Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nik Collection 2018 by DxO

06/06/2018 | LAURENT KATZ

Avec cette première mouture de l’ère DxO, la suite ne change pas d’un iota. L’éditeur français a franchi une première étape, l’adaptation aux récents systèmes d’exploitation laissée en plan par Google et la mise en place d’une politique tarifaire modeste.

La suite rachetée par Google n’évoluait plus et était gratuite. Avec sa prise en charge par DxO Labs, la philosophie change du tout au tout. Elle devient payante, mais pour seulement 69 € (49,99 € sur une période promotionnelle courant jusqu’au 31 juillet 2018). Une version d’essai gratuite, valable trente jours, est téléchargeable ici. Ce qui assure le financement de la mise à niveau par rapport à la dernière version de macOS ou de Windows qui caractérise cette version initiale. Cela permettra aussi des évolutions fonctionnelles. D’ailleurs DxO compte sur les utilisateurs, pour recevoir des propositions qui s’ajouteront à celles que ses développeurs ont en tête. Par exemple, intégrer la réduction de bruit Prime à Dfine qui assure la réduction de bruit ou, pourquoi pas, y incorporer certaines simulations de films de DxO FilmPack. Réponse dans la Nik Collection 2019.

JPEG - 247.1 ko
L’interface de Silver Efex Pro est encore identique à celle de l’ère Google (cliquer pour agrandir).
(photo LK)
JPEG - 42 ko
Ce menu, complétant le menu Filtre>Nik Collection de Photoshop CC, est une base de lancement des plug-ins immédiatement accessible.

On n’est pas surpris de constater que l’interface est restée identique, sans adaptation à la charte graphique des logiciels de l’éditeur. Même la mise en œuvre des U-Points n’a pas bougé, quand elle a fortement évolué au sein de DxO PhotoLab 1.2. Pour mémoire, la suite se compose de sept produits :

  • Viveza : ajustement local de la couleur et la tonalité ;
  • Dfine : réduction du bruit ;
  • Sharpener Pro : gestion de l’accentuation ;
  • Analog Efex Pro : simulations de rendus argentiques ;
  • Color Efex Pro : retouche, filtres de correction des couleurs et effets créatifs ;
  • Silver Efex Pro : conversion monochrome ;
  • HDR Efex Pro : traitement HDR.

Chaque logiciel est accessible de manière autonome ou via un plug-in. D’ailleurs, la compatibilité avec Photoshop CC 2018, Lightroom Classic CC et Photoshop Elements 2017/2018 fut un autre objet des ajustements initiaux de DxO Labs. Mais leur accès au sein de DxO PhotoLab n’est pas proposé.

Des tutoriels vidéo sont en chantier et le support utilisateur mis en place. On remarque que la Nik Collection n’est en vente que sur le site de l’éditeur, mais pas sur l’Apple Store ou le Windows Store.

- Le site de la Nik Collection 2018 by DxO

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • A voir la compatibilité avec les versions anciennes de Lightroom et Photoshop...

  • Qu’est-ce qu’un "récent système d’exploitation" sachant qu’il sort 1 SE Linux et assimilés toutes les semaines..

  • Étant donné que la Nik Collection tourne sur Windows et macOS, la référence à Linux est dépourvue de toute pertinence.
    Les générations d’OS compatibles sont indiquées sur le site de l’éditeur.

    Même si Linux présentait un intérêt réel pour un travail photographique approfondi — ce qui n’est malheureusement pas le cas pour la plupart des photographes — un utilisateur averti prendrait bien soin de ne confier sa station qu’à une distro LTS de Linux, distro dont la stabilité et le support sont assurées pendant plusieurs années. Le workflow photographique n’a que faire des nightly builds.

  • c’est cher d’être fidèle... je l’ai acheté il y a quelques années près de 300 € chez NIK, puis je suis passé Google et maintenant, je vais devoir re re re changer et payer un produit que j’ai déjà acheté :-( ... et qui n’a pas évolué... et ... il est possible que DXO me demande encore 50 € en 2019 ???? voir plus ? que faire face à ce racket

  • Cher occam,
    Ben non, justement, on n’avait parlé de rien, là, sinon de "systèmes d’exploitation récents"...
    Mais tout "utilisateur averti" réalise son "travail photographique approfondi" sur du sérieux ; y a qu’à voir les résultats pour s’en convaicre !

  • Sachant que j’ai Nik depuis des années en appli indépendantes + plugins, vaut- il mieux commencer par désinstaller ces plugins dans Photoshop et Lightroom avant d’installer la version complète DxO ?

  • @JP Crépieux : Vous payez 50€ si vous avez besoin de la compatibilité avec les versions CC. Malheureusement, racheter un code informatique et le mettre à jour pour qu’il reste d’actualité en 2018 coûte de l’argent. Si vous n’êtes pas prêt à mettre la main au portefeuille, il existe une solution simple : acheter des logiciels à la licence permanente (càd sans abonnement à la CC), et ne pas mettre à jour son ordinateur, ni son système d’exploitation, ni son appareil photo. De belles économies en perspectives (mais sans connexion à internet pour des raisons de sécurité) !

  • On peut très bien avoir un système qu’on assemble et qu’on met à jour soi même tout en utilisant des programmes en licence perpétuelle.
    La dernière mouture de LR hors abonnement est largement suffisante pour un photographe même professionnelle surtout en attendant les autres qui sont en train de sortir du bois car ils ont compris que le système des abonnements en irrite plus d’un...

  • J’ai installé la nikcollection ( 8 plug in=sharpeness est divisé en 2) il y a 8 jours (gratuite !!!) et elle est accessible depuis capture NX-D nikon (pas besoin d’avoir adobe). Avec un peu de chance on peut encore l’avoir gratos mais sans remise à jour. Déjà comme ça elle est super.

  • Cette mise à jour payante suscite une interrogation, est-ce uniquement une correction de bugs de fonctionnement dans les logiciels d’Adobe ? J’utilise PaintShop pro( produit Corel) avec DXO google depuis longtemps sans aucun bug, en effet Paintshop Pro possède un dossier plugins où il est simple d’installer un fichier 8Bf comme c’est le cas dans Photoshop.
    Si la mise à jour ne fait que corriger un bug de fonctionnement dans un logiciel Adobe, je n’ai donc pas besoin de payer pour avoir ce qui fonctionne parfaitement avec Nik par Google...Le plus curieux, c’est que j’ai posé la question à DXO ( car je suis un client par DXOLab) et on a dit ne pas savoir que Nik collection fonctionnait aussi sur PaintShop Pro, c’est vrai que Google n’a jamais communiqué à ma connaissance sur ce point, PaintShop Pro l’a fait sur une courte période. il serait bien d’éclairer la lanterne des clients DXO et PaintShop Pro sur ce point.