Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

ON1 Photo Raw 2018.5 : performance en hausse

28/06/2018 | LAURENT KATZ

Toujours active et à l’écoute des demandes de ses utilisateurs, l’équipe de développement d’ON1 Photo Raw 2018 vient de mettre à disposition sa version de milieu d’année qui amène de nouvelles options de rendus, simulant ceux que proposent les fabricants d’appareils.

ON1 Photo Raw 2018 a déjà fait l’objet d’une mise à jour importante à la fin de l’hiver qui avait notamment amené un dialogue d’importation digne de ce nom, la prise de vue connectée et l’épreuvage logiciel. Avec la mouture actuelle, l’éditeur revendique un gain de performance pour que l’usage du logiciel soit « rapide et fluide ». Notamment avec un défilement rapide des images dans les sections Browse, Develop et Effects, ce que l’on a vite fait de constater, ainsi que l’arrivée de l’image dans la zone de travail. Ces deux dernières sections offrent aussi, toujours dans la bande de films, la faculté de noter, rejeter, supprimer ou faire pivoter les fichiers. Les pinceaux de masquage (standard et Perfect Brush) ont également été accélérés. Par ailleurs, un gain de productivité provient de l’exécution de l’export en arrière-plan, pour que le photographe puisse continuer à travailler sur d’autres images.

JPEG - 81.3 ko
Les Raw et les Jpeg sont regroupables en une vignette unique dans la visionneuse.
(photo LK)

Pour optimiser l’affichage, le logiciel propose de regrouper le Raw et le Jpeg sous une vignette unique, assortie d’un pictogramme rappelant que ces deux fichiers sont regroupés. Toute modification des métadonnées est reportée sur les deux.

JPEG - 204.6 ko
Des commandes de transformation géométrique modulent la perpandicularité et l’horizontalité des lignes droites (cliquer pour agrandir).
(photo LK)

transformation
La fonction de transformation évolue, sans toutefois être totalement satisfaisante pour corriger les perspectives délicates à redresser, ni apporter un automatisme ou des outils aussi fins que ce qu’offrent Photoshop/Lightroom Classic CC ou DxO Photo Lab ou DxO ViewPoint en la matière.

JPEG - 335.7 ko
Des profils d’appareils reproduisent les rendus prédéfinis de chaque marque (ici Fujifilm) comme les Styles d’images de Canon ou les Picture Controls de Nikon (cliquer pour agrandir).
(photo LK)

Des Camera Profiles sont introduits, pour un rendu adapté aux types de photos : standard, paysage, portrait, vif et neutre plus, selon la marque de l’appareil, des aspects imitant ceux que propose chaque fabricant. Par exemple des simulations de films Fujifilm : Astia, Classic Chrome, Eterna Cinema, Pro Neg Hi, Pro Neg Std, Provia et Velvia. On remarque que le N&B ne fait pas partie de la fête. C’est d’ailleurs le cas avec les simulations des Styles d’images de Canon ou des Picture Control de Nikon.

JPEG - 375.2 ko
Une table de couleur est appliquable, à choisir dans plusieurs catégories, chacune d’entre elles étant présentée à gauche dans un index visuel (cliquer pour agrandir).
(photo LK)

Avec les Luts (Look Up Table), vous appliquer un style aux images en agissant sur la couleur, avec un réglage d’intensité du contraste et de la saturation. ON1 Photo Raw en propose plusieurs dizaines et sait les importer (format 3DL et Cube). Une cinquantaine supplémentaire est même offerte à l’achat du logiciel. Elles sont organisées en catégories, accessibles comme un filtre dans Effects, et présentées globalement en vignettes selon deux modes : une bande à gauche ou un affichage plein écran.

JPEG - 7.1 ko
Les albums sont organisés, au besoin, selon une structure hiérarchique.

On note enfin que l’organisation des Albums devient hiérarchique. Utile par exemple pour opérer des regroupements thématiques pour gérer des photos par clients, par événement ou tout autre critère. Cette même hiérarchie est offerte pour gérer ce que l’éditeur nomme des Presets : des rendus prédéfinis regroupant corrections tonales et colorimétriques, ajout de grain, de vignetage, de bordure… Périodiquement, l’éditeur en propose aussi au téléchargement. Il en existe des centaines en tout qu’il est maintenant facile d’organiser par thèmes et de renommer bien sûr.

JPEG - 106.3 ko
L’organisation hiérarchiques des Presets facilite leur regroupement thématiques..

ON1 Photo Raw 2018 est vendu 79,79 $ (69,99 $ en mise à jour d’une version antérieure), pour cinq activations tant sous macOS (10.9 ou plus) que Windows (7, 8 et 10, avec des mises à jour en 64 bits seulement), avec plusieurs ensembles de tables de couleurs. Ces prix promotionnels devraient respectivement passer à 79,99 $ et 119 ,99 $. Une version d’essai, sans filigrane, est accessible gratuitement pour une durée de trente jours. La version plug-in s’intègre à Photoshop CS6 ou CC, Photoshop Elements 13, 14, 15 ou 2018, Lightroom 5 ou CC et Apple Photos. Cela sous macOS (10.9 ou plus) et Windows (7, 8 et 10, avec des mises à jour en 64 bits seulement).

- Le site d’ON1

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages