Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

NEX-5 de Sony : le test final

21/06/2010 | LAURENT KATZ

Le NEX-5 testé dans le numéro 27 du Monde de la Photo n’était pas un modèle totalement finalisé, pas plus que son pancake. Depuis, ils sont parvenus à la Rédaction. Voici les notes et commentaires définitifs.

Pour mémoire, le système NEX et le NEX-5 ont été présentés en détail ici. Cet appareil hybride, doté d’un capteur APS-C est bien sûr attendu sur les critères du bruit et de la réactivité. Nous lui avons donc fait décliner la gamme des Iso selon différentes conditions lumineuses. Et le résultat est vraiment probant, même en Jpeg. La période sombre où Sony fournissait des capteurs à ses concurrents qui les exploitaient mieux qu’elle-même aux sensibilités élevées est de l’histoire ancienne. Celle de l’ère Minolta. Sous des conditions lumineuses standards, la plage 200-1600 Iso est remarquable et à 3 200 Iso, on ne rougit pas en présentant ses photos. Les valeurs supérieures sont encore exploitables, mais les détails ont perdu de leur superbe. Alors, il faut l’affirmer, le NEX-5 est LE PREMIER COMPACT À OBJECTIF INTERCHANGEABLE digne de servir de base à un appareil expert de poche, sans restrictions sur le type de prise de vue.

Évidemment, on l’a dit dans le magazine, l’ergonomie est totalement ratée pour un amateur averti qui souhaite disposer des réglages à portée de doigts (ajuster l’exposition est rapide, mais manipuler les autres réglages est fastidieux). Et l’argument de Sony affirmant qu’elle a voulu faire du NEX-5 un appareil grand public ne tient pas. D’une part parce que l’accessibilité de certains réglages reste douteuse pour le photographe novice (le sens de la prise de vue panoramique ou le mode HDR). D’autre part parce qu’offrir un 24 mm (éq. 24 x 36) comme optique de base pour le kit le plus économique est pour le moins curieux, sachant qu’un 35 mm eut été bien plus pertinent pour Monsieur Tout-le-Monde. Et tant qu’à placer les modes PASM, autant le faire dans de bonnes conditions. ergonomiques.


Les notes finales

Fonctions 7,5
Qualité de fabrication 8,5
Prise en mains 7
Résultats 9
Rapport Qualité/bruit 7,5
Note globale 8

L’autofocus

La réactivité est standard… pour la détection de contraste. Si elle peut faire jeu égal avec celle d’un reflex aux courtes focales, sur des sujets peu mobiles et en luminosité satisfaisante, elle ne peut lutter quand les conditions sont plus difficiles. J’attends avec impatience le 18-200 mm pour voire ce que cela donne. Ce qui montre à Sony que, si elle lance un NEX vraiment expert, il serait bien qu’elle s’inspire des solutions Ricoh, avec la prise en compte de l’hyperfocale.


Le mode Panorama

JPEG - 80.5 ko
Le mode Panorama
S’il marche correctement à 99%, on peut tomber sur une bizarrerie comme le montre l’exemple suivant, amusant par son rendu du visage.

Il intéressant. Alors que sur les compacts de la marque, c’est le mode vidéo qui est mis à contribution pour enregistrer une photo au grand large, ici, la rafale est à l’honneur, la prise de vue s’accompagnant d’un bruit de mitrailleuse peu discret, même si on n’est loin de la nuisance sonore d’un kalachnikov. Le NEX-5 propose deux définitions : 8 192 x 1 856 ou 12 416 x 1 856 pour une photo horizontale, 2 160 x 3 872 ou 2 160 x 5 536 pour une image verticale. Pour peu que l’on prenne soin d’assurer un bon balayage de la scène, en s’aidant des structures linéaires de l’image (l’horizon par exemple) et de la grille de cadrage, le résultat est très bon géométriquement parlant. Mais la présence de sujets mobiles ou une forte différence de luminosité peut poser problème (voir le panorama ci-dessous). La fonction reste néanmoins l’un des atouts de l’appareil par la définition élevée des panoramas, ce que le touriste amateur de sites grandioses appréciera. Surtout s’il souhaite procéder à une impression en grande largeur.


Le mode Antibougé

JPEG - 96.2 ko
Mode Normal vs mode Antibougé (cliquer pour agrandir)
La première photo a été prise à 6 400 Iso en mode Normal, la seconde en mode Antibougé qui a employé la même sensibilité et procure une image mieux débruitée. La différence de netteté de l’arrière-plan s’explique par les ouvertures différentes, F7,1 contre F4,5.

Une autre fonction combine six images pour améliorer le rapport signal/bruit. Et l’on obtient des résultats étonnants, même à 6 400 Iso, avec du grain, certes, mais fin et régulier. Si la fonction est dédiée aux natures mortes, elle arrive parfois à s’abstraire de certains mouvements du sujet. Je l’ai vérifié sur certains portraits où l’immobilité n’était pas respectée.


La fonction HDR

- Prise de vue normale - Prise de vue HDR

Elle fonctionne comme du HDR de base, faute de bénéficier d’un paramétrage pointu, comme l’offre le Ricoh GXR qui permet de jouer sur l’intensité et privilégier les hautes ou basses lumières. Mieux vaut que rien ne bouge dans le cadre. Les images résultantes présentent parfois le rendu caractéristiquement mauvais du HDR, et parfois l’image est meilleure qu’avec l’optimiseur de dynamique. Dans la pratique, cela ne coûte rien de faire un essai, sachant que le DRO s’accommode des sujets remuants.


Le 16 mm

Le dernier point concerne le pancake (16 mm, soit 24 mm en couverture 24 x 36)… qui n’est pas une optique de course dans sa version finale. Point positif, la distorsion est très modérée, mais en coussinet alors que les grands-angles sont plutôt enclins à distordre en barillet. Comme s’il y avait une sur-correction. Le piqué est bon au centre, mais diminue à mesure que l’on s’en éloigne, les aberrations chromatiques latérales jouant leur rôle dans cette netteté déclinante.
Extrait d'une photo prise avec le 16 mm


GALERIE DU BRUIT : EXTRAIT D’UNE PHOTO

JPEG - 66.3 ko
200 Iso
JPEG - 65.8 ko
400 Iso
JPEG - 69.5 ko
800 Iso
JPEG - 67.8 ko
1 600 Iso
JPEG - 65 ko
3 200 Iso
JPEG - 65.5 ko
6 400 Iso
JPEG - 63.1 ko
12 800 Iso

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Premières conclusions !
    Pour avoir utilisé les NEX-3 et NEX-5 durant une petite journée, j’ai pu me faire une idée assez précise de leur potentiel. D’abord, ce sont clairement les compacts que beaucoup attendaient, car Sony est allé plus loin que ses concurrents, tant en termes de compacité que de qualité de fabrication. Là, ce sont de véritables compacts (moins de 250g), mais avec de vraies performances de reflex ! Leur esthétique est parfaitement réussie, leur écran orientable vraiment excellent, les optiques sont aussi jolies que performantes, et le capteur Cmos Exmor HD 14millions de pixels est du meilleur niveau. Ajoutez à cela des menus plutôt réussis (hormis la sélection des sensibilités ISO, bien cachée), très orientés grand public, des tarifs plutôt serrés, des accessoires déjà nombreux, et vous avez confirmation que Sony n’a pas du tout l’intention de faire de la figuration. Ce qui serait étonnant vu les possibilités de ces petits bijoux.

    • Bonsoir

      Merci pour votre message.
      Votre post est un complément naturel et espéré à nos articles. Il permet de confronter des points de vue et des expériences que nous respectons dans le cadre de l’édition de ce site.

      Mais quelque chose m’interpelle. Pourquoi avoir signé UN GROS CON D’AMATEUR.

      Je ne comprends pas bien. Provocation, désaccord, contestation...

      Ou voulez vous en venir ?

      Vincent Trujillo
      Directeur des Publications

    • peut etre parce que comme moi "un gros con d’amateur" a l’impression qu’on essaye de faire passer pour des points négatifs des choix de sony orienté "amateurs"

      et donc à force de critiquer ces choix, nous "amateurs" pour qui sony a fait cet appareil, avons l’impression d’etre des "gros cons"

      a moins que se soit plus subtile et completement ironique

      en tout cas, le NEX3 sera mien, le seul truc que je sais pas c’est si je le prend avec le pancake ou avec le 18-55 ?
      des idées ?

      salutation

    • Bonjour,

      Mon appréciation sur le site est le prolongement de l’article publié dans le magazine qui présente d’autres arguments (critiques comme positifs). Sur le versant amateur, des réglages concernant des fonctions pouvant intéresser cette catégorie de photographe restent enfouies dans l’interface experte : le sens du panorama (horizontal ou vertical) ou encore l’accès à la fonction HDR (et vous verrez dans le futur que Sony me donne raison sur ce point, mais je ne peux vous en dire plus). En clair, Sony n’est pas allez assez loin dans la démarche simplificatrice

      Par ailleurs, dans la mesure où les modes PASM existent, on ne peut admettre que leur usage au quotidien soit entaché de tant d’erreurs ergonomiques (qui seraient corrigeables par une modification du logiciel interne de l’appareil, rien n’est perdu).

      Sony oriente ses NEX vers un usage amateur dites-vous. C’est un choix marketing qui la concerne. Pour ma part, j’évalue un appareil sur des critères d’usage liés aux fonctions proposées. Ensuite, je peux dire vers à public l’appareil est voué... sans recopier l’argumentaire de la marque. Il en ressort, en autres, que la gamme d’accessoires est en partie incohérente pour un usage amateur, ce qui va à l’encontre du positionnement revendiqué par Sony. Ainsi, la fourniture d’un pancake de 16 mm (24 mm en couverture 24 x 36) est clairement un choix dédié à l’amateur expert. Ce qui peut répondre à votre question sur l’optique. Avec le 18-55 mm, vous pourrez envisager le paysage et le portrait, ce transstandard étant très généraliste. Avec le pancake, réaliser des portraits standards est problématique, sauf pour des portraits de groupe si l’on prend soin de bien gérer l’axe de l’optique par rapport aux personnes à photographier. Reste que les performances optiques sont moyennes et la déformation en bordure d’image non négligeable.

      Cordialement

      Laurent

    • merci Laurent pour ces précisions même si je suis loin de tout comprendre.

      en effet, je suis un noob en terme de photo, mon casio que je glisse dans la poche et hop des que je veux immortaliser un truc, je le sors.

      Là, je vais partir pour Tahiti, je me dis donc "va peut etre falloir changer pour un truc mieux", mais qui me demande pas de faire les réglages moi meme.
      du coup j’hésite entre le Panasonic TZ7 (le 10 et son gps ne me sert pas) pour son coté "hop dans la poche" et le nex3, avec d’après vos explications l’optique 18-55mm pour son coté "hop des belles photos sans prise de tete"

      un avis ?

    • Perso je commence à me servir à peine de mon tout nouveau Nex 5. Et je te recommanderais le Nex 5 en double kit (à peine plus cher qu’avec une seule optique et un plus Sony rembourse 50 Euro jusqu’à fin juillet), ou le Nex 3 en double kit si tu arrives à le trouver et que la vidéo en HD n’est plus importante pour toi.
      Après c’est quand même pas le même budget qu’un TZ7. Mais rien à voir non plus au niveau de la qualité voir ici et ici.
      Après pour un amateur de mon niveau (un accès plus direct au ISO : ça sert à quoi ?), je très content de trouver facilement comment faire un portrait avec l’arrière plan flou, avoir de nuit des phares de voitures qui laissent des trainées, comment filmer en un clic ou comment faire un super panoramique facilement.

  • Je suis étonné par les crops permettant de visualiser le bruit. Soit la MAP est inexacte, soit l’optique est un cul de bouteille, soit il y a un très fort lissage dès 200iso.
    En tout cas, ça manque de piqué.

    • Sony progresse au niveau de ses boîtiers et je pense particulièrement à la gestion du bruit.

      Par contre, concernant les optiques, il y a de gros progrès à faire tant du point de vue de la variété... que de la qualité !

      Quand aurons-nous sur le marché l’équivalent d’un 35 mm !

      Au travail Sony !

    • Le 16/2.8 pancake est trompeur : c’est une optique orientée utilisateur de compact (ça n’a rien de péjoratif à mes yeux), et non "expert" comme sa longueur focale et son ouverture pourrait le laisser penser. La preuve : les kits NEX + 16/2.8 sont vendus moins chers que les kits NEX + 18/55.
      A mon avis, il faut le voir comme l’optique qui permet d’avoir un compact à glisser dans sa poche, pour faire des photos entre copains, rien de plus, rien de moins... ;-)
      D’ailleurs, Sony a été jusqu’à le priver de stabilisation pour le faire plus compact et moins cher... ce qui est une exception... à ce jour, c’est la seule optique Sony qui ne peut être stabilisée.
      Du coup, ses performances optiques sont ce qu’elles sont... car elles ne sont pas prioritaires dans l’usage qui lui est dédié.

      Ce n’est que ma lecture des choses, bien sur.

    • Je pense que mon intervention ne vous servira pas mais peut être à quelqu’un d’autre.
      Il existe maintenant la slr magic qui ramène au 35mm (pour pas si cher que ça en plus).

  • Un hybride dans tout les sens du terme !

    En terme de prise en main : il laisse une sensation étrange. la poignée est trop petite pour être vraiment agréable, et trop grosse pour passer pour un compact.

    Ensuite en terme de menu : On remarque la recherche de simplification des menus, mais des fonctions sont comme qui dirai difficilement accessible comme les Iso, par exemple.

    Enfin, les optiques. Avec un Pancake, cet hybride est vraiment attirant en terme de photo, mais dès que l’on met des optiques plus longue comme les transstandart, tout l’intérêt d’un boitier taille compact disparait : il devient a un ou deux petits centimètres près, de la même taille qu’un reflex. Par ailleurs, l’ergonomie global des boutons n’est pas toujours top.

    Je dirais en conclusion, que Sony s’est un peu écartelé à vouloir faire faire un hybride très grand public, mais avec des fonctions un peu pro. Et en terme de produit fini, ça donne cet écart étrange sur plusieurs point. Même si c’est un bel essais, en esperant qu’une version suivante saura mieux transformer.

    • possesseur d’un d700, je viens d’avoir la chance d’essayer un nex et un reflex 850 .
      le nex est bien le premier qui me donne envie d’avoir un compact, surtout pour les HL : enfin un compact qui ne crame pas les photos et BB parfaite.

      si sony : savoir faire minolta ,plus optique zeiss,plus puissance industrielle et de recherche décide d’attaquer le marché photo expert, les autres on peut être du soucis à se faire.

  • j’ai eu l’occasion d’essayer cet appareil et franchement j’ai été impressionné par la BB, la réactivité (pour ce type d’appareil), la colorimétrie et la bonne tenue à 1600 isos.
    L’ergonomie est critiquable pour un expert mais pour une utilisation familiale ou de loisir type rando, c’est parfait. La taille du capteur et un coef de 1,5 contre 2 aux micro 4/3 laisse entrevoir une utilisation (manuelle) d’une pléiade d’objectifs. Alléchant !
    La seule vraie critique que je formulerais tient à la qualité des objos à pleine ouverture, surtout dans les angles. Mou de chez mou... Dommage !
    Si les futurs (quand ???) objos de montures E sont de qualité, ce système va faire très mal.
    Ah j’oubliais : l’écran est tip top même par soleil important. Revers de la médaille, il "enjolive" la qualité des photos et leur piqué.
    La qualité d’image est vraiment excellente, en retrait par rapport à un 550d mais équivalente à un D90 que j’ai eu d’après moi.
    Les tests DXO sont très parlants et encourageants : au niveau d’un 7D et d’un D300s !

  • Je te rejoins sur les objos, on a fait petit test et c’est vraiment pas top : test sony nex 5

    • bonjour a tous
      je suis sur l point de m’acheter ce fameux nex-5 mais sur le debat objectif 16 ou 18-50 j’ai du mal a trancher

      certains répondrons les deux .. certes mais sans considération financière je prendrais un 550d avec un tamron 17-50 ....
      le nex 5 semble être un petit appareil abordable a grand capteur très sérieux avec comme bémol un choix limité dans les objectifs .

      j’ai vu quelques forums avec l’emploi de bagues d’adaptation .
      y a il quelqu’un dans l’assistance qui ai fait des test avec bague adaptatrice permettant l’achat d’objectifs sérieux (et pas cher ..)

      merci

    • Je suis tombé amoureuse de cet appareil, c est un bon compromis.
      Son utilisation est simple et on peut se surprendre soit mm de la qualité des photos !
      http://nex5-sony.blogspot.fr/