Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nikon 1 J3 et 1 S1 : deux hybrides pour tous

08/01/2013 | Benjamin Favier

Le premier succède au 1 J2, tandis que le second inaugure une nouvelle entrée au sein de la gamme de compacts à optique interchangeable Nikon. Les 1 J3 et 1 S1 sont destinés au grand public.

Présentation

Nikon a surpris tout le monde en octobre dernier, avec le Nikon 1 V2. La marque a accompagné le renouvellement de son compact à optique interchangeable expert d’une refonte totale sur le plan esthétique : l’appareil n’a plus rien à voir avec le 1 V1, s’apparentant plus à un bridge, doté d’un viseur électronique protubérant.


Le Nikon 1 J3 succède au 1 J2.

On pouvait se demander si Nikon allait poursuivre dans cette voie à l’étage inférieur, d’autant que l’annonce du 1 J2 date seulement de l’été dernier ! Ce n’est pas le cas. Cependant, le 1 J3, et le 1 S1 (qui constitue désormais l’entrée de la gamme hybride) présentent une ergonomie très épurée en comparaison avec le 1 V2.


Le barillet de réglages prend place sur le dessus du 1 J3, alors qu’il était situé au dos du 1 J2. Les modes priorité ne figurent toujours pas dessus.

Interface épurée

Changement le plus évident, le sélecteur de mode, placé au dos sur le 1 J2, prend maintenant place sur le dessus du 1 J3, aux côtés du déclencheur. La touche d’extraction du flash quitte aussi l’arrière : elle se trouve sur la tranche gauche du boîtier. Exit le levier de zooming et les touches F - qui offrait un accès direct aux modes priorité - et Disp. Autour de la roue codeuse gravitent seulement trois boutons : Menu, Lecture et Suppression.


Le Nikon 1 J3 vu de dos.


Le Nikon 1 S1 vu de dos.

Vus de dos, les 1 J3 et 1 S1 sont quasiment identiques : un léger grip prévu pour le pouce distingue le 1 S1. Sur ce dernier, le barillet de réglages est absent. L’accès aux réglages s’effectue via les menus. L’écran LCD de 3 pouces (460 kpts sur le 1 S1 et 920 kpts sur le 1 J3) n’est ni tactile, ni pivotant. Dommage, surtout que ces deux appareils ne disposent pas, et ne peuvent accueillir en option, de viseur externe.

Caractéristiques proches

Peu d’évolutions en interne. Les capteurs du 1 J3 et du 1 S1 embrassent évidemment le format CX (13,2 x 8,8 mm), emblématique de la gamme de compacts à optique interchangeable Nikon 1. Sans surprise, la définition passe à 14 Mpxl sur le 1 J3, comme ce fut le cas sur le 1 V2. Elle demeure à 10 Mpxl sur le 1 S1. Les deux boîtiers photographient jusqu’à 6400 Iso. Ils héritent du très performant système autofocus hybride (à détection de phase sur 73 collimateurs et à détection de contraste sur 135) des précédents modèles. Ils offrent tous deux un mode Rafale à 10 im/s, qui passe à 60 im/s avec l’obturateur électronique. Le 1 V2 dispose quant à lui d’une cadence à 15 im/s. Du côté de la vidéo, les Nikon 1 J3 et S1 filment en Full HD à 60 im/s (60i) et 30 im/s (30p). Les filtres et modes Scènes inaugurés sur le 1 J2 sont reconduits et accessibles via le mode Créatif. Ainsi que les fonctions Instant animé et Sélecteur de photo optimisé.


Le caisson étanche WP-N2 peut accueillir le 1 J3 ou le 1 S1.

Accessoires et tarifs

Ni le 1 J3, ni le 1 S1 ne disposent du GPS ou du Wi-Fi. Ils sont néanmoins compatibles avec le module GPS GP-N100 et le transmetteur Wi-Fi WU-1b, proposés en option. Ainsi qu’avec l’adaptateur FT1, qui ouvre les portes de la pléthorique gamme optique Nikkor, conçue pour les reflex de la marque. À noter, un caisson étanche WP-N2, utilisable sur les 1 J3 et 1 S1, sortira en même temps que les deux compacts, le 7 février, au tarif musclé de 849 €. Les deux boîtiers seront respectivement vendus 599 € (le 1 J3 sera disponible en blanc ou noir et rouge), en kit avec le 10-30 mm, et 479 € pour le 1 S1, avec le 11-27,5 mm (blanc, noir, rose, kaki).

- Le site de Nikon

Premier avis

En attendant de les prendre en mains, les fiches techniques et visuels de ces deux Nikon 1 appellent quelques commentaires. La marque n’a pas attendu longtemps pour renouveler le 1 J2, annoncé il y a six mois. Suite à la refonte opérée sur le 1 V2 sur le plan ergonomique et aux retouches du même ordre - mais dans une moindre mesure - effectuées sur le 1 J2, nous nous demandons si Nikon ne peine pas à définir l’identité de sa gamme hybride. En façade en tout cas. Car du point de vue de la qualité d’image et de la réactivité, nos tests en labo et sur le terrain ont montré que le Nikon 1 V1, pour ce citer que lui, avait largement son mot à dire. En outre, la compacité des optiques est un vrai atout par rapport aux hybrides dotés d’un capteur APS-C.

Cependant, certaines absences et choix sont difficilement compréhensibles. En premier lieu, comment se fait-il que les 1 J3 et 1 S1 soient dénués d’écran tactile ? Une technologie de plus en plus répandue, qui aurait toute sa place sur ces modèles destinés au grand public. D’autant que les touches sont moins nombreuses que sur les précédents Nikon 1. Même constat au sujet du Wi-Fi, seulement accessible via un transmetteur externe. Nous regrettons aussi qu’aucun Nikon 1 ne soit doté d’un écran orientable : la concurrence, Sony NEX en tête, garde une longueur d’avance dans ce domaine. Quant à l’accès aux réglages principaux, et notamment les modes priorités, il est étonnant qu’ils ne figurent toujours pas sur le barillet de réglages principal du 1 J3. Nikon a pourtant prouvé son savoir-faire dans le domaine de l’ergonomie sur ses reflex. Nous sommes donc en droit d’attendre plus sur sa gamme hybride.

Fiche technique 1 J3


- Capteur : Cmos, 13,2 x 8,8 mm,14,2 Mpxl, format 3/2
- Antipoussière : vitre protectrice de la chambre
- Définition maximale : [3/2] 4608 × 3072 [16/9] 4608 × 2592 pixels
- Vidéo maxi : 1080p à 60 im/s et 1080p à 30 im/s (H.264)
- Format de fichier : Jpeg, Raw (Nef 12 bits), Mov
- Monture : Nikon 1
- Protection : -
- Wi-Fi : -
- GPS : -
- Mise au point : hybride (détection de phase et de contraste), multizone (135 en choix manuel), vue par vue, continu, suivi AF
- Stabilisation : selon l’objectif
- Écran : LCD 3 pouces/920 kpts
- Viseur : -
- Modes d’exposition : PASM, modes Scènes, auto scene selector
- Sensibilités : 100–6 400 Iso
- Balance des blancs : auto, prédéfinies, manuelle
- Vitesses : électronique (30 s - 1/16 000 s, synchro X 1/60)
- Rafale : 10 im/s (pleine définition avec AF continu), 60 im/s (pleine définition, AF fixe)
- Flash : NG 5 (100 Iso)
- Divers : Picture Control, D-Lighting actif, Flou, Effet miniature, Couleur sélective, Paysage de nuit, Panoramique simplifié,
portrait de nuit, Contre-jour
- Stockage : SD, SDHC, SDXC
- Connectique : HDMI, Hi-speed USB
- Accu : Li-Ion EN-EL20
- Dimensions/poids : 101 × 60,5 × 28,8 mm/244 g (avec accu et SD)

Fiche technique 1 S1


- Capteur : Cmos, 13,2 x 8,8 mm,10,1 Mpxl, format 3/2
- Antipoussière : vitre protectrice de la chambre
- Définition maximale : [3/2] 3872 × 2592 [16/9] 3840 × 2160 pixels
- Vidéo maxi : 1080p à 60 im/s et 1080p à 30 im/s (H.264)
- Format de fichier : Jpeg, Raw (Nef 12 bits), Mov
- Monture : Nikon 1
- Protection : -
- Wi-Fi : -
- GPS : -
- Mise au point : hybride (détection de phase et de contraste), multizone (135 en choix manuel), vue par vue, continu, suivi AF
- Stabilisation : selon l’objectif
- Écran : LCD 3 pouces/460 kpts
- Viseur : -
- Modes d’exposition : PASM, modes Scènes, auto scene selector
- Sensibilités : 100–6 400 Iso
- Balance des blancs : auto, prédéfinies, manuelle
- Vitesses : électronique (30 s - 1/16 000 s, synchro X 1/60)
- Rafale : 10 im/s (pleine définition avec AF continu), 60 im/s (pleine définition, AF fixe)
- Flash : NG 5 (100 Iso)
- Divers : Picture Control, D-Lighting actif, Flou, Effet miniature, Couleur sélective, Paysage de nuit, Panoramique simplifié,
portrait de nuit, Contre-jour
- Stockage : SD, SDHC, SDXC
- Connectique : HDMI, Hi-speed USB
- Accu : Li-Ion EN-EL20
- Dimensions/poids : 102 × 60,5 × 29,7 mm/240 g (avec accu et SD)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Pour un compact expert l’absence de prise pour EVF et prise pour flash externe est compréhensible s’il est doté d’un bel écran orientable un peu comme le Pentax MZ-1, ne parlons pas de viseur optique pour l’instant inintéressant, là pour un hybride c’est une faute de gout pour le J3.
    Cela se comprend pour le S1, version grand public du système 1 mais pour le J3 surtout sans LCD orientable.... .

  • Le J2 n’a aps duré longtemps, c’est que les ingénieurs ont été un peu vite à fabriquer le J2 et que le J3 est mieux pourvu. Mais je pense qu’il lui manque des prises pour le GPS ou un flash externe plus puissant, quoique tout ça n’intéresse pas le grand public qui recherche un petit appareil de bonne qualité photo. Il l’aura mais je ne vois pas de gros intérêt à m’équiper étant pourvu d’un tout petit compact et du système reflex avec bon nombre d’objectifs d’une autre qualité.