Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nikon 1 J4 : la gamme hybride Nikon s’affirme

10/04/2014 | Benjamin Favier

Quelques semaines après l’annonce du 1 V3, Nikon renouvelle son entrée de gamme hybride : plus léger que son prédécesseur, le 1 J4 atteste d’une continuité, tout en héritant de caractéristiques clés du 1 V3.

Présentation

Sur le papier, le 1 V3 dévoilé le mois dernier, s’annonce prometteur, à la fois de par son design plus conforme à ce qu’on attend d’un boîtier compact et ses caractéristiques, qui s’inscrivent plus dans l’air du temps. Sans surprise, le successeur du 1 J3 emprunte la même voie, et se voit au passage administrer une cure d’amaigrissement. On retrouve le design épuré des précédents modèles dans cette gamme, dans un châssis encore plus compact et léger : de 244 g on passe à 192 g ! Fini les cartes SD, le 1 J4 fonctionne avec des Micro SD et l’accu est lui aussi plus fin, avec toutefois une autonomie en hausse, d’après Nikon.

De 14 Mpxl, le capteur Cmos de 13,2 x 8,8 mm passe à 18 Mpxl et se retrouve dénué de filtre passe-bas : il s’agit de l’imageur inauguré sur le 1 V3, qui permet de photographier jusqu’à 12 800 Iso. Autre évolution notable pour un Nikon 1 (voire un Nikon tout court), le WiFi est intégré dans le boîtier, comme sur le V3, pour piloter l’appareil ou envoyer des fichiers à distance : il n’est plus nécessaire d’acquérir le dongle optionnel, coûteux et encombrant. Quant à l’écran LCD de 3 pouces et 1040 kpts, s’il n’est pas orientable (le 1 V3 garde quelques atouts pour lui), il est bel et bien tactile. À la manœuvre, on retrouve le processeur Expeed 4A du 1 V3. Il est possible de photographier à 20 im/s en mode Rafale, avec autofocus continu, et même 60 im/s, sans ce dernier. L’autofocus hybride repose sur 171 points (105 en détection de phase et 66 en détection de contraste) : c’est celui du 1 V3. En vidéo, le 1 J4 filme à 60 ou 30 im/s en 1080p, et capte le son avec un micro stéréo ; outre le mode ralenti à 120 im/s (720p), plusieurs effets font leur apparition dans ce domaine : Vidéo de 4 s, Saut de séquence et Accéléré.
En photo aussi, de nombreux filtres et effets sont de la partie (Toy Camera, HDR, Effet flou, Miniature, Couleur sélective, Traitement croisé, Panorama), en plus des modes PASM, qui ne figurent toujours pas sur le barillet de réglages.

Le Nikon 1 J4 sortira le 24 avril au prix de 549 € en kit avec le 10-30 mm (éq. 27-81 mm en 24 x 36) stabilisé, annoncé en même temps que le 1 V3. L’optique coûte 299 € seule. Un caisson optionnel, dédié au 1 J4, devrait voir le jour en juin et coûtera 1059 €. Enfin, le flash étanche SB-N10 dévoilé avec le 1 AW1 devrait lui aussi être disponible en juin, à un tarif toujours inconnu.

- Le site de Nikon

Premier avis

Une certaine cohérence se dégage de la gamme Nikon 1 : enfin, pourrait-on dire, après les valses-hésitations de la marque sur le segment hybride, symbolisé par une quête identitaire sur les 1 V, qui semble avoir trouvé son épilogue avec le 1 V3. Le 1 J4 arrive seul, alors que son prédécesseur avait débarqué en même temps que le 1 S1. De par son poids plume (192 g nu) et son prix, il concurrence à la fois les compacts à optiques interchangeables grand public, Panasonic GM1 en tête, et les compacts experts haut de gamme : il pèse quelque 200 g de moins que le Coolpix P7800, comme le P340, dont les capteurs sont bien plus petits.

S’il laisse au 1 V3 la possibilité de greffer un viseur électronique et d’incliner l’écran LCD, il reprend de nombreuses caractéristiques apparues sur ce dernier. L’interface épurée vise les utilisateurs débutants ou peu friands de réglages ; il y avait malgré tout la place de graver les modes PASM sur la molette principale. L’intégration du WiFi et d’un mode tactile reste une excellente chose. Nous vous en dirons plus sur la qualité d’image et les performances du nouveau système autofocus hybride dans les semaines à venir (nous devrions mettre la main sur ces deux appareils pour les tester dans notre édition mensuelle papier) : celui des précédents modèles était déjà très réactif et faisait partie des points forts des Nikon 1.

Fiche technique 1 J4

- Capteur : Cmos 8,8 x 13,2 mm, 18 Mpxl sans filtre passe-bas
- Antipoussière : Vitre protectrice de la chambre
- Définition maximale : [3/2] 4 928 x 3 280 pxl
- Vidéo maxi : HD 1080p à 30 ou 60 im/s, HD 720p à 120 im/s, H.264
- Format de fichier : Jpeg, Raw (Nef), Mov
- Monture : Nikon 1
- Protection : -
- Wi-Fi : Oui
- GPS : -
- Mise au point : Hybride (corrélation de phase sur 105 zones et détection de contraste sur 66 zones)
- Stabilisation : selon l’objectif
- Écran : LCD 3", 1 040 kpts, tactile
- Viseur : -
- Modes d’exposition : PASM, modes Scènes, auto scene selector
- Sensibilités : Auto, 160 - 12 800 Iso
- Balance des blancs : auto, prédéfinies, manuelle
- Vitesses : électronique (30 s - 1/16 000 s, synchro X 1/60)
- Rafale : 20 im/s (pleine définition avec AF continu), 60 im/s (pleine définition, AF fixe)
- Flash : NG 5 (100 Iso)
- Divers : Picture Control, D-Lighting actif, Flou, Toy Camera, HDR, Effet flou, Miniature, Couleur sélective, Traitement croisé, Panorama (photo) ; Vidéo de 4 s, Saut de séquence, Ralenti, Accéléré (vidéo)
- Stockage : Micro SD
- Connectique : HDMI, Hi-speed USB
- Accu : Li-Ion EN-EL22
- Dimensions/poids : 99,5 × 60 × 28,5 mm / 192 g (nu)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages