Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

NEX-5 et NEX-3, nouvelle génération d’APN chez Sony

11/05/2010 | LAURENT KATZ

Avec cette nouvelle famille d’hybrides, Sony donne une leçon de miniaturisation à ses concurrents. Caler un capteur APS-C dans un boîtier guère plus gros qu’un compact, il fallait oser !

Pour beaucoup, il y a un marché de renouvellement qui n’est pas encore devenu l’Eldorado que chacun espère. Celui du passage du compact vers un boîtier à optique interchangeable qui ne soit pas un reflex. Le succès des hybrides Micro 4/3 est encore modeste. Pourtant, les attentes sont là, mais nombre des modèles proposés ressemblent trop à un reflex ou ne manifestent pas une philosophie grand public suffisamment établie. C’est le constat effectué par Sony qui s’est mise dans la tête de sortir un hybride fondé sur quatre principes : capteur de reflex, optique interchangeable, taille d’un compact et simplicité d’usage.

Small is beautiful


Le résultat est NEX, comme New E-mount Experience. Une nouvelle famille qui s’inscrit dans la gamme Alpha, mais avec une nouvelle monture, E, et un tirage optique qui passe de 44,5 à 18 mm, expliquant la surprenante compacité du boîtier ! Mais des absences y contribuent : pas de visée électronique, de stabilisateur et de flash. Ce dernier (NG7) est cependant fourni sous la forme d’un mini boîtier externe, qui se glisse dans une griffe.

Pour le capteur, la nouvelle génération d’imageurs Exmor Cmos est mise à contribution, avec le suffixe HD signifiant qu’il peut sortir la vidéo. Full HD (1080i) sur le NEX-5 et HD (720p) pour le NEX-3. Chaque appareil intègre un micro stéréo qui ne captera pas le son de l’autofocus. Les premières optiques – pancake F2,8/16 mm (24 mm) et F3,5-5,6/18-55 mm (27-82,5 mm) — étant silencieuses précise Sony.

Bien que le NEX soit peu épais, il intègre un LCD de trois pouces, orientable verticalement, en définition VGA et au format 16/9. Sony l’a rendu plus lumineux 700 cd/m2 (il s’agit d’un mode spécifique destiné à la prise de vue en plein soleil) contre 450 pour un A-450 et lui a incorporé une couche de résine absorbant les reflets. Il affiche une interface inhabituelle, mélange de menus traditionnels comme on en trouve sur les compacts de la marque et de panneaux graphiques, usant d’icônes, de molettes virtuelles, de photos illustratives pour les modes scènes. Plus des cartouches d’aide et un véritable guide de la photographie. S’il y a une molette jouant aussi le rôle d’un pavé directionnel, deux touches banalisées activent la fonction mentionnée sur le LCD – un système auquel les utilisateurs de téléphones portables sont habitués.

Pour tous les gouts

Question réglages, on trouve d’un côté les modes Priorités, de l’autre la batterie habituelle de modes Scènes que complète Intelligent Auto, l’automatisme absolu. Sur le versant mise au point, c’est la mesure du contraste sur le capteur Exmor, répartie sur 25 zones couvrant toute la surface de l’image qui est de mise, complétée par la détection de visages. Le processeur BionZ, comme sur les reflex, est à la fête. Il se charge de réduire le bruit, et il aura du boulot quand la sensibilité culmine à 12 800 Iso. Il anime les techniques Sony que sont le Panorama par balayage, le DRO (Dynamic Range Optimizer) et un mode HDR plus pointu qu’auparavant. En effet, il travaille avec 3 photos, pour 6 IL d’écart, et autorise un réglage sur quatre niveaux.

- 
Cet été, le NEX s’ouvrira à la 3D. Sans accessoires ni optiques spécifiques. Il faudra juste un téléviseur compatible 3D et des lunettes pour en profiter. Après mise à jour du firmware, la prise de vue sera similaire à celle d’un panorama, afin de saisir la scène sous deux angles différents, qui seront intégrés dans l’image stéréoscopique.

Incontestablement, Sony vient de frapper fort. Une fois l’émotion passée, au vu du minuscule boîtier, on en vient à se poser la question de savoir s’il fallait faire un appareil si petit, et se priver de stabilisateur… quand les optiques sont si grandes ! En tout cas, cela prouve qu’un système concurrent comme le Micro 4/3 va inévitablement évoluer et que la course aux pixels risque bien de se transformer en course au millimètre. À n’en pas douter, Olympus et Panasonic doivent se sentir piquées au vif d’avoir lancé le 4/3 (et le Micro 4/3) avec un capteur plus petit et de n’avoir pas su miniaturiser leurs appareils. La balle est dans leur camp et l’on imagine mal Canon et Nikon regarder le match en spectateurs passifs.

Tarifs

Pour l’instant, il n’y a pas encore d’offre en dehors des kits, pour acheter un boîtier seul.

NEX-5
- 600 € (avec 16 mm)
- 650 € (avec 18-55 mm)
- 750 € (avec 16 mm et 18-55 mm)
- 1 100 € (avec 18-200 mm)

Tarif NEX-3
- 500 € (avec 16 mm)
- 550 € (avec 18-55 mm)
- 650 € (avec 16 mm et 18-55 mm)


- Sony E F2,8/16 mm
La première focale fixe est un pancake non stabilisé, offrant la couverture d’un 24 15mm (éq. 24 x 36) et présentant une luminosité un peu décevante, F2,8.

- Sony E F3,5-5,6/18-55 mm OSS
Le zoom de base est stabilisé OSS et fourni avec un pare-soleil. Monté sur le NEX , il joue le rôle d’un 27-82,5 mm.

- Zoom 18-200 mm
C’est le transstandard polyvalent (couverture d’un 27-300 mm) et stabilisé. Ce stabilisateur, plus sophistiqué que celui du 18-55 mm, assure, précise Sony, de meilleurs résultats avec les focales grands-angulaires. Il sera disponible courant août.

- Viseur optique
De nature optique, sans indication technique, il se fixe sur la griffe porte-flash et montre le cadrage du pancake 16 mm. Pour 180 €.

- Convertisseurs
Dédiés au pancake, le premier (130 €) le transforme en grand-angle 18 mm (coeff. 0,75x), l’autre en fisheye 15 mm (150 €), en couverture éq. 24 x 36.

- Adaptateur
Un adaptateur (200 €) est prévu pour monter les optiques A, avec conservation de l’automatisme d’exposition, mais perte de l’autofocus. Sony a procédé à des tests lors du développement de cet adaptateur et a constaté que maintenir l’AF aurait conduit à un manque de précision, ce qui a poussé à ne pas l’introduire.

- Flash
Alimenté par l’appareil, il offre un nombre-guide de 7. Miniaturisé (42 x 36 x 17 mm), il se rabat sur l’optique au repos, ce qui l’éteint du même coup.

- Microphone
Il remplace avantageusement les micros intégrés : couverture unidirectionnelle sur 90° ou 120° et protection anti-vent. Il est vendu 120 €



- Les menus
Sony a opté pour un mélange d’affichage plus grand public, avec des graphismes et des bulles d’aide, et des menus traditionnels. Par ailleurs, un véritable guide de la photo illustré est intégré.



- Visualisation de la profondeur de champ
Le contrôle en temps réel est permis. Pas aussi immédiat qu’avec un reflex, mais avec l’avantage d’une luminosité constante sur le LCD, le NEX compensant par un gain de luminosité automatique la fermeture du diaphragme.

Principales caractéristiques

- Capteur : Cmos APS-C, 14,6 Mpxl, format 3/2
- Boîtier : sans protection particulière
- Monture :
- Stabilisation : non
- Format d’images : 3/2 et 16/9
- Format de fichier : Jpeg, ARW (Raw), Mpeg4
- Définition maxi : [3/2] 4 592 x 3 056 [16/9] 4 592 x 2 576 pixels
- Vidéo maxi : 1080i (NEX-5), 720p (NEX-3)
- Mise au point : multizone (25), centrale, détection de visages, suivi AF
- Viseur : optique optionnel
- Écran : LCD 3 pouces/920 kpts
- Modes d’exposition : PASM, iA, Scènes
- Exposition : multizone (49), pondéré, ponctuelle
- Sensibilités : 200 – 12 800 Iso
- Vitesses : 30 s – 1/4 000 s, synchro 1/160e
- Rafale : 7 im/s (16 im/s Jpeg fin, 14 Jpeg std., 7 Raw ou Raw + Jpeg)
- Flash : externe et fourni (NG 7 à 100 Iso)
- Particularités : styles créatifs, DRO, panorama par balayage, HDR
- Stockage : SD, SDHC, SDXC, MS Pro
- Sorties : Hi-speed USB, AV, HDMI
- Alimentation : 1 accu Li-Ion
- Dimensions/poids : 110,8 x 58,8 x 38,2 mm/287 g (NEX-5), 117,2 x 62,6 x 33,4 mm/297 g (NEX-3)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • "Ils" vont finir par nous pondre un truc potable, AVEC un viseur ? Et pas hors de prix ?

    Stéphane

    • On aurait peur d’acheter un appareil car le renouvellement est tellement rapide et les performances preque chaque fois doublée, que celui acheté il y a 3 mois est déjà presque un ancètre.
      Si cela continue l’on aura bientôt des appareils qui nous permettront de faire des photos des étoiles comme si l’on était dans une navette spatiale.
      Félicitation aux ingénieurs de chez Sony.

      Michel Pire
      0475 /458 414

  • voila encore une pierre dans l’edifice de ce concept de faux compact intransportable, inesthetique, incoherent...moche quoi. J’imagine mal la tenue en main avec ces optiques longues qui doivent peser bon poids sur ce frele boitier. Je pensais que les fabricants etaient capables de creer autre chose , davantage dans l’esprit du Leica CL, et autre Minolta CLE. On av encore voir des bras tendus pendant longtemps. C’est tellement gracieux...!

    • D’accord avec ce qui est dit au dessus.
      C’est pas encore celui la que je vais acheter

    • Quand on n’aime pas une merveille, on se tait et on regarde ailleurs. Moi je le trouve extraordinaire. As-tu pensé à ces ingénieurs, techniciens, dessinateurs, etc..., toutes ces personnes qui aiment leur travail, et qui ont passées des journées, peut-être des mois sur ce projet avec un grand respect vis à vis de leur travail ! Alors, réfléchis avant d’écrire ce qui fait de toi quelqu’un de stupide (que tu n’es peut-être pas, je l’espère). Salut.

    • En écrivant ce genre de mail vous faites exactement la même chose.

      Vous critiquez celui qui à passé du temps à donner son point de vue sur un article.

      Qu’on aime ou pas, dans le cas présent n’a aucun intérêt, ce qui est important c’est qu’on puisse dire ce que l’on pense sans se faire traiter de stupide.

      Après que tous ces dessinateurs se soient mis d’accord pour faire un boitier dont l’optique est plus haute... j’en doute !
      Je pense que c’est surtout une affaire de gros sous et pas d’artisanat ou de design pour cette marque...
      On n’est pas chez Leica !

  • Un capteur APSc,un 24mm fixe,et le format RAW, dans un si petit volume, j’aime beaucoup.Sigma va devoir bouger.

    • Jugement un peu trop définitif. Et si au lieu de rechercher à tout prix la visée a hauteur d’oeil d’un reflex ou d’un télémétrique on retrouvait celle à hauteur de poitrine d’un 6X6 (rolleiflex, hasselblad, ou Yachica 124).

    • Vous avez tout à fait raison ; pas de Viseur ! quelle ERREUR !AL

    • Je souscrit pour l’absence de viseur : inutilisable en plein soleil et pas stable...

      Un viseur électronique serait quand même mieux !
      et pour les objectifs un bon trans-standard démarrant à l’équivalent 24 mm ou mieux deux ou trois pancakes bien choisi...

      On peut toujours rêver...

    • Pour de l’hybride, c’est de l’hybride ! Une barre chocolatée surmontée d’un coquetier géant... Trop laid.

      Quant à la qualité photo, je demande à voir. Mais de toute façon comment avoir ENVIE de prendre des photos avec un machin pareil ? C’est pas humain, non.

    • Au contraire, superbe design !
      Enfin une ligne novatrice et contemporaine dans ce format de capteur
      Maintenant un viseur électronique de qualité, même en accessoire aurait été le plus que j’attends. Prochaine génération ?

    • JE PENSE PAS MOINS

      A SE DEMANDER SI LES TECHNICIENS ET FABRICANTS SONT
      AMATEURS DE PHOTOS ????

      POUR MOI PAS "PHOTO" .....AUCUN INTERET

    • Faut arrêter avec vos viseurs. On est plus dans les années 60. On est au 21ème siècles les amis !

      Les appareils photos ont changés, les habitudes des photographes aussi. Avec les NEX, il y a un très bel écran orientable. Apparemment, on peut l’utiliser en plein soleil.

      Et pour les irréductibles (pour combien de temps encore ?), Sony propose un viseur en option. Ou est donc le problème ?

      Le seul souci que je vois est l’interface d’utilisation/configuration qui se résume à des menus pilotés par une molette. Pas de fonctions accessibles directement par des boutons dédiés. Mais sur un boîtier de cette taille peux-t’on en mettre beaucoup ?

  • Profiter du petit tirage pour faire un adaptateur d’optique Minolta/Sony AF d’accord ! Mais pourquoi pas pousser un peu plus loin le concept ? Des adaptateurs pour profiter de mes vieilles optiques 42mm Fuji, Fuji X, Contax Y/C etc... Encore un effort Mr Sony SVP !

  • c’est exactement l’appareil que j’attendais, cela va remplacer avantageusement mon Canon G10 (et mon camescope).

    pour info, j’ai commencé la photo à partir du moment où on a pu se passer de viseur (je suis quasiment aveugle).

  • Pas de Viseur, Sony commet là une ERREUR fondamentale.
    Je pense que le capteur4/3 à de bons atouts pour la miniaturisation des appareils photos/ au capteur APS-C, car les objectifs bénéficient du coeff. 2 ce qui permet 1 + petit volume et 1 poids + léger. Voir Panasonic G1,G2..déjà
    bien conçus. Nous attendons avec intérêt les choix de Canon et Nikon dans ce domaine.AL

    • Vous êtes gonflants avec votre viseur ! J’ai un Sony DSC-R1, et je l’utilise presqu’exclusivement avec l’écran en contreplongée comme un blad ou un rolleyflex.

      Vous n’aimez pas changer vos vieilles habitudes, très bien, cet appareil n’est pas pour vous !

      Si je cherchais à changer, ce serait peut-être pour celui-ci (quoiqu’il manque de commandes manuelles). Je sais, je suis pas un vraiii photographe proffessionnnêêêl !!!

      mettez-vous dans la tête qu’entre le PRO et Mme Michu y’a tout un monde !

    • j’appuie ton avis !

      si je veux faire de la macro je prends mon D300 avec mon 105, si je veux un p&s ... je n’attendrais pas qu’un constructeur me sorte un mirorless avec viseurs sur 2cms d’épaisseur avec flash intégré et à 300€ ... soit ce que semble attendre les autres photographes de ce site.

      sony signe là une avancée ds la gamme des EVIL même s’il n’en ai pas un et il sera avec moi pour lors de mon voyage à miami parce qu’il léger, portable, offre des options riches comme la composition d’image et bientôt la 3D, parce qu’il est abordable comparé au gf1 ou autres.

      en plus ses optiques seront compatibles avec le camcoder annoncé ...

      enfin tout çà pour dire que sony répond parfaitement au cahier des charges de sa cible.

      seul regret, mais c’est une question de temps, un 24mm plus lumineux serait bienvenue. Sony a annoncé vouloir rendre les optiques abordables et c’est le cas, d’habitude pour le prix de cet appareil avec objectif et bien j’ai ... la moitié du prix d’un objectif nikon pro ;)

    • Le DSC-R1, une merveille très mal vue par la critique et pourtant un des appareils les plus intelligents que j’ai eus

  • excellente initiative de sony "grand créateur devant l’éternel"
    avec les NEX !réussir ainsi dans le volume d’un compact ,pour autant à l’ergonomie remarquable,super design,à mettre un grand capteur ,la vidéo HD1080i,3D ...c’est frapper très fort
    et forcer la concurrence à être très inventif !
    bravo ! je prends !

    • Avec un peu plus de focales fixes, je serais tenté mais pas là.

      je sais bien que le grand public est capable d’acheter n’importe quoi grâce aux bon commerciaux de la fnouc ou darty mais franchement, une fois le 18-55 ou le 18-200 montés, ils n’ont rien de bien compact. Et pour Mme Michu qui n’y connait rien, qui a oublié ce que profondeur de champ veut dire, ce que mise au point veut dire, vaut mieux un compact.

      Par contre, oui, il reste un vrai marché à conquérir, ce sont les amateurs photo. Et là, je pense qu’un boitier de ce type avec quelques optiques fixes lumineuses et pas trop grosses (les équivalents 35, 50 et 85) ce serait le top.

      Hélas, je crois que Sony ne va pas aller dans ce sens. Déja que sa gamme reflex manque cruellement d’PAS-C expert...

  • Et ben personellement j’ai un Pana TZ3, j’ai envie d’acheter un appareil photo pour bien apprendre limite expert(j’ai une marge de progression rapide grace a des amis photographes), je me demande si je dois + acheter un reflex, les pentax k7/kx(présence des filtres créatifs) me tentent bien sinon le d90 de nikon.. ou bien un compact a objectif interchangeable pour le pragmatisme et justement pouvoir le prendre tout le temps.. Dur dilemme n est ce pas ????

  • Perso j’ai un reflex avec trois bonnes optiques pour faire de la "vraie" image. Mais pratiquant beaucoup de sports de montagne (randonnée, alpinisme, ski, escalade) pour lesquels le contenu du sac à dos est calculé pour être le + léger possible, je confesse que le reflex ne sort pas souvent. Dans ce cas, j’opère avec un très bon compact mais ça reste un compact avec son petit capteur. Le nex avec son pancake me semble alors tout désigné pour faire de la belle image dans ces situations

    • Allez, je vois que vous êtes tous très bien plantés sur vos pieds !

      Moi, je l’ai acheté, et je dois dire que je suis surpris : pratique, rapide, fiable, rendu sympa (c’est pas un boitier à 4 000 €).
      J’ai par ailleurs un Nikon D700 avec un joli sacs de cailloux divers.

      Je lai pris au départ pour la vidéo (un compromis intéressant pour un photographe attaché à la qualité photo).

      L’esthétique est pas si mal, même si avec un 300 mm APO c’est un peu bizarre !
      Mais est-ce vraiment le plus important ? (un bon manfrotto et le tour est joué).

      Il est un excellent hybride, simple et assez intuitif. On pourra vraiment lui reprocher la bague de fixation du flash (pourquoi faire simple lorsque Sony sait faire compliqué), et la perte de réglage des optiques avec une bague d’adaptation.
      L’accés à certains réglages est un peu fastidieux, mais pas de manuel nécessaire en permanence...

      Pour le reste, ne faite pas vos mijorées ; il ressemble à ce qu’il est : un bon petit boitier qui fait de la vidéo HD.

      Rdbdb

  • trés franchement niveau rapport qualité/prix, il n’y a pas grd chose à dire. Le seul hic c’est le manque de viseur ....(présent maintenant sur le Nex7).
    Trés facile d’utilisation, ludique, et surtout trés bonne vidéo avec son trés acceptable pour un app photo !
    Perso, suis fan du format panoramique !
    au final, si vous n’êtes pas assez patient pour régler moultes et moultes caractéristiques, les divers réglages sont trés faciles à utilisés.
    Non, vraiment je ne suis pas déçue,

    Marie