Publié le : 20/02/2013
Par : Franck Mée

Nouveau reflex amateur chez Sony : SLT-A58

Sans surprise, Sony présente son nouveau reflex grand public. Baptisé Alpha 58, le nouveau modèle est plutôt innovant : nouveau capteur, nouveau viseur... Mieux, remplaçant à la fois l’Alpha 57 et l’Alpha 37, il est proposé à un tarif plutôt agressif pour le segment.

Présentation

Traditionnellement, l’entrée de gamme des "reflex" Sony compte deux modèles. La série 30 propose un tarif agressif et la série 50 mise plus sur le rapport qualité/prix, avec des fonctions supplémentaires. Cependant, l’Alpha 65 est lui aussi sur ce créneau, justifiant une remise à plat de la gamme : ce n’est qu’un seul nouveau modèle, l’Alpha 58 (également connu sous le matricule SLT-A58), qui remplace les Alpha 57 et Alpha 37.

Le châssis est issu de celui de l’Alpha 57, lui-même dérivé de l’Alpha 65 : la construction est plastique, mais agréable et l’appareil tient assez bien en mains. L’écran est orientable vers le haut ou vers le bas (heureusement car ses angles de vision sont médiocres), permettant des cadrages inhabituels. Le viseur ne change pas de définition, mais il reprend la technologie Oled des modèles supérieurs : le contraste est donc amélioré et les flashes colorés sont éliminés.

Nouvelles entrailles

L’intérieur de l’Alpha 58 change également : le vénérable capteur 16 Mpxl laisse la place à un tout nouveau Cmos de 20 Mpxl. Les Alpha 65 et 77 gardent ainsi l’exclusivité du 24 Mpxl, mais le boîtier amateur reprend la main face aux 18 Mpxl traditionnels chez Canon.

Le processeur d’image reprend des innovations développées pour l’Alpha 99 ; il faudra donc attendre les tests pour se risquer à un pronostic sur la qualité d’image. La rafale atteint 5 im/s en 20 Mpxl et peut être "boostée" à 8 im/s par un recadrage.

Les spécificités habituelles sont bien entendu conservées : les filtres créatifs, le mode panoramique, les fonctions de fusion d’images (HDR, pose longue à main levée...) etc. Le "cadrage auto" a été amélioré : s’il enregistre toujours une seconde image respectant les règles traditionnelles de composition, il détecte désormais plusieurs visages et peut "laisser de l’air" devant un sujet en mouvement. Il adopte également des règles spécifiques pour la macro, toujours dans le même but : donner au photographe des idées de cadrages moins centrés et d’orientations différentes.

Mais le plus bel argument de l’Alpha 58, c’est sans doute son prix. Il sera en effet lancé à 550 €, avec une nouvelle version du 18-55 mm (dont la formule optique n’est hélas pas révisée). Ce tarif agressif va donc le placer en face des D3200 et EOS 1100D plutôt que des D5200 et EOS 650D : Sony propose là une fiche technique bien complète pour un tarif contenu...

Fiche technique

Sony Alpha SLT-A58

  • Capteur : Cmos APS-C, 20 Mpxl
  • Wi-Fi, GPS : -
  • Définition maximale : [3:2] 5 456 x 3 632 [panorama] 12 416 x 1 856 pixels
  • Vidéo : 1080i (50 fps, AVCHD)
  • Format de fichier : Jpeg, Raw, AVCHD, MP4
  • Objectifs : monture Sony Alpha ou Minolta AF
  • Stabilisation : mécanique
  • Écran : LCD 3 pouces/460 kpts, orientable verticalement
  • Viseur : Oled 1,4 Mpts, 0,88x
  • Mesure de lumière : TTL 1200 zones
  • Modes d’exposition : iAuto, Auto +, PASM, modes Scènes
  • Sensibilités : 100–16 000 Iso
  • Balance des blancs : auto, prédéfinies (6), mesurée (1)
  • Vitesses : 30 s - 1/4 000e
  • Rafale : 8 im/s
  • Flash : pop-up, NG=10 pour 100 Iso
  • Divers : modes HDR et pose longue à main levée, panorama, 12 filtres créatifs
  • Stockage : SD, SDHC, SDXC, MS Pro Duo
  • Connectique : mini HDMI, Hi-speed USB, entrée micro, griffe flash et accessoires
  • Accu : Li-Ion
  • Dimensions/poids : 128,6 x 95,5 x 77,7 mm / 492 g (sans objectif, batterie ni carte)
  • Prix : 550 €

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les commentaires liés à cet article

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • La politique de Sony en matière de SLT devient illisible.
    Pourquoi développer un capteur de 20 MP quand Nikon propose un D3200 d’entrée de gamme à 24 MP ???
    On demande une explication SVP...

    • Illisible parce que différente de celle de Nikon ? Je ne vois pas où est le problème. L’entrée de gamme Canon n’est pas à 24Mp non plus, c’est un problème pour qui ?

      @Franck Mée : vous pourriez vérifier le rapport de grossissement de l’EVF ? x0.88, ça me parait très étonnant, sachant que tous les EVF APS-c sortis jusqu’ici tournaient entre x1.04 et x1.10, y compris en entrée de gamme. Je me doute que vous n’avez pas inventé cette valeur, mais le communiqué de presse ne la reprend pas, et d’autres sources non plus.

      Parce que là, pour le coup, de la part de Sony, ça serait se tirer une balle dans le pied, que de sortir un EVF x0.88 alors que dans le même temps, Nikon sort un OVF 100% x0.94 !

    • Parce que Sony doit faire pareil que Nikon ? A chaque marque ses choix...
      L’entrée-milieu de gamme Sony était à 16 MP, le haut de gamme à 24 MP.
      Maintenant, il y a aussi un 20 MP, je ne vois pas où est le scandale...

    • Pour info, le capteur 24Mpx des Nikon provient de Toshiba et non de Sony :) Sony semble donc être le seul à utiliser son capteur APS-C de 24Mpx.

      Cela a été dit moult fois, mais plus de megapixel ce n’est pas toujours mieux., par ailleurs.

      La politique de Sony reste très lisible : 1 modèle APS-C qui en remplace 2 (37-57) pour l’entrée de gamme, deux modèles plus haut de gamme (65-77) et un model plein format (99).

      Je vois difficilement comment faire plus simple et plus efficace !

    • Le modèle pro de Nikon le D4 n’a QUE 16 Mp !! Doit-on en conclure (sans chercher à comprendre plus qu’un simple chiffre) qu’il est moins bien que l’entrée de gamme qui a 24 Mp. ben non car la taille et la qualité du capteur et toute l’électronique derrière qui font le résultat final.
      les vendeurs font bien leur travail : réduire un reflex à sa résolution, c’est trop simpliste. j’échangerais sans réfléchir mon k-5 16 Mp contre un D700 à 12 Mp.
      sachez que 16 Mp est largement suffisant pour le commun des mortels. seuls les pro qui imprime au dela d’un mètre de large ont besoin de telles résolutions.

  • bonjour,

    j’ai vu qu’il serait vendu en kit avec le 18-55II et également en double kit mais savez-vous s’il est prévu une version "boîtier nu" ?

    sinon, globalement c’est plutôt une avancée par rapport à l’A57 (que je possède) et surtout par rapport à l’A37 qu’il remplace également.
    vu la gamme d’appareils mirror-less chez Sony, on comprend que l’A37 n’ait pas de successeur, c’est cohérent.
    le capteur progresse, la griffe flash qui passe à la norme iso, le viseur qui adopte la techno oled.
    seul l’écran arrière régresse en taille, en définition et en amplitude de mouvement.
    3" et 921.000 pts était plus ou moins devenu la norme, même en entrée de gamme.
    reste que le prix est vraiment agressif comparé à l’A57 à sa sortie.

  • Bonjour à tous !
    Débutant, j’hésite entre cet appareil et le Canon EOS 100 D (qui est un peu plus cher).
    Quel argument déterminant pour l’un ou pour l’autre (à part le prix...) ?

    Merci de vos lumières !

  • Dans Google Play Store est une application pour la télécommande de la Sony A58. Le nom est : RCCDroid

[
0
]