Publié le : 14/05/2013
Par : Franck Mée

Nikon 32 mm f/1,2 : un objectif à portrait pour les 1

Nikon complète sa gamme d’objectifs destinée aux compacts à objectifs interchangeables. Le nouveau 1 Nikkor 32 mm f/1,2 reprend le champ du classique 85 mm, focale couramment utilisée en portrait, et une large ouverture permettant d’intervenir plus efficacement sur la profondeur de champ.

Présentation

Le système Nikon 1 propose une large palette de zooms, du très-grand-angle (6,7-13 mm, équivalent 18-35 mm en 24 x 36) au télé (30-110 mm, équivalent 81-300 mm). Du côté des focales fixes, en revanche, la gamme reste assez modeste : l’inévitable "pancake" 10 mm (équivalent 27 mm) a pour seul compagnon un "standard", comprenez un objectif couvrant le champ d’un 50 mm : le 18,5 mm f/1,8.

Nikon vient heureusement étendre un peu sa gamme avec un 32 mm f/1,2. L’angle de champ correspond approximativement à un 85 mm en 24 x 36, soit une focale très classique en portrait ; l’ouverture à f/1,2 devrait, quant à elle, permettre de jouer sur la profondeur de champ en floutant les arrière-plans.

Il convient toutefois de modérer cet argument. Le capteur des Nikon 1 est 2,7x plus petit que celui d’un "full frame" et la profondeur de champ, à cadrage identique, restera beaucoup plus étendue que sur un D600 équipé d’un 85 mm f/1,4 ou f/1,8.

Ceci étant, la cible des 1 est plutôt grand public. Il sera donc peut-être plus équitable de comparer avec un reflex d’entrée de gamme : le D3200 par exemple se trouve en kit à un tarif comparable, à 50 € près, à celui du 1 J3. Équipé d’un 50 mm f/1,8, le D3200 proposera quasiment la même profondeur de champ et un cadrage à peine plus large qu’un Nikon 1 doté du nouveau 32 mm f/1,2.

Le problème, c’est que ce nouvel objectif sera lancé pour 849 €. Le 50 mm f/1,8 pour reflex a, lui, un tarif conseillé de 219 € ! Bien sûr, l’association du J3 et du 32 mm formera un ensemble beaucoup plus compact et léger qu’un D3200 et un 50 mm, mais de là à justifier un surcoût de près de 600 €, nous restons circonspects...

- Le site de Nikon

Fiche technique 1 Nikkor 32 mm f/1,2

Nikon 1 Nikkor 32 mm f/1,2 SWM

  • Type : focale fixe
  • Monture : Nikon 1
  • Focale : 32 mm (86 mm en éq. 24 x 36)
  • Ouverture maximale : f/1,2
  • Ouverture minimale : f/16
  • Construction optique : 9 lentilles en 7 groupes
  • Protection : -
  • Motorisation : ultrasonique
  • Stabilisation : -
  • Diaphragme : 7 lamelles
  • Distance minimale de mise au point : 45 cm
  • Accessoires : pare-soleil fourni
  • Diamètre du filtre : 52 mm
  • Dimensions (L x ø) : 65,5 mm x 47 mm
  • Poids : 235 g

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les commentaires liés à cet article

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Je partage votre circonspection. D’autant qu’on attendait plutôt un grand angle "lumineux". Techniquement, la pleine ouverture sur cet objectif équivaut à un f3.2 ! Comme vous dites, c’est cher payé d’autant qu’on trouve comme vous l’avez justement signalé des optiques apsc ou FF pour le tiers de ce prix. Le prix est dissuasif pour l’amateur qui voudrait se construire un système alternatif ou complémentaire à son (ou ses) réflexes. A ce prix, soit on se tourne vers les petits olympus, soit vers les Fuji X.

  • Tiens ! Nikon propose des modèles réduits d’optiques de son concurrent maintenant (85/1.2 L II) ? ;-)

    Et ils vendent leur modèle réduit à l’échelle 1:2.7 pour le 1/3 du prix du vrai ???

    Ça me donne une idée : Je vais vendre ma Ferrari à l’échelle 1/10 pour le 1/20 du prix du grand modèle ! Suis sûr que je vais trouver des clients ! ;-)

    • Pas vraiment. Il s’agit simplement d’une optique "lumineuse" pour la serie one, tout comme tous les autres (pana, oly, etc) qui s’y sont mis. Moi, j’ai déjà une Ferrari : le 85f1.8 afs et je la garde......je peux meme la monter sur un nikon one avec leur bague d’adaptation pour avoir un 180 mm qui ouvre à F1.8. Elle est pas belle la vie ! blague dans le coin, le système nikon one ne mérite pas tout le mépris qu’il a engendré. Il suffisait d’attendre que leurs V1 soit à 285 euros en kit et là, ça devenait une bonne affaire. Quant a ce téléobjectif, la priorité aurait ete de sortir plutôt un GA, là on aurait été un peu moins sarcastique, je suis d’accord. Nikon avec sa serie one fait la meme erreur que Sony : une gamme étriquée et trop chère.

    • C’est voulu.
      Depuis des années, je défends la thèse que les grandes marques (Nikon/Canon/Pentax) cherchent en réalité à discréditer le mirrorless
      en accentuant ses défauts (tarif des optiques délirant, gamme optique étriquée) et accessoirement en siphonant les PDM des "vrais" supporters du mirrorless (Olympus/Panasonic/Samsung/Fuji...).
      Il suffit de voir le mépris du Nº1 mondial du réflex à l’égard du mirrorless pour s’en rendre compte.

[
0
]