Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nikkor 18-300 mm : un transstandard concurrentiel

14/06/2012 | Laurent Katz

Les 18-250 mm et 18-270 mm des opticiens indépendants vont devoir compter sur un nouveau concurrent. Plus cher certes, mais aussi plus étendu et plus lumineux vers le haut.

Focales universelles

Comme pour les zooms des bridges, l’amplitude des transstandards de voyage ne cesse d’augmenter. Certes de manières moins spectaculaires, car on est loin d’un 18-756 mm si l’on prend pour exemple l’objectif du bridge Nikon P510 affichant l’amplitude affolante de 42x. Bien au-delà des 16,7x de l’AF-S Nikkor 18-300 mm f/3,5-5,6G ED VR.

À ce jour, Tamron avec son 18-270mm F/3,5-6,3 Di II VC PZD, testé ici et Sigma avec le 18-250mm F3,5-6,3 DC OS HSM offrent des zooms plus légers, compacts et économiques. Respectivement de 550 g/101 mm et 630 g/101 mm, motorisation et stabilisation incluses.

[Mise à jour] : Sigma vient de lancer une nouvelle version du 18-250 mm, encore plus compacte, ne mesurant que 88,9 mm de long (fermé !).

L’arrivée de ce 18-300 mm montre que Nikon se situe plus haut de gamme, par le prix officiel (979 €), par la focale maximale (300 mm) et par l’ouverture en bout de course, f/5,6 quand les deux autres offrent f/6,3.

Ce zoom vise le photographe, muni d’un D7000 ou d’un D300s, pour qui ni le poids, ni le prix ne sont des critères d’achat primordiaux. Interrogée sur le choix opéré entre une focale basse plus courte et une focale haute plus grande, Nikon indique que pour ce type de zoom, ses clients préfèrent une augmentation par le haut plutôt qu’une couverture plus large en grand-angle.

Disponibilité prévue pour juillet.

- Le site de Nikon

Fiche technique

AF-S Nikkor 18-300 mm f/3,5-5,6G ED VR

  • Type : transstandard
  • Focale : 18-300 mm (27-450 mm, éq.24 x 36)
  • Monture : Nikon F
  • Compatibilité : DX
  • Formule optique : 19 éléments (3 asphériques, 3 ED) en 14 groupes
  • Protection : -
  • Bague de mise au point : oui
  • Motorisation : oui (SWM)
  • Stabilisation : VR
  • Ouverture maximale : f/3,5-5,6
  • Ouverture minimale : f/22-f/32
  • Diaphragme : 9 lamelles
  • Distance minimale de mise au point : 45 cm
  • Grandissement : 1/3,2x
  • Accessoires fournis : Parasoleil (HB-58), étui (CL-1120), bouchon d’objectif (LC-77) et bouchon arrière d’objectif (LF-4)
  • Diamètre du filtre : 77 mm
  • Dimensions (L x ø)  : 120 x 83 mm
  • Poids : 830 g
  • Prix : 979 €

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • ben voilà... ceux qui attendaient un 16-135 ou 16-200 vr seront encore déçus... à quoi bon ces 300 mm le 18-200 était déjà moyen à 200... qu’est ce que ça va être à 300 ?
    encore un futur "bon à rien"... autant un bridge plus compact avec un équivalent 16mm en GA...

    • Complètement d’accord !!!! Les Tamron 18-270 et Sigma 18-250 ont eu tant de succès pour que Nikon se lance dans le bridge de luxe ???
      Le 18-200 était déjà assez faible à 200, tout comme le 70-300 à 300. Celui ci ne risque pas d’être meilleur !!!
      A quand une mise à jour du 35 f2 ou un nouveau 135 f2, et 70-200 f4 VR ou non à la hauteur des Canon ? Je pense que de ce point de vue là, ils ont un sacré train de retard !!!!

    • si Nikon sort cette optique, c’est qu’il y a un marché ! Tout le monde a crié au loup quand le 28-300 (pour le FX) est sorti en disant que c’était un zoom pour amateurs et qu’il était indigne d’un boîtier plein format et puis, tout le monde s’est aperçu que finalement, cette optique tenait la route. Alors, attendez de voir avant de hurler au scandale. Petite parenthèse : l’optique est probablement signée Tamron et non Nikon (tout comme le 70-300 et autres "bas de gamme"....
      Ceci dit, je suis bien d’accord qu’il faudrait que Nikon nous sorte (enfin ! mais là on n’est plus dans l’aps-c) un 35 f2,0 digne de ce nom ainsi qu’un 300 f4 stabilisé ainsi qu’un 70-200 f4 stabilisé, à un prix décent, je suis sûr qu’ils en vendraient à la pelle. Pour le 35 mm, je suis plus sceptique, les pros allant plutôt vers les grandes ouvertures comme le 1.4 et les autres vers les petits zooms transstandards, ce qui ne constituerait dès lors pas une priorité pour Nikon en tout cas.

    • D’accord avec toi !

      Mais ce qui me surprend est le prix 900 e sachant que le sigma et tamron sont presque 2 fois mon onéreux . Cela justifie les "amélioration" ?

    • Non ce n’est pas justifie tout comme les Panasonic rebaptises leica sont exagérément chers.....
      Le seul bon zoom a mon sens en aps-c est le 18-105 mm que j’ai acheté en occase etat neuf pour 150 euros mais je travaille principalement en plein format et il faut reconnaitre que le prix des boitiers est lui aussi prohibitif hélas.... On est loin des petits FM silencieux, fiables et increvables....

    • Jamais content ! Ce type d’objectif a évidemment un marché
      Mon 18-200 donnent d’excellents résultats à 200mm f8-f11.
      Alors pourquoi pas le 18-300 mm
      Attendons les tests avant d’en critiquer la qualité

    • c’est pas pq il y a un marcher que c’est intéressant !!!! quand au 28-300 il ne vaut pas mieux que le 18-200 même sur fx !!!

    • Perso je trouve le 18-200 assez mauvais tout comme le 18-105 mais qui lui offre un bon rapport qualité prix... pour moi le meilleur choix question qualité est le 18-55 (j’ai comparé les trois et ai été très surpris des résultats qui ne collent pas avec les tests de pas mal de magazines (eccepté chasseur d’image...)

    • D’excellents résultats à f8-f11 sur le 18-200 !!! Ok, mais il faut sacrément avoir besoin de lumière à cette focale et cette ouverture !!!

    • Nikon ne soustraite pas la fabriquation de ses optiques à Tamron, ni à aucun autre opticien d’ailleurs...
      C’est de la légende urbaine, sans doute pour revaloriser le blason de Tamron ;)
      Ils ont leurs propres chaines de fabrication en Chine pour cette gamme d’optiques plus "grand public"...

    • encore un commentaire inutil...sur un objectif non testé par cet inconnu..............

    • Je pense que ce genre d’objectif (aussi bon ou moyen soit il ) fera plaisir au photographe amateur voulant avoir un bon compromis et n’ayant pas peur de mettre du fric dans son matos.
      Attends avec plaisir le test pour voir se que ça donne !!

    • Tres bien pour les amateurs !!! Et pour un pro qui veut partir léger...
      La photo c’est avant tout l’ oeil du photographe et la lumiere disponible.
      Une belle photo reste aussi belle avec un 28-300mm a ouverture glissante non ?
      Un 24-70 f 2.8 qu’il soit sigma ou nikon reste lourd pour se ballader sans objectif precis...
      Je suis desolé mais le 18-200mm etait tres bon sur des capteurs de 10 et 12 mp.
      Peut etre que celui ci sera plus performant avec 16 et 24 mp que le 18-200 actuel.

    • Le d7000 est tres bon a 1600 iso je ne vois pas le probleme...

    • Si la personne ne veut pas vendre ses images et les imprime en a3 elles seront aussi bien avec un 18-300 qu’un 16-85 ou un 17-50 f2.8.

    • Il doit y avoir un marché, peut-être petit, mais moi cela m’intéresse fortement ! Cela correspond exactement à mon besoin de photo dans la nature, et surtout en montagne !

      J’étais très intéressé par l’achat d’un Fujifilm X-S1, mais attendais un peu à cause de leur souci de capteur et lentille (à priori) corrigés fin mai 2012, le temps que les stocks se renouvellent.

      Dorénavant je me demande beaucoup si je ne vais pas laisser tomber ce Fuji x-s1 pour un Nikon D7000 + objectif nikkor 18-300 mm.

      Ce n’est pas le même prix, c’est sûr, mais si la qualité d’image est réellement meilleure, et significativement, je suis prêt à mettre ce prix (car j’en n’achète pas tous les jours !).

      A+

    • Bonjour,j’ai acheter cet objectif il y 2 semaine et j’en suis vraiment content certe je suis un amateur mais pendant mes vacances je l’ai tester dans beaucoup de situations différente que ce soit en pleine lumière ou en très basse je suis satisfait ou il m’a bluffer le plus c’est lorsque j’ai pris des photos dans les grottes de Han sur Lesse en Belgique monter sur un D 7000 et SANS flashe les photos sont étonnamment net même sans retouche elles me satisfaite pleinement même si effectivement le prix est élevé je doit dire que cela en vaut la peine évidement cela est une appréciation personnel mais je suis d’accord sur le fais de ne pas jugé un objectif sans l’avoir tester l’art est difficile et critique est aisée .A bientôt

    • Bonjour, amateur de belles photos comme tout passionné et pour mon cadeau de départ à la retraite en décembre je casserai ma tirelire pour l’achat d’un D7000 + objectif Nikkor 18/300mm... c’est l’investissement photo de ma vie pour occuper ma retraite. A la lecture de vos messages, je piaf d’impatience ! Je pense ne pas être déçu par cette paire Nikon (boitier + objectif). J’ai longtemps hésité avec l’autre paire Canon D 650 + objectif canon 18/200mm... à moins que vous m’en dissuadiez d’ici fin novembre ou autres surprises sur des nouveautés aux salons photos (Photokina et Paris).

    • J"aime bien la voix ...et l’oeil du vrai photographe . Je serais certainement agréablement surpris par vos clichés.
      La technique est effectivement très importante pour tous mais surtout essentielle pour ceux qui occupent leur temps à écrire et disséquer les tests... .
      Les autres font de la photo....
      Y- parait même qu’y en a qui shootent encore en argentique (waf !) mais y’a plus de tests pour ça !

    • Absolument, il faut savoir ce que l’on veut (et vaut) et acheter en fonction de ses envies, capacités, moyens etc ...et surtout finalité de son "travail" !

  • Pourquoi tant de haine envers cet objectif "amateur" ?
    Habitué à équiper mon D300s d’objectifs à ouverture constante, j’en avais marre de trimbaler 10kg de matériel lorsque je voyage. Je viens donc d’acheter le 18-300mm et de l’essayer en Suède avec un temps plutot couvert.Les résultats sont bien meilleurs qu’avec l’ancien 18-200 dont je me suis débarrassé.
    Pour faire de la photo de qualité en minimisant le poids transporté, c’est un trés bon objectif. Sans atteindre le piqué du 17-55 et du 70/200 que j’utilise habituellement, les résultats sont trés honorables.La stabilisation VRII est bluffante.

  • eh oui n’en déplaise à certains il y a un gros marché...ceux qui font de la photo plaisir loin du macadam des studios. Un seul objectif dans son sac à dos c’est génial, alors plus la focale est longue mieux c’est. Vivement les 18/400....car pour l’instant on est obligé de se replier sur les bridges. En plus c’est cela le plaisir.. comment faire une bonne photo avec un appareil médiocre, cela s’appelle de la compétence.