Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nikkor DX AF-P 10-20 mm VR : léger et stabilisé

31/05/2017 | Benjamin Favier

Ce zoom grand-angle pour reflex APS-C ne remplace pas le 10-24 mm existant. Il se positionne sur le créneau amateur, en tant que complément naturel du zoom AF-P 18-55 mm VR.

Présentation

Deux fois plus léger. Deux fois moins cher. Stabilisé. Ce zoom AF-P 10-20 mm f/4,5-5,6G VR ne manque pas d’atouts face au 10-24 mm f/3,5-4,5G, jusqu’ici unique zoom ultra grand-angle APS-C dans la gamme Nikkor. Bien sûr, les deux modèles ne boxent pas dans la même catégorie. Le premier vise en premier lieu les possesseurs de D3400 ou D5600 (24 Mpxl chacun). Mais, si les performances sont au rendez-vous, il rendra également de bons services sur un D7500 ou un D500, dotés d’un capteur de 20 Mpxl.

Nous émettons toutefois un bémol pour ce qui est de ces deux boîtiers : la construction « plastique » du 10-20 mm peut être un frein, mais surtout, l’absence de boutons sur le fût peut rebuter les photographes habitués aux optiques Nikkor plus expertes. Ainsi, il faudra passer par le boîtier pour basculer entre modes AF et MF, ou désactiver la stabilisation (gain revendiqué de 3,5 vitesses par Nikon).

Par rapport au 10-24 mm, la luminosité est moyenne (f/4,5-5,6 contre f/3,5-4,5). Mais on se console avec un poids largement revu à la baisse : 230 g seulement pour le 10-20 mm, quand son aîné pèse 460 g ! La distance minimale de mise au point est de 22 cm à toutes les focales : c’est aussi le cas sur le 10-24 mm, mais à condition de photographier en mise au point manuelle ; en mode AF, la distance minimale passe à 24 cm. Comme le zoom AF-P 18-55 mm, le 10-20 mm est doté d’un système de motorisation pas à pas, optimisé pour être silencieux en mode vidéo.

Bien que ce zoom s’adresse à un public large, Nikon fournit un pare-soleil. Ce que ne fait pas Canon par exemple, sur son excellent petit EF-S 10-18 mm f/4,5-5,6 IS STM, auquel ce Nikkor AF-P 10-20 mm fait penser. Ce dernier sortira le 29 juin au prix de 399 €.

- Le site de Nikon

Fiche technique

  • Prix : 399 €
  • Type : Zoom grand-angle APS-C
  • Monture : Nikon F
  • Focales : 10-20 mm
  • Focales sur APS-C : 15-30 mm
  • Ouvertures maximales : f/4,5-5,6
  • Ouvertures minimales : f/22-29
  • Construction optique : 14 éléments (3 asphériques) en 11 groupes
  • Protection : -
  • Zooming : Mécanique
  • Motorisation : Oui
  • Stabilisation : Oui
  • Diaphragme : 7 lamelles
  • Distance minimale de mise au point : 22 cm
  • Pare-soleil : fourni
  • Diamètre de la lentille frontale : 72 mm
  • Dimensions (L x ø) : 73 x 77 mm
  • Poids : 230 g

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • L’option pas de bouton s’explique par la volonté de positionner au plus bas le,prix de l’optique et aussi par le,fait que ses acheteurs potentiels ne vont jamais utiliser l’optique en manuel pas plus qu’ils,ne vont désactiver la,stabilisation.

  • Après l’AFS, l’AF-Pauvre ??? ;-)
    L’absence de MAP manuelle s’explique tout simplement par la présence d’un moteur AF linéaire
    qui a l’avantage d’être plus rapide et silencieux (semble-t-il !) que l’AFS mais qui a l’inconvénient de supprimer
    toute MAP manuelle (les autres objectifs à moteur linéaire ont une MAP manuelle "by wire"...inopérante en cas de panne AF). Celà a le mérite de la franchise de la part de Nikon qui ne fait plus semblant...