Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nikon Df et optiques Sigma : même sentence que le D5300

05/12/2013 | Benjamin Favier

Rebelote. Après les problèmes d’autofocus et de stabilisation en mode LiveView, identifiés sur le D5300 lorsqu’il est employé avec des optiques Sigma motorisées, il semblerait que le Df souffre à son tour des même maux…

Décidément, l’histoire a tendance à se répéter… même sur un court laps de temps ! Il y a environ deux semaines, Sigma a diffusé une information relative à l’utilisation de ses objectifs motorisés sur le D5300 : l’AF et la stabilisation (pour les optiques OS) ne fonctionnent pas en mode LiveView sur le reflex Nikon. Sigma proposera ainsi très prochainement une mise à jour de firmware pour résoudre ce problème : les possesseurs du Dock de la marque pourront y remédier eux-mêmes.

Cette fois, c’est le Df qui est concerné. Mais le phénomène s’accompagne d’une légère nuance : le dysfonctionnement se produit non seulement avec les optiques Sigma à motorisation interne, mais également avec certains modèles dépourvus de motorisation. La marque a établi une première liste sur son site :

- 8 mm f/3,5 EX DG Circular Fish-eye
- 15 mm f/2,8 EX DG Diagonal Fish-eye
- 20 mm f/1,8 EX DG Aspherical RF
- 24 mm f/1,8 EX DG Aspherical Macro
- 28 mm f/1,8 EX DG Aspherical Macro
- 50 mm f/2,8 EX DG Macro
- 70 mm f/2,8 EX DG Macro

La marche à suivre pour résoudre le problème est identique à celle décrite pour le D5300. Sigma précise toutefois qu’elle ne sera peut-être pas en mesure de mettre à jour le firmware des optiques à leur sortie, sans fournir pour l’instant plus d’explication. Nous en saurons plus dans les prochains mois, à l’issue des premiers retours. Quoiqu’il en soit, les optiques en monture Nikon qui sortiront désormais des usines, porteront l’une des trois mentions suivantes : « D5300 compatible » ; « D5300, Df compatible » ; « Df compatible ».

- Le site de Sigma

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • En lisant votre article on dirait que c’est de la faute de Nikon, l’article est illustré avec des visuels de boitier Nikon et le texte est ambigu. Pourtant Nikon n’est pas sensé faire des boitiers adapté aux optiques Sigma...?

    • Bonjour,
      il est bien précisé que Sigma s’engage à fournir des mises à jour de firmware. Et non Nikon. Pour ce qui est de l’iconographie, le Df étant la principale « victime », je ne pense donc pas qu’il soit absurde de l’illustrer ainsi.
      Cordialement,

  • " il semblerait que le Df souffre à son tour des même maux… "

    En effet, vous laissez penser que c’est Nikon qui pose problème.

  • L’illustration judicieuse aurait été un boîtier Nikon Df équipé d’un objectif Sigma.

  • En fait, je suis dans l’ambiguité aussi.
    On peut considérer que Nikon ne doit aucune obligation quant à l’utilisation d’objectifs SIGMA ou autres. Par contre, ce serait vraiment bête de ne pas y penser et surtout d’ignorer les millions d’utilisateurs de cette marque d’objectif.
    pour moi, c’est là que le mât blesse.
    Ce sera tout simplement se tirer une balle dans les pieds à mon avis, et donner un grand avantage à ses concurrents.

  • Nikon ne serait’ il pas en train de verrouiller son système pour dissuader ses utilisateurs d’utiliser les optiques Sigma.

    La montée en qualité de cette marque les inquiète ou les gène peut-être.

    Pour l’illustration de cet article, il suffit d’ajouter un objectif Sigma à côté du Df et le tour est joué.

  • Ne serait-ce pas aussi une réponse déguisée à Sigma de la part de Nikon pour l’affaire du " vol de brevet " concernant la stab des objectifs de Sigma " copiés " sur celle des objectifs Nikkor ?

  • D’accord avec polipok : nikon ssouffre des memes maux....., c’est insinuer que nikon est a l’origine du probleme. Vous auriezdu titrer : autres incompatibilités logicielles des optiques sigma avec les boitiers nikon récents. Personne n’oblige les gens a acheter des optiques qui ne sont pas d’origine et ainsi de s’exposer a des problèmes. Il en est ainsi dans bien des secteurs de l’economie et il n’est pas rare de lire dans les notices qu’en cas d’usage de matériel non d’origine, desproblemes peuvent survenir. Avec la montee en force des MàJ logicielles quasi permanentes, on va de plus en plus etre confronté à cette nouvelle forme de "blocages" et d’obsolescence.

  • Pour BP et FRED2 : arrêtez la paranoïa. Ce genre de probleme de logiciel existait bien avant la sortie du d5300 et du DF. On a vu ainsi des 120-300 dont l’autofocus ne fonctionnait pas correctement a cause d’une déficience logicielle. Quant a la montee en qualité, oui, bon, c’est mieux qu’avant mais des tests sérieux ont quand meme mis en avant des problèmes d’autofocus entre autres avec le 35f1,4, pourtant bien construit. Il y a bien une solution a ce probleme : n’acheter que des optiques d’origine, ce que je fais. Je préfère un bonne optique Canonikon d’occasion a un sigma neuf pour ma.part, mais c’est mon choix.

  • Pour X

    Inutile d’être excessif ; paranoïa n’est pas l’expression adaptée.

    Vous ignorez apparemment le problème rencontré par les utilisateurs de D3100.
    La dernière mise à jour du firmware de ce boîtier interdit l’utilisation des batteries concurrentes compatibles.

    A méditer !!

  • Je pense qu’il aurait fallu mettre un produit Sigma plutôt qu"un produit Nikon pour illustrer le propos . Sigma souhaite distribuer des produits "adaptables" c’est à lui de faire en sorte que cela fonctionne . J’ai eu dans le passé des produits Sigma dont j’étais tout à fait satisfait . Plus qu’hier ,je pense que les marques (toutes confondues ) font plus dans le "business " que de garantir la satisfaction des consommateurs. C’est pourtant nous qui consommons ! Alors faisons le raisonnablement sans courir après le nouveau truc ( attendons un peu qu’il s’affine ......comme un fromage et il sera meilleur ! )

  • Exact.

    Ils y en a même qui pré-commandent ces matériels avant qu’ils soient disponibles.
    Ensuite, ils se plaignent de dysfonctionnements.

    Dommage que le discernement ne se vende pas en comprimés.

  • Il ne faut pas inverser l’origine du problème.
    Ce sont bien les optiques Sigma qui ne s’adaptent pas sur ces boîtiers et non le contraire.
    A Sigma donc de résoudre ses problèmes.
    J’ajouterai même que si cette incompatibilité partielle était voulue par Nikon, ce serait de bonne guerre.
    Les boîtiers Nikon sont conçus pour recevoir des optiques Nikon et ceux qui choisissent à la place des Sigma ou autres optiques adaptables prennent des risques en contrepartie d’un moindre prix.
    C’est un choix.
    Le commentaire qui suit immédiatement le titre de cet article est à mon avis injustifié et mal venu au sens où il attribue la responsabilité de la situation à Nikon.

  • Dans tous les cas, nikon a raison. Effectivement, je confirme que le problème d’incompatibilité avec les batteries autres que nikon existe et c’est logique. Ces batteries sont en general moins performantes car elles offrent un amperage plus faible donc une tenue plus courte. Vous payez moins cher certes mais pour des performances inférieures. Il en va de meme pour les sigma.qui nous dit qu’après sept années, les optiques sigma ne sont plus réparables ? personne et pourtant, c’est la vérité. combien d’optiques nikon vieilles de vingt ans sont elles encore sur le marché car réparables ? Tout est dit.

  • Foutaise.

    Accepteriez vous que votre voiture ne fonctionne qu’avec une seule marque de carburant ou de pneus imposés par le constructeur ?

    Et vous admettez qu’une batterie ou un objectif d’une autre marque soit inutilisable sur le boîtier d’un fabricant qui protège son chiffre d’affaires.

    Où est le bon sens dans tout cela ?