Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Mes photos au smartphone

09/06/2017 | Benjamin Favier

Photographe professionnelle, Agnès Colombo ne prétend pas à l’exhaustivité avec cet ouvrage. Elle privilégie une approche ludique et transmet son enthousiasme pour la pratique de la photographie avec un smartphone avec une énergie louable. Ce livre s’adresse avant tout au grand public et aux novices.

Il ne s’agit pas ici de débattre de l’intérêt de photographier avec un smartphone. La pratique est désormais pleinement ancrée dans nos mœurs – pour le meilleur et pour le pire. Dans une étude publiée la semaine dernière, effectuée en ligne auprès de 1003 personnes « représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus », l’éditeur français DxO révèle que cinq Français sur dix « utilisent uniquement ou principalement un smartphone pour prendre des photos. » Un système dont ils louent en premier lieu, pour 64 % d’entre eux, le côté pratique, puisqu’on l’a toujours sur soi. Aussi, dès son introduction, Agnès Colombo revendique une approche décomplexée. Oui, elle est photographe professionnelle. Oui, elle fait ses photos personnelles, prend-elle tout de même le soin de préciser, avec un smartphone, « sans gêne ». Elle utilise son reflex pour ses prestations pros (mariage, grossesse, maternité, bébés et famille, voir son site).

Le prisme de l’iPhone

Au travers de trois chapitres (À quoi ça sert ? – La photo, un jeu – Et après ?), elle s’appuie sur sa propre expérience pour aborder des notions fondamentales de la prise de vue, qu’ignorent peut-être la plupart des utilisateurs de smartphones. Au cours de la première partie, elle évoque ainsi la composition, la mise au point, la manière de travailler avec la lumière (en prônant la désactivation du flash). Le tout sans parler d’applications spécifiques, puisqu’elle ne jure que par l’appareil photo embarqué de son appareil, en l’occurrence, un iPhone. Ainsi, toutes les références aux fonctions et les captures d’écrans renvoient à l’écosystème Apple. Il aurait été plus juste d’intituler le livre « Mes photos à l’iPhone », car les possesseurs de modèles sous Android ou Windows n’y trouveront pas forcément leur compte. Cela vaut surtout pour le premier chapitre, car le reste du livre contient de nombreux conseils de prise de vue, qui peuvent s’appliquer avec n’importe quel smartphone.

Horizon grand public

Par conséquent, si vous cherchez une sélection d’applications (quelques-unes sont citées, comme Rhonna Designs), ou des idées d’accessoires (il est presque exclusivement question de l’Olloclip dans ce livre) pour vous aider à prendre de meilleures images avec votre smartphone, ce n’est pas vers ce livre qu’il faudra vous orienter. Après un premier ouvrage paru il y a six ans (L’art de l’iPhonographie), Eyrolles récidive. On regrette que l’éditeur se restreigne une nouvelle fois à l’univers Apple, alors que des acteurs comme Huawei, Samsung, LG ou Sony proposent des smartphones tout aussi – voire plus – doués que les iPhone. Il serait également pertinent d’aller plus loin dans l’aspect complémentaire du smartphone par rapport aux appareils, en se penchant sur les applications proposées par divers constructeurs pour déclencher et partager ses fichiers à distance (Canon, Nikon, Panasonic, Fujifilm, Olympus, Sony…). Si toutefois vous photographiez avec un appareil frappé d’une pomme, et que vous cherchez à acquérir des notions de base pour mieux cadrer vos images ou jouer sur la profondeur de champ, le propos concis, le ton enthousiaste et l’énergie de l’auteure, devraient vous inspirer.

- Mes photos au smartphone
- Par Agnès Colombo
- Éditions Eyrolles
- 23 x 12,5 cm
- 128 pages
- 13,90 €

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Si l’auteure privilégie l’iPhone, on la comprend très bien. Les amateurs de cet écosystème sont bien plus enclin à bourse délier.

  • @1 : ou peut-être parce que l’iPhone est - de loin - l’appareil photo le plus utilisé sur les communautés photographiques comme Flickr ?

  • @MM J’en doute 73% des smartphones vendus en France sont sous Android.
    J’avais lu une étude qui montrait que l’ AppStore était plus profitable que le Play Store Android.
    La raison : le verrouillage total de l’écosystème Apple pour des raisons économiques (selon moi) et pour des raisons de sécurité (selon Apple).
    Tout cela fait que les supporters de la pomme sont moins regardant sur les achats : Apps, livres, vidéo, musique, gadgets en tout genre (dont on retrouve une impressionnante quantité Kickstarter sur LMDLP). Tout cela prouve les largesses économiques des fanboys de la pomme. C’est incontestable.

  • Un oursin, ça pique et ça fait mal :)

  • Surtout dans ma poche. J’ai choisi Android :)

  • écosystème
    nom masculin

    ◾Système formé par un environnement (biotope) et par l’ensemble des espèces (biocénose) qui y vivent, s’y nourrissent et s’y reproduisent.
    Définition du dictionnaire Larousse

    Le système Apple n’a rien d’ "éco"

  • C’est un nom couramment utilisé. Il faut ici comprendre "éco" comme système économique. Sûrement pas éco-logique...
    Je profite pour ajouter que l’écosystème Android se nourrit lui des données utilisateurs. Voilà, j’espère qu’on ne m’accusera pas d’être partial.

  • @Oursin : Vus pouvez dissiper vos doutes en allant faire un tour sur la page de statistiques de Flickr : https://www.flickr.com/cameras
    Que 73% des smartphones vendus en France soient équipés d’Android n’implique pas forcément qu’ils produisent le plus grand nombre de photographies sur les réseaux comme Flickr. A en croire les statistiques d’utilisation (section " Téléphones portables les plus utilisés" de la page précédemment mentionnée), l’iPhone truste quatre des cinq premières places du classement.

  • Limiter l’argumentaire à Flickr est un peu léger pour être convaincant et sans intérêt.

  • @AF : Vous pouvez le penser, mais Flickr reste la principale communauté photographique de la planète. A part affirmer que c’est "un peu léger pour être convaincant et sans intérêt", avez-vous un argument qui tienne un tant soit peu la route ?

  • Mon argument est à la hauteur du vôtre.

  • @11 : Allez faire un tour sur les pages de stats des différents réseaux sociaux et vous verrez que ce que j’avance est sûrement plus étayé que votre "argument" :)
    Mais vous avez raison, petit troll : continuez à écrire n’importe quoi, confortablement camouflé derrière l’anonymat du Net.

  • @12
    Vous me faites sourire avec votre anonymat du net !
    Croyez-vous que si je choisi un pseudo "à la noix" cela changera quelque chose ; de plus, même si vous relevez l’adresse IP croyez-vous que vous adresserez au bon interlocuteur ?
    Et si certaines personnes comme moi ne souhaitent pas donner leur identité, se vautrer dans l’espace numérique, c’est qu’elles ont certainement de bonnes raisons à commencer par le fait que la toile est une pieuvre tentaculaire dont on doit se méfier...
    Ce n’est pas de la paranoïa, c’est juste un peu de bon sens et une manière de résister contre le formatage et la béatitude généralisée.
    Cordialement kanmême ;)

  • @12
    Contrairement à vous, nous n’avons pas tous besoin des statistiques de réseaux dits sociaux pour choisir notre matériel.
    Chacun est libre d’utiliser ce qui lui convient, ne vous en déplaise.

    D’après vous,
    celui qui ne partage pas votre avis est un troll ;
    celui qui n’invente pas un pseudo bidon est un planqué.
    Çà, c’est n’importe quoi.

  • C’est une vrai cour d’école ici !!!

  • Reconnaissons que LMDLP est un des rares sites où on peut parler sans être "flickr" .
    Et c’est tout à leur honneur.
    Pour revenir sur le sujet polémique (et pourtant sans grand intérêt mais c’est pour cela que je l’aime bien), je ne vois pas trop le rapport entrte flickr et ce livre. S’il devait y en avoir un, il faudrait lui changer le titre "Mes photos à l’iPhone pour Flickr". Je ne suis pas convaincu par les stats d’utilisation iphonienne sur flickr et je reste persuadé que l’auteur vise la population "dépensière". Un peu comme DXO avec son DXO one. Qu’on ne me dise pas que le DXO one n’existe que sur iPhone à cause de flickr.

  • Nan j’ai raison ... nan c’est moi ... !! pas bo !! O_o

  • Cher @O_o C’est quand un même un peu le principe du débat et tout l’intérêt du forum. SInon quel serait intérêt d’écrire "Oh oui, je suis d’accord". J’assume cet esprit de débat contradictoire et de cour de récré.

  • @14 : "Contrairement à vous, nous n’avons pas tous besoin des statistiques de réseaux dits sociaux pour choisir notre matériel.
    Chacun est libre d’utiliser ce qui lui convient, ne vous en déplaise." Je vous rassure : je n’ai pas besoin de statistiques pour choisir mon matériel et vous n’avez manifestement pas compris le propos initial. Je soulignais juste que l’iPhone était le smartphone le plus présent sur les réseaux de partage photo, rien de plus. Il n’est même pas question ici de qualité, mais juste d’une constatation factuelle. entièrement d’accord sur votre seconde affirmation et je n’ai jamais dit à qui que ce soit ce qu’il devait choisir comme matériel. Lorsque je rédige un test pour MDLP, je m’appuie sur des éléments factuels au niveau technique et sur une analyse des images produites par les boitiers. J’estime que le lecteur est assez adulte pour en tirer lui-même les conclusions qui s’imposent.

    "celui qui ne partage pas votre avis est un troll"
    Non : Sur le Net, troll est quelqu’un qui poste des commentaires tendancieux ou inexactes en évitant soigneusement de répondre aux questions factuelles. C’est ce que fait "Oursin" en balayant tout argument factuel (les Stats d’utilisation, par exemple) sans y apporter de contre-argument autre que des affirmations liées à son impression personnelle.

    "celui qui n’invente pas un pseudo bidon est un planqué."
    Haaaa, voilà une belle affirmation :) Pourquoi se cacher derrière un pseudo alors que l’état civil vous dote d’un nom et d’un prénom ? pour pouvoir cacher un comportement honteux ? Il n’y a pourtant rien de honteux à discuter photographie sur un site web qui ne vous clique d’aucune manière. Pour pouvoir raconter n’importe quoi ? Là, c’est plus intéressant, j’en conviens. Ou, dans certains cas, dire sur le Net à une personne quelque chose que l’on aurait jamais dit en face dans la vraie vie ?
    Vous n’avez rien à cacher ? alors assumez et utilisez votre nom et votre prénom :)

    @16 : j’ai parlé de Flickr car il s’agit de la communauté de partage photographique la plus importante de la planète. Comme je vous y ai invité, vous pouvez vérifier l’utilisation faite de l’iPhone vs Android sur la page de statistiques. Et pendant que vous y êtes, faites-le aussi pour tous les autres sites de partage comme je l’ai fait : vous constaterez que l’iPhone y est sur-représenté. C’est aussi simple que cela. Que vous ne croyiez pas aux statistiques est
    "Un peu comme DXO avec son DXO one. Qu’on ne me dise pas que le DXO one n’existe que sur iPhone à cause de flickr" : là, je préfère penser que vous pratiquez une forme d’humour au 36ème degré. DxO REVE de sortir un One sous Android, mais n’a techniquement pas réussi à le faire à cause de l’anarchie du positionnement et du câblage des prises micro USB. D’une marque à l’autre et même d’un modèle à l’autre, la qualité des signaux et le brochage (notamment dans le cas des smartphones MHL) varient grandement, sans oublier le positionnement du connecteur (en haut, en bas, sur le côté) Bref, ça n’est pas pour demain et c’est regrettable. J’espère toutefois que la standardisation emmenée par l’USB-C permettra de faire avancer les choses et que l’on verra enfin un DxO One Android.

  • @19

    "Vous n’avez rien à cacher ? alors assumez et utilisez votre nom et votre prénom"

    Si certains d’entre nous et sur la toile d’une manière plus générale ne souhaitent pas indiquer leur identité, c’est sans doute qu’il sont un peu plus conscients que d’autres de la perversité du "net"...
    Quoiqu’il en soit, cette liberté à ne pas se soumettre à la pseudo morale, au politiquement correct d’esprits formatés et soumis n’empêche pas d’être respectueux d’autrui tout en conservant l’anonymat...
    Cette pratique généralisée qui consiste à se vautrer sur la toile en suivants les consignes de quelques moralistes de pacotille en dit long sur l’évolution de notre société ; la mollesse bien pensante de certains acteurs est vraiment redoutable.
    Vive la liberté !

  • @20 : Vous vous rendez compte que vous enchainez des poncifs et des lieux communs d’une navrante banalité, au moins ?

  • @21
    Une grande déception que de vous découvrir sous ce jour...

  • @22 : Grand bien vous fasse. Je ne peux même pas en dire autant car je n’ai absolument pas la moindre idée de que vous êtes, à part un trolleur anonyme.

  • @15
    Et le "Pion" de service est MM

  • @23 La trolleur-phobie vous guette !

  • @24
    Et dans le rôle de "l’ado boutonneux" qui balance des boulettes de papier ... celui qui se planque derrière l’arbre pour pas qu’on le reconnaisse ! :-)

  • @25

    Le même arbre que celui où se cache O_o.

  • Je prend beaucoup de photo avec mon android et le resultat est toujours surprenant, enfin cela me surprend moi-meme car je suis photographe, la qualite des smartphones est au top de nos jours ! Quelques photos sur mon site dans la rubrique Personal ont ete prises avec mon telephone, mais je ne le dis pas a mes clients ! https://www.ultimatephotographer.co.uk

Les optiques Nikon