Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Obama dans une grande largeur

27/01/2009 | LAURENT KATZ

27/01/2009 – Cette image concrétise une véritable gageure technologique, car elle résulte de l’assemblage de 220 photos prises avec un simple Canon PowerShot G10. Plus un peu de magie, due à un support robotisé dédié à la photo panoramique et à un logiciel d’assemblage étonnant.

Commencez par aller ici et laissez vous aller au plaisir et à l’étonnement que procure cette vision panoramique du discours qu’a tenu Barak Obama le 20 janvier 2009 à Washington, depuis le Capitole. Zoomez et zoomez jusqu’à distinguer les personnes… il y a de quoi, car la photo occupe 59 783 par 24 658 pixels (plus de 1,4 Go) et résulte d’une succession de 220 déclenchements effectués par le robot GigaPan Epic pilotant le G10 de Canon.

C’est aussi l’œuvre du photographe David Bergman (pano@davidbergman.net) qui a sans doute su convaincre la sécurité que son engin avait tout ce qu’il y a de plus pacifique et qui a sur régler les mouvements pour que onze rangées de vingt photos s’enchaînent et forment une vue sur 194° en horizontal et 80° en vertical. Pour les plus curieux, sachez que la photo a été prise à la focale maximale du G10, à 200 Iso, avec un réglage manuel de l’exposition, pour éviter les dérives. Le taux de recouvrement d’une image sur l’autre allait de 34,5 à 52,7 % en horizontal et de 32,6 à 39,2 % en vertical. Ces valeurs importantes expliquent pourquoi le logiciel d’assemblage a su faire un excellent travail, malgré la multitude de personnes écoutant le discours. Un assemblage qui a consommé plus de six heures trente, dont cinq heures cinquante-sept pour assurer une fusion aussi parfaite que possible. Et le résultat est extraordinaire.

D’ailleurs, sur le site, des internautes se sont pris au jeu de photographier dans la photo, et d’enregistrer des snaphots (instantanés) qui sont mis en ligne dans un bandeau sous l’image. Pour aller repérer des gens connus (Michaël Jackson) ou souligner un défaut d’alignement (il y a une tête avec quatre yeux !). C’est une fonction amusante d’observation que l’on trouve sur le site, destiné à présenter les panoramas les plus spectaculaires. Il est à l’initiative de la société GigaPan Systems qui conçoit le matériel. Quand vous cliquez sur une vignette, vous assistez à sa localisation dans le panorama, puis à un zoom pour le cadrer dans la fenêtre d’observation. On ne s’en lasse pas !

Le robot de prise de vue est étonnamment bon marché. Pour l’instant, la version commercialisée 379 $ est dédiée aux compacts, mais une version plus musclée, le GigaPan DSLR, avec des moteurs plus puissants, est en préparation pour les reflex numériques. Et bientôt, le GigaPan Epic 100 sera disponible pour les APN plus lourds, comme les bridges.

Le matériel est accompagné du logiciel GigaPan Stitcher, capable de traiter des milliers de photos et d’envoyer le résultat sur le site gigapan.org. L’appareil est assez mobile, car il ne pèse que 1,6 kg et s’alimente avec seulement six piles AA. Évidemment, un pied ultra stable est nécessaire, capable de supporter plus de deux kilos.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

Ulule Lemondedelaphoto
CEWE