[ Accueil ]

[ Club ]

[ ]

[
0
]

Voir le sommaire complet illustré

OFFRE EXCEPTIONNELLE D’ABONNEMENT : RÉALISEZ 40% D’ÉCONOMIE = ABONNEZ-VOUS !
WORKFLOW + LEMONDEDELAPHOTO.COM + QNAP QGénie = 129 € au lieu de 214 €
Profitez de 40 % d’économie en souscrivant à notre offre d’abonnement de 1 an (14 numéros au total) + QNAP QGenie au prix de 129 euros TTC.
À PROPOS DU QNAP QGénie : Voilà un véritable couteau suisse numérique pour le photographe nomade. Son disque interne SSD d’une capacité de 32 Go et sa batterie de 300 mAh permettent de réaliser de multiples tâches impérieuses en voyage : stocker des données, décharger une carte mémoire SD, réaliser des sauvegardes en tout genre, partager une connexion Internet via sa prise Ethernet ou un accès WiFi, recharger un téléphone mobile. À peine plus encombrant qu’un smartphone, ce NAS mobile est muni d’un écran Oled, et il peut aussi se muer en un lecteur USB 3 de SD. Compatible Mac et Windows ses commandes sont pilotées par l’application mobile Qfile ou une interface Web.
Je souhaite m’abonner aux magazine Workflow & LemondedelaPHOTO.com

- Voir le sommaire illustré

PARTIE 1 : ACTUS

- Actus L’actualité du monde de la photo vue par la rédaction.

ÉVÉNEMENT : MDLP RÉALISE SON 1er DOCU

- Les Voix de la nature : Nous avons le plaisir de vous présenter "Les Voix de la Nature, À la rencontre des nature writers", le premier projet de documentaire de MDLP qui fait l’objet d’une collecte sur KissKissBankBank. SOUTENEZ-NOUS, IL EST ENCORE TEMPS !

LIVRES PHOTO : LA SÉLECTION DE LA RÉDACTION

- Les coups de cœur de la rédaction : Beaux livres, ouvrages techniques, de poche : la rédaction dévoile ses coups de cœur dans ces différents domaines de l’édition photo.

AGENDA :

- Agenda : La sélection des expos incontournables de ce mois À voir absolument !

PROFIL : LE PHOTOGRAPHE RAFAËL YAGHOBZADEH

- Profil : Rafael Yaghobzadeh Un jeune photographe engagé dans un travail à long terme entre deux reportages.

RENCONTRE : RAYMOND DEPARDON

- Les habitants par Raymond Depardon Pour réaliser Les Habitants, long-métrage en salle depuis le 26 avril, le cinéaste a sillonné la France pendant trois mois, en caravane, de Charleville-Mézières à Nice en passant par Sète et Cherbourg. Son but, écouter ce que les gens, rencontrés dans la rue, avaient à dire, sans leur poser de questions, les laissant converser dans l’intimité de la caravane, devant la caméra.

DOSSIER SPÉCIAL : LE PLEIN FORMAT
Avec l’arrivée du Pentax K-1, l’offre en matière de reflex plein format s’élargit, aux côtés des modèles Canon et Nikon, sans oublier Sony, sur le segment hybride, et Leica, qui demeure à part. Nous avons ainsi souhaité faire le point sur les avantages et inconvénients du 24 x 36 en numérique. De la problématique de la mise au point au choix des optiques en passant par des cas pratiques de prises de vue et d’editing, vous verrez pourquoi le plein format fait figure de référence…

PARTIE I : THÉORIE & PRINCIPES FONDAMENTAUX


- La saga du 24x36 Introduit en 1925, le 24 x 36 demeure le format de film le plus répandu. Pourtant, sa voie n’était pas toute tracée d’avance. Voici le résumé de son histoire, partagée entre l’Europe et le Japon.
- Redresseurs de torts Dès 1995 apparaît le premier d’une série de boîtiers numériques qui conserve la véritable focale des objectifs 35 mm. Quant au lancement des premiers appareils à capteur 24 x 36, il intervient sept années plus tard. Retour sur une période riche en innovations.
- Dans la poche Dès la fin des années 1950, les principaux fabricants d’appareils photo concentrent le gros de leurs efforts sur la conception de nouveaux boîtiers reflex. Toutefois, le principe du télémètre n’a pas rendu son dernier souffle.
- Faire le plein (format) En considérant Leica à part, quatre fabricants commercialisent des boîtiers numériques à optiques interchangeables à capteur 24 x 36. À la différence de Canon, Nikon et Pentax, partisans du boîtier reflex, Sony mise sur des boîtiers hybrides à viseur électronique.
- Quels objectifs en 24x36 ? Alors qu’Olympus et Panasonic restent fidèles au format Micro 4/3 et que Fujifilm s’est concentré sur les boîtiers APS-C, tous les constructeurs « historiques » ayant survécu à la fin de l’argentique ont maintenant des offres en format 24 x 36 mm. Mais qu’en est-il de leurs optiques anciennes, faut-il conserver les objectifs ou renouveler son parc ?
- Mise au point Depuis leur arrivée dans les années 1980, les systèmes AF ont fait des progrès notables en ce qui concerne la rapidité et la précision de la mise au point. Mais il reste encore du pain sur la planche pour les rendre parfaitement fiables en toute circonstance. Quid des performances des boîtiers 24 x 36 en la matière ?
- L’appel du grand large Loin des yeux, loin du cœur : si le moyen format était déjà peu utilisé à l’époque argentique, il a été éclipsé ces dernières années par des 24 x 36 riches en photosites. À tort ou à raison ?
- APS-C ou 24 x 36 ? : 10 conseils pour bien choisir Depuis l’arrivée des premiers appareils à capteur 24 x 36, nombreux sont ceux prédisant le déclin, voire la fin du format APS-C. Or, celui-ci reste bien vivant et ses avantages intacts. Voici comment tirer le meilleur parti de ces deux formats.

PARTIE II : CAS PRATIQUES


- Thème n°1 : Architecture S’il existe différentes approches pour aborder l’architecture, la plus répandue consiste à respecter la perspective naturelle des bâtiments, en veillant à ce que les lignes verticales ne convergent pas en un point de fuite. Le choix d’un objectif à bascule et décentrement s’impose alors tout naturellement : déplacé parallèlement à l’axe optique, celui-ci permet de contrôler la perspective, sans incliner l’appareil. Un effet qui est maximal avec un appareil à capteur 24 x 36.
- Thème n°2 : Macro Longtemps considérées comme des disciplines photographiques réservées aux spécialistes, la photographie rapprochée et, a fortiori, la photomacrographie sont désormais accessibles à tous les photographes. Néanmoins, il faut composer avec deux particularités : d’une part, la profondeur de champ diminue au fur et à mesure que vous vous approchez de votre sujet, d’autre part, l’augmentation du rapport de reproduction entraîne une perte de luminosité qu’il faut compenser par une augmentation de la sensibilité Iso ou l’ajout d’une source d’éclairage. Le format 24 x 36 apporte deux grands avantages opérationnels : une visée claire, parfaite pour obtenir une mise au point précise, et un capteur plus sensible, idéal pour monter en Iso sans sacrifier d’informations précieuses.
- Thème n°3 : Paysage On réduit trop souvent la photo de paysage aux vues grandioses de l’Ouest américain, rapportées par Adams, Munch, Weston et leurs disciples. Mais il y a autant d’interprétations possibles qu’il existe des paysages différents, chaque image étant avant tout le reflet d’un état d’âme, de la culture et créativité du photographe. Si tous les appareils photo contemporains sont à même de produire de superbes photos de paysage, les boîtiers 24 x 36 et, a fortiori, moyen format se prêtent particulièrement à cet exercice, grâce à leur plage dynamique étendue qui permet d’obtenir une gamme de tonalités et de couleurs très riches.
- Thème n°4 : Portrait Si la plupart des photos présentent une ou plusieurs figures humaines, il s’agit très souvent de détails de seconde importance, par exemple un piéton dans un paysage urbain ou la foule dans un évènement public. Un portrait est une représentation autrement plus ambitieuse. Il s’évertue à montrer la tenue et les expressions caractéristiques du sujet et, dans le meilleur des cas, il parvient même à en révéler le caractère et les émotions les plus intimes. Plus encore que d’autres genres photographiques, le portrait exige du photographe d’abandonner son rôle d’observateur pour établir un dialogue avec son sujet. Les considérations techniques passent alors au second plan, la lumière et le point de vue étant en revanche d’une importance capitale pour des portraits saisissants.
- Thème n°5 : Reportage Que ce soit pour immortaliser la vie de tous les jours ou de grands évènements, un photographe de reportage doit faire preuve de réactivité et de discrétion. Souvent même, il est nécessaire d’anticiper une action pour la saisir au moment même ou elle se produit. Connaître son matériel photo sur le bout des doigts et savoir composer ses images sans réfléchir sont donc la condition sine qua non pour réussir ses photos. Si les adeptes du reportage préfèrent souvent des boîtiers APS-C plus légers et moins encombrants, les boîtiers 24 x 36 permettent d’obtenir de meilleurs résultats lorsque la lumière fait défaut tout en offrant une dynamique accrue à toutes les sensibilités Iso.

PARTIE III : RETOUCHE & PLEIN FORMAT


- Capture One Pro 9 : Réduire le bruit et ajouter du grain Alors que les logiciels spécialisés à la réduction du bruit occupaient, il y a quelques années encore, une place prépondérante dans la trousse à outils des photographes, ils sont aujourd’hui sur le déclin. C’est la faute des appareils photo et logiciels de développement Raw qui embarquent des algorithmes de plus en plus performants.
- Lightroom 6/CC : Étendre la plage dynamique Le HDR est une technique controversée sur laquelle les avis divergent, et notamment lorsque les photos ainsi produites à la prise de vue et en post-traitement présentent un rendu artificiel et surréaliste hideux. Pourtant, il s’agit d’une des méthodes les plus efficaces pour maîtriser la plage de contrastes d’une scène lorsque celle-ci dépasse la plage dynamique du capteur.
- Google Sharpener Pro : Renforcer la netteté d’une image L’accentuation est une des corrections les plus importantes et les plus délicates que l’on puisse appliquer aux images numériques : trop discrète, elle ne parvient pas à en révéler les détails les plus infimes, trop forte, elle provoque des halos d’accentuation et autres artéfacts disgracieux.
- Photoshop CC : Compenser un flou de bougé La forte densité de photosites des appareils actuels demande des techniques de prise de vue autrement plus rigoureuses qu’à l’époque argentique pour pouvoir en tirer la substantifique moelle en termes de qualité d’image. Avouons qu’il est parfois difficile de choisir une vitesse de sécurité deux fois plus importante que l’inverse de la focale de l’objectif. De même, l’utilisation d’un trépied n’est pas toujours autorisée, celle d’un stabilisateur d’images pas toujours pleinement efficace. Heureusement, il est possible de récupérer au moins une partie de la netteté perdue dans Photoshop CC, à l’aide du filtre Réduction du tremblement.
- FoCal : Ajuster l’autofocus avec précision Depuis que la résolution des capteurs grimpe en flèche, l’incapacité des systèmes à corrélation de phase à effectuer une mise au point correcte devient particulièrement flagrante.

PARTIE IV : GLOSSAIRE


TECHNIQUE PHOTO : LA PHOTO AU BOUDOIR

Initiez-vous à un genre qui mêle agréablement le glamour et l’art subtil de la séduction.

PRISE DE VUE : LE MODE STROBOSCOPIQUE

Décomposer le mouvement avec un flash Dynamisez vos photos avec le mode stroboscopique d’un flash externe.

PAROLES DE PHOTOGRAPHE

Que se passe-t-il dans la tête d’un photographe pro au moment de déclencher ? Fabrice Milochau, Kares Le Roy et Gilles Reboisson (retrouvez les coulisses de sa prise de vue ici) commentent une de leurs photographies pour révéler tout ce qui se passe avant une prise de vue. Ce petit jeu est un véritable guide technique appliqué en même temps qu’un moyen d’éduquer son regard !

TUTORIELS / PAS-à-PAS

■ Liste des tutoriels : DxO Optics Pro [1 tutoriel] ■ LIGHTROOM CC/6 [2 tutoriels] ■ PHOTOSHOP CC [1 tutoriel]
- TUTORIEL #1 : PHOTOSHOP CC/6
Jouer sur les densités
Améliorez le contraste et l’atmosphère d’une photo en modifiant sélectivement la densité.
- TUTORIEL #2 : LIGHTROOM CC/6DxO OPTICS PRO
Créer un effet high-key
Donnez encore plus de luminosité à un portrait.
- TUTORIEL #3 : LIGHTROOM CC/6
Installer des éditeurs externes
Le retour sur le devant de la scène des plug-in Nik/Google nous donne l’occasion de revenir sur l’installation d’éditeurs externes dans Lightroom.
- TUTORIEL #4 : DxO OPTICS PRO
Oser le flou
DxO OpticsPro, par l’intermédiaire de DxO FilmPack installé en mode plug-in, propose deux outils d’effet de flou forts intéressants pour le portrait : Vignetage flou et Soft Focus.

LES TESTS

18 PAGES ■ Liste des tests : Nikon D5 ■ Ricoh Pentax K-1 ■ Canon Selphy CP1200 ■ Panasonic Lumix TZ-80 ■ Moment Lens ■ ChargeTech ThinCharge ■ Sigma 20 mm f/1,4 DG HSM Art ■ Tamron SP 85 mm f/1,8 Di VC USD ■ Olympus M.Zuiko Digital ED 300 mm f/4 Pro IS ■ - TEST#1 : Nikon D5 Le D5 est sûrement un peu plus attendu que les précédents reflex professionnels de la marque. La fiche technique annoncée, avec des sensibilités himalayesques et un système autofocus entièrement revu, nous a tenus en haleine depuis l’annonce du boîtier en janvier. - TEST#2 : Ricoh Pentax K-1 Fruit de nombreuses rumeurs confirmées à la Photokina 2014 et concrétisées par la présentation sous cloche d’une maquette au salon japonais CP+ en 2015, voilà enfin son éclosion au printemps 2016. Avec 36 Mpxl au compteur, la compatibilité avec les optiques K et pour moins de 2 000 €. - TEST#3 : Canon Selphy CP1200 Canon reste un des rares fabricants d’imprimantes à conserver à son catalogue des petites machines nomades 10 x 15 facilement transportables et autonomes sur le terrain grâce à sa batterie optionnelle. - TEST#4 : Panasonic Lumix TZ-80 En ajoutant enfin un écran tactile à son compact à zoom 30x et en le dotant des fonctions Photo 4K, Panasonic offre d’indéniables atouts au TZ-80. - TEST#5 : Moment Lens Les compléments optiques pour smartphones sont souvent assez bon marché et produisent des images de qualité médiocre. Ce n’est pas le cas ici… bien au contraire. - TEST#6 : ChargeTech ThinCharge L’iPhone 6/6s a de nombreuses qualités appréciées des photographes, mais souffre d’une autonomie trop juste en usage intensif. ThinCharge y apporte une solution efficace. - TEST#7 : Sigma 20 mm f/1,4 DG HSM Art Certes, il existe un vaste choix d’objectifs pour 24 x 36 reflex ouverts à f/1,4… mais en ultra grand-angle 20 mm le Sigma Art est le premier et le seul ! Le Leica Summilux était un précurseur, mais c’est un 21 mm et il ne fonctionnera que sur Leica M ou sur des hybrides. - TEST#8 : Tamron SP 85 mm f/1,8 Di VC USD Généralement les 85 mm haut de gamme sont ouverts à f/1,4 voire f/1,2 et les 85 mm d’entrée de gamme à f/1,8. Tamron brouille la donne avec un 85 mm f/1,8 haut de gamme, le premier au monde à être stabilisé. - TEST#9 : Olympus M.Zuiko Digital ED 300 mm f/4 Pro IS Malgré des zooms de haute qualité, la gamme Olympus Micro 4/3 manquait jusqu’à aujourd’hui de longue focale dédiée au sport et à la chasse photo. Ce 300 mm qui cadre comme en 600 mm en 24 x 36 est là pour y remédier.

N’hésitez pas à commenter le sommaire de ce numéro pour continuer nos échanges sur le site www.lemondedelaphoto.com. On attend vos remarques et vos suggestions...

OFFRE EXCEPTIONNELLE D’ABONNEMENT : RÉALISEZ 40% D’ÉCONOMIE = ABONNEZ-VOUS !
WORKFLOW + LEMONDEDELAPHOTO.COM + QNAP QGénie = 129 € au lieu de 214 €
Profitez de 40 % d’économie en souscrivant à notre offre d’abonnement de 1 an (14 numéros au total) + QNAP QGenie au prix de 129 euros TTC.
À PROPOS DU QNAP QGénie : Voilà un véritable couteau suisse numérique pour le photographe nomade. Son disque interne SSD d’une capacité de 32 Go et sa batterie de 300 mAh permettent de réaliser de multiples tâches impérieuses en voyage : stocker des données, décharger une carte mémoire SD, réaliser des sauvegardes en tout genre, partager une connexion Internet via sa prise Ethernet ou un accès WiFi, recharger un téléphone mobile. À peine plus encombrant qu’un smartphone, ce NAS mobile est muni d’un écran Oled, et il peut aussi se muer en un lecteur USB 3 de SD. Compatible Mac et Windows ses commandes sont pilotées par l’application mobile Qfile ou une interface Web.
Je souhaite m’abonner aux magazine Workflow & LemondedelaPHOTO.com

PARTIE 1 : ACTUS

- Actus L’actualité du monde de la photo vue par la rédaction.

ÉVÉNEMENT : MDLP RÉALISE SON 1er DOCU

- Les Voix de la nature : Nous avons le plaisir de vous présenter "Les Voix de la Nature, À la rencontre des nature writers", le premier projet de documentaire de MDLP qui fait l’objet d’une collecte sur KissKissBankBank. SOUTENEZ-NOUS, IL EST ENCORE TEMPS !

LIVRES PHOTO : LA SÉLECTION DE LA RÉDACTION

- Les coups de cœur de la rédaction : Beaux livres, ouvrages techniques, de poche : la rédaction dévoile ses coups de cœur dans ces différents domaines de l’édition photo.

AGENDA :

- Agenda : La sélection des expos incontournables de ce mois À voir absolument !

PROFIL : LE PHOTOGRAPHE RAFAËL YAGHOBZADEH

- Profil : Rafael Yaghobzadeh Un jeune photographe engagé dans un travail à long terme entre deux reportages.

RENCONTRE : RAYMOND DEPARDON

- Les habitants par Raymond Depardon Pour réaliser Les Habitants, long-métrage en salle depuis le 26 avril, le cinéaste a sillonné la France pendant trois mois, en caravane, de Charleville-Mézières à Nice en passant par Sète et Cherbourg. Son but, écouter ce que les gens, rencontrés dans la rue, avaient à dire, sans leur poser de questions, les laissant converser dans l’intimité de la caravane, devant la caméra.

DOSSIER SPÉCIAL : LE PLEIN FORMAT
Avec l’arrivée du Pentax K-1, l’offre en matière de reflex plein format s’élargit, aux côtés des modèles Canon et Nikon, sans oublier Sony, sur le segment hybride, et Leica, qui demeure à part. Nous avons ainsi souhaité faire le point sur les avantages et inconvénients du 24 x 36 en numérique. De la problématique de la mise au point au choix des optiques en passant par des cas pratiques de prises de vue et d’editing, vous verrez pourquoi le plein format fait figure de référence…

PARTIE I : THÉORIE & PRINCIPES FONDAMENTAUX


- La saga du 24x36 Introduit en 1925, le 24 x 36 demeure le format de film le plus répandu. Pourtant, sa voie n’était pas toute tracée d’avance. Voici le résumé de son histoire, partagée entre l’Europe et le Japon.
- Redresseurs de torts Dès 1995 apparaît le premier d’une série de boîtiers numériques qui conserve la véritable focale des objectifs 35 mm. Quant au lancement des premiers appareils à capteur 24 x 36, il intervient sept années plus tard. Retour sur une période riche en innovations.
- Dans la poche Dès la fin des années 1950, les principaux fabricants d’appareils photo concentrent le gros de leurs efforts sur la conception de nouveaux boîtiers reflex. Toutefois, le principe du télémètre n’a pas rendu son dernier souffle.
- Faire le plein (format) En considérant Leica à part, quatre fabricants commercialisent des boîtiers numériques à optiques interchangeables à capteur 24 x 36. À la différence de Canon, Nikon et Pentax, partisans du boîtier reflex, Sony mise sur des boîtiers hybrides à viseur électronique.
- Quels objectifs en 24x36 ? Alors qu’Olympus et Panasonic restent fidèles au format Micro 4/3 et que Fujifilm s’est concentré sur les boîtiers APS-C, tous les constructeurs « historiques » ayant survécu à la fin de l’argentique ont maintenant des offres en format 24 x 36 mm. Mais qu’en est-il de leurs optiques anciennes, faut-il conserver les objectifs ou renouveler son parc ?
- Mise au point Depuis leur arrivée dans les années 1980, les systèmes AF ont fait des progrès notables en ce qui concerne la rapidité et la précision de la mise au point. Mais il reste encore du pain sur la planche pour les rendre parfaitement fiables en toute circonstance. Quid des performances des boîtiers 24 x 36 en la matière ?
- L’appel du grand large Loin des yeux, loin du cœur : si le moyen format était déjà peu utilisé à l’époque argentique, il a été éclipsé ces dernières années par des 24 x 36 riches en photosites. À tort ou à raison ?
- APS-C ou 24 x 36 ? : 10 conseils pour bien choisir Depuis l’arrivée des premiers appareils à capteur 24 x 36, nombreux sont ceux prédisant le déclin, voire la fin du format APS-C. Or, celui-ci reste bien vivant et ses avantages intacts. Voici comment tirer le meilleur parti de ces deux formats.

PARTIE II : CAS PRATIQUES


- Thème n°1 : Architecture S’il existe différentes approches pour aborder l’architecture, la plus répandue consiste à respecter la perspective naturelle des bâtiments, en veillant à ce que les lignes verticales ne convergent pas en un point de fuite. Le choix d’un objectif à bascule et décentrement s’impose alors tout naturellement : déplacé parallèlement à l’axe optique, celui-ci permet de contrôler la perspective, sans incliner l’appareil. Un effet qui est maximal avec un appareil à capteur 24 x 36.
- Thème n°2 : Macro Longtemps considérées comme des disciplines photographiques réservées aux spécialistes, la photographie rapprochée et, a fortiori, la photomacrographie sont désormais accessibles à tous les photographes. Néanmoins, il faut composer avec deux particularités : d’une part, la profondeur de champ diminue au fur et à mesure que vous vous approchez de votre sujet, d’autre part, l’augmentation du rapport de reproduction entraîne une perte de luminosité qu’il faut compenser par une augmentation de la sensibilité Iso ou l’ajout d’une source d’éclairage. Le format 24 x 36 apporte deux grands avantages opérationnels : une visée claire, parfaite pour obtenir une mise au point précise, et un capteur plus sensible, idéal pour monter en Iso sans sacrifier d’informations précieuses.
- Thème n°3 : Paysage On réduit trop souvent la photo de paysage aux vues grandioses de l’Ouest américain, rapportées par Adams, Munch, Weston et leurs disciples. Mais il y a autant d’interprétations possibles qu’il existe des paysages différents, chaque image étant avant tout le reflet d’un état d’âme, de la culture et créativité du photographe. Si tous les appareils photo contemporains sont à même de produire de superbes photos de paysage, les boîtiers 24 x 36 et, a fortiori, moyen format se prêtent particulièrement à cet exercice, grâce à leur plage dynamique étendue qui permet d’obtenir une gamme de tonalités et de couleurs très riches.
- Thème n°4 : Portrait Si la plupart des photos présentent une ou plusieurs figures humaines, il s’agit très souvent de détails de seconde importance, par exemple un piéton dans un paysage urbain ou la foule dans un évènement public. Un portrait est une représentation autrement plus ambitieuse. Il s’évertue à montrer la tenue et les expressions caractéristiques du sujet et, dans le meilleur des cas, il parvient même à en révéler le caractère et les émotions les plus intimes. Plus encore que d’autres genres photographiques, le portrait exige du photographe d’abandonner son rôle d’observateur pour établir un dialogue avec son sujet. Les considérations techniques passent alors au second plan, la lumière et le point de vue étant en revanche d’une importance capitale pour des portraits saisissants.
- Thème n°5 : Reportage Que ce soit pour immortaliser la vie de tous les jours ou de grands évènements, un photographe de reportage doit faire preuve de réactivité et de discrétion. Souvent même, il est nécessaire d’anticiper une action pour la saisir au moment même ou elle se produit. Connaître son matériel photo sur le bout des doigts et savoir composer ses images sans réfléchir sont donc la condition sine qua non pour réussir ses photos. Si les adeptes du reportage préfèrent souvent des boîtiers APS-C plus légers et moins encombrants, les boîtiers 24 x 36 permettent d’obtenir de meilleurs résultats lorsque la lumière fait défaut tout en offrant une dynamique accrue à toutes les sensibilités Iso.

PARTIE III : RETOUCHE & PLEIN FORMAT


- Capture One Pro 9 : Réduire le bruit et ajouter du grain Alors que les logiciels spécialisés à la réduction du bruit occupaient, il y a quelques années encore, une place prépondérante dans la trousse à outils des photographes, ils sont aujourd’hui sur le déclin. C’est la faute des appareils photo et logiciels de développement Raw qui embarquent des algorithmes de plus en plus performants.
- Lightroom 6/CC : Étendre la plage dynamique Le HDR est une technique controversée sur laquelle les avis divergent, et notamment lorsque les photos ainsi produites à la prise de vue et en post-traitement présentent un rendu artificiel et surréaliste hideux. Pourtant, il s’agit d’une des méthodes les plus efficaces pour maîtriser la plage de contrastes d’une scène lorsque celle-ci dépasse la plage dynamique du capteur.
- Google Sharpener Pro : Renforcer la netteté d’une image L’accentuation est une des corrections les plus importantes et les plus délicates que l’on puisse appliquer aux images numériques : trop discrète, elle ne parvient pas à en révéler les détails les plus infimes, trop forte, elle provoque des halos d’accentuation et autres artéfacts disgracieux.
- Photoshop CC : Compenser un flou de bougé La forte densité de photosites des appareils actuels demande des techniques de prise de vue autrement plus rigoureuses qu’à l’époque argentique pour pouvoir en tirer la substantifique moelle en termes de qualité d’image. Avouons qu’il est parfois difficile de choisir une vitesse de sécurité deux fois plus importante que l’inverse de la focale de l’objectif. De même, l’utilisation d’un trépied n’est pas toujours autorisée, celle d’un stabilisateur d’images pas toujours pleinement efficace. Heureusement, il est possible de récupérer au moins une partie de la netteté perdue dans Photoshop CC, à l’aide du filtre Réduction du tremblement.
- FoCal : Ajuster l’autofocus avec précision Depuis que la résolution des capteurs grimpe en flèche, l’incapacité des systèmes à corrélation de phase à effectuer une mise au point correcte devient particulièrement flagrante.

PARTIE IV : GLOSSAIRE


TECHNIQUE PHOTO : LA PHOTO AU BOUDOIR

Initiez-vous à un genre qui mêle agréablement le glamour et l’art subtil de la séduction.

PRISE DE VUE : LE MODE STROBOSCOPIQUE

Décomposer le mouvement avec un flash Dynamisez vos photos avec le mode stroboscopique d’un flash externe.

PAROLES DE PHOTOGRAPHE

Que se passe-t-il dans la tête d’un photographe pro au moment de déclencher ? Fabrice Milochau, Kares Le Roy et Gilles Reboisson (retrouvez les coulisses de sa prise de vue ici) commentent une de leurs photographies pour révéler tout ce qui se passe avant une prise de vue. Ce petit jeu est un véritable guide technique appliqué en même temps qu’un moyen d’éduquer son regard !

TUTORIELS / PAS-à-PAS

■ Liste des tutoriels : DxO Optics Pro [1 tutoriel] ■ LIGHTROOM CC/6 [2 tutoriels] ■ PHOTOSHOP CC [1 tutoriel]
- TUTORIEL #1 : PHOTOSHOP CC/6
Jouer sur les densités
Améliorez le contraste et l’atmosphère d’une photo en modifiant sélectivement la densité.
- TUTORIEL #2 : LIGHTROOM CC/6DxO OPTICS PRO
Créer un effet high-key
Donnez encore plus de luminosité à un portrait.
- TUTORIEL #3 : LIGHTROOM CC/6
Installer des éditeurs externes
Le retour sur le devant de la scène des plug-in Nik/Google nous donne l’occasion de revenir sur l’installation d’éditeurs externes dans Lightroom.
- TUTORIEL #4 : DxO OPTICS PRO
Oser le flou
DxO OpticsPro, par l’intermédiaire de DxO FilmPack installé en mode plug-in, propose deux outils d’effet de flou forts intéressants pour le portrait : Vignetage flou et Soft Focus.

LES TESTS

18 PAGES ■ Liste des tests : Nikon D5 ■ Ricoh Pentax K-1 ■ Canon Selphy CP1200 ■ Panasonic Lumix TZ-80 ■ Moment Lens ■ ChargeTech ThinCharge ■ Sigma 20 mm f/1,4 DG HSM Art ■ Tamron SP 85 mm f/1,8 Di VC USD ■ Olympus M.Zuiko Digital ED 300 mm f/4 Pro IS ■ - TEST#1 : Nikon D5 Le D5 est sûrement un peu plus attendu que les précédents reflex professionnels de la marque. La fiche technique annoncée, avec des sensibilités himalayesques et un système autofocus entièrement revu, nous a tenus en haleine depuis l’annonce du boîtier en janvier. - TEST#2 : Ricoh Pentax K-1 Fruit de nombreuses rumeurs confirmées à la Photokina 2014 et concrétisées par la présentation sous cloche d’une maquette au salon japonais CP+ en 2015, voilà enfin son éclosion au printemps 2016. Avec 36 Mpxl au compteur, la compatibilité avec les optiques K et pour moins de 2 000 €. - TEST#3 : Canon Selphy CP1200 Canon reste un des rares fabricants d’imprimantes à conserver à son catalogue des petites machines nomades 10 x 15 facilement transportables et autonomes sur le terrain grâce à sa batterie optionnelle. - TEST#4 : Panasonic Lumix TZ-80 En ajoutant enfin un écran tactile à son compact à zoom 30x et en le dotant des fonctions Photo 4K, Panasonic offre d’indéniables atouts au TZ-80. - TEST#5 : Moment Lens Les compléments optiques pour smartphones sont souvent assez bon marché et produisent des images de qualité médiocre. Ce n’est pas le cas ici… bien au contraire. - TEST#6 : ChargeTech ThinCharge L’iPhone 6/6s a de nombreuses qualités appréciées des photographes, mais souffre d’une autonomie trop juste en usage intensif. ThinCharge y apporte une solution efficace. - TEST#7 : Sigma 20 mm f/1,4 DG HSM Art Certes, il existe un vaste choix d’objectifs pour 24 x 36 reflex ouverts à f/1,4… mais en ultra grand-angle 20 mm le Sigma Art est le premier et le seul ! Le Leica Summilux était un précurseur, mais c’est un 21 mm et il ne fonctionnera que sur Leica M ou sur des hybrides. - TEST#8 : Tamron SP 85 mm f/1,8 Di VC USD Généralement les 85 mm haut de gamme sont ouverts à f/1,4 voire f/1,2 et les 85 mm d’entrée de gamme à f/1,8. Tamron brouille la donne avec un 85 mm f/1,8 haut de gamme, le premier au monde à être stabilisé. - TEST#9 : Olympus M.Zuiko Digital ED 300 mm f/4 Pro IS Malgré des zooms de haute qualité, la gamme Olympus Micro 4/3 manquait jusqu’à aujourd’hui de longue focale dédiée au sport et à la chasse photo. Ce 300 mm qui cadre comme en 600 mm en 24 x 36 est là pour y remédier.

N’hésitez pas à commenter le sommaire de ce numéro pour continuer nos échanges sur le site www.lemondedelaphoto.com. On attend vos remarques et vos suggestions...

OFFRE EXCEPTIONNELLE D’ABONNEMENT : RÉALISEZ 40% D’ÉCONOMIE = ABONNEZ-VOUS !
WORKFLOW + LEMONDEDELAPHOTO.COM + QNAP QGénie = 129 € au lieu de 214 €
Profitez de 40 % d’économie en souscrivant à notre offre d’abonnement de 1 an (14 numéros au total) + QNAP QGenie au prix de 129 euros TTC.
À PROPOS DU QNAP QGénie : Voilà un véritable couteau suisse numérique pour le photographe nomade. Son disque interne SSD d’une capacité de 32 Go et sa batterie de 300 mAh permettent de réaliser de multiples tâches impérieuses en voyage : stocker des données, décharger une carte mémoire SD, réaliser des sauvegardes en tout genre, partager une connexion Internet via sa prise Ethernet ou un accès WiFi, recharger un téléphone mobile. À peine plus encombrant qu’un smartphone, ce NAS mobile est muni d’un écran Oled, et il peut aussi se muer en un lecteur USB 3 de SD. Compatible Mac et Windows ses commandes sont pilotées par l’application mobile Qfile ou une interface Web.
Je souhaite m’abonner aux magazine Workflow & LemondedelaPHOTO.com

MDLP #86

par Vanessa Vigier - 

MDLP - 

7.5 €. €

■ Actus ■ Profil : Stéphane Barthe ■ DOSSIER SPÉCIAL TOUT SAVOIR SUR LE FORMAT 24X36 [60 PAGES] ■ La technique de la photographie au boudoir ■ Maîtriser le mode stroboscopique ■ Retouche Photo : DxO Optics Pro [1 tutoriel] ■ LIGHTROOM CC/6 [2 tutoriels] ■ PHOTOSHOP CC [1 tutoriel] ■ Tests / Liste des tests : Nikon D5 ■ Ricoh Pentax K-1 ■ Canon Selphy CP1200 ■ Panasonic Lumix TZ-80 ■ Moment Lens ■ ChargeTech ThinCharge ■ Sigma 20 mm f/1,4 DG HSM Art ■ Tamron SP 85 mm f/1,8 Di VC USD ■ Olympus M.Zuiko Digital ED 300 mm f/4 Pro IS ■

À l’origine, ce dossier devait sortir à l’automne dernier. Nous souhaitions faire coïncider la parution avec la sortie du K-1, un temps prévue à cette période, avant d’être repoussée au printemps 2016. Un événement, puisqu’il s’agit du premier reflex 24 x 36 numérique Pentax – filiale de Ricoh Imaging depuis 2011 – acteur historique aussi incontournable que Canon et Nikon. Désormais, les trois concepteurs de boîtiers à miroirs proposent des modèles numériques adoptant le format cher à Oskar Barnack. Tandis qu’en parallèle, les Sony A7 poursuivent leur irrésistible percée, sans oublier Leica, qui occupe une place à part avec ses M télémétriques, son hybride SL et son compact Q, il nous a semblé pertinent de faire un point sur le marché du plein format numérique.
S’il constitue la voie royale pour une majorité de photographes, force est de constater que le full frame n’a pas enterré l’APS-C, contrairement aux prédictions de quelques Cassandre lors de l’édition 2012 de la Photokina : l’avènement des EOS 6D et D600, reflex 24 x 36 démocratiques, les rendaient sûrs de leur fait. Quatre ans plus tard, l’APS-C se porte très bien, le Fujifilm X-Pro2 et – très vraisemblablement – le Nikon D500 le prouvent. Le plein format demeure toutefois la référence. Ne serait-ce que pour évoquer la focale utilisée avec un appareil pourvu d’un capteur de taille
inférieure ou supérieure, et de par la qualité d’image délivrée. Le passage au plein format s’accompagne néanmoins de contraintes, rendues plus évidentes depuis l’apparition des hybrides.
Poids, encombrement, prix : c’est bien simple, tout augmente. Et au fur et à mesure que la définition s’élève, le moindre faux pas lors de la mise au point se traduit par un flou fatal, lorsqu’on succombe aux sirènes des faibles profondeurs de champ, si prisées, si caractéristiques du plein format. De tout cela, il faut être conscient, tout comme des limitations dans certains domaines comme le sport ou l’animalier, chasses gardées de l’APS-C. Reste qu’une fois que l’on a emprunté la voie du 24 x 36, il est difficile de faire marche arrière…

Commenter ce produit

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

1 commentaire(s).

Messages

Voir tous les commentaires

Messages