Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nikon D5200 : 24 Mpxl et LCD orientable

06/11/2012 | Benjamin Favier

Ce reflex succède au D5100. Il reprend de nombreuses caractéristiques du D3200. À commencer par un capteur Cmos de 24 Mpxl.

Présentation

Le Nikon D5200 succède au D5100. Il reprend la majorité des fonctions apparues sur le D3200, avec des caractéristiques revues à la hausse, montée en gamme oblige.

Le capteur Cmos de 24 Mpxl, probablement le même que celui embarqué dans le D3200, est de la partie. La définition la plus élevée à l’heure actuelle sur les reflex APS-C. Le D5200 se démarque principalement du D3200 par son écran LCD orientable de 3 pouces et 921 kpts. Un critère qui pourrait suffire à convaincre les utilisateurs friands de vidéo. Et qui permet à Nikon de placer un concurrent sérieux face au Canon EOS 650D (c’était déjà le cas avec le D5100 par rapport au 600D). Cependendant, contrairement à celui proposé par ce dernier, il n’est pas tactile.

Milieu de gamme

Outre le capteur Cmos de 24 Mpxl, on note la présence du processeur Expeed 3, déjà à l’œuvre sur le D3200, mais aussi sur les reflex FX de la marque (D4, D800, D600). Le mode de mesure matricielle 3D II passe à 2016 pixels, comme sur le D600. Le mode autofocus à 39 collimateurs, dont neuf en croix, est hérité du D7000. Le D5200 atteint 5 im/s en mode Rafale. À noter, le flash intégré ne permet pas de piloter des flashs externes sans fil. Différents modes scènes (16) et effets créatifs sont disponibles : Effet miniature, High-key, Low-key, Silhouette, Dessin… Le mode Live-View offre la possibilité de prévisualiser le résultat. Ludique et efficace. En revanche, le format Raw est désactivé dans ce mode.

Le mode Vidéo permet de filmer à 60 im/s (60i) en Full HD, ce qui est appréciable pour effectuer des ralentis. Le micro intégré enregistre le son en stéréo, tandis qu’une prise jack offre la possibilité d’utiliser un modèle externe, comme le ME-1. Dommage que l’écran LCD ne soit pas tactile, car en mode manuel, on peut faire varier la vitesse et la sensibilité pendant le tournage. Mais le cliquetis des molettes sera à coup sûr capté par le micro interne ou le ME-1. Le Wi-Fi et le GPS ne sont toujours pas intégrés. Mais le D5200 est compatible avec la dongle WU-1a. Un nouveau transmetteur WR-T10 et le récepteur WR-R10 permettent de contrôler le boîtier à distance, par ondes radio. Le couple vaut 150 €.

Le Nikon D5200 sortira en janvier 2013 au prix de 879 € avec le Nikkor 18-55 mm f/3,5-5,6 VR. Il sera disponible en couleur chocolat en avril. Signalons que le D5100 reste pour l’instant au catalogue, au prix très attractif de 569 €, avec le 18-55 mm VR.

- Article mis à jour le 6/11/2012 à 13h05 (informations supplémentaires sur le flash intégré, les tarifs, les effets créatifs et le mode vidéo, à l’issue de la conférence de presse donnée par Nikon France en fin de matinée)

- Le site de Nikon

Fiche technique

  • Capteur : Cmos 23,5 x 15,6 mm, 24,71 Mpxl, format 3/2
  • Protection du boîtier : -
  • Stabilisateur : -
  • Antipoussière : Oui
  • Wi-Fi : Opt.
  • GPS : Opt.
  • LiveView : Oui
  • Définition maximale : [3/2] 6 000 x 4 000 pixels
  • Vidéo : 1080p (60 im/s (60i), 24, 25 ou 30 im/s (30p), 20 mn maxi, H.264)
  • Sensibilité : Auto, 100 - 6 400 Iso (extension à 25600 Iso)
  • Formats de fichiers : Jpeg, Raw, Raw + Jpeg, Mov
  • Monture : Nikkor AF, coeff. mult. 1,5x
  • Mise au point : Détection de phase sur 39 zones (9 en croix) avec choix auto ou manuelle ; détection de contraste en visée LCD avec détection de visages
  • Mise au point  : Automatique au déclenchement ou continue, suivi dynamique ou 3D ; télémètre électronique
  • Mode d’exposition : PASM, modes Scènes (16), Auto
  • Type de mesure : Matricielle 3D II sur 2016 pixels, pondérée centrale, moyenne, ponctuelle (2,5 %), sur collimateur actif ; 0 - 20 IL (2-20 IL en ponctuel) ; +/-5 IL par 1/3 IL ; bracketing
  • Vitesses : 1/4 000 à 30 s, synchro X 1/200 s
  • Rafales : 5 im/s
  • Balance des blancs : Auto, préréglée (12), manuelle (1)
  • Réglages divers : Picture Control (couleur, contraste, luminosité, accentuation, teinte), Active D-Lighting
  • Contrôle du flash : iTTL, -3/+1 IL par 1/3 IL
  • Flash intégré : NG 12 à 100 Iso
  • Visée : Reflex optique par pentamiroir (95 %), grossissement 0,8x, 18 mm
  • Moniteur : LCD orientable de 3 pouces/921 kpts
  • Modes d’affichage : Zoom, index (4, 9 ou 72), indicateur surexposition, calendrier, diaporama
  • Stockage : SD/SDHC/SDXC
  • Interfaces : Hi-speed USB/AV, HDMI, IR (télécommande), Microphone, Wi-Fi
  • Personnalisation : NC
  • Divers : Surimpression, filtres, correction de distorsion et perspective, recadrage, HDR
  • Télécommande : Opt.
  • Logiciels : ViewNX 2
  • Accessoires fournis : Accu et chargeur, bandoulière, 1 câble USB, 1 câble audio/vidéo
  • Alimentation : Accu Li-Ion EN-EL14
  • Dimensions : 129 x 98 x 78 mm
  • Poids : 555 g (avec accu et SD)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • chouette, un 5200 couleur chocolat à Pâques, juste à temps pour les oeufs....
    ceci dit, il a l’air bien tentant : même processeur que le D4, écran orientable, très bon capteur...

  • Mois aussi, ce que j’ai retenu en premier c’est la couleur chocolat... Et vert pomme avec des boutons myrtille c’est pour quand ?

    • je l’ai vu en photo chocolat sur dpreview, il est HORRIBLE mais il faut reconnaître qua dans sa version "normale", il tient drôlement la route et offre des arguments très sérieux : il reprend tout ce qu’il y a de mieux des autres appareils (l(AF du 7000, le processeur du D4, etc) et son ergonomie a l’air vachement bien pensée...

  • encore de la daube pour les amateurs, et les pros ont existe, à quand un remplaçant au d300 ou un boitier comme le d700 mais qui monte à 100000 iso ???

    • Bel appareil mais déçu pas l’absence d’un D400 ou, au pire d’un D7100 ...
      Je ne craquerais pas, ni pour le D800, ni pour le D600 et encore moins pour ce nouveau boîtier.
      Je préfère attendre l’arrivée d’un D400, on ne sait jamais ...
      Sinon tant pis.

    • la bonne nouvelle du jour, c’est que si le 5200 hérite de l’AF de la gamme supérieur D7000
      alors un D7XXX a un maximum de chance d’hériter de l’AF du D4/D800 pour le différencier

      vu que le d300 je n’y crois plus... , je vais prendre ca comme une bonne nouvelle ;-)

    • Pour quoi faire 100.000 isos ????? Les hauts isos, ce n’est que du vent et du marketing pour "amateurs" fous de technologie absurde. Les vrais photographes ne travaillent jamais a des sensibilités aussi élevées, sachez le. Ou alors, ils achètent un D4 et pas de l’apsc. Lisez Ken rockwell sur le sujet. Je ne suis pas souvent d’accord avec lui mais sur ce point, il a parfaitement raison, plus de 1600 iso, ça ne sert a rien.

    • “plus de 1600 iso, ça ne sert a rien.” -> Je ne parlerais pas de Ken Rockwell (il m’arrive assez regulierement d’aller sur son site), mais dire que >1600 ISO ne sert a rien me choque...
      evidement, pour prendre ses enfants dans la piscine en plein soleil, pas besoin d’avoir 56kISO.
      Par contre, je suis regulierement "short" a 3.200 ISO (iso HI) sur mon 5D (mk1), malgre mes optiques ouvertes. Je ne prends d’allieurs pas toujours mes zooms a f/2.8 (28-75) ou f/4 (70-200) par manque de lumiere, les fixes ouvertes a 1.4 / 1.8 voir f/2 me permettent de gagner entre 1 et 2 stops, souvent necessaires pour des photos de mouvement la nuit.
      Avec les progres qu’ont fait LR4 ou DxO (Aperture reste en retrait sur ce point, d’ou mon recent switch), meme les position ISO HI sont bonnes a prendre (3.200ISO sur 5D, 12.800 sur 7D/60D), et permet d’eviter des flous de bouge trop important par faible lumiere .

      tout le monde n’a pas les meme besoins.

    • Je te garantis qu’en soirée, quand je fais des reportages de mariage, pour photographier une scène sans flash où l’on a besoin d’un peu de profondeur de champ, du genre F4 ou F5.6, je suis bien content de pouvoir monter à 3200 voir même à 6400 pour compenser le manque de lumière. J’aime beaucoup les grandes ouvertures F1.4 mais cela ne colle pas à toutes les situations. Si un jour on peut monter encore plus haut ne ISO, 56k ou 100k, alors tant mieux, je pourrai être encore plus créatif ! Et mes photos à 3200-6400 n’en seront que meilleures...

    • une daube ? moi je ne crois pas.
      j’ai un D5100 dont je suis très satisfait mais plus important qu’un boitier j’ai fait l’achat d’une bonne optique 17-50 f2.8 (800€ les 2), combien de fois je vois dans la rue des gens avec un boitier à 2000 - 3000€ et n’ayant qu’un objectif de base !
      plus important encore ce n’est ni le boitier ni l’objectif qui feront de toi un bon photographe, mais l’oeil, la compo, l’expérience.
      100000 iso te serviront dans quel pourcentage de cas 1-2% ?
      aujourd’hui la course aux iso comme la course aux pixel est un argument marketing.
      Perso je trouve que ce D5200 est un superbe boitier d’entré de gamme (je ne dis pas pour débutant car ce n’est pas le boitier qui fait l’expérience)
      ce n’est pas le D300 ou le D700 qui feront de toi un pro ;)

    • D’une, 100.000 ISO serviront déjà plus que 24 ou 36 MP, en particulier pour l’amateur qui aura déjà les moyens de s’acheter un D5200, mais pas le moulin qui saura s’occuper de tous ces grains ; de deux, un appareil "capable" d’aller dans ces valeurs hautes voit en général le rendu des valeurs plus raisonnables (inférieures ou égales à 12800 par ex.) grandement amélioré. Ceci dit, celui qui cherchera la lumière à tout prix s’orientera bien sûr plus vers du FF que vers l’APS-C.

      Et que dire en effet de cette grande référence qu’est Ken Rockwell -> lol !

    • Ah je ne suis pas tout à fait d’accord. Je fais de la photo de badminton et si je monte pas à 4000 Iso avec une vitesse suffisante c’est flou !

    • Pas d’accord du tout !!! J’ai fait des photos de ma femme sur scène, dans une salle de banlieue évidemment sombre, au milieu d’autres choristes de l’opera Romeo et Juliette, même sur pied, etant à fond de zoom de mon Nikon DX 55/300 monté sur un D 5100 j’était bien content de pouvoir monter à 6400 ISO !!!
      En formas A4 j’ai récupéré des photos magnifiques, et tout celà avec moins de 1300€ de matos, en outre léger, discret et peu encombrant ;

    • Non c’est être borné que de dire qu’au-delà de 1600 iso c’est inutile...Au contraire ce qu’il y a de fabuleux avec le numérique c’est justement l’accès à ce type de situation où la gestion de la lumière était impossible avec de l’argentique.
      J’ai personnellement un D700 que je ne vendrai pour rien au monde, il a la capacité de donner, entre autres, des résultats extraordinaires à 6400 iso...Et j’ai revendu mon D300s pour racheter le D600 qui gère mieux les hautes sensibilités. J’ai besoin de deux boitiers souvent...Allez un peu de largesse d’esprit !

  • Dire que le D5200 est de la daube me révolte un peu.
    Je suis pocesseur d’un D300s et d’un D5000 que je klaisse monté avec un 35mm.
    Le D5000 fait de trés bonne photo, certe lent avec un autofocus pas trés performant,une monté en iso pas génial, mais il me dépanne bien.
    On ne critiquera pas vue son prix. Il ne faut pas oublié que nous sommes sur une entrée de gamme.
    Par contre, je ne voix pas l’utilité sur le D5200 tout comme sur les D800 et D600 cette montée vertigineuse en pixels qui ne servent qu’à alourdir
    nos photos, nous obligeant souvent à changer de PC car il faut beaucoup, énormément de vitesse en post traitement.
    Il y a à mon club des photographes qui ont changés leur D700 pour le D800, résultat, ils cherches des D700. Trop de pixels.
    Donc, restons sobre et logique, autant de pixels ne servent à rien, et le rapport qualité prix de la gamme 5000 et trés bon.

  • C est un simple d3200 avec un ecran oriantable pfffff
    a quand un boitier wifi ou gps
    a quand un écran tactil ou alors l’autofocus en video.
    La il y airait un mieux

  • Pour moi .... pas de D400......... je passe à CANON c’est tout ! ralle boooooole. Jose Gomez
    en attendant, mon D300 me suffit !