Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nikon Df : fan des années 80

05/11/2013 | Franck Mée

Les années 80, ce n’est pas que U2, Full metal jacket et François Mitterrand. C’est aussi les derniers appareils photo de l’ère pré-électronique, avec les Nikon FM et FA. C’est cet esprit que veut ressusciter la marque aujourd’hui, avec son nouveau Df : un boîtier numérique, mais à l’ancienne.

Présentation

Nostalgie d’appareils réputés historiques ou goût pour les design indémodables, le rétro est à la mode. Fujifilm et Olympus, en particulier, ont beaucoup capitalisé sur des looks évoquant des appareils anciens : le X-Pro1 lorgne du côté des télémétriques, les OM-D reprennent les angles des reflex à pentaprisme...

Les poids lourds des reflex ne semblaient guère attirés par ces retours vers le passé. Canon et Nikon continuent en effet à fournir des gammes de reflex aux lignes arrondies, en mettant en avant leurs écrans orientables et leurs modes vidéo. Dans cette vague de néo-rétro, seront-ils les derniers bastions du modernisme ? Nikon a décidé que non : la marque nous propose de revenir directement au début des années 80 avec son nouveau Df, un reflex anguleux, destiné uniquement à la photographie et bien équipé pour les réglages manuels.

Un FA numérique ?

Le premier coup d’œil sur le Df est plutôt sympathique. Son prisme taillé à la serpe, ses commandes manuelles, son capot gris (pour la version chromée, dont le pentaprisme reste recouvert façon croûte de cuir), tout cela fleure bon le temps des boîtiers mécaniques, indestructibles et capables de fonctionner sans piles, avec la seule énergie du pouce du photographe. Esprit des Olympus OM-1, Minolta SR-T101, Pentax MX et autres Nikon FM, es-tu là ?

À regarder de plus près, c’est en fait en héritier du Nikon FA que le Df se place. Pour mémoire, le FA était un appareil particulièrement sophistiqué, le premier à proposer les modes PSAM chez Nikon, et il affichait des indications d’exposition grâce à une couche de cristaux liquides dans le viseur — en 1983, c’était encore exceptionnel — et était le tout premier reflex à mesure d’exposition multizone.

Du FA, le nouveau Df reprend bien des choses, à commencer par la disposition des éléments : bague de sensibilité et correction d’exposition concentriques à gauche du prisme, barillet des vitesses à droite avec synchro-X et pose B séparées, deux commandes entre l’objectif et la petite poignée, la prise flash de studio au-dessus du verrouillage d’objectif, et même le filetage pour un déclencheur souple sur la commande de prise de vue. De face et de dessus, on s’y croirait, à un détail près : le levier d’armement laisse la place au sélecteur PSAM, libérant un espace pour un écran de contrôle minimaliste (vitesse, ouverture, capacités de la batterie et de la carte mémoire).

De dos, en revanche, l’illusion disparaît : le Df est bien un boîtier numérique, avec un large écran, des connexions USB, HDMI et télécommande, une série de touches de réglages, un trèfle de navigation... Il a également deux molettes de réglages, ce qui peut paraître un peu chargé puisqu’il dispose déjà de molettes dédiées à la sensibilité, à la correction d’exposition et à la vitesse d’obturation : il ne reste donc plus que l’ouverture à placer sur les deux molettes restantes...

Un D4 mécanique ?

La base électronique est celle du D4, avec un capteur format 24x36 mm de seulement 16 Mpxl (soit des photosites d’un peu plus de 7 µm). Comme le D4, le Df est ainsi capable de monter à 12 800 Iso nativement, et jusqu’à H4 en extension — soit un équivalent 204 800 Iso.

Il faut tout de même noter une différence : le Df a été étudié pour diminuer sa consommation électrique et augmenter son autonomie, un peu à la façon dont les premiers reflex électroniques pouvaient fonctionner de manière totalement mécanique en renonçant aux automatismes. Ici, c’est l’obturateur qui est modifié, réduisant la rafale à 5,5 im/s (contre 10 im/s sur le D4) et l’obturation au 1/4000 s.

Intéressant ? À voir : la batterie est la EN-EL14, qui équipe également les D3200 et D5200. Avec ses 7,7 Wh, celle-ci fait pâle figure face aux EN-EL15 du D7100, D610 et D800 (14 Wh), sans même parler de l’EN-EL18 du D4 (22 Wh !). Nikon annonce tout de même 1400 photos selon les normes CIPA, mais il faut d’abord noter que le Df est ici avantagé par l’absence de flash (la CIPA impose son utilisation une photo sur deux lorsqu’il est présent) et ensuite se demander si dès lors, la batterie du D7100 n’aurait pas effectivement permis de partir en rando une semaine...

Nikon peut également faire valoir l’absence de vidéo, qui ravira ceux qui sont convaincus que cette fonction augmente le prix ou diminue l’autonomie des appareils. Mais en réalité, le Nikon Df conserve la possibilité de viser sur l’écran : dès lors, la consommation électrique est comparable à celle d’un enregistrement vidéo, et l’économie financière est douteuse puisque le processeur doit rester capable de gérer un flux continu de 30 images par seconde : seule la compression H.264 (en fait incluse dans les derniers processeurs) et la gestion du son sont évités...

Et puis, est-il justifié de conserver autofocus à 39 points et système d’exposition du D610 ? Là encore, le D7100 fait mieux avec l’AF à 51 collimateurs du D800...

Au final, le Df est ainsi un mélange de D4 et de D610, privé de certaines fonctions (vidéo) mais pas d’autres (LiveView), dont les ajouts ergonomiques viennent perturber la logique d’ensemble (les deux molettes de réglages des reflex numériques côtoient les barillets à l’ancienne des reflex argentiques), et qui veut améliorer l’autonomie en utilisant une batterie d’entrée de gamme... Le tout, pour 2 899 € avec un 50 mm f/1,8 G — donc une optique sans bague de diaphragme, sur un appareil visant les habitués du tout manuel...

- Le site de Nikon

Premier avis

Des semaines de rumeurs, un "teasing" insistant à base de vidéos intitulées "Pure photography", des messages comme "les bonnes choses prennent du temps, elles valent la peine d’attendre" et "il est de retour dans mes mains"… Tout cela pour un capteur de D4 dans un châssis de D800 déguisé en FA, avec une bague de vitesses et pas de flash intégré ?

Nous aurions beaucoup aimé un reflex dans la lignée du FM, capable de fonctionner de manière largement mécanique (avec, pourquoi pas, un armement manuel, quitte à ne l’utiliser qu’en option, comme avec les moteurs d’entraînement des années 80) en réduisant la consommation électrique aux éléments qui ne peuvent s’en passer : capteur, processeur et carte mémoire.

Mais ici, Nikon semble avoir choisi la voie de l’entre-deux, sans choisir ou en accumulant des solutions concurrentes comme lorsque les premiers automatismes ont été empilés sur les contrôles manuels pré-existants. Sur le FA, la concomitance entre sélecteur PSAM et sélecteurs manuels de vitesse et d’ouverture venait de la nouveauté ; ici, il s’agit d’une redondance passéiste, loin de la logique de vrai retour aux bases des Fujifilm X-Pro1 et X-E1 par exemple. Le tarif, enfin, reste très proche d’un D800 pour un appareil techniquement moins avancé, doté d’une batterie moins généreuse et dépourvu de flash intégré...

Fiche technique

  • Capteur : CMOS 24x36 mm, 16 Mpxl
  • Protection du boîtier : oui
  • Stabilisateur : -
  • Définition maximale : [24x36] 4928x3280 pxl ; [APS] 3200x2128 pxl
  • Monture : Nikon F avec couplage AI
  • Vidéo : -
  • Sensibilité : 100 à 12 800 Iso, extensions de 50 à 204 800 Iso
  • Formats de fichiers : Nef, Jpeg
  • Autofocus : Détection de phase sur 39 points dont 9 croisés
  • Mode d’exposition : PSAM
  • Type de mesure : TTL sur 2016 points RVB
  • Bracketing d’exposition : 5 im sur +/- 3 IL
  • Vitesse : 1/4000 s à 4 s, B, T
  • Rafales : 5,5 im/s
  • Balance des blancs : NC
  • Contrôle du flash : iTTL
  • Flash intégré : -
  • Visée : Reflex pentaprisme, 100 %, 0,7x
  • Moniteur : TFT 3,2", 921 kpts
  • Stockage : SD, SDXC, SDHC
  • Interfaces : USB, HDMI, prise synchro flash, télécommande, déclencheur souple
  • Alimentation : Batterie Li-Ion EN-EL14 (autonomie annoncée pour 1400 photos)
  • Dimensions/poids : 143,5 × 110 × 66.5 mm / 710 g nu, 765 g avec accu et SD

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Tout de meme le capteur du d4. Objectif sans diaph, et alors ? Il en reste des tonnes des objectifs avec diaph chez nikon ! Accu à autonomie limitée ? C’est à dire ? Combien de vues ? 500 ? Cet appareil semble bien etre un appareil qui laisse le temps de la,réflexion au photographe quipeut intelligemment régler plus finement avant de prendre ses photos, donc, logiquement,il enprendra moins. Il faut’ aussi savoir qu’une comparaison entre le d800 et le d4 au point de vue netteté n’a pas forcement ete a l’avantage du d800. Avoir un vrai appareil photo avec des réglages fins immédiatement accessibles et un excellent capteur nepeuvent nouS laisser indifférents.je vous trouve un peu sévère mais c’est peut etre quelque part vrai qu’on s’attendaitplus à une approche FM / FE qu’à une approche FA !

  • Idée géniale que de revenir aux fondamentaux un peu éclipsé par l’avènement (forcé ?) de la vidéo dans nos chers appareils photo.
    Oui Nikon a fait un appareil pour photographier, et uniquement pour faire de la PHOTO, enfin ! sauf que ....
    Sauf que le prix est tout simplement astronomique (encore une fois !!!) pour un appareil dont l’obsolescence programmée lui laisse à peine 2 ou 3 ans de vie.
    Qui aurait imaginé que l’implantation de la vidéo coûta si peu ! ou que l’aspect vintage se paye si cher !
    Malgré cela l’engin reste diablement irrésistible ! reste à voir l’autonomie....

    • Qui aurait imaginé que l’implantation de la vidéo coûta si peu !

      Ben... Tout le monde — les constructeurs, la presse, tous ceux qui ont regardé comment c’est fait à l’intérieur.
      La vidéo, c’est juste des fonctions logicielles, et les puces de traitement intègrent carrément les codecs depuis quelques années déjà. En fait, l’Expeed 3 gère lui-même la compression H.264 dans les D4 et D800, la fonction est probablement juste désactivée sur le Df faute d’entrée son — à moins que Nikon ait une version spécifique, dépourvue d’encodeur, du processeur pour ce boîtier, mais ça serait relativement étonnant.

  • un peu bidon votre premier avis, les gens sont tjs à critiquer et sont jamais content, c’est bien les français !!

  • ( Je me renomme en Fred2 puisqu’il y a déjà un Fred )

    Pour un prix élitiste, le capteur du D4 et un parti-pris résolument tranché, j’aurai mis un obtu montant au 1/8000ème - 30s et un viseur x1 ou tout du moins qui s’en rapproche !
    Sur ce type de boîtier, moi je voudrais voir grand et clair dans un vrai viseur, pas un trou de serrure comme le numérique nous l’impose depuis trop longtemps !
    Là, 1/4000ème -4s un un viseur x0,7, une mesure sur 2076 pts quand des APS-C proposent jusqu’à 86000 pts, 39 collis quand un D7100 en propose 51, il n’y a pas comme un loupé, non ?

    ( PS : je pense que ce doit être 4928 x 3212, et non 4928 x 2280 )

    • Bonjour,

      je trouve le prix un peu élevé effectivement.. mais compte tenu de sa probable plus faible diffusion que les D6xx ou D800x, ça me parait logique, industriellement parlant. L’initiave de Nikon me parait plutôt bonne à vouloir faire un appareil plus costaud rappelant les boitiers argentiques des annérs 70 et 80.. le problème ici est surtout l’obsolescence qui sera atteinte rapidement ; mais ça c’est une donnée fondamentale du numérique, quasiment inévitable.

      Je ne voudrais pas faire de pub pour les EOS de Canon, j’ai aussi du Nikon que j’aime bien, mais pour ce qui concerne le viseur mettez donc un oeil au viseur du 5D MkIII et vous verrez qu’il est possible de proposer dans le monde du numérique un vrai viseur de très grande qualité aux dimensons plus que généreuses. A part un certain Leica dont le prix est hors de portée de l’amateur qui n’a pas gagné au Loto, c’est le meilleur que j’ai vu à l’heure actuelle toutes marques et catégories confondues.

  • mouais ...
    un capteur de 16 Mpxl, fusse t-il du D4, ne m’impressionne pas plus que ça.
    La fourchette des vitesses est un peu étriquée (avec un objectif f/1.8 on sera plus vite au 1/4000s - et 4 secondes, c’est court ! surtout quand on prend la peine d’intégrer une prise pour déclencheur souple ;).
    Presque 800 gr sans objo, rafale moyenne, pas de flash, un live view sans écran orientable, pas de vidéo, ... et un accu dramatiquement chiche que j’utilise en vidéo avec un D5200 et que je passe mon temps à charger
    Malgré ça, il est chouette, et me rappelle mon premier Nikon. Mais ça ne suffira pas à me le faire acheter ... surtout à ce prix
    Marco

  • Raté.
    Depuis quelque temps malheureusement chez Nikon, on prend un peu à droite à gauche, on mélange bien et on attend de voir ce que cela donne, en faisant croire que c’est novateur, voir génial. Le tout à un prix grotesque comme justifiant. Au départ l’idée était excellente, mais pourquoi faire simple quand on peut faire marketing. A quand un FM simple, léger, petit, joli, avec à l’intérieur du qualitatif et pas un faux mélange de D4, D600, Dxxx, à un prix raisonnable. (voir Fuji) A le rétro, c’est bien, c’est à la mode, mais c’est un prétexte.
    Dommage.

  • La victoire du faux-semblant.
    "Lipstick on a pig", à molettes et en chrome.
    Je travaille avec du matos Nikon depuis 1978.
    J’ai des FM, F3, F4, FM3A en parfait état. De vrais outils de travail.
    Rien à voir avec la Df.
    La Df me paraît la pseudo-pro Nikon la moins honnête de ces 35 années. Ce n’est même pas du rétro, que de la frime et du pseudo.
    Tout est recyclé, rien n’est repensé.

    Sony a fait preuve d’une capacité certaine à se remettre en question. Même Leica l’a fait, avec la M "Typ 240". Nikon, zéro.
    Même si la Df devient un succès commercial, elle marquera le point d’inflexion d’une marque qui se regarde le nombril au lieu de proposer des solutions.
    Nokia, Blackberry, Nikon…

    • Il est vrai que ce DF, n’apporte trop rien a a la gamme actuelle tout en se positionnant sans faire de l’ombre a aucun autre boitier de la gamme...
      Capteur du D4 a finir d’amortir, mecanique du D610 (avec une couverture D’AF limite), batterie du D3200/D5300, quasi un "savant" assemblage de toute la gamme...
      Des molettes de commandes qui me paraissent assez difficile a utiliser boitier a l’oeil... vraiment bizarre

  • En tant que photographe sur le terrain ma relation permanente avec le public est tributaire des outils que j’utilise.
    Equipé du D3 et D800, dans des lieux sensibles la seule vue d’un objectif plus long que ceux communément utilisées m’amènent à me justifier sur les raisons d’une prise de vue et ou de ma présence. Je ne suis pas chétif, impressionne mais bien des cas de figure m’ont amené aux limites des mains.
    Avec l’avènement des série V de Nikon, j’espérais entrevoir l’ébauche d’une direction et l’arrivée future d’un appareil compact et léger compatible 24x36 et monture F.
    Rien n’y fait la série V a plus de 3 ans d’age et rien n’apparait. Même un APS-C m’aurait suffit.
    J’ai dû craqué pour un Fuji X-E1 en complément, je ne rencontre plus ce problème, mais au fond de moi j’ai toujours espoir.

    Cette annonce n’apporte dès lors, malgré tous les Salem Alek, les pubs et images d’un retour à l’instinct des touches immédiates, rien de bien neuf
    Cet appareil reste encombrant ! Une déception encore.

    Chef opérateur de formation, le débat sur la présence ou non de la vidéo dans un réflex me semble stérile. J’ai eu loisirs de débattre avec des amis qui bataillaient pour séparer la notion de photographie et de vidéo. Les vrais questions concerneraient le fait que cette fonction pourrait polluer les fonctions photos hors ce n’est pas le cas, les boutons et accès sont bien distincts, et le prix abaissé ne semble pas pris en compte par Nikon.
    Les capteurs CMOS le permettent alors ne nous privons pas de la vidéo, même le dernier Leica M y est venu, Vincent Munier y est venu, Charlie Chaplin ou Stanley Kubrick n’ont pas eu l’occasion de s’en saisir. J’utilise cette fonction avec jugement, elle apporte la magie du mouvement et depuis peu du son.

    Ne soyons pas rétrograde, la vidéo est un plus, les POM sont une nouvelle forme d’expression et un mauvais reportage photos peut devenir une excellente POM.

    • En quoi ce boîtier peut-il m’aider à produire de meilleures photos ?
      Faisant du reportage social dans le milieu hospitalier (urgences la nuit notamment), disposer d’un boîtier qui permette d’obtenir des vitesses élevées (au moins 1/125 et plus) avec un diaph fermé (5,6), c’est un avantage essentiel dans mon cas.
      J’ai abandonné l’idée du M car trop limité en haut Iso (donc diaph trop ouvert) et le Nikon D4 car beaucoup trop intrusif, malgré un vieux 35 F2 monté dessus.
      Malgré mon choix actuel du D800E, le DF fera très surement mieux que ce dernier pour mon besoin pour un prix et un encombrement sans comparaison avec le D4.

      Je pense donc que pour celui qui fait des photos dans des conditions d’éclairage difficiles et qui a besoin de jouer de la vitesse et du diaphragme sans rester au 1/30 et à F2, ce boîtier est une aubaine...

  • Très très beau raté sur toute la ligne, moi qui espérait retrouver un peu de mon nikkormat et de mon F2 que je connait sur le bout des doigt et les yeux fermés. Et rien qui ne ressemble à un appareil photo qui est fait pour faire de la photo mais bien une usine à gaz de plus qui est hors de prix et qui n’a que le look d’un ado boutonneux. Complétement à l’opposé de se qu’il laissait entrevoir. Un beau coup de pub mais qui ne passera pas auprès des connaisseurs de belle mécanique. Complétement sans intérêt...
    Fuji est a mon avis le seul a avoir compris.
    Réaction à chaud et sans compromis pour une marque qui fut autre chose...
    J.Pot

  • Aux nostalgiques des "vrais" APN (soit sans vidéo, WIFI, GPS, grille-pain intégré) qui sont fatigués de la course à la technologie des fabricants qui ne va jamais dans le sens que l’on souhaiterais et qui appellent de leurs vœux un plein-format à moins de 1500€ je rappelle que l’on trouve aujourd’hui des D700 en occasion et en état neuf pour environ 1000 € !!!....
    Cet appareil est une tuerie pour qui souhaite se consacrer uniquement à la photo sans s’encombrer la tête de fonctions inutiles et son disque dur de fichiers méga-volumineux....
    Dans le marché actuel complétement fou (surenchère de pixels, de fonctions "techno-geek", de prix...) cet appareil reste pour moi un must pour faire de la photo dans presque n’importe quelles conditions à un tarif ultra compétitif !

    • On trouve même des 5D à 500-600 € d’occasion ! ;-)
      ...Et les gens n’en veulent pas (parce que d’occas, parce que pas de LV,pas de cinoche, isos max "dépassés".

      Sinon, on trouve déjà des 6D à 1499 € "à la régulière" et on finira bien par trouver des D610 à moins de 1500 €....une fois les stocks de D600 écoulés.

      Sinon on est à peu près sûr de trouver des reflex numériques "amateurs" NEUFS à 1000 € dès l’année prochaine...

    • Oui, ok, et alors ? Je ne voispas le propos ???? Vous voulez dire par la que le DF est trop cher ? Qu’est ce que ça peut vous faire, vous ne jurez que par canon. Les nikonistes qui ont envie de taper 2800 euros avec l’optique (seulement disponible tel quel mais tiens je croyais que les ventes groupées étaient considérées comme achat forcé donc ILLEGALES ????) , ceux qui n’en ont pas envie, achèteront un d610 ou un d800 d’occase. Point. C’est tout. Pas lapeine de débattre sur un produit inclassable. Les deux seuls points techniques négatifs que je lui trouve a part le prix surfait de 20 pcts, c’est sa batterie un peu limitée et son obturateur un peu étriqué. Quant à son usage sur le terrain , j’attends les premiers avis d’utilisateurs pour voir ce que cet ovni a dans le ventre. Critiquer avant d’avoir essayé , c’est pas honnête.

    • Un D800 se trouve aujourd’hui NEUF pour 2100 € en SP.
      Il est là le problème.
      Vous pouvez toujours attendre un D610 d’occas...mais il faudra être patient.

      Quant à ma comparaison avec Canon, ce n’est pas parce que je suis canoniste que je le compare au 6D.
      Je constate qu’on a pratiquement la même chose chez Canon (autonomie quasi identique, même poids, viseur un peu plus étriqué-97% !!!-1/4000"-100.000 isos)
      pour 1499 € en SP.

      Donc oui,la proposition de Nikon fait tache en novembre 2013.

      Vous voudriez ramener systématiquement mon avis à ma nikophobie présumée.
      Ben non, ça marche pas. Lisez les commentaires des journalistes et des professionnels du net : Ils sont unanimes pour dire qu’il y a quelque chose qui cloche dans ce boîtier.

      Dans 6 mois si tout va bien des reflex FF risquent de débouler pour 1000 € avec le 1/4000" et qui aurons l’occasion de comparer les résultats obtenus avec un 50/1.8 EF à 95 boules.
      On verra quelle sera la cote de votre Df. Amha, il va dévisser grave...

      D’ici le 15 novembre, il y aura l’alpha 7 qui va débouler. On trouve déjà des offres à 1350 €. L’obtu grimpe à 1/8000".

      Non, désolé, AUCUN PROFESSIONNEL ne défendra ce boîtier à ce tarif, vu le contexte actuel.

  • Pour Franck Mée.
    Pour précision de la fiche technique : la vitesse est de 1/4000 à 4s en mode molette par pas de 1 EV. Elles est de 1/4000 à 30 s en mode 1/3 step. Dans ce cas, on doit activer le choix des vitesse par la molette arrière (à confirmer) - Voir la brochure sur le site Nikon (en anglais...). Cette extension est utile dans les cas de très faible lumière sur pied. A fortiori si on fait un bracketing dans ces conditions.

    Sinon, cet appareil n’est-il pas le vrai remplaçant du D700 ? Dédié exclusivement à la photo avec le capteur du modèle pro en cours (D4). Quant au désign pseudo-rétro, chacun appréciera. Ce qui sera déterminant, ce sont les tests poussés que ne manqueront pas de faire nos revues préférées dont "le monde de la photo". J’attend avec impatience l’appréciation ergonomique, la qualité d’image et le bruit au déclenchement... très sensible en concert.

    Pour le prix : Nikon teste toujours le marché en démarrant avec des prix forts, Si tout le monde se précipite pour Noël, les prix resteront élevés, sinon c’est le prix de la rue qui l’emportera. Si cet appareil nous intéresse, restons patient... environ 6 mois... mais j’ai peu de chance d’être entendu ;-). Les marketeurs ont fait leur travail plutôt bien... aux acheteurs de faire le leur...

  • MDR !

    Tous les canonistes boivent le saké en ricanant !

    Nikon vient de recréer le 6D (le reflex le plus léger du marché) avec UN AN de retard et pour 2x plus cher (Le 6D se trouve à 1499 € de manière parfaitement régulière ) !

    Une fois de plus, Nikon nous fait une nouvelle crise de "nikono-traditionnalisme" en donnant moins à sa clientèle(pas de cinoche,pas de GPS, pas de Wi-fi)...pour plus cher que la concurrence.

    L’autonomie poussée à 1400 tofs ? Quel exploit ! Un 6D est donné pour 1080 tofs.
    On est encore loin de l’autonomie des reflex argentiques:Canon annonçait une autonomie de 115 films pour son EOS 30, soit 4140 tofs (sans flash).
    Il reste de la marge pour la "Pure photography" !

    La dernière fois que Nikon a réveillé la nostalgie de sa clientèle "conservatrice", c’était avec le fameux 45/2.8 AiP, le fameux Tessar qui fait moins bien qu’un double-Gauss
    ....mais pour 6x plus cher !

    Tant que des vieux séniles resteront à la tête de la direction de Nikon, cette boîte ne risque pas de redevenir Nº1 mondial du DSLR...

    • CRITIQUER, CRITIQUER, CRITIQUER, CRITIQUER....................

      Ne savez que CRITIQUER.

    • Le capteur du D4est TRES nettement supérieur a n’imprte quel capteur canon. Mais soit, il ne faut pas a mon sens comparer un nikon a un canon car c’est absurde dans la mesure où dans le créneau FF, tout le monde est déjà équipe en optiques et donc dans son ssysteme. Il faut donc comparer éventuellement ce Df à un autre boitier de la gamme mais comme il est plutôt atypique, je n’en vois pas l’intérêt non plus. il faudrait peut etre se pencher sur ce qu’offre cet appareil dans la vraie vie, c’est à dire sur le terrain : facilite a l’usage, ergonomie, performances, etc.

    • Oh mais j’ai été gentil là ! :-)))

      Il m’arrive même de faire l’éloge de Nikon de temps en temps, surtout quand Nikon sort des optiques 24x36 ou des boîtiers FF !

      Aujourd’hui, Nikon nous fait un gros caca nerveux pour avouer son impuissance à produire un boîtier aussi léger que son concurrent !

      Pour parvenir au résultat, ils ont eu le toupet de chercher une batterie de boîtier amateur (plus légère que celle du 6D ) pour obtenir la barre fatidique des 760g !

      À croire que Nikon est obsédé par tout ce que fait Canon...

    • L’affirmer ne constitue jamais une preuve intangible.. ça reste donc à prouver et notamment annoncer quels sont les CRITERES pris en compte pour "balancer" une telle affirmation..?!! Vu que le circuit de traitement d’image situé derrière le capteur est au moins aussi important que le capteur, il est illusoire de ne parler que du capteur. La partie dérawtisation (oubliez un peu les jpg qui bousillent l’original) intervient également dans ce qu’on peut réellement voir.. de plus les algorithmes d’un éditeur ne donnent pas tous les mêmes résultats pour tous les constructeurs. Alors sujet compliqué finalement.

    • Oh oui c’est affreux ! Les canonistes switchent par millions vers la marque jaune !
      Vous avez pas encore remarqué ?

      Vous avez vu le niveau de vente des boîtiers 6D sur le BCNranking ? Canon a abaissé "pour voir" le niveau de prix de son 6D sous la barre "fatidique" des 150.000 JPY.
      On a pu le voir quelques jours à 145.800 JPY chez Map.
      Eh bien ça n’a pas duré longtemps : La clientèle s’est jetée sur le stock de 6D comme la misère sur le monde et Map s’est retrouvé en rupture de stock !!!
      Canon a dû remonter dare-dare ses tarifs de +10% pour calmer les ardeurs foule-frêmistes de sa clientèle !

      Résultat des courses : Au Japon, le 6D est le reflex 24x36 le mieux vendu, laaargement devant le D600 (on sait pourquoi) ou le D610...malgré les critiques élogieuses de la presse et la note globale faramineuse de DxO, et....malgré la présence d’optiques récentes orientées "expert" (28-300 de 800g, 24-85/3.5-.4.5 et 18-35/3.5-4.5).

      Pour ce qui est de la stabilité de la clientèle dans les marques, vous avez en partie raison. Les nikonistes ne switcheront pas nécessairement du fait que le
      D610 pèse 90g de plus qu’un 6D.
      Toutefois,une partie de la clientèle le fait quand même !Celle qui n’est pas trop équipée par exemple...
      Ça fait mauvais genre pour l’image de marque...

      De plus, les nouveaux clients (ceux qui refusent le pentamiroir et qui ont le budget) vont regarder à 2x toutes les caractérisitiques de ces 2 boîtiers...et la gamme optique qui va avec.
      L’argument du boîtier reflex FF au poids et à l’encombrement du reflex expert APSC fait souvent mouche !

      Accessoirement,le fait de donner toujours plus d’arguments à ses services marketing aide in fine à donner une meilleure image à sa clientèle potentielle...y compris
      à celle qui n’a pas les moyens (j’achète un boîtier APSC pour commencer pour passer au FF plus tard).

      Non, le fait que Nikon propose un boîtier FF EXACTEMENT AU POIDS DU 6D n’est pas le fait du hasard. Ça les a vexé, c’est évident.

    • La critique fait avancer, donne des pistes, les commerciaux de Nikon lisent les forums (...)
      Et le fait de faire de la petite critique contre LA CRITIQUE est une critique nulle ...

    • Aaah ouiiiiiiii, c’est vrai qu’une vraie comparaison , c’est comparer le poids pour voir si un d800 ne pèse pas 42,6 GR de plus qu’un 6d ou qu’un nikon Df pèse 5,4 GR de moins qu’un canon xxxxx ? Ça, au moins, c’est du sérieux et tiens laprochaine fois que je vais acheter mon nouveau boitier FF, j’irai avec une balance de pharmacien pour voir si je ne suis pas volé au poids. je suis sur que chez nikon, les concepteurs font des rêves de balance pendant la nuit !!!!! MDR

    • quelle capacité de remise en cause !
      à plusieurs reprises, il t a déjà été répondu sur les sujets précédents quand tu sortais des vérités basées sur RIEN ... j’ai encore souvenir des salades sur le K3 et l’APSC ... mais aucune remise en cause, tu n’intègres aucunement les arguments qui te sont avancés ...mais continue a rabâcher tes propres vérités ... impressionnant !

      1) le BCNranking ne reflète aucunement une vision globale des ventes ... mais seulement dans une chaine de mag équivalent a la fnac par ex
      2) non tout le monde ne veux pas de FF et pour de bonnes raisons ... vu que vous n’avez rien compris aux arguments avancées sur le sujet du K3, je me fais aucune illusion sur votre faculté à prendre en compte cet argument aujourd’hui plus qu’hier ...
      3) l’histoire du poids ... no comment, c’est tellement loins des préoccupations premières

      oui la vie chez les jaunes est difficile ( je ne défends pas nikon car leur forme d’autisme vis à vis des attentes de leur client m’agace)
      il y a visiblement qq incompétents a virer qui mènent la boite dans le mur
      mais de la à croire que la vie est belle chez les rouges avec leur retard technique monstrueux sur la techno des capteurs ... belle utopie

      le problème est bien la, a part NIKON en perdition avec leurs erreurs et CANON a la rue en techno de capteur, il y a aucun autre choix avec une gamme complète de cailloux pour un pro ou un amateur exigent ...

    • La critique n’a d’intérêt que si elle est constructive.

      Ce qui est nul, comme ici, c’est de pratiquer le dénigrement systématique.

    • Tout à fait d’accord avec vous mon cher Watson !
      Ayant le privilège de pouvoir photographier avec les deux marques, sincèrement, je ne vois pas l’intérêt d’un tel boîtier au prix qu’ils en veulent en regard d’un 6D...
      Les ancêtres de chez Nikon doivent fumer la moquette pour soulager leurs douleurs à moins qu’ils aient confondus le saké et l’eau de Vichy :)

    • Libre à vous de croire que le poids du Df soit ramené comme par hasard à celui du 6D.

    • Bon les arriérés : À la niche !

      Vos arguments me font penser aux défenseurs du 24x36 argentique éternel, ceux des partisans du reflex MF éternel voire ceux du télémétrique éternel !
      Vous passerez au 24x36 de gré ou de force.

      L’industrie photographique est passée maître dans l’art du maniement du troupeau. Je comprends que vous ne vous en êtes pas encore rendu compte.

    • Monsieur mf, dites-nous seulement ce que vous lui trouvez de bien à ce boîtier !
      Jusqu’à présent, je n’ai vu grand chose de positif dans la presse photo ou sur le net.

      Certaines caractéristiques comme une batterie de D3200 sur un boîtier à 2800 boules font tache. C’est tout.

    • Sinon pour faire une parenthèse sur le K3, Pentax a décidé de lancer un boîtier FF d’ici l’an prochain.
      Autrement dit l’APSC va crever parce que je vois mal Pentax entretenir 4 formats différents.
      Le K3 n’est pas compétitif face aux D610 / 6D ou même Alpha 7.
      C’est tout.

      Pour votre remarque Nº1, j’y réponds même pas tellement vous êtes à côté de la plaque.

      C’est peut-être d’ailleurs pour ça que vous ne signez pas vos messages. La peur du ridicule ?

    • En relisant votre message, qu’est-ce-que je rigole !
      Canon a un énooooorme retard sur les technos capteur !!!???
      Allez va jouer aux billes ou ramène-nous un ingénieur confirmé qui corroborera tes élucubrations.
      Tu n’en trouveras pas !

    • Ben voyons ! Vaut mieux lire ça que d’être sourd !
      Rappelez-moi seulement le % de pros en Canon ! Ils se sont pas encore rendu compte du désastre affreux de ces capteurs merdiques !
      C’est bizarre, quand je lis certains commentaires sur la BdB des capteurs Nikon....

    • " Jusqu’à présent, je n’ai pas vu grand chose de positif dans la presse photo ou sur le net."

      Comme à votre habitude, vous ne faites que relayer l’avis des autres.

      Pour une fois, attendez de voir et forgez vous un avis personnel.

    • LAMENTABLE !!!!!!

      Tous ces messages uniquement pour mépriser et insulter les autres participants.

      Quant au ridicule, heureusement pour vous qu’il ne tue pas.

    • Canon / Nikon... Même combat...
      Ces 2 marques nous montrent aujourd’hui une certaine incapacité a évoluer.
      Le mieux est de se tourner vers fuji ou Sony qui semblent mieux en mesure de faire la "pure photographie"

    • tiens eric-p a encore crée une embrouille sur un forum ...
      patience, le bannissement est pas loin, ca finit toujours ainsi avec notre cher eric ...

    • j’en suis ....
      si vos bêtises ont une prise sur des personnes avec une culture technique superficielle,
      ca ne fait guère illusion auprès des autres ...

    • Les achats ne se font pas toujours de manière rationnelle. Quand le Fuji x100 est sorti, des tas de gens l’ont acheté sur son look, cet appareil etait différent et avait "quelque chose" . Il est vain de vouloir comparer le Df au d610 qui "techniquement" offre plus pour le prix. Sur cette base, on pourrait aussi en conclure qu’un d800 offre dix fois plus qu’un Leica M9 trois fois plus cher.
      Le Df sera acheté de la meme manière que le Fuji x100.
      J’ai vu les fiches techniques des d600 et Df cote a cote et les seules différences fondamentales sont le capteur et l’obturateur. C’est donc le concept qui va se vendre (ou pas) et’ non une fiche technique, et la dessus, aucun débat, aucun commentaire n’a de prise. C’est ainsi.

    • Tiens, notre ami Verso est de visite ! comme c’est gentil.
      Pour votre information, je n’ai AUCUN regret sur ce qui s’est passé avec NCI.
      Ils ont pris les lecteurs à témoins sur l’affaire du D800 (en général, il est préférable de laver son linge sale en famille, hein !) et je leur ai expliqué ma façon de penser,
      que les gens apprécient ou pas. Peu importe.
      Contrairement à vous Monsieur Verso, pour la gloriole, ils ont modifié la politique rédactionnelle de leur revue suite aux critiques que je leur ai adressées et ça, même avec 100.000 posts, vous n’y parviendrez pas !

  • Si on ne faisait que des appareils pour les pros ils couteraient dix fois plus cher, et les progrès techniques seraient plus rares.

    • Oui, enfin un capteur de monobloc pro dans un environnement même pas digne d’un boîtier de 300 €, faut pas déconner quand même hein ?!
      Un obturateur montant au 8000ème, une cellule de mesure de 91000 points comme le D800 et un viseur x1, faut arrêter de croire que c’est la mer à boire !

      Et au tarif proposé, on est quand même au-dessus du D800 qui lui, est un boîtier pro !

      Non, pour moi, il y a un gros loupé technique dans ce boîtier.

      Seul, le capteur montant à 200.000 iso est au goût du jour.

  • Encore un flop prévisible, malheureusement, pour ce grand fabriquant qu’est Nikon. Des caractéristiques comparables (capteur FF+ AF performant) seraient intéressantes dans un boitier compact pour concurrencer les Sony RX1 qui n’a guère d’équivalent à l’heure actuelle. Au lieu de cela on constate un boitier qui n’a de spécifique que son style pour bobos. Le capteur est certes celui du D4, mais dans un boitier qui n’ajoute rien au D700 qui date de plusieurs années et qui lui est supérieur sur certains points. Aujourd’hui on trouve des D700 + 50mm pour moins de 1000€ en bon état, qui ne feront la différence avec le Df qu’en conditions d’utilisation particulières (dans un tunnel par temps de brume ?)...
    En bref, dans le brillant passé argentique de la marque, Nikon aurait eu mieux fait de s’inspirer de son excellent Nikon 35Ti, plutôt que produire un "faux" F3 (sans le style, la compacité, ni l’efficacité de ce dernier) qui offre moins qu’un D800 pour plus cher.
    Si Sony l’a fait, il doit être possible à un grand fabricant comme Nikon de loger son capteur de D4 derrière une bonne optique, dans un boitier solide et relativement compact...

  • J’avais un secret espoir en une version actualisée du Nikon S2 et ses déclinaisons. Finalement je pense que je vais m’acheter le Fuji XE-1 ou le XE-2.

  • Cet appareil semble donner ce qui devrait équiper tout matériel électronique actuel... réglage des vitesses avec un bouton spécial vitesses, et la rafale au même endroit, bon, passons pour les diaph, c’est l’héritage du numérique, ISO avec un bouton ISO combinant la sur et sous ex, l’arrière offre les fonctions numériques....
    De petites molettes comme adorent les mécaniciens de précision, il faut espérer que les 16 Mpixels sont suffisants pour la qualité mais surtout pour assurer la rafale proche de 6 images sec.
    Ce qui est inquiétant c’est le manque d’innovation évident à part le look, l’ergonomie. Certains trouvent le prix délirant, ils ont oublié que le D800 était au même prix il y a deux ans. Il y aura baisse inéluctable et nous aurons 500 euros de moins à débourser l’an prochain...
    Nikon en manque de ventes de ses compacts, a lancé le 1AW, une réussite faisant suite au Nikonos. Il reste à prolonger l’étanchéité de ce modèle et le rendre étanche à 50 m.
    Le look semble plus etre la mission de ce Nikon Df, que l’innovation. Normal nous sommes à une époque de l’apparence.
    Le vintage permettra de relancer les seniors à l’assaut du numérique ... IL resterait à rendre ergonomique l’ensemble des programmes de postprod.. Une autre affaire.
    Il reste aussi à sortir un véritable nouveau grand angle, un bon 13 mm accessible... Le 14 mm est trop vieux de conception et déconseillé.
    Bienvenue à ce nouveau vintage sans vidéo...
    DD.

  • Même qd on est nikoniste, si on est pas un fanboy de sa marque, on se demande bien ou va NIKON ... si ce n’est dans le mur.

    Bcq attendent soit un nouveau D700, soit un nouveau D300 ...

    Refaire le coup du D700 c’était un carton assuré ... le capteur du D4 dans un boitier plus compact mais pro et endurant.
    Mais non ... on a droit à un look retro, des limitations stupides pr préserver les ventes du D4 ( AF du D7000 amélioré, 1/4000, batterie faible au format du boitier ...)
    le tout a un prix astronomique au vue des limitations !
    C’est le client qui dicte le produit qu’il souhaite acheter, ce n’est pas le marketing qui impose tel ou tel produit !
    il y a urgence à ce que les techniques reprennent le pas sur le markéting chez NIKON pour enfin proposer ce que NIKON sait faire de mieux !!! sur chaque gamme de produit, au lieu d’introduire des limitations a tous les niveaux de gamme pour ne pas cannibaliser les ventes de la gamme supérieure.

    Inutile de dire qu’un D400 aurait lui aussi un beau succès assuré ... mais le markéting a dit non ....

    ET Nikon continue de s’étonner de voir ses chiffres en retrait de 30% ....

    • Alors ça, c’est à 200% ce que je pense !!!!!!!
      Et c’est totalement incompréhensible que personne chez Nikon ne l’ait compris ? Je pense que comme l’a très bien dit quelqu’un plus haut, il faut très vite que les vieux croulants de la direction décampent et laissent la place aux jeunes plus éclairés. En attendant, je garde mon D700, seul boîtier Nikon récent à mériter le terme de "Légende".

      Un D700 avec le capteur du D4 avec la vidéo (même si je m’en fous), et pourquoi pas l’écran orientable (même si je m’en fous) et là, c’est la carton absolu assuré.
      Pourquoi avoir fait ces choix ? Bizarre… encore que non, ils veulent peut-être attraper les derniers résistants de l’argentique. Et quand un max de pro et d’amateurs auront bien charger en boîtiers gadgets et que la pression et l’agacement seront à leur comble, ils nous le sortiront le D400 FF avec capteur du D4, et tout les restes du D800. Mais qu’on arrête de nous gaver avec une surpopulation de photosites sur les capteurs.

    • C’est bien le GROS problème chez Nikon : ce ne sont pas les équipes de Marketing qui gouvernent mais les financiers.. et c’est bien pour ça qu’il y a manifestément autant de discussions sur les appareils (trop nombreux et qui se renouvellent comme les nouveaux yaourts au supermarché du coin) que sort Nikon depuis un certain temps et surtout le gros doute quant à l’avenir de Nikon. C’est peut-être vrai aussi pour les autres fabricants mais peut-être on le ressent moins ?

      Le pire dans cette histoire est que Nikon ne gagne pas grand chose avec sa gamme FF, c’est le Dx qui rapporte mais Nikon semble vouloir en sortir.. Le D400 ne verra probablement jamais le jour. Dommage car pour beaucoup de photographes le passage au FF n’est pas obligatoire ? Il peut même parfaitement coéxister à coté de la gamme FF, les études des objos de l’une peut servir, en grande partie, à l’autre gamme (le 18-200 Dx et le 28-300 Fx et d’autres..).

      D’accord aussi avec le besoin pour les amateurs experts d’avoir un D4 remis à la sauce "D700" et on nous a balancé un D800, bien mais plus délicat à utiliser que les D700/D3x/D4.. et beaucoup de pixels qui n’apportent pas forcément un plus dans la vision d’un utilisateur de D700. Alors le D6x0 répond à la question ? Non, pas coté construction (plastique), viseur et d’autres petites restrictions. Les Mpix ne font pas tout.

      Le problème qui risque de se produire avec un "D704 à la sauce D4" serait sûrement que cet appareil boufferait une grande partie du marché du D4..!

    • Un d4 est fait pour le sport, la vitesse, les conditions extrêmes. Il est costaud, bien étudié et fiable. Son ergonomie est excellente. Le d800 est un appareil prosumer performant destiné à d’autres usages quel le d4. Le nikon Df est un ovni, un truc à part, ni professionnel, ni amateur, ni ancien ni moderne, un boitier qui voudrait bien mais qui ne peut pas, un qui veut avoir l’air mais qui n’en a pas l’air, bref, un appareil assis entre deux chaises alors que tout le monde attendait soit un vrai pro mirorless peut etre style Fuji XE, ou alors un d4 x ou autre. Afflgeant enfin de compte car il semble d’apres les premières remarques que son prix lepositionne en dehors de la sphère du raisonnable. Je comprends que les canonistes rigolent, pendant que les nikonistes rient ..... jaune et voient rouge !

    • Non, pas coté construction (plastique), viseur et d’autres petites restrictions

      En quoi le viseur du D610 est-il moins bon ? C’est un pentaprisme, 100 % de couverture, grossissement 0,7x, comme le D4. La seule différence, c’est le dégagement, mais il est en fait meilleur sur le D610 (21 mm au lieu de 18 mm)...

    • Tout le monde est bien d’accord pour dire que 24 megapixels, c’est le,maximum du raisonnable. Plus , c’est trop. La au moins, Canon a ete plus malin.

    • Le D600 et le D610 à priori aussi (pour le D610 je peux me tromper, mais il ne semble pas que le viseur ait changé ?) est habillé avec beaucoup de parties plastiques, ce qui n’est pas le cas du D800 (même si celui-ci en a quelques unes) et encore moins pour le D4, qui lui est vraiment tropicalisé en plus. Oui je sais, le prix du D4 est aux antipodes évidemment.

      Le viseur du D600, appareil que j’ai pu essayer tranquillement, est à mon goût, très en-dessous, en taille notamment, à celui du D800 et de celui d’un D3x/D4. C’est aussi un point révélé par un autre intervenant en parlant des "viseurs riquiquis du numérique", en quoi il a raison dès qu’on sort des APN pro. En plus le D600 m’a paru être un D3100 en version FF coté construction.. très léger pour une utilisation en extérieur dans des conditions un peu rudes. Si vous voulez voir ce qui me semble être un vrai bon viseur regardez du coté du 5D MkIII. Plus cher certes, mais quel boitier !! Mais je ne tiens pas à relancer le débat devenu stérile de Nikon vs Canon, les deux sont bien avec chacun ses qualités et.. ses défauts.

    • Le viseur du D600, appareil que j’ai pu essayer tranquillement, est à mon goût, très en-dessous, en taille notamment, à celui du D800 et de celui d’un D3x/D4.

      Grossissement du viseur du D600 : 0,7x. D800 : 0,7x. D3X : 0,7x. D4 : 0,7x.
      Merci d’arrêter de dire que le viseur du D600 est plus petit que celui des autres, c’est faux.

  • Personnellement je trouve inadmissible que le DF soit vendu que en kit ! Disposant déjà d’un 50mm 1.4 je ne vois pas l’utilité d’avoir un deuxième 50mm 1.8 juste parce qu’il est "vintage"... Pourquoi peut-on l’acheter boîtier seul aux USA ???

    • Le plus inadmissible c’est de concevoir un boitier inepte alors qu’on a toutes les compétences sous la main pour faire les meilleurs appareils photo, comme les D700, D800 et d’autres plus anciens...

    • Je ne me permets pas de critiquer le boîtier car je n’ai pas eu l’occasion de l’avoir sous la main. Je pense que le publique visé est différent que celui des D610 et D800. C’est pour cela qu’ils ont utilisé le nom DF et non D...

      Mais vraiment dommage que nous, européens, n’ayons pas la possibilité d’acheter seulement le body.

    • Obliger un client à acheter un boitier avec une optique, cela s’appelle une vente forcée, et c’est interdit par la législation europeenne. Cela m’étonne que personne ne s’en émeuve ?

    • Peut-être parce que les services marketing français ne croient pas en ce produit (trop cher) et ils essaient de le vendre en kit pour essayer de "faire passer la pilule" !

      Vous aurez noté comme moi que l’acceuil de ce boîtier par la presse est "plutôt" tiède, hein !

      Je ne parle même pas de la réaction des internautes...

  • Même si la ficelle était un peu grosse (créneau du vintage lancé par Olympus et Fuji), les leaks faisaient quand même saliver et respiraient bon la nostalgie revue et corrigée par une marque historique qui connaît son passé, mais force est de constater que le ramage n’est pas à la hauteur du plumage, loin s’en faut.

    Je ne vais pas trop en rajouter sur tout ce qui a été dit plus haut, sinon que ce boitier sera évidemment plus destiné à "conquérir" une clientèle nouvelle qui ne sera pas trop regardante sur la fiche technique, l’absence d’innovation, et qui ne passe pas sa vie sur les comparateurs de prix à trouver la meilleure affaire. Celle-là même qui trouve normal de s’offrir à prix d’or le "lifestyle" qu’on associe à un Leica.
    Là encore, je doute de la voie et du positionnement suivis par Nikon qui semble mal évaluer sa clientèle passée ou actuelle, et qui tente - par le biais d’un voyage dans le temps - de se (re)donner une image qu’il n’a pas ou plus.

    Le seul intérêt que je trouve à ce boitier est celui de diviser par 2 le tarif d’accès au capteur du D4, qui pour le pratiquer au quotidien est vraiment un capteur formidable. Mais vu par exemple que ce boitier est non tropicalisé et qu’il est vendu au même prix que d’autres qui le sont vraiment, le tarif aurait pu et aurait dû être divisé par 3 ou 4.

    • Je ne suis pas tout à fait d’accord avec l’analyse du créneau " vintage " faite par Franck Mée et certains intervenants.

      Certes, Olympus a brossé dans le sens du poil des OM1/2/3/4 avec ses OMD mais ils n’ont fait que reprendre la ligne générale (et encore !) mais tout le reste est nouveau.

      En ce qui concerne Fuji, le clin d’oeil aux leicaïstes est évident...mais le principe du boîtier télémétrique a été revu de fond en comble :

      - Suppression du télémètre devenu archaïque par un viseur hybride particulièrement bien réussi et qui marque accessoirement les esprits :
      Fuji parvient à fusionner dans un même viseur OVF ou EVF, imitant en celà la démarche de Contax en 1936 (fusion du viseur et du télémètre) : Bien vu !

      - Il y a également un focus peaking qui a été globalement très bien acceuilli par le public (Bon le Fuji un peu moins que le Sony paraît-il !)

      - Suppression de la matrice de Bayer et du filtre AA

      - Passage à l’AF (hélas STM)

      Dans les 2 cas, ils profitent à fond de la réduction du format pour proposer des zooms, ce que Leica ne parvient pas réellement à faire sur son M (pour le moment).

      Dans le cas de Nikon, on fait du vintage...pour faire tendance !
      On espérait au moins un viseur hybride, histoire de clouer le bec aux mirrorlessistes qui arrêtent pas de nous bassiner avec leurs EVFs couteau suisse !
      Eh ben non, même pas ! :o (

      Ça marche pas. Les experts n’ont pas tardé à s’emparer du boîtier pour voir ce qu’il a dans le ventre : Rien que des éléments de récupération !

      Du coup, l’effet "Vintage" risque vite de se transformer en effet "Renault Poire" : Les gens ne voudront surtout pas passer pour des geeks ou des snobinards assumés !

    • Je ne suis pas tout à fait d’accord avec l’analyse du créneau " vintage " faite par Franck Mée et certains intervenants.

      L’ensemble du message est dans le juste, je ne vois rien à y redire. Néanmoins, je ne vois pas trop la contradiction : l’article (qui n’est pas non plus un vrai test, juste pour le bête rappel) met bien en avant la redondance de l’appareil, et sous-entend bien sa non-innovation de faire du "vieux-neuf" avec du vieux, notamment par rapport à son lointain prédécesseur qui en son temps l’était, innovant (du moins en partie). Et qui n’était pas vieux à l’époque.
      Il n’est fait mention de la concurrence seulement dans le cadre du premier abord de l’étude stylistique, pas dans l’analyse comparative technique. Ca viendra j’imagine dans le test.

      Le "style" néo et/ou rétro est tout de même bien une tendance, dépassant le domaine seul de la photo, même si on pourrait discuter des heures sur le terme de "créneau". Chacun a sa propre interprétation de ce qu’est le design néo-rétro, et elle varie en fonction de chaque domaine.
      Donc on va voir si Canon trouvera un intérêt quelconque à surfer sur cette vague, mais pour moi dans la réponse de Nikon, l’étude de cas est ratée (ou market-ratée) car elle ne mise que sur la forme (le pseudo positionnement marketing) en oubliant le fond, celui d’apporter au minimum un truc neuf, même quand le boitier a la tronche d’un vieux coucou.

      Et ce n’est pas parce qu’on a des vieux pots qu’on fait de meilleures soupes, même si au premier abord ça rassure...

    • Je ne suis pas sûr que Leica envisages de faire des zooms... ce n’est pas trop la philosophie de la marque. Et pour rien au monde je ne mettrais un 24-70 f2,8 sur mon M9. Je lui préfère l’utilisation de fixes ultra lumineuse et qualitative. Pour le reste, mon D700 restera increvable je sens...

    • M’étonnerait que Canon s’engage dans cette voie. Il ne l’a jamais fait ! Quand on spéculait sur le mirrorless Canon, beaucoup de gens imaginaient effectivement
      un boîtier avec un look de boìtier FD. Il n’en a rien été !
      Ils se sont contentés d’un look moderne sans chichi avec des recettes techniques classiques....et le PDAF. Même pas d’EVF !

    • Euh...ils en ont un : Le WATE ! Le range est un peu étroit...

      Avec l’arrivée de Sony sur le terrain du télémétrique 24x36, Leica a théoriquement un concurrent.
      À l’avenir, d’autres fabricants vont s’inviter à la fête (Fuji, Panasonic,etc...)
      Leica va-t-il resté les bras croisés ou va-t-il passer à l’AF ?
      Peut-il rester pratiquement sans zoom (à l’exception du WATE ) alors que les concurrents iront probablement dans cette direction ?
      Malgré sa débauche de technologies, Leica a encore des atouts dans son jeu...et peut paradoxalement profiter des égarements de ses concurrents
      (Les zooms proposés sont mal équilibrés sur A7 et la MTF du récent 24-70/4 OSS CZ est...calamiteuse).
      Absence de véritable Map manuelle sur les optiques des mirrorless.
      Leica va devoir faire des choix....
      Certes, Leica ne pourra pas faire de zooms f/2,8 mais a déjà réalisé des tri-elmar dont le poids n’était pas dissuasif.
      Reste à les rendre populaires .C’est pas gagné d’avance, effectivement...

    • A coup sûr, un capteur de 1Dx dans un boitier moderne et compact intéresserait déjà plus de monde, et serait un réel facteur de switch, un peu comme Nikon qui avait fait le coup avec les D3/D700.

      En profitant du trou occasionné par le non-évènement de la sortie du Df, Canon a toutes les cartes en main pour sortir ce boitier, mais ne le fait pas. Comme quoi, y’a pas que chez Nikon que les marketteux déconnent...

  • Un peu baroque ce boitier.
    Dommage que le plumage se paye par une réelle perte d’ergonomie et d’efficacité.
    Et quelles aberrations l’absence de bague de diaph et de réelle échelle de pdc sur l’objectif.

    Il était possible de faire bien mieux.

    • C’est sur que pour 2900€ y’a moyen d’acheter un paquet de films pour nos vieux fm2, plutôt qu’un énième gadget sans intéret

    • Merci Edy,

      j’anime un club photo principalement pour apprendre le tirage en N&B sur papier Baryté.

      Il y a encore quatre ans l’atelier numérique faisait le plein, aujourd’hui des jeunes qui pour certains ont 13 ans ont fait le choix de ce joindre à moi sans compter ceux qui ont laissé de coté leurs numériques pour allez boulevard Beaumarchais acheté un Nikon FM1 2 ou Olympus OM 1 2 ou 4 pour 250 € maxi environ, pour le 3 c’est un peu plus compliqué.

      Ici pas d’obsolescence programmé sur ces gadgets qu’il ne faut surtout pas bousculer, je suis tomber en Irlande dans la tourbe, l’OM4 en mains mais la main enfoncé dans 50 cm d’eau.

      Sur le coup j’ai pris la choses avec humour en disant comme Bourvil dans le film ou il se fait défoncer sa 2CV "évidemment il va marcher moins bien" j’ai bien cru la fin venir. Et bien non après deux jours de séchage j’ai récupéré toutes les fonctions

    • En effet, mon "vieux" FM au nombre incalculable de déclenchements a fait une chute de 2m sur une dalle de béton, j’ai pleuré l’objectif 50 mm qui était foutu, mais le boitier fonctionnait toujours malgré un coin bosselé. Avec un nouvel objectif, il m’a suivi dans des conditions extrêmes en trek dans l’arctique, en montagnes, il a encaissé avec moi des pluies torrentielles, les chocs, le froid, la chaleur, et il fonctionne encore comme au premier jour.
      Je doute que mes D700 (de loin le meilleur boitier numérique que j’aie utilisé) et D800 (et à plus forte raison le Df) aillent aussi loin, nous verrons...
      Un jour les vieilles pétoires argentiques reviendront à la mode, comme les disques vinyles aujourd’hui, c’est certain, mais il reste juste à espérer qu’il ne sera pas trop tard pour trouver des TriX, Portra et autres films légendaires. Et je ne parle pas du rendu des Mamiya 7, ce serait hors-sujet.
      Pour ne pas passer pour un vieux c.. (j’ai 30 ans mais j’ai tout de même appris la photo à l’époque argentique), je pense qu’il y a mille fois mieux à faire comme boitiers numériques, quand on a les compétences et le passé de Nikon : qu’ils fassent un petit boitier de reportage simple, solide, avec une bonne optique (35 ou 50 mm) devant ce superbe capteur de D4, avec un viseur optique et une bonne batterie (style Nikon 35Ti ou Contax G2). Là ce sera carton plein !

  • Réagir a cet article... Alors...

    Est-il exact que Nikon ai racheté les brevets Daguerre au prix fort ? Car on annonce (officieusement) la sortie du Nikon E-DAG (E pour électronique et DAG pour Daguerréotype Advanced Grafic) avant noël... Capteur 9x12 (cm), 1Mo, filtre vignetage en option... A priori en vente uniquement sur rendez-vous chez Darty et peut-être Boulanger... Prix annoncé 99500 Anciens Francs avec le célèbre NikDagor 70mm f11... Une nouvelle version de Camera Raw annoncée au 15 décembre pour traiter les .NEF spécifiques au E-DAG.

    Sérieusement, il ne va pas faire bon être technico-commercial sur le stand Nikon au salon de la photo.

    Une dernière chose... pas assez cher mon fils.

    HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA

  • Sûr que cette fois les canonistes ont de quoi se marrer. Ils ont de beaux appareils.

    • Faut dire qu’ils l’ont cherché, hein !

      Pendant 2 semaines,ils nous ont bassinés avec un teasing basé sur le concept de "Pure Photography" en nous laissant miroiter (c’est le cas de le dire !)
      la présence d’un viseur hybride, important pour l’avenir du reflex.

      Au bout du compte, on a un boîtier Kitsch avec des roues en plastique imitation métal. Les nikonistes sont furieux et les canonistes hilares !
      On se demande qui est réellement la "plastic company"...

  • crachez sur le DF autant que vous le voulez ! personnellement, je n’en demandais pas plus pour remplacer le d700 (mis à part peut-être le prix, mais ça va baisser ; et puis quand on aime...). imaginez-le un peu avec un 50 1.4 ai ou un 105 2.5 ai-s vissés dessus. ah mais oui, certains ne comprennent pas ça

  • Un bon point pour le viseur reflex qui évitera les problèmes d’adaptation aux hautes et basses lumières constaté sur l’olympus OMD .

    On peu ce réjouir de ce retour à ces lignes d’appareils qui étaient si jolis et qui nous ont apporté tant de plaisir.

    Il n’y a plus qu’a parler d’obsolescence programmé, mes Olympus OM 1, 2, 3 et 4 accuse au minimum 30 ans d’age et fonctionnent à merveille, rendez vous dans 30 ans pour faire me point sur ces nouveautés :)

    J’ai bien un Olympus E1 qui me sert de cellule et de cale pour les bouquins

  • Une grosse déception, après celles des D800/600... moi qui espérait pouvoir remplacer mon D700 par un boitier performant et non surpixélisé... Je ris jaune et vois rouge (notamment avec le 5D III). Mon D700 qui va pas tarder à rendre l’âme (130000clics depuuis 2008, 5ans que je l’ai !!!!), j’ai quoi comme solution, en prendre un autre d’occasion, non, un FF Nikon, aucuns ne m’intéresse... Le switch approche !!!

    • ce n’est rien d’autre que le capteur FF le moins pixélisé et peut-être le plus performant à haut iso du moment donc... ’-_- C’est peut-être plus une envie de sauté dans le vide, mais pour ça personne ne te retient

    • Moi j’attendrais de laisser mijoter ce Df sur le marché, genre 1 an, histoire de le trouver autour des 2000€, suite à une combinaison de ventes décevantes et la réalité des prix de la rue.
      Parce que malgré tous les défauts du boitiers, un capteur de D4 à ce prix, ça peut vraiment valoir le coup.

  • olympus ou fuji et autres ont peut-être fait revivre le passé avec la nouvelle tendance rétro actuelle tandis que nikon ne l’as jamais quitté grâce à sa monture F. ce boitier est un clin d’oeil pour faire savoir qu’il a toujours été au dessus de la mêlé

  • Voilà on a tout dit, au suivant de ces appareils !
    Qui parlait d’obsolescence programmée :)
    Entre les technocrates de mes... Et les marketeux de mes... Nous voilà "mal barrés"...

  • Bon, après lecture attentive des specs, on a :
    Expeed 3 au lieu du 4, mesure sur 2076 pts au lieu de 91000, Multi-Cam 4800 au lieu du 3500 avec pour corollaire un -1il au lieu d’avoir du -2il ( voire même -3il ... ), bracketting limité à plus ou moins 3il au lieu de plus ou moins 5, obturateur limité au 1/4000ème au lieu de monter au 1/8000ème, viseur riquiqui à x0,7 en comparaison des x0,90 d’antan et même plus ... bref, je m’arrête là.

    Le tout avec le superlatif capteur du D4 !

    Moi, je ne comprends toujours pas où les équipes de Nikon veulent en venir en bridant ce boîtier soit-disant miracle tout de même proposé à 2900 € ...

    • fan de Nikon pendant 20 ans je suis passé chez canon,6d , grace ou a cause de l’episode D600
      vraiment aucun regret...
      pour ce nouveau boitier au prix delirant ( pour l’elitisme il y a deja Leica ) il y a peu de place depuis le coup de Fuji
      les seuls qui ont vraiment compris et qui ont une bonne avance à un prix normal...

      je ne pense pas que Nikon prenne le bon chemin..., dommage vue l’historique , un peu triste....

    • je suis tout à fait d’accord avec toi Fred2, un autre appareil bride à 2900 euros, il est largement au-dessus de la mêlé...

  • Toujours la même histoire...
    Le marketing (Nikon-Canon-Sony-Petaxricoh...) nous sort un bel objet conçu exclusivement pour attirer le client.
    Pas de quoi monter sur ses grands chevaux : sortir une autehtique nouveauté tous les 3 mois, c’est tout simplement impossible (et d’ailleurs tout à fait inutile). Donc, si on veut rester en tête de gondole, faut faire de l’esbrouffe marketing en faisant du neuf avec du vieux (le vieux étant ce qui a plus de 18 mois). Sinon, on disparaît des présentoirs et on se retrouve en bas de la vitrine qui est fermée à clef et que personne ne regarde.

    Et comme toujours, on a droit au défilé des râleurs-critiqueurs-enfonceurs de portes ouvertes. Ouais trop nul - ratage complet - complètement à côté de la plaque - se gourrent comme toujours - font n’importe quoi... Avec en prime, comme si ça n’était pas assez affligeant, la guéguerre entre les Nicanonistes et les Canikonistes.

    Il y a des jours, ça me fait juste soupirer en haussant les épaules,
    et puis il y a des jours où je dis RAAAAS le BOOOOL ! Changez de disque !!!.
    Je n’ai aucune intention d’acheter un Df. Je trouve le look pas mal mais ça n’est certainement pas ça qui me fera changer d’appareil photo.
    Les perfs sont largement suffisantes pour un photographe amateur. Tout comme celles du 6D, du D610, du Alfa 7... etc... Sans parler du D800 qui en fait des tonnes dans la catégorie marteau pour écraser une mouche.
    Il est bien sûr trop cher mais le prix au premier jour n’a pas de sens et il faudra attendre 6 mois à un an pour voir comment il se positionne. (Et dans 6 mois ses perfs seront les mêmes, c.à.d largement supérieures au besoin de 95% des acheteurs.)
    Franchement pas de quoi en faire un plat !

    Je rêve d’un web sur lequel on ne trouverait que des contributions avisées, des retours d’expérience intéressants, des infos de première main...
    (Et je me rends compte que moi aussi je contribue à la génération d’entropie systématique en postant cette contribution.)

    • Assez d’accord, moi je le trouve plutôt joli ce DF. Bon la "Pure Photography" c’est plutôt le domaine du Leica avec nettement moins de boutons. On a donc ici un boitier avec un bon capteur qui coûte 2x moins cher qu’un Leica M (240), je me réjouis de lire les tests.
      Ceci dit que pensez vous de l’ergonomie du boitier et de sa molette de compensation d’exposition (Fonction essentielle et régulièrement utilisée malgré les matrices toujours plus sophistiquées) j’ai l’impression qu’on est obligé de la tourner avec la main gauche en même temps qu’on vise au live view, ça m’a pas l’air très pratique, qu’en pensez vous ?

    • La molette de ce Nikon ne fera pas comme celle des X Pro 1 et ça c’est un vrai soulagement :)

    • Pas d’accord avec vous. Nikon nous fait le coup de la " Pure Photography ", soit !
      Mais alors, pourquoi mettre un moteur de Ferrari dans une Dacia ?!

      On fait du " look à l’ancienne " tout en utilisant le meilleur capteur FF qui existe dans leur catalogue ?
      Alors qu’ils restent cohérents jusqu’au bout, non de non !
      Pour moi, ça passerait sans problème à 1500 €, mais pas à 2900.
      Désolé.

      Nikon, vous vous êtes lancés dans une belle aventure, allez jusqu’au bout !
      Parce que là, vous vous êtes visiblement arrêtés en cours de route ...

      Quant aux retours d’utilisateurs, peut-être d’abord attendre qu’il soit en vente, non ?

  • Nikon prendrait-il exemple sur Apple ? Un bel emballage, des prix stratosphériques et des avancées avec toujours une bonne dose de retenue ?

    • C’est tout à fait ça. Ils nous avaient fait le même coup pour le "one" : bel objet, gros coup de pub, APN assez lambda dans ses perfos, TOLLÉ général des aficionados (pire que pour le Df)... Et gros succès de vente. Alors pourquoi se priver !

    • Le "One" s’adressait à un autre public, a un autre tarif.
      Et lui, malgré ses défauts, il offrait au moins la compacité. Un vrai argument pour un photographe, qu’il soit amateur ou plus expert.
      Avec le Df, même si capteur et processeur sont au top, on est dans la cosmétique pure. Je ne peux pas croire que ce soit un succès commercial.

    • Ce peut être un succès commercial mais à condition que le montant du boîtier n’excède pas les 1500 € somme qui correspond davantage à la réalité du marché et des coûts de fabrication...
      Les capteurs sont fabriqués au même endroit sur les mêmes bancs de production que les autres au format 24 x 36 et ce que contient dans le ventre le nouveau fanfaron n’a pas de quoi "fouetter un chat"...
      Sa seule originalité réside dans sa seule ressemblance à un "bobo" gominé.
      Miaou !

    • Bon, finalement beaucoup de parlotes pour pas grand chose.
      Cet appareil ne serait pas mal du tout si comme le faisait remarquer Panzer il était équipé d’un viseur de poitrine, ne rêvons pas , pas comme le F3, tout simplement un moniteur articulé basculant. Eh oui ! Pratique car utile en de nombreuses prises de vues, Messieurs les beaux parleurs, photographes ? ou accrochés au clavier ?

    • Les capteurs sont fabriqués au même endroit sur les mêmes bancs de production que les autres au format 24 x 36 et ce que contient dans le ventre le nouveau fanfaron n’a pas de quoi "fouetter un chat"...

      Non. Les 24x36 mm en 24 Mpxl (D600/D610) et 36 Mpxl (D800/D800E) viennent de Sony, les 24x36 mm en 16 Mpxl (D4/Df) sont conçus par Nikon et fabriqués par Renesas.

    • Merci pour l’info corrective mais cela ne change tout de même pas grand chose à la réalité.
      C’est un boitier trop cher pour ce qu’il offre.
      Les pigeons ne veulent plus entrer dans le four !

    • Hey les mecs ! ce n’est pas un appareil de geek mais un appareil pour prendre tranquillement des photos, en amateur de promenade du dimanche.

      C’est pour se faire plaisir avec de superbes images et avec un boîtier qui a de la gueule ; pour frimer tranquillement aussi ( d’où le positionnement tarifaire et la finition ).

      Les fichiers ne sont pas trop gros, le viseur est bon, le bruit du déclenchement est plaisant, il ne pèse pas trop lourd.

      On va le retrouver sous le sapin de noël celui là chez des gens qui ont les moyens.

      Il aurait pu m’intéresser avec un déclenchement silencieux, un 24Mp et un format 3x4.. mais c’est mes besoins perso ça.

    • Ouais, bah ça fait cher la photo du dimanche hein...

      Et quand on est un vrai frimeur/hipster (avec donc un budget frime conséquent), on se tourne vers un Leica, sinon c’est qu’on fait partie de la classe moyenne des frimeurs ^^

      Bon soit-dit en passant, + de 100 commentaires en un peu plus de 24h sur ce Df, qui fait parler dans les chaumières !

  • La refonte de ce cite aurait été l’occasion d’assainir le forum en éliminant certaines élucubrations et autres insultes.

    Dommage d’avoir raté cette opportunité.

  • Finallement, enfin Nikon sort un produit super génial ! Je vais en acheter 5.

  • Madame, Monsieur,
    J’ai très souvent contribué sur vos pages et vous avez utilisés plusieurs fois dans votre magazine papier des commentaires que j’avais déposé.
    Aujourd’hui, vous imposez un dictat qui ne me convient pas du tout...
    Par conséquent, j’ai décidé de boycotter votre site et tous vos magazines.
    La sentence est cruelle mais vous y êtes tout de même pour quelque chose.
    PS : la nouvelle mise en page de votre site internet est de plus affreuse ; je n’ai donc aucun regret de vous abandonner. A propos d’anonymat, l’adresse de courriel que j’ai indiqué est fausse bien évidemment.

  • Canoniste convaincu (et oui moi aussi comme mon idole eric-p), je voudrais porter à votre connaissance que le 6D est à 1606€ à la fnac. Ceci rend cruel le tarif de ce Nikon bling-bling. Après tout, le propre du bling-bling, c’est de ne pas être à la portée de toutes les bourses, non ?

    @wbmestre du site 2.0 : la textbox est ridiculement petite, je suis avec Firefox. On ne voit qu’une seule ligne.

  • Ce forum ne présente plus aucun intérêt.

    eric-p s’y vautre, monopolise l’espace en étalant sa soit-disant science, insultant au passage celle ou celui qui émet un avis différent.

    Nous sommes bien loin de la photo dans ce fatras ?

  • Perso, je passe mon chemin avec ce Nikon.

    Y’a pas de logique ou alors ils nous font une "Lunarite aigue"... Mais pourquoi mettre le capteur du D4 avec un AF de D600 et le 1/4000 ???? Et pas moyen de tourner de la vidéo ?

    Et encore, si son prix était dans les 1700 euros boitier nu, why not mais la...

    Pure photography ? Je ne regrette pas mon switch chez Fuji, auquel le slogan colle 1000 fois mieux. Eux au moins ils eu le mérite de sortir des produits originaux (capteur X-Trans, viseur, collection d’optique de qualité) etc...

    J’ai adoré mes D300, D700... J’ai trouvé le D3, D3s et D4 magnifique (mais pas adapté à mes types de reportage)... Maisl là... C’est un peu la douche froide.

  • @ Franck Mée et à la rédaction du journal
    JE VOUS DEMANDE DE SUPPRIMER LES POSTS DE L’ÉNERGUMÈNE
    QUI SE PERMET D’USURPER MON PSEUDONYME.
    IL EST PARFAITEMENT SCANDALEUX DE VOIR UN MÉDIA PERMETTRE
    LA RÉUTILISATION D’UN MÊME PSEUDONYME À DES FINS DIFFAMATOIRES.
    EN UTILISANT CE FORUM, JE ME RENDS COMPTE QUE LA LIBERTÉ D’EXPRESSION DANS CE PAYS EST EN RÉALITÉ DANS UNE SITUATION INQUIÉTANTE.

  • Il FAUDRAIT AUSSI SUPPRIMER LES MESSAGES DE L’INDIVIDU
    QUI SE PERMET D’INSULTER ALLÈGREMENT LES AUTRES INTERVENANTS.
    IL EST ANORMAL QU’UN MÉDIA PERMETTE LA DIFFUSION DE TELS PROPOS.

  • Bonjour à tous,
    Pourquoi tant de haine, on est sur un forum photo. C’est pourtant un sujet légé, sur lequel tout le monde devrait pouvoir s’exprimer avec mesure. Merci de revenir au sujet qui nous intéresse, à savoir la sortie de ce nouveau Nikon
    PS Eric-P : quand on voit comment vous pouvez réagir à une petite blague, je n’aimerais pas être votre voisin

  • Il faut croire que certaines ou certains n’aiment pas vivre en paix.

  • Pffffffffffffff.... J’avais oublié qu’il y avait cet énergumène d’-Eric-p sur les pages. Moi, je pense comme beaucoup qu’il faudrait un ban de ce monsieur tant qu’il ne sera pas correct et courtois.

  • Allons, allons messieurs ! Si nous n’avions notre Momos, Olympe, pardon, les Dieux Canon et Full Frame n’auraient pas leur défenseur contre vents et marées !

    Bon, il n’a pas toujours tort, mais force est de constater qu’il nous débite toujours les mêmes choses quant à la victoire du FF made in Canon à chaque nouveauté que peut sortir la concurrence, et j’avoue que ça devient lassant.

    Et on attend toujours le 6D à moins de 1000 €, promesse faite il y a plus d’un an et toujours non tenue à ce jour ...

    Bref ...

    Revenons à ce Nikon Df, qui mériterait d’avoir tout le reste à l’avenant de son superlatif capteur.

  • Doucement avec notre eric-p national. Il risque de fuir ce forum. Et sans lui les commentaires seraient bien monotones.
    Pour ma part je trouve ce boitier bien sympa. Peut-être cher mais sympa.
    L’ergonomie me plait. La taille du boitier est intéressante. La taille du capteur aussi. Les 16 Mpxl sont suffisant pour moi et au moins on a des photosites de belle taille (7 microns)- J’attends de voir ce que ça donnera à 204 800 iso. Quant à la vidéo je n’en ai rien à faire.
    Attendons de voir les résultats des essais. On critiquera après. Quant au prix, nous verrons dans quelques mois s’il baisse suffisamment.
    Nikon propose un boitier différent. Il y a surement du marketing derrière, mais au moins cela change de la méthode Canon qui consiste à ne faire que des boitiers reflex – des petits, des gros (j’exclu le Canon EOS M qui n’est qu’un compact avec des objectifs interchangeables).

  • Nikon a le mérite de sortir des nouveautés régulièrement ces derniers temps, peut-être même trop rapidement au vu des problèmes techniques rencontrés sur les derniers produits. Ces produits ne vont pas plaire à tout le monde mais ont l’avantage d’exister et de donner le choix aux personnes intéressées, et même le choix de changer de crémerie s’ils ne sont pas satisfaits. Chez Canon, mis à part le renouvellement des grands blancs, on a plutôt l’impression qu’ils se sont mis sur pause dans ce marché qui évolue beaucoup ces derniers temps. C’est peut-être l’heure qu’ils prennent des vitamines... ;o)

  • @Fred2
    Bon, j’ai été un peu trop enthousiaste sur le tarif du 6D. Il faut dire qu’à l’époque, je ne croyais pas
    que Canon lancerait un 70D, un des derniers des mohicans APSC.
    Il n’a certes pas atteint 1000 € mais on peut le trouver à 1499 € de manière parfaitement régulière (avec la TVA etc...)
    C’est déjà pas mal, non ?
    Je persiste à dire que le 6D peut atteindre 1000 € en fin de carrière.
    Pour le moment, Canon semble "bloquer" le tarif de son 6D "autour" de 1500 €
    parce qu’il se vend bien (donc pas de raison de baisser les prix)
    et parce qu’il va falloir préparer le terrain pour le futur
    reflex "amateur" autour de 1000 €.
    Ensuite, il va falloir liquider les stocks de reflex APSC, ce qui va prendre un certain temps.
    Ce qui est certain, c’est que Canon est parfaitement capable de vendre son 6D
    1000 € sans perdre d’argent. La preuve : Il y a 300 € de différence entre un
    NEX 7 (à sa sortie) et un Alpha 7 (tarif officiel de lancement).

  • Nombreux sont ceux qui peuvent revendiquer le pseudo eric-p ou eric.p
    Comme quoi, un pseudo ne signifie pas grand chose.

    Pour éviter tout doublon, il suffit de modifier le site en conséquence.
    D’autres savent très bien le faire.
    L’inscription avant de poster sur le forum serait utile pour calmer les ardeurs de certains.

    Il est grand temps d’effacer les messages insultants, méprisants, hors sujet, etc.

  • eric-p national

    La nation est bien mal représentée.

  • eric-p national

    La nation est bien mal représentée.

    Tiens ça me fait exactement penser à l’Equipe de France : eric-p, c’est un peu le Patrice Evra de la photo ! ^^

  • Certains, ici, se méprennent. Ce n’est pas un forum d’échanges. Personne n’est propriétaire du pseudo qu’il emploie et personne ne peut demander un bannissement de qui que ce soit au motif qu’il n’y a pas de compte utilisateur.
    J’ajoute que je ne comprends pas que certains se sentent insultés par eric-p.
    Je ne vois aucune grossièreté dans des propos. Si certains se sentent blessés dans leur amour propre, c’est à eux de voir et à eux seuls de régler le problème.
    Et si certains répondent à eric-p, c’est qu’ils aiment polémiquer. Donc qu’ils assument !
    Maintenant, je ne comprends pas le psychodrame ici. Qu’on se calme vite !
    Certes, eric-p est mono-maniaque du FF mais c’est son droit le plus strict.
    Je ne suis pas d’accord avec lui sur la fin de l’APS-C chez Canon. Et alors ?
    Il n’avais pas prévu le 70D. Il est là. Et alors ? Il ne prévoit pas plus de 7D Mark II. Il se trompe. Et alors ?
    Malgré tout, j’aime bien le lire, c’est une figure importante de ce site. Il m’apprend des choses malgré tout. Donc merci à lui.
    Et merci à tous de polémiquer dans la plus grande amitié !
    Vive le micro 4/3 !
    Vive l’APSC !
    Et vive le FF !

  • Tout est dit, merci pour cette intervention pleine de sens. Et place maintenant aux commentaires constructifs pour le bien de tout le monde.

  • Tout a fait... Ici ce n’est pas un forum.... Il s’agit juste de réagir a l’article....
    Mais cela, eric-p devrait aussi le comprendre !!
    Ce malade répond a tous les messages et cherche systématiquement a avoir le dernier mot !
    Et bien qu’il aille sur un forum... Et qu’il arrête de polluer ce site.

  • eric-p est poli, modeste, posé.

    Extraits (non exhaustifs) pris au hasard

    " Tant que des vieux séniles resteront à la tête de la direction de Nikon...

    Allez va jouer aux billes.

    Rassurez-vous, contrairement à moi, il y a plein de médiocres dans votre genre. C’est ce qui la différence entre vous et moi.

    Votre ignorance n’a d’égale que votre médiocrité.

    Retourne à ta niche ! Quand on a rien à dire sur un forum, on la ferme..

    Commence pas avec tes pseudo-leçons d’une éducation de mal embouché.
    Va jouer à la marelle. C’est tout ce que tu sais faire !

    La récré est terminé chers corbeaux !
    À la niche ! "

  • Et en quoi vous sentez-vous concerné ?
    Vous faites partie de la direction de Nikon ?
    Franchement, je préfère l’humour d’ eric-p à votre rancoeur.
    C’est dommage de ne pas le comprendre.

  • Si eric-p ne vous plait pas (et je veux bien le comprendre !), ignorez-le. C’est mon conseil. C’est ce que je fais. Pas la peine de surréagir. Ca n’en vaut pas la peine. Maintenant, revenons à cet étonnant appareil :-)

  • Tout d’abord merci à certains pour leurs encouragements.
    Ça fait plaisir de voir certaines personnes lire mes propos
    "non conventionnels" (en réalité , ils ne le sont pas tant que ça )
    ...et les apprécier.

    @ casque bleu
    Non, je ne suis pas monomaniaque.
    Je suis simplement favorable au "plus grand format possible"...à condition
    qu’il soit économiquement abordable.
    Il y a quelques années, je faisais des tofs avec un compact 110 (1981-1999) !
    Je suis passé au 24x36 argentique que j’ai utilisé jusqu’en 2006.
    Ensuite,passage direct au 24x36 numérique pour ne pas avoir à revendre mes optiques 24-70/2.8 L etc..., racheter des EFS neufs sans qu’ils soient réellement
    équivalents...pour les revendre plus tard et revenir etc...
    Pas rentable !
    J’ai essayé l’APSC pour vérifier les élucubrations de certains internautes
    et j’ai même offert un FT à mon épouse (elle voulait le reflex le plus léger
    du marché).50d+ 60 EFS macro. Bien, fait illusion.Ne tient pas la route sur les GA, TSE,etc...
    J’ai également testé du MF argentique 6x7 et l’extraordinaire Fuji 6X9
    malgré l’épreuve du scan pénible !

    Je n’ai AUCUNE difficulté à défendre le 24x36 parce que c’est en réalité
    potentiellement le format le plus économique du fait de l’héritage du
    XXème siècle.

    Pour des tas de raisons, c’est bien ce formatqui s’imposera et
    "l’analyse" des personnes qui défendent les petits formats est totalement
    erronée.

    Alors évidemment, on va me dire comment se fait-il que ce soit Eric-p qui
    détient la vérité et pas les autres ?

    Il y a une raison très simple : Je connais mieux le dossier que personne sur ce forum !Ça fait 6 ans que je suis ce dossier que j’ai analysé sous tous les angles (techniques et commerciaux )

    Vu les éléments dont je dispose aujourd’hui, je ne vois aucune mais
    alors AUCUNE raison de voir les industriels poursuivre les petits
    formats à court-moyen terme (5 ans pour compter large ).

    Les petits formats ont été très utiles aux industriels pour assurer la transition argentique-numérique car on ne savait pas produire des
    capteurs 24x36 à bas coût en 2000.
    Ce n’est plus le cas aujourd’hui.
    Sony vient d’annoncer l’alpha 7 à 1500 € et on le trouvera à moins de 1350 €
    ...très rapidement.La différence de coût au lancement avec le NEX 7, 300 €
    officiellement, beaucoup moins en réalité, permet d’affirmer que
    l’arrivée des boîtiers FF à 1000 € est imminente.
    D’ailleurs, Sony ne fait même pas mystère de son intention de commercialiser un NEX 5 -FF (sans EVF !!!!).
    Evidemment, il coûtera moins de 1000 €.
    Ce n’est qu’un secret de polichinelle.

    Quant à ceux qui ne me croient pas, qu’ils se renseignent auprès des journalistes : Ils sont parfaitement au courant !
    Bien sûr, tout ce que les journalistes vous diront restera "OFF" !
    Sinon, vous pouvez toujours consulter des opticiens en France intéressés par le sujet
    voire certains universitaires.

    Tous les fabricants, je dis bien TOUS ont reconnu au minimum être intéressé par le 24x36
    (parce qu’ils ne peuvent pas dire autrement), vouloir passer au 24x36 (Pentax, Fuji, Panasonic, Sigma)
    ou envisager "l’éventualité du passage au 24x36" (Terada à Onfoto pour Olympus).
    Un aveu implicite qui vaut tous les discours...

  • @ casque bleu

    Apparemment, ce boitier a l’air tellement étonnant que pas grand monde se bouscule au portillon pour en faire la pré-commande...

    Moi je j’aurais envie de demander : avec l’affaire du D600 mise en perspective, qui ça peut bien surprendre ?

  • Difficile d’ ignorer eric-p

    Il est tellement envahissant.

  • Il semblerait que les premiers commentaires aient raison : les premières ventes du DF sont largement en dessous de celles du d800 au moment de son lancement. Sur aMazon, le DF ne vient qu’en 24e position. Comme une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule , nikon vient d’annoncer une chute de son chiffre d’affaires....

  • La baisse des ventes de reflex AF est générale et touche maintenant les modèles haut de gamme.

    Toutefois, le Nikon Df apporte une bonne nouvelle aux nikonistes, si si :
    Elle permet pour la première fois à la marque de proposer une nette majorité des boîtiers FF !!!
    5 modèles FF figurent officiellement sur le Line-up
    (D4/ D800 E/D800/ Df / D610 )
    Vs 3 modèles APSC !
    (D7100, D5300, D3200 )

    Puisque je vous dis que l’APSC est en voie de disparition ! ;-)

  • À signaler également que le tarif du Df NU au Japon (Bic) est quasiment aligné
    sur celui du D800.
    On peut donc s’autoriser à penser que le tarif SP du Nikon Df en Europe sera rapidement
    "aligné" sur celui du tarif SP Europe du D800...

  • Il lui suffirait juste de tomber sous les 2000€ pour qu’il finisse en beau cadeau de Noël sous le sapin...

  • Sur Nikon.com, le Line-Up actuel est plutôt de 7 FX (on oublie le fameux D3x...) pour 11 Dx (y’a encore dedans le D90, D300s etc...).

    http://imaging.nikon.com/lineup/dslr/

    Ca s’équilibre certe, mais je continue à penser que la plupart des acheteurs de boîtiers reflexs (qui sont en baisse, comme beaucoup d’autres secteurs) continuent de se tourner ou se tourneront vers des D5300, D3200, ou encore 700D ou autres. L’acheteur d’un Nikon D800 ou D610 n’a pas les mêmes interêts que celui qui prend un D3200.

    C’est bien que le FX commence à flirter avec la barrière des 1000 euros nu (on en est encore loin, ca finira par venir peut être dans 2 ans ou à la prochaine Kina), mais je continue à penser que l’APS-C et le FX vont cohabiter encore un grand nombre d’années car les exigences des gens sont différentes.

  • Evidemment, je ne compte pas les vieux machins en solde officieusement
    discontinués et appelés à disparaître.
    Si je m’en tiens aux produits "High-end", on a bien
    5 boîtiers FF et 3 APSC. CQFD

  • @ Cédric-H
    Chez Sony, l’Alpha 7 se négocie déjà en SP à 1350€.
    Il est assez clair que la ligne de mire des fabricants est la barre des 1000 €.

    Ils en ont les moyens parce qu’il est d’ores et déjà prouvé que la différence de coût entre un capteur FF et un capteur APSC est inférieure à 300 €
    (200 € au Japon !).

    Les fabricants ont commencé à proposer des reflex FF "expert" (D610, 6D, alpha7,...), ils vont donc s’attaquer maintenant à la cible "amateur",
    c’est à dire à la clientèle du D5300 chez Nikon.

    Sony ne fait même pas mystère de ses projets :
    - Un brevet de NEX 5 à capteur FF a déjà été déposé : Il sera évidemment vendu
    MOINS de 1000 € !

    Evidemment, Canon /Nikon ne resteront pas les bras croisés et les hostilités
    ne vont bientôt plus tarder...sans doute avant la Kina 2014 !

  • Ouf ! Plus d’une heure de lecture de tout ces posts ... à part les polémiques stériles, des choses intéressantes. Je suis passé au D800 en switchant d’un D600 poussiéreux. Le tout pour 2350€ avec des fonctions (vidéo) et des possibilités (36Mpx) que je n’utilise pas à 100%. Je l’ai fait pour ne plus être emmerdé par les poussières et prendre du plaisir à faire des photos :)
    Ce Df me fait donc de l’oeil. Mais j’attendrai qu’il baisse à 2000€, ou moins, boitier nu.
    J’attends avec impatience les premiers tests.

  • Contrairement aux écrits de certains, ce Df semble faire l’ unanimité (pour le moment) chez ceux qui l’on déjà acheté.

    Le marché n’est pas prêt de se calmer avec ce type d’acheteurs impulsifs.

  • Bonjour à tous,
    il y a 2 types de commentateurs ... Ceux qui ont un avis sans n’avoir jamais testé le DF, et les autres. Moi je l’ai achetée la bête !
    Autonomie : j’ai fait 1324 photos en raw 14 bits non compressées ... Bravo aux magasines spécialisés qui ont critiqué la petite batterie, tout faux.
    D’autre part, cette petite batterie contribue au poids plume de cet appareil. Sortant d’un très bon D300S, quel bonheur de ne plus avoir de douleurs à l’épaule ou au dos après une sortie photo.
    Sinon, j’ai lu beaucoup de commentaires sur tout un tas de sujet, mais très peu sur l’essentiel, c’est à dire la qualité des photos elles-mêmes. Pour ceux qui ont eu un D300S entre les mains, la qualité photo était déjà splendide, mais là, c’est le top. La différence est visible dès la première image. Pour info je shoote 100% de mes photos en format RAW, retraitées ensuite dans Capture NX2 (principalement la correction d’exposition, les basses lumières -je sous exposais volontairement pour conserver du détail dans les blancs- etc...). Et bien le DF expose incroyablement juste, du coup mes retouches se limitent à un recadrage, voire un passage en noir & blanc ou une retouche ponctuelle (merci aux U-points), mais rien d’autre. La qualité est simplement bluffante. Les images sont bien contrastées pour ceux qui aiment, sinon on peut facilement revenir sur un réglage plus neutre via le boîtier ou Capture Nx. Elle est là la vraie force du df, sa qualité d’image exceptionnelle. Mon amie a un D7100, et le DF dépasse de très loin la qualité du D7100 et du D300S réunis. Pour info avant mon D300S j’avais un D90 et je n’avais pas été plus bluffé que ça par la différence de qualité entre les 2 appareils. Là c’est un autre monde !
    Alors les détails du genre la vitesse d’obturation limitée à 1/4000, ok pour les pros du sport (info aux amateurs : 1/1000 fige déjà parfaitement un sujet mobile se déplaçant latéralement). Alors oui, avec une lumière forte et une grande ouverture, on peut avoir besoin d’une vitesse de 1/8000... Mais on parle de quoi, de 1 photo dans l’année ?! Il existe des filtres pour cela.
    L’absence de flash intégré ? Oui c’est ce qui m’a le plus embêté. J’ai acheté un petit SB 400 (mieux et moins cher que le nouveau SB 300, voir à ce sujet l’excellent article d’un pro américain sur kenrockwell ...).
    Prise en main difficile sans vraie "poignée" ? Oui moins confortable qu’avec mon D300S mais le boîtier est aussi moins lourd grâce à cela. Et cela ne pose aucun problème dès qu’on utilise la méthode bien connue d’enrouler la sangle autour de son poignée en lui faisant faire plusieurs tours. Avec cette méthode on a même plus besoin de tenir le boîtier !
    La synchro flash a 1/200 au lieu de 1/250 ? Mis à part les pros, qui s’en soucie ? Arrêtons la masturbation intellectuelle !!!
    Enfin, aux articles décriant la difficulté à utiliser la molette de vitesse d’obturation (ce qui entre nous est vrai), si vous aviez le boîtier en mains vous sauriez que cette molette peut être positionnée sur 1/3 step, ce qui permet ensuite de ne plus utiliser cette molette inconfortable mais d’utiliser la traditionnelle molette de réglage secondaire sur l’avant de l’appareil à l’instar de tous les autres boîtiers de la gamme...
    Le look ? Certains aiment les Porsches, d’autres les ferraris, et certains les Logan... Bref moi j’adore, et contrairement à certains sites je préfère grandement la version couleur alu. Je me suis rassuré, je ne suis pas le seul. Et pour répondre à ceux qui disent que c’est un appareil de vieux, j’ai 36 ans.
    Le prix ? Oui très cher, mais aussi le seul Nikon avec ce look. Si on aime pas, on passe son chemin sans commenter puisque de toute façon on a pas eu l’engin entre ses mains. Si on aime, on peut financièrement ou pas, c’est aussi simple que ça !
    Et pour conclure, le point fort ultime du boîtier est sa capacité à sortir des images superbes dans des conditions de luminosité très faibles. Sur mon D300S, passé 1000 Iso ça bruitait fortement. Maintenant je n’hésite plus à me mettre sur 5600 voire 6400 Iso pour une qualité identique. Imaginez le gain de vitesse d’obturation, c’est tout simplement incroyable. Et ça, les prises de vue par faible lumière, ça nous concerne tous et pas qu’une fois par an. Seul bémol, l’absence d’illumination du point AF. Cela implique que en dessous d’une certaine quantité de lumière l’autofocus ne se fait plus, ça patine. Mais les vrais photographes, pas les techniciens de la photo, sauront passer la mise au point en mode manuel.
    J’utilise 2 objectifs sur mon Nikon DF : 50 MM. F1.8 livrés avec le boîtier et 24-120mm F.4.
    Allez, bises à tous les amoureux de la photo qui prennent des photos et les impriment, et au revoir aux techniciens de la photo qui inondent les forums de leurs posts inutiles.