Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nikon 1 V1 et 1 J1, les hybrides au format CX

21/09/2011 | Laurent Katz

Le point oméga auquel menaient un nombre incalculable de rumeurs est enfin atteint. Avec deux visages, ceux d’une paire d’hybrides marquant l’entrée fracassante de Nikon dans le marché prometteur du compact à objectif interchangeable.


Un capteur Cmos de taille intermédiaire

À voir les réalisations actuelles, si l’on y inclut Ricoh et son système GXR, on ne peut que constater que l’univers de l’hybride est touffu, avec des petits capteurs (Ricoh et Pentax, maintenant liés), des imageurs 4/3 (Olympus et Panasonic) et des capteurs APS-C (Ricoh, Samsung et Sony). Il faudra maintenant y ajouter le standard CX, celui que lance Nikon avec un facteur multiplicateur de 2,7x, plus petit qu’un capteur Micro 4/3, mais bien plus grand que celui du X10 de Fujifilm (2/3 pouce). Soit 13,2 x 8,8 mm.

C’est à la fois une mauvaise et une bonne nouvelle. Mauvaise pour ceux qui rêvaient d’un NEX à la sauce Nikon, histoire de recycler quelques optiques, employer les 20 mm et 40 mm de Voigtländer et bénéficier des performances en basses lumières auxquelles la marque nous a habitué. Un adaptateur est cependant prévu pour les optiques F. D’un autre côté, disposer d’un capteur plus petit que celui du Micro 4/3 permet un gain de compacité et peut offrir une gestion satisfaisante des hauts Iso. Si l’on voit ce que Canon ou Pentax arrivent à tirer d’un capteur 1/2,33 e de pouce de type Cmos rétroéclairé, on peut être confiant. En tout cas, Nikon vise ainsi plusieurs publics. Celui des amateurs voulant la compacité, la qualité et l’interchangeabilité. Celui des photographes plus experts à la recherche d’un second boîtier, plus proche d’un compact haut de gamme que d’un hybride APS-C, aux optiques forcément encombrantes.

Un processeur double cœur

Sous la dénomination de gamme Nikon 1, les deux modèles se partagent l’emploi d’un capteur High Speed AF Cmos de 10 Mpxl (poussé jusqu’à 6 400 Iso) et le processeur Expeed 3 à double cœur, Nikon n’étant pas peu fière d’annoncer que ce dernier est capable de traiter six cents millions de pixels à la seconde. Et surtout de travailler avant et après le déclenchement. Nikon indique qu’entre «  le moment où vous posez le doigt sur le déclencheur, celui où vous déclenchez et le moment où vous retirez le doigt, une série de 20 images hautes résolutions a été enregistrée par l’appareil. Un algorithme puissant détecte les cinq meilleures photos en se basant sur l’expression faciale du sujet, la composition et la mise au point. La photo jugée la meilleure vous est alors présentée. Vous pouvez néanmoins choisir une autre photo parmi celles sélectionnées. ». Cela vous rappelle quelque chose ? Oui, c’est la version 2011 du BSS ou Best Shot Selector, fonction ancienne et méconnue des compacts Nikon depuis longtemps. Maintenant, c’est devenu le Sélecteur de Photo Optimisé.

La puissance du processeur permet de capturer en mode Photo soixante images à pleine définition, mais avec une mise au point figée sur la première vue. Cependant, Nikon a développé un autofocus hybride, qui alterne automatiquement détection de phase 73 collimateurs et de contraste, assurant une mise au point continue pendant les rafales à 10 im/s. Pas mal, puisque la performance, si elle s’avère respectée, est celle des reflex pros.

Une fonction Instant animé cumule vidéo de deux secondes prise au ralenti et photo fixe. Sans doute amusant… La vidéo pure est en Full HD, avec la faculté d’enregistrer une photo en 8,3 Mpxl sans rompre la fluidité du filmage. Les deux Nikon 1 sont livrés avec le logiciel Short Movie Creator, pour des montages vidéo à partir de photos, films et musique ainsi que des Instants Animés.
Avec ou sans visée

Le Nikon 1 V1, haut de gamme, est proposé en teintes « sérieuses », noir mat ou et blanc brillant. Il intègre un viseur électronique de 1,44 Mpts, un LCD de 921 kpts et accepte un flash par le biais d’un connecteur pour accessoire (une unité GPS est prévue). Le J1, lui, n’intègre pas de visée à hauteur d’œil, ni connecteur pour accessoire. Et pour cadrer, seul le LCD dorsal de 3 pouces et 460 kpts. Il comporte un flash de modeste puissance (NG 5, 100 Iso) et se situe sur un versant plus grand public. Outre les couleurs du V1, Il se parera de gris aluminium, de rose et rouge glossy, avec des optiques de la même couleur. Dénué de viseur, il incorpore un flash à la place. Et aucun ne dispose d’un sabot porte-flash.

On note aussi, bien que les modes PASM soient présents sur les deux appareils, que l’accès aux fonctions expertes passe par les menus, le sélecteur de modes d’exposition se contentant d’offrir le choix entre les multiples automatismes intelligents. Alors qu’il y avait largement la place d’y placer les priorités et le réglage manuel. A la limite compréhensible pour le J1, mais inacceptable pour le V1, censé séduire un public plus exigeant.

Le Nikon 1 J1 sera vendu 549 € avec le Nikkor VR 10-30mm f/3,5-5.6 à partir de fin octobre. Et pour le Nikon 1 V1 se sera 799 € !

Les accessoires


- Le flash Speedlight SB-N5, à tête pivotante, est secondé par une Led apportant un éclairage continu pour les modes Instants Animés et Sélecteur de Photo Optimisé. Il offre un nombre guide de 8 à 100 Iso et puise son alimentation du Nikon 1 V1.
- Une unité GPS, GP-N100, place dans les données Exif les informations de géolocalisation : longitude, latitude et altitude
- Un adaptateur griffe flash AS-N100 sert à fixer le micro externe ME-1.

En matière d’optique, Nikon annonce quatre modèles. L’indispensable pancake, un 10 mm f/2,8 pancake, un transstandard compact 10-30 mm f/3,5-5,6 VR, un trasstandard d’amplitude 10x 10-100 mm f/4,5-5,6 VR et un zoom télé 30-110mm VR. Manque plus qu’une optique macro pour que la première salve soit équilibrée.

Plus de détails sur ces objectifs ici.

Une prise en main du Nikon 1 V1 ici

Le prix sont les suivants :

- Nikon 1 V1 avec 10-30 mm : 799 € (noir mat ou blanc laqué)
- Nikon 1 V1 avec 10 mm : 849 € (noir mat ou blanc laqué)
- Nikon 1 V1 avec 10-30 mm et 30-110 mm mm : 949 € (noir mat)
- Nikon 1 V1 avec 10 mm et 10-30 mm : 949 € (noir mat)
- Nikon 1 J1 avec 10-30 mm : 549 € (noir mat, blanc laqué, aluminium, rouge glossy)
- Nikon 1 J1 avec 10 mm : 599 € (noir mat, blanc laqué, aluminium, rouge glossy)
- Nikon 1 J1 avec 10-30 mm et 30-110 mm : 699 € (noir mat, blanc laqué, aluminium, rouge glossy)
- Nikon 1 J1 avec 10-30 mm, para, dragonne et tissu protecteur, plus 30-110 mm : 699 € (rose)
- Nikon 1 J1 avec 10 mm et 10-30 mm : 699 € (noir mat, blanc laqué, aluminium, rouge glossy)
- Flash SB-5N : 159 €
- Adaptateur F-FT1 : 279 €
- Module GPS Nikon 1 : 129 € (noir ou blanc)

Nikon 1 V1


- Capteur : Cmos, 13,2 x 8,8 mm, 10,1 Mpxl, format 3/2
- Antipoussière : oui, par vibrations ultrasoniques
- Définition maximale : [3/2] 3 872 × 2 592 [16/9] 3,840 × 2 160 pixels
- Vidéo maxi : 1080p à 60 im/s et 1080p à 30 im/s (H.264)
- Format de fichier : Jpeg, Raw (Nef 12 bits), Mov
- Monture : Nikon 1
- Mise au point : hybride (détection de phase et de contraste), multizone (135 en choix manuel), vue par vue, continu, suivi AF
- Stabilisation : selon l’objectif
- Écran : LCD 3 pouces/921 kpts
- Viseur : 0,45 pouce, 1,44 Mpts
- Modes d’exposition : PASM, modes Scènes, auto scène selector
- Sensibilités : 100–6 400 Iso
- Balance des blancs : auto, prédéfinies, manuelle
- Vitesses : mécanique (30 s - 1/4 000 s, synchro X 1/250), électronique (30 s - 1/16 000 s, synchro X 1/60)
- Rafale : 10 im/s (pleine définition avec AF continu), 60 im/s (pleine définition, AF fixe)
- Flash : opt.
- Divers : Picture Control
- Stockage : SD, SDHC, SDXC
- Connectique : HDMI, Hi-speed USB
- Accu : Li-Ion
- Dimensions/poids : 113 × 76 × 43,5 mm/383 g (ave SD et accu)

Nikon 1 J1

- Capteur : Cmos, 13,2 x 8,8 mm,10,1 Mpxl, format 3/2
- Antipoussière : vitre protectrice de la chambre
- Définition maximale : [3/2] 3 872 × 2 592 [16/9] 3,840 × 2 160 pixels
- Vidéo maxi : 1080p à 60 im/s et 1080p à 30 im/s (H.264)
- Format de fichier : Jpeg, Raw (Nef 12 bits), Mov
- Monture : Nikon 1
- Mise au point : hybride (détection de phase et de contraste), multizone (135 en choix manuel), vue par vue, continu, suivi AF
- Stabilisation : selon l’objectif
- Écran : LCD 3 pouces/460 kpts
- Viseur : -
- Modes d’exposition : PASM, modes Scènes, , auto scène selector
- Sensibilités : 100–6 400 Iso
- Balance des blancs : auto, prédéfinies, manuelle
- Vitesses : électronique (30 s - 1/16 000 s, synchro X 1/60)
- Rafale : 10 im/s (pleine définition avec AF continu), 60 im/s (pleine définition, AF fixe)
- Flash : NG 5 (100 Iso)
- Divers : Picture Control
- Stockage : SD, SDHC, SDXC
- Connectique : HDMI, Hi-speed USB
- Accu : Li-Ion
- Dimensions/poids : 106 × 61 × 29,8 mm/277 g (avec accu et SD)

- Le site de Nikon

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • C’est un bon début pour Nikon dans le domaine des compacts hybrides.

    • Nikon est sans doute le meilleur fabricant d’appareils photos mais face a Sony qui est en train de sortir un NeX de 24 millions de pixel avec un viseur de 2.5 million de points qui ressemble a ce modele, comment peut on sortir un tel modele avec seulement 10m de pixels !!!!!a ce prix la. la je ne comprend plus comment Nikon peut se faire distancer de la sorte , on avait deja le cas avec les capteurs de 21 et 24 Millions sorti chez Canon et Sony, si on pouvait avoir un appareil de 21 m avec le 5D mk 2 pour 2200 euro avec video il fallait 4800e pour un nikon d3x capteur sony de 25 m pixels, on en est toujours a 12m de pixels pour le d7000 et 700 !!! au meme prix et encore on a 2 fois moins de performances.
      J’ai du me resoudre a changer de marque et d’objectifs ! Quand on commait les prix des optiques pro pour les nouveaux capteurs comment revenir en arriere ?Je n’ai pas retrouvé la meme qualité generale chez Canon, Mais les images sont nettement plus fines et detaillées.

      Reveillez vous Chez Nikon !!! Vous ne pouvez pas rester a la traine sur le plan des capteurs.....

    • il semble, c ’est vrai, que Nikon soit à la traine avec des capteurs à 12 M pixels même si, contrairement à ce que vous annoncez, le D7000 en a un peu plus de 16 Mp. je trouve que cette course aux pixel est en peu exagérée et peut se percevoir comme commerciale. il fut un temps où je travaillais avec des pellicules 135 (24x36). or une pellicule 135 de 200 "ASA" comme on disait à l époque n offrait guere plus qu’une résolution de 10 à 12 MP si peut comparer le grain à un pixel. les fichiers de 24MP sont très lourds, encombrent les disques durs et dans l immense majorité des cas, les photographes amateurs ne tirent des photos qu’au format maxi de 20x30 et la résolution de 10 MP est amplement suffisante si on ne cherche pas trop le recadrage. de plus il est absolument impossible de différencier un tirage 20x30 réalisé avec un appareil 12MP d un tirage 20x30 réalisé avec un 18 ou 24MP.

    • je fais mes tirages et je peux vous certifier que disposer de 21 au lieu de 12m pixel change tout sur un grand tirage je parle bien sur de "bons pixels" c’est a dire sans trop de bruits

      il est vrai que je photographie surtout des paysages.

      j’ai eu canon,contax ,mamiya,hasselblad, nikon ,canon. et l’appareil que j’ai preféré sur le plan de la qualité et du serieux c’est Nikon.

      aujourd’hui je continue de découvrir des possibilites incroyables au Canon 5d MKII. je ne sais pas si on a pris encore conscience de la révolution qu’apporte cet appareil ,entre autre avec la video ? tout cela pour 1700 euro ? boitier nu
      vivement un Nikon ou un Canon avec 40m de pixels pour les trés grands tirages 1.2m x 1.8metre .
      sans atteindre les prix des Hasselblad ou Leica ou il faut plus de 40000 euro pour s’equiper avec 3 optiques, sans compter le super ordi pour developper.
      J’ai une grande admiration pour les photographes du 18ieme ou il travaillaient avec des negatifs j’usqu’a 40x60 nous sommes encore loin du "piqué" des ces plaques ,avis tout personnel JO

    • Bonjour,
      Je serais un peu de l’avis du précédent internaute... Il ne s’agit pas que d’une course aux pixels ! 12MP permettent de tirer un format A3, quid des formats supérieurs chez Nikon ?
      Quant au recadrage, c’est tout de même un avantage que de pouvoir le pratiquer sans arrière pensée, et parfois à des niveaux importants, en macro par exemple.
      Je ne comprends pas pourquoi Nikon reste bloqué à 12MP, ou 16 pour le D7000... Personnellement, celà m’a empêché d’investir dans un D700 ; j’attends avec impatience les nouveaux pleins formats qui devraient arriver sur le marché d’ici la fin de l’année, en espérant qu’ils ne vont pas afficher 12 ou 14MP. Ce serait une très, très grosse déception...
      L’argument technique ne tient évidemment plus, alors que Sony sort des 24 MP en format APS-C qui, selon les tests ne semblent pas plus bruités que mon pauvre D300s qui, lui, n’est vraiment pas très fort en la matière !!!
      Devrons-nous tous changer de matériel, revendre nos objectifs, etc. ?

  • Nikon en 2011, c’est comme en religion, l’important c’est d’y croire........

  • Ils doivent bien se marrer chez Sony aujourd’hui.

    • Voui voui voui, il était une fois une grande maison... Nikon... qui avait..., et plouf !

    • Comme second appareil, j’ai déjà mon Canon S95. Il tient dans ma poche, lui !

      Et M. Nikon propose toujours des reflex aux éléments sortis en 2007, des ancêtres :

      D3x à prix délirant, D700 à définition ridicule.

      Le 5D étant vieux lui aussi, quelqu’un va-t-il sortir un jour un appareil photo ? (vous savez, un truc fait pour faire des photos !)

    • Merci pour le D700 et sa définition ridicule..... A quoi sert 25 millions de Pixels voir plus pour tirer en 13/18 ou pour voir sur un écran de portable ?
      Moi mon D 700 m’a ramené un Grand prix d’Auteur et des expos un peu partout y compris en Europe ?

      Arretons la course aux armements et parlons photographie....
      Vous connaissez au moins ?

      Dh.Loof

    • Tout-à-fait d’accord avec toi Dominique le D700 est un appareil complet, bien construit avec un capteur au top.
      24mpix c’est juste du marketing... et des fichiers plus lourds.

    • laisse parler tous c’est blaireaux qui ne pense pas photo mais recadrage car il ne son pas plus photographe dans l’ames que mon gamin de 8ans ils me font marrer avec leurs Sony et leurs pixels
      moi je possède un capteur de 12 millions (D3s) et je tire en pro du A2 et pour les rois du pixels je tiens a signaler bande d’ignare qu’il existe des logiciels de ré-enchantillonage comme Perfect Resize 7 qui augmente la taille de mes photo jusqu’à 1000 fois sa taille sans perte alors ne me faite pas rire avec vos capteur a 24 Millions quand moi j’arrive a sortir des photo a 150 Millions de pixels sans perte...non mes sincèrement vous avez 12 ans ou Quoi ???

    • on sent le aigri qui a achetez la marque de camescope ouppss de reflex video

    • Ben, pour tirer un 13*18, t"as pas besoin de plus de 3 ou 4 Mp... et pour ton écran, même full hd, comme disent les géniaux marketeux, 1 Mp c’est large.

      Alors ton D700 te permet les recadrages les plus sauvages, génial non ? Et on peut récupérer un "Grand prix d’Auteur" (zut, pas de majuscules Majuscules sur mon clavier !) avec un Lomo (un vrai !) ou une boîte à chaussures et un sténopé (en vrai !). Cela dit, il y a 3 ans, j’aurais acheté un D700 !

      Avec mon vieux tromblon 10 Mpx sur pied, j’obtiens de quoi faire un bon A3, sans plus, ou un A2 à ne pas regarder de trop près. Je ne répondrai pas au plaisantin du commentaire en-dessous qui parle d’agrandissement "sans perte" (sic !!!) Curieux d’ailleurs les téléguidés du marketing qui s’émerveillent des 16 M du D7000 et vous rabâchent qu’en 24x36, 12 M c’est bien suffisant.

      Rappelons que pour doubler la définition, il est nécessaire (mais non suffisant) de multiplier par quatre le nombre de pixels, à condition que les optiques puissent suivre, même chez Sony... en laissant de côté la question du flou hors MAP

      Cela dit, la déf, c’est bien, mais la dynamique aussi, et là tous les constructeurs sont ridicules (et en sont réduits à présenter des cache-sexe de marque HDR !! )

      Après cela, parlons photo y compris et surtout hors technique, chiche ?

    • Moi y en a blaireau ignare, moi y en a avoir fait une photo de la Joconde en 3x4 pixels, toi y en a pouvoir me la sortir en 3000x4000 ?

      En fait, je voudrais 6000x12000, faut attendre la version 8 pour voir les poils de moustache de la Joconde ?

    • Il a dit 1000 fois, pas 1 million.
      3x4 = 12
      3000x4000 = 12 millions

    • Je crois qu’ici y en a beaucoup qui parle technologie, en fait des vrais geeks qui oublient certainement que la photographie n’est pas faite pour eux...Exercez vous avec un d700, d300 on autres Canon de gamme expert pro et vous verrez qu’il y en a des choses à apprendre avant de se plaindre.

    • exact. arrêter de vous mas....ber avec vos 15 — 18 --- 25 millions de pixel. apprenez d’abord à photographier. Doisneau - Capa - cartier bresson -Depardon -burri -newton - etc n’ont jamais eu besoin de 50 millions de pixel pour faire des chefs d’oeuvres.
      De plus pour parler matos, arrêter d’acheter des boitiers de 20 millions de pixel à 2000 euros et mettre des objectifs de M..... à 500 euros comme je le vois dans 90 % des cas.
      Perso, j’ai un D200 avec un 85 1.8 , un 50 1.8 et un 35 et ça va très bien, même en plein format sur mon Imac27 et aussi pour les 5-6 tirages 50x70 que je fait par année.

    • Tout à fait d’accord avec toi....
      Le problème maintenant c’est qu’on a tendance à remplacer le regard et le travail qui s’en suit par les pixels...
      Moralité quqnd tu passes à côté d’un Photographe..... tu ne regardes pas ce qu’il fait mais ce qu’il a....

      Allons retournons à nos moutons

    • Un I Mac (admirez les majuscules !) n’a RIEN de plus qu’un ordi lambda qui coûte la moitié, la carrosserie est juste un peu plus jolie.
      Pour frimer avec Son Matos, mieux vaut assortir son I Mac (majuscules) avec un panasonic estampillé Leica (majuscule)...
      C’est quand même plus hype, non ?

    • Entièrement d’accord avec vous... pour ma part je suis loin d’être un bon photographe, juste un amoureux de belles images...
      Alors quand je regarde des photos de P.Plisson ou R.Doisneau, je me marre de cette folle course aux pixels... l’ensemble des appareils photos actuels sont bien plus performants que ceux qu’ils utilisaient... et les photos n’arrive pas à la moitié de leur qualité... arrêtons un peu...

  • ET LE D400 ???????????!!!!!!!!!!!!!!!! ET LE D800 ???????????!!!!!!!!!!!!!!!! MERDE !!!!!!!!!!!! ILS FONT CHIER AVEC LEURS SALOPERIES D’HYBRIDES !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Il y a toujours des gens qui veulent remplacer des appareils existants ! Je suis certain que quatre vingt dix pour cent de ces personnes exploitent même pas la motier des possibilités qu’offrent ces boitiers. Il vous faut quoi ? Un capteur 24X36 avec quatre vingt million de pixels, processeur quadrible coeur cent vingt huit bits, sensibilité 640 000 000 Iso sans bruit. Messieurs les photographes en herbe, Achetez quelques bouquins de photos ou faitent quelques expos. Ca vous donne une idée de ce qu’on peut faire avec les même appareil que vous !
    Enfin ! un hybride avec un viseur. domage que la griffe flash n’est pas compatible avec le SB 900 et SB 700

  • Ce genre de système est intéressant mais là c’est trop encombrant, aussi bien pour les boitiers que pour les optiques.

    Je me permet de faire un petit copier coller partiel de ma réponse sur la news sur les optiques.
    Quelques comparatifs de taille :
    Le Lumix G3 fait 115.2 x 83.6 x 46.7mm le Nikon V1 fait 113 × 76 × 43,5 mm.
    L’Olympus EPL3 fait 109,5 x 63,7 x 37,3 mm et le J1 fait 106 × 61 × 29,8 mm
    Un Ricoh GXR avec une unité apsc 12 mpx avec un fabuleux 28mm (équiv 24x36) f2.5 fait 113,9 mm × 70,2 mm × 55,6 mm (certes sans le viseur électronique).
    Le 10 mm f2.8 (donc 27mm) fait 22mm épaisseur, cette épaisseur c’est la saillie de l’objectif une fois monté, donc un V1 avec ce 10mm a une épaisseur de 65,5mm et le J1 51,8mm.

    • Et bien ça a le mérite de bouger. Est-ce-que c’est réellement pratique d’utilisation ? Parce que c’est le nerf de la guerre. Beaucoup de gens ne veulent plus s’encombrer maintenant qu’ils sont habitués aux petits objets électroniques que l’on cherche partout dans ses poches avec frénésie.
      Et le tout avec une qualité d’image correcte.
      Est-ce-que ce n’est pas l’avenir ?
      Vianet.

  • Personnellement, je ne suis pas super emballé par ces appareils. Mais bon, je ne suis peut être pas la cible que nikon vise avec ces appareils.
    Il est trop gros pour que je puisse le mettre dans une poche et le prendre tout le temps avec moi. D’ailleurs, il n’est pas beaucoup plus petit que les autres hybrides et on perd la qualité d’un capteur APS-C. Les objectifs ne commencent qu’a un équivalent 27mm, hors la norme est plutot 24mm pour l’instant (ce qui pour moi, fait quand même la différence).
    Enfin, j’espère que l’on n’arrêtera pas de faire progresser les compacts experts de type LX5, car je trouve qu’ils correspondent plus à ce que je cherche comme second boitier à emmener partout avec moi. Quand je souhaite faire une sortie spécialement photo, je préfère prendre mon reflex, la qualitée des optiques restent quand même meilleur que sur les hybrides...

  • C’est un choix hyper décevant de la part de Nikon.
    Il ne s’agit que d’un choix marketing, essayer de faire croire que le talent est aussi quelque chose qui s’achète.
    C’est laisser penser qu’il vaut mieux s’astreindre à travailler plus pour pouvoir se payer ce genres de jouets que de profiter de plus de loisirs pour progresser dans un art particulier .

    Je ne vois pas la cible réelle de ce produit , ou si plutôt je la devine trop, c’est toujours la même, et comme d’habitude passer la curiosité elle sera très vite déçue.

    Un vrai amateur de photo qui pourrait se laisser tenter s’ennuiera très vite avec cet appareil , il le trouvera bien vite trop limité, un « faux bloc note idéal ».
    Quant aux autres ils éprouveront peu de mérite à avoir réussi des photos et malgré toutes les promesses de cet appareil, ils en rateront presque autant. Qu’on le veuille ou non La photo est une question de lumière, de temps de pose et d’ouverture …
    Bref , très déçu par Nikon , moi qui espérait un leica japonais …

  • Content ou pas, une chose est sur c’est que le système EXPEED 3 qui me semble nouveau laisse présager les prochains reflex FX et DX qui je pense ajouté au capteur 16mpx devrais faire un malheur en haut iso.
    Cordialement.

    • Nikon est sans doute le meilleur fabricant d’appareils photos mais face a Sony qui est en train de sortir un NeX de 24 millions de pixel avec un viseur de 2.5 million de points qui ressemble a ce modele, comment peut on sortir un tel modele avec seulement 10m de pixels !!!!!a ce prix la. la je ne comprend plus comment Nikon peut se faire distancer de la sorte , on avait deja le cas avec les capteurs de 21 et 24 Millions sorti chez Canon et Sony, si on pouvait avoir un appareil de 21 m avec le 5D mk 2 pour 2200 euro avec video il fallait 4800e pour un nikon d3x capteur sony de 25 m pixels, on en est toujours a 12m de pixels pour le d7000 et 700 !!! au meme prix et encore on a 2 fois moins de performances.
      J’ai du me resoudre a changer de marque et d’objectifs ! Quand on commait les prix des optiques pro pour les nouveaux capteurs comment revenir en arriere ?Je n’ai pas retrouvé la meme qualité generale chez Canon, Mais les images sont nettement plus fines et detaillées.

      Reveillez vous Chez Nikon !!! Vous ne pouvez pas rester à la traine sur le plan des capteurs.....
      cet appareil (V1 ou jt1) est deja complètement depassé avant de sortir.

    • Juste pour info le D7000 est équipé d’un capteur 16 mpx...

    • Tout a fait exact 16mp Que pensez vous de cette situation face a Sony ?

    • Enfin 24 mpx si c’est pour avoir le même résultat qu’a 12mpx, sauf sur un point avec plus de bruit, faut arrêter de croire que la fiche technique fait tout.
      Que sony propose des optiques capables d’exploiter un capteur 24mpx à un prix autre que celui des très haut de gamme et l’on reparlera des aux marques avec leurs capteurs moins pixelisé.

    • moi je possède un capteur de 12 millions (D3s) et je tire en pro du A2 et pour les rois du pixels je tiens a signaler bande d’ignare qu’il existe des logiciels de ré-enchantillonage comme Perfect Resize 7 qui augmente la taille de mes photo jusqu’à 1000 fois sa taille sans perte alors ne me faite pas rire avec vos capteur a 24 Millions quand moi j’arrive a sortir des photo a 150 Millions de pixels sans perte...non mes sincèrement vous avez 12 ans ou Quoi ???

    • Je pense simplement que NIKON est actuellement le seul à tirer une excellente dynamique de capteur qu’il ne fabrique pas (je laisse entendre le merveilleux foveon).
      Lorsque l’on voit la gestion signal bruit du D7000 je me dis qu’un FX avec "seulement" 16 mpx et le nouveau EXPEED 3 va casser la baraque.
      D’autre part il ne faut pas oublier qu’un capteur de 25 mpx ou plus va nécessiter des optiques au pouvoir séparateur démesuré (comme leur prix d’ailleurs) renseignez vous sur pouvoir séparateur et pouvoir résolvant, ensuite vous comprendrez pourquoi, comme d’autre je me contente (et suis content ) de mon D700.
      Le but étant avant tout de faire de l’image et ne pas engrosser les fabriquant de disque dur externes.
      Cordialement.

    • Une optique capable de traiter 24 Mpx sur un capteur 6x8 mm, c’est vrai, ça existe, au Cern, au FBI ou à la Nasa ! Pour traiter correctement 24 Mpx sur un capteur 60x90 mm, tu devrais trouver ton bonheur aux Puces.

      Par ailleurs, à 60 € le disque 1To, pour engraisser les fabricants de disques avec tes photos, il faut vraiment que tu t’appliques soigneusement à ne pas réfléchir avant d’appuyer sur le déclencheur ( la touche "poubelle" peut aussi être utile !) Ou alors tu es du genre "tu as six mois devant toi, j’aimerais te montrer quelques-unes de mes photos" ?

  • Nikon était absent dans ce segment des "hybrides". Il était logique et même souhaitable qu’il finisse par proposer sa version du concept. Voilà qui est fait et je trouve le résultat pas mal. Maintenant ça ne s’adresse clairement pas aux photographes "experts" ou "amateurs / experts"" mais plutôt à un public chic et branché qui trouve les compactes un peu ringard (ils ont un I-Phone pour ça) et les reflex vraiment trop moches. Alors bon vent au Nikon 1. Quant’à moi j’attendrais encore un peu qu’une marque se décide à sortir l’équivalent numérique d’un Contax G2 (capteur APS ou 24x36). Dans 1 an ou 2 maximum et ce sera sans doute Fuji. Patience :o)

  • Parce que j’ai osé suggéré quelque chose de négatif sur Nikon en disant "tout ça pour ça" dans mon commentaire que vous l’avez supprimé ??
    Je ne savais que vous pratiquiez la censure.

    • Cher David

      Votre message n’a pas été censuré. Nous avons updaté la version de l’outil de publication, celle-ci a entraîné un certain nombre de bugs que nous corrigeons le plus rapidement possible. Parmi eux certains messages n’ont pas été publiés et donc perdus. Je vous invite donc à nous faire part de votre avis car comme vous pouvez le constater sur ce forum nous ne pratiquons pas la censure (en témoignent certaines réactions tranchées publiées depuis deux jours) et laissons chaque lecteur exprimer son point de vue, forcément intéressant au regard des mutations que ce marché de l’hybride engendrent.

      Vous remerciant par avance pour votre compréhension.

      Avec toutes nos excuses

      Vincent TRUJILLO
      Directeur des Publications

    • Merci de votre réponse.
      C’est d’autant plus regerettable puisque que mon commentaire était le premier, et totalement à l’encontre de celui mis à la place.

      Je me contentais de dire que tant qu’à faire autant prendre l’original plutôt que la copie, même si mes mots n’étaient pas ceux là.

  • Ca y est ! J’ai compris pourquoi ils disent que c’est "révolutionnaire".

    Ce qui est révolutionnaire avec cette nouvelle monture c’est que Nikon abandonne le marché des photographes "amateurs" à Sony !

    C’est vrai que c’est pas très clair dans le communiqué de presse, mais en y réfléchissant je comprends mieux maintenant.

  • Je me permets de citer un ami grand amateur de photographie et accessoirement nikoniste :
    "Quand on n’est pas le premier sur un marché, on se doit d’innover et de faire mieux que les autres et là pour le coup c’est un bide.
    -  Le capteur est minuscule (entre le compact et le micro 4/3), là c’est un rapport x2,7 donc la profondeur de champ est très grande même avec des optiques qui ouvres à f2
    -  Les optiques proposées ouvrent au mieux à 2.8 pour le 10mm (qui devient juste un 27mm)
    -  Le sabot flash n’est pas standard et la synchro flash est de 1/60s seulement
    -  10 millions de pixels seulement (histoire de pouvoir dire qu’en hauts ISO les images sont bonnes)
    -  un adaptateur pour utiliser des focales de reflex totalement inutile à moins d’avoir des focales fixes très petites
    o mon simple 50 deviendrait un 135 (ok pour le portrait mais pour le reste inutile)
    o pour avoir un range utilisable il faudrait mettre le 14-24 (38-65 avec le facteur 2.7) mais je me vois mal même ce truc énorme sur un si petit appareil
    Bref celui qui cherche un truc sympa et petit, je lui conseille largement un Canon G12 ou un Nikon P7100 à la place de ces trucs… Et pour ceux qui veulent la qualité reflex avec la taille en moins, le Nikon D3100 ou le Canon 1100D sont de très bons choix
    Nikon est très très loin de s’approcher de la merveille Fuji X100 sortie en début d’année :
    -  capteur APS-C comme nos reflex à chacun (facteur x1,5)
    -  focale fixe équivalent 35mm parfaite pour le reportage
    -  viseur télémétrique
    -  bref un vrai concurrent à Leica à un tarif 10 fois moindre
    Si Nikon avait sorti un truc équivalent je me serai laissé tenté. Mais là je ri “jaune“ "

  • Le but du marketing c’est quoi ????c’est de fourguer tout et n’importe quoi en nous persuadant qu’il s’agit du nec plus ultra et qu’on est un "has been" si on utilise du matos qui qui date de l’année dernière.
    Pour arriver à leurs fins ces gens ont une arme fantastique : creer de la frustration ( j’ai bossé 35 ans dans l’industrie donc je sais à peu près de quoi je parle)
    1- on part d’une idée qui tient la route définie par des bureaux d’études:des gens qui, en général, ont une passion pour la belle mécanique et ont horreur des gadgets.
    2- on déforme (le marketing avec l’appui des commerciaux) cette idée sous prétexte de concurrence, part de marché, réduction de couts et autre conneries de ce genre.
    3- étant donné qu’aujourd’hui ce sont les financiers qui décident les loustics qui font miroiter des ventes records ont le dernier mot.
    4- on se retrouve face à une abondance de matos qui, à quelques variantes près, est quasiment identique.
    5- on fini par choisir ce qui semblerait coller le plus à ce qu’on attends d’un appareil photo, comme tout se ressemble le choix est difficile.
    6- c’est là qu’intervient la frustration:au bout de six mois on est déçu par "la septième merveille du monde" qui, à l’usage et après avoir fait le tour de tous les gadgets,nous fait réalisé qu’on s’est fait baisé et on se met à loucher sur le prochain modèle qui va sortir à la Kina et ainsi de suite....
    Resultat de courses : on se retrouve face à des grosses bouses bonnes à tout faire donc bonnes(ou quasiment) à rien faire style ces nouveaux Nikon,Fuji X 10 ou Pentax Q.
    Je m’étais naïvement imaginé qu’avec la sortie du Fuji X 100 la donne allait changer, qu’on allait voir arriver sur le marché une multitude de concurrents au M9 (mais pas au tarif Leica), de vrais appareils pour les dits "experts" (j’ai horreur de ce terme très certainement pondu par des marketeux pour flatter des égos mal placés) avec une mollette de vitesse, ses frangines pour le diaph et les isos et une mise au point manuelle le tout coiffé d’un cailloux d’enfer, que nenni Messieurs !!! les manipulateurs ont encore leurs mots à dire, leurs mots ou leurs maux ?
    Bon on fait quoi pour que ça bouge ? On boycotte ces nouveaux bidules qui accessoirement sont censés prendre des photos et on inonde de courrier les fabricants en leur disant ce qu’on veut ? Ça vaudrait peut être le coup d’essayer
    J’en ai fini de mon coup de gueule et, vue l’heure,je va me coucher en rêvant d’un Rollei 35 T ou S version numérique.

    • Pour ma part j’ai un peu de mal avec la prostective des entreprises
      Je fais de la photo depuis plus de 40 ans et j’ai du mal avec les concepts dont certains délirants !
      Il y aurait tellement à dire que cela me laisse sans voix.
      cela fait bien longtemps que cette industrie à succombue aux sirénes du consumérisme.
      En revanche j’accroche plus sur des retours vers le futur avec des x100 et x10 de chez fuji .
      Sony a ouvert la bréche, il y a un marché à prendre alors tous s’y engouffre y compris Nikon qui ne veut pas rester sur le quai !
      Loin d’être un coup de maître , c’est une ânerie car autant un Samsung , un Panasonic ou encore un sony peuvent se permettre de se planter mais un Nikon peut y perdre sa chemise !.

    • bernard, c’est un tissu d’évidences ton texte, mais ça fait tellement de bien de lire pour une fois des trucs évidents !

      Merci.

    • Tout à fait d’accord avec toi Blaireau ignare : ceux sont des évidences pour ceux qui ont ou ont eu l’occasion de côtoyer les faiseurs de mirage (marketeux et compères) ou ont une idée sur les modes de fonctionnements de notre société de consommation.
      Ceci dit bien qu’étant au courant du truc, je vais te faire un aveu : je me suis payé, au moment de sa sortie, un LX 3....même les donneurs de leçons se font tôt ou tard piéger.

    • merci Bernard pour tant de vérités ,mais ne sois pas trop triste ,fuji sait faire de VRAIS appareils y compris des moyens et grands formats avec de super optiques même pour la vidéo pro ainsi que de très bons capteurs ,le X100 semble s’approcher des Rollei dont tu rêves (ou plutôt des non moins excellents hexar de Konica qui à été racheté avec minolta par sony...),et comme il se vend bien ( le X100) , on peut immaginer que le modèle suivant ne nous décevra pas !

      moi je rêvais d’un "hexar rs" ou d’un minox 35 gt numérique,et en attendant un X100 à obj. interchangeables , j’ai acheté un nex 5 et j’en suis très satisfait sauf que j’aimerais plus de "piqué" par ex. pour les paysages qui manquent de détails dans les lointains (peut etre que le nex 7 avec un obj. Zeiss ????)

    • Je suis photojournaliste depuis 20 ans , ce métier évolue ( et c’est très intéressant ) vers le web documentaire . Ne croyez vous pas que ces boîtiers tendent vers cette utilisation ?

    • Il semble logique que le capteur rikiki du V1, soit suffisant pour le web. Mais sur quels supports regarderont nous un webdocu dans 10ans ? Peut être sur des dalles beaucoup plus exigeantes que nos écrans actuels. Et là, la qualité suivra t-elle toujours ? L’hybride pour le webdocu pourquoi pas mais sur le papier, le Nikon V1 ne semble pas concurrentiel face à d’autres boîtiers hybrides au demeurant beaucoup plus aboutis ?

      Il faut attendre de voir ce que le V1 donne en qualité d’images, en vidéo (sans écran orientable ça commence mal), sans oublier le son qui reste un gros morceau à gérer en webdocus. Malheureusement, je crains que ce premier jet de Nikon soit encore vert pour des pros du journalisme...

    • Un conseil ; passez votre chemin ne perdez pas votre argent dans ces gadgets ridicules prenez le D3100 ou D5100 vous ne débourserez pas bcp plus pour ces magnifiques engins qui offrent infiniment plus de possibilités de contrôle et une qualité d’image bien supérieur !!!

    • Bonjour,
      Ayant un D700 (entre autre...) qui me convient parfaitement (pixels) même en A2......, mais étant comme beaucoup contant parfois du facteur 1.5 (d200 pour l’instant) pour allonger mon 300mm........

      La question que je me pose, en considérant ces boitiers comme des "supports de capteurs" (désolé pour le terme...), et en prenant en compte les avancées de leur traitement d’image interne, arrivera-t-on a des performances supérieures a de l’APS-C recadré, parce que là entre 450mm et ...810mm ça peut ouvrir des perpectives.

    • Bonjour,
      Je suis photographe professionnel je fais de la presse, du corporate et de la pub, je possède deux appareils D3s avec les objectifs qui vont bien.
      Le débat du Nikon V1 s’est déplacé sur celui de la définition du capteur. En réalité les partisans du "+" de pixels ont à la fois tord et raison et idems pour les partisans du nombre de pixels "contenu". 12m de pixels sont largement suffisants dans la majorité des cas surtout si ils sont bien gérés comme c’est le cas chez Nikon. Le piqué n’est pas meilleurs sur un Canon que sur un Nikon, Je connais nombre de photographes qui sont passé de Canon à Nikon et aucun qui n’ai fait l’inverse. Néanmoins nous rencontrons tous des problèmes de longueur de focal (même en possédant un 400 2.8 avec un doubleur 1.4) et le problème du recadrage peut alors se posé. Dans ce cas quelques millions de pxiels supplémentaires ne seraient pas superflus. Bien sur 24m de pixel peut offrir un meilleur piqué mais à quels prix en terme de gestion de bruit et surtout à partir de quel format cela devient-il intéressant. Bref je suis très content de mes d3s mais j’attends malgré tout avec impatience l’arrivé du D4 voire du D800. Là où le Nikon v1 peut éventuellement m’intéressé c’est avec son coefficient multiplicateur de 2.7 lorsque qu’on lui associe un adaptateur pour monture f (Objectif de reflex Nikon). Nikon doit m’en prêter un dés qu’ils auront la bague pour monture F. Je ne m’attend évidemment pas à un piqué exceptionnel mais les résultat devrait être supérieur à un recadrage de 2.7 (ce que je ne fait d’ailleurs jamais).

    • Le numérique à hérité ,de l’argentique soit : http://www.photographiz.com/cours_photographie/films_formats_photo/
      Il ne parle pas de l’aps en gros on taille en 2 dans la hauteur un film 24/36 (unité de mesure le mm)

      Pourquoi ce rappel, car déjà sur un film les avantages et les inconvénient de la dimension des films faisait débat

      En gros plus un film est grand pour une même émulsion (qualité et sensibilité du film ou aussi appelé pellicule photo) plus on gagne et définition et qualité de séparation (en piqué) en gros notre photo et nettement meilleur à condition que l’objectif soit très bon.
      On gagne aussi dans la gestion de la profondeur de champ : http://www.art-logic.info/annecy/Profondeur-de-champ-mise-au-point. Les beaux flous derrière ou devant le sujet à photographier.
      Alors, pourquoi ce débat sur la taille du film, le 24/36 à sa sortie, était considéré comme compact et a permis de réaliser à terme une foule d’appareils différant et pratique d’utilisation : Les reflex, les compact télémétrique et les bridges, donc je parle de compact et OUI car avant on utilisé le grand et le moyen format

      Le débat porte donc sur le rapport coût qualité et compacité donc transportabilité , mais bond le 24/36 en format argentique à pratiquement tous balayer, car il était le meilleur compromi, car les films ce sont aux fils des années nettement amélioré.

      Les inconvénients de la taille sur le matériel sont donc la compacité de celui si, plus la pellicule est grande plus le matos est grand et oui en objectif 50 mm en moyen format a les dimensions d’un 80 mm en 24/36 pour une ouverture identique.

      Alors, me direz vous pourquoi les constructeurs n’ont ils pas poursuivit sur le 24/36 en masse, le Prix du capteur dans l’appareille photo tous simplement.

      Piqûre de rappelle : Une pellicule n’a pas besoin de mémoire, de gestion informatique (raw, jpg ext..) de philtre et d’entipoussière (pour les objectifs interchangeables) et de photo-site sur le capteur et plus c’est grand et plus l’addition et salé voir très salé pour les photo-sites. Donc ils sont partis sur l’aps-c à l’aps-c est l’hérité de l’aps donc je parle aux début. Les constructeurs ont intégré dans des boîtiers 24/36 des capteurs aps-c pour ne pas tous reconstruire et notamment aux niveaux des reflex à objectif interchangeable ça permettait de réutiliser immédiatement le parc d’objectif. Par contre, on perd et on gagne, on perd en compacité et aussi en angle de prise de vue (en gros 17 mm en 24/36 vaut 26 mm en aps-c) on gagne sur un zoom (un 200 mm vau un 300 mm)

      Autre chose, plus le capteur est petit, plus la netteté est facile à réaliser sur l’ensemble de la profondeur de champ d’une photo, par contre on détache moins bien ses sujets oui mais la clientèle des compacte est moins sensible à cette possibilité elle préfère êtres sûr que la photo soit nette, quelle aubaine pour les constructeurs, des compacts faciles à faire et sur un créneau porteur.

      Je résume le débat, plus c’est gros, plus c’est cher, plus on gère des paramétrés photos plus c’est meilleur + + + + c’est lourd en fin de journée.

      A oui j’oubliais pour une même taille donnée de capteur plus on a de définition (nombre de photocites) plus il est difficile de séparer correctement les photons sur le capteur ccd qui arrive aux travers de l’objectif et oui l’objectif compte aussi et avec mon canon 7d et des objectifs comme le 70-200 L 4 je suis pratiquement à la limite.

      Oui mais les fabricants on nettement amélioré le traitement de leurs capteurs aux jour-duit Nikon pourrait largement obtenir de très bon résultat voir sublime avec un capteur 24/36 et 28m voir plus, par contre je le répète même les séries pros des objectifs sont on limite de définition (permettre au photons d’arriver correctement sur le capteur)

      Ma conclusion : 12m pour une photo permet de tirer du A3+ voir un A2, plus un tirage est grand + on regarde de loin moins la définition est importante pour regarder la photo, par contre plus le piquet est bon plus l’impression qualitative et donc tous est question de compromis, Bon le rêve un 24/36 de 24m dans un Fuiji X100 à objectif interchangeable, ça ne vous rappelles rien, à oui un Leica M9 en mieux, car bien-sûr un Fuji ferait plus rapide avec autofocus et un viseur hybride révolutionnaire et moins chère, car Leica tu peilles Leica.

      Pierre-Philippe

    • Merci pour ces infos. Je viens d’acheter un Nikon 1 J1 et je viens aussi de finir la notice. Je n’ai pas trouvé dans le menu la possibilité de photographier en noir et blanc ? Je suis inquiète.

    • Bonjour,

      Pour disposer du N&B :

      Choisissez le mode Image fixe sur le sélecteur dorsal (pictogramme Appareil photo, jouxtant le mode Vidéo).
      Dans le menu Prise de vue, allez sur la ligne Picture Control, validez et dans l’écran listant les différents Picture Control, qui sont des modes de rendu Jpeg, sélectionnez Monochrome.

      Laurent

  • Que l’on voye un peu plus le matériel proféssionel avant tout si vous voulez tenir les clients Nikonistes....

    • Je pense que les Millions des Pixels ont une très grandes importance pour surtout des hautes sensibilités en ISO ? Il est vrai que cela demande un peu de temps et que les rafales sont un peu près d’ordre beaucoup moins élevés à 5 images/sec pour un 36MP. ET c’est pour de 11images/Sec. Pour 12MP déjà ceux ci prennent de la place et du temps pour enregistrer ! Par contre il est très et parfaitement conçue pour allez jusqu’à 6400 ISO et sera comme la photo du 100 ISO. Surtout avec des objectifs d’ouverture 3.5 seront de la vitesse plus rapide également ! Qu’on peu allez a 5.6 d’ouverture avec un 36MP à 250 ieme de sec. Pour le déclenchement, même sans flash ! Les photos sont magnifiques ! Il est claire en journée les 36MP c’est trop pas très utile ? Mais cela en dépends si ce serait avec un super-ZOOM qui doit être travaillé a une vitesse de 250 ieme de sec. Au minimum avec une ouverture 4 est nécessaire pour arrivé a l’ouverture 6.3, il faut plus des MP... J’ai eu le NIKON D200, le NIKON D3 ainsi le NIKON D5100, ces appareils ne travaillent pas de la même façon ? Je recherche d’allez plus hauts et plus loin dans ce domaine de la photographie de nuit sans pouvoir faire des poses sur pied ! Il me semble que l’appareil le NIKON D5100 de 16MP. est un magnifique appareil (dommage qu’il est très petit et très dérangeant avec ceux qui ont l’habitude de travaillé avec des gros boîtiers !) cet appareil est très bien pour les femmes qui ont des petites mains ! Je souhaite d’acheter soit le NIKON D7000 à 18MP. ou le NIKON D3X à 24MP me semble largement suffisant ! Ou sinon ce sera un NIKON D800 à 36MP. Vu du prix intéressant ! J’hésite mon choix : En tout cas j’ai écris de ce que je pense, j’ai fais des essaies, je pense qu’il a moyens d’avoir encore mieux avec un boîtier qui ont plus des MP ? Tout ce qui existe est largement suffisant à notre époque et il n’y aura pas mieux dans l’avenir ! C’est sans doute le dernier sommet des numériques ? OUI il va de 50MP comme le LEICA ou même plus ceci ne sert a rien puisque les objectifs ne seront pas faire plus que 5.6 d’ouverture qu’est le maximum pour des Super ZOOM et n’arriverons pas encore à l’ouverture 32 du diaphragme ! La photo est tout un art ? Avec ses MP. Ainsi par des très bons objectifs ! : Je ne pense pas que je me trompe. Quel sont vos avis a mon sujet !.

    • Toute cette technologie galopante n’est que du jetable, en tous cas pas fait pour durer car les financiers veillent ! Rien à comparer avec mon Nikon F et ses objectifs incomparables. Dommage que l’effort ne soit pas fait sur le Full Frame, qui après tout est plus facile à fabriquer que la miniaturisation. Cela permettrait aussi d’exploiter les meilleurs objectifs Nikon MF tels que le 24, 50, 85,105 et 180. Sans être borné l’idéal, ce que je fais : Pour les photos que je ne conserverais pas : Numérique compact. Pour les souvenirs irremplaçables : Nikon F et Velvia 50ASA, en plus ils dureront toute une vie sans avoir à changer de support ni perdre tout comme certains.

    • Bonjour les photographes !

      J’aimerais m’acheter un appareil photo hybride mais suis totalement perdu.
      Est ce que le nikon 1 v1 est bien ?
      Pourriez vous me conseiller un autre appareil sinon svp ?

      Merci beaucoup !