Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

NOUVEAU NIKKOR Z : 20 mm f/1,8 S

12/02/2020 | Jean-Marie Sépulchre

Nikon dévoile une nouvelle focale fixe pour ses appareils sans mirroir de la gamme Z : le Nikkor Z 20 mm f/1,8 S

Présentation

La gamme haute « Nikkor S » de focales fixes destinées aux boîtiers Z est complétée par un 20 mm f/1,8 et il ne manquera qu’un 28 mm pour disposer à cette ouverture exactement les mêmes focales qu’en monture F. On notera néanmoins que l’écart de prix reste conséquent en défaveur des objectifs pour les sans miroir, ce 20 mm est même le plus cher de toute la gamme.
Les très grands angles fixes doivent être de haute qualité pour survivre quand on connaît les contraintes de leur cadrage comparé à l’aisance que donnent en paysage et en reportage un zoom comme le 14-30 mm tel que Nikon le propose ; lequel est à peine plus cher que ce nouveau Nikkor Z 20 mm f/1,8 S. Il leur faut donc d’autres qualités, d’où l’abandon dans les gammes récentes de la marque des focales fixes ouvertes à f/2,8 – tels les légendaires AI-S puis AF-D 20 ou 24 mm f/2,8 – au profit de modèles beaucoup plus lumineux. La doctrine de Nikon au sujet de la ligne S f/1,8 est que les lentilles plus larges associées au tirage plus court permettent de commercialiser des objectifs aussi performants voire plus, et moins coûteux que les grands angles f/1,4 de la gamme F. À noter d’ailleurs que ces ultra-lumineux pour reflex débutent à 24 mm et que le 20 mm ouvre à f/1,8 comme le nouveau modèle destiné aux mirrorless (sans miroirs). Nous serons donc très motivés pour le tester sur un Z7, le modèle F sorti il y a cinq ans déjà , présentant de sérieuses lacunes d’homogénéité aux plus grandes ouvertures, qu’il fallait plutôt réserver au reportage « immersif et au contact » qu’au paysage !

La formule optique est encore plus complexe que celle du 24 mm de la même série, avec 14 lentilles en 11 groupes dont 3 sont asphériques et 3 sont conçues avec des verres ED. C’est le traitement nano crystal qui est utilisé contre les reflets parasites.
Comme pour les autres focales fixes, la bague de mise au point de très grande taille peut être utilisée pour une autre fonction, par exemple la correction d’exposition à vue pendant la visée et la mise au point AF. Vu l’encombrement de l’objectif, on peut regretter de ne pas disposer d’une bague de fonction dédiée comme c’est le cas sur le zoom 24-70 mm f/2,8. De nombreux joints font obstacles à l’intrusion de poussière et d’humidité.

L’objectif sera disponible en mars au prix public estimé de 1 249 €.

Le site de Nikon France

Fiche technique

  • Catégorie : grand angle ultra-lumineux
  • Focale : 20 mm
  • Monture : Z, 24x36 mm
  • Protection : poussières, ruissellement
  • Formule optique : 14 lentilles en 11 groupes, 3 asphériques, 3 verres ED, traitement nano crystal
  • Bague de mise au point : oui
  • Motorisation : oui
  • Stabilisation : non
  • Ouverture maximale : f/1,8
  • Ouverture minimale : f/16
  • Diaphragme : 9 lamelles, circulaire
  • Distance minimale de mise au point : 20 cm
  • Accessoires fournis : pare-soleil, étui souple, bouchons
  • Diamètre du filtre : 77 mm
  • Dimensions (L x ø) : 84,5 × 108,5 mm
  • Poids : 505 g
  • Prix : 1 249 € TTC

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Devant les nombreuses plaintes des clients Olympus, consécutives à une épidémie de lumbagos et autres fractures de la colonne vertébrale, Olympus, dans sa grande sagesse, a décidé d’ajouter
    un 12-45/4 "Pro" (de quoi ???) à son line-up : 307 g de gagné sur le monstreux 12-100/4 IS Pro !!!
    Les utilisateurs du 12-40/2,8 "pro" MFT y trouveront également leur compte : 128 g de gagné !!!
    Cette fois, si la clientèle se plaint encore du poids de ses objectifs, c’est à désepérer....

  • @1
    Merci à mon cher perroquet d’intervenir HS !
    Vous auriez au moins pu faire l’effort d’adapter mon discours au sujet concerné !
    Ce 20/1,8 S montre effectivement qu’un équivalent en MFT serait pratiquement impossible à réaliser...et ce n’est pas faute d’avoir essayé !
    En effet, il faudrait que le MFT commercialise un 10/0,9 pour pouvoir être comparable à ce Nikkor.
    Cosina est toutefois parvenu à commercialiser un très honorable 10,5/0,95 Voigtländer de 586g ...mais dont les perfs optiques sont à des années-lumières de ce Nikkor !

    Les preformances optiques de ce 20/1,8 S Nikkor (revendiquées par Nikon )sont les meilleures jamais réalisées pour ce type d’objectif !
    On a hâte de voir les tests et les samples !

  • On aurait une grosse pétoire avec du gros sel qu’on ne le bouderait pas...

  • La comparaison avec le nouveau SONY 20 mm f/1.8 G, annoncé après le Nikon sera intéressante, d’autant que SONY le positionne (un peu) moins cher ... hasard du calendrier, bien sûr.

Hors-séries Le Monde de la photo