Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Olivier Roller

13/11/2007 | Benjamin Favier

Amateurs de portraits, ruez-vous sur le site d’Olivier Roller. Acteurs, hommes politiques, écrivains, mais aussi proches du photographe sont mis à nu devant son objectif. Comme nul part ailleurs…

« Je guette le moment où la personne et moi nous serons sans attente, simplement là, à nu, l’un en face de l’autre. »

Les portraits d’Olivier Roller sont presque volés. Pris à l’insu de ses sujets, alors qu’ils sont bel et bien présents. En face de lui. Prenons Rachida Dati, actuelle Garde des Sceaux : on la voit, toutes dents dehors, dans un sourire à la limite de la crispation. Un peu plus haut, Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères, affiche une troublante sobriété, tandis que la ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports, Roselyne Bachelot, dévoile un charme insoupçonné. Dans cette série de portraits de l’actuel gouvernement réalisés à la demande du Monde, Roller bouscule les codes de communication qui régissent la sphère politique. Il obtient ce qu’il veut de ces hommes et femmes de pouvoir, le temps de la prise de vue.

Dans une autre série intitulée Festival de Cannes, on découvre des personnalités du septième art, comme l’acteur Vincent Cassel ou le réalisateur américain Gus Van Sant, en double, sur une même image. Olivier Roller s’explique : « Ici, je ne fais pas de diptyque, mais ce que j’appellerais une “dimage” , une image en deux, quand d’habitude un portrait c’est une seule photo. Pourquoi un portrait ne serait qu’une image ? ».

D’autres séries témoignent de l’originalité débordante du photographe. Pour réaliser Dans une baignoire d’eau froide, il n’a pas hésité à demander à des écrivains de se mouiller… Quant à La Muette il s’agit de sa propre mère, photographiée sous tous les plans, dans un noir et blanc expressionniste. Juliette, avec des airs de petite Lolita, est prise en photo par Olivier chaque été dans les Cévennes, depuis l’âge de 11 ans. Elle en a 17. Série en cours…

À noter également le livre Face[s] (éditions Argol), qui présente les commentaires de trente et un écrivain sur leurs portraits effectués par Olivier Roller.

Le site d’Olivier Roller

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages