Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nikon Capture NX-D : enfin un vrai flux de travail

25/02/2014 | Franck Mée

Adieu Capture NX2 ! Le logiciel de développement Raw de Nikon va tirer sa révérence à l’été 2014. Il laissera la place à Capture NX-D, qui devient un vrai logiciel de flux de travail.

Traditionnellement, Nikon dispose de deux logiciels : View NX, dédié à la navigation dans les fichiers, au tri et à la sélection d’images, et Capture NX2, consacré pour sa part au développement de fichiers et aux réglages d’image avancés.

Avec Capture NX-D, la marque fusionne les deux produits et se rapproche des logiciels de flux de travail photographique comme Lightroom, AfterShot ou Darktable. Il sera donc possible de passer directement de la gestion des fichiers à leur édition, puis à leur export, avec les fonctions habituelles pour ce type de produit : balance des blancs, gestion du contraste, accentuation, export par lots, etc.

JPEG - 83.5 ko
Capture NX-D permet de comparer l’image avant et après les modifications en cours.

En revanche, on ne trouvera pas de fonction de bibliothèque intégrée et, surtout, ce lancement s’accompagne d’une mauvaise nouvelle : les fonctions de Nik Software, récemment racheté par Google, disparaissent, et Capture NX-D n’offrira pas de fonctions de développement local via les u-points.

Cette disparition sera toutefois compensée par un changement de politique que l’on n’espérait plus : le logiciel sera gratuit, ce qui permettra aux possesseurs de matériel Nikon de développer leurs fichiers bruts sans bourse délier, à l’instar des clients des autres marques.

- Le site de Nikon

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Utilisateur depuis les débuts de Capture NX je suis passé depuis deux ans à DxO, les évolutions de ce cernier logiciel s’étant montrées très intéressantes et performantes. Je n’utilise donc quasiment plus Capture NX2 que pour les U-points et si besoin pour les fonction de gestion des paramètres boîtier post-prise de vue... L’annonce d’une évolution (enfin) de Capture NX2 m’a semblé dans un premier temps une très bonne nouvelle, mais fondamentalement il se pourrait qu’il s’agisse en fait d’une "régression", car les U-points étaient un atout majeur de ce logiciel. J’aurais espéré, outre la présence des dits u-points, une gestion améliorée du bruit (sans désaturation des couleurs dans les ombres...), un réglage sélectif des tonalités, un module de correction géométrique digne de ce nom, etc... et enfin une fonction de catalogue intégrée. La gratuité ? Un argument pour se faire pardonner de n’avoir pas relevé le défi d’une véritable évolution... Pour ceux qui appréciaient les U-points, Capture NX2 restera à n’en pas douter en fonction sur les ordinateurs !

  • Où est le problème ?

    Il suffira d’installer NX-D en parallèle avec NX2.

    Personnellement la bascule entre View NX2 et Capture NX2 ne m’a jamais posé de problème.

  • ViewNX 2 ne sert pas qu’à la navigation et au tri des photos.

    Il permet bon nombre d’interventions de base.

    Attendons la disponibilité effective de Capture NX-D avant de formuler tout jugement.

  • Pour juger il suffit de télécharger la version béta :
    http://beta.nikonimglib.com/download/index.html.en#os-windows
    Après essai je dois dire que je ne suis pas convaincu... En dehors des quelques points évoqués dans l’article du MDLP ci-dessus on retrouve les mêmes outils, moins des U-points. La réduction de bruit est toujours aussi indigente (désaturation des couleurs dans les ombres et lissage important). Essayez NX-D, c’est en effet la meilleure façon de se faire une idée...
    J’attendais une évolution de NX2 qui aurait mis le logiciel Nikon au moins proche du niveau des meilleurs logiciels actuels... nous en sommes loin !

  • Il semble que cette nouvelle version, en plus de la perte des U-points, ne permette également plus l’enregistrement des modifications au format NEF mais seulement dans un fichier "sidecar" (NEF toujours d’origine). Personnellement, cela me gêne beaucoup car j’utilise aussi DxO (v9) et les possibilités de ce dernier sont très diminuées lorsqu’il s’agit de TIFF en entrée au lieu de NEF...
    Aurais-je manqué un épisode ou est-ce bien la triste réalité avec cette nouvelle version de Capture NX ?

  • Essayer, oui, mais la version finale.

    Peut-être y aura t’il de bonnes surprises !

  • Un vrai flux de travail ! Encore u t-il fallu que ce CNX ne soit pas amputé de la plupart de ses outils de travail ! Il ne reste que le flux !

  • Fidèle à NX2 depuis des années, surtout pour la possibilité de revenir sur les Picture Control et l’efficacité des traitements U-Point, je suis un peu déçu que Nikon n’y ait pas ajouté un meilleur traitement des hautes sensibilités et des ombres, ainsi qu’un outil de correction d’optique et de perspective digne de ce nom. La gratuité n’ayant aucun intérêt pour les photographes qui utilisent toujours le Nef pour tirer le meilleur de leurs images. Souhaitons que Nikon sorte enfin un NX3 à la hauteur de ses prédécesseurs : qu’est-ce qu’une centaine d’euros quand on travaille tous les jours avec des couples boitier/optique qui tournent autour de plusieurs milliers d’euros !

  • En faisant quelques essais avec le nouveau logiciel CaptureNX-D, qui va bientôt remplacer CaptureNX-2 et ViewNX-2, je suis arrivé à la conclusion que NIKON a en fait programmé la fin du format nef.
    Ouvrir sous NX-D un fichier nef traité avec NX-2 revient à jeter par la fenêtre tout le travail de post traitement fait avec NX-2. Mais il y a pire, si à un stage intermédiaire le fichier a été transféré en tiff (pour traiter le bruit par exemple) avec retour sous NX-2 pour polir et sauvegarde sous le format nef, NX-D n’ouvre même pas le fichier (qui est donc du coup définitivement perdu).
    Je ne sais pas exactement ce que je vais faire avec mes 30 000+ fichier nef traités sous NX-2, mais je trouve l’attitude de NIKON dans cette histoire passablement irrésponsable.

  • Tout cela est assez peu réjouissant de la part de Nikon qui avait habitué à mieux. Le stagnant CNX2 était devenu pour moi depuis 2 ans un logiciel secondaire (juste utile pour ouvrir quelques milliers de fichiers NEF traités dans NX2 et pour les U-points). On pouvait espérer un CNX3 (payant) aux performances en phase à ce qui se fait par ailleurs... il n’en est rien, Nikon à visiblement renoncé. Un choix marketing ? Développer pour faire mieux ou aussi bien que des logiciels comme DxO ou LR pour un hypothétique retour sur investissement n’est sûrement pas une priorité de Nikon...
    Cela dit ça n’est pas dramatique, des solution alternatives, oh combien plus performantes ne manquant pas sur le marché !

  • Avec NX-D, Nikon abandonne tous les clients qui travaillent avec NX-2 depuis des années. Pas de compatibilité avec les fichiers édités sous NX-2, fin des U-points et pas de réglages de la perspective : donc non seulement il n’y a pas de progrès mais il y a une régression.

    Certes, il y a bien une tentative d’unification de ViewNX et Capture NX-2, mais à ce compte là, une fois abandonné le traitement U-point, on se demande bien pour quelle raison on n’irait pas directement chez la concurrence (Lightroom, DXO, Phase-1 et autres Aperture).

    En rester à NX-2 avec zéro upgrade en vue, c’est prendre le risque d’une incompatibilité future lors d’un changement d’OS.

    Les utilisateurs de NX-2 sont donc doublement perdants : ils ont payé pour un logiciel aujourd’hui sans avenir et tout leur travail de retouche en raw sous NX-2 est perdu.

    Incompréhensible…

  • Sans les Upoints ni les motifs RAW je ne vois pas à quoi va servir ce logiciel.
    _NX2 était un très bon logiciel sur ces points très particulièrement et sans développement il ne représente aucun intérêt. Comme vous le dites c’est sans doute la fin du NEF.
    J’avais testé LR5 en Janvier je crois que je vais passer le pas car la gestion du bruit, le nouveau filtre radial (U point) et l’upright (encore un peu en retrait) sont excellents. Car là franchement Nikon se moque de nous et avec la perte de Nik Soft pas de salut pour un futur développement que Nikon ne semble pas prêt à faire. Adieu l’investissement.
    pour finir heureusement que le NX D est gratuit c’est une coquille vide.

  • Très déçu,du coup je vais pas renouveler mon matériel chez NIKON

  • Nikon a le chic pour lâcher ses afficionados : lâché sous Windows 7 au niveau deleurs coolscan sous pretexte qu’ils n’étaient plus fabriqués, problèmes compliqués avec le D600 où l’on afini par avouer !!
    NCapture se devait d’honorer ses clients et notamment ceux qui viennent de faire un stage sur le sujet à la Nikon School.
    Très déçu, la marque jaune se moque de ses clients !!! Attention...

  • De ce qu’il faut donc comprendre :
    1 - NX2 ne sera plus mis à jour pour les nouveaux boîtiers
    2 - NX-D le remplace
    3 - Est-il judicieux de garder NX2, de charger NX-D, de développer sous NX-D et sera-t-il possible de retoucher via les U-Point sous NX2 ?
    Ou NX2 se retrouvera incapable de lire les fichiers NEF issus de NX-D ?

    Merci d’avance à celui qui répondra, n’ayant pas de boîtier up-to-date pour le moment.

  • Je suis un habitué de nx2 et j’aime beaucoup ses commande en autre le point de contrôle ainsi que tout les autres.
    J’ai été très déçu de voir le peut de correction que l’on peut faire maintenant comparé à l’ancienne version. Je comprend qu’il soit gratuit car si non ils n’aurais pas fait beaucoup d’argent avec ca. Si vous ne voulez qu’un flux de travail alors c’est pour vous. Si non continuez avec nx2 ou trouvez vous un autre logiciel de traitement de photo.
    P.S. S.V.P. Nikon ne nous laissez pas tomber.

  • Utilisateur inconditionnel de Capture NX ( puis NX2 ), je me retrouve avec des dizaines de milliers d’images traitées depuis près de 10 ans avec un soin tout particulier, résultats de milliers d’heures de travail, impossibles à ouvrir avec NX D sans voir anéanti l’essentiel de mon travail .
    Si Nikon est capable de trahir sa clientèle de cette manière absolument scandaleuse, il sera aussi capable de la même attitude envers notre matériel lui même.
    Je travaille au Nikon depuis mon premier F en 1966, j’utilise encore aujourd’hui deux boîtiers pros de la marque, mais je ne pardonnerai pas Nikon si la version définitive de NX D ne dispose pas d’un système aussi évolué de retouche locale que le sont les U Point, et si elle fait table rase des interventions effectuées sous NX 2.
    Que la daube qu’on nous propose soit payante ou pas, je passerai immédiatement à la concurrence n’ayant plus aucune confiance en Nikon.
    Pire, avez vous constaté que NX 2 est encore présenté et sans doute en vente sur le site Nikon ?

  • Depuis des années, on avait tous une sourde crainte : la pérennité des fichiers photos numériques. Mais tout semblait facile, nous nous sommes habitués à cette utilisation aisée, nous nous sommes laissés endormir par des constructeurs et éditeurs qui rabâchaient sans fin le même discours rassurant : le raw est un négatif numérique, n’ayez pas peur.
    Et puis patatras, Nikon, qui nous avait pourtant habitués à un relatif respect de ses clients, abandonne NX2 en proposant un NX-D qui ne reprend pas les fonctions discriminantes de NX2 et qui ne peut même pas relire les fichiers raw post traités sous NX2. Un régression que même les éditeurs classiques de logiciel n’osent pratiquement jamais.
    Ca y est, nous avons compris, la photo n’est plus un art, dont les négatifs peuvent être infiniment réinterprétés, c’est une technique informatique qui produit des images jetables à utilisation éphémère (adieu les magnifiques rétrospectives publiques ou familiales...). Alors allons au bout de cette logique, jetons nos magnifiques reflex et leurs brillants cailloux, un Smartphone suffit bien pour ce type d’usage.
    Merci Nikon de nous avoir ouvert les yeux.

  • Personnellement, j’ai pris DXO Optics Pro 9 - Elite (car le D800e entre dans la catégorie professionnelle pour DXO et ça coûte !!!). C’est un superbe produit mais pour modifier localement certaines parties de l’image... walou ! no possible !
    Donc, j’avais acheté Capture NX (cher) puis Capture NX2 en mise à jour (toujours aussi cher). Mon utilisation principale ? les U-points, car DXO a de telles possibilités... mais pas celle-ci J’ai aussi Lightroom 5.6 64 bits (comme testeur, je l’ai eu gratuitement, mais je ne l’ai jamais utilisé ensuite, je le conserve au cas où), et dans la famille DXO, j’ai DXO View point 2 (que je recommande. J’utilise un Samyang 14 mm et ça redresse parfaitement les perspectives), puis DXO Filmpack 4 pour retrouver certaines "teintes" des films argentiques..
    Ca fait beaucoup me direz-vous, certes, mais ça dépend aussi du post traitement qu’on a envie de faire. Ca ne concerne que les belles photos. DXO accepte le NEF, mais ne restitue pas. Donc, je commence par DXO pro pour le vignettage, les interventions sur l’intensité, les couleurs, les blancs etc. et je sors en TIFF 16 bit, j’entre dans Viewpoint 2 qui n’accepte pas le NEF mais le TIFF, je redresse et je passe à FilmPack qui n’accepte pas non plus le NEF, pour choisir éventuellement ma pellicule et enfin, je finalise dans Capture NX2, dans lequel j’entre en TIFF, je travaille "localement" par les U-Points et enfin, je redimensionne éventuellement et je passe en JPEG éventuellement selon l’usage que j’en fais (photo sur le net etc.) Alors, que Nikon laisse tomber Capture NX2 (il s’était fendu de le donner soi-disant pour les acheteurs du D800e, mais en fait, vu la différence de prix des boîtiers, il y a longtemps qu’ils ont récupéré leur cadeau). OUHHHHH Nikon, pour une fois qu’il y avait un moyen génial qui évitait tous les calques de Photoshop, quelle honte... mais bon, esta la vita e las finanzas y el comercio