Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nikon P340 : le WiFi enfin intégré…

07/02/2014 | Benjamin Favier

Ce compact expert remplace le P330 dans la gamme Coolpix. La seule véritable nouveauté est l’arrivée d’une fonction Wi-Fi, intégrée dans le boîtier. À noter aussi, la possibilité d’attribuer un réglage à la couronne autour de l’objectif.

Présentation

Depuis 2011 et l’avènement du P300, Nikon renouvelle sa gamme de compacts experts de poche à la même période. Si le P330 opérait une rupture avec ses deux prédécesseurs, intégrant notamment le format Raw, ce n’est pas le cas du P340 : ce dernier reprend la quasi intégralité des caractéristiques du P330.

À commencer par le capteur Cmos BSI de 1/1,7 pouces et 12 Mpxl, au format 4/3. Le zoom demeure aussi inchangé : 24-120 mm f/1,8-5,6 (éq. 24 x 36). Nikon annonce un gain de trois vitesses et demi avec le stabilisateur. L’écran LCD de 3 pouces affiche toujours une définition de 921 kpts. Hélas, il n’est toujours pas tactile. Le mode Rafale est lui aussi identique, à 10 im/s. Du côté de la vidéo, le P340 permet de filmer en 1080p à 30 ou 25 im/s, avec un micro stéréo, en autorisant mise au point, zooming et prise de vue fixe pendant le tournage.

WiFi, personnalisation, Focus Peaking et macro

Outre le changement de matricule, la principale différence entre les P330 et P340 est visible sur le capot du boîtier. Le pictogramme dédié au GPS visible sur le premier cède sa place à la mention WiFi sur le nouveau venu. Jusqu’ici, il fallait passer par un dongle optionnel. Cette fonction autorise, via l’application Wireless Mobile Utility, à télécharger sur smartphone ou tablette, le contrôle de l’appareil à distance, ainsi que le transfert d’images vers un périphérique connecté. Le GPS, pour sa part, figure bien dans les entrailles de l’appareil.

Nous l’avions fustigé sur le P330 ; raison de plus pour saluer la possibilité de paramétrer la couronne autour du zoom, comme sur les Canon PowerShot S120 et Fujifilm XQ1, par exemple. L’évolution est mineure, mais elle mérite d’être signalée tant cette fonction est un atout sur les appareils de ce type : le mode Macro passe de 3 à 2 cm en grand-angle. Enfin, les aficionados de la mise au point manuelle pourront compter sur le Focus Peaking.

Le P340 sera proposé en blanc ou noir dès la fin du mois, à 359 €.

- Le site de Nikon

Premier avis

La concurrence est féroce depuis quelques années sur le segment des compacts experts de poche. En adoptant le Raw l’an passé, et le WiFi cette année, Nikon fait évoluer ses P à trois chiffres dans le bon sens, mais semble toujours avoir un temps de retard face à la gamme PowerShot S de Canon, qui est son principal adversaire : cela fait longtemps que ces modèles offrent la possibilité de photographier au format Raw et de régler la couronne autour de l’objectif, par exemple. Le S120 bénéficie en outre d’un écran tactile et d’un mode vidéo plus ambitieux (1080p à 60 im/s).
En attendant que ces points apparaissent sur un futur modèle, on espère toujours que Nikon utilise le capteur de 1 pouce qui officie dans ses Nikon 1, dans un compact de taille raisonnable, comme Sony l’a fait sur ses RX100 et RX100 II.

Fiche technique

Principales caractéristiques


- Capteur : Cmos BSI 1/1,7 pouces, 12 Mpxl
- Définition maximale : 4000 x 3000 pixels
- Wi-Fi : oui
- GPS : oui
- Vidéo maxi : 1080p à 30 ou 25 im/s
- Zoom : f/1,8-5,6/24-120 mm (éq. 24 x 36)
- Mode macro : 2 cm
- Mise au point : 9 zones, détection de visages, vue par vue, continu, suivi AF
- Stabilisation : optique
- Écran : LCD 3 pouces/921 kpts
- Modes d’exposition : PASM, modes Scènes
- Sensibilités : 80-6 400 Iso
- Vitesses : 1/4000s-60s
- Rafale : 10 im/s
- Stockage : SD/SDHC/SDXC
- Sorties : Hi-speed USB, HDMI
- Dimensions/poids : 103 x 58,3 x 32 mm/194 g (avec accu et carte)

- Le site de Nikon

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages