Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nikon P520 : zoom 42x, 18 Mpxl, et GPS

29/01/2013 | Benjamin Favier

Ce modèle succède au P510, lancé un an plus tôt. Il reprend le même zoom 42x et la fonction GPS, mais la fiche technique s’améliore sur de nombreux points.

Présentation

Pas de surenchère au niveau du zoom, dont la puissance caractérise les bridges. Il faut dire que le P510 avait placé la barre assez haut, avec une optique 42x, équivalent à un 24-1000 mm f/3-5,9 en 24 x 36. Stabilisé, cela va de soi. Le P520 embarque le même. En revanche, le capteur Cmos rétroéclairé de 1/2,3e de pouce gagne en définition, passant de 16 à 18 Mpxl.

L’écran LCD s’agrandit : 3,2 pouces contre 3 pouces sur le P510. Il peut désormais être déporté sur le côté, alors qu’il était seulement inclinable sur un axe vertical sur le précédent modèle. De quoi profiter pleinement du mode vidéo Full HD à 30 im/s, qui bénéficie d’un déclencheur dédié (comme sur le P510). Sa définition reste inchangée (921 kpts). Tout comme celle de l’afficheur électronique (230 kpts). Le GPS, apparu sur le P510, est reconduit. Il est aussi possible de connecter le P520 en Wi-Fi. Mais à l’instar des Nikon 1, appareils hybrides de la marque, cela est seulement possible via le dongle WU-1a, seulement disponible en option. Le nombre de modes Scènes passe de seize à vingt et les modes Priorités répondent présents.

Toujours pas de format Raw. Du côté de l’autonomie, Nikon annonce une capacité d’environ deux cent vues avec l’accu EN-EL5. Ce qui semble bien faible pour un appareil polyvalent, qui ferait un parfait compagnon de voyage. Le Nikon Coolpix P520 sera disponible en noir ou en noir et rouge au prix de 399 € fin février.

Compact à fort zoom

Dans la famille Coolpix des appareils compacts à fort zoom, à noter l’arrivée du L820, qui remplace le L810. Contrairement au P520, il n’est pas doté d’un viseur électronique, malgré une apparence très similaire. Il embarque un capteur Cmos rétroéclairé de 16 Mpxl. Il offre un zoom grand-angle 30x équivalent à un 22,5-675 mm stabilisé. La vidéo progresse, passant de la HD à la Full HD. À noter, il fonctionne avec quatre piles LR6 (autonomie de trois cent vingt vues d’après Nikon). Il sera disponible fin février dans les coloris suivants, pour 229 € : prune, rouge ou noir.

- Le site de Nikon

Fiche technique

Nikon Coolpix P520


- Capteur : Cmos 1/2,3e de pouce, 18 Mpxl
- Définition maximale : 4896 x 3672 pixels
- Vidéo maxi : 1080p (30 im/s)
- Format de fichier : Jpeg, Mov
- Zoom : f/3-5,9/24-1000 mm, éq. 24 x 36
- Mode macro : 1 cm
- Mise au point : 9 zones AF (99 en MF), détection de visages, vue par vue, continu, suivi AF
- Stabilisation : oui (optique et numérique)
- GPS : oui
- Wi-Fi : oui, via la dongle WU-1a
- Écran : LCD orientable 3,2 pouces/921 kpts
- Viseur : FLC 0,24 pouce/230 kpts
- Exposition : modes PASM, modes Scènes (20)
- Sensibilités : 80–3 200 Iso
- Balance des blancs : auto, manuel
- Vitesses : 8 s - 1/4 000e s
- Rafale : 7 im/s
- Flash : NG 9
- Divers : HDR, commande sur objectif
- Personnalisation : 1 configuration
- Stockage : mémoire interne (102 Mo), SD/SDHC/SDXC
- Connectique : HDMI, D-Lighting, Hi-speed USB, A/V
- Accu : EN-EL5
- Dimensions/poids : 125,2 x 84,1 x 101,6 mm /550 g

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Bien, mais je ne comprends toujours pas pourquoi ces "grands fabricants" n’arrivent pas a équiper leurs appareils de batteries a l’autonomie décente (a part Casio) alors qu’en Inde, les téléphones mobiles ont une autonomie qui va jusqu’à quinze jours. Un appareil qu.i a une autonomie d’autre moins 500 vues me parait etre un minimum minimorum or ce n’est presque jamais le cas, triste.....

    • Parait-il que c’est pour respecter notre planete tout en achetant troix à quatre fois plus de batteries . !!!!

    • Bonjour,
      Je me permets d’intervenir car je crois que, dans le haut de gamme bridge, vous avez "zappé" le monstre (qui pour moi n’a trouvé d’egal que lui même), j’ai nommé le Panasonic Fz-200. Autonomie : 600 Photos avec un viseur électronique de haute voltige ! C’est un concentré de bonheur.
      Pour revenir au seul appareil rivalisant, j’ai dit "n’a d’égal que lui même" je m’explique. Le Fz-200 intègre un objectif Leica et devinez qui vient de sortir le copié-collé Leica !! Je n’ai pas eu l’occasion de le tester mais je paierais cher pour connaitre les différences (pas sur papier mais bel et bien après test physique !!).
      Belles photos à toutes et à tous...
      Pyo

    • J’ai oublié de dire que le Fz-200 ouvrait à 2.8 sur toute la focale : de 25 à 600 mm !!!

    • Bonjour,

      Désolé de vous décevoir, mais ce n’est pas parce qu’il y a marqué Leica qu’il s’agit d’un objectif Leica. C’est une optique Panasonic, validée techniquement par Leica (mais pas avec les critères des optiques dédiée à la série M) qui a conclu un accord pour que la marque japonaise puisse en utiliser le nom. Et lui fournir à l’occasion des compacts et des bridges, que Leica transforme esthétiquement et vend plus cher avec Lightroom en prime.

      D’autres ont fait pareil en utilisant les noms de Zeiss ou de Schneider-Kreuznach.

      Laurent

  • La vraie révolution, cela aurait été d’en faire un vrai appareil photo : mais que voulez-vous faire d’un appareil où l’on ne peut même pas visser un filtre, ne serait-ce que pour protéger la lentille frontale ? A croire que les concepteurs sont les mêmes que ceux qui impriment les codes-barres SOUS les packs des bouteilles d’eau ! Cela fait cher l’appareil jetable dès lors que l’on a rayé la lentille ! Dommage, comme le P510, il avait tout pour être bien et être celui que l’on emporte partout. Et les ’filtres pour P510’ que l’on trouve sur le Web sont en fait des filtres diamètre 67 mm (!) avec un ’gros’ adaptateur avec des vis, que je n’ai pas pu installer sur le P510 en ce qui me concerne !
    A force de chercher à fournir des caractéristiques de ’pro’, Nikon est passé à côté d’une évidence.
    Fidèle lecteur et abonné à la revue, je m’étonne que vous n’ayez pas relevé ce manque énorme.

    • Nikon n’est pas le seul fabricant a avoir ignore cette évidence comme vous dites qu’il est indispensable d’avoir un pas de vis pour fixer des filtres en particulier des filtres polarisants ou ND au cas ou l’appareil n’en serait pas pourvu. Ce genre d’appareil reste destine au grand public et le paradoxe c’est que c’est justement ce genre d’appareils au contraire des reflex qui sont victimes de l’absence de soins particuliers. J’ai résolu le probleme : j’ai acheté un olympus TG1 !!!!

    • Toujours pas de format RAW ni de griffe porte accésoires non plus...D’accord il y a le 5200 vous me direz mais là pas de GPS ni de touche de profondeur de champ ni de flash piloté.Il manque toujours quelque chose en fait.

  • Bonjour,
    Je ne connais pas grand chose aux détails techniques des appareils photos mais j’aimerais savoir si on peut prendre plusieurs photos rapidement ( en quelques secondes) avec ce genre d’appareil ou si je dois attendre plusieurs secondes entre chaque photos ? Merci à l’avance !

  • Très surpris de la lenteur pour prendre des photos ! Au moins 3,5 secondes pour une photo avec flash à l’intérieur en mode auto !!! Je m’attendais à bien mieux que cela.
    D’ailleurs, es-ce normal ?

  • Pourrions avoir des retours d’expérience sur le fonctionnement du GPS ?
    Est-il fiable et qu’apporte-t-il comme plus valu à l’objet lui-même.
    Donnez-nous des impressions à défaut de résultats définitifs....
    de la part d’un acheteur potentiel du P520

  • remplacant du P520 y a t il - 2 ans aprés - un VRAI remplaçant du P520 - TRES BON APPAREIL polyvalent , non pas le P 530 qui est quasi identique ??? merci