Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

NOUVEAU NIKKOR Z 24-200 mm f/4-6,3 VR

12/02/2020 | Jean-Marie Sépulchre

Nikon, dans la lignée de la roadmap dévoilée sur le développement de la gamme d’objectifs destinés à ses appareils hybrides (Nikon Z), présente le Nikkor Z 24-200 mm f/4-6,3 VR.

Présentation

Si un 24-105 ou 24-120 f/4, à l’image de celui qui existe en monture F, reste souhaité par beaucoup de possesseurs de boîtiers Z « plein format » ; un zoom passe-partout est également une option très intéressante pour le photographe voyageur. Surtout quand on a peu de temps à passer dans un site, qui plus est pour faire de belles images, ce qui est souvent le cas lors d’un voyage organisé en groupe. Le Nikkor Z 24-200 mm f/4-6,3 VR n’est certes pas très lumineux en longue focale, mais on peut le trouver plus séduisant que le 28-300 mm de la gamme reflex qui reste en vente dans une plage tarifaire comparable. Toutefois ce dernier est nettement plus lourd – 800 g contre 570 g – et encombrant. La feuille de route prévoit aussi la sortie d’un 200-600 mm de la même série que le 24-200 mm, lequel ne fait pas partie de la gamme « S » haut de gamme de la série Z, mais reste cependant protégé contre les intempéries par de nombreux joints.

La formule optique est ambitieuse pour ce type de produit, puisque parmi les 19 lentilles en 15 groupes, on compte 3 asphériques dont 1 en verre ED et 2 lentilles simples ED. Le traitement ARNEO anti-reflet est appliqué sur certaines surfaces. L’objectif est conçu pour combattre les poussières et braver les intempéries du même type de joints que les modèles haut de gamme de la marque.

Pourquoi l’avoir équipé d’un stabilisateur optique VR annoncé pour un gain de 4,5 crans de vitesse, alors même que les Z6 et Z7 disposent d’un capteur stabilisé ? Sans doute pour disposer d’une cible plus large, celle des possesseurs de Z50 par exemple, mais cela peut aussi indiquer une meilleure efficacité en longue focale quand les deux stabilisateurs à l’œuvre sur les Z « plein format » fonctionneront de concert.

L’objectif sera disponible au mois d’avril au prix public estimé de 999 € TTC.

Le site de Nikon France

Fiche technique

  • Catégorie : zoom universel
  • Focale : 24-200 mm
  • Monture : Z, 24x36 mm
  • Protection : poussières, ruissellement
  • Formule optique : 19 lentilles en 15 groupes, 2 asphériques, 2 verres ED, 1 asphérique ED, traitement anti reflet type ARNEO
  • Bague de mise au point : oui
  • Motorisation : oui
  • Stabilisation : oui
  • Ouverture maximale : f/4 à f/6,3 selon la focale
  • Ouverture minimale : f/36
  • Diaphragme : 7 lamelles, circulaire
  • Distance minimale de mise au point : 50 cm à 24 mm et 70 cm à 200 mm
  • Accessoires fournis : pare-soleil, étui souple, bouchons
  • Diamètre du filtre : 67 mm
  • Dimensions (L x ø) : 76,6 × 114 mm
  • Poids : 570 g
  • Prix : 999 € TTC

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • @1
    si vous hésitez entre une bmw et une Mercedes, c’est la différence de poids qui vous décidera ?

  • Nikkor 24-200/4-6,3 VR = 570g, 114 mm de long, 999 €
    Zuiko 12-100/4 IS "pro" MFT (équivalent à un 24-200/8 FF) = 561g , 117 mm de long, 1299 € (tarif constaté dans une épicerie allemande bien connue)

    Mais où sont passées les vertus de compacité et de légèreté du MFT ???

    Quant au tarif, plus de doute possible !
    Le FF, il y a moins bien mais c’est plus cher...

    À chaque fois que j’interroge mes amis de la "maison bleue" sur ces questions délicates, je n’arrive pas à avoir une réponse confirmant réellement le discours marketing des promoteurs du MFT voire de l’APSC...

  • Devant les nombreuses plaintes des clients Olympussiens consécutives à une épidémie de lumbagos et autres fractures de la colonne vertébrale, Olympus, dans sa grande sagesse, a décidé d’ajouter
    un 12-45/4 "Pro" (de quoi ???) à son line-up : 307 g de gagné !!!
    Les utilisateurs du 12-40/2,8 "pro" MFT y trouveront également leur compte : 128 g de gagné !!!
    Cette fois, si la clientèle se plaint encore du poids de ses objectifs, c’est à désepérer....

  • C’est reparti pour les discutions d’épiciers

  • Si je suis déjà équipé en Nikon ou Olympus, je ne vais pas me convertir en Canon, parce que eric-p est passé par là, d’autant que ce n’est pas lui qui paye...Et puis, on sait lire les Spécifications Techniques sans lui, je crois.
    Nous sommes doués de discernement cher eric-p. Merci d’être venu et reparti.

  • Bravo Nikon ! Ca fait un tres bon complément a une focale fixe ouverte (35/1.8 ou 50/1.8 par exemple)
    Je suis déçu par la version Canon RF (le poids est desequilibré je trouve), je reste avec mon Tamron 28-300 PZD sur mon R. Un 24-2x0 leger et compact (comme le Nikon) m’aurait fait changer.

  • @7
    Le but de mes interventions ne consiste pas nécessairement à demander aux Olympussiens ou aux APSCistes de "switcher" (encore que !) mais à dénoncer l’imposture des petits formats prétendant réduire le poids des objectifs par rapport au FF. Tout le monde dans le milieu professionnel sait pertinemment que c’est faux et Nikon le montre brillamment ici avec son 24-200 qui pèse pratiquement le même poids
    qu’un Zuiko 12-100/4 IS Pro MZD.
    Pour Olympus, l’humiliation est terrible car on voit très clairement que si Nikon avait voulu faire un 24-200/8
    (donc avec des pupilles d’entrée rigoureusement identiques en diamètre à celles du Zuiko, alors le zoom Nikkor aurait été sensiblement plus léger.

    Ainsi, et contre la légende ambiante, Nikon démontre une fois encore que c’est bien le FF qui est capable de produire les objectifs les plus légers à diamètre de pupilles d’entrées identiques bien évidemment !

    Nouvelle défaite pour les petits formats !

  • @9 Vos interventions mettent surtout en lumière votre obsession maladive à refuser tout avis différent du vôtre.

  • Et pendant ce temps où eric-p sature le site, MDLP continue à faire la promotion des nouveautés comme si de rien n’était.

  • @9
    Faites le 15 !
    Il reste des places...
    Pimpon Pimpon Pimpon Tululut Tululut Tululut

  • @9
    Pourquoi devrais-je accepter des avis "erronés" (différents du mien) basés sur une tromperie des acteurs des petits formats ?
    Moi, j’attends encore un "avis" d’un avocat des petits qui tienne la route !
    Tous les arguments utilisés par les avocats des petits formats sont FAUX, soit virtuellement (le surcoût constaté du FF Vs MFT ou APSC) , soit factuellement (Le Nikkor 24-200 Vs 12-100/4 Zuiko MZD par exemple)
    Autrement dit, les avocats des petits formats sont aujourd’hui dans les cordes et sont obligés d’utiliser des arguments "religieux", fétichistes (Ah, la fameuse bague de diaph externe des Fuji !)ou diffamatoires pour justifier l’indéfendable. Et encore ! Même ces arguments sont progressivement grignotés par Canikon : Une bague programmable externe a été ajoutée aux objectifs Canikon FF mirrorless !
    Ils n’iront pas très loins avec ça...
    Je me répète : Une fois que Canon (ou un autre acteur du FF) aura présenté un FF à 1000-1200 €, les carottes seront cuites pour les petits formats !

  • Allo, l’hopital Sainte Anne, nous avons un patient un peu compliqué, auriez-vous encore une place ?
    Les traitements habituels n’ont plus d’effet sur lui, c’est un cas très difficile beaucoup plus inquiétant que le coronavirus. On rapporte que dans son enfance il se serait fait mordre par une Diphylla ecaudata.
    Actuellement, il tourne souvent en rond comme mon chien quand il veut se mordre la queue !