Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Nouvel hybride DMC-GF2 chez Panasonic

04/11/2010 | LAURENT KATZ

En première mondiale, Panasonic présente au Salon de la Photo parisien, le successeur du DMC-GF1, plus compact, muni d’une interface tactile et filmant en Full HD.



19 % plus compact. 7 % plus léger. On n’est pas encore au niveau du NEX de Sony, que l’on intègre ou pas le fait que le capteur APS-C du second est plus grand que le Cmos 4/3 de 13 Mpxl du premier. On le voit, alors que le DMC-GH2 use d’un imageur de 16 Mpxl, pour des photos en 4 608 par 3 456, le DMC-GF2 offre des images au format 4/3 en 4 000 par 3 000. Un choix volontaire pour distinguer les deux gammes d’hybrides. L’inclusion de la puce Venus Engine FHD lui confère néanmoins la faculté de filmer en 1080i, même si les deux optiques fournies dans les kits n’intègrent pas de techniques spécifiques pour les rendre aussi silencieuse que le 14-140 mm..

Le DMC-GF1 était un hybride plutôt réussi. Le nouvel opus de la famille GF (hybride de poche sans visée à hauteur d’œil) en reprend les acquis et la philosophie générale. Avec un afficheur LCD qui est devenu tactile. Par exemple pour pointer du doigt la zone de mise au point automatique et même déclencher. Il y a heureusement un déclencheur « en dur » et même deux, puisque la touche avec un bouton rouge active la vidéo. On remarque, comparé au GF1, que le barillet des modes d’exposition, avec à sa base un commutateur servant à choisir les cadences (vue par vue, rafale bracketing…) a disparu. Au profit de quoi ? Réponse ce soir après la présentation matinale au Salon de la Photo. Mais on peut parier sur un sélecteur tactile sur le LCD. D’ailleurs pointer sur un visage ou dans le ciel commute l’appareil en mode Portrait ou Paysage. L’automatisme intelligent iA est bien sûr reconduit. La touche Q.Menu est configurable, pour que le menu iconique de réglages rapide ne laisse apparaître que les ajustements de votre choix. Bien vu. Et en Lecture, le doigt pousse les photos les unes après les autres, les passe plein écran depuis une vue index et assure le zooming de consultation.


Pour le reste, le GF2 consolide toutes les technologies internes auxquelles Panasonic nous a habitués : iResolution pour obtenir un zoom numérique modeste, 1,3x, mais qualitatif et sans recadrage, les modes Mes Couleurs… et surtout un autofocus par détection de contraste en progrès constant au fil des semestres. Et avec le nouvel objectif F12/12,5 mm, c’est la 3D qui est accessible sur un téléviseur compatible ou sur un ordinateur muni d’une carte graphique 3D, grâce au logiciel 3D Image Viewer.

Le pancake de 20 mm laisse sa place dans le kit à un F2,5/14 mm, soit la couverture d’un 28 mm en éq. 24 x 36. Une focale un peu plus experte, avec une mise au point minimale de 18 cm. Pour ma part, sachant que le boîtier joue à la fois la carte du grand public éclairé et de l’expert moyennement exigeant, un 17 mm comme l’a choisi Olympus m’aurait paru plus indiqué. Si ce pancake dénué d’une vraie bague des distances n’est pas stabilisé, le zoom F3,5-5,6/14-42 mm l’est.

Si le prix reste encore inconnu, on sait que l’appareil sera lancé en février 2011, sous la forme de deux kits, l’un avec le 14 mm et un autre avec le 14-42mm. Et si l’annonce mentionne les couleurs noire, blanc, rouge, rose et silver, rien n’indique lesquelles seront prises en distribution par la France.

- Le site de Panasonic

Fiche technique

- Capteur : LiveMOS 17,3 x 13 mm, 13,1 Mpxl
- Format : 4/3
- Pixels utilisés : 12,1 Mpxl
- Définitions photo maxi : [4:3] 4 000 x 3 000 [3:2] 4 000 x 2 672 [16:9] 4 000 x 2 248 [1:1] 2 992 x 2 992
- Définitions vidéo maxi : [AVCHD Lite] 1080i (25 ou 30 im/s) [M-Jpeg] 720p (25 ou 30 im/s)
- Stabilisateur : -
- Antipoussière : Oui
- Protection du boîtier : -
- Sensibilité : 100 - 6 400 Iso
- Formats de fichiers : Jpeg, Raw
- Espace de couleurs : AdobeRGB, sRVB
- Monture : Micro 4/3
- Coefficient multiplicateur : 2x
- Mise au point auto. : TTL détection de contraste
- Zones de mise au point : 23 ou 1, détection de visage, suivi
- Illuminateur AF : Oui
- Mise au point  : Automatique, automatique continu, manuelle
- Mode d’exposition : PASM, modes Scènes (16), iAuto
- Mesure de l’exposition : TTL
- Plage d’exposition : IL 0-18
- Type de mesure : Evaluative multizone (144) pondérée centrale, ponctuelle
- Histogramme : Prise de vue et consultation
- Compensation d’exposition : +/-3 IL par 0,3 IL
- Bracketing d’exposition : 3 ou 5 im. par 1/3 ou 2/3 IL, sur +/- 3 ou 4 im.
- Vitesse : 1/4 000 à 60 s
- Vitesse de synchro X : 1/160 s
- Rafale : 3,2 im/s (7 Raw, illimité en Jpeg)
- Retardateur : 2 ou 10 s
- Balance des blancs : Auto, préréglée (5), manuelle (2), correction bleu/ambre ou vert/magenta, 2 500 - 10 000 °K
- Bracketing balance des blancs  : Oui
- Réglages divers : Mode Films (contraste, saturation, accentuation, bruit, N&B)
- Prise flash : Griffe
- Contrôle du flash : TTL
- Flash intégré : NG 6 (100 Iso)
- Compensation d’exposition au flash : +/-2 IL par 0,3IL
- Commentaires sonores : -
- Visée : Électronique 202 kpts (optionnelle)
- Moniteur : LCD tactile 3 pouces/460 kpts
- Écran LCD de contrôle : -
- Affichage : Zoom 16x maxi, index (12 et 30 im.), hautes et basses lumières, calendrier, diaporama
- Stockage : SD, SDHC et SDXC
- Connectique : Hi-speed USB/vidéo, mini HDMI
- Configurations utilisateur : 2
- Mémoire à l’allumage : -
- Touches personnalisables : 1
- Divers : -
- Télécommande : opt.
- Compatibilité impression : ExifPrint, PictBridge
- Logiciels : PhotoFun Studio 6 HD, SilkPix Developer Studio 3.1 SE
- Accessoires fournis : Accu et chargeur/adaptateur secteur, bandoulière, câbles USB/vidéo
- Alimentation : Un accus Li-Ion (7,2 V, 1 250 mAh)
- Dimensions : 112,8 x 67,8 x 32,8 mm
- Poids : 265 g (nu)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages