Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nikon D4s : évolution discrète

25/02/2014 | Franck Mée

On l’attendait avant les Jeux olympiques… et il y fut bien présent, mais dans le secret de quelques exemplaires encore pas tout à fait finalisés. Le D4s est officiellement présenté, avec une liste d’évolutions pour le moins restreinte.

Présentation

Les reflex professionnels évoluent avec la régularité des compétitions internationales, où les agences renouvellent massivement leurs parcs d’appareils. En prévision des années bissextiles, avec leurs Jeux olympiques d’été et leurs Euro de football, les grosses refontes — D2H, D3, D4. Les autres années paires, pour les Jeux olympiques d’hiver et les Coupes du monde, on fait plutôt évoluer une solution éprouvée — d’où les D2Hs et D3s.

Pour les olympiades de Sotchi, nous attendions donc un D4s, qui viendrait faire évoluer le D4 pour reprendre la main face à la version 2 du Canon EOS-1D X. C’est finalement avec un peu de retard sur nos prévisions que Nikon a présenté son nouveau modèle mais comme prévu, c’est un D4s, qui reste extrêmement proche du D4 (il en garde d’ailleurs le boîtier).

De l’extérieur, la principale retouche concerne le joystick de sélection du point, dont le revêtement de surface est désormais plus accrocheur et surtout très différent du plastique lisse de la touche AF : il est désormais impossible de confondre les deux commandes, même l’œil au viseur, ce qui ravira les photographes de sport. Le reste du boîtier demeure peu ou prou identique au modèle précédent et le passage du D4 au D4s ne devrait pas bouleverser la donne.

L’aventure intérieure

Les évolutions internes sont un peu plus marquées, malgré des spécifications très proches. Le D4s reçoit logiquement le nouveau processeur Expeed 4, déjà vu sur les D5300 et D3300, qui permet de filmer en Full HD à 60 images par seconde : gain de fluidité bien sûr, mais aussi possibilité de ralentis en post-production.

La gestion du son évolue également avec une liberté d’ajustement pendant l’enregistrement et des capacités de filtrage améliorées ; il est ainsi permis de faire ressortir certaines fréquences pour mieux entendre les voix, ce qui peut servir dans un contexte bruyant — interview sur un stade ou un circuit automobile par exemple. En revanche, le micro intégré reste monophonique : filmer au D4s, c’est obligatoirement investir dans un micro externe.

Pour quelques IL de plus

Côté photographique, la nouvelle électronique permet de gagner un peu en sensibilité, avec 25 600 Iso en plage normale et une sensibilité étendue jusqu’à 409 600 Iso. Avec quelques années de retard sur Canon, Nikon ajoute la possibilité d’enregistrer en Raw dans une définition réduite : 2 464 x 1 640 pxl, cela rappellera des souvenirs aux nostalgiques du D2H. Curieusement, alors que l’argument principal pour ces Raw basse définition est la diminution du poids des fichiers, ce choix est incompatible avec les options de compression proposées pour les Raw en 16 Mpxl.

Autre frustration : l’EOS-1D X atteignant les 12 im/s en rafale, nous attendions une performance au moins égale de la part de la marque jaune, mais malgré un nouveau mécanisme de miroir le D4s s’arrête au pied du mur, à 11 im/s ! Le système autofocus évolue en douceur avec de nouveaux réglages et un nouveau mode de « groupe » permettant de fusionner cinq collimateurs pour un meilleur suivi de sujet.

Connexion sans nouveauté

Enfin, côté connectivité, Nikon est très fier d’avoir intégré une prise Ethernet gigabit à son boîtier, permettant des transferts beaucoup plus rapides (environ 185 Mo/s, à comparer à environ 160 Mo/s sur l’EOS-1D X d’après Nikon). Nous noterons à l’inverse que la prise USB reste en version 2 et que la sortie HDMI ne propose pas de définition 4K, qui pourrait être utile pour visualiser des photos… Enfin, le WiFi n’est toujours pas intégré : pour piloter des boîtiers à distance, il faut passer par un transmetteur externe.

Notons tout de même que le D4s recevra une nouvelle batterie. Entièrement interchangeable avec celle du D4, la EN-EL18a ne se distingue en fait que par sa capacité augmentée qui devrait permettre de faire 3 000 photos par charge.

L’ensemble sera disponible dès le 6 mars pour un tarif estimé à 5 999 €.


- Le site de Nikon

|LIRE AUSSI :|
|- Bonus : Nikon D4s, rafale et hauts iso

Premier avis

Sans surprise, le D4s demeure une étroite évolution du D4 : même définition, même cellule, même module autofocus… Le nouvel ensemble capteur-processeur offre une petite amélioration de la sensibilité et une vidéo plus fluide, le système autofocus gagne en fiabilité sur des sujets en mouvement et des options supplémentaires garnissent les menus, mais le fond reste le même.

En particulier, malgré une amélioration marginale, la rafale reste en retrait de ce que propose Canon, ce qui peut être dommage sur une catégorie d’appareils où cette donnée est essentielle. Quant à l’amélioration de la connectivité, elle porte sur la seule connexion Ethernet, à l’heure où un USB 3, un WiFi intégré ou encore un HDMI 4K auraient été appréciés. Nul doute que l’appareil sera convaincant, mais on ne peut pas dire que Nikon reprenne la main sur le segment.

Fiche technique

  • Capteur : Cmos 24 x 36 mm, 16 Mpxl
  • Protection du boîtier : Tropicalisation
  • Stabilisateur : -
  • Anti-poussière : Vibrations ultrasoniques
  • GPS : -
  • WiFi : -
  • Définition : [3/2] 4 928 x 3 280 pxl [3/2, Raw S] 2 464 x 1 640 pxl
  • Vidéo : HD 1080p à 24, 25, 30, 50 ou 60 im/s, H.264
  • Micro : Monophonique
  • Sensibilité : Auto, 100 - 25 600 Iso, extension à 409 600 Iso
  • Formats de fichiers : Jpeg, Raw (NEF), Mov
  • Espace de couleurs : sRGB, Adobe RGB
  • Monture : Nikon F, avec moteur et bague AI
  • Autofocus : Corrélation de phase sur 51 points (15 en croix), sélection individuelle, groupée ou automatique
  • Mise au point : Autofocus simple, continu, suivi de sujet, manuelle
  • Mode d’exposition : PASM
  • Mesure de l’exposition : TTL par cellule RVB 91 000 points
  • Type de mesure : Multizone 3D II, pondérée centrale sur 8, 12, 15 ou 20 mm, ponctuelle sur point AF sélectionné
  • Compensation d’exposition : +/-5 IL par 1/3 IL
  • Bracketing d’exposition : jusqu’à 9 im. +/- 4 IL
  • Vitesse : 1/8 000 s à 30 sec, pose B
  • Vitesse de synchro X : 1/250 s
  • Rafale : 11 im/s avec AF continu
  • Flash intégré : -
  • Modes flash : Forcé, interdit, anti-yeux rouges, synchro lente premier ou second rideau, synchro haute vitesse
  • Compensation d’exposition au flash : -3 à +1 IL par 0,3 ou 0,5 IL
  • Viseur : Reflex 100 %, 0,7x, dégagement : 18 mm
  • Moniteur : LCD 3,2", 921 kpts
  • Ecran LCD de contrôle : Oui
  • Modes d’affichage : Zoom, index (4, 9 ou 72 images)
  • Stockage : 1 XQD et 1 CompactFlash
  • Connectique : USB, mini HDMI, prise flash, télécommande / GPS, module WiFi, entrée micro stéréo, sortie casque, RJ45 (Ethernet gigabit)
  • Accessoires fournis : Accu et chargeur, bandoulière, câble USB
  • Alimentation : Accu Li-Ion 10,2 V, 2 500 mA/h, 3000 vues (normes CIPA)
  • Dimensions : 160 x 156,5 x 90,5 mm
  • Poids : 1350 g (avec batterie et carte)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Mouais. Une petite évolution relativement prévisible.
    Faudra voir les tests mais je ne m’attends pas à des miracles sur les perfs capteurs.

    Le plus décevant dans cette affaire, c’est que Nikon n’a AUCUNE nouveauté optique à proposer pour accompagner son dernier bébé "pro"...

  • Mr Nikon, le D800 avec le capteur 16 mpxl du D4 c’est pour quand !!! Je vais finir par aller chez Canon pour son 5d mk3 !!!

  • @1

    Il est vrai que la gamme des optiques est étriquée.

  • @1

    De toutes façons, n’étant pas utilisateur de cette marque, vous n’êtes pas concerné.

  • Par rapport au D4 on peut espérer un demi diaph de mieux ou un peu plus. Mais surtout le 50p-60p en HD1080 ça creuse l’écart avec le 5DIII ou le 1Dx (chez Canon il faut taper plus haut, 1D C à plus de 10.000 e pour avoir cette fonction indispensable pour un simple panoramique ou un déplacement un peu rapide dans le champ). Il faudra surtout que ce 50p soit exploité à fond, avec les débits requis, sains moiré, je ne sait pas si c’est le cas sur les 3300 et 5300. Mais alors pourquoi pas de sortie non compressée ? Cherche-t-on à masquer les limites du produit ? Tests à suivre avec intérêt.

  • Pourquoi faudrait il que nikon propose des optiques en meme temps que le d4 ? Je ne comprends pas bien. Nikon ne fait pas de package avec ses boitiers pros. Quant au capteur, vous pouvez toujours venir..... Dans une majorité de cas, il reste supérieur a celui du d800 dans la gestion du bruit.
    Quant au reste, on parle ici d’un outil increvable qui shoote à 11 images sec. (canon 12 mais là on chipote) avec une tenue en main et une ergonomie fantastique. Rien a voir avec un d800 ou autres boitiers destinés à d’autres usages moins ciblés et moins intensifs.

  • Le d800 avec le.capteur du d4 s’appelle nikon DF

  • @message 8
    "Pourquoi faudrait il que nikon propose des optiques en meme temps que le d4 ?"

    Ah c’te bonne blague ! Parce que Nikon perd du terrain sur le secteur Pro
    Vs Canon Pardi !
    En 2010, Canon a renouvelé sa collection de "gros blancs", ce qui a rassuré
    la clientèle Pro de la marque voire un peu plus.
    Début 2010, Tetsuro Gotô nous assurait même que Nikon faisait sa priorité
    le renouvellement de ses optiques pro en mettant l’accent sur l’allègement de celles-ci.
    4 années se sont écoulées et toujours rien ou presque.
    On a bien eu droit au 800/5.6 AFS VR qui rompt avec la langue de bois habituelle de Nikon sur la fluorine épicétou !
    Ça fait plus de 6 ans que Nikon ne fait plus rien de crédible sur le terrain des optiques pro. En gros, ils se contentent de la jouer à " La Poulidor"
    en suivant Canon avec quelques années de retard...quand ils y parviennent, ce qui n’est pas toujours le cas.
    Dernier exemple en date : Le 35/1.8 AFS.
    Alors que Nikon envisageait depuis très longtemps de stabiliser
    ses GA (depuis 1995 !!!), ils trouvent le moyen d’oublier le VR sur leur dernier 35mm !
    Les dernières optiques pros depuis le 14-24 ?
    On peut dire que Canon les a rapidement remis à leur place !
    Ainsi, Nikon s’est contenté de remplacer le VR sur son zoom pro
    exclusif qui faisait la fierté de la marque il y a encore pas si longtemps.
    La réaction de Canon a été immédiate (hormis les péripéties dues aux événements de 2011.) : Ils ont présenté un 200-400/4 à converter intégré
    qui a provoqué les larmes d’émotions des photographes professionnels du monde entier. Pour la 4ème année consécutive, Canon devrait décrocher
    le TIPA du meilleur objectif Pro sans que Nikon soit en mesure de broncher...
    Comble du comble, leurs dernières optiques Pro subissent l’humiliation suprême d’être contestées par ....des opticiens indépendants !
    Ainsi, le 35/1.4 EX DG Sigma est mieux noté que le Nikkor équivalent !
    Le tout récent 50/1.4 EX DG "Art" se révèle beaucoup plus ambitieux que le
    58/1.4 AFS qui a déçu les testeurs...

    Bref, il serait peut-être temps que Nikon se secoue les puces parce que la dernière optique suscitant encore un intérêt poli (le fameux 14-24)
    ne la restera pas éternellement.
    Selon les dernières indiscrétions, Canon a quelque chose dans son tiroir
    susceptible de démoder l’arrogant 14-24 et provoquer quelques switches supplémentaires.

    Il est donc grand temps que Nikon passe la surmultipliée pour ne pas risquer d’être à nouveau la risée de la prochaine Kina...

    PS : Je ne fais que dire tout haut ce que beaucoup de nikonistes pensent tout bas !

  • Tout à fait !
    C’est clair que Canon a mis une pilée en matière d’optiques à Nikon : juste les optiques fixes stabilisées pour ne citer qu’elles !
    Par contre, pour Sigma, je ne serai pas aussi enthousiasme : témoin les problèmes récurrents de fiabilité et de l’AF et des pbs de front et back focus sorti d’usine lus sur différents fora. Corrigeable avec le doc USB certes, mais quand même ...

    Pour en revenir au D4s, bien belle bête tout de même, et comparativement moins cher que son prédécesseur à sa sortie en regard des performances annoncées.
    En ce qui me concerne, je suis assez fan de l’ergo Nikon avec ses deux molettes tombant naturellement sous le pouce et l’index.
    Gros +1 pour le double joy-stick de commande des collimateurs, qui remplace très très avantageusement le trèfle qui a toujours été peu pratique à utiliser. Par contre, ont-ils un peu clarifié l’interface logicielle ? Parce que pour l’instant, les menus et sous-menus restent toujours aussi peu conviviaux et aussi peu intuitifs.

  • D’accord pour la stabilisation, mais uniquement là où elle est indispensable.

    Plus la mécanique d’un objectif est simple, plus cet objectif est fiable.

  • Bon j’avais envie de faire un commentaire...j’avais déserté ce site à cause d’un ab... qui pourrissait la vie des quelques contributeurs.. mais je vois qu’il est toujours là, bien là accroché comme un morpion ! alors je repars !

  • Eh oui !

    Il y en a malheureusement qui ne comprennent rien, se croient indispensables et insistent lourdement.

    Il nous a laissé en paix quelques jours, mais il est revenu...dommage.

  • je dois avouer que pour une fois la réflexion sur les optiques nikon mérite attention. En effet, où sont passés les 135 F2, 180 f2,8, et autres optique (nombreuses) afd qui n’ont pas été "afsisées". IL est clair que l’offre Canon avec ses grandangles stabilisés pas trop chers est intéressante. Cependant, je tempérerai l’enthousiasme des Canonistes ou nikonistes voulant passer du jaune au rouge que le prix des optiques pro est bien plus élevé chez Canon et que certaines optiques "basiques" sont moins bonnes que leur équivalent Nikon (16-35 par ex). Il faut savoir que même le 35 sigma est meilleur que le Canon et pas seulement que le Nikon. IL est probable que les différences de qualité optique dans le monde réel son très peu visibles sur un tirage "normal" (30x40). Pour ma part, je trouve aussi qu’à prix équivalent, les boitiers nikon sont mieux construits et plus agréables à prendre en main. Mais il y a des jours où je me demande vraiment si je ne vais quand même pas shifter vers Canon, car je travaille souvent avec des grandangulaires fixes et le fait que chez Canon, ils soient plus compacts et stabilisés est un plus énorme. De plus leur 24 TS est plus performant. Dilemme.

  • Je vois effectivement qu’il y a effectivement des "contributeurs"
    qui parlent surtout pour ne rien dire...à part déverser leur haine
    contre la mauvaise langue "nikophobe".

    Pour vous faire plaisir, je vais en rajouter une couche :
    Comme vous êtes tous nikonistes ou presque, je suis certain que
    vous lisez régulièrement (et religieusement !) les prédictions de
    Madame Soleil ( NR !).

    Ils nous avaient annoncé l’arrivée d’un 300/4 AFS VR ....éventuellement
    en version DO, histoire de donner ennnnnnfin la réplique à qui vous savez.

    Est-ce trop demander ?
    Ben vu le temps qu’on attend une réplique au 300/4 LIS (sorti depuis
    tout de même 17 ans !)....ou celle d’une optique DO (au catalogue chez Canon depuis pratiquement 13 ans maintenant), effectivement cette attente devient passablement légitime.
    Au lieu de ça, Nikon va perdre son temps à commercialiser ...une version miniature...d’un célèbre objectif
    de son concurrent direct (Le 32/1.2 Nikon 1 est un modèle réduit du 85 L).
    Merci, c’est gentil d’ assurer implicitement la pub de Canon !
    Personnellement, je ne connais AUCUNE INDUSTRIE au monde qui
    met autant de temps pour donner des réponses concrètes à la concurrence.

    Dans l’industrie automobile, il serait impensable de maintenir une
    R5 au catalogue durant 40 ans .
    Ben avec Nikon, si, c’est possible !
    Ils ont réussi à maintenir pratiquement 40 ans leur fameux 35/1.4 manuel
    totalement dépassé sous différentes versions légèrement améliorées (Pré-Ai
    en 1970, Ai puis Ai-S) avant de se décider ennnnnfin à passer à l’AF et accessoirement l’AFS.
    Pour en revenir au 300/4 AFS VR,les nikonistes attendent depuis maintenant 17 ans. Puisque je vous dis que la patience des nikonistes
    est légendaire !

    Donc au lieu de protester contre les interventions sarcastiques du "méchant" eric-p, vous feriez mieux
    d’écrire à Nikon pour savoir QUAND ils comptent disposer d’une gamme optique entièrement modernisée
    et répondant à la clientèle la plus exigente.

    Si je vous dis ça, c’est dans votre intérêt, hein !
    Figurez-vous que Canon glousse gentiment sur les résultats de ses ventes dans le secteur Pro
    (75% des photographes du Super-Ball sont paraît-il équipé en Canon malgré toutes les vilaines choses
    qu’on raconte sur le capteur du 1D-X !).
    Il se trouve que Canon est en passe de rattraper son retard technologique sur Nikon/Sony en matière
    de CMOS (En gros l’Exmor s’aprête à débarquer dans les reflex Canon !).
    Que va-t-il rester à Nikon ? Euh....PAS-GRAND-CHOSE.

  • @message 15
    En ce qui concerne le 35/1.4 L EF, vous avez raison, il est dépassé.
    Toutefois, il s’agit d’une optique de 1997 utilisant des technologies périmées (lentille asphérique polie alors que l’usage des asphériques moulées tend à se généraliser).
    Même si Canon tarde également à sortir une version II du 35/1.4 L (attendue depuis 5 ans maintenant !), la clientèle n’est pas "à la rue" :
    Cette optique, à défaut d’être aussi performante que ses concurrents directs,
    dispose tout de même de l’AF + USM.
    On ose encore espérer que la nouvelle version sortira dès cette année.

    En ce qui concerne le switch...ben je ne suis pas aussi nikophobe que certains le prétendent.
    JE DËCONSEILLE LE SWITCH aux nikonistes (ou aux canonistes d’ailleurs).
    C’est beaucoup d’argent dépensé entre la revente et le rachat...avec parfois des déceptions : L’herbe n’est pas toujours aussi verte qu’on veut bien le croire chez le voisin.

    Comme l’a fort intelligemment fait remarquer un ¡des intervenants, même
    si la qualité optique des indépendant rattrape parfois celle des opticiens "institutionnels", la qualité du SAV Nikon fait souvent la différence.
    Rendons à César...
    Quand je lis les "horreurs" relatives au SAV Sigma, je me dis que de l’eau passera sous les ponts de Nikon
    encore assez longtemps avant que les indépendants deviennent des concurrents crédibles sur le marché Pro...

  • C’est assez mesquin d’avoir "supprimé" les batteries à 2500 mAh lors de la sortie du D4 (pour un prétexte assez fallacieux du reste), surtout si c’est pour les remettre en vente 2 ans plus tard... Ce n’est pas que le vaisseau amiral ait une consommation gargantuesque d’énergie - loin s’en faut - mais là, avec ces jeux de passe-passe, on nous prend un peu pour des buses :-[

    Sinon, quid de l’éventuelle sortie d’un nouveau firmware pour le D4 qui serait issu de celui du D4s ?

  • Non seulement il ne comprend rien, mais ce nikophobe (c’est ainsi qu’il se qualifie) continue à envahir ce site.

    Il cherche en permanence à IMPOSER son avis, explicite les articles qu’il lit ici et là.
    Il critique, dénigre sans arrêt.

    Estéban a raison.
    Ce site n’est plus fréquentable actuellement.

  • Môssieur "Raz le bol",
    Apprenez déjà à lire les interventions des autres avant d’imposer vos inepties. Si j’ai la dent "dure" contre Nikon, je ne suis pas nécessairement
    "nikophobe" pour autant.
    Simplement des demi-nouveautés ne suffisent pas à réveiller l’enthousiasme
    des nikophiles.Il suffit de lire le titre de l’article !
    Et si vous croyez que je suis le seul à émettre des critiques contre la politique générale de Nikon (opportunité du mirrorless, politique générale
    sur les optiques G voire les réactions de Nikon sur le D600),
    alors lisez les nombreux threads "assassins" venant des nikonistes
    eux-mêmes sur leurs propres sites : Je vous assure qu’ils sont pires que moi !
    Le D4s est une évolution timide alors que Canon s’apprête à présenter
    "l’Exmor " sur ses propres CMOS dans le secteur reflex.
    Comme dirait l’autre Canon ne "mangera" pas Nikon mais ils devraient tout de même travailler leur crawl. On sait jamais.
    À bon entendeur...

  • " “Apprenez déjà à lire les interventions des autres avant d’imposer vos inepties."

    Vous inversez les rôles.

  • Vous n’en avez pas assez de courir après les nouveautés ?

  • Nikon a fait son annonce. et pour Canon alors, un nouveau capteur dans les starting blocks ? Pour bientôt alors ?

  • Moi j’admire eric-p, non pas pour son pro-canonisme ou sa nikonophobie, mais bien pour sa propension à se paraphraser à chaque message !

    Mais au fait, c’est lui le titre de l’article, ou bien c’est... celui de tous les articles ?
    Non parce qu’on a beau essayer de poser une question, ou juste bêtement émettre une reflexion qui resterait (pardon) dans la thématique initiale de l’article, hé ben c’est pas pour autant qu’on trouve réponse ou écho.
    On a beau dire que tout ce qui est excessif est insignifiant, en l’occurrence, l’excès cristalise toute l’attention sur lui.

  • Moi, je n’admire pas du tout du tout cet énergumène !!!
    Au point que ça fait depuis le début de l’année que je n’achète plus la revue, appréhendant chaque fois ces interventions chacune plus rhétorique que la précédente pour au final dire quoi d’intéressant ? RIEN !
    Le NÉANT TOTAL !!!

    Désolé pour l’équipe de rédaction qui se donne vraiment du mal, mais merci de prendre aussi en compte que les logorrhées toutes plus inutiles les unes que les autres fatiguent tout le monde.
    Je parle au nom de tout le monde ?
    Je ne crois pas tant que ça, à la vue et à la lecture des autres interventions toutes plus empreintes de lassitude vis-à-vis de ce sieur !
    Désolé des allitérations s’il y en a, mais je pense qu’on a tous atteint notre limite d’acceptation.
    A bon entendeur.

  • Ce site ne présente plus grand intérêt depuis que l’énergumène en question s’y vautre sans aucune considération pour ceux qui y viennent s’informer.

  • Concernant Erip-p, je tiens à dire qu’il ne me gène absolument pas dans le forum, bien qu’une fois je l’ai pris en grippe, juste pour m’amuser.
    De plus, je constate qu’il a un savoir non négligeable dans le monde de la photo, seulement, il est de nature quelque peu prétentieuse, et un brin cuistre, à l’instar de Bernard Henry Levy. Mais c’est son caractère, et à son âge, je crois pas qu’il changera. Et je voudrai pas qu’il change, moi ! Je trouve en effet qu’il pimente de la belle manière ce forum...

    Concernant le D4s, il est étonnant de constater qu’il ne fait pas mieux que le 1DX de Canon, alors que le nouveau reflex pro de Nikon vient de sortir : il reste stagner à 16 mpx, alors que le 1DX en a lui 18, la rafale (11 images/sec) n’atteint toujours pas la cadence du réflex pro Canon (12 images/sec), alors que le D4s est nouveau et censé remplacé le D4 ou l’améliorer... Y a comme un petit problème là.

    Et le mode WIFI, c’est pour quand, surtout pour un boîtier qui aurait du en posséder à ce prix là ? Et que penser également du port USB 3 absent du D4s ?
    C’est tout simplement du foutage de gueule ! A plus de 6000 billets d’euros, c’est tout ce qu’on a ?!

  • Monsieur le Nikoniste,

    Là , vous me décevez ! Avec un pseudo pareil, vous devriez tout savoir
    sur la genèse des boîtiers Nikon !
    Ecoutez donc les saints Patrons de la marque jaune !
    Qu’a dit Tetsuro Gotô dans une interview accordée à un confrère de
    LMDP ?
    IL FAUT 4 ANS DE TRAVAIL POUR ÉTUDIER CONCEVOIR FABRIQUER TESTER ET COMMERCIALISER UN NOUVEL ENSEMBLE CAPTEUR+PROCESSEUR.

    En DEUX ans, faut pas demander l’impossible à Nikon non plus, hein !
    Donc ils restent sur le même capteur...mais qu’ils tentent de faire progresser en S/B (on devrait avoir un Low-light comparable au Df)
    et 400.000 isos maxi, histoire de faire douter un ingénieur qui
    m’a juré main sur le coeur qu’on atteindrait jamais le million d’isos sur un reflex , démonstration à l’appui !

    Côté AF, ils échouent à passer à 12i/s mais je peux vous assurer que
    Canon a longuement "transpiré" pour obtenir cette valeur :
    5 ans de travail entre le 1D III (10i/s avec AF ....et les problèmes qu’on connaît)et le 1D X (Le 1 D IV était resté sagement à 10i/s).
    Sur son excellent site, Pierre Toscani a publié une petite animation donnant une idée des problèmes vibratoires lors du déplacement du miroir.
    Il me semble que le déplacement du miroir du 1D-X est motorisé, ce qui a permis de franchir la barre des 10i/s.

    Notez qu’il n’est pas certain que les opticiens poursuivent cette course aux rafales avec des miroirs mobiles :
    Canon a envisagé un retour au pellix modifié et Nikon a également envisagé
    la solution du viseur hybride. Wait and see.
    Les choses risquent de changer de ce côté là en 2016 (si les solutions envisagées répondent bien aux critères de fiabilité draconiens des boîtiers pros)

    Pour le reste, oui, c’est tout ce qu’on a pour 6000 boules...mais c’est pareil en face ! ;-)
    Nous sommes nombreux à penser que Canon/ Nikon profitent de leur quasi-monopole sur le marché
    pour imposer leurs tarifs.
    Les autres opticiens ne sont pas en mesure de rivaliser pour des tas de raisons...

  • " Et le mode WIFI, c’est pour quand... "

    Quand son innocuité sera démontrée et certaine.

  • @salociN

    Allons, un peu de bonne foi Monsieur salociN !
    Vous savez bien que je réponds à toutes les questions les plus impertinentes des nikonistes....sans paraphrase.

    Depuis l’arrivée des optiques DX, Nikon a commercialisé
    la bagatelle de 34 optiques G (24x36 donc sans compter les G relookés) en comblant en partie son retard sur les rouges.
    Canon n’en a commercialisé "que" 29 (je ne compte pas le 85 L II)
    On pourrait croire que Nikon rattrape son retard.
    C’est un peu le cas, les AFD commmencent sérieusement à se faire rare
    mais il en reste 9...tandis que Canon n’en a plus QUE 3 (optiques sans USM).

    Canon, d’après les oracles du net, devrait présenter pas mal d’optiques FF cette année,
    histoire de remettre les pendules à l’heure et compenser l’année creuse de 2013.

    Il est donc normal que je m’interroge sur l’absence de nouveautés optiques
    pour accompagner votre D4s.

  • Message 25-1 M. Katz

    Fred2 est simplement venu voir si la situation s’était améliorée.
    Constatant que rien n’a changé, il l’a écrit.

    Je présume qu’il boycotte le site ET votre revue.

  • Je reste mitigé sur l’impression que me donne ce D4s, car très peu d’améliorations par rapport au D4, et le peu d’amélioration qu’il y a est négligeable, voir même risible (nouveau processeur Expeed 4, certes environ 30% plus puissant que l’Expeed 3).

    De plus, je pense que le module AF aurait du être amélioré, même s’il est déjà performant, mais n’oublions pas qu’il date déjà de l’époque du D700...

    Quant à nos objectifs, il y aurait du avoir un renouvellement concernant au moins le 24-70 f2,8. Parce que là aussi, ça commence à dater. Canon l’a fait pour le sien, Nikon l’imitera t-il ? Son renouveau est-il déjà en préparation ? Faudra que je me renseigne sur le sujet.

    Une dernière chose : j’espère voir apparaître prochainement un D4x, avec 24 ou pourquoi 36mpx, mais avec le nouveau processeur Expeed 4 bien sûr, comme ce fut le cas avec le vieux le D3x de 24 mpx. Et s’il sort, j’ose espérer qu’il sera à un prix inférieur que le D4s ou D4. Ce serait beau...

  • Message 30___e -p

    Depuis le temps que vous rabâchez que Canon est en avance sur Nikon, vous finissez par être lassant.

    Chaque fabricant a ses spécificités.
    Quelle que soit la marque, ces différences permettent de satisfaire des utilisateurs différents, et c’est très bien ainsi.

    Il devient urgent que vous le compreniez et qu’ENFIN vous nous fichiez la paix.
    Apprenez à acceptez ceux qui ne pensent ou ne raisonnent pas comme vous.

    Chacun choisi en fonction de son usage, de ses préférences et n’a nullement pas besoin de vous pour cela.

    Fort heureusement, tout le monde ne court pas non plus éperdument après la nouveauté.

  • Message 16

    Puisque Nikon est nul au point de vous avoir fait choisir Canon, que faites-vous ici à part jouer au provocateur ?

    Cette attitude négative ne vous honore pas.
    Votre prose est pitoyable.

  • @eric-p
    Tsss tsss, on ne peut pas faire de procès en mauvaise foi quand d’un côté, on prétend justifier le fait d’être LE redresseur de torts d’une marque et de l’ensemble de ses utilisateurs, par l’assertion décrétant urbi et orbi qu’il est impossible de leur reconnaitre le moindre sens de l’objectivité ; et que de l’autre, on déclare ensuite qu’il n’y pas pire critique nikonienne que celle des utilisateurs de Nikon eux-même, et "chez eux" de surcroit !

    J’aurais même presque envie de dire que ce sens de l’objectivité est somme toute assez... subjectif ^^

    En tout cas, concernant la mienne (d’objectivité^), c’est elle qui dans le cas des saillies à visées polémiques, ne me fait pas basculer dans la détestation (alors que tant d’autres ont renoncé), mais plutôt dans le "j’en prends, j’en laisse". Ca permet d’apprendre ça et là que, oui, un jour dans son histoire, Canon a pu (pas longtemps) avoir eu un (minuscule et insignifiant et tout rikiki) retard techologique (n’éxagérons pas !!) sur ses (misérables) concurrents (scoop !!)

    Et accessoirement, ça me permet aussi de temps à autre de partager votre (souvent radical) avis, comme par exemple l’absence d’annonce d’une optique digne d’accompagner le vaisseau amiral d’une marque, alors que par exemple en effet, le vieillissant 24-70 aurait besoin d’un bon rafraîchissement. Un exemple parmis tant d’autres !!
    Néanmoins, je remarque tout de même que Nikon a depuis quelques temps pris l’habitude de réveler plusieurs de ses optiques pros en aparté, peut-être pour couvrir un peu plus leur timeline... A l’arrivée, ça fait des articles moins longs sur le MDLP, mais plus réguliers !

  • Non, je ne boycotte ni la revue ni le site, simplement je suis lassé de voir que c’est encore et toujours envahi par le même sieur.
    J’aime bien y trouver d’autres infos que sur le papier, et glaner çà et là des renseignements qu’on ne trouve pas forcément ailleurs.
    Tiens, pour ne parler que d’un : l’ergo logicielle du boîtier.
    Quoi de neuf ?
    En tout cas rien du côté d’eric-p si l’on en lit ses écrits ...
    Juste des dénigrements dithyrambiques pour tout ce qui ne sort pas de chez Canon.
    Fatiguant au point de ne plus avoir envie de passer son temps à séparer le bon grain de l’ivraie.
    Et dommage de trouver quelques infos éparpillées au milieu de ses posts tous plus inutiles les uns que les autres.
    Il y a eu des états qui pratiquaient le mono-langage. Nous savons tous ce qu’il en est advenu.
    Bref, bien dommage, c’est le seul cri d’alarme que je voulais pousser.
    Une part de rêve qui se brise ...
    Fatigué.

  • Les ventes du D4 ne sont pas si catastrophiques que çà d’après le site NikonPro" :-) :
    "Il succède au Nikon D4 qui a été le reflex le plus vendu de sa catégorie en Europe depuis son lancement en 2012*.
    ...
    * source GfK, basée sur les cumuls de ventes mensuels pour l’ensemble de l’Europe jusqu’en décembre 2013, le D4 affichant une part de marché de 58% par rapport au boîtier plein format concurrent."

    Sinon, c’est vrai que Nikon devrait se bouger un peu plus coté optique. Cela étant, pour les amateurs un peu exigeants, la gamme des fixes à f/1.8 commence à bien s’étoffer avec un excellent rapport qualité/prix qu’on ne retrouve pas chez Canon.

  • @nikoniste (message 32)

    Je me répète par rapport au dernier message que je vous ai adressé :
    Vous vous faites des illusions sur la capacité de nikon à réagir face à l’offensive Canon !

    - Savez-vous combien de temps il a fallu à Nikon pour mettre au point son capteur AF 51 pts ? Il leur a fallu presque 10 ans de travail !!!
    Précisément le Canon EOS 3 est sorti en 1998 (45 pts AF )
    et Nikon a réagi en 2 étapes (2003=>AF large) et 2007 (D3 et enfin AF 51pts).
    On peut donc légitimement s’attendre à un nouvel AF pro chez Nikon
    en 2016...à l’occasion de la présentation du D5. Pas avant.

    - Concernant les optiques, c’est la même chanson. TOUS les opticiens
    (y compris les "piranhas" !) cherchent à améliorer leurs optiques ce qui aboutit à une augmentation du délai de renouvellement des optiques,
    que ce soit chez Nikon ou ailleurs.
    Actuellement, le délai de renouvellement du zoom transstandard f/2.8 se situe à 10 ans environ (!).
    C’est le temps qu’il a fallu à Canon pour passer du 24-70/2.8 L à la version II.
    Idem chez Tamron :
    28-75/2.8 (2003)
    24-70/2.8 VC USD (2012)
    Sigma s’amusait à renouveler plus rapidement son transtandard f/2.8
    avec les conséquences qu’on connaît : La dernière version est "loupée".
    La dernière version du zoom nikkor transstandard f/2.8 ayant fait l’objet de critiques (sortie trop rapidement), Nikon va prendre son temps pour corriger tous les petits défauts de celui-ci voire un peu plus (version VR ?).
    Ne pas attendre le successeur avant 2017...

  • @message 33
    Ben ce qui est surtout lassant, c’est de lire les réactions des nikonistes
    sur la défensive en permanence !
    On croirait lire des adeptes de la méthode Coué !

    Je vais vous prendre au mot !
    QUELLES SONT AUJOURD’HUI LES SPÉCIFICITÉS DE NIKON PAR RAPPORT À CANON ????

    - Au rayon des optiques : On peut dire qu’il ne reste plus rien à l’exception des zooms GA. Attention, ce terrain a longtemps été occupé par Canon
    qui compte bien reconquérir le terrain perdu.
    À la fin de l’année, Nikon risque donc de se retrouver "à poil" sur ce segment prestigieux si Nikon ne réagit pas sérieusement.
    Il avait l’occasion de le faire avec ce D4s...mais rien n’est sorti.
    C’est plutôt inquiétant.
    Gare à la prochaine Kina !

    - Côté boîtiers :
    Nikon arrêtait pas de nous bassiner avec ses boîtiers à viseurs interchangeables : Ils les ont abandonné avec le F6.
    Ensuite, ils nous ont bassiné avec la sensibilité du module AF
    (Canon est longtemps resté à la traîne.) Nikon a été rattrapé voire
    dépassé (Le 6D est donné pour IL-3 au centre Vs IL-2 chez Nikon dans le meilleur des cas !).
    Enfin, ils nous ont bassiné avec la cellule 3D couleur etc...
    Depuis 2012, Canon possède une cellule 100.000 pts sur laquelle sèche Nikon !
    vidéo ? Canon est devant.

    Donc, au lieu de me parler des spécificités de Nikon, j’aimerais que vous me donniez DES EXEMPLES CONCRETS DE CELLES-CI :
    Au jour d’aujourd’hui , je-n’en-vois-pas !
    Le capteur Nikon plus performant selon DxO ?
    Oui mais cet avantage est en passe d’être rattrapé avec l’arrivée de "l’Exmor" Canon (baptisé "HS") :
    Les performances obtenues sur les derniers compacts Canon sont au moins aussi bonnes que celles des
    compacts Nikon. Le tout récent G1X Mk II est dans la même veine...

    J’espère tout de même que vous n’oserez pas me parler de la spécificité de
    l’AF détectant les sourires, des fameuses cartes XQD introuvables ou de la légendaire ergonomie des boîtiers Nikon tout de même !

    Ah pardon, j’oubliais : La fameuse compatibilité avec les fameux objectifs à fourchette !!! L’honneur est sauf !

    Bon, sérieusement, on espère tout de même que les ingénieurs nikon vont se creuser la cervelle pour trouver de vraies nouveautés techniques réellement utiles sur le D5 !

  • On connaissait la notion de mouvement perpétuel, nous découvrons maintenant celle de " floodeur perpétuel ".

  • @Fred 2 (message 36)
    Ah merci de me faire rire à nouveau !
    Après l’excuse de l’ergonomie incomparable des boîtiers Nikon, un nikoniste nous invente l’ergonomie logicielle !!! MDR !

    Et si vous nous commentiez plutôt certains samples du D4s ?
    La glace bleu de la patinoire par exemple ?

    C’est une remarque qui a été faite par un canoniste encore plus caustique
    que moi (si c’est possible !).

    Je vais être sympa et mettre celà sur le compte d’un firmware non finalisé !
    N’empêche que je lis pas mal de critiques sur la restitution des couleurs
    ...du propre aveu des nikonistes ! Qu’en pensez-vous ?

  • @message 37

    Honnêtement, j’ai pas les chiffres pour l’Europe mais vivant en Espagne, je cherche les boîtiers "jaunes" à la loupe.

    Pour le reste, c’est à la limite désinformation :
    Canon reconnaît produire 7000 boîtiers pro par mois alors que Nikon
    en avoue 5000 par mois.

    Canon ne semble pas se forcer sur les tarifs de ses boîtiers pro.
    Ça ne doit pas si mal marcher pour eux...

    Sinon, même si j’ai la dent dure contre Nikon Pro, je ne pense pas que leur place de Nº2 mondial avant unh certain temps voire un temps certain. ;-)

  • eric-p :
    Juste deux trucs : je salue l’ergonomie des deux molettes en oppositions qui me sont très intuitives, par contre l’ergonomie logicielle ( autrement dit ) les menus Nikon sont toujours aussi compliqués comparés à ceux de Canon.
    C’est pour ça que je posais la question.

    Vu que vous n’avez toujours rien d’autre à répondre de constructif hormis vos remarques éternellement acerbes, je passe mon tour.

    C’est dommage. Vous semblez avoir des connaissances intéressantes, mais votre façon de " les balancer à la gueule de tout le monde " nuit totalement à votre discours.

    Pour ma part, j’arrête là les frais.

    Comme dit précédemment : je suis fatigué.
    Pour ma part, je n’ai que trop perdu de temps et d’énergie à vous lire et à vous répondre.

  • @point 16
    Aux dernières nouvelles, le F1,2 pour nikon one serait discontinué.
    @point 27
    16 megapixels ou 18, le difference est insignifiante de meme pour le nombre d’images par seconde : 11 ou 12 , c’est chou vert et vert chou, il ne faut pas commencer a tuer des mouches avec des ogives nucléaires. En ce qui concerne les pixels, il n’y a pas que leur nombre qui compte. Il y a aussi la densité, etc. Quant a la stratégie de nikon, elle a ete définie en fin d’annee 2013 : se recentrer sur une gamme plus réduite qui partirait de plus bas , sans doute pour concurrencer les eos à 449 euros. Ce d4s ne me dérange pas, je n’ai pas les moyens de l’acheter. Ce qui m’a dérangé bien plus, c’est le prix surréaliste du nikon DF que j’ai eu en main : un boitier qui fait plastique meme s’il est virtuellement résistant, et à ce prix, misère.....
    Il est vrai aussi qu’on a attendu vachement longtemps pour avoir un 70-200 f4. Le 300 stabilisé est prévu mais pour quand ???

  • @41
    Ergonomie logicielle, c’est joli, je comprends que cela veut dire que si on doit se prendre la tete pour configurer le boitier, on n’a pas une bonne ergonomie logicielle. EricP devrait arrêter de se moquer des gens, sa syntaxe et son orthographe ne sont pas à l’abri de tout reproche ! Cela est probablement dû à un ego surdimensionné.. Quelques séances chez un bon psychiatre espagnol (olé, olé) et caramba, il va repartir du bon pied !

  • Déjà 11 interventions d’eric-p pour cet article...

    ... des interventions aussi longues qu’inutiles.

    S’il avait au moins un soupçon d’amour propre, il se ferait plus discret au lieu de continuer à asséner ses théories.

  • @45

    Il serait encore capable de vouloir expliquer son métier au psychiatre.

  • Désolé de ce parallèle : ergonomie logicielle est un terme employé sur des machines dépassant allègrement les 40 millions de dollars et sur lesquelles la signification prend un sens très très vital en cas de pépin.
    Et ça parlera sûrement à certains ...

  • @45
    Nous aurons l’occasion de voir lequel de nous deux a besoin d’une séance de
    psychiatrie à l’occasion de la prochaine Kina.
    Quant aux leçons d’orthographe, vous pourrez peut-être m’en donner quand vous aurez fait vos preuves sur le forum.
    @Fred2
    Ne craquez pas si vite. Je n’ai rien de spécialement méchant à dire contre
    le D4s ! Ce boîtier se vendra normalement, Nikon a fait évoluer normalement
    ce boîtier dans le temps qui lui était imparti.
    La progression est comparable à ce que Nikon avait déjà proposé entre
    le D3 & D3s + 1 amélioration de la vitesse rafale.

    Ce que je veux dire, c’est simplement qu’on attend autre chose de Nikon
    s’il veut gagner des PDM sur ce créneau.

    Je serai encore moins indulgent à la prochaine Kina si Nikon ne sort pas de nouvelles optiques dignes de son rang de Nº2 mondial.
    N’oubliez pas qu’ils viennent une fois de plus de se faire tacler par Sigma
    et son nouveau 50/1.4 EX DG "Art" Vs 58/1.4 AFS G ; ce n’est pas normal.

  • IRRECUPERABLE !!!!

    Tant d’intolérance, d’agressivité, de quant à soi, de prétention donne la nausée.

    Que devient la photo dans ce foutoir ?

  • Y a-t-il une personne capable de répondre sur l’ergonomie des menus de ce boîtier ?
    Un journaliste ou quelqu’un qui aurait pu l’approcher.
    Merci à celui qui pourra répondre, je pense ne pas être le seul à me poser la question.

  • eric-p

    Vous inondez ce site de messages bourrés de certitudes qui ne convainquent que vous.

    Pour être crédible, présentez vous et dites nous quelles sont vos réelles compétences.

    Vous seriez plus convaincant qu’en affirmant avec l’agressivité qui vous caractérise que vous êtes le plus compétant, etc.
    Tout le monde peut se déclarer génial s’il ne le prouve pas.

  • Là je crois que vous vous méprenez laaaargement cher ami.
    Allez donc faire un tour sur les sites photo généralistes consacrés à Canon
    (encore pire avec les sites spécialisés !)
    et vous aurez l’occasion de vous rendre compte que la "canophagie" n’est pas qu’un mythe !

    Pour ce qui est des optiques, c’est une évidence pour tout le monde que Canon domine l’industrie photo d’une manière insolente.
    Comme je l’ai déjà dit, les deux seules
    (3 en comptant le 60 micro-nikkor )optiques du line-up Nikon sont en passe d’être surpassées d’ici la Kina (On espère en tout cas !).
    Dites-vous bien qu’à chaque fois que Nikon prend une initiative, celle-ci
    est immédiatement "prise en chasse" par Canon !
    Et les réactions sont parfois fulgurantes : Le 24/3.5 TSE II a démodé le
    24 PCE , pourtant pas si mauvais, en seulement UN AN !
    Chez Canon, on en rigole encore !

    Côté boîtier,les choses sont moins claires, je le reconnais.
    Si on s’en tient à la "grille de lecture" DxO, le D4 est actuellement le meilleur boîtier pro du marché.
    Le D4s devrait conforter cette avance sur le Canon 1D-X (selon les critères DxO bien entendu !).
    Pour autant, Canon a rattrapé son retard au niveau AF (+ de points, sensibilité identique...), cellule et en partie pour le capteur (Passage de l’APS-H au FF 24x36).

    Pour autant, et nous le reconnaissons volontiers, Canon ne disposait pas
    de la technologie "Exmor" présente sur les capteurs Sony voire Nikon/Renesas.
    Cette lacune est en passe d’être comblée au moins sur les boîtiers
    amateurs/experts et semi-pros comme le prouve l’annonce du G1X Mk II.

    En ce qui concerne les boîtiers pros, je suis moins catégorique sur le court terme mais l’objectif des responsables Canon vis à vis de son flagship a été
    défini depuis le début de l’ère EOS : Produire le boîtier "nec-plus-ultra"
    du marché. Leur priorité est donc de travailler sur les défauts du capteur
    du 1D-X afin que cet objectif soit atteint. L’annonce du système "HS" sur le G1X Mk II semble de bon augure pour que Canon
    comble toutes ses lacunes et retrouve le rang qu’elle avait avant 2007
    et le fameux Nikon D3.

    Vous voilà donc prévenu ; la suprématie de Nikon sur les boîtiers pro n’est en réalité due qu’à des péripéties industrielles transitoires. L’heure de la "récréation" pour Nikon est sur le point de s’achever.

  • à eric p (et à tout le monde aussi)
    Peut-être ai-je raté quelque chose ( auquel cas merci de me faire une piqûre de rappel ), mais j’aimerais bien voir quelque part quelques-unes de tes merveilleuses images (réalisées avec le matos de tes rêves). Merci

  • @52
    " Pour être crédible, présentez vous et dites nous quelles sont vos réelles compétences."

    On attend votre réponse.


    @53
    Dites-vous bien qu’à chaque fois que Nikon prend une initiative, celle-ci est immédiatement "prise en chasse" par Canon !

    " D’après vous, Canon ne saurait que copier."

  • 1- Vu mes nombreuses interventions et les renseignements/critiques
    que je vous donne, ce serait plutôt à moi de vous demander vos compétences, non ?
    Tout ce que j’affirme sur ce forum est largement vérifiable sur le net
    ou de n’importe quelle personne ayant une connaissance intime de Nikon.
    Je pourrais facilement vous citer des auteurs mais j’ose espérer que vous êtes assez calé en "nikonisme" pour me demander des comptes.
    Je vous renvoie donc à vos classiques !


    Je pense que vous vous méprenez sur le sens de mon intervention.
    Il est extrêmement rare que Canon "prenne" en chasse Nikon lorsque cette entreprise sort une innovation intéressante.

    - En 2004, Nikon a introduit le traitement "N" nanocrystal.
    Canon a répondu en 2008 .
    - Nikon a introduit le premier objectif F/2 stabilisé en 2003 :
    Canon a répondu en 2008 (200/2 LIS)

    - Nikon a introduit en 2003 son zoom super-télé pro :
    Canon a répondu en 2013 (200-400/4 LIS)

    - Nikon a introduit le 60/2.8 micro-nikkor à MAP interne en 2008 ?
    VOUS POUVEZ ÊTRE CERTAIN QUE CANON Y APPORTERA UNE RÉPONSE
    TÔT OU TARD...

    Contrairement à ce que vous suggérez, lorsque Canon reprend une idée
    de Nikon, vous pouvez être certain que ce n’est pas pour faire un clône de Nikkor. Canon y ajoute systématiquement son savoir faire, sa technologie
    et ses innovations.

    Ainsi, le 200/2 LIS intègre une lentille fluorine et le poids de ce télé est sensiblement plus faible (-13%).

    Ainsi, le 200-400/4 LIS intègre une lentille fluorine (absente sur le Nikkor équivalent)+ converter intégré (première en optique photo) !

    Ainsi, le 60/2.8 AFS G Micro-nikkor a fait l’objet d’un certain intérêt chez Canon puisque le brevet d’un quasi-clone a bien été présenté.
    Pourquoi Canon ne l’a-t-il pas commercialisé ???

    Tout simplement parce que Canon a un niveau d’exigence qui n’a rien à voir avec celui de Nikon !
    Quand les ingénieurs Canon étudient une optique d’un modèle issu de la concurrence (pas forcément Nikon d’ailleurs), on leur demande de faire mieux sur au moins un paramètre optique.

    CHEZ CANON C’EST TOUJOURS LE CAS : Canon FAIT L’HISTOIRE.

    On ne peut malheureusement pas en dire autant de Nikon qui se contente trop souvent de cloner des modèles issus de Canon
    en moins bien ou en plus cher !!!

    Exemples :

    - Le 800/5.6 AFS G VR arrive avec 5 ans de retard sur le modèle Canon et il n’est ni plus léger, ni plus compact...et les perfs optiques sont plus ou moins... les mêmes....mais le tarif est plus cher !
    Cherchez l’erreur...

    - En 2000, Nikon a commercialisé un 80-400/4.5-5.6 AFD VR
    qui trouve le moyen de n’être ni équipé de l’USM Nikon et d’être moins performant que le modèle Canon 100-400/4.5-5.6 LIS
    commercialisé en 1998 !!!

    Je pourrais naturellement multiplier les exemples des retards et les problèmes de blocage idéologiques incroyables qui ont affecté à plusieurs reprises cette entreprise.

    Au Japon, Nikon est l’objet des moqueries et des quolibets de tous les autres opticiens après plusieurs erreurs stratégiques qui ne datent pouirtant pas d’hier...

    Pour le reste, Canon n’a pas besoin de "prendre en chasse" nikon, c’est très largement l’inverse !

  • Depuis que MDLP à changé l’ergonomie de son site, je me tenais à l’écart comme simple spectateur...
    Aujourd’hui, je sors de mon silence car je suis atterré par les propos des uns et des autres et notamment de PP qui n’en finira jamais de penser que ses diatribes sont parole d’évangile...
    Pour réconcilier tout le monde, sachez que j’utilise du matériel des deux constructeurs Canon et Nikon avec des optiques superlatives et ce sans le moindre état d’âme en appréciant dans les deux marques leurs grandes qualités.
    Cette querelle de châteaux à la Clochemerle est ridicule et surtout stérile... Faites des photos et lâchez-nous un peu Mr Éric-P.

  • @55-1

    Comme d’habitude, vous inversez les rôles.

    Vous nous bombardez de messages sous la forme d’affirmations que vous jugez incontestables mais refusez de vous présenter pour améliorer votre crédibilité.


    @55-2

    D’après vos exemples, il faut entre 5 et 10 ans à Canon pour
    "répondre" à Nikon.

    " Contrairement à ce que vous suggérez, lorsque Canon reprend une idée de Nikon, vous pouvez être certain que ce n’est pas pour faire un clône de Nikkor. Canon y ajoute systématiquement son savoir faire, sa technologie
    et ses innovations. "

    C’est le minimum qu’il puisse faire.


    Quoiqu’il en soit, chacun choisi la marque et le modèle qui convient à son usage parmi les nombreux prestataires.

    Vos déclarations sectaires n’y changeront rien.

  • Correction de la numérotation.


    @56-1

    Comme d’habitude, vous inversez les rôles.

    Vous nous bombardez de messages sous la forme d’affirmations que vous jugez incontestables mais refusez de vous présenter pour améliorer votre crédibilité.

    @56-2

    D’après vos exemples, il faut entre 5 et 10 ans à Canon pour
    "répondre" à Nikon.

    " Contrairement à ce que vous suggérez, lorsque Canon reprend une idée de Nikon, vous pouvez être certain que ce n’est pas pour faire un clône de Nikkor. Canon y ajoute systématiquement son savoir faire, sa technologie
    et ses innovations. "

    C’est le minimum qu’il puisse faire.

    Quoiqu’il en soit, chacun choisi la marque et le modèle qui convient à son usage parmi les nombreux prestataires.

    Vos déclarations sectaires n’y changeront rien.

  • @57
    Je crains qu’eric-p ne vous entende pas.

  • " Canon FAIT L’HISTOIRE.

    On ne peut malheureusement pas en dire autant de Nikon qui se contente trop souvent de cloner des modèles issus de Canon
    en moins bien ou en plus cher !!! "

    .....................................................propos d’Erip-p

    Non mais, vous vous moquez ? C’est sans doute de l’humour...

    Je vais vous donner 3 exemples seulement, qui ont permis à Nikon de continuer à faire l’histoire et de s’affirmer dans le monde de la photo :

    1. Nikon est la première entreprise photo à avoir instaurer le mode vidéo dans un appareil photo reflex, avec la sortie du D90 en septembre 2008, avec notamment la possibilité d’enregistrer des vidéos en HD 720p !
    Où en était Canon à ce moment là ?

    2. C’est encore Nikon qui fut le constructeur à innover avec le premier reflex pro numérique de l’histoire : en sortant en 1999 le D1. C’était le premier reflex numérique capable de remplacer un argentique 35 mmm.
    Où en était Canon à ce moment là ?

    3. C’est encore Nikon qui fut le premier constructeur a intégré la compatibilité de ses objectifs DX et FX, lorsque Canon affirmait que "c’était impossible à faire"...

    Je vais m’arrêter là, pour ne pas ridiculiser les innovations de Canon, ou votre affirmation comme quoi c’est Canon qui fait l’histoire...

  • Monsieur XYZ, si tout le monde avait les moyens de rouler dans les 2 marques, je n’aurais pas besoin d’intervenir.
    Accessoirement, reconnaissez qu’emporter du matos des 2 marques pèse sur les épaules de nombreux photographes.

  • Qui vous dit que je pars avec les deux marques ; bien souvent, je ne prends que des X Pro 1 ;)
    Tout dépend des besoins...
    Surtout, ne vous sentez pas obligé de commenter systématiquement les "news" pour aider les pauvres ignorants que nous sommes ; prenez des vacances ;)

  • " ... je n’aurais pas besoin d’intervenir. "

    Ben voyons !

    Combien de fois faut’ il vous répéter que nous n’avons pas besoin de vous pour choisir ?

    Vous comprenez vite, à condition que l’on vous explique longtemps.

  • Le mieux est de ne plus répondre aux pseudos écrits de "l’autre" et de ne plus les lire... regardez le nombre de posts pour un communiqué de presse pour la sortie d’un boitier... ça devient ridicule et on se demande si LMDP et Erip-P ne sont pas de mèche pour générer du trafic sue un site dont l’ergonomie est d’un autre temps !

  • Ce n’est certainement pas une révolution chez Nikon : de D4 à D4S ... Bofff ! A quand la véritable évolution genre D4X à 41 Mpx par exemple ? Là au moins, ce serait une révolution ! Je continue d’attendre mais j’y crois ;-)

  • @ST
    Je suis crédible justement car PERSONNE ne parvient à contester UNE SEULE de mes très nombreuses affirmations.
    Je pensais que les nikonistes connaissaient bien leur marque.
    En réalité, je suis déçu !
    Vous n’avez pas le niveau, voilà tout...


    Pour ce qui est de répondre à Nikon, Canon le fait quand Nikon a de bonnes initiatives. En réalité, c’est rarement le cas car la plupart des initiatives
    Nikon sont désastreuses.

    Quelques exemples qui montrent que "la cellule dirigeante " Nikon est pour le moins DÉFECTUEUSE :

    1- Nikon commercialise un fisheye pour le format DX amateur...en oubliant de renouveler le fisheye AFD antédiluvien pourtant plus utile aux experts/pros.
    Le pire, c’est qu’ils étaient conscients du problème et avaient même un projet de zoom fisheye "plein cadre" DX/FX.
    Merci à Nikon d’avoir raté cette initiative car Canon n’a pas manqué de l’exploiter....en l’améliorant (Le 8-15/4 L FE sert les 3 formats fonction de fisheye circulaire en FF ).
    Chez Nikon, les adeptes du fisheye circulaire doivent quémander un exemplaire commercialisé depuis longtemps chez un "Piranha". Le comble !

    2-Le 35/1.8 AFS DX ! Alors là c’est le jackpot pour le prix de l’objectif le plus ridicule de l’année.
    Nikon dit en gros à sa clientèle : "Voilà un objectif standard que nous vous facturons "généreusement" pratiquement au tarif du modèle FX !!!
    La réaction du client un minimum censé ?
    Nikon nous prend pour des jambons !
    Inutile de dire que Canon n’a jamais commercialisé un 31/1.8 EFS et pour cause !

    3-Le zoom macro Nikkor ! Là Nikon a fait très fort ; ils ont réussi à commercialiser un zoom macro moins performant que les focales fixes
    de leur propre marque ....tout en le vendant plus cher !!!
    Le 70-180 était moins lumieux (au rapport de grandissement faibles)
    et était incapable d’atteindre le rapport 1:1 !
    Intérêt du schmilblick ? Economiser un mouvement de l’objectif fixe de quelques dizaines de cm ???
    J’attends encore une explication convaincante d’un nikoniste ....
    Inutile de dire que le zoom a été rapidement discontinué.

    À travers ces exemples, vous comprendrez facilement pourquoi Canon domine le marché photo depuis longtemps.

    Vous voyez, la différence entre Nikon et Canon, c’est justement celà :
    Canon fait bien le minimum pour maintenir son rang de Nº1 du DSLR
    tandis que Nikon fait le MAXIMUM pour rester Nº2 mondial !!!
    Ils doivent avoir peur du leadership mondial, c’est pas possible autrement...

  • @OC (message 64)
    Il semble qu’il y ait un malentendu entre ce que j’écris et ce que vous comprenez !
    Je ne vous demande pas de choisir ou de switcher.
    Je vous fais simplement remarquer que la politique générale de Nikon
    souffre depuis très longtemps d’un certain nombre de disfonctionnements
    assez évidents à part chez les nikonistes les plus endurcis.
    C’est bien connu, l’amour rend aveugle !

  • @Photon (message 65)
    "L’autre" vous répond.
    Etes-vous bien un supporter de Nikon ?
    Vous me permettrez d’en douter !
    Nikon vient de présenter son dernier flagship ayant vocation à devenir le meilleur boîtier reflex sur la scène internationale.
    De vous à moi, combien de commentaires mérite de boîtier mobilisant toutes les ressources intellectuelles de Nikon ?
    70 messages ne sont pas du tout excessifs, au contraire !

  • @Photon

    "Le mieux est de ne plus répondre aux pseudos écrits de "l’autre" et de ne plus les lire..."

    Vous avez raison, mais il est difficile d’éviter les messages de ce prétentieux.
    Ils envahissent le site par leur nombre et leur longueur, la plupart du temps pour enfoncer des portes ouvertes et se complaire dans son autosatisfaction.

    "...on se demande si LMDP et Erip-P ne sont pas de mèche..."
    ou si LMDP n’est pas trop laxiste.

  • @Nikoniste
    Je suis sidéré par votre absence de connaissances générales sur
    l’histoire et je vais devoir une fois de plus vous "corriger" :

    1-Le D90, un exemple en vidéo en 2008 ????
    Consultez un peu les archives !
    Le Canon 5D II a été annoncé en septembre 2008 et commercialisé en novembre. Il a été plébiscité par tous les professionnels de la vidéo et du cinéma alors que Nikon avait été incapable
    d’intégrer la vidéo sur son D700 sorti à peu près en même temps !
    Bien sûr, la vidéo chez Canon, c’est 1080 l et donc Full HD !

    2-Le D1 serait selon vous le premier reflkex numérique à rivaliser avec l’argentique ??? Tous les spécialistes vous diront qu’une image argentique, c’est 6-8 MP (Voir René Bouillot et les classiques !). Le Nikon D1 en avait à peine plus de 2 millions...vendus fort chers d’ailleurs.
    À l’époque Kodak avait déjà commercialisé depuis 1995 des reflex à base de capteurs
    APS-H 6 MP sur boîtiers Nikon (DCS 460) et Canon (DCS 1) ...à des tarifs gastronomiques (20 briques de l’époque !).

    3-La compatibilité optiques DX sur FX était impossible selon Canon ????
    MAIS OÙ ÊTES-VOUS ALLÉ PÉCHER CELÀ ???
    Canon est une haute maison respectable qui ne s’aventure évidemment pas à faire des déclarations hasardeuses ou mensongères.Qu’est-ce-que vous imaginez !
    Chez Canon, on se souvient surtout des déclarations de Nikon sur le DX pro
    et sur la cohabitation éternelle des 2 formats (Voir interview surréaliste de
    Tetsuro Gotô pour RP Nº 216 p.9 début 2010).
    N’importe quel professionnel bien placé sait pertinemment aujourd’hui que l’APSC est moribond sans parler des formats spécifiques du mirrorless.
    Contrairement à vos allégations, Canon a été le premier à annoncer la généralisation du FF dès 2003 (certes sans donner de date précise).
    Les autres acteurs du DSLR , et Nikon en particulier, n’ont pas voulu assumer cette évidence technologique. C’est dommage pour eux .

  • @ erip-p

    Je sais pertinemment que le 5D mark II fut le premier boitier à introniser la vidéo HD 1080p ( 1920x 1980 ), mais je parlai moi du 1er boitier reflex à avoir intégré la vidéo sur son répertoire. Et dans ce cas là, c’est bien le Nikon D90. Le Canon 5D mark II n’est sortit que plus tard, après le Nikon D90...

    2. Le Nikon D1 fut bel et bien le premier reflex à remplacer les appareils argentique, et plébiscités par les professionnels, notamment par les photographes sportifs et les reporter-photographes, même si sous le capot il n’avait à l’époque que 2,7 millions de pixel.

    3. "Canon est une haute maison respectable qui ne s’aventure évidemment pas à faire des déclarations hasardeuses ou mensongères.Qu’est-ce-que vous imaginez !
    Chez Canon, on se souvient surtout des déclarations de Nikon sur le DX pro
    et sur la cohabitation éternelle des 2 formats"
    ...........................................de Eric-p

    Je sais que ça fait mal au cœur pour vous, mais c’est pourtant vrai. Le projet de départ de Canon était de rendre compatible ses objectifs dans les deux formats que sont l’APS-C et le 24X36. Mais ce projet a échoué, Canon estimant que c’était bien impossible... C’est Nikon qui a prouvé le contraire, encore une fois... Regardez-donc vos archives.

    De plus, la philosophie de Nikon est bien de faire cohabiter ces deux formats phares : le DX et le FX, qui rappelons-le, ont des appareils pros ou experts dans leur catalogue (d300, d300s, d7100 pour le DX / et d700, d800... pour le FX). Mais j’espère, comme beaucoup de nikonistes, que le d300s aura un vrai successeur ( le D400 ? ), parce que nous reconnaissons que le d7100 joue dans la catégorie en dessous du d300s. Faut le reconnaître.

    De plus, la gamme DX de Nikon possède des objectifs pros, dont quelques pépites tels que le 17-55 f2,8, le 12-24 f4, le 10-24 f3,5-4-5, pour ne citer qu’eux.

    Eh oui, érip-p, chez Nikon, le DX ne disparaîtra pas de si tôt. Et il semblerait que d’autres constructeurs, tels que Fuji et Olympus, ne souhaitent nullement supprimer ce format ce format bien juteux de leur catalogue. Qui croire alors ? Vous ou eux ? Personnellement, je préfère les croire, eux.

    Concernant l’évidence technologique, Sony répète la même chose que vous pour la vidée électronique, et pourtant, c’est pas demain que Nikon ou Canon (eh oui, erip-p), ou même Pentax, vont se jeter dans cette eau trouble. La visée optique continuera à exister, tout comme les deux célèbres formats que sont l’APS-C et le 24x36.

  • Vous prenez vraiment vos désirs pour des réalités mon vieux.
    Canon a commercialisé ses EFS avec tirage court pour limiter les problèmes
    optiques et faire des des objectifs plus performants et plus compacts.

    Celà a abouti à l’excellent 17-55/2.8 IS USM EFS qui a littéralement mouché
    le diplodocus d’en face (trop de distorsion/ trop d’AC /trop lourd /pas de stabilisation optique).
    Idem pour le 10-22 qui a été commercialisé
    bien plus tôt que le 10-24 nikkor DX et qui a une distorsion nettement mieux contenue que le Nikkor à 10mm.

    Par ailleurs, la compatibilité "promise" entre les optiques DX et les boîtiers
    FX est en réalité illusoire ; Nikon a prévu un mode crop dans les viseurs de boîtiers FX. Tu parles si c’est facile de viser avec un grossissment
    de 0.71 x 1/1.5= 0.47 !!!
    Vous pensez bien que l’utilisateur rangera rapidement ses DX au placard par découragement et cherchera
    très rapidement à se procurer de vrais objectifs FX.
    La compatibilité DX-FX tient donc davantage du mythe commercial que de la réalité sur le terrain !
    Un attrape nigaud en somme !

    Le discours de Canon a été plus réaliste : "Ok, nous faisons des EFS mais ceux-ci sont provisoires.
    Notre objectif est de généraliser le FF."

  • @Nikoniste
    En relisant la fin de votre message, j’ai loupé quelques perles, Pardon !

    Le 17-55/2.8 AFS DX est loin d’être une perle.
    Pour un zoom pro, il ne fait pas mieux que le 17-55/2.8 IS EFS Canon !
    Comble de malchance, il fait pratiquement le poids du récent
    24-70/2.8 L II Canon. On m’avait pourtant juré chez les nikonistes APSCistes que les objectifs DX étaient plus légers que les modèles équivalent en FX.
    Visiblement, c’est pas tout à fait le cas.

    Pour ce qui est de vos espoirs de voir un remplaçant au D300s, je ne voudrai pas vous décevoir mais j’ai du mal à croire que Nikon annoncera
    un nouveau boîtier "Pro" DX quand des boîtiers experts FX coûtent d’ores et déjà moins chers (On trouve le D610 à 1499 € TTC dans une épicerie de barcelone !)

    Le 12-24/4 DX Un perle ??? Ilest plus lourd, plus cher et moins performant
    que le 17-40/4 L de Canon !!!

    Par ailleurs, Nikon, qui ne manque pas de toupet, n’a jamais été fichu de produire
    un VRAI zoom GA DX "professionnel", comprendre ouvert à f/2.8 !!!
    Le seul à s’être aventuré sur ce terrain s’appelle Tokina et un range qui a
    manifestement rétréci au lavage (11-18/2.8 !). On ne dira rien des perfs optiques !

    Le 10-24/3.5-4.5 DX cher ami, on classe ça parmi les objectifs "expert"
    (Pas de zoom à ouverture glissante chez les pros !).

  • "Le 12-24/4 DX Un perle ??? Ilest plus lourd, plus cher et moins performant
    que le 17-40/4 L de Canon !!!" 12-24 et 17-40, ce n’est pas tout à fait le même range...

  • Ben oui justement.
    Non seulement le range du 17-40 est supérieur à celui du 12-24 mais en plus
    les focales proposées sont plus longues et adaptées au format 24x36. On
    m’avait pourtant juré que l’APSC était plus petit, plus léger, plus compact
    et...moins cher que le FF. On m’aurait menti ???

  • ALERTE AUX NIKONISTES !

    Egami vient de révéler (encore !)quelques brevets de super-télés Canon
    ultra-légers et ultra-compacts(Ct=0.57 pour un 600/4 DO IS !). Priez mes très chers frères pour que ces protos ne soient pas en phase final de développement.

    Autre nouvelle : Olympus confirme la tendance à la réduction de l’encombrement des gros télés.
    Le prototype du 300/4 MZD en cours de développement (et qui sera commercialisé en 2015 selon la roadmap Olympus )
    dispose d’un coefficient télé Ct=0.75. C’est un progrès sensible par rapport
    à la production habituelle de Canikon.
    Ainsi, il semble acquis que le mouvement de réduction de la taille des gros télés soit inéluctable à court-moyen terme.
    Nous espérons que Nikon ne ratera pas à nouveau ce train des mutations technologiques.

  • " ALERTE AUX NIKONISTES ! "

    Ce site est envahi par un pitre qui se prend pour LE GENIE.

  • il ne faut aucun doute qu’il manque qq branches à son arbre ... jamais vu une incapacité de remise en cause pareille.

  • @message 78 :
    TS, pourquoi tant de haine ?
    Mes interventions n’ont pas d’autres buts que de vous avertir du danger
    mortel qui guette Nikon s’ils ne réagissent pas plus vite sur le segment des optiques.
    Qu’ils arrêtent de jouer à la poupée avec leur mirrorless et qu’ils se reconcentrent sur leur principale branche.
    C’est dans votre intérêt que je vous dis ça !
    Vous connaissez l’adage ? Qui aime bien...

  • Oulala vous avez touché le gros lot avec cet eric p
    De memoire de forum jamais vu un dérangé pareil
    J’aimerai bien voir sa production photographique !!!!
    Quoique ... peut être pas le temps...

  • " Danger mortel "

    Ah ah ah, mais il deviendrait presque drôle, notre très mortel trublion !!!

  • Je pige pas ces joutes verbales de bas étages, si vous aimez pas Nikon, allez chez Canon, et vis versa. Là on a des adultes qui se comportent comme des ados ...
    Le D4s apporte 5 nouveautés attendus,
    Un système d’AF en groupe car certains ont connu quelques difficultés dans certaines conditions.
    Une meilleure qualité en hauts ISO.
    La vidéo qui passe à 60 i/s
    Un changement au niveau du joystick, car sur le D4 pas mal de possesseurs s’en sont plains.
    Une batterie qui permet de shooter plus longtemps.

    Je suppose que la plupart des raleurs de service comptent pas se l’acheter, juste une occase d’avoir le sentiment d’exister parce qu’ils n’ont pas de vie.

    Aller faire des clics au lieu de râler ...

  • " ... si vous aimez pas Nikon, allez chez Canon, et vis versa. "

    Le problème, c’est que le trublion ne comprend même pas cela.

  • Oh ! Quelle imposture !
    Bien sûr que j’aime Nikon voire les autres marques...à condition qu’elles fassent du bon travail !
    Notez que je n’ai pas critiqué le D4s ; j’ai dit au contraire qu’il s’agissait d’une évolution normale (à l’instar du D3s Vs D3 ou D2Xs Vs D2X).
    Ma critique portait surtout sur l’absence de nouveauté optique qui aurait
    dû accompagner ce boîtier.
    On espérait un 300/4 AFS VR DO et il est pas là.
    Ça commence à faire long.

    Canon va vous remettre la pression d’ici le prochain NAB et il faudra bien
    que vous trouviez une parade.
    Si Nikon n’a rien de "transcendant" à proposer d’ici la kina, ça va se gâter pour Nikon.
    Vous avez vu les ventes de DSLR Canon en 2013 ?
    7.5 millions de reflex sur 13 millions vendus en 2013 sont des Canon !
    Pourtant, Nikon n’a pas lésiné sur les efforts de renouvellement de sa gamme reflex ; je suis prêt à reconnaître qu’ils disposent de la gamme DSLR
    la plus moderne ! Pourtant, les ventes (les PDM) se tassent.
    Il y a donc un problème de votre côté.

  • " Vous " n’êtes pas Canon et ne le représentez pas, et " nous " ne sommes pas Nikon et ne les représentons pas non plus.

    Par contre, vous vous perdez en diatribes toutes plus inutiles que les autres et ne répondez toujours pas à la question posée : qu’en est-il de l’ergonomie logicielle ( ne vous en déplaise quant à l’appellation ) autrement dit : l’agencement des menus du D4s, vous qui prétendez " aimer " Nikon à coup de bâtons ?

    " Nous " attendons toujours " votre " réponse ...

  • On en a rien à cirer !
    Ce que j’attends d’un reflex, c’est une qualité d’image + 1 gamme optique
    aussi large que possible.

    Les histoires d’ergonomie logicielle, je suis à peu près certain que 99%
    des utilisateurs s’en tapent.
    Qu’ils soient canonistes ou Nikonistes.

    Le plus important sont les 2 points que je viens de citer.

    Ensuite il y a (si j’en juge par les interventions récurrentes des photographes....et des efforts des fabricants) :
    - Dynamique
    - Rendu des couleurs
    - S/B le plus élevé possible pour une sensibilité donnée
    - rendu des couleurs aussi fidèle que possible
    - AF aussi sensible que possible et qui accroche
    - Rafales aussi rapides et longues que possible
    - Capacité à traiter les NEFs
    - Accessoirement capacité à faire de la vidéo

    Si Nikon parvient à rassembler tout celà dans un même boîtier,
    ma foi, je ne pense pas que le client osera broncher sur des défauts
    d’agencement de la partie logicielle !

    En ce qui me concerne (mais je ne suis qu’un modeste photographe amateur),
    je m’adapte à ce que Canon me donne sans trop me poser de questions...

  • @86

    Ne vous faites pas d’illusions, eric-p n’est pas en mesure de répondre.
    Il évite systématiquement les questions qui l’embarrassent.

    "L’ergonomie logicielle"
    Dans son dernier message, il prétend même que 99% des utilisateurs s’en tapent.
    Lui, n’en a rien à cirer.
    Pour se permettre d’intervenir au nom de presque tous les utilisateurs de matériel, il doit s’appuyer sur un sérieux sondage.

    L’ergonomie logicielle a pourtant autant d’importance que l’ergonomie mécanique.

    L’agencement des menus, leur logique, sont à l’instar du positionnement des boutons et autres barillets de réglages.

  • EP, soyez sérieux 2 minutes !

    Je réponds à toutes les questions (parfois je ne devrais pas !).
    De vous à moi, supposons que Nikon produise un boîtier dont l’ergonomie logicielle ne vous convienne pas (je suppose que vous êtes en Nikon).
    Allez-vous switcher pour autant ?
    Ben non, vous allez vous adapter !
    En revanche, supposons que vous soyez professionnel et que vous loupiez
    des commandes parce que votre concurrent produit des fichiers de meilleur
    qualité que ceux de votre boîtier.
    Vous serez davantage tenté de switcher !
    Ce que je dis simplement, c’est que l’ergonomie logicielle voire l’ergonomie
    du boîtier
    (qu’est ce qu’ils ont pu me bassiner avec çà les nikonistes !)
    sont des paramètres secondaires par rapport à la gamme optique ou
    les caractérisitiques générales qu’on est en droit d’attendre d’un
    boîtier pro "High End".

  • Il sera donc judicieux d’arrêter le hors-sujet.
    Sur d’autres fora, il y aurait déjà eu quelques bans ...

    Pour revenir au D4s, apparemment l’agencement des menus n’aurait que peu changé. Sources : d’autres foras de tout récents possesseurs.

    Performances : sur Nikon Rumor, des tests à hauts Iso ont été effectués, et il apparaît que les plus hautes sensibilités restent exploitables moyennant un peu de post-traitement, avec apparition d’un banding dès les 204.800 Iso.
    A 409.600 : il est présent même en RAWs.
    Lien : http://nikonrumors.com/2014/03/10/nr-exclusive-nikon-d4s-high-isolow-light-comparison-with-d4-d3s-d800e-and-d600-cameras.aspx/#more-73750

    Sacrée performance tout de même !
    Les ingénieurs en RD ont sacrément bossé leur sujet : chapeau bas !

  • @89

    MARRANT !

    J’adresse un message à Fred2 et c’est eric-p qui répond.

    Pour ce qui est du passage d’une marque à une autre, tout dépend de la gamme d’optiques et d’accessoires que l’on possède déjà.

  • @eric-p

    La critique est aisée, et l’art est difficile.
    (Philippe Destouches)

  • @mm

    Ne vous plaignez pas. Il m’arrive d’être beaucoup plus féroce ! ;-)

  • @96

    Il n’y a pas de quoi se venter.

    Critiquer est à la portée du premier venu.
    Agir, construire, est autre chose.

    Vous n’avez pas lu la citation.

  • Il faut avoir le niveau pour critiquer.
    Je l’ai, d’où mes nombreuses interventions argumentées qui font d’ailleurs mouche !
    La preuve : Il y a plein de nikonistes qui se rebiffent contre mes interventions ! ;-)
    Ne dit-on pas qu’il n’y a que la vérité qui blesse ?

  • @98
    "Il faut avoir le niveau pour critiquer.
    Je l’ai..."

    C’est vous qui le dites.
    Cela reste à prouver.
    Votre prétention vous aveugle.

    La critique n’a d’intérêt que si elle est constructive et repose sur une argumentation sérieuse et impartiale.

    Chacune de vos interventions n’est qu’un résumé des publications que vous avez lues, retranscrites à votre manière, c’est à dire, très partiale, négative et souvent agressive.

  • En fait, je l’avoue, j’ai un problème mental.
    La plupart du temps je ne m’en rends pas compte.
    C’est vrai c’est facile d’être planqué derrière un pseudo et un écran.

    Excusez moi, mais je suis incapable de faire une photo artistique, alors je me cache derrière cet échec, je me défoule et je crache des trucs lus et c’est plus facile.

    Je pense que je vais me soigné... désolé.

  • Les batteries [ made china ] toujours pas moyen de faire 100% nikon ??