Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nikon met en garde contre des faux D800E

17/12/2014 | Franck Mée

Acheteurs tentés par un Nikon D800E, méfiez-vous des occasions et assurez-vous que ce soit bien le bon modèle : tel est le message que fait passer le constructeur, après avoir noté que certains revendeurs peu scrupuleux ont déguisé des D800 en D800E.

La différence entre un Nikon D800 et un D800E ? Le filtre passe-bas différent, celui du D800E étant neutralisé pour gagner en précision – au risque d’un moiré plus visible. Le D800E est également plus cher…

Extérieurement, les deux reflex sont cependant identiques au logo près, au point que leurs coques sont interchangeables. Cela n’est pas passé inaperçu, puisque certains ont remplacé des boîtiers de D800 par des boîtiers de D800E, avant de mettre leurs appareils en vente en ligne.

Nikon a signalé la fraude, en apportant une précision utile : ces boîtiers ne sont pas pris en charge par le SAV de la marque, la modification n’étant évidemment pas réalisée en atelier agréé !

Pour vérifier si un D800E est bien un D800E, la solution est simple : il suffit de prendre une photo, puis de l’afficher sur l’écran et de demander l’aperçu des données. La référence de l’appareil est affichée en haut à droite de l’écran. S’il affiche "NIKON D800", c’est que ce n’est pas un D800E… Le problème est évidemment qu’il faut avoir accès à l’appareil pour vérifier sa référence, ce qui n’est pas simple dans le cas d’une vente sur Internet.

Nous ignorons pour l’heure l’ampleur du problème et notamment sa prévalence en France. En attendant, si vous achetez un de ces appareils frauduleux, il est évident que nous vous conseillons d’annuler la vente, et éventuellement de porter plainte.

- Le site de Nikon

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

Ulule Lemondedelaphoto
CEWE