Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nouveau reflex amateur chez Sony : SLT-A58

20/02/2013 | Franck Mée

Sans surprise, Sony présente son nouveau reflex grand public. Baptisé Alpha 58, le nouveau modèle est plutôt innovant : nouveau capteur, nouveau viseur... Mieux, remplaçant à la fois l’Alpha 57 et l’Alpha 37, il est proposé à un tarif plutôt agressif pour le segment.

Présentation

Traditionnellement, l’entrée de gamme des "reflex" Sony compte deux modèles. La série 30 propose un tarif agressif et la série 50 mise plus sur le rapport qualité/prix, avec des fonctions supplémentaires. Cependant, l’Alpha 65 est lui aussi sur ce créneau, justifiant une remise à plat de la gamme : ce n’est qu’un seul nouveau modèle, l’Alpha 58 (également connu sous le matricule SLT-A58), qui remplace les Alpha 57 et Alpha 37.

Le châssis est issu de celui de l’Alpha 57, lui-même dérivé de l’Alpha 65 : la construction est plastique, mais agréable et l’appareil tient assez bien en mains. L’écran est orientable vers le haut ou vers le bas (heureusement car ses angles de vision sont médiocres), permettant des cadrages inhabituels. Le viseur ne change pas de définition, mais il reprend la technologie Oled des modèles supérieurs : le contraste est donc amélioré et les flashes colorés sont éliminés.

Nouvelles entrailles

L’intérieur de l’Alpha 58 change également : le vénérable capteur 16 Mpxl laisse la place à un tout nouveau Cmos de 20 Mpxl. Les Alpha 65 et 77 gardent ainsi l’exclusivité du 24 Mpxl, mais le boîtier amateur reprend la main face aux 18 Mpxl traditionnels chez Canon.

Le processeur d’image reprend des innovations développées pour l’Alpha 99 ; il faudra donc attendre les tests pour se risquer à un pronostic sur la qualité d’image. La rafale atteint 5 im/s en 20 Mpxl et peut être "boostée" à 8 im/s par un recadrage.

Les spécificités habituelles sont bien entendu conservées : les filtres créatifs, le mode panoramique, les fonctions de fusion d’images (HDR, pose longue à main levée...) etc. Le "cadrage auto" a été amélioré : s’il enregistre toujours une seconde image respectant les règles traditionnelles de composition, il détecte désormais plusieurs visages et peut "laisser de l’air" devant un sujet en mouvement. Il adopte également des règles spécifiques pour la macro, toujours dans le même but : donner au photographe des idées de cadrages moins centrés et d’orientations différentes.

Mais le plus bel argument de l’Alpha 58, c’est sans doute son prix. Il sera en effet lancé à 550 €, avec une nouvelle version du 18-55 mm (dont la formule optique n’est hélas pas révisée). Ce tarif agressif va donc le placer en face des D3200 et EOS 1100D plutôt que des D5200 et EOS 650D : Sony propose là une fiche technique bien complète pour un tarif contenu...

Fiche technique

Sony Alpha SLT-A58

  • Capteur : Cmos APS-C, 20 Mpxl
  • Wi-Fi, GPS : -
  • Définition maximale : [3:2] 5 456 x 3 632 [panorama] 12 416 x 1 856 pixels
  • Vidéo : 1080i (50 fps, AVCHD)
  • Format de fichier : Jpeg, Raw, AVCHD, MP4
  • Objectifs : monture Sony Alpha ou Minolta AF
  • Stabilisation : mécanique
  • Écran : LCD 3 pouces/460 kpts, orientable verticalement
  • Viseur : Oled 1,4 Mpts, 0,88x
  • Mesure de lumière : TTL 1200 zones
  • Modes d’exposition : iAuto, Auto +, PASM, modes Scènes
  • Sensibilités : 100–16 000 Iso
  • Balance des blancs : auto, prédéfinies (6), mesurée (1)
  • Vitesses : 30 s - 1/4 000e
  • Rafale : 8 im/s
  • Flash : pop-up, NG=10 pour 100 Iso
  • Divers : modes HDR et pose longue à main levée, panorama, 12 filtres créatifs
  • Stockage : SD, SDHC, SDXC, MS Pro Duo
  • Connectique : mini HDMI, Hi-speed USB, entrée micro, griffe flash et accessoires
  • Accu : Li-Ion
  • Dimensions/poids : 128,6 x 95,5 x 77,7 mm / 492 g (sans objectif, batterie ni carte)
  • Prix : 550 €

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



CEWE