Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nikon D5300 : s’arrêter à mi-chemin

17/10/2013 | Franck Mée

Nikon présente son D5300, reflex amateur destiné à affronter le Canon EOS 700D. Il ne s’agit pas d’un pur copier-coller comme le D610 par rapport au D600, mais l’évolution reste modeste : le filtre passe-bas disparaît, le Wi-Fi et le GPS apparaissent, le viseur est légèrement amélioré et le processeur est nouveau.

Présentation

Les appareils du segment amateur évoluent souvent avec un certain conservatisme. C’est donc sans surprise que le D5300 conserve un gros air de famille avec le précédent D5200 : le boîtier est quasiment identique, les évolutions étant cosmétiques plutôt qu’ergonomiques.

Les retouches internes sont un peu plus marquées : le capteur reste à 24 Mpxl mais perd son filtre passe-bas, à l’instar du D7100, et le processeur est d’une nouvelle génération permettant de monter à 12 800 Iso en plage normale — cette sensibilité n’était auparavant disponible qu’en extension —, de filmer en 60 images pleines par seconde et d’accélérer la mise au point en LiveView. L’écran passe à 3,2" et 1037 kpts, comme sur le D7100, et reste évidemment orientable ; en revanche, il n’est toujours pas tactile, ce qui laisse un avantage à l’EOS 700D, son principal adversaire chez les rouges.

Le Wi-Fi enfin intégré…

C’est d’autant plus étonnant que Nikon a enfin renoncé aux accessoires optionnels : le D5300 intègre un capteur GPS et, surtout, une connexion Wi-Fi, permettant de rapatrier les fichiers sur un smartphone ou une tablette et de piloter l’appareil depuis un tel périphérique.

Quelques nouvelles fonctions logicielles sont également apparues et, plus étonnamment, Nikon a élargi le viseur ; avec un grossissement de 0,82x, celui-ci reste toutefois assez loin de la concurrence — l’EOS 100D, malgré sa compacité, est déjà à 0,87x, et le K-500 grimpe à 0,92x.

Proposé à 899 € avec un 18-55 mm stabilisé, le D5300 apporte donc quelques améliorations notables, mais n’est pas non plus une révolution ; avec plus de 100 € d’écart, le D5200 restera une option tout à fait valable.

- Le site de Nikon

Fiche technique

  • Capteur : Cmos 23,5 x 15,6 mm, 24 Mpxl
  • Protection du boîtier : -
  • Stabilisateur : -
  • Antipoussière : Oui
  • Wi-Fi : Transfert de fichiers, pilotage de l’appareil
  • GPS : Localisation des images, enregistrement des déplacements
  • LiveView : Oui
  • Définition maximale : [3/2] 6 000 x 4 000 pixels
  • Vidéo : 1080p à 24, 25, 30, 50 ou 60 im/s
  • Micro : Stéréo intégré ou externe
  • Sensibilité : Auto, 100 - 12 800 Iso (extension à 25600 Iso)
  • Formats de fichiers : Jpeg, Raw, Mov
  • Monture : Nikon F sans moteur, coeff. mult. 1,5x
  • Mise au point : Détection de phase sur 39 zones (9 en croix) avec choix auto ou manuelle ; détection de contraste en visée LCD avec détection de visages
  • Mise au point  : Automatique au déclenchement ou continue, suivi dynamique ou 3D ; télémètre électronique
  • Mode d’exposition : PASM, modes Scènes (16), Auto
  • Type de mesure : Matricielle 3D II sur 2016 pixels ; +/-5 IL par 1/3 IL ; bracketing sur 3 images
  • Vitesses : 1/4 000 à 30 s, synchro X 1/200 s
  • Rafales : 5 im/s
  • Balance des blancs : Auto, préréglée (12), manuelle (1)
  • Flash intégré : NG non communiqué
  • Visée : Reflex par pentamiroir (95 %), grossissement 0,82x
  • Moniteur : LCD orientable de 3,2 pouces / 1037 kpts
  • Stockage : SD/SDHC/SDXC
  • Interfaces : Hi-speed USB/AV, HDMI, microphone, télécommande
  • Logiciels : ViewNX 2
  • Accessoires fournis : Accu et chargeur, bandoulière, câbles USB et AV, CD-Rom
  • Alimentation : Accu Li-Ion EN-EL14a
  • Dimensions : 125 x 98 x 76 mm
  • Poids : 530 g (avec accu et SD)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • @Franck Mée

    Je ne comprends pas les critiques de votre article. À quoi fallait-il s’attendre d’après vous ?La série 5XXX est en bout de développement,ça me paraît assez clair.
    Nikon a fait ce qu’il a pu avec ce qu’il a !
    Nikon aurait pu s’engager dans la réalisation d’un 100D à la sauce Nikon mais ce modèle ne fait pas forcément l’unanimité du fait des concessions réalisées (autonomie de la batterie réduite par exemple).

    Amha, ils travaillent déjà dans la réalisation d’un D400...à capteur FF et à vocation amateur : Le FF que nous sommes nombreux à appeler de nos voeux !

    • "Nikon aurait pu s’engager dans la réalisation d’un 100D à la sauce Nikon mais ce modèle ne fait pas forcément l’unanimité du fait des concessions réalisées (autonomie de la batterie réduite par exemple)."
      Faux problème, il suffit d’acheter une ou deux batteries supplémentaires...

    • Je crois fermement au contraire que le successeur du D300 n’arrivera pas (sinon il sera déjà sur les étals depuis 2-3 ans), et que le D400 FF s’appelle déjà... D610, ou alors on m’aurait menti sur la taille de son capteur et sa vocation amateur...

    • D4 => Boîtier professionnel ( passage au FF depuis 2007)
      D800 / D800 E = boîtier semi-pro (passage au FF depuis 2008)
      D600 / D610 => boîtier "expert" (pendant du D7000 APSC de 2010 : Passage au FF depuis 2012)
      D5XXX => boîtier "amateur" APSC (le passage au FF est pressenti depuis la chute des prix du FF : Annonce d’un D400 FF en 2014 ???l’hypothèse D500 tient aussi )

      Sinon j’ai jamais dit que je croyais à un successeur au D300s : Ce sont les oracles du net (NR !!!) qui parlent sans arrêt d’un D400 en laissant croire qu’il sera APSC.
      Le pire, c’est que les nikonistes mordent toujours à l’hameçon ! Idem chez CR avec le mythique 7D II !!!
      Amha : De l’intox pure et dure !

    • Oui, il suffit........ De payer au moins 150 euros de plus parce que ces enf..... de fabricants ne sont pas capables de fournir des accus qu tiennent un minimum ? on se moque du peuple. Quand on pense que Casio, ce miserable petit fabricant d’appareils TRES grand public, est arrivé à fabriquer un petit accu qui tient plus de 500 photos, oui, vous avez bien lu. Alors comment expliquez vous qu’un accu deux fois plus gros en volume n’arrive pas a tenir au moins ces 500 photos ???

    • un D400 FF ... possible mais est ce vraiment ce qu’attendent les clients ?
      le client type c’est le photographe sportif ou animalier ... qui voit dans le format APSC avant tout un gain en proxi ...
      alors expliquer a ce type de clients qu’il obtiendra des meilleurs photos avec un FF ... facile il le sait déjà,
      mais lui expliquer qu’il devra changer son 300 2.8 ou son 500 F4 pr un objectif encore plus cher pr conserver la même capacité d’approche
      ca va faire grincer des dents ... et même +

    • Oui effectivement : Il va falloir "désintoxiquer" la clientèle APSCiste de toutes les âneries que les marketeux leur ont inculqué !!!
      Ça va pas être facile ....

      1-Utiliser un objectif 24x36 avec un boîtier APSC nikon, ça revient à utiliser un objectif avec un converteur optique x1.5 sur un boîtier 24x36 !!!!
      Vous augmentez la PDC de un peu plus de 1 diaph exactement comme un hypothétique converter optique X 1.5.
      Le seul inconvénient notable du converter optique, c’est de doper les AC...mais qui peuvent se corriger en interne.
      Par ailleurs, la définition des capteurs 24x36 est telle aujourd’hui que des crops x1.5 laissent 10-15 MP ! Not too bad....

      2-Les objectifs 24x36 GA/UGA/FE/ standards en reflex NE COÛTENT PAS PLUS CHERS À L’ACHAT que les mêmes en version APSC !!! Demandez aux Pentaxistes !

      3-Les zooms transtandards n’atteignent pas les performances de vrais zooms équivalents 24x36 et les gains poids /encombrement sont soouvent discutables.

      4-Un capteur FF encaisse 2x mieux la montée en isos qu’un capteur APSC.
      Ainsi, un 50-135/2.8 DC OS HSM travaille ne travaille pas mieux sur APSC qu’un 70-200/4 AFS VR sur FF ! Le nikkor FF ne sera pas plus lourd non plus !!!

      Rassurez-vous : Les proprios de 300/2.8 ou 500/4 ont compris le truc et ont basculé FF depuis longtemps...quitte à faire reprendre du service à leur(s)
      converter(s).


      Pour le reste, oui évidemment !!!
      Supposons que vous possédiez quelques optiques FF avec votre boîtier dont un 85/1,8 AFS.
      À cadrage égale vous obtenez un portrait équivalent à un objectif f/2.8 sur APSC/ FF alors que votre copain, qui vient de passer de l’APSC vers le FF pour 300 € de plus
      reste avec sa PDC de f/1.8.

      Que faites vous ?
      Vous prenez un objectif 85/1.4 AFS sur votre APSC pour limiter la casse en sachant que le f/1.4 coûte 1100 € de plus que la version f/1.8...où vous allez chez le marchand qui vous propose un boîtier FF 300 € qu’un modèle équivalent APSC ???

      Cet exemple, certes "tiré par les cheveux", a au moins le mérite de mettre en évidence le "malaise" des consommateurs à qui on a promis la lune en APSC, à qui on a juré "main sur le coeur" que le FF serait toujours plus cher que l’APSC et qui se réveillent avec la gueule de bois en voyant les tarifs du FF fondre comme neige au soleil (sans avoir été prévenu bien évidemment.)....

    • Mouais. Vous savez combien elles coûtent les batteries Canon ? Elles tiennent la charge combien de temps ? À quelle vitesse elle se dégradent ,etc....

      En consultant BCNranking le 100D semble effectivement mieux se vendre que le 700D.
      Après, faut voir si Nikon n’a pas une autre idée derrière la tête ! C’est curieux de vouloir remplacer un modèle 11 mois après l’avoir lancé....

    • je vais pas répondre en détails sur tout ... mais au moins sur une fragile certitude
      selon vous, "tous les photographes animaliers avec des 300 2.8 et 500 F4 sont passés en FF depuis lgtps ... ? ’
      Tous les pros ? même pas, j’en ai croisé récemment encore en Afrique en safari avec des 7D ...
      Tous les amateurs ... évidement non
      Je partage le triste sort de personnes montant encore de tels cailloux sur un APS-C et qui pourtant vend des lots d’images ...

    • Un reflex FF coûtant moins de 800 € et couvrant du 28 mm au 450 mm pour monsieur-tout-le-monde ?
      Dès qu’il sort, j’achète !

    • Et une fois que votre 7D sera "rincé" , vous passerez au 5D III ou au futur 3D ! Fontaine.... ;-)

      Effectivement, je connais des photographes pros comme MDH qui utilisent un 7D...et qui garde malgré tout un FF au cas où ! On se demande bien pourquoi....
      Pour la rallonge, faudra ressortir les converters....comme au bon vieux temps de l’argentique !

    • Un reflex "amateur" FF à 1000 €, successeur des D5xxx, est en cours de développement chez Nikon. C’est pratiquement un secret de polichinelle.
      Toute la question est de savoir quand.
      Aux dernières nouvelles,et en l’espace de 24 h (!), le reflex le moins cher du marché est passé au Japon de 146.800 JPY à 162.000 JPY chez Map.

      Deux interprétations possibles :

      - Soit Canon n’est pas capable de suivre la demande et remonte ses tarifs à la suite du franchissement de cette fameuse barre psychologique des 150.000 JPY.

      - Soit Canon veut enrayer la chute des ventes du 70D Vs 6D.

    • "Amha, ils travaillent déjà dans la réalisation d’un D400...à capteur FF et à vocation amateur : Le FF que nous sommes nombreux à appeler de nos voeux !"

      Bravo, tu as inventé le D610...

    • Non, le D610 est le pendant du D7100 en capteur FF.
      On attend donc le pendant du D5xxx avec capteur FF et pentamiroir ou... EVF !

    • Si le D400 devait prendre la "succession" du D300 ou du D7100, il serait nécessairement un boitier expert. Or ce boitier FF expert existe déjà, et c’est bien le D610, soit le vrai successeur du D300 (même gamme de prix à leurs sorties respectives).

      Ou alors, si le D400 sort vraiment pour définir une toute nouvelle gamme FF amateur, ce qui en effet est fort probable, ça voudrait dire que Nikon remettrait un peu d’ordre (ouf !) dans sa nomenclature un peu chamboulée par l’arrivée du FF. Et dans ce cas présent, on aurait donc ceci :

      D4 : FF Pro
      - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
      D8xx : FF Semi Pro / Pro
      D6xx : FF Expert
      D4xx : FF Amateur
      - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
      D7xxx : APS-C Expert (à l’instar du D300, suis pas sûr que cette gamme survive)
      D5xxx : APS-C Amateur
      D3xxx : APS-C Débutant

      A noter que les FF sont en pair, et les APS-C en impair, ce qui exclurait un éventuel D500.

    • Non non non !
      Je n’ai pas parlé d’un boîtier nu, mais d’un reflex FF couvrant du 28 au 450mm !!!
      Elle est où votre optique là ?
      Et pour moins de 800 € s’il vous plaît.

      Parce que en APS-C ça existe déjà, pour un prix inférieur à 800 €, un encombrement et un poids mesuré.
      ( chez ceux que vous n’aimez pas et qui vous font rigoler chez Canon ... ).

      Parce que pour l’acheteur lambda, c’est déjà un bon prix, 800 €.

    • Pour 800 €, t’as plus rien ! Sony vient de pondre un RX10 couvrant virtuellement le range de 24mm à 200mm avec un capteur 1" pour 1200 $.

      Si Nikon /Canon ou Sony sortent un boîtier FF nu à 1000 €, ce sera déjà une performance.
      Pour obtenir un FF avec des focales couvrant 28 à 450mm, il faut rajouter un 28-300/3.5-5.6 AFS VR à 980 €...ou se contenter d’un Tamron 28-300 VC (450 € officiellement)
      et ne pas oublier le mode crop...

    • " pour 800 €, t’as plus rien " ... on ne doit pas vivre dans le même monde alors, parce que moi j’ai eu.
      En APS-C, qui tient dans une modeste sacoche en bandoulière.
      Donc, il y a bien encore un marché pour ce type de produit.

  • chacun voit évidement midi à sa porte ... mais la bonne nouvelle, c’est la première apparition de l’expeed4.
    Voila de quoi enfin envisager un boitier 24MP à grosse rafale, un d800 a 8 images/s et un D4 sur-pixelisé ...
    De plus si c’est le capteur est le même que le D7100, on va pouvoir avoir une idée précise du gain qualitatif apporté par cette nouvelle capacité de traitement
    J’attends impatiemment la suite ;-)

    • Tout a fait d’accord et j’espère que ce nouveau processeur sera la vrai surprise. Il va falloir voir ce qu’il donne dans les hauts iso, les compact ont fait de gros progrès dans ce domaine. Peu être permettra il de rattraper un peu le retard qu’a pris nikon en vidéo, enfin une mise au point fluide en live view ?

    • ce qu’on peux attendre c’est
      - en premier puisque c’est la vidéo qui vous intéresse, du 60p en full HD (donc de beaux ralentis, c est dans la fiche technique)
      - la capacité à tenir des rafales importantes même avec des boitiers sur pixelisés , un futur D800 boosté et un D4 surpixelisé etc
      - probablement un gain en haut ISO ...

      c’est un autre module qui gère l’AF à contraste de la video ... pas de miracle a attendre
      mais le 60p en FULL HD devrait plaire au vidéastes

  • Toujours pas de 2ème molette pour modifier à la volée ouverture et vitesse ...

    Le moindre des Pentax l’a !

  • Malheureusement dès le début de l’article, "..Nikon présente son D5300, reflex amateur ..."

    Je trouve cela très condescendant et prétentieux
     :(

    Vous semblez oublier que l’intérêt pour les caméras "Big body" sont en pente descendante.

    • Il y a plusieurs catégories de reflexes :
      - débutant
      - amateur
      - expert
      - semi-pro
      - pro
      - monobloc
      - et j’en oublie sûrement ...

      Le reflex débutant peut se trouver en neuf sous la barre des 300 €, jusqu’au monobloc pouvant avoisiner les 6000 €.
      ( et même beaucoup plus pour les modèles " moyen format " )

      C’est une façon de départir les reflexes entre eux en fonction de leurs fonctionnalités et de leurs caractéristiques propres.

      Il n’y a donc pas de ton condescendant à appeler un reflex " reflex amateur ".

    • "Amateur" n’est pas un qualificatif, mais un segment, ou un positionnement stratégique définissant une gamme, justifiant un certain prix par rapport à une autre gamme, des fonctionnalités/capacités particulières, et un certain niveau de finition. Rien de condescendant ou de prétentieux là-dedans...

      Et certes, la tendance est à la miniaturisation, mais non les gros appareils photos ne sont pas sur la pente descendante, dans la mesure où les ventes de boitiers à XXXX€ ont toujours été minimes (pyramidales) par rapport aux appareils aux prix disons plus démocratiques.

    • Je ne vois rien de condescendant le fait de qualifier le D5300 de reflex amateur. C’est la terminologie habituellement utilisée pour ce type de boîtier.
      Chez Canon, les modèles comparables s’appellent 700D ou 100 D.

      Qu’est-ce-qui vous fait croire que l’intérêt du public pour les "big body" sont en pente descendante ???

  • C’est bien vrai cela, pourquoi s’arrêter à mi chemin, Nikon aurait pu int&grer dans son boitier un lave vaisselle et un aspirateur pour pour faire la vaisselle et le ménage, que de temps gagné !

  • Mon D5300 fait systématiquement la mise au point à côté aux courtes distances ; même sur pied, en utilisant le collimateur central et avec TOUS mes objectifs ! Quelle jolie merde, ce machin !!

  • Toujours pas de 2ème molette pour modifier à la volée ouverture et vitesse ...C’est bien vrai cela, pourquoi s’arrêter à mi chemin, Nikon aurait pu int&grer dans son boitier un lave vaisselle encastrable et un aspirateur pour pour faire la vaisselle et le ménage, que de temps gagné !

Les optiques Nikon