Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Manfrotto, Lowepro et Joby même combat

02/10/2017 | Laurent Katz

Vitec Group, qui rassemble Manfrotto, Gitzo, Lastolite et quelques autres accessoiristes de la photo et de la vidéo, vient d’avaler Lowepro, le spécialiste incontesté de la bagagerie photo, et Joby, le père du Gorillapod, le mini trépied contorsionniste. Une occasion de jaser, comme on dit au Quebec, avec Sarah Radisson, Country Manager en France.

Avec Manfotto et National Geographics, on pouvait se dire qu’en matière de sacs, le Vitec Group était bien loti, d’autant que sa marque israélienne Kata avait été intégrée dans la gamme Manfrotto en 2014, avec les sacs ProLight. Ce n’était pas suffisant ? C’est la première question posée à Sarah Radisson, Directrice générale de Manfrotto Distribution. Qui répond ainsi : « Par le passé nous avons plusieurs fois tenté d’acquérir Lowepro, la première il y a, de mémoire, une dizaine d’années. Car si nous sommes leader mondial sur le marché des trépieds, nous sommes un challenger pour ce qui concerne les sacs, alors Lowepro, c’est le leader. Maintenant que c’est fait, nous allons avoir un poids et une force de négociation plus importants auprès des acheteurs européens des grandes chaînes de distribution comme Media Markt ou Fnac/Darty ou des grandes enseignes aux Etats-Unis.  ».

JPEG - 48.9 ko
Les marques de Vitec Group
(doc. Vitec Group)

D’un point de vue opérationnel : « rien ne change en France d’ici la fin de l’année et Digit Access (NDLR : le distributeur actuel) s’occupe du marché français. Dans les pays où Manfrotto ne dispose pas d’une structure nationale, il y aura cohabitation entre les distributeurs établis, qu’ils soient communs ou non à Lowepro et Joby. Aux USA, Wynit, le distributeur de Lowepro ayant fermé sa division chargée des ventes en gros, Manfrotto Distribution reprend dès ce mois-ci les livraisons aux clients. Il n’y aura pas de partenariat privilégié avec Digit Access qui va négocier la sortie de l’accord, comme les distributeurs en Allemagne, Royaume-Uni, Benelux ou Italie ».

JPEG - 60.4 ko
(doc. Manfrotto)

Comment les équipes de Recherche & Développement vont cohabiter ? Sarah Radisson indique que « toute l’équipe de R&D de Lowepro et de Joby a été reprise qui se trouve en Californie à Petaluma, ainsi que les contrats de sous-traitance en Chine. Si des synergies avec la R&D Manfrotto Bags s‘établissent, elles se feront à distance dans un premier temps, car cette dernière est majoritairement établie en Italie. ». Voilà qui augure d’un maintien de la différentiation entre les deux marques. D’ailleurs Vitec Group définit leurs orientations respectives. À Lowepro le marché des sacs de terrain et des activités de plein air, à Manfrotto celui de la bagagerie de studio et des utilisateurs urbains. D’ailleurs les deux marques vont perdurer, pas de crainte que Lowepro soit absorbée comme Kata en son temps : « Kata n’était pas aussi forte sur le marché que l’est Lowepro aujourd’hui. D’ailleurs, d’importants efforts marketing seront réalisés pour faire grandir les deux marques.  » précise Sarah Radisson. Sans vraiment définir, en cas de doublon, comme il en existe avec les sacs de randonnée Photo Sport chez Lowepro et Off Road chez Manfrotto, ce qui va se passer à long terme. Elle indique qu’il va « y avoir des synergies et des harmonisations pour que les gammes soient 100 % complémentaires ». Mais ce ne sera peut-être pas une philosophie jusqu’au-boutiste, car l’objectif est de vendre. D’ailleurs, elle indique qu’il faudra « voir quels sont les best-sellers dans chacune des gammes, sans pour autant instaurer une concurrence interne entre les deux marques ».

En examinant le périmètre fonctionnel de Joby, on voit qu’une concurrence entre certaines déclinaisons du Gorillapod pourrait s’instaurer avec le Pixi de Manfrotto. Il semble trop tôt pour savoir si ce dernier va passer sous la bannière Joby, tant il reste un produit emblématique de l’entreprise italienne. Ce qui est sûr est que les matériels liés à la photo avec un téléphone, « l’iphonographie », vont se développer. On attend avec impatience le prochaine Photokina (25 au 30 septembre 2018 à Cologne - Allemagne) pour se faire une idée plus précise du paysage de la bagagerie fondée sur ce regroupement inattendu, mais pas surprenant.

- Le site de Manfrotto
- Le site de Lowepro
- Le site de Joby
- Le site de Vitec Group

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages