Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Macphun Focus 2 Pro : flou à géométrie variable

22/04/2014 | LAURENT KATZ

L’opposition entre zones nettes et floues contribue souvent au rendu subjectif d’une photo. C’est tout l’objectif de ce logiciel sous OS X que de donner plus de caractère aux photos nettes du sol au plafond.


Macphun est sans doute moins connue qu’un Adobe, un ACD Systems ou un onOne Software. Pourtant, depuis 2008 cette société californienne se consacre à la photographie sur iPad et iPhone, ainsi que sous Mac OS, avec Intensify (structure, détail, accentuation…), Snapheal (suppression d’objet), ColorStroke (colorisation d’images monochromes), FX Photo Studio (effets, filtres et bordures) et Focus 2 Pro, proposé en version standard ou Pro (avec plug-ins Photoshop, Lightroom et Aperture).

Focus 2 Pro produit du flou selon plusieurs modalités, matérialisées dans une barre d’outils par des pictogrammes évoquant les modes Scènes d’un appareil photo : Portrait, Nature, Architecture… et Personnalisé (ou plutôt Custom puisque le logiciel n’est pas francisé). Dans la pratique, chacun s’appuie sur l’un des trois types de réglages proposés par le logiciel. Le premier est une cible circulaire ou ovoïde qui précise la zone de netteté et dont le contour, plus ou moins large, gère le passage au flou, paramétrable en intensité. Cette zone latérale d’ajustements montre que l’on peut aussi ajouter du vignetage et jouer sur le contraste, les hautes lumières et la saturation. La partie nette de l’image est tout autant ajustable, en luminosité, accentuation, clarté et brillance des couleurs. Dommage que l’on ne puisse poser plusieurs cibles, pour traiter plusieurs portraits dans la même photo. Le deuxième réglage relève du Tilt-Shift, pour maintenir nette une bande latérale et flouter le reste. La dernier mode est un travail en finesse, obtenu par Custom qui floute toute la photo, un pinceau de masquage servant ensuite à restaurer localement la netteté.

JPEG - 138.3 ko
L’effet Tilt/Shift est orientable via les poignées vertes ;
JPEG - 113.6 ko
Un pinceau masque les zones à protéger du flou (cliquer pour agrandir).
JPEG - 111.7 ko
A droite, les paramètres d’intervention sur le pinceau, le niveau et la nature du flou, le rendu des zones masquées (cliquer pour agrandir).

Deux remarques : Focus 2 Pro ne se comporte pas comme un filtre dynamique sous Photoshop. Pour mémoriser des réglages et y revenir, il faut passer par la version autonome, disposant d’un format d’enregistrement propriétaire et permettant de retrouver les réglages. Par ailleurs, la seule commande de zooming possible consiste à passer en plein écran. Il faudra recourir au zoom immédiat d’OS X pour travailler un masque en finesse.

Les fonctions de partage envoient la photo vers un réseau social, le mail, AirDrop, la messagerie ou vers l’un des logiciels d’imagerie installé sur vote Mac.

JPEG - 108.8 ko
Une cible précise les zones de netteté et de progressivité du flou (cliquer pour agrandir).
JPEG - 98.6 ko
Le résultat de l’ajustement ci-dessus (cliquer pour agrandir).

La version standard est accessible sur l’AppStore américain pour 9,99 $ et la seconde sur le site de l’éditeur pour 36,29 €. Une évolution de l’un vers l’autre est possible pour 17,55 €. Ce distinguo commercial vient de contraintes techniques d’Apple, visant à prémunir le système d’attaque par des codes informatiques malveillants (la Sandbox). Visiblement, c’est l’installation des plug-ins qui implique cette éjection de l’AppStore de la version Pro nous a indiqué l’éditeur.

- Le site de Macphun

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.