Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nikkor AF-S 18-35 mm f/3,5-4,5 G ED [Bonus MDLP#56]

14/05/2013 | Jean-Marie Sépulchre

En complément du test publié dans le n°57 de MDLP, retrouvez toutes les mesures de notre test dans cet article complet sur le Nikkor AF-S 18-35 mm f/3,5-4,5 G ED.

La rédaction vous livre l’intégralité des mesures réalisées par Jean Marie Sépulchre dans le cadre du test consacré ce mois-ci au Nikkor AF-S 18-35 mm f/3,5-4,5 G ED et paru dans le numéro 57 de MDLP.

Retrouvez l’intégralité de notre test du Nikkor AF-S 18-35 mm f/3,5-4,5 G ED dans notre numéro 56 du MondedelaPHOTO.com, actuellement en kiosque.

- Lire le sommaire du numéro 56 de MDLP

- Acheter le numéro 56 de MDLP

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Bonjour,
    J’ai lu avec surprise dans votre article que ce 18-35 était stabilisé, alors qu’il n’en est pas fait mention sur le site de Nikon France.
    C’est surprenant, ils ne sont pourtant pas du genre à minimiser les performances de leurs optiques !
    D’autre part, les tests ont été fait sur D600 et D800. Que peut-on espérer sur un D700.
    Peut-on estimer dans ce cas que qui peut le plus peut le moins ?

  • Mille excuses, j’ai relu l’article, c’est le 16-35 qui est stabilisé !

    • Vous noterez dans le bilan que je le trouve un peu cher comparé au 24-85 qui lui est stabilisé ! Je ne suis pas un inconditionnel du stab, ceci dit.

    • Bonjour,
      merci pour vos test qui sont tres clair et instructif.
      un point cependant attire mon attention, il est rare que vous emetiez un jugement sur la rapidité de l’af, ici vous le decrivez comme lent !!
      Que cela signifie t-il ? J’envisage de passer au FX avec notament un uga tel que celui ci, mais pour de la photo de vtt ou de ski, j’ai besoin d’un af plutot reactif.
      Autre point : le comportement en contre jour, avec seulement 7 lamelles de diaf est ce que l’on peut etoiler correctement le soleil ? Je sais que le nombre de "branches" sera inferieur a un diaf a 9 lamelles mais est ce que le rendu est propre ? Pour exemple l’etoile creee par mon 18-105 est affreuse est je ne veut surtout pas retrouver ça, ci c’est le cas je crois que le 16-35 vr s’impose !?
      merci pour votre reponse.

    • Bonne question en effet, impatient de voir la réponse de JMS.

    • J’ai justement vérifié que le soleil restait arrondi et n’était pas étoilé avec cet objectif, donc je suis désolé de ne pouvoir en dire plus ! Il faut savoir que souvent nous ne disposons d’une nouveauté que peu de temps (il faut qu’elle tourne dans les autres journaux). Pour l’AF, il est dans la norme des objectifs Nikon expert : la précision prime sur l’ultra rapidité, par contre en mode continu C on ne devrait avoir aucun problèlme du fait de la grande profondeur de champ !

  • Il a l’air très bien ce caillou.....
    A quand le même de la part de Canon ???? Mais si Canon le met dans la même gamme de prix, il risque de manger le 17-40 !!!

  • Je m’étonne de voir des mesures aussi bonnes dans les coins. Possédant le 18-35mm ED, même à f/8 les coins présentent un léger flou à toutes les focales. Remarqué également sur les photos de la page Flickr de ce zoom.

  • Le flou est-il constaté pour la taille de tirage papier indiqué dans la notation...ou bien à 100% écran ce qui correspond à 2 mètres de large environ ? Mais il n’empêche qu’il peut y avoir aussi de la dispersion de production, j’ai testé un autre exemplaire cette année (l’essai ci dessus date de 2013) avec le D850, et le rendement dans les angles était effondré à 35 mm...ce ne serait pas la première fois hélas que de tels écarts se produisent entre deux exemplaires du même objectif.