Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nikon D500 : Le cow-boy de Durango

14/09/2016 | Bruno Calendini
JPEG - 126.6 ko
Photo : www.calendini.comEXIF : Nikon D500 ■ AF-S Nikkor DX 16-80 mm f/2,8-4E ED VR ■ 16 mm (equ. à 24 mm en 24x36) ■ 1/13s ■ f/2.8 ■ 3200 Iso

Avant l’Alaska, nous sommes passés à Durango (Colorado) pour effectuer un repérage. Un soir, nous rentrons à l’hôtel lorsque nous rencontrons Walter sur le parking. Clés à la main, il claque négligemment la porte de l’impressionnante voiture qu’il vient de garer. Santiags, large chapeau, chemise à carreaux et grande barbe, il semble tout droit sorti d’un clip de ZZ Top. Autour de lui, l’immense parking vacille sous le faisceau d’un lampadaire isolé. Dans le ciel, la lumière bleutée de la lune irise quelques nuages déchirés. Le potentiel de cette scène me saute aux yeux. Sans attendre, je me présente comme un photographe français en reportage et je sollicite le cowboy pour un portait. Flatté, il accepte si spontanément que je n’ai pas le temps de réfléchir à ce que je vais faire de lui. Je l’invite à s’assoir sur l’aile de la voiture mais je constate que la pose ne fonctionne pas. Tant pis, je déclenche quand même 2 ou 3 fois, pour "garder le contact" avec l’homme et surtout pour me donner quelques secondes de réflexion supplémentaires. Je me tourne vers Benjamin qui est à mes côtés et je lui demande discrètement d’engager la conversation, ce qu’il fait sans attendre. D’une oreille, j’entends que Walter a déjà tourné dans des séries télé. Ça me rassure : si c’est un habitué, il devrait accepter de reprendre la pose pour quelques images de plus. Je tourne autour de la voiture, je m’accroupis, je penche mon cadrage, je soigne l’avant et l’arrière plan... je crois que je tiens ma composition. Je suis à f/2,8 au 1/13s à 3 200Iso. C’est un peu risqué mais je n’ai pas encore testé l’appareil en très haute sensibilité et je préfère ne pas monter plus haut. Je replace mon modèle et je lui demande de ne pas bouger. En apnée, pour trouver l’immobilité parfaite, je déclenche plusieurs fois. Je remercie Walter chaleureusement pour sa disponibilité et je reprends ma route vers l’hôtel. Les yeux rivés sur l’écran, je fais défiler les photos. Je constate satisfait que c’est net et peu bruité. Moi qui ai travaillé en Velvia ou en kodakchrome tant d’années, je suis une fois de plus bluffé par la qualité des fichiers que les appareils numériques délivrent en prise de vue nocturne sans flash.

MDLP N°89, Octobre 2016
- Retrouvez l’intégralité des coulisse de notre aventure dans l’Ouest américain et test terrain (reportage, portfolio, cahier technique) en Alaska consacré au Nikon D500 dans notre numéro quatre vingt-neuf du MondedelaPHOTO.com, actuellement en kiosque, et en vente sur le site (paiement par CB 100% sécurisé) :
- Lire le sommaire du N° 89 de MDLP
- Commander le N° 89 de MDLP
RÉALISEZ 32% D’ÉCONOMIE = ABONNEZ-VOUS !
WORKFLOW + LEMONDEDELAPHOTO.COM : Profitez de 32 % d’économie en souscrivant à notre offre d’abonnement de 1 an (14 numéros au total) au prix de 56 euros TTC.
Je souhaite m’abonner aux magazine Workflow & LemondedelaPHOTO.com

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.