Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Martin Parr

23/04/2008 | Benjamin Favier

Le site de Martin Parr fleure bon l’humour britannique. Quelque part entre Mister Bean et les Monty Pythons…

C’est sûr, cet homme-là, membre de l’agence Magnum, ne se prend pas au sérieux. Les motifs qui font office de décor invoquent des tapisseries dignes des années 70… ou d’un salon de paisibles retraités. Le côté kitch en plus. Comme en attestent les assiettes collées au mur, servant de cadre à d’anciennes photos noir et blanc ou encore ce vilain canard en porcelaine, isolé dans ce désordre d’images.

En France, on parlerait familièrement d’univers de beauf, appellation un brin péjorative. En Grande-Bretagne, le terme de Common Man, plus élégant, serait de mise. Cela tombe bien. Une grande partie de l’œuvre de Martin Parr est consacrée à cette catégorie de la population. À l’échelle mondiale : son objectif est sans pitié pour l’espèce humaine. À ses yeux, nous sommes tous victimes de la société de consommation.

Ses gros plans de saucisses industrielles, ses clichés d’adolescentes obèses en maillot de bain à l’affût d’un hot-dog ou encore sa vision terriblement ironique du tourisme de masse sont sans appel.

Heureusement, comme nombre d’Anglais, Parr fait preuve de beaucoup d’humour, ce qui donne un côté insolite et chaleureux à son travail. On parcourt son site dans cet état d’esprit, en toute décontraction. On sourit en lisant sa biographie qui semble tout droit sortie d’une machine à écrire. On est admiratif devant le nombre impressionnant de couvertures qui défilent dans la rubrique sobrement intitulée Books. Moins connues, quelques séquences réalisées par Martin himself : parmi elles, It’s nice up north dresse le portrait de celui qui est peut-être « l’homme le plus bon d’Angleterre ». Rien que ça. On préfère néanmoins Martin en tant que photographe, sa gestion de la caméra n’étant pas vraiment " scorsesienne ". Peut-être faut-il y voir de l’autodérision, ce qui ne serait pas surprenant venant du personnage, peut-être le plus modeste outre-Manche.

Le site de Martin Parr

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les optiques Nikon