[ Accueil ]

[ Club ]

[ ]

[
0
]

Voir le sommaire complet illustré

Bienvenue dans LemondedelaPHOTO.com N°17.

Au sommaire du numéro 17

PARTIE 1 : ACTUS, AGENDA, UN JOUR UNE PHOTO…





- Premier contact Le voilà enfin ! L’Olympus Pen E-P1 symbolise l’avènement du Micro 4/3 au sein de la marque. Il n’arrive pas seul, accompagné de deux objectifs, taillés pour photographier en toute discrétion. La rédaction vous dit tout ce qu’il faut savoir sur ce nouveau modèle au look rétro fort séduisant !

- FLICKR & MDLP : LA SÉLECTION DU MOIS





- Galerie Flickr Depuis plusieurs mois nous avons ouvert notre groupe de discussion sur Flickr. Ce qui relevait, au départ, d’une simple expérience éditoriale entre un pionnier d’Internet et un magazine spécialisé, s’est transformé, sous la houlette de ses contributeurs, en un échange continu et aujourd’hui indispensable entre vous et nous. Vous êtes plus de 1734 à vous être inscrits et plus de 5 805 images ont été postées dans le pool.

Vos créations, toujours plus surprenantes, nous ont incitées à ouvrir ce rendez-vous dans nos pages : la sélection du mois. Le numéro 15 publie un extrait de ces regards, forcément subjectif, sur cet élan communautaire.

EXPÉRIENCE DIGITALE : Paris-Vladivostok, 9 500 km avec l’Olympus E-620





- Expérience digitale : Moscou-Vladivostok avec l’Olympus E-620 La rédaction vous propose un test terrain de l’Olympus E-620. Le petit reflex d’Olympus a parcouru quelque 9 500 km entre Moscou et Vladivostok, à bord du mythique Transsibérien. Entre anecdotes inoubliables et images exotiques, les principales caractéristiques de l’E-620 sont mises à nu, dans des conditions de reportage.

PARTIE 2 : TECHNIQUES PHOTO


APPRENDRE À LA MACRO PHOTOGRAPHIE




- Atelier photo : la macrophotographie MDLP s’est penché sur l’univers si particulier de la macrophotographie. Retrouvez des conseils de photographes experts sur dix pages richement illustrées. Instructif !

TECHNIQUE : MAÎTRISER LES BASSES LUMIÉRES





- Technique photo : Maîtriser les basses lumières La gestion de la photo en basses lumières est une contrainte à la fois délicate et excitante pour les photographes. Les progrès affichés par les appareils modernes en termes de gestion du bruit ne résolvent pas tout. MDLP vous livre quelques astuces pour réussir vos clichés dans des conditions variées de faible luminosité !

ASTUCES PHOTO : LA PHOTO URBAINE





- Astuces photo : la photo urbaine On n’y prête pas forcément attention dans la vie de tous les jours - du moins les citadins. Mais les paysages urbains offrent une variété de lignes et de formes inouïes. La preuve avec ces 20 tuyaux distillés par la rédaction…

GUIDE : LA TENTATION DU VOYAGE





- Cap pro : photo de voyage Nous entamons ce mois-ci une série d’articles sur la photo de voyage. Vous apprendrez ainsi comment se préparer pour partir dans les meilleures conditions. Un photographe professionnel fait part de son expérience en la matière et livre des tas de conseils afin de promouvoir ses images venues de loin…

GUIDE VOYAGE : LES BONS PLANS PHOTOS À PRAGUE





- Guide voyage : Prague Nous continuons notre tour du monde des meilleurs spots photographiques de la planète. Ce mois-ci nous avons posé nos valises à Prague, attachante et splendide capitale de la République Tchèque. Notre rendez-vous évasion !

PAROLE DE PHOTOGRAPHE





- Parole de photographe
Notre nouveau rendez-vous mensuel. Que se passe-t-il dans la tête d’un photographe pro au moment de déclencher ? Bruno Calendini vous commente chaque mois une de ses photographies pour vous révéler tout ce qui se passe avant une prise de vue. Ce petit jeu est un véritable guide technique appliqué en même temps qu’un moyen d’éduquer son regard !

MIEUX UTILISER SON PENTAX K20D





- Mieux utiliser son...
Combien de photographes ont-ils pris la peine de lire le manuel de leur appareil ? Très peu en réalité. Mieux utiliser son… est une première réponse à ce dilemme. Notre chronique est destinée à revisiter les caractéristiques techniques d’un appareil (ce mois-ci le Pentax K20D dont MDLP vous révèle les fonctions cachées ou certaines possibilités de personnalisation des menus. Plus qu’un manuel bis, cet article se veut une lecture obligatoire pour découvrir tout le potentiel de son appareil.

HORS CHAMP : LE MICRO 4/3 À LA LOUPE




- Hors champ : le système Micro 4/3 À l’occasion de l’annonce de l’Olympus Pen E-P1 et en vue de l’imminente sortie du Panasonic GH1, MDLP fait le point sur la technologie Micro 4/3. Si elle en est seulement à ses balbutiements, cette dernière semble avoir un avenir prometteur devant elle.

PARTIE 3 : RETOUCHE PHOTO & POST-PRODUCTION NUMÉRIQUE

LES TUTORIAUX SUR LA RETOUCHE





- Photoshop CS3 : Améliorez vos portraits avec Photoshop
MDLP vous propose un tutoriel pour obtenir des portraits proches de la perfection, en procédant à de multiples retouches sur différentes zones, dans le détail.



- Lightroom 2 : méthodes de filtrage
Logiciel complet, Lightroom permet de répertorier ses images de manière ingénieuse. Toutefois, quand les photos s’entassent, il vaut mieux mettre tous les atouts de son côté pour les retrouver facilement…

PARTIE 4 : NOS TESTS & COMPARATIFS



Le comparatif des bridges du marché





- Comparatif Après notre comparatif sur les compacts dotés d’une plage focale importante, c’est au tour des bridges de passer au banc d’essai. Contre vents et marées, cette espèce perdure dans l’univers de la photo numérique. MDLP a mis sur le même plan les neuf modèles les plus attractifs du moment. Qu’ont-ils à proposer face aux reflex d’entrée de gamme ? Réponse dans ce numéro, à l’issue de notre dossier de quinze pages…

TEST : SONY ALPHA-330





- Test reflex À peine arrivé, le Sony Alpha-330 est déjà en test dans nos pages ! Sa sortie coïncide avec celles des Alpha-200 et Alpha-380. L’Alpha-330 se situe entre ces deux derniers. Peut-il rivaliser avec les Nikon D5000, Canon EOS 500D et Olympus E-620 ?

TEST : NIKKOR 10-24 MM




- Test optique Le tout récent objectif ultra grand-angle de Nikon devrait susciter l’intérêt de nombreux photographes utilisant un appareil doté d’un capteur APS-C de la marque. Autant le dire tout de suite, les résultats sont au rendez-vous !

- Sans oublier nos rubriques habituelles…

-  La photo du mois

-  L’interview

-  Un jour, une photo

-  Profil

Commander ce numéro en ligne



Vous êtes de plus en plus nombreux à nous interpeler sur la difficulté de vous procurer certains numéros de notre édition papier, nous demander le moyen de vous procurer sous les meilleurs délais notre magazine, où comment l’acheter directement en ligne via notre site. Sachez que nous développons actuellement ce service qui permettra de commander directement nos publications sur notre site Internet.
En attendant, nous vous invitons à commander auprès de nos diffuseurs en ligne :


- http://www.journaux.fr

- http://www.zepresse.fr


Nous continuons à travailler pour vous offrir chaque mois un magazine différent, résolument moderne sur les usages photographiques à l’ère du numérique. Nous espérons que ce numéro soit le digne reflet du contrat éditorial qui nous lie depuis le premier opus et nous profitons de cette tribune pour remercier tous les lecteurs, de plus en plus nombreux, qui nous lisent chaque mois et contribuent à notre enthousiasme et notre foi dans l’édition d’un magazine papier et d’un site Internet. Plus que jamais ce soutien justifie toute notre considération. Nous attendons vos réactions en ligne sur ce forum.
« Un magazine, comme une photographie, est un acte créatif. Sa conception nous appartient, son usage est le vôtre ! »

Numéro 17

par Michel Lion - 

MDLP - 

6.5 €.

■ Actus : retrouvez le meilleur de l’actualité dans nos pages dédiées.
■ TEST TERRAIN : Olympus E-620
■ Atelier Photo : la macrophotographie
■ Technique Photo : Les basses lumières
■ Hors champ : Le système Micro 4/3
■ Astuces Photo : photo urbaine !
■ Retouche Photo : le contraste et la saturation, méthode de filtrage
■ Tests : Sony Alpha 330, AF-S DX 10-24 mmF3,5-4,5G ED, Sigma 24-70 mm F2,8 EX DG HSM
■ Comparatif : 9 bridges au banc d’essai

Tout nouveau, tout chaud, le numéro 17 de MDLP est en kiosque. Ce mois-ci, la rédaction a concocté une parution particulièrement riche réaffirmant toujours plus savolonté de vous accompagner dans le décryptage des offres matérielles, sans renoncer à mettre à l’épreuve du terrain et des usages le potentiel de ces dernières. Olympus est à l’honneur, puisque l’initiateur du format 4/3 dévoile son APN basé sur la technologie Micro 4/3 (dont nous vous expliquons le fonctionnement dans notre rubrique Hors Champ). En créant le premier compact numérique à objectif interchangeable, l’Olympus Pen E-P1, le fabricant surfe entre nostalgie et modernité avec un clin d’œil sympathique et plutôt séduisant à la légendaire série Pen. Bien vu ! Ce numéro est également l’occasion d’embrasser plusieurs techniques et styles photographiques. Notre nouvelle expérience digitale nous emmène de Moscou à Vladivostok : un reportage photo signé Benjamin Favier, parti sur le mythique Transsibérien, l’Olympus E-620 aux poings. L’infiniment petit est à l’honneur avec notre Atelier Photo consacré à la macro. La technique n’est pas en reste, puisque nous nous attaquons à l’épineux sujet qui est la gestion des basses lumières. Enfin, après une excursion dans les rues de Prague, MDLP inaugure une série d’articles sur le thème du voyage (dont le thème a inspiré notre prochain Hors-série, à paraitre le 27 juin prochain). Dans ce brassage de dimensions et d’horizons, ne manquez pas notre comparatif sur les bridges. Ces appareils souvent considérés comme le tout-en-un de la photographie numérique affichent une santé insolente. De quoi susciter notre curiosité pour dresser un panorama complet de cette offre. Plus que jamais, MDLP navigue dans le petit monde photographique avec curiosité, enthousiasme et parfois jubilation !

Commenter ce produit

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

8 commentaire(s).

Messages

  • Une erreur s’est glissé dans l’article sur les bridges concernant le FUJI S100fs, son zoom d’une amplitude de 14x est équivalent à un 28-400mm et non à un 28-420mm comme vous l’indiquez dans votre article. Malgré qu’il soit le plus âgé des bridges figurant dans votre test, il est sans contestation certainement le meilleur. Bague mécanique manuelle, capteur super CDD 2/3 pouces d’une surface plus grande que ses homologues.
    Dans certains cas de figure, Il peut donner des résultats équivalents à ceux d’un Nikon D60 équipé d’un zoom Nikkor 18-200 VR.
    http://www.erenumerique.fr/bridge_fujifilm_s100fs_une_alternative_au_reflex_-art-1953-1.html
    Autre remarque vous indiquez un tarif de 549.00€, alors qu’à ce jour on le trouve à un peu plus de 400,00€ chez de nombreux revendeurs. 416.00€ chez DIGIXO par exemple.
    http://www.digixo.com/photo/appareils-photo-numeriques/fujifilm/p15916-finepix-s100fs.html
    A ce prix là, c’est plus qu’une affaire, et ce n’est pas 8.5/10 mais une note minimum de 9/10 qu’il devrait obtenir. Un bridge sans concurrence.
    Les résultats sont tellement bons notamment dans le format RAW (vous ne mentionner pas cette fonctionnalité dans votre article)
    que l’on pourrait finalement comprendre pourquoi FUJIFILM abandonne le marché du reflex.
    On peut même se demander si le retour du format 24x36 n’est pas que provisoire, le temps pour les fabricants de capteurs de réaliser des progrès. Les clichés réalisés avec ce FUJI S100fs sont époustouflants (gestion de la dynamique des hautes lumières, résultats à 1600 ISO...etc) lorsqu’on a conscience que le capteur présente une surface presque 7 fois inférieure à celui d’un reflex APS-C (10 Mpxls sur 370 mm² pour le NIKON D60 contre 11Mpxls sur moins de 60mm² pour le FUJI S100fs. Etonnant !!!)

    Un de vos confrère de "REPONSES PHOTO" a mis en concurrence dans leur numéro 207 de Juin les 4 bridges suivants figurants d’ailleurs dans votre comparatif OLYMPUS SP-590uz, NIKON P90 KODAK Z980, PENTAX X70 et n’obtiennent pas du tout le même classement et leurs impressions sur ces différents bridges sont parfois opposées aux vôtres.
    Pour eux le mieux noté est l’OLYMPUS (78/100) , suivi du PENTAX (75/100) puis du NIKON P90 (73/100) et enfin du KODAK (72/100).
    Son avis tranche nettement avec le votre.
    L’AF du NIKON P90 est à la traîne et sa qualité d’image en retrait.(Notation de 09/15 contre 11/15 pour l’OLYMPUS et le KODAK et 12/15 pour le PENTAX).
    Le SP-590 s’avère être le plus agréable en main et est le seul à permettre une mémorisation du point indépendant de celle de l’exposition.
    Les images obtenues avec le X70 supportent des sorties 30x40 et c’est le boitier qui gère le moins mal le moutonnement du CDD 12 MP 1/2.3" .(Un des pires capteurs qu’on est connu depuis longtemps côté dynamique et bruit.)
    FUJI n’a pas vraiment pas de quoi s’inquiéter.

Voir tous les commentaires

Messages

  • sorti en avance en plus + ! super ! et plein de bonnes choses !
    par ailleurs, Mr Katz, puisque vous avez eu l’excellente idée de reprendre le pentax k20d (j’en connais qui doivent bicher ! - toujours les mêmes noms ?), en présentant le vrai test du k7 (dans le prochain n° - vers le 15 juillet ?), vous ferez certainement un solide et instructif comparatif avec le k20d justement ? je suis sûr qur tous lesamis de pentax attendent ça ! merci pour nous tous !

    • sinon, le HS 4 - c’est pour quand (dans la foulée ...) ?

    • Bonjour Patrick,

      décidément, vous êtes insatiable ! Le hors-série numéro 4 devrait sortir en kiosque en fin de semaine…

      Cordialement,

      Benjamin Favier

    • Bonjour,

      Je viens d’acheter pour la première fois cette revue, vraiment dur à trouver en magasin. Globalement interrésant et complémentaire du site internet, notamment l’article sur le transsiberien. Magnifique photo dans l’artcle sur la macro.
      J’ai juste 2 petits regrets :
      - pas de test du Canon SX10 IS dans le comparatif des bridges alors qu’il semble avoir une bien meilleur rapport qualité/prix que le SX1 IS.
      - La qualité d’impression est parfois limite pour certaines photos, notamment dans l’article sur Prague. Peut être suis je tomber sur un mauvais exemplaire ?

      Bonne continuation.

    • Je "plussoie" comme ils disent sur les forum.
      J’ai acheté et découvert votre magazine attiré par l’article sur les bridges et je suis stupéfait de vous voir dénigrer le Canon Powershot SX1 en raison de son prix alors que vous ignorez le SX10 sui aurait surement trouvé une bonne place dans votre classement.

    • SX1 ou SX10. Il a fallu faire un choix, visiblement pas le bon pour de nombreux lecteurs.

      Cela dit, l’idée du dossier a été de privilégier le bridge le plus haut de gamme de chaque constructeur (je dois reconnaître avoir fait une exception qui confirme la règle avec le Casio). Avec l’idée que si le rapport qualité/prix n’était pas optimal, la qualité et la réactivité seraient maximales (dans le contexte bridge...), surtout pour répondre à la question "bridge ou reflex".

      Par ailleurs, je ne dénigre pas le SX1 IS, le terme impliquant une volonté de malveillance et d’un manque d’objectivité. Si ce modèle a des qualités, il a aussi des défauts. Les mentionner ne relève pas du dénigrement, mais de l’information. Celle-ci aurait plus complète dans un comparatif de 20 bridges, mais la place consacrée à ce type de dossier est forcément limitée.

      Laurent

  • Une erreur s’est glissé dans l’article sur les bridges concernant le FUJI S100fs, son zoom d’une amplitude de 14x est équivalent à un 28-400mm et non à un 28-420mm comme vous l’indiquez dans votre article. Malgré qu’il soit le plus âgé des bridges figurant dans votre test, il est sans contestation certainement le meilleur. Bague mécanique manuelle, capteur super CDD 2/3 pouces d’une surface plus grande que ses homologues.
    Dans certains cas de figure, Il peut donner des résultats équivalents à ceux d’un Nikon D60 équipé d’un zoom Nikkor 18-200 VR.
    http://www.erenumerique.fr/bridge_fujifilm_s100fs_une_alternative_au_reflex_-art-1953-1.html
    Autre remarque vous indiquez un tarif de 549.00€, alors qu’à ce jour on le trouve à un peu plus de 400,00€ chez de nombreux revendeurs. 416.00€ chez DIGIXO par exemple.
    http://www.digixo.com/photo/appareils-photo-numeriques/fujifilm/p15916-finepix-s100fs.html
    A ce prix là, c’est plus qu’une affaire, et ce n’est pas 8.5/10 mais une note minimum de 9/10 qu’il devrait obtenir. Un bridge sans concurrence.
    Les résultats sont tellement bons notamment dans le format RAW (vous ne mentionner pas cette fonctionnalité dans votre article)
    que l’on pourrait finalement comprendre pourquoi FUJIFILM abandonne le marché du reflex.
    On peut même se demander si le retour du format 24x36 n’est pas que provisoire, le temps pour les fabricants de capteurs de réaliser des progrès. Les clichés réalisés avec ce FUJI S100fs sont époustouflants (gestion de la dynamique des hautes lumières, résultats à 1600 ISO...etc) lorsqu’on a conscience que le capteur présente une surface presque 7 fois inférieure à celui d’un reflex APS-C (10 Mpxls sur 370 mm² pour le NIKON D60 contre 11Mpxls sur moins de 60mm² pour le FUJI S100fs. Etonnant !!!)

    Un de vos confrère de "REPONSES PHOTO" a mis en concurrence dans leur numéro 207 de Juin les 4 bridges suivants figurants d’ailleurs dans votre comparatif OLYMPUS SP-590uz, NIKON P90 KODAK Z980, PENTAX X70 et n’obtiennent pas du tout le même classement et leurs impressions sur ces différents bridges sont parfois opposées aux vôtres.
    Pour eux le mieux noté est l’OLYMPUS (78/100) , suivi du PENTAX (75/100) puis du NIKON P90 (73/100) et enfin du KODAK (72/100).
    Son avis tranche nettement avec le votre.
    L’AF du NIKON P90 est à la traîne et sa qualité d’image en retrait.(Notation de 09/15 contre 11/15 pour l’OLYMPUS et le KODAK et 12/15 pour le PENTAX).
    Le SP-590 s’avère être le plus agréable en main et est le seul à permettre une mémorisation du point indépendant de celle de l’exposition.
    Les images obtenues avec le X70 supportent des sorties 30x40 et c’est le boitier qui gère le moins mal le moutonnement du CDD 12 MP 1/2.3" .(Un des pires capteurs qu’on est connu depuis longtemps côté dynamique et bruit.)
    FUJI n’a pas vraiment pas de quoi s’inquiéter.