Publié le : 09/02/2011

Nikon P300 : il a (presque) tout d’un expert !

Après avoir placé le P7000 face au G12, Nikon annonce un modèle taillé pour concurrencer le S95 cher à Canon. Le P300 arbore une fiche technique alléchante et une ergonomie que ne renierait pas le petit compact expert de la gamme S des PowerShot. Même si on déplore l’absence du format Raw.

Compact (sous-entendu, il peut être rangé dans une poche de pantalon), expert et lumineux. Le Nikon P300 est au P7000 ce que le S95 est au G12 chez Canon. Une solution moins volumineuse, susceptible de séduire les photographes exigeants. Ces derniers seront ravis d’apprendre que les modes PASM sont au menu. Autant qu’ils seront déçus de constater que le P300 ne permet pas de photographier en Raw. Cependant, ce compact ne manque pas d’arguments pour séduire les utilisateurs experts. À commencer par la luminosité du zoom, qui fait jeu égal avec le Samsung EX1 en grand-angle avec un 24 mm F1,8. Mieux que les PowerShot G12 et S95… et que le P7000, dont les zooms démarrent à 28 mm. En revanche, les choses se gâtent en bout de course, puisque le P300 ouvre seulement à F4,9 à 100 mm. On pourra cependant compter sur la présence de la stabilisation optique (VR). Ce zoom comporte un verre HRI (High Refractive Index) qui corrige plusieurs défauts avec une seule lentille. Nikon souligne qu’il s’agit d’un diaphragme à iris. Le P300 est le seul à en bénéficier dans la nouvelle gamme. Cela permet d’avoir accès à toutes les ouvertures entre F1,8 et F8 de manière continue.

Pas de surenchère au niveau du capteur. Le Cmos rétro-éclairé offre 12 Mpxl, ce qui est largement suffisant sur ce type d’appareil. D’ailleurs, on ne peut photographier au-delà de 3 200 Iso. On note un mode Rafale ambitieux, à 8 im/s sur cinq vues, comme sur le P500. Le LCD de 3 pouces offre 921 kpts. Parfait pour filmer en Full HD (1080p à 30 im/s). Une touche d’enregistrement dédiée est située au dos de l’appareil, au-dessus de la roue codeuse.

Que manque-t-il, à première vue, au P300 ? En attendant un test qui permettra de dresser un bilan définitif, ce modèle affiche de nombreux atouts. Le succès public et critique des Canon S90 et S95 montre qu’il existe un marché pour des photographes exigeants qui souhaitent avoir en permanence un appareil peu volumineux et débrayable, plus qualitatif qu’un smartphone. Le P300 séduit avec son zoom grand-angle lumineux et la vidéo Full HD. On aurait cependant aimé que Nikon mette un peu plus l’accent sur les fonctions de personnalisation. Ainsi qu’un mode macro plus ambitieux (3 cm). Et bien sûr, que le P300 puisse proposer le format Raw. Malgré cela, le P300 s’annonce prometteur. Il sera disponible le 17 mars pour 299 €.

Principales caractéristiques

- Capteur : Cmos 1/2,3 pouces, 12 Mpxl
- Définition maximale : 4000 x 3000 pixels
- Vidéo maxi : 1080p à 30 im/s
- Zoom : F1,8-4,9/24-100 mm (éq. 24 x 36)
- Mode macro : 3 cm
- Mise au point : 9 zones, détection de visages, vue par vue, continu, suivi AF
- Stabilisation : optique (VR)
- Écran : LCD 3 pouces/921 kpts
- Modes d’exposition : PASM, modes Scènes
- Sensibilités : 100-3 200 Iso
- Vitesses : 2 s - 1/2 000e
- Rafale : 8 im/s
- Stockage : SD/SDHC/SDXC
- Sorties : Hi-speed USB, A/V, HDMI
- Dimensions/poids : 103 x 58,3x 32 mm/189 g (avec accu et carte)
- Le site de Nikon

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les commentaires liés à cet article

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Pas de fichiers Raw, c’est pas possible ils le font exprès.Cela représente t il un surcout ou une difficulté technique ?

    • Voici la réponse de Nikon France : « Le COOLPIX P300 est conçu comme un bloc note pour les photographes plus que comme un outil de production comme le sont les reflex. La gestion d’un format RAW est bien plus gourmande en terme de ressources par le processeur qu’un format jpg. Ce produit étant destiné à fournir des images jpg propre rapidement, le choix de n’intégrer que le format jpg va dans ce sens. »
      Cordialement,
      Benjamin

    • Tout à fait d’accord et pour 300 € à la fnac la pochette en cuir et la carte SD de 4 go sont fournis
      Je le teste actuellement et je suis tres content il a même un mode HDR ...(à tester)
      J’ai eu le casio ex RZ100 (la batterie bien que performante était un peu remuante !)
      Le moins malgré mes petits doigts les touches sont minuscules !
      album 1
      album 2

    • Je possède depuis quelques mois un P300 en complément de compacts classiques et d’un D90. Ce compact me délivre de superbes images et il possède nombre de réglages qui font défaut sur les compacts ordinaires. Idéal pour faire de jolies photos sans s’encombrer du reflex. Il a les limites logiques d’un appareil de cette gamme : Pas de mise au point manuelle, accès à certains réglages par le menu, zoom limité. OK OK ... Mais il fait de superbes photos, il y a de nombreuses corrections facilement accessibles, il tient dans la poche du jean’s ... C’est un complément idéal un prix très raisonnable.

  • Sortir un 24 à 1,8 sans RAW si ça c’est pas du marketing à deux balles moi je suis le pape

  • Il est important de noter que le capteur 1/2,3" est plus petit que celui des autres compacts experts, ce qui est fort dommage (+ bruit, - dynamique et + PdC). A voir dans les tests s’il tient quand même la route...

  • Pas de Raw, pas de viseur optique = rien d’expert... Je passe mon chemin...

  • 300 Euros ? Que veut le peuple ? C’est toujours dans la poche et l’amplitude 24-100 ne serait pas plus intéressante chez Leica.
    Cela dit, il faudrait penser à des écrans plus petits mais avec un capuchon de visée escamotable façon Hasselblad ou autre 6x6
    dont la loupe règlerait définitivement le problème du cadrage.

  • Pas de viseur, c’est comme aller à la chasse sans viseur au fusil ou une voiture sans volant.
    Comme d’hab : des guignols du marketing !
    Photographe professionnel.

  • Pas de viseur -
    Pas de sortie RAW

    => Pour ma part ca n’a rien d’un appareil expert !
    Les Panasonic font mieux pour le prix !

    Pour ma part je passe mon chemin sans perdre mon temps a tout lire...

  • Toujours pas de viseur optique ? Pas de viseur optique sur un appareil photo ? Impensable. Mais bon. On attendra. Ou on ira ailleurs...

  • Vouloir faire du raw avec une optique comme ça devant n’a aucun interet.
    Faire du raw avec des optiques reflex bas de gamme n’a aucun interet.
    Si votre optique a une resolutuion moyenne vous aurez beau avoir tous les capteurs ou tous les traitements, vous n’aurez que le resultat maximum de votre optique.

    • Pas de viseur : passe encore , mais pas de RAW ?? pour moi utilisateur de reflex de la marque et de Capture Nx c’est franchement inconcevable. L’achat d’un tel appareil n’a qu’un but faire des photos lors de sorties entre potes et autres réunion de famille sans devoir trimballer tout l’attirail, mais ne pouvoir faire des retouches basiques, que permettent Capture Nx et le Raw, me pousse a aller voir chez le concurrent et son S95, avec tout les risques que cela implique pour mes futurs achats, si je m’habitue a la marque ..

      Pour le prix, il y a beaucoup d’appareil dans cette gamme de prix, je préférerais devoir mettre 100 euros de plus pour avoir le RAW.

    • moi, quand je vois un fichier Raw, je fuis : ca pése trop d’octets informatiques, on peux prendre moins de photos dans la carte. je n’en veux donc PAS. De meme, meme un appareil 10 ou 12 MP, je le bride direct à 3MP, ou 5 (hélas ! c’est déja bien de trop inutilement). je regarde mes photos sur moniteur 26 pouces, et au delà de 3 MP, je ne voit plus aucun apport. sinon avoir moins de place dans la carte mémoire, donc moins de photos possibles.

      Les seuls critéres pour moi sont le bruit à 800 ou 1600 iso, donc en basse lumiére, ou en photos de concert (noir avec des spots) et que l’écran me donne les couleurs vraies , car je DETESTE les viseurs optiques, c’est imprécis. je ne m’interesse qu’a l’écran, qui doit me donner ce que sera la photo.
      Pour l’instant, l’écran le plus fidéle en couleur que j’ai trouvé , est celui du Nikon P7100, il me reste a voir si celui du Nikon P300 est aussi bon. j’élimine tout APN qui fait virer en vert ou en jaune ou en rouge, un objet de couleur grise, ou une étiquette blanche, en intérieur.
      mes critéres:absence de viseurs optiques (place gachée), raw inutile.
      je n’aime pas non plus les écrans mobiles, je le veux fixe mais lisible ; et le flash doit etre intégré, pour ne pas prendre de place au dessus.
      ET je suis éxigeant sur la qualité, en basse lumiére. il n’y a là aucune incompatibilité.
      je refuse d’avoir le boulet d’un reflexe durant mes voyages. le Nikon P7100 est déja pour moi un peu trop lourd... j’ai hate de tester ce P300 à ce prix .. meme si le zoom est faible.
      je n’ai pas compris qu’on puisse bien noter une daube comme l’Olympus SZ-30MR qui est moins bon que mon vieux compact panasonic FX500 qui est plus fidéle et moins flou que cet attrape-gogo (vous voulez du zoom, mangez-en)peut etre qu’un jour le principe d’avoir une photo 16 MP nette et propre en meme temps qu’une prise vidéo 1080 ,sera un jour une réalité, mais c’est là le pire APN ( olymp sz 30mr) que j’ai vu depuis 10 ans..
      j"éspére beaucoup du nikon P300. sinon, ca sera le nikon P7100, qui m’a épaté.

    • Tu es le fou du Raw, tu manges Raw, tu dors Raw, tu chies Raw, Raw ûber alles mais le JPEG produit d’excellentes photos alors
      assez d’agitation photographique et travaillons sur la composition. C’est cela être un photographe et non bricoler bêtement des heures
      sur son PC (mais il esr vrai si l’on est un oisif, alors...)

    • Bravo et tout à fait d’accord avec vous. Pas de fonctions inutiles. L’essentiel est le résultat photographique
      avec une composition soignée, une maîtrise de la lumière et un sens artistique qui permettent une production
      de vues ne résultant pas de " bricolages " informatiques.

[
0
]