[ Accueil ]

[ Club ]

[ ]

[
0
]

Voir le sommaire complet illustré

LE SOMMAIRE

À L’HONNEUR : Kares Le Roy

Kares Le Roy est l’auteur remarquable d’un projet (concrétisé par un livre "56 000 kilomètres, un continent et des hommes" . Ses photographies nous interrogent, avec une force rare, sur la différence et le regard que nous portons aux autres, en particulier sur ces minorités qui vivent autrement, à la marge pourrait-on dire, d’une société centrée sur le progrès technologique, emportée par la mondialisation. Il est le candidat choisi par MDLP pour la 3ème édition des Zooms du Salon de la photo.

Partie I : LES FONDAMENTAUX

Partie I.1 : LES FONDAMENTAUX DE LA PRISE DE VUE


Dans ce premier volet, MDLP revient sur les fondamentaux de la prise de vue dans cette discipline. A travers des doubles pages didactiques, nous révisons grâce aux écrits de Bryan Peterson et ses clichés les principales techniques en matière de photographie de portrait.



- Index des fiches pratiques :

■ Fiche #1 : La composition

■ Fiche #2 : Remplir le cadre

■ Fiche #3 : Le cadrage vertical

■ Fiche #4 : La règle des tiers

■ Fiche #5 : Le point de vue

■ Fiche #6 : Travailler le sujet

■ Fiche #7 : L’échelle



■ Fiche #8 : L’arrière-plan

■ Fiche #9 : La couleur

■ Fiche #10 : Mouvement et vitesse d’obturation

■ Fiche #11 : Le filé

■ Fiche #12 : Les bonnes vitesses pour le mouvement

■ Fiche #13 : Le choix de la bonne ouverture

■ Fiche #14 : Le choix de l’objectif

■ Fiche #15 : L’aspect personnel du choix de l’objectif



Partie I.2 : LES FONDAMENTAUX DE LA RETOUCHE EN PORTRAIT


Second volet des fondamentaux avec un guide didactique des principales retouches qu’il faut savoir maîtriser pour magnifier ses photographies de portrait



- Index des fiches pratiques "retouche" :

■ Fiche #1 : Métamorphoses

■ Fiche #2 : Effacer les rides

■ Fiche #3 : Corriger la couleur

■ Fiche #4 : Changer les couleurs

■ Fiche #5 : Mêler couleur et noir et blanc

■ Fiche #6 : Modifier certaines couleurs



■ Fiche #7 : Dramatiser une photo

■ Fiche #9 : Couper-coller high-tech

■ Fiche #10 : Photos en sandwich

■ Fiche #11 : Créer une atmosphère

■ Fiche #12 : L’atmosphère sélective

■ Fiche #13 : Recadrer et dimensionner

■ Fiche #14 : Accentuer la netteté

Partie II : NOS CONSEILS PRATIQUES

MDLP vous ivre quelques secrets et autres astuces pour parfaire vos connaissances en matière d’éclairage et développer votre inspiration dans cette discipline



- Index :

■ L’éclairage parfait

■ Améliorer vos éclairages

■ Installer un studio chez soi

■ 20 astuces pour photographier des enfants

■ 20 astuces pour photographier dans un style "glamour"

■ 20 astuces pour saisir un instant décisif

Partie III : NOS ATELIERS POUR PROGRESSER

MDLP revisite le genre de la photographie de portait à travers plusieurs ateliers où nos experts vous confient leurs meilleurs secrets pour réussir vos clichés en toutes circonstance.



- Index de nos ateliers :

■ Portraits de saison
■ Portraits sur le terrain
■ Portraits en voyage
■ Portraits d’animaux
■ Portraits de famille

Bonne lecture !

MDLP Hors Série #13

par Michel Lion - 

Hors série MDLP - 

14.5 €.

Article épuisé

NUMÉRO SPÉCIAL 200 PAGES
Le Guide 100 % PRATIQUE de la Photographie de Portrait
■ Les fondamentaux de la photographie de portrait
■ Les fondamentaux de la retouche en portrait
■ Conseils et astuces en portrait
■ Nos ateliers pratiques
+ 100 PAGES DE FICHES PRATIQUES ET TUTORIELS !

Il s’agit d’un genre majeur de la photographie. Au même titre que la photo de paysage, la pratique du portrait est à la portée de tous. Novices compris. Avec une différence de taille entre ces deux domaines : brandir un objectif face à un être vivant exige un minimum de psychologie. Même avec ses amis ou ses proches. Beaucoup de gens se sentent mal à l’aise devant un appareil. Sourire. Prendre le temps. Détendre l’atmosphère. Puis photographier. Le travail de Kares Le Roy, présenté en préambule de ce numéro, illustre parfaitement cette conception du portrait. À l’instar d’Olivier Föllmi ou Éric Valli, Kares va à la rencontre de peuples en marge des sentiers battus. L’authenticité de ses images atteste d’une approche respectueuse. Celle que nous plébiscitons au sein de la rédaction, et que nous mettons en oeuvre lors de nos Expériences digitales. Pas évident de faire passer un tel message à l’ère de Facebook. Il est devenu si banal de poster des photos d’individus sans leur demander leur avis. Des clichés souvent pris sans aucune recherche esthétique, au compact ou avec un smartphone. Est-ce à dire qu’il faut impérativement posséder un 85 ou un 135 mm et un refl ex pour réaliser de beaux portraits ? Qu’il faut toujours se prendre au sérieux ? Bien sûr que non. Les focales grand angles ne doivent d’ailleurs pas être proscrites. À condition de les employer à bon escient, en inscrivant, par exemple, un personnage dans un contexte. Ou en jouant sur la déformation induite par ces optiques, dans la lignée du travail du photographe français JR, auteur d’un projet au 28 mm, dans lequel les sujets font preuve d’une dérision jouissive. Peu importe les moyens. Certaines questions l’emportent sur le choix du matériel. Faut-il montrer une personne sous son meilleur profil ? Chercher à révéler sa personnalité, quitte à produire une image moins fl atteuse ? Dans quelles proportions retoucher un portrait ? Les opinions divergent parmi les puristes. Le récent débat, pour le moins vif, au sujet de la photo officielle du président de la République François Hollande commise par Raymond Depardon le prouve. Mais au-delà de ces questions, ce numéro a pour principale vocation de défricher les fondamentaux en matière de prise de vue et de postproduction. Pour que, une fois la technique assimilée, vous puissiez vous poser les bonnes questions quant à la démarche à adopter.

Commenter ce produit

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

8 commentaire(s).

Messages

  • Bonjour,

    Personnellement, je trouve assez décevant ce hors-série soi-disant spécial portrait :

    - On commence avec un reportage de voyage, certes très beau, mais pas forcement centré sur la thématique portrait... l’interview reste intéressant.
    - Le dossier central, avec le fameux "je" inconnu, utilise des photos relativement ordinaires et banales, avec les deux filles Chloé et Sophie. Chloé dans la piscine, Chloé avec une fraise, Chloé avec un drap... rares sont les photos de ce dossier où l’on se dit whaouuu.
    - Les explications sont pompeuses, une double page pour expliquer que faire un pas en avant pour permet de faire un portrait plus serré, des paragraphes entiers pour expliquer que quand on se met en mode priorité à l’ouverture, alors cela revient à laisser l’appareil choisir la vitesse d’obturation pour avoir une image correctement exposée blablablabla...
    - Certaines photos ne sont pas du portrait. Exemple Ficher sur l’échelle ou sur la composition. Hors sujet plus que hors série à mon sens.
    - Le dossier retouche est en trop, plusieurs pages pour apprendre comment retoucher une image pour faire voyager une femme voilée de son pays lointain à un paysage de Provence... quel intérêt ?
    - La seule explication sur la gestion de la lumière est centrée sur le portrait en studio avec flash, je suis frustré de ne pas en apprendre plus que le traditionnel "le flash vers le plafond permet de diminuer les ombres portées"
    - Une des derniers parties est un simple copier-coller d’un numéro spécial pratique d’il y a un an...

    Bref, vous l’aurez compris, je suis déçu de ce numéro qui m’avait pourtant donné l’eau à la bouche...

    Paul

Voir tous les commentaires

Messages

  • Génial ! Il me le faut ! Merci à MDLP

  • Je l’ai acheté hier, il est formidable
    plein de bons conseils pratiques, très bien documenté
    Merci beaucoup à toute l’équipe.

  • Bravo ! Je n’ai pas encore tout lu, mais le sujet est traité sous tous ses aspects ! Une vraie publication quasi absente de pubs en fait l’équivalent d’un livre de bonne facture.

  • Bonjour et bravo pour ce guide riche en conseils et en exemples.
    J’ai toutefois une question : l’auteur indique (page 58) qu’il utilise principalement deux zooms lumineux ouvrant au maximum à f 2,8 ; pourtant les exifs des nombreuses photos illustrant ce guide montrent que le plus souvent le diaphragme était fermé à f 5,6 voire davantage : dans ces conditions, pourquoi ne pas utiliser des zooms ouvrant au maximum à f 4 (moins encombrants, moins lourds, moins chers, que les zooms f 2,8) ?

  • Bonjour,

    Un numéro spécial devrait ... avoir le minimun de publicité. Je regrette la pub qui distrait le contenu de la revue.
    Un hors série se garde... la publicité se jette . Désolé, c’est comme sur le site y en a TROP. JCR

  • Bonjour à tous et à l’équipe du MDLP,

    Après avoir fait 3 kiosques, j’ai pu enfin acquérir ce fameux numéro que j’ai parcouru avec entrain. Cependant, j’ai deux points qui m’ont gêné lors de la lecture de ce magazine. Le premier concerne la narration dans les 60 premières pages. Le "je" m’a dérangé car je ne sais pas qui parle (probablement Benjamin Favier ?). Les textes ne sont pas signés d’où mes interrogations sur la personne qui écrit. Bref, ça m’a pas mal titillé. Le second point concerne la mise en page de certaines doubles pages qui ne met pas du en valeur les photos. Dans certains cas, le sujet se retrouve en plein milieu de la double page (dans le creux de la reliure). Je trouve ça vraiment dommage. Je ne sais pas si c’est volontaire mais ce genre de "coquille" (si je peux m’exprimer ainsi) ne se retrouvent pas uniquement dans les hors séries.

    Pour le reste, je salue le travail considérable qui a été fournit par toute l’équipe pour répondre à des problématiques de prises de vue très concrètes. Photographe de paysages, ce magazine arrive à point nommer pour m’orienter doucement vers le portrait (discipline que je me maitrise pas suffisamment).

    Merci à vous et à bientôt pour le prochain numéro.

    Pascal

  • Bonjour,

    Personnellement, je trouve assez décevant ce hors-série soi-disant spécial portrait :

    - On commence avec un reportage de voyage, certes très beau, mais pas forcement centré sur la thématique portrait... l’interview reste intéressant.
    - Le dossier central, avec le fameux "je" inconnu, utilise des photos relativement ordinaires et banales, avec les deux filles Chloé et Sophie. Chloé dans la piscine, Chloé avec une fraise, Chloé avec un drap... rares sont les photos de ce dossier où l’on se dit whaouuu.
    - Les explications sont pompeuses, une double page pour expliquer que faire un pas en avant pour permet de faire un portrait plus serré, des paragraphes entiers pour expliquer que quand on se met en mode priorité à l’ouverture, alors cela revient à laisser l’appareil choisir la vitesse d’obturation pour avoir une image correctement exposée blablablabla...
    - Certaines photos ne sont pas du portrait. Exemple Ficher sur l’échelle ou sur la composition. Hors sujet plus que hors série à mon sens.
    - Le dossier retouche est en trop, plusieurs pages pour apprendre comment retoucher une image pour faire voyager une femme voilée de son pays lointain à un paysage de Provence... quel intérêt ?
    - La seule explication sur la gestion de la lumière est centrée sur le portrait en studio avec flash, je suis frustré de ne pas en apprendre plus que le traditionnel "le flash vers le plafond permet de diminuer les ombres portées"
    - Une des derniers parties est un simple copier-coller d’un numéro spécial pratique d’il y a un an...

    Bref, vous l’aurez compris, je suis déçu de ce numéro qui m’avait pourtant donné l’eau à la bouche...

    Paul

    • Bonjour,

      vous êtes déçu de ne pas trouver dans un numéro, fût-il spécial, des conseils avisés, voire très techniques...sincèrement ; tous les magazines, même quand ils sont bons, s’adressent au plus grands nombre ! il est donc normal d’y retrouver les poncifs les plus basiques. la photo (à mon avis) va du domaine du document à l’œuvre d’art, les approches sont donc aussi variées qu’il y a d’écoles et d’individus ; une fois les bases acquises, c’est l’expérience (la pratique) qui peut faire le reste...En revanche, s’inspirer du travail des Grands, quitte à essayer de les imiter, est sûrement plus formateur...Tiens : parcourez donc les publications pour la liberté de la presse de "Reporters sans frontières"...par exemple !

      Amicalement