Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nikon P7800 et S02 : la gamme lourds-légers

05/09/2013 | Franck Mée

Nikon lance deux nouveaux compacts. Les S02 et P7800 sont situés aux deux extrémités de sa gamme : le premier est un bijou ultra-compact, le second est le nouveau modèle expert — mais dans les deux cas, il s’agit d’évolutions plutôt que de révolutions...

Présentation

L’an passé, le Nikon P7700 renouvelait un peu la recette du compact expert de la marque jaune. Exit le viseur, mais bienvenue à un objectif plus lumineux (f/2 au grand-angle, encore f/4 à 200 mm), à un capteur Cmos BSI offrant meilleure sensibilité et capture vidéo HD 1080p, et à un écran orientable également latéralement.

Le P7800 se contente d’une évolution notable : le viseur. Les puristes ont regretté son abandon, le re-voilà donc ; il ne s’agit en revanche pas d’un modèle optique (traditionnellement médiocre sur les compacts experts), mais d’un viseur électronique, comme sur les bridges. Il souffre toujours d’un confort très limité, mais pourra s’avérer utile les jours de grand soleil.

Nikon est la seule marque à disposer d’un capteur de 1" (employé sur les Nikon 1) et à pouvoir ainsi contrer le Sony RX100 II ; pourtant, le capteur est toujours le même Cmos BSI de 12 Mpxl au format 1/1,7". L’objectif reste pour sa part le même 28-200 mm f/2-4 et la prise en main de l’appareil est quasiment identique — les aficionados noteront le remplacement de la molette de gauche par une touche d’accès à un menu rapide...

Bref, le P7800 ne monte pas en spécifications et n’est qu’un P7700 équipé d’un viseur, pour un tarif très ordinaire : 499 €.

Nikon Coolpix S02

La même sobriété préside à la destinée du S02, qui reprend fidèlement la recette du S01 : de la taille d’une carte de crédit, il propose un boîtier ultra-fin et un zoom 29-87 mm sans stabilisation.

Deux évolutions sont à noter : d’une part, l’écran est agrandi pour atteindre les... 6,7 cm et, d’autre part, le capteur est désormais un Cmos de 13 Mpxl. La taille de celui-ci est inconnue, mais le rapport entre focale réelle de l’objectif et focale équivalente 24x36 permet de l’estimer à 1/3", encore légèrement plus petit que le CCD du S01 et du S31 ; et comme il ne s’agit pas d’un Cmos BSI, mais d’un classique FSI, n’en attendez pas des hautes performances en basse lumière...

Finalement, comme son prédécesseur, le S02 aura comme principales originalités sa taille et sa mémoire intégrée de 7,3 Go. À 149 €, il fera tout de même payer un peu cher ces détails, des zooms 3x équivalents se trouvant maintenant largement sous les 100 €.

- Le site de Nikon

Fiche technique


Nikon Coolpix P7800

  • Capteur : Cmos BSI 1/1,7", 12 Mpxl
  • Vidéo maxi : 1080p (30 im/s)
  • Format de fichier : Jpeg, Raw (NRW)
  • Zoom : 28-200 mm (éq. 24 x 36) f/2-4
  • Mode macro : 2 cm
  • Stabilisation : oui (optique)
  • Écran : LCD 3 pouces / 921 kpts, orientable latéralement et verticalement
  • Viseur : Électronique, définition VGA
  • Modes d’exposition : Auto, PSAM, vidéo, vidéo CSM, scènes, filtres, personnalisé (3)
  • Sensibilités : 80 - 6 400 Iso
  • Vitesses : NC
  • Rafale : 8 im/s sur 6 im
  • Stockage : SD, SDHC, SDXC
  • Connectique : Hi-speed USB, A/V
  • Wi-Fi : Adaptateur USB optionnel
  • GPS : Adaptateur USB optionnel
  • Accu : Li-Ion
  • Dimensions / poids : 118,5 × 77,5 × 50,4 mm / 399 g


Nikon Coolpix S02

  • Capteur : Cmos, taille non précisée, 13 Mpxl
  • Vidéo maxi : 1080p
  • Format de fichier : Jpeg
  • Zoom : 30-90 mm (éq. 24 x 36) f/3,3-5,9
  • Mode macro : 5 cm
  • Stabilisation : -
  • Écran : LCD 2,7 pouces / 230 kpts, tactile
  • Viseur : -
  • Modes d’exposition : Auto, filtres
  • Sensibilités : 125 - 1 600 Iso
  • Vitesses : NC
  • Rafale : NC
  • Stockage : Mémoire interne de 7,3 Go
  • Connectique : NC
  • Wi-Fi : -
  • GPS : -
  • Accu : Batterie intégrée
  • Dimensions / poids : 77,1 × 51,3 × 17,5 mm / 100 g

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Enfin pour le P7800 si le viseur est utilisable par un porteur de lunette ce sera toujours mieux qu’un viseur optique d’appoint imprécis.
    Mais surtout cela prouve qu’un écran avec un quatrième sous pixel blanc comme celui du Ricoh GR (et il me semble Sony RX100) parfaitement utilisable en plein Soleil est une très bonne solution si ce n’est meilleur pour un zoom à focale maxi plus courte qu’un viseur d’appoint.
    Souvent ses viseurs d’appoint impliquent des compromis niveau LCD.

  • Bonjour !

    Concernant le P7700, il y a une petite discorde qui ressort de temps en temps sur différents fora concernant le délais entre 2 photos.
    A-t-on un idée concernant ce fameux délais concernant ce P7800 ?
    Pour moi, ce n’était pas rédhibitoire, mais si il y a amélioration ce sera tant mieux.
    Un banc d’essais bientôt ?

    Fred

  • Contrairement à ce que vous dites, Nikon NE PEUT PAS contrer Sony et son RX 100 parce que si Nikon dispose bien de capteurs 1" pour ses Nikon1, ces derniers ne disposent pas de la technologie Exmor que Sony se garde bien de distribuer dans ce format !
    Et c’est de bonne guerre !
    Sony est incapable de concurrencer Nikon sur le marché reflex. Il ne lui fait donc aucune difficulté (à priori !) pour lui fournir des capteurs APSC ou FF avec l’Exmor.
    Sur le marché des compacts, c’est une toute autre chanson : Sony a les moyens de faire d’excellents produits sur ce segment grâce à l’Exmor ...et le badge Zeiss !
    Et effectivement, le succès du RX 100 ne se dément pas.
    Pour renforcer encore un peu plus sa position, Sony pousse le bouchon plus loin avec son fameux RX 100 II intégrant le plus grand (et le plus performant) CMOS BSI du marché ! Pendant ce temps là, les ventes de Canon G1-X ne décollent pas d’une semelle car jugé trop gros etc...
    Pourquoi Sony vendrait-il la poule aux oeufs d’or ?

    • Peut etre, mais la tenue en main du nikon est bien supérieure a celle du Sony rx100, de meme que celle de la serie one qui a un taux de reusssite bien plus élevé que le rx100, cet appareil restant destiné aux photographes pas pressés ou équipés se petits doigts. Pour réussir de bonnes photos, il n’y a pas que le capteur. Reconnaissons ici l’exploit technique Sony mais franchement, je connais une masse de personnes qui ont revendu vite fait leur rx100 car cet appareil leur échappait des mains. Le zoom nikon est aussi extrêmement performant (par rapport à son format de capteur) optiquement parlant et a un zoom bcp plus lumineux en position tele. On ne peut pas tout avoir.