire le choix de travailler en surimpression implique justement de ne laisser aucune place au hasard. - Inspiration… : À travers ces quelques pages, je vous propose de découvrir ce qui a guidé mon inspiration et ce qui se cache derrière la magie des images. ■ S’émerveiller ■ Englober un tout ■ Faire voyager, faire rêver ■ Sensibiliser ■ S’exprimer et dénoncer ■ - QUIZZ : À vous de jouer : Tout le monde va deviner que je suis fan de Top Chef en lisant cette rubrique, mais ma gourmandise m’a trahie depuis fort longtemps ! Vous trouverez ci-dessous deux petites activités : un quizz et un défi photographique… À vous de jouer !

EXCLUSIF : REPORTAGE-TEST CANON EOS RP

Nouvel épisode de notre format de prédilection : les expériences digitales. Une semaine en autonomie complète, en kayak, dans l’Ouest américain, entre l’Arizona et l’Utah, dans le Glen Canyon National Recreation Area, sur le lac Powell, gigantesque plan d’eau artificiel de quelque 300 km de long, né du fleuve Colorado. C’est dans ce décor de western, à 380 km de Las Vegas, que nous avons testé l’EOS RP, au mois d’avril. - LAC POWELL (USA) : LA BALADE SAUVAGE CNous avons confié à Antoine Guibert, lauréat de notre concours, et Bruno Calendini, photographe attitré de nos Expériences digitales, cet hybride 24 x 36 particulièrement compact, tout en étant robuste, avec plusieurs optiques RF et EF. Ils avaient en outre pour mission de capturer notre expédition, qui consistait chaque jour à pagayer sur les eaux transparentes cernées de mesa ocre, tout en vivant sous la tente et en participant à la vie du camp, sous les ordres, dictés en québécois, de notre guide, Simon Nadeau. - LA GALERIE : LA PREUVE PAR L’IMAGE ET RIEN QUE L’IMAGE. UNE GALERIE RÉALISÉE AVEC LE CANON EOS RP Photo : Antoine Guibert - Bruno Calendini / StudioNature.com - LE CAHIER TECHNIQUE : Focus sur les principales caractéristiques du boîtier hybride plein format Canon, ainsi que sur les fonctions utilisées lors de notre expédition sur le lac Powell. Du capteur de 26 Mpxl à l’absence de stabilisation en passant par le viseur Oled et la construction, nous avons pu confronter l’EOS RP aux réalités du terrain. - FOCUS : Cokin Nuances Extreme (Série Z-Pro taille L) : Inconcevable d’envisager un séjour photo dans l’Ouest américain sans filtres ! Nous avons choisi de tester un ensemble de verres de la série Nuances Extreme, de la firme française Cokin, en taille L. Nous disposions de filtres à densité neutre dégradé soft GND4 et GND8, ainsi que d’un filtre ND uni ND1024. - MAKING-OF, dans les coulisses de l’expédition : Évoluer en autonomie complète dans l’Ouest américain, tout en accomplissant une performance sportive en kayak et en testant du matériel photo, exige de prendre les précautions nécessaires en termes de logistique. Voici un aperçu de notre organisation en camp, pour effectuer notre reportage dans les meilleures conditions. - AVANT DE PARTIR Quelques pistes pour marcher dans les pas de la rédaction.

ATELIER PHOTO : COMMENT PHOTOGRAPHIER LES EAUX VIVES ?

Bien que le procédé soit devenu un cliché, le recours à la pose longue pour donner un aspect cotonneux à l’eau n’en est pas moins plaisant et efficace. ■ Le matériel ■ L’installation ■ Les étapes ■ Le contrôle du flou ■ La retouche ■

DE VOUS À NOUS : FOIRE AUX QUESTIONS [FAQ]

- La protection et l’entretien des optiques : Elles sont précieuses. Par leur prix d’abord, la tendance étant plutôt inflationniste. Par leurs qualités qui rendent justice aux capteurs et autofocus modernes. Autant savoir les protéger et les entretenir. - L’ergonomie des objectifs : Un objectif, ce n’est pas que des lentilles et un diaphragme dans une boîte cylindrique. Il y a aussi des bagues, des touches, des moteurs, des circuits électroniques et du traitement informatique. Pas étonnant que l’ergonomie varie dans de grandes proportions d’un modèle à l’autre.

TUTORIELS / PAS-à-PAS

■ Liste des tutoriels : LIGHTROOM Classic [2 tutoriels]
- TUTORIEL #1 : LIGHTROOM Classic
Afficher les informations des images
Les photos numériques s’accompagnent d’un grand nombre d’informations enregistrées dans les métadonnées. Voici comment Lightroom Classic vous permet d’en tirer parti.
- TUTORIEL #2 : LIGHTROOM CLASSIC
Osez la dynamique avec Photoshop
Conservez un flux de travail réversible et optimisez-le avec Lightroom, Photoshop et vos modules externes grâce aux objets et filtres dynamiques.

PARTIE 3 : MATÉRIEL

LES TESTS

■ Liste des tests : Fujifilm Instax Mini LiPlay ■ HP Sprocket 200 ■ Brother VC-500W ■ Canon Speedlight 470EX-AI ■ Nissin i600 ■ Lowepro Photo Active BP300 AW ■ Vanguard VEO Select 4 ■ NiSi porte filtres V6 ■ B+W F-MRC HTC C-Pol KSM ■ Sekonic Spectromaster C800 ■ PocketWizard FlexTT6 Control TL Canon ■ Blindfold Power Junkie ■ Nikkor Z 24-70 mm f/2,8 S ■ Sony FE 135 mm f/1,8 G Master ■ - TEST#1 : Fujifilm Instax Mini LiPlay En place depuis plus de vingt ans et malgré le retour en grâce de Polaroid, la photo instantanée à la sauce Fujifilm n’en finit plus de tisser sa toile et de conquérir des parts de marché. - TEST#2 : HP Sprocket 200 Si l’on excepte les déclinaisons en différentes couleurs, cela fait un sacré bout de temps que HP n’a pas mis à jour sa mini-imprimante annoncée en 2015 et destinée aux smartphones. C’est désormais chose faite avec la Sprocket 200. - TEST#3 : Brother VC-500W À l’origine destinée à l’impression d’étiquettes couleur, l’imprimante VC-500W est désormais commercialisée par Brother comme un produit destiné aux loisirs créatifs. Oui, vous avez bien lu… - TEST#4 : Canon Speedlight 470EX-AI Sorti l’an dernier, ce flash Canon inaugure une technique de positionnement automatique de la tête vers le plafond, pour supprimer ou réduire les ombres portées. Un procédé récemment repris par Kenko. - TEST#5 : Nissin i600 Alternative intéressante aux flashs cobra proposés par les marques d’appareils photo, le petit dernier de Nissin est destiné aux photographes exigeants à la recherche d’un flash compact proposé à un tarif raisonnable. - TEST#6 : Lowepro Photo Active BP300 AW Choisir un sac à dos n’est pas facile, surtout quand les entités multimarques multiplient les références. Celui-là n’a pas de connotation spécifique : à l’aise en voyage, en courte randonnée ou sur un terrain de chasse photographique. - TEST#7 : Vanguard VEO Select 41 Comme ce modèle 41, les VEO Select sont des sacs à dos livrés avec une bandoulière qui les transforme en sac d’épaule. Et se portent comme une valisette grâce à des poignées. En prime, une multitude d’espaces de rangement et de poches. - TEST#8 : NiSi porte filtres V6 Bien connu pour la qualité de ses produits et de son catalogue de filtres techniques, NiSi fait évoluer son porte-filtre désormais en V6 fourni avec, au choix, le polarisant CPL Pro ou le NC Landscape. - TEST#9 : B+W F-MRC HTC C-Pol KSM L’estampille B+W apposée sur le cerclage d’un filtre photo est généralement synonyme d’excellence, ce qui est le cas du filtre polarisant HTC C-Pol KSM.  - TEST#10 : Sekonic Spectromaster C800 Difficile de faire évoluer un outil de mesures aussi perfectionné, mais Sekonic, sous le couvert des nouvelles normes, fait monter en puissance son outil de mesure de la lumière à destination des pros et des experts. - TEST#11 : PocketWizard FlexTT6 Control TL Canon Bien connu pour ses systèmes de pilotage et de contrôles de flashs à distance, PocketWizard propose aujourd’hui un nouveau modèle émetteur/récepteur dédié aux appareils et aux flashs Canon. - TEST#12 : Blindfold Power Junkie Il y a des accessoires à propos desquels on se demande pourquoi personne n’y avait jamais pensé. C’est le cas du Power Junkie, un astucieux petit boîtier pour ne plus jamais tomber en panne d’accu. - TEST#13 : Nikkor Z 24-70 mm f/2,8 S Il y a trois ans, le zoom 24-70 mm stabilisé destiné aux reflex n’avait pas séduit tous les fans de la marque, avec la gamme Z Nikon repart d’une page blanche et sous des dehors austères, ce nouveau modèle pro affiche des performances exceptionnelles. - TEST#14 : Sony FE 135 mm f/1,8 G Master La gamme Sony G Master, le très haut du panier de la marque, offre désormais en optiques fixes le choix entre les focales de 24, 85, 100 et 135 mm. Il ne reste à déployer qu’un 35 et un 50 mm pour disposer des focales traditionnelles du 24 x 36.

LA TRIBUNE DE SYLVIE : ARLES DES RENCONTRES AVANT TOUT

- Chaque mois, Sylvie Hugues nous livre son regard et son analyse sur un monde de la photo toujours aussi protéiforme.

N’hésitez pas à commenter le sommaire de ce numéro pour continuer nos échanges sur le site www.lemondedelaphoto.com. Au fait ce dernier numéro il vous plaît ?

NOUVEAU ! ABONNEMENT SANS ENGAGEMENT DE DURÉE
MDLP lance en 2018 une offre d’abonnement sans engament de durée sur sa version numérique (disponibles smartphones, tablettes et ordinateurs). Vous êtes libre de résilier ou suspendre à tout moment votre souscription par l’envoi d’un simple émail à l’adresse émail à abonnement@lemondedelaphoto.com Afin de vous faire découvrir cette offre pour vous procurer votre magazine préféré, nous vous proposons une offre préférentielle : vous payez 1€ le premier numéro, puis 3,90 € les numéros suivants. Paiement par CB 100% sécurisé par la société Générale. Cliquer sur ce LIEN pour bénéficier de cette offre.

MDLP #118 - Papier

par Vanessa Vigier - 

MDLP - 

8.5 €.

Actualités ■ Avant-Première : Powershot G5X Mark II & G7x Mark III ■ Les Zooms 2019 ■ Influences : s’inspirer de Mario Giacomelli ■ GRAND FORMAT : Lumix S1R, retour d’expériences ■ EXCLUSIF / REPORTAGE TEST AUX USA (Lac Powell) AVVEC LE CANON EOS RP ■ [100% PRATIQUE] Comment photographier les eaux vives ? ■ [100% RETOUCHE] : LIGHTROOM CC [2 tutoriels] ■ [100% MATÉRIEL] TESTS : Fujifilm Instax Mini LiPlay ■ HP Sprocket 200 ■ Brother VC-500W ■ Canon Speedlight 470EX-AI ■ Nissin i600 ■ Lowepro Photo Active BP300 AW ■ Vanguard VEO Select 4 ■ NiSi porte filtres V6 ■ B+W F-MRC HTC C-Pol KSM ■ Sekonic Spectromaster C800 ■ PocketWizard FlexTT6 Control TL Canon ■ Blindfold Power Junkie ■ Nikkor Z 24-70 mm f/2,8 S ■ Sony FE 135 mm f/1,8 G Master ■ La tribune de Sylvie Hugues ■

Revigorante abstinence Rien de tel qu’une cure. Pour y voir plus clair. Pour faire la part des choses entre le naturel et le futile. Pour revenir à l’essentiel. Pour se déconnecter. Comme si, dans une société d’abondance et de sollicitations de tous les instants, la fuite s’imposait. Ne serait-ce que quelques heures. Rarement, les invitations à renouer avec les plaisirs simples de la vie, à s’adonner à la méditation, à s’éloigner des tracas du quotidien n’ont autant eu le droit de cité. Si d’aucuns considèrent le « burn out » comme la maladie du XXIe siècle, la simple activation du mode avion sur nos téléphones s’avère une efficace prévention. Si bien que le calme, le silence, deviennent rares et recherchés. De véritables trésors terrestres, accessibles à une portion de plus en plus réduite d’individus, forcément privilégiés, sur une planète en proie à une inexorable surpopulation. Cette exaltation, nous l’avons pleinement ressentie, au cours de la semaine vécue en autonomie complète sur les bords et les eaux du lac Powell, aux confins de l’Utah et de l’Arizona, en compagnie du lauréat de notre concours, organisé en partenariat avec Canon. Entre deux coups de pagaie et installations de campement, Antoine Guibert, épaulé par Bruno Calendini, a eu tout loisir de confronter l’EOS RP aux réalités du terrain. En adoptant une approche minimaliste, imposée par l’impossibilité d’accéder à l’électricité. Bien que disposant de plusieurs batteries supplémentaires, il a désactivé la moindre option susceptible d’entamer la capacité de l’accu. Pas de mode rafale. Ni de vidéo. Une démarche photographique en forme d’éloge de la lenteur, braquée sur les paysages de western, partiellement inondés par le fleuve Colorado. Le plaisir de la composition, l’attention portée au choix de la focale. Rien d’autre. Oh bien sûr ! Les passionnés que nous sommes retrouvent vite leurs vieux réflexes, une fois l’aventure achevée : aussi vite que nous rallumons nos téléphones, au bout d’une semaine de repos forcé, durant laquelle Notre-Dame a brûlé, dans notre plus parfaite ignorance, nous serons les plus prompts, férus d’informations et de nouveautés que nous sommes, à saluer la moindre avancée technologique bénéfique. Peut-être l’accueillerons-nous d’un enthousiasme revigoré par l’abstinence, tant cette expérience nous a ramenés à la plus élémentaire des rigueurs photographiques : celle du cadre. Nous ne pouvons, à la faveur de l’été et de ce numéro double, que vous inciter à vivre de telles échappées photographiques.
par Benjamin Favier, rédacteur en chef

Commenter ce produit

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.