Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Olympus E-M1 : grand E-M5 et nouvel E-5

10/09/2013 | Franck Mée

Concurrent, alternative ou complément du reflex ? La relation entre compacts à objectifs interchangeables et reflex varie d’une marque à l’autre… Chez Olympus, c’est carrément "remplaçant" : le nouvel OM-D E-M1 se pose en successeur du E-5.

Présentation

Lorsque Panasonic a présenté le premier compact à objectifs interchangeables, le G1, en 2008, la marque ne prétendait pas lancer l’équivalent d’un reflex. Les COI étaient présentés comme des appareils plus simples (les automatismes des compacts étaient conservés) et plus légers, des alternatives aux reflex d’entrée de gamme mais pas des concurrents frontaux ; la visée électronique et l’autofocus limité sur les sujets mobiles justifiaient l’existence des classiques reflex. Et puis, les gammes se sont élargies et des appareils différents, d’un volume et d’un coût comparables aux reflex, sont apparus, et l’évolution des performances a amené de plus en plus d’utilisateurs à envisager le COI en concurrent direct des reflex experts.

Avec le nouvel OM-D E-M1, Olympus confirme ce que tout le monde pressentait : son chemin passe par le COI, quitte à faire une croix sur le reflex. Grand frère du OM-D E-M5 de l’an passé, il est tout autant le remplaçant officiel du E-5 (au passage, vous noterez l’évolution des désignations, tout de même bien plus simples sur feu la gamme reflex).

Le grand bond en avant

Pour succéder à un reflex estampillé "professionnel", le E-M1 devait forcément hausser son jeu. Sur le plan ergonomique, le E-M5 ne disposait en effet que de deux touches Fn et deux molettes de réglages ; pour le reste, il fallait passer par le menu rapide. Le E-M1 reçoit des accès directs à la motorisation, la mise au point et l’exposition, ainsi que deux touches personnalisables supplémentaires sur la face avant, accessibles avec le majeur et l’annulaire.

Il adopte également l’astucieux basculeur du E-P5, permettant de dédoubler certaines commandes (par exemple, en réglage d’origine, les molettes règlent l’exposition en mode 1 et balance des blancs et sensibilité en mode 2). Le barillet de modes reçoit un verrouillage et le viseur progresse, son oculaire grossissant plus : il est désormais aussi grand que celui des Sony, dépassant la taille de certains reflex Full frame — en revanche, la définition et la dynamique restent évidemment inférieures.

La prise en mains est également revue, la généreuse poignée venant rappeler les reflex experts ; le E-M1 offrira ainsi un meilleur équilibre avec les gros objectifs, notamment les téléobjectifs prévus pour les reflex 4/3 montés avec une bague d’adaptation. L’appareil n’est pas pour autant plus costaud physiquement : le E-M5 était déjà tropicalisé, et le nouveau modèle reprend le même système de joints antiruissellement.

Si l’électronique reste proche du E-M5 (le capteur est toujours un 4/3" de 16 Mpxl), Olympus annonce au passage avoir amélioré l’autofocus, en particulier avec des optiques des reflex 4/3 : des détecteurs de phase intégrés au capteur permettront de fonctionner bien plus fluidement qu’auparavant. La rafale est également poussée, atteignant 6,5 im/s avec autofocus continu (10 im/s avec la mise au point bloquée), et les amateurs de réglages colorimétriques apprécieront le "créateur de couleur" pour gérer saturation et dominante colorée. Enfin, les fonctions WiFi du E-P5 sont logiquement présentes.

Améliorations possibles

Cela n’empêche pas l’appareil de conserver quelques limites, comme l’absence de flash intégré. Les menus mériteraient toujours une refonte et surtout un équilibrage : de nouvelles options ont encore allongé le menu personnalisé, qui compte désormais onze onglets et près de 80 options. Un conseil : ne vous aventurez pas dans cette jungle sans guide !

En outre, si une entrée micro fait son apparition, le mode vidéo reste toujours limité avec une cadence qui ne dépasse pas 30 im/s, et l’écran n’est orientable que verticalement, au contraire de celui du E-5.

Il faut citer une dernière limite : le prix. Lancé à 1500 € nu, l’OM-D E-M5 sera sensiblement plus cher que les sommets des gammes de COI concurrents et s’il dispose d’avantages uniques (écran tactile, tropicalisation...), les autres ne manquent pas non plus d’atouts : le Panasonic GH3 et le Sony NEX-7 peuvent opposer des fonctions vidéo plus poussées, le Fujifilm X-Pro1 va plus loin du côté du viseur et probablement de la gestion de la sensibilité...

Mise à jour à 10h : Nous avons reçu les tarifs de l’objectif et du kit. Un OM-D E-M1 accompagné d’un 12-40 mm f/2,8 atteint donc 2300 €, un tarif comparable au prix de la rue d’un X-Pro1 avec ses trois objectifs, ou même d’un kit Nikon D600 + 24-85 mm ou Canon EOS 6D + 24-105 mm f/4, dont la taille du capteur devrait compenser la luminosité moindre...

Premier avis E-M1

Panasonic et Fujifilm ont arrêté de faire des reflex avant de lancer leur premier compact à objectifs interchangeables. L’OM-D E-M1 est donc le premier COI à remplacer officiellement un reflex, le E-5 lancé en 2010. La prise en mains va clairement dans ce sens : l’appareil n’est pas plus compact et à peine plus léger qu’un reflex expert, mais sera du coup aussi à l’aise avec un gros téléobjectif, et les nombreux accès directs personnalisables permettent de l’adapter à sa logique et à ses besoins.

Le prototype pris en main s’est révélé sensiblement plus réactif que les précédents Micro 4/3 avec les optiques 4/3, ce qui est plutôt de bon augure pour les photographes qui attendaient un remplaçant efficace aux E-3 et E-5. Il faudra bien entendu attendre un test complet pour juger de la qualité d’image, mais ce modèle de pré-série nous a également fourni des photos tout à fait comparables à celles du E-5.

Globalement, le E-M1 pourrait être le plus ambitieux, mais aussi l’un des plus complets COI du moments. Dommage qu’il faille le payer au prix fort...

M.Zuiko 12-40 mm f/2,8

La gamme d’objectifs Olympus manquait d’optiques professionnelles en Micro 4/3. Pour accompagner l’OM-D E-M1, Olympus présente donc un M.Zuiko 12-40 mm f/2,8. Sa plage de focales est un peu moins généreuse côté téléobjectif que le 12-50 mm qui accompagnait le E-M5, mais il sera plus lumineux de 0,6 IL au grand-angle et... 2,3 IL au télé ! Il devrait être accompagné en 2014 d’un 40-150 mm, également à ouverture constante f/2,8, ajoutant ainsi une gamme pro aux gammes grand public et experts.

La construction du 12-40 mm sera évidemment soignée (tropicalisation, baïonnette en métal...), justifiant un tarif annoncé à 1000 € — comparable à un Canon 17-55 mm f/2,8, par exemple.

Fiche technique


Olympus OM-D E-M1

  • Capteur : Live Mos 4/3, 17,3 x 13 mm, 16 Mpxl, format 4/3
  • Définitions : [4/3] 4 608 x 3 456
  • Vidéo : 1080p (30 im/s, H.264), son stéréo
  • Stabilisateur : Mécanique sur 5 axes
  • Nettoyage du capteur : Oui
  • Monture : Micro 4/3
  • -* Coefficient multiplicateur : 2x
  • Protection du boîtier : Anti-poussière, anti-ruissellement, -10 °C
  • Wi-Fi : partage de fichiers, pilotage de l’appareil
  • GPS : -
  • Sensibilité : 100 - 25 600 Iso
  • Formats de fichiers : Jpeg, Raw (ORF, 12 bits), MOV et AVI (vidéo), MPO (3D)
  • Espace de couleurs : AdobeRGB, sRGB
  • Mise au point : Autofocus par détection de contraste et corrélation de phase ; multizone, locale, spot, mise au point manuelle
  • Mode d’exposition : iAuto, PASM, bulb, time, modes scènes (24), filtres artistiques (12), Photo story, personnalisé (4)
  • Mesure de l’exposition : Évaluative multizone (324), pondérée centrale, ponctuelle, ponctuelle avec contrôle des ombres ou des hautes lumières ; correction sur +/- 5 IL par 1/3 IL
  • Bracketing d’exposition : 2, 3, 5 ou 7 vues sur +/- 2 IL
  • Vitesse : 1/8 000 à 60 s, B, T, synchro au 1/250 s
  • Rafale : 10 im/s (stabilisateur désactivé et mise au point fixe) sur 50 Raw
  • Balance des blancs : Auto, préréglée (7), manuelle (2), Kelvin, correction +/-7 sur axes rouge/bleu et vert/magenta
  • Prise flash : Griffe et prise synchro
  • Contrôle du flash : Auto, anti-yeux rouges, contre-jour, synchro lente premier ou second rideau, manuel, pilotage de flashs sans fil ; correction sur +/-3 IL par 1/3 IL
  • Viseur : 2,36 Mpts, 1,48x, correction de la luminosité et de la température de couleur
  • Moniteur : LCD tactile inclinable (3 pouces / 1 037 kpts)
  • Stockage : SD, SDHC, SDXC
  • Interfaces : Hi-speed USB/AV, micro-HDMI, WiFi, entrée micro, prise synchro X
  • Alimentation : Accu Li-Ion
  • Dimensions : 130,4 x 93,5 x 63,1 mm
  • Poids : 497 g (SD et accu)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Je suis en désaccord avec Franck Mée.Les journalistes auraient-ils la mémoire courte ?
    Si Panasonic n’a pas clairement "affiché" la couleur avec son G1, les ambitions de Panasonic (et Samsung avec son NX ) étaient posées dès le début.
    Samsung avait révélé des études indiquant que le "mirrorless" pouvait conquérir 20% des PDM du reflex.
    Une étude ultérieure prévoyait même que les ventes de mirrorless dépasseraient celles des reflex à partir de 2015.
    Le Panasonic G1 répondait aux sarcasmes des journalistes qui se moquaient facilement des EVF du fait de leur définition insuffisante.
    Ils prétendaient également que l’AF par détection de contraste était incapable de rivaliser avec les modules AF phase des reflex.
    Le G1 a eu l’immense mérite de remettre en cause ces dogmes.
    Dès 2008, on se demandait si le mirrorless n’était pas capable de supplanter le reflex.
    À l’époque, je disais même aux Olympussiens que le micro-four-thirds risquait de tuer le four-thirds.
    C’est effectivement ce qui arriva !
    Déjà en 2008, le responsable développement Olympus indiquait que les performances des AF capteurs étaient sur le point de rattraper celles des capteurs AF reflex,
    ce en quoi personne ne voulait croire parmi les photographes professionnels (J’ai eu une conversation épique avec plusieurs d’entre eux !).

    Où en sommes nous aujourd’hui, 5 ans après cette interview prophétique ?

    Force est de constater qu’Olympus a remporté en grande partie son pari technique :

    L’AF de son EM-1 est presqu’ aussi performant que celui de l’E-5 et il est en principe capable d’exploiter les optiques FT sur boîtier MFT
    (en tout cas sur l’EM-1 pour le moment.).
    Ainsi,les optiques "Top Pro" vont donc pouvoir reprendre du service sur les nouveaux boîtiers MFT tout en gardant un AF efficace.
    C’est une excellente nouvelle pour ceux qui ont récupéré ces optiques ou ceux qui s’inquiétaient face à la disparition programmée des boîtiers FT et la possibilité de ne plus pouvoir les exploiter.

    Reste quelques bémols :

    1-Quelle est la sensibilité du module AF phase /contraste ? Canon revendique IL0 pour le module phase intégré de son 70D contre IL-3 pour les meilleurs modules phases dédiés.

    2-Canon déclare que le module phase intégré reste "un peu plus lent" que le module dédié.
    Comme d’habitude, les tests permettront de dire si l’EM-1 est capable de rivaliser avec les meilleurs reflex en photographie sportive/animalière.

    3-Dernier point : Le 12-40/2.8 dispose-t-il d’une céritable map manuelle ou bien celle-ci est-elle toujours "by wire".
    Je ne comprends pas très bien pourquoi le 12-40/2.8 n’intègre pas un moteur ultrasonique SWD des derniers objectifs Top pro de la gamme 4/3.

    Toutefois, Panasonic indique une sensibilité de IL-4 pour le capteur AF-contraste de son GX7.
    Force est de constater que le mirrorless marque techniquement de gros points face au reflex.

    Sur le papier, l’EM-1 est alléchant et on lui pardonnera son tarif élevé (proche d’un Canon 6D 24x36 !) s’il est capble de tenir ses promesses.

    Mince, c’est la première fois que j’arrive à dire du bien d’Olympus !Va falloir que je me soigne. Je suis canoniste full-framiste !

    • Très intéressante analyse du premier intervenant. Mon premier réflexe en voyant cette nouveauté que je lorgnais dans les rubriques rumeurs depuis des mois a été de me dire « WOUAH ».
      Il faut dire que bien étant Canon (5d 2 et 600D) j’avais acheté un OMD, époustouflé qu’un si petit appareil puisse faire d’aussi belles images, surtout avec les objectifs fixes Olympus (car le 12 50 est moyen moyen…)
      Seulement, voilà, j’ai pris cet OMD pour me soulager les vertèbres, alors si ce nouveau E M1 pèse presque autant qu’un reflex traditionnel, je vois moins son intérêt, surtout qu’il manque encore un flash intégré. Toutefois j’attendrai les essais avec impatience et si le capteur a progressé, on ne sait jamais…
      De toute façon Olympus est très loin de la facilité de pilotage d’un Canon avec ses onglets impeccables et ses boutons mis là où il faut et comme il faut. Hélas, Canon qui s’endort sur ses lauriers, ne sort rien qui m’intéresse depuis des années. Canon s’est glorifié sur le capteur double pixel de son nouveau 70D qui va remplacer à terme le 7D. Tout serait pour le mieux, enfin Canon se bouge un peu, ai-je pensé, mais hélas quand j’ai découvert le score DXO de ce 70d j’ai été plus que déçu.
      68 ! oui 68 alors que le 7d avait un score de 66 en 2009 ! Quatre ans pour gagner deux points ! ! !
      Moi je m’en fiche de l’amélioration de la vidéo, si je voulais faire de la vidéo à haut niveau, je prendrais une caméra et puis c’est tout.
      Le Nikon 7100 fait 83 ! les 3200 fait 81 ! un Pentax k50 fait 79 ! un Sony SLT Alpha 58 en FF est à 89 ! le Sony nex 7 est à 81 ! un Olympus OMD avec son petit capteur en en monture M4/3 fait 72 !
      Bravo aux « petites » marques comme Olympus qui font bouger la photo.

    • @eric-p

      > Je ne comprends pas très bien pourquoi le 12-40/2.8 n’intègre pas un moteur ultrasonique SWD des derniers objectifs Top pro de la gamme 4/3.

      Parce que les autofocus à détection de contraste et les motorisations ultrasoniques ne font pas bon ménage. Les moteurs pas-à-pas linéaires sont beaucoup plus performants avec ce type d’autofocus : leur quantum de déplacement très faible permet de les monter en prise directe sur l’hélicoïde, sans engrenage réducteur donc sans jeu mécanique.

      Et le jeu mécanique, qui doit être successivement rattrapé dans un sens puis dans l’autre puis dans le premier sens puis... par un autofocus à détection de contraste qui, en fin de mise au point, effectue de micro-oscillations pour déterminer la position donnant le contraste maximal, c’est un cauchemar pour l’algorithme qui pilote le tout quand le jeu à rattraper est du même ordre de grandeur que, voire supérieur au micro-déplacement recherché.

      Un autofocus à détection de phase n’a pas ces contraintes : le jeu est rattrapé une fois en début de déplacement et c’est tout.

    • Iln’y a que les imbéciles qui ne changent jamais d’avis......
      Cela fait des mois que je me tue à écrire qu’Olympus mérite plus que de la pure considération : sur le terrain, il assure.
      Personne ne peut quand meme ignorer qu’Olympus est le specialiste au depart de la micro photographie, en particulier médicale et qu’Olympus a produit al’epoque des téléobjectifs dont meme les plus purs Canonistes disaient que la plupart des objectifs olympus depssaient en performance les Canon !
      Certes olympus a connu les problèmes que l’on sait (et cen’est pas fini hélas - un gros procès va démarrer en grande Bretagne) mais quand on voit par exemple le blog d’un certain Ming Thein, on reste baba devant la qualité des photos. Il reste dans l’absolu des progrès a faire par rapport au bruit mais c’est relatif vu que les iso au dela de 1600 ne sont pas la règle mais l’exception. Rappelons aussi qu’olympus a ete la seule firme à proposer un 30-100 soit un 70-200 ouvrant à ..... F2.0 !
      Ainsi qu’un 150 f2.0. Signalons aussi que toutes les optiques prévues pour le four thirds fonctionnent très bien sur le m43 avec une bague d’adaptation, et ce depuis longtemps. je suis d’autant plus heureux de constater qu’enfin les "intégristes" lâchent du lest et voient enfin les choses pour ce qu’elles sont : les boitiers olympus et leurs objectifs, ça déchire ! Et non, je n’ai pas d’actions boursieres chez eux. J’attends avec impatience les nouveaux objectifs : osez imaginer un 80-300 qui ouvre à f2.8, le rêve !

    • @Mistral75

      Merci pour cette réponse.
      Oui j’étais au courant de la lacune des motorisations ultrasoniques par rapport aux AF-contraste (Canon a sorti des objectifs STM pour les mêmes raisons).

      J’imagine qu’Olympus a fait le choix de la polyvalence afin que les utilisateurs des autres boîtiers MFT puissent également utiliser ce 12-40/2.8 Pro.
      Un choix discutable mais bon...

    • Ah la nostalgie Olympussienne ! Qu’est-ce-que la nostalgie vous fait dire !
      Moi aussi j’aimais bien la gamme OM de la grande époque argentique...mais elle n’a jamais été en mesure de réellement concurrencer les leaders du marché au début des années 80’ ! Pleins de focales fixes intéressantes...mais pratiquement pas de zooms.
      Certes, ils avaient un 250/2 et un 350/2.8...mais Canon a fini par sortir les EOS avec un 200/1.8 L et 400/2.8 L quand Olympus s’est pris les pieds dans le tapis durant
      la transition MF => AF !
      Et puis au niveau des optiques macro, Canon avait aussi une gamme très développée.
      Chaque fois que Canon a eu du retard (flash TTL par exemple), il a fini par le rattraper.

      Aujourd’hui Canon domine totalement le marché reflex et possède une gamme optique complète. Les rares lacunes (3 optiques EF ne possèdent toujours pas d’USM !).
      Pendant ce temps, Olympus a dû recommencer à partir d’une feuille blanche (monture 4/3) avant de se rendre compte tardivement que sa politique était suicidaire :

      - Tirage optique trop long par rapport au format

      - Optique télécentriques encombrantes et chères à produire.

      Olympus a donc dû revoir sa copie et refaire une nouvelle monture avec la coopération (????) de Panasonic qui, lui, n’a goûté au format FT que du bout des lèvres.

      Où en est Olympus aujourd’hui ?

      Ils ont réussi à développer un capteur avec AF hybride qui permet enfin d’exploiter convenablement les optiques FT "Top Pro". Contrairement à ce que vous suggérez,
      l’AF contraste de l’EM-5 ne permet pas d’exploiter l’AF de ces optiques qui ne sont pas équipées de moteurs AF linéaires.

      Est-ce-que ce sera suffisant pour qu’Olympus puisse redresser la barre ?
      Rien n’est moins sûr !

      1-Une bonne partie des pros (qui n’étient déjà pas si nombreux !) ont déserté depuis longtemps le navire Olympus pour aller se réfugier vers des valeurs plus sûres
      (En clair Canikon )

      2-Olympus peut toujours tenter de séduire la nouvelle clientèle qui se présente mais la concurrence est rude : Il n’y a pas moins de 9 opticiens qui occupent le marché
      de manière plus ou moins sincère (Canon/ Nikon et Pentax sont clairement sur le marché pour savonner la planche au mirrorless. C’est la thèse que je soutiens depuis des années et qui semble se vérifier.).
      Certes, Olympus peut faire la différence en continuant à proposer des optiques "Top Pro" mais qui sont assez chères in fine....et les perfs optiques ne sont pas toujours au rendez-vous.

      Vous me citiez justement les zooms f/2 et le fameux 35-100/2 ZD pour concurrencer les 70-200/2.8 du 24x36.
      Problème : Il coûte plus cher à produire qu’un 70-200/2.8 24x36 et il est plus lourd ...tout en offrant la PDC d’un banal 70-200/4 sur 24x36 . Cherchez l’erreur....
      Idem pour le 14-35/2.0 quand les opticiens en sont aux 24-70/2.8....souvent plus légers aujourd’hui.

      Reste l’argument du poids et de l’encombrement.
      Là encore, les arguments d’Olympus ont fané.

      On nous jurait encore il n’y a pas si longtemps que le reflex 24x36 serait toujours plus encombrant et plus lourd qu’un reflex APSC.
      Canon présente son 6D : Il fait exactement le même poids que le reflex expert APSC !
      Pour en rajouter une couche, Canon vient de présenter son modèle 100D à capteur APSC qui a pratiquement le poids et l’encombrement d’un reflex Olympus E-410.
      Si Canon le veut, il peut très bien remplacer le capteur APSC de ce boîtier par une version 24x36...une fois que sa capacité de production en CMOS 24x36 sera suffisante et les coûts de fabrication maîtrisés.

      Justement les coûts de capteur : Parlons-en !
      Au moment du lancement du FT (2003), le coût des capteurs était relativement prohibitif...surtout avec le 24x36 du fait d’un taux de rebut très élevé pour ces derniers.
      Ainsi, Canon estimait que le coût de ses capteurs 24x36 à > 20x celui des capteurs APSC.

      À l’époque, Canon s’était engagé à ramener le coût du capteur 24x36 à 2.5x-3x celui de l’APSC, ce qui rendrait le surcoût du FF globalement négligeable.

      Officiellement, Canon et Nikon refusent de reconnaître que cet objectif a été atteint (ce n’est surtout pas le moment !) bien qu’on ait de sérieuses raisons de penser que ce soit le cas.
      Ainsi, le tarif d’un 6D 24x36 est tout à fait comparable à celui d’un Canon 10D vendu il y a 10 ans en SP.
      (On trouvait le 10 D en juillet 2004 chez Bk à 1500 € et on trouve le 6D aujourd’hui dans une certaine épicerie de Barcelone pour 1599 € !)

      Des boîtiers 24x36 pas forcément plus lourds ni encombrants que les reflex FT.Et sans doute pas beaucoup plus chers...voire moins chers (Canon a des volumes de vente bien supérieurs à Olympus ).

      Mais que restent-ils au MFT ???
      La discrétion ? Là encore, Canon a encore réduit le bruit au déclenchement de ses reflex 24x36 et son tout récent 6D.
      Et pour le supprimer totalement, Canon se réserve la possibilité de faire des reflex sans miroir : Ils viennent de présenter un 70 D qui dispose de capteurs
      AF phase sur le CMOS. Rien n’empêche donc à priori Canon de faire un SLM qui conservera la monture EOS et...les optiques USM ...et la compatibité avec une bonne partie des optiques EF/EFS (Canon dit que 100 optiques sur 150 sont compatibles !).

      Sur le plan de la qualité de l’image, le MFT a-t-il progressé ?
      Les propos élogieux d’un photographe professionnel sont malheureusement insuffisants quand on sait dans quelles conditions il travaille.
      Les premiers samples diffusés par Dépriviou sont bons ....pour ce qu’on connaissait déjà de l’EM-5.
      Les faiblesses restent toujours les mêmes :

      1- On voit toujours la différence entre 24x36 et le MFT. Olympus rajoute de l’accentuation mais celle-ci a des effets pervers sur les portraits.

      2-Le rendu des couleurs n’est pas aussi bon qu’en 24x36.La couleur des lèvres des sujets photographiés en gros plan est assez inquiétante.

      3-Si le rendu des clichés reste correct jusqu’à 800 isos (400 isos en réalité !), la situation se gâte au delà : À 2500 isos revendiqué, on voit déjà des effets d’aquarelle
      sur les sujets photographiés. Ce n’est pas normal.
      Au delà de 2500 isos, le phénomène s’aggrave évidemment et je parle pas de la perte des détails dans l’image.

      Bien que le 6D ne dispose pas de l’Exmor cher aux technophiles et à DxO, on ne rencontre pas ce problème chez Canon à ces sensibilités (à ma connaissance).

      4-Olympus va proposer de nouvelles optiques pro d’ici l’année prochaine.
      Le 12-40/2.8 dispose toujours d’une map "by wire".Pour une optique de ce prix, c’est déjà "limite".
      Si olympus persiste à mettre des moteurs linéaires plutôt que du SWD pour ses prochains 40-150/2.8 et sans doute un 150-400/4,
      il risque d’y avoir du "Olympus bashing".

      Pour ce qui est de l’originalité de ces optiques, on repassera : Sigma propose depuis longtemps d’un 120-300/2.8 et d’un 300-800/5.6 en 24x36 voire un
      200-500/2.8 pour les plus musclés (et accessoirement fortunés)...

      On attend surtout Olympus sur le terrain du zoom GA pro. Un 7-14/2.8 ?

    • Très peu de photographes dépassent les 1600 isos. C’est un argument spécieux. Quand on doit investir dans une marque, il y a plusieurs raisons de le faire. Qui achète de l’olympus ? Ceux qui veulent une meilleure qualité que les compacts. Ensuite, ceux qui cherchent un compromis taille/performance, enfin , les professionnels qui sont déjà équipés en DSLR. Le plus important par rapport au choix d’olympus, c’est la gamme optique, plus que le boitier en soi. Et dans l’alternative au DSLR, ce sont les seuls qu proposent une gamme aussi vaste d’optiques résistant aux intempéries et des boitiers aussi compacts avec une stabilisation intégrée aussi efficace. Que les boitiers et les optiques olympus ne soient pas parfaits, ok mais chez canonikon aussi il y a tout un lot d’optiques (parfois meme chères comme le 24-70 f2.8 qui montre ses faiblesses avec un d800) et personne ne s’émeut fort de la chose......

    • Oulala, comparer des culs de bouteille lourds et encombrants Sigma à un 150 f2 ou un 50-200 olympus, il faut oser !!! Attendez le 40-150 et on en reparlera.

    • Plusieurs remarques : DXO, ce n’est pas la bible. Une chose en tout cas est sure, meme si un certain E.... va hurler : l’em5 a une dynamique au moins aussi bonne si pas supérieure à celles des Canon.
      - la problématique de la taille des capteurs : faux probleme dans la.mesure où chaque système présente des avantages et des inconvénients , attention, je n’ai pas ecrit des défauts et des qualités ce qui reviendrait à porter rapidement des jugements de valeur comme par exemple de dire qu’une chambre technique, c’est nettement mieux qu ’un full frame ! Tout est relatif. Le m43 a contre lui d’avoir un peu moins de "justesse" et de profondeur dans les couleurs, d’avoir une PDF plus grande.
      - pour ce dernier point, une PDF plus grande peut etre un avantage, par exemple quand avec la meme ouverture (f2 par exemple), on a deux fois plus de profondeur de champ dans un intérieur par rapport au FF, la luminosité res tant la meme.
      - la compacité, la stabilisation évoluée des boitiers, la.protection contre le ruissellement, la.gamme optique très large sont autant d’arguments quinplaident en faveur d’un système m43. De nouveau, certains ont reproché à olympus d’être..... trop petit !
      Il faut absolument s’affranchir de ces débats stériles cherchant à bannir un peu rapidement tout ce qui n’est pas full frame. On aurait pu aussi imaginer un lobby hasselblad dénigrant systématiquement le FF comme "petit" format. Chaque format a ses avantages et ses inconvénients. La technologie actuelle rend le choix plus difficile : un em5 aujourd’hui est dix fois plus performant qu’un "vieil" apsc que fut le nikon d200 !

    • Aaaah ! La vieille rengaine Sigmophobe est de retour ! Je n’ai pas fait de comparaison avec les objectifs dont vous parlez.
      Toutefois, les mérites que vous attribuez aux objectifs dont vous parlez sont exagérés.

      Si je regarde le seul et unique sample disponible du 150/2 ZD sur Olympus-Asia, je ne suis pas sûr qu’Olympus trouve beaucoup de clients pour celui-ci.
      On peut seulement dire que son aspect externe et séduisant.
      Pour le reste, on repassera : Un 300/4 sur FF Canon ou Nikon fait largement aussi bien et pour moins cher....et moins lourd !!! Un comble quand on lit la propagande Olympus à l’époque du 4/3 pro !

      Le 150/2 ZD ou le 300/2.8 (vous savez, celui dont le poids réduit devait séduire les adeptes des 600/4 !) n’ont jamais attiré les foules.
      Et puis la concurrence a rapidement réagi : Canon propose un 600/4 LIS II qui n’est que 20% plus lourd que le 300/2.8 ZD.
      Les arguments d’Olympus en matière de poids/encombrement sonnent creux.

      Pour ce qui est du 50-200, on n’a encore jamais vu un Olympussien oser prétendre que ce zoom pouvait rivaliser avec un 100-400 LIS.
      Je ne pense pas sincèrement qu’il soit même capable de rivaliser avec le 120-400 Sigma.

      Ne sous estimez pas cette marque : Si la qualité de ses optiques est souvent inégales, l’écart du format entre FT et FF les met à l’abri de la pluaprt des comparaisons.
      Leurs focales fixes récemment commercialisées sont plutôt bien accueillies par la critique et certains zooms sont loins d’être des culs de bouteille, à défaut
      de rivaliser avec les ténors du marché.

      Pour en revenir au futur 40-150/2.8 MZD, on ne tardera pas à faire la comparaison avec le récent 120-300/2.8 DG OS HSM, certains pros n’hésitent pas à l’utiliser,
      d’autant que Sigma l’a récemment renforcé (il est plus lourd de 400g) pour en améliorer sa fiabilité.

      Il se trouve actuellement à 3200 €...soit 1000 € le Kg.

      On le sait tous ici, le tarif du Kg de Zuiko Top Pro est beaucoup plus élevé.

      Le 40-150/2.8 MZD, dont le poids atteindra probablement 800g, sera proposé à un tarif probablement comparable au Sigma 120-300/2.8 Sport.
      Forcément, à part les Olympussiens les plus endurcis, les gens se poseront certaines questions.

      On ne comprend toujours pas le tarif du 75/1.8 MZD alors qu’un 135/2 L EF Canon bien plus performant coûte à peine plus cher.

      Ensuite, on aura droit au plat de résistance : Probablement un 150-400/4 MZD dont le tarif sera encore plus élevé que le fameux 90-250/2.8 ZD !

    • Si les full-framistes sont aussi vindicatifs à l’égard du lobby FT / MFT, c’est que nous avons de bonnes raisons de l’être !
      Et la maladie congénitale consistant à tout relativiser ne permet pas d’affronter la réalité.

      En examinant un à un les arguments du MFT, on s’aperçoit qu’ils peuvent être tous contrés un par un par le lobby reflex (Canon/ Nikon/ Pentax ).
      D’ailleurs, le lobby reflex ne s’est pas gêné pour bien savonner la planche au mirrorless en pondant des systèmes aux "vertus" accentuées :

      - Vous voulez un système encore plus léger que le reflex ? Pas de problème ! On va donc vous proposer un système encore plus petit/plus léger/voire moins cher
      que le MFT !!!
      Pentax propose donc son système QQ qui est parvenu à convaincre (miracle du marketing !) une poignée de Geekoïdes qui trouvaient le mFT encore trop encombrant !
      Et effectivement, Pentax propose en kit....l’ensemble de toute la gamme Q compatible avec le boîtier dans une simple petite malette !
      Elle est pas belle la vie ?
      Bien sûr, les MFTointégristes feront remarquer fort justement que les performances optiques ne peuvent pas être les mêmes avec un capteur 1/1.7" et un capteur 4/3".
      Le seul problème, c’est qu’ils prétendaient que leurs optiques étaient deux fois plus fines (200 pl/mm ) que les optiques 24x36
      (données pour 100pl/mm traditionnellement.)
      pentax peut tout aussi bien prétendre, via la "magie" du marketing, que ses optiques résolvent 465pl/mm parce que son son capteur est 2.3x plus petit en longueur !
      Il s’est bien gardé de le faire.
      Et pour couronner le tout, les objectifs du format Q son baptisés "Toy" ! Tout un symbole....

      Parallèlement à celà, les grands fabricants lancent des compacts avec des formats comparables au FT pour contrer l’argument de la complémentarité
      reflex+mirrorless.
      Puisque le consommateur dispose déjà d’un système reflex FF onéreux, pourquoi irait-il s’encombrer avec un deuxième système qui fait doublon quelque part ?
      Autant prendre un compact APSC ou assimilé !

      On le voit : Tous les arguments marketing des partisans du FT / MFT sont petit à petit rongés par le FF qui possède déjà une clientèle bien fournie, qui dispose de références histriques incontestables...et qui continue sa progression lentement mais sûrement.

      Bref, on ne voit pas par quel miracle Olympus voire Panasonic pourraient maintenir leur format compte tenu de tous les assauts menés contre le MFT...

    • Ce que vous dites est démenti par l’actualité toute récente.
      Le principal argument du MFT était de vouloir jouer les intermédiaires entre les compacts, jugés insuffisamment performants et le reflex jugé trop lourd/ voyant/ cher.

      Ce paradigme a vécu car le lobby reflex ne voit pas franchement d’un très bon oeil la multiplication des formats et la tentative de "ringardisation" du réflex ouvertement menée
      par les partisans du mirrorless, MFT en tête.

      La contre-attaque commerciale de Canikon (voire Sony qui bouffe à tous les rateliers !) est simple :

      1-On attaque le mirrorless par le bas (encore plus léger/ compact/moins cher) avec le Pentax Q et le Nikon 1

      2-On attaque le MFT par le haut avec le mirrorless APSC (Canon/ Sony / Samsung l’allié de circonstance / Fuji )

      Ainsi, les acteurs du MFT voient leur clientèle stagner au lieu de se développer comme ils l’espéraient.
      Ils n’ont donc plus forcément les moyens de poursuivre leur développement et risquent d’accumuler du retard par rapport à leurs concurrents reflex.
      Et pendant ce temps, Canikon/Sony/pentax font tout ce qu’ils peuvent pour siphoner cette clientèle mirrorless.

      3-Les acteurs du reflex présentent des compacts qualitatifs dans un format comme par hasard supérieur au MFT.
      Ainsi, le capteur du G1-X mesure 14mm X 18.7mm au lieu de 13mm X 17.3 mm pour le MFT. Pas un hasard : La cible est clairement désignée.
      De son côté, Nikon a présenté un Coolpix A au format APSC, Sony a présenté son RX 100 au format légèrement plus petit...mais avec plus de pixels que les MFT
      (20 MP Vs 16 MP ) et pour séduire un peu plus les geeks, le récent RX 100 II intègre un capteur BSI censé compenser les faiblesses du capteur 1" Vs capteur 4/3 ".

      C’est ce que j’appellerai la stratégie du cachalot (Le principe de la chasse des cachalots consiste à "encadrer" un baleineau en profondeur pour mieux l’étouffer et puis le dévorer !

      Ce n’est pas tout : Les leaders du marché reflex travaillent eux aussi d’arrache pied pour tenter de combler les faiblesses supposées du reflex :

      1-Canon a présenté un EOS 100 D aussi compact et léger qu’un Olympus E-410 pourtant relativement récent.
      On peut ainsi s’interroger sur le niveau de lucidité des promoteurs du système 4/3. On-t-ils jamais réellement cru en leur système ???
      Si oui, c’est assez inquiétant.

      2-Canon a présenté un reflex "expert" FF qui n’est pas plus lourd ni plus encombrant que son équivalent APSC(60D/70D), contrairement à ce que disaient la plupart des "experts" de forums

      3-Le coût des récents réflex FF "démocratiques" a pratiquement rejoint (en SP !) celui d’un mirrorless MFT pourtant plus facile à fabriquer.
      Cherchez l’erreur....
      celà ne manquera pas d’alimenter un "MFT bashing" !!!

      4-Conscients des limites des AF reflex, Canon étudie activement des solutions pour adapter les reflex aux nouvelles technologies.
      Il a récemment proposé l’AF phase intégré au CMOS le plus performant au monde.

      L’avenir est donc encore largement favorable aux fabricants de réflex...

      Aux dernières nouvelles, les PDM mirrorless stagnent à <20% , contrairement à ceux qui les voyaient à 20% voire 50% pour les plus téméraires.

    • Pour ce qui est des imperfections optiques, c’est le lot de tous les opticiens et quelque soit le format.
      Il faut savoir que les opticiens de l’industrie photographique travaillent avec des contraintes de taille/poids/encombrement/ coût de fabrication.

      Vous parliez fort justement du Nikkor 24-70/2.8 AFS qui présente effectivement un peu trop de distorsion à 24 mm et paradoxalement trop d’AC (il intègre pourtant bien 3
      lentilles ED contre 1 seule pour son concurrent de Canon).

      Nikon disposait auparavant à son catalogue d’un 28-70/2.8 AFS également très lourd ...mais moins que les optiques équivalentes ciné.

      Tout récemment Zeiss a présenté un 28-80/2.8 pour le cinéma extrêmement performant et robuste....mais il pèse 2.5 Kgs, il est beaucoup plus long que les optiques photo
      (donc il ne rentre pas dans un sac photo "à la verticale") et surtout...il coûte 20.000 € !

      Que s’est-il passé avec le 24-70/2.8 Nikkor ?

      Canon a présenté lors de la Kina 2002 un étonnant 24-70/2.8 L EF que les journalistes spécialisés ont porté immédiatement au pinnacle, démodant de fait
      le 28-70/2.8 Nikkor.
      Nikon a donc dû mettre la pression à ses ingénieurs pour mettre en chantier un 24-70/2.8, de manière à ce que celui-ci soit commercialisé en même temps
      que le premier reflex FF de la marque, soit 2007.

      Grosso-modo, les délais de réalisation des nouveaux zooms transstandards f/2.8 se sont passablement allongés avec l’accroissement de la complexité de ces derniers :

      - Canon a mis 9 ans pour "pondre" son 24-70/2.8 L EF

      - Nikon a mis 8 ans pour renouveler son 28-70/2.8 AFS

      - Zeiss a mis au moins 6-7 ans pour passer du 24-85/3.5-4.5 Contax N au 24-70/2.8 ZA pour Sony

      - Tamron a mis 10 ans (!) pour passer du 28-75/2.8 au 24-70/2.8 VC USD

      ...avec les contraintes imposées par les photographes/ fabricants :

      1-On demande aux opticiens des zooms photo f/2.8 dont la longueur ne dépasse pas 125 mm en 24x36(pour qu’ils puissent rentrer à la verticale dans un sac photo !)

      2-On demande aux opticiens que le zoom transstandard (au format 24x36) ne dépasse surtout pas la barre fatidique de 1 Kg, de manière à ne pas désiquilibrer le boîtier.
      Si possible moins....

      3-Le prix de vente ne doit pas dépasser 2500 € environ chez les opticiens institutionnels...et 1000 € chez les opticiens "piranhas" (Sigma, Tamron,Tokina,...)

      Avec toutes ces contraintes, il ne faut donc pas s’étonner que les résultats obtenus soient imparfaits !

      Toutefois, si on compare les différentes générations de zooms transtandards "pro" chez Canon, on constate une amélioration constante des performances obtenues
      (parfois obtenues en faisant certaines concessions sur certains parmètres).

      Ainsi, le 24-70/2.8 L II a été jugé globalement plus performant que son aîné de 2002, malgré une faiblesse en bout de range à 70mm.
      Pourtant le zoom est plus léger de 15%,8.5 % plus court et globalement ....beaucoup plus agréable à porter.
      Ce sont des paramètres dont on parle peu dans les revues photo mais que les utilisateurs apprécient à l’usage...


      Pour ce qui est du format MFT, les contraintes sont un peu moins fortes en ce sens que les objectifs courants (zooms GA /transstandards/ semi-télé) peuvent
      faire 0.5 Kg dans le cahier des charges alors que si les contraintes du cahier des charges MFT était aussi fortes qu’en 24x36, le poids limite des zooms MFT devrait
      plutôt être de 250g maximum (Le poids des optiques varie grosso-modo comme le carré du format selon une loi empirique ).

      De ce fait, Panasonic s’est légèrement "laché" sur son 12-35/2.8 OIS dont le poids atteint 305g (On s’attendait plutôt à un poids de 250g maxi !)
      et sa longueur 74mm (on s’attendait plutôt à 60 mm ).
      tandis que son 35-100/2.8 vérifie à peu près la loi empirique dont j’ai parlé plus haut (Il pèse le QUART des 70-200/2.8 24x36 courants disponibles sur le marché)

      Olympus s’est encore plus laché en augmentant le range de son zoom transtandard....et le poids qui va avec !
      D’une certaine manière, c’est une bonne stratégie car les acteurs du 24x36 sont pour le moment ( Et pour un bon bout de temps !!!) incapables de faire un 24-80/2.8 performant et restant dans un devis poids < 1 Kg.
      Le 12-40/2.8 semble bien né (assez homogène pour les samples que j’ai pu consulter) mais comme dans la fable de La Fontaine, la grenouille MFT ne peut pas se
      faire aussi grosse que le boeuf 24x36 !

      Des tests du Lumix G X 12-35/2.8 OIS ont déjà été effectués sur Pz par exemple et montrent également des performances optiques insuffisantes à 12mm & 20mm
      (manque d’homogénéité à 12mm & 20mm, distorsion récupérée par "magie" à 12mm,etc...).

      Dans le meilleur des cas, les perfs optiques des zooms MFT restent en retrait de celles des optiques 24x36 comparables. Pas de miracle....

    • " Oui j’étais au courant... "

      Précision inutile.
      Nous avons tous constaté que vous savez tout, que vos avis ne sont pas discutables, etc.

    • En tout cas, vous, on voit tout de suite que vous aimez intervenir.... pour ne rien dire !

    • J’ai du mal à comprendre votre argumentation, vous dénigrez Olympus et vous dites l’attendre avec un objectif pour vous.
      Il y a probablement des niches pour Olympus et ce dernier produira des objectifs en conséquence. Quant à Canikon (je suis un ex Nikon) pourquoi ne pensent-ils pas aux porteurs de lunettes qui apprécient avoir dans le viseur (visible sans lunettes) toutes les informations de l’écran ainsi que l’image réelle telle qu’elle sera ou est en fonction des modifications de paramètres...ce que font les hybrides.

    • Je ne suis pas sûr que vous ayez bien lu mon post.
      Oui, nous les fullframistes, nous attendons avec un brin d’amusement ce qu’Olympus tend à présenter comme un prodige de la miniaturisation optique.
      En réalité, comme je l’ai déjà démontré, les artisans du FF n’auront aucune difficulté (sauf pour les sourds et les olympussiens les plus endoctrinés !),
      à éclater en mille morceaux la propagande quatieriste !

      À la seconde même où Olympus mettra son 40-150/2.8 MZD sur la table, Canon mettra son 70-300/4-5.6 LIS sur la table histoire de remettre les pendules à l’heure.
      Comme je l’ai dit précédemment, les capteurs 24x36 encaissent beaucoup mieux les montées en isos que les capteurs FT, y compris les plus récents.

      Et Olympus ne peut pas vraiment compter sur l’arrivée d’un hypothétique capteur CMOS_BSI FT pour changer la donne.
      Cette technologie permet de gagner au mieux 25%(...allez on va dire 50% en s’arrachant un oeil !!!) sur les hauts ISOS. Pas de quoi aller "chercher" le FF sur le terain du S/B.

      En comparant, le 70-300/4-5.6 LIS Vs 40-150/2.8 MZD, que verront les observateurs ?

      1-Le 70-300/4-5.6 LIS sera probablement 2x moins cher (en SP) que le Zuiko !

      2-L’encombrement ? C’est le Canon qui est le plus compact : 145 mm Vs 160 mm attendu pour le zuiko !

      3-Le poids ? 1050g pour le Canon Vs 800g attendu pour le Zuiko (peut-être plus !)

      4-La PDC à PO à rapport de grandissement comparable ? Identique dans les 2 cas en bout de range...meilleure (plus étroite) en début de range pour le FF !

      5-L’AF ? Parlons-en ! Olympus s’acharne sur le moteur linéaire quand Canon adapte ses capteurs CMOS à ses optiques USM ! Cherchez l’erreur...
      Olympus nous repond un objectif "pro" à moteur STM quand les mêmes pros plébiscitent la motorisation ultrasonique depuis plus de 20 ans (sous sa forme actuelle, avec une véritable map manuelle sans "by wire")

      QUESTION : MAIS QUE SONT LES IMMENSES VERTUS SUPPOSÉES DU FT DEVENUES ???

      Personnellement, j’ai beau me grater la tête mais j’ai de plus en plus de mal à comprendre l’intérêt de la "niche" dont vous parlez.

      Au contraire de vous, j’ai surtout l’impression qu’Olympus est en train d’orienter sa clientèle dans le mur.

      Quel est l’intérêt d’Olympus de s’acharner vers une impasse ?

    • Pour ce qui est du viseur, l’argument est spécieux !

      Quand on veut tuer son chien,....

      Les 100%, on ne les a que sur les modèles semi-pro et pro.

      Ils sont surtout utiles pour les cadrages "lèchés" comme en architecture.
      Effectivement, j’ai tendance à pester contre le viseur de mon 5D quand je l’utilise avec un 24 TSE (le plus gros problème est que le viseur n’est même pas correctement centré).
      Dans la plupart des cas cependant, les 97% sont largement suffisants dans un cadre "basique" (reportage, portrait, animalier,etc...).

      Le problème d’Olympus, c’est qu’il ne propose pas de TS à son catalogue !
      TOUS les TS disponibles le sont en 24x36.
      Le dernier qui a essayé d’adapter un 15/4.5 CV au MFT s’est planté royalement....

      Pour ce qui est des résultats obtenus en fonction des paramètres de réglage, il y a une certaine différence entre un EVF ...ou l’écran de contrôle du reflex et...l’écran
      de votre ordinateur ! Il y en a encore une autre avec le résultat obtenu au tirage....à moins de calibrer soigneusement l’écran,etc...
      Qui le fait vraiment ?

      Pour ce qui est des infos, celles affichées sur le viseur de mon 5D me suffisent ainsi qu’à la plupart des pros. Pourquoi vouloir obstinément chercher un alibi pour tuer
      éventuellement l’OVF alors que celui-ci conserve encore des avantages non négligeables sur l’EVF ??? (Autonomie, finesse, confort pour l’oeil Vs balayage del’EVF,etc...)

      Je reconnais toutefois que sur une plage ensoleillée, la perception des infos sous le viseur devient pénible...
      Pas de quoi "tuer" son chien malgré tout !

    • Pourquoi ?
      Peut-être parce que eux innovent ?
      Peut-être parce qu’à force d’arrogance, les pro du FF vont s’étouffer avec ?

    • Ils innovent quoi ?
      Ah oui : Olympus s’est lancé dans l’industrie de l’APN miniature ; du 24x36 à l’échelle 1:2 !!! ....Et vendu à l’échelle 1:1 ! Très très fort Olympus !

      Ne comptez pas trop sur l’étouffement des majors pour espérer la résurrection des morts...

  • En ce qui concerne la comparaison que vous faites avec l’E-5, elle est largement inexacte :
    Le boîtier est 40% plus léger, moins haut, moins épais.
    Il n’est pas vraiment conçu pour supporter le poids d’un 14-35/2.0 par exemple.
    Pour le tarif, on peut le juger élevé par rapport aux tarifs des derniers FF dont on ne sait pas trop jusqu’où ils baisseront (on trouve des D600/ 6D autour de 1500 €)
    mais les prestations offertes par l’EM-1 sont comparables à celles de l’E-5 voire supérieures sur de nombreux points.
    On n’a encore jamais vu un fabricant brader sa technologie !

    • Pour le vrai test d’autofocus, ce n’est pas trop l’animalier qui est le bon test, mais les voitures de course : pour l’instant ni les miroirs fixes Sony ni les COI n’arrivent à suivre la cadence d’un D3/D4 ou d’un Eos 1DX...et même d’un 7D ou d’un D7100 (en JPEG !) : en effet il faut non seulement que l’AF suive la cadence mais encore que le viseur suive la cadence également, or pour l’instant je n’ai trouvé aucun viseur électronique qui garde le cadrage sans perdre pied sur une rafale rapide en pano (en suivant un mobile très rapide). Le symptome est que l’on continue à voir sa voiture cadrée au centre...mais que sur la photo on n’a plus que l’arrière...la voiture est en fait en dehors du cadre. Il faut donc anticiper la latence d’affichage et se contraindre à déclencher quand on ne cadre que l’avant...pour avoir la voiture entière dans le champ, ou alors cadrer très large en perdant de la définition au recadrage. Ce sont les limites des systèmes actuels, s’il s’agit de remplacer un E5...lequel était censé étre à l’aise en sport auto avec un AF ultra rapide...donc sur ce point le test sera passionnant ! ;o)

    • Petit clin d’oeil à EricP : cette multiplication des COI hauts de gamme en petit capteur n’est pas de bon augure quant à un certain pari sur la disparition du marché des appareils dont le capteur est plus petit que 24 x 36 ;o)

    • J’attend moi aussi des tests ou une prise en main pour jouer et vérifier la rapidité et la précision de l’AF avec une raffale à 10i/s.
      Ainsi je pourrai conserver mes optiques top pro ou aller chez canikon mais uniquement pour une très longue focale.
      Le reste de la gamme top pro sont vraiment des bijoux en qualité optique.

    • L’hôpital se moque de la charité !

      Toutes ces annonces technologiques sont ennuyeuses au possible...

      Chacun de nous sait quelle appareil nous comblerait mais aucun constructeur ne veut le produire car cela casserait de juteux marchés & niches :

      ceux dont certains font leur fond de commerce... MDR

    • Le marché des COI se tasse aux dernières nouvelles.
      Olympus et les acteurs du mirrorless se battent comme ils peuvent pour démontrer la pertinence de leurs idées.
      Il faudra encore du temps pour que les acteurs du mirrorless réussissent leur percée parce Canikon tient le marché pro d’une main de fer.
      La bataille continue.
      Le pari que j’avais lancé devrait être perdu (sauf héauuuurme surprise en 2014 si des reflex FF devaient apparaître)....mais avec les honneurs.
      (Les PDM du FF devraient passer à 7%-10% facilement d’ici la fin de l’année grêace aux D600 / 6D ).
      Au Japon, les ventes de boîtiers nus Canon 6D dépassent largement celles du D7100.
      Les ventes de boîtiers D7100 nus dépassent celles du D600 également au Japon ...mais on sait pourquoi !
      Il est prouvé que Canon /Nikon sont capables de vendre du FF pour moins de 150.000 Yens, ce qui, à terme, devrait gêner les ventes de mirrorless APSC ou MFT.
      Pour le moment, la bataille technologique et commerciale fait rage pour le plus grand plaisir des photographes.
      L’époque que nous vivons actuellement est passionnante : Chaque année apporte son lot de surprises dans tous les domaines.

      Je persiste à dire qu’Olympus ne peut plus se refaire "une place au soleil" sur le marché...surtout après avoir jeté un coup d’oeil sur les premiers samples disponibles de l’EM-1 ! ;-)

    • "L’époque que nous vivons actuellement est passionnante : Chaque année apporte son lot de surprises dans tous les domaines."

      Oui (et encore que), mais à quel prix !!!

      Ce lot de surprises comme vous dites est savamment distillés pour remplir les poches de ces messieurs...

      Les améliorations réelles sont souvent anecdotiques et ne nécessitent pas tous les 6 mois de mettre sur le marché de nouvelles propositions.

    • " Pour le moment, la bataille technologique et commerciale fait rage pour le plus grand plaisir des photographes. "

      Vous généralisez un peu vite.

      Tous les photographes ne passent pas leur temps à scruter, ni à acheter les soit disant nouveautés.

    • Olympus revendique 6.5 i/s avec AF. 10 i/s, c’est AF bloqué !

    • Olympus revendique une parallaxe de 0.029" pour son EVF.
      Est-ce-que celà sera suffisant ? On attend les tests et retours de terrain.

    • Ma remarque ne s’adresse pas nécessairement aux geeks. Toujours est-il que la concurrence a indiscutablement contribué à améliorer les APNs disponibles sur le marché
      ainsi que les optiques.Personne ne s’en plaindra, au contraire.

      Pour ce qui est de la présente nouveauté, je persiste à dire que c’est une bonne nouvelle pour tous les possesseurs d’optiques FT "Top pro" car sans cet AF phase
      intégré au capteur, ces optiques étaient pratiquement condamnées au rôle de presse papier.

      Plus généralement, l’AF phase intégré directement sur le CMOS permettra d’améliorer la précision de l’AF des reflex pour les objectifs ultralumineux, ce qui ne sera pas un
      luxe. Étant possesseur de quelques objectifs ultralumineux, je souscris donc pleinement à cette innovation bien que n’étant pas encore directement concerné pour le moment.

      À plus long terme, on peut espérer que les cadences de PDV augmentent pour atteindre voire dépasser la barre des 12i/s.
      On peut également espérer une augmentation de la couverture AF sur les reflex, actuellement limitée à 20%. Personne ne s’en plaindra !

      Enfin, on peut aussi espérer pour les reflex des optiques moins lumineuses, donc plus légères,plus compactes et moins onéreuses tout en étant compatibles AF.
      Lors de la présentation du Canon 70D, Canon a déclaré que le module AF était compatible jusqu’à f/16 !
      Jusqu’à présent, les capteurs AF dédiés étaient uniquement efficaces pour des objectifs ouverts à f/5.6 au minimum.

      Cette annonce d’AF-phase intégré au capteur aura donc toute une série de conséquences dont la plupart des gens n’ont pas encore conscience.

      Pour le format MFT bien sûr, mais également en 24x36 et également les futurs moyens formats sur lesquels Canon et Nikon travaillent activement.

    • Pour Eric P...

      A force de vous lire on finit par apprendre des choses .
      Quand est-ce que vous vous faîtes embaucher , au moins comme pigiste, chez mdlp  ?
      A moins que vous ne soyez déjà journaliste ailleurs ?
      En tous cas vous aidez bien les lecteurs .

      Quand à Olympus on peut se demander s’il n’a pas fait une succession de mauvais choix .
      Pourquoi se casser la tête à faire des réflex sans miroir mobile alors qu’il sait très bien faire des vrais réflex et qu’ à ce niveau de génie mécanique on ne peut prétendre que ce soit bien cher, parce que toutes les marques savent faire des reflex depuis 50 ans au moins .

      Les hybrides Olympus sont intéressants mais pour la précision et la rapidité, il faut le viseur électronique accessoire encombrant ; c’ est dommage .
      Peut-être n’ est-il pas trop tard ?
      En tous cas les nouveaux boitiers sont plutôt à ranger dans la catégorie expert ou amateurs avertis qui se limitent en budget . (Nous sommes nombreux dans la catégorie ) .
      Merci pour votre concours ;

    • Je ne trouve pas qu’aider le lecteur consiste a déverser du fiel a longueur de lignes sur des produits que lui seul trouve "indignes". EricP en fait quand on a l’haitude de le lire, utilise toujours les memes arguments : c’est Canon le meilleur. En fait, l’erreur fatale est de ne considérer qu’un seul point de comparaison : la taille du capteur. Or la taille du capteur, importante certes, n’est qu’un des elements qui doivent amener l’acheteur a aller vers ce genre de produits. C’est bizarre, je n’ai jamais lu - ou alors l’ai-je loupé ? - de la part de notre ericP que Panasonic et son GH3, c’était de la m.... ??? Car corollairement, si le micro4/3 n’est pas bon chez olympus, il ne l’est pas nonplus chez Panasonic dont tout le monde s’accorde a dire qu’il est légèrement moins bon que Olympus déjà. Je m’interroge. Tout lemonde sait que Panasonic a trois longueurs d’avance en video avec son gh3. Il y a donc moyen de trouver midi a sa pendule avec n’importe quel produit.
      Dans les semaines qui précédent, j’ai vu pas mal de photos faites avec des olympus, je n’y ai jamais vu les problèmes rencontres que signale ericP. Évidemment, je n’ai pas vu de photos faites à 567.423 isos ! Soyons sérieux. Avez vous déjà vu des photographes (sauf effets spéciaux maitrisés) faire des portraits en studio à de très hautes sensibilités ? Tous les professionnels connaissent les limites deleur matériel et savent en théorie comment en tirer parti. C’est cela la vraie question. Bin, allez, on va faire une pause et on va bien rigoler en attendant que sorte le nouveau Fuji. Qu’est ce que notre ami va encore pouvoir pondre ? Trop petit, trop léger, pas assez Canon finalement ! Je rigole.bien aussi parce que quand je suis allé à Londres, tous ceux qui avaient des gros Canon avec des gros zooms n’ont pas fait dix photos pendant que j’en faisais 50 avec mon ridicule olympus de m.... : le résultat est là, et moi, cela me suffit comme argument.

    • C’est aussi débile de comparer un omd à un d600, que de comparer un range rover à un coupé BMW.

    • Ce sera toujours plus solide que sigma ou Tamron.

    • Je ne vois pas l’intérêt d’avoir un AF compatible avec une ouverture de F16 car les effets de la diffraction sont visibles dès f11 sur une majorité d’optiques, les photographes avisés essaient dans la mesure du possible (sauf cas ponctuel où une PDF plus ténue est requise) de travailler aux meilleures ouvertures de leurs optiques, soit en général f5,6 et f8, exception faite pour les optiques Leica.

    • Pour une fois, tout a fait d’accord avec vous meme si ce genre de photos reste a mon avis plutôt marginal, il est révélateur. Pour le D4, je confirme.
      Mais quand meme, essayez donc de suivre au gros télé un lièvre en fuite....... :)

    • Donc, si j’ai bien compris, l’om1 n’est pas fait pour un "petit" 14-35 f2 mais plutôt pour recevoir le futur 40-150 F2.8 ????? Là, il faut qu’on m’explique !
      C’est comme si vous disiez que le nikon 7100 n’est pas fait pour le 17-55 f2.8 mais bien pour le 80-400 afs !

    • Merci pour votre proposition mais je ne pense pas qu’une seule revue photo engagera eric-p pigiste ! Impossible...
      Pour être journaliste dans une revue photo (voire dans la plupart des revues !), il faut précisément être "politiquement correct", "consensuel"...et manier la langue de bois !
      Vous l’aurez compris : Je suis exactement le contraire du profil recherché !

      Je pense qu’effectivement Olympus a fait une série de mauvais choix technologiques dès le départ (certes avec des circonstances atténuantes) :

      1-Choix du format 110 pour la taille de leur capteur plutôt qu’un capteur APSC voire un APSH pas beaucoup plus cher à produire (En 2003, le tarif du FF était prohibitif
      parce que les méthodes de production étaient inadaptées à ce format)

      2- Choix du CCD plutôt que le CMOS (Ils ont rapidement changé leur fusil d’épaule.

      3-Choix de la télécentricité commercialememt suicidaire : Un 9-18/4-5.6 ZD pesait plus lourd et coûtait plus cher qu’un 18-35/4-5.6 FA Pentax pour 24x36 !
      Cherchez l’erreur...

      Avec le passage au MFT, Olympus a, là encore, corrigé le tir.

      Personnellement, je me demande si Olympus croit réellement en sa capacité à faire un format pérenne ou bien s’ils font semblant
      en adoptant la "stratégie du marchand de Pin’s" (On vend un produit avec des arguments ad hoc tant que "ça marche" et on passe à autre chose
      quand les gens se seront rendu compte de la réalité du marché photo (particulièrement horrible !!).

      Personnellement, j’estime que comme pour la période argentique 24x36 ,un seul format dominant ne peut cohabiter avec des formats plus petits.
      En argentique, TOUS les formats qui ont essayé de s’attaquer au format 135 ont lamentablement échoué (110/16-127, disque,....)

    • Monsieur X : Ne caricaturez pas mes propos SVP !
      Si je suis aussi critique vis à vis d’Olympus et du FT / MFT, c’est que j’ai de bonnes raisons de l’être face à la désinformation permanente d’Olympus et des olympuphiles
      voire des Zuikolâtres !
      Que voulez-vous que je vous réponde sur ma supposée Canophilie ?

      Canon mène une excellente politique dans son département photo et propose une gamme EOS en progrès constants sans interruption depuis 1987.

      Au contraire, la politique d’Olympus est émaillée d’irrégularités avec une transition MF=> AF ratée (ils sont revenus en arrière !), un format initial loupé (le 4/3 ), des
      investissements hasardeux chez les alligators (ce qui a valu au PDG d’Olympus un petit séjour par la case prison !) et une tentative de redémarrage
      avec une motorisation AF pour le moins contestée chez les pros (motorisation "by wire") qui avait fait l’objet de fortes critiques chez Canon (map manuelle indirecte
      sur les premiers objectifs USM).

      Contrairement à ce que vous pourriez imaginer, je ne suis pas un Canolâtre et je connais très bien les faiblesses actuelles de Canon :

      - Pas de capteur à technologie Exmor, efficace pour les hauts isos ou le traitement du banding.

      - Pas de boîtier aussi léger/compact qu’en FT/MFT

      - Une technologie AF jugée désuète par certains

      - Un manque de discrétion.

      Ce à quoi je réponds que Canon est en train de travailler sur ces questions sans nécessairement approuver le mirrorless (l’EOS-M est pour le moment relativement délaissé).

      À côté de celà, ceux qui annoncent l’obsolescence rapide du reflex voire du 24x36 feraient bien de regarder les dernières statistiques de vente.
      Les Olympussiens n’ont visiblement pas la même manière d’oborder la réalité.

      La réalité ? C’est justement de voir que le marché du mirrorless se tasse aux dernières nouvelles, contrairement aux prévisions mirobolantes de certains experts ! Même Olympus reconnaît une mévente de ses Pens. Cherchez l’erreur...

      Comme par hasard, Sigma affirme à qui veut l’entendre qu’ils n’ont pas de plan en vue pour réaliser un mirrorless soi-disant à al mode !
      Visiblement, ils n’ont pas consulté les mêmes "experts" que Samsung ou Olympus/Panasonic.

      Pour ce qui est de Panasonic, je vais vous rassurer tout de suite : Le GH3 est encore plus mauvais que l’EM-5,
      politique optique spécial "farce et attrape" (ils s’imaginent sans doute que le modèle réduit du 85/1.2 L Canon, le 42.5/1.2 Nocticron badgé Leica, suffira à asseoir la crédibilité du système chez les pros ???)
      Chez Canon, on lance déjà les paris sur le tarif du futur 150/2.8 OIS révolutionnaire, censé concurrencer un 300/2.8 LIS II ! ;-)
      Remarquez qu’à défaut de pouvoir concurrencer Canon, Panasonic a le mérite de faire hurler de rire les dirigeants de Canon.

      C’est un peu comme si Tata lançait une nouvelle gamme de berlines ressemblant comme par hasard à la série S Merchédèche mais avec des cotes réduites
      à l’échelle 1:2, y compris le fameux moteur V12 6L dont la cylindrée serait réduite à 800 CC !!! Le tout proposé naturellement à 50% du tarif du modèle de référence !

      Les Lumix ne sont pas forcément totalement dénués d’intérêt (Panasonic va proposer la première optique stabilisée f/1.2 éventuellement à map interne au nez et à la
      barbe de Canon !) mais globalement leur politique souffre d’un syndrôme hélas fort répandu au Japon : La Geekophilie aigüe !

      Pendant ce temps là, je vous informe à tout hasard que les ténors du marché (Canon/ Nikon ) travaillent comme par hasard sur des projets de moyens formats
      qui réduiront définitivement le MFT au rang de jouet pour geeks...

    • Monsieur X : Dans l’industrie photographique comme ailleurs, il faut voir plus loin que le petit bout du côté de la lorgnette !
      gouverner c’est prévoir et nous ne sommes qu’au tout début de l’histoire de la photographie numérique industrielle.
      D’une manière un peu arbitraire, je dirai que nous n’en sommes qu’en l’an XI de la véritable ère numérique, depuis le lancement du Canon 1Ds et sa gamme optique complète entièrement dédiée.
      Le système 4/3 n’est apparu que peu après ....et lea gamme optique dédiée n’est évidemment jamais parvenu à tenir la comparaison du 24x36....

      À quoi rêvent les photographes et les ingénieurs de l’industrie photographique aujourd’hui ?
      À améliorer la qualité des images fournies par leurs appareils !
      Et à ce petit jeu, il ne faut pas se mentir : Il faudra tôt ou tard reconquérir le moyen format plus ou moins délaissé aujourd’hui.
      Les recettes sont "simples" : Produire des capteurs de plus en plus grand avec un taux de rebut toujours plus faible !
      Actuellement, l’industrie photographique n’est même pas capable de produire un véritable capteur 645 !
      Malgré tout, les techniques progressent, la qualité des wafers semble s’améliorer (J’en veux pour preuve la réalisation d’un CMOS de 400 cm^2 en 2010)
      et de nouvelles techniques de lithographie sont en cours de développement.
      On a tous en tête la réalisation d’un Mamiya 7 numérique et AF qui présenterait des performances bien supérieures à celles de n’importe quel capteur 24x36.
      Accessoirement, Mamiya avait prouvé que les optiques 6x7 n’étaient pas nécessairement plus lourdes qu’en 24x36....en réduisant l’ouverture des objectifs disponibles
      tout simplement.
      Ainsi le catalogue mamiya proposait un 210/8 équivalent à un 105/4 en 24x36.
      Les nouvelles technologies disponibles ou en cours de développement en optique (Optique diffractive,...) permettent également d’envisager un 800/5.6 qui sera plus léger et performant (grâce au CMOS 6x7 ) qu’un classique 400/2.8 sur 24x36.
      C’est là qu’intervient l’utilité du DPCA qui permettra de donner l’AF à des optiques ouvertes à f/8 voire moins.

      Il reste encore beaucoup de travail pour rendre possible ce mythique 6x7 numérique mais une partie des technos sont déjà disponibles bien qu’elles soient perfectibles.

    • Sauf que le coupé Béhème est généralement plus performant que le range rover !
      Dans le cadre des tests qui ont déjà été réalisés sur Dépriviou, l’AF phase n’a ni les perfs ni la sensibilité d’un E-5 !
      Ensuite, la qualité d’image des samples réalisés au 60 macro est assez décevante.

      L’initiative d’Olympus me fait penser à un "Jackymobiliste" qui aurait placé des roues de Ferrari sur une 2 CV et en gonflant le moteur à l’Exmor en espérant surpasser
      le 24x36 !

      Quand bien même Olympus disposerait d’un AF supérieur à celui d’un 1D-X (rêvons un peu !), tout le reste serait en retrait !
      Je souhaite beaucoup de plaisir à Olympus sur sa capacité à reséduire la clientèle pro perdue...

    • C’est pourtant pas bien compliqué !
      Le D7100 pèse 765g B+C sans le grip optionnel.
      Le 17-55/2.8 AFS DX (plutôt conçu pour les utilisateurs de D2H /D2x !) pèse 755g sec sans PS !
      Or, chez les opticiens, il existe une règle tacite qui consiste à déconseiller un objectif plus lourd que le boîtier (source de porte-à-faux donc désagréable à porter sur une période de plusieurs heures).
      Chez Leica, la règle tacite semble même 1/3 du poids maxi pour l’objectif est 2/3 sur le boîtier Leica M.
      De fait,80% de la gamme Leica M répond à cette norme et l’ensemble des combinaisons boîtier+objo sont mécaniquement très bien équilibrés !

      Pour ce qui est du 14-35/2.0, la notion d’équilibre mécanique semble étrangère aux responsables marketing Olympus.
      Le zoom 14-35/2.0 pèse 900g sec (donc sans PS, sans filtre éventuel qui alourdissent encore la note !).
      L’OMD EM-1 pèse 497g avec B+C !
      Autrement dit, vous aurez un objectif pratiquement deux fois plus lourd que le boîtier !
      Même en ajoutant un grip à votre EM-1 ( 250g ), vous n’arriverez pas à rééquilibrer l’ensemble qui pendouillera en bout de monture....
      Ajoutez à celà que les objectifs FT se montent avec une bague de 19mm qui éloigne un peu plus le centre de gravité du boîtier de celui de l’objectif.

      Vous voyez donc bien toute la différence qui existe entre un D7100+ 17 - 55 AFS DX et la chimère EM1+14 - 35/2.0 !

      La situation du couple 40-150/2.8 (qui pèsera sans doute >800g) + EM1 n’a absolument rien à voir. Ce télézoom est avant tout conçu pour être utilisé sur trepied (Le mock-up du 40-150/2.8 montre clairement la présence d’un collier de pied à la base du zoom ).
      Contrairement à un zoom transtandard, ce zoom n’est pas conçu pour être porté toute une journée en bout de boîtier
      mais pour une séance de tirs (donc une durée limitée).
      On porte éventuellement l’ensemble par l’objectif est non par le boîtier (à moins de vouloir endommager la monture ) !
      La situation est exactement la même pour la plupart des "gros blancs" chez Canon dont le poids est encore plus dissuasif !

      Pour ce qui est du 80-400 AFS, idem : On porte plutôt l’ensemble boitier +zoom par le zoom et on utilise plutôt l’ensemble sur trepied (zoom sur trepied !) :
      Le 80-400 AFS VR est équipé d’origine d’un collier de pied.

    • Sortez faire des photos, avec un FF, un APS-C, un 4/3 ou même un sténopé si le coeur vous en dit ! Ça vous rendra service, infiniment plus que de se poser la question de la marque et du format ;-)

    • Merci du conseil mais je fais régulièrement des photos et je connais la différence entre les 3 formats (et même les autres ).
      Avez-vous au moins compris de quoi on parle ?
      Le 40-150/2.8 est la prochaine escroquerie que nous prépare Olympus pour 2014 parce que ce zoom n’aura en réalité que des performances comparables
      à un banal 70-300/5.6 sur 24x36....mais avec un tarif 6 à 10x plus cher !!!
      Et comme d’habitude, ces bénets d’olympolâtres crieront Ô Miraaacle de la technologie !
      Encore un objectif qui fait "presqu’aussi bien que le 120-300/2.8 Sigma pour 4x plus léger et 20% moins cher !
      Sauf que la comparaison est totalement bidon...mais les services marketing olympus ne se gêneront pas pour autant en comparant l’incomparable...
      Pas de doute : Avec Olympus y’a moins bien mais c’est plus cher...

    • Eric-p, j’apprécie habituellement tes avis mais pas ici...le m43 a bien progressé depuis le début et atteint maintenant un niveau correct pour un poids trois fois inférieur ce qui n’est pas négligeable et sauf pour certaines applications pro il fait bien le job.
      Je peux d’autant mieux le dire que j’utilise pour le boulot un D800e et un D4 avec ce qu’il faut.
      Pour beaucoup d’applications ils pourraient être remplacés par un m43 (oly ou pana) avec comme seul inconvénient de ne pas être assez gros pour impressionner le client.....

    • Bonjour à tous
      C’est vrai qu’un grand capteur (24 x 36) est plus agréable qu’un petit (APS-C ou 4/3). J’ai personnellement un Nikon D600 dont le capteur Sony est génial (il équipe aussi le Sony RX1) et il améliore le capteur du D700 que j’avais avant (bien que cette dernière machine fut excellente). Bref... le D600 est plus léger et je lui ai adjoint un 28 mm F/1.8 très léger et pas trop mauvais (moins bon que mon 24 x 70 f/2.8 constant mais bien moins lourd). Et donc voici où je veux en venir : de plus en plus de photographes cherchent un second boîtier léger à emmener partout avec soi. Léger, oui.... mais il doit aussi être rapide et apporter une bonne qualité d’image (bien que l’on puisse réparer beaucoup d’erreurs en post-traitement). En ce moment c’est le Panasonic GX7 et l’Olympus OM-D1 qui semblent les plus performants au niveau rapidité ; cependant les Fuji de la série Trans sont meilleurs au niveau du rendu dans les hautes sensibilités... dommage qu’ils soient si lents malgré la propagande qui est faite par rapport à leur célérité ! Cependant... je connais de plus en plus de photographes "engagés" qui vendent leurs Nikon et leurs Nikon et tous leurs objectifs qui vonr avec ! Pourquoi ? Car les hybrides sont presqu’aussi performants et surtout moins lourds et plus discrets. évidemment pour le studio ou pour le paysage les grands capteurs s’imposent toujours, voire les formats plus grands. Mais il est amusant de voir sur ce site cette bagarre entre partisan de Canon ou d’Olympus. L’essentiel c’est de faire des bonnes photos... j’en ai vues faites avec des téléphones... je crois cependant que la technique évolue favorablement et que nous aurons un jour quelque chose ressemblant au Sony RX1 plus rapide et moins cher. Ah ça existe déjà ? oui je sais .... mais c’est beaucoup trop cher si on ne veut pas faire de son appareil photo une carte de visite et plutôt l’utiliser pour faire des photos !

    • Ce que vous me dites n’est pas sans me rappeler ce que me disait Olivier Chauvignat avec son Blad H2D (à l’époque !) : Ça impressionne effectivement le client !
      Malgré tout, il y a beaucoup de clients qui savent faire la différence entre du MF et du 24x36 et du 24x36 par rapport au FT !

      Que votre travail ne nécessite souvent pas plus qu’un MFT, pourquoi pas !
      J’ai même discuté avec des pros qui avaient pu vendre des clichés issus d’un Olympus E20 (format 2/3") !

      Mais revenons sur terre : La photographie professionnelle est un métier dans lequel vous êtes en compétition.
      Le même photographe avec qui je discutais m’a avoué être pris de haut par les pros parisiens sous prétexte qu’il se contentait d’un Mamiya RB au lieu de prendre un Blad comme tout le monde !
      Les photographes professionnels étant en compétition, ils ne prendront pas le risque d’abandonner le 24x36 au risque d’être préféré par le concurrent qui, lui, aura
      conservé ce format !

      Je le dis et je le répète : Les histoires de format, c’est comme dans la fable de La Fontaine :
      La grenouille FT (ou APSC) ne peut pas se faire aussi grosse que le boeuf 24x36 !

      Donc pour nombre d’applications, le 24x36 fait encore la loi et continuera à la faire !
      (mode, portraits, Sport,etc...)

      Le MFT peut-il servir de format d’appoint ?
      La question est légitime en ce sens qu’effectivement de nombreux pros utilisaient du temps de l’argentique un Leica M en complément du reflex pour des raisons de poids/ discrétion.

      Problème : Le reflex 24x36 continue d’évoluer lui aussi et les arguments commerciaux des avocats du MFT fondent comme neige au soleil !

      1-Le reflex 24x36 n’a cessé de perdre du poids/encombrement
       1.5 Kg pour l’EOS 1Ds pro (2002)
       900 g pour l’EOS 5D "semi-pro" (2005)
      760 g pour le reflex 24x36 "expert" (exactement le même qu’un reflex expert APSC !)

      Accessoirement, Canon a présenté cette année un reflex APSC Canon 100D de 407g en ordre de marche.
      Ils n’auront donc aucune difficulté à proposer le même reflex en version 24x36 dès qu’ils en auront les moyens (C’est à dire quand leur capacité de production en capteur FF aura décuplée !).
      Pour les optiques "courantes", j’ai déja dit qu’il n’y avait pas de différences significatives entre optiques reflex APSC et FF...

      2-DANS MOINS DE 10 JOURS ( le 16 octobre prochain selon les "oracles" du net) SONY PRÉSENTERA LES PREMIERS MIRRORLESS 24x36.

      - On sait qu’il aura des dimensions comparables au compact RX1
      - On sait que son poids sera de l’ordre de 400g-500g
      - On sait également que 4 optiques très légères seront présentées (35/2.8 + 55/1.8 + 28-70/4 OSS (?)+ (?)85/1.8 (OSS ?))
      On sait que le 35/2.8 pèsera 120g alors qu’un 17/2.8 Zuiko MZD pèse 74g (!)
      - On sait également que le coût du boîtier "cheap" sera comparable à celui de l’EM-1 (On parle de 1700 $)

      Question : Mais que reste-t-il des arguments commerciaux du FT/MFT ???

      Assez récemment, T. Terada (Le patron du service développement Olympus) a refusé d’écarter l’option 24x36 : La messe est dite !

    • On sait également que 4 optiques très légères seront présentées (35/2.8 + 55/1.8 + 28-70/4 OSS (?)+ (?)85/1.8 (OSS ?))

      Et l’équivalent du 40-150/2.8 Olympus (c’est à dire un 80-300/2.8) il pèsera 800 g ?!

      Pour faire des photos en haute montagne, donc matos LEGER (et qui fonctionne au froid), avec angle de champ en zoom de 24 à 300 mm équiv. 24x36, avec quadrillage et niveau dans le viseur (indispensable pour mes photos stéréo 3D), viseur 100%, que voyez-vous de mieux qui fait le même poids qu’un E-M1 + 12-40 + 40-150 ?

      (actuellement j’ai un Nikon D7000 + 16-85 VR + Tamron 70-300 VC = 2,5 kg + les étuis)

      (en plus de ça je trimballe 2 compacts stéréo 3D = 500 grammes)

      Cordialement,
      L. Doldi http://www.tmso-multimedia.com

    • Arrêtez votre char !

      L’équivalent du 40-150/2.8 en 24x36 n’est pas un 80-300/2.8 comme se l’imaginent les Olympussiens totalement endoctrinés mais un 80-300/5.6 (même PDC à cadrage équivalent et compensation de l’ouverture par une augmentation des isos en profitant d’un rapport S/B pratiquement identique à 4x la sensibilité d’un MFT.
      Ça tombe bien, ça compense exactement le défaut d’ouverture (En réalité c’est normal ) !!!

      Il se trouve qu’en 24x36, on dispose de zooms bien meilleurs que des 80-300/5.6. On a bien des 70-300/4-5.6 en pagaille et à tous les prix dont un 70-300/4-5.6 LIS
      chez Canon dont je suis prêt à parier ma chemise qu’il donnera de meilleurs résultats que cet hypothétique 40-150/2.8 pour beaucoup moins cher et pas forcément plus lourd : Le 70-300/4-5.6 LIS pèse 1050g, pas de quoi se plier une vertèbre, hein !

      Pour ce qui est de l’utilisation que vous suggérez, je parie que vous êtes un commercial aux ordres des petits hommes bleus qui essaye vainement de justifier un appareil pour un usage totalement marginal : Qui fait de la photo 3D en montagne et par grand froid comme vous le suggérez ??? 0.0001% des photographes ?

      Quand bien même vous auriez besoin de toutes ces caractérisitques, les reflex sont capables d’en faire autant :
      Suffit de brancher le LV avec un éventuel quadrillage et un gyroscope embarqué (certains boîtiers Canon le font même si je ne connais pas les caractéristiques détaillées).
      À lire vos propos, on finirait par croire que c’est Olympus qui a inventé le fil à couper le beurre !

      Le gyroscope embarqué un axe est apparu à ma connaissance sur le Nikon D3 (et la précision du truc a fait l’objet de critiques à l’époque)
      Le gyroscope embarqué 2 AXES est apparu pour la première fois à ma connaissance sur le Canon 7D.

      Si l’usage que vous revendiquez correspondait à une demande significative de la clientèle reflex, nul doute que les industriels l’auraient implanté depuis longtemps !

    • Pour ce qui est du poids du D7000 +16 - 85 VR + 70 - 300 VC, c’est plutôt 2 Kgs à sec (sans bouchon ni PS)

      Dans les mêmes conditions, le poids de votre ensemble OMD EM1+ 12-40/2.8 + 40-150/2.8 = 1.7 Kgs (idem à sec) ESPÉRÉ (le poids spéculé du télézoom zuiko MZD est peut-être sous-évalué).
      Bref, vous gagnez du poids avec pour conséquence une qualité d’image en baisse (Tous les samples que j’ai pu consulter montrent des images accentuées, c’est à dire dopées !)

      Aujourd’hui, Nikon propose un D610 pouvant accompagner un 24-85 VR+ 70-300 VC = 2080 g (à sec), avec une qualité d’image au dessus et toutes les possibilités de la gamme optique Nikon. À quoi bon ?

      Sinon, il y a l’alpha 7 qui débarque avec une gamme optique largement à construire (5 optiques pour le moment) avec un équilibre discutable.

    • J’ai parcouru ce fil avec intérêt étant possesseur d’un Olympus E-M5. J’ai rarement vu un tel déferlement de hargne (de haine ?) contre une marque, en l’occurrence Olympus. Cher monsieur eric-p vous devez avoir quelques comptes à régler pour en vouloir tellement à cette marque. Oui les capteurs FF sont de merveilleux outils, oui le MFT a ses défauts... mais il a aussi ses qualités. Mon E-M5 et ses quelques optiques (12mm, 20mm pana, 45mm, 75mm) reste encore beaucoup moins lourd que le Nikon D300s et le 16-85 que j’utilisais auparavant pour un résultat comparable voire supérieur. Sans doute la visée numérique que contribue à promouvoir Olympus provoquera-t-elle la mort du reflex (à la mécanique complexe et au prisme coûteux), sans doute le poids léger et la compacité du MFT contribuera-t-elle a pousser des photographes vieillissants à abandonner le 24x36 au profit d’un matériel plus respectueux. de leurs cervicales. Et tant mieux si Sony bouscule tout le monde en intégrant un capteur FF dans un boitier de la taille de l’OMD. La photo bouge et loin est le temps où le matériel faisait la qualité de la photo. Aujourd’hui on fait des photos avec des matériels très différents, du smartphone jusqu’à la chambre, l’essentiel est le regard, la démarche artistique. J’ai personnellement trouvé avec l’E-M5 un outil qui me convient bien pour sa qualité d’images, sa stabilisation, sa compacité et son poids... je dois préciser qu’étant atteint de la maladie de parkinson l’utilisation d’un "vrai reflex" m’est quasi impossible. Donc merci à Olympus pour la voie ainsi défrichée.
      Vive la photo et mort aux cons !

    • JFT, enlevez le masque SVP !
      Soit vous êtes un vrai parkinsonien et vous me permettrez de douter de vos affirmations selon lesquelles vous faites régulièrement des photos dans votre état de santé.
      Soit vous êtes un de ces marketeux (Ils pullulent sur les forums !) qui tente de justifier l’injustifiable (à savoir que le MFT est pérenne) en utilisant la compassion des lecteurs. Un procédé ignoble !
      Je connais et j’ai connu des parkinsoniens qui sont incapables de tenir un appareil en main, y compris un compact.

      Sinon, en terme de stabilisation, on a pleins d’objectifs stabilisés en reflex et on reste dans des gammes de poids très raisonnables.

      C’est tout de même incroyable : Avant l’arrivée du numérique, personne ne se plaignait du poids du 24x36 ! On avait pourtant essayé de faire du plus léger avec le fameux
      APS argentique....qui a fait un flop ! Les gens étaient-ils donc masochistes dans les années 1990’ ???

      La réalité, tout le monde la connaît : Le client qui investit dans du MFT "adhère" au discours fallacieux d’Olympus
      (Champion du monde de la désinformation, je leur laisse cette qualité !),
      en... s’auto-suggérant que c’est la réalité !

      La réalité Monsieur JFT, vous la connaissez aussi bien que moi (ou vous faites semblant de l’ignorer !) :
      Sony vient de démontrer pas plus tard qu’hier qu’on peut faire un boîtier 24x36 aussi léger qu’on le souhaite.
      L’Alpha 7 est....plus léger qu’un OMD-EM1 dont les Olympussiens chantaient les louanges il n’y a pas si longtemps.
      Quant au tarif de l’Alpha 7,il est annoncé dans une certaine officine japonaise (Mapcamera)...4400 JPY de plus que l’EM-1 : Une poignée de riz !
      Et là il y a un vrai malaise dans le discours marketing olympussopanasonien !

      On peut également faire des objectifs pratiquement aussi légers : Le 35/2.8 FE de 120g ne rend que ....50g au valeureux 17/2.8 Zuiko MZD.
      Un zoom "standard" en 24x36 pèse 200g comme Canon/ Nikon l’ont déjà prouvé par le passé.
      Quand je vois ce que font Panasonic/Olympus, je vois des gains de l’ordre de 100g sur des objectifs courants :

      À moins de souffrie de problèmes vertébraux d’une gravité inouïe, je ne vois pas vraiment ce qui justifie cette chasse au poids ridicule.

      J’ajoute par ailleurs qu’Olympus était moins inspiré en la matière quand ils ont commercialisé leurs 7-14/4, 14-35/2.0 ou 35-100/2.0...aussi lourds si ce n’est plus que des zooms pros Canon FF comparables !
      Chercher l’erreur...

      Mon réquisitoire anti-MFT (et accessoirement anti-APSC )est sans appel : Le MFT et l’APSC sont des formats appelés à disparaître car personne n’est assez idiot pour acheter
      une Mini au prix d’ une Mercédes. No way !

      Dernier petit scooop à votre attention : Panasonic vient "d’effacer" le redoutable 150/2.8 OIS de sa roadmap qui devait paraît-il faire trembler la planète des photographes professionnels !
      MDR !
      Si après ça vous croyez encore au MFT, je ne peux plus faire grand chose pour vous...

    • Cher Eric-p, pour ce qui est de ma maladie elle est bien réelle. J’ai la chance de n’être "que" dans la 4e année et d’avoir un parkinson caractérisé par une grande lenteur et de faibles (voire très faible tremblements) et qui plus est il m’arrive parfois de n’avoir pas la force de lever l’appareil à hauteur d’yeux. Pour ce qui est des photos j’en fais chaque jour et j’espère le plus longtemps possible... Je ne suis pas un marketeux comme vous dites, seulement un photographe heureux d’avoir pu trouver, avec Olympus et le MFT, un matériel léger, qualitatif, à la stabilisation efficace (d’autant plus que le matériel est léger). Sans cette solution je serais aujourd’hui privé de mes capacités à réaliser des images. Pour ce qui est de l’allègement du matériel vous dites que les objectifs MFT n’ont en moyenne que 100 grammes de moins que les optiques 24x36. Et bien ces 100 grammes, pour des gens comme moi, sont ENORMES et nous permettent d’emporter notre appareil là où il nous serait impossible d’emmener un 24x36. La chasse au poids est-elle ridicule ? Je crois que nombre de photographes de ma génération (j’ai 52 ans) ont connu cette période ou l’on se trimballait avec un fourre-tout avec 3 boitiers avec moteur, une gamme optique allant du 20mm au 300mm, 2 flashs et des tas d’accessoires pour un poids total proche des 10kg, voire plus. Aujourd’hui ces gens là aspirent à voyager et photographier léger. Ridicule ou légitime ? Si vous êtes jeune vous découvrirez un jour les affres du vieillissement et réviserez votre jugement. Si demain une marque me propose un capteur 24x36 et des optiques pas plus lourdes ni encombrantes que le MFT alors je serais preneur. Voilà j’espère seulement que vous n’êtes pas un horrible marketteur à la solde des géants du reflex 24x36, qui tentent de savonner la planche aux marques innovantes pour tenter le rattraper le coup de n’avoir pas vu venir l’émergence de nouveaux marchés, de nouvelles pratiques des photographes.

    • Désolé d’avoir douté de votre état de santé réel.
      Non, je ne suis pas un marketeux à la solde de Canon ( Vous l’aurez remarqué, je suis également hostile à l’APSC, ce qui n’arrange pas nécessairement le business de Canon/Nikon...ou Pentax).Simplement un amateur photo passionné par l’optique et son évolution.

      Je suis très attentif et sensible à vos arguments pour en avoir déjà été témoin.
      Ainsi, lors d’une interview du grand photographe Willy Ronis (1910-2009) pour RP (je ne me souviens plus du Nº exact ) en 2000, il disait également chercher plutôt du matériel léger à cause de problèmes de préhension. Un de mes amis m’a également fait part de son intérêt pour le Nikon1 pour les mêmes raisons (Il est pourtant beaucoup moins âgé puisque 65 ans !).

      Pour en revenir au fond du dossier, le coût de production des capteurs FF est en train de s’effondrer.
      La conséquence immédiate est que les tarifs des boîtiers FF seront tôt ou tard comparables à ceux des boîtiers MFT.

      L’autre conséquence, c’est que les marques produisant du MFT ou de l’APSC risquent de basculer vers le 24x36,

      *Du fait du MFT "bashing"

      *Du fait que les opticiens indépendants seront de moins en moins enclins à produire des objectifs pour Olympus/ Panasonic

      *Etc...

      Ne serait-ce qu’une vue de l’esprit de ma part ?
      Ben, il semblerait que non puisque lors de la Kina 2012, des représentants de Fuji ou Panasonic n’ont pas exclu de passer au 24x36.
      En clair : Ils abandonneront l’APSC et le MFT respectivement parce qu’on n’a jamais vu une marque rester compétitive en courant deux lièvres à la fois.
      Idem chez Pentax qui dit très clairement disposer d’un programme 24x36 .Pentax ne pourra pas courir 4 lièvres à la fois...

      Tout récemment (sept. 2013 ), le patron du développement produits Olympus T-Terada a été incapable d’écarter l’hypothèse d’un passage au 24x36 !
      Enfin, Samsung n’a jamais fait mystère de son intérêt pour le 24x36 et il devra donc faire des choix.
      Vous aurez noté comme moi que le nombre de nouveautés optiques APSC chez Sanmsung a fondu comme neige au soleil.

      Vous voyez comme moi que le marché photo est assez compliqué et qu’il n’y aura manifestement pas de place pour tout le monde au soleil !

      Pour ce qui est de l’allègement du matériel pro, il fait bien partie des préoccupations de Canikon mais il faut aussi reconnaître que les exigences des professionnels ressemblent à s’y méprendre à un mouton à 5 pattes !

      *D’un côté, les professionnels réclament des optiques stabilisées toujours plus performantes, si possible dès la PO : En gros, celà implique des optiques intégrant plus de lentilles ,des verres spéciaux,Ils réclament aussi des optiques plus solides ,etc....donc PLUS LOURDES ET PLUS CHÈRES.
      C’est plutôt la tendance des optiques GA/standards récents .

      *D’un autre côté, les fabricants sont bien parvenus à réduire progressivement (et laborieusement !) le poids des "gros téléobjectifs" :
      Un Canon Canon 600/4 L de 1988 pesait 6 Kgs.
      Un 600/4 LIS II pèse aujourd’hui 3.92 kgs.

      Vu que Canon & Nikon disposent pratiquement du monopole du marché pro, on voit mal comment d’autres fabricants parviendraient à les draguer sans avoir de solides arguments techniques derrière (donc un solide budget R&D !)
      En toute objectivité, le marché photo pro est extrêmement difficile à conquérir et croyez-moi Canon /Nikon font le maximum pour le garder !

      Si des professionnels se sentent attirés par le chant des sirènes d’une autre marque, elle a toutes les chances d’être moins performantes que les ténors du marché.
      Les gesticulations d’Olympus envers les pros me font donc sourire.

      Le niveau de compétition est tel entre les marques photo qu’on risque rapidement de retrouver le monopole du format 24x36 qu’on a déjà connu durant l’ère argentique.

      En ce qui concerne les personnes handicapées ou diminuées physiquement, il restera toujours le marché des compacts qui a encore un gros potentiel de développement.
      Avec l’améliorastiuon de la technologie des capteurs, il est même possible qu’on retrouve des compacts hyper zooms 24x36 dans les 5 prochaines années...quitte à diminuer les ouvertures de objectifs.Un compact argentique Canon de 2004 avec zoom 38-180/5.6-12.9 pesait 212g à sec.
      On fait pas mieux en numérique aujourd’hui. :-)

      Les reflex numériques "experts" d’aujourd’hui sont à peine plus lourds (755g B+C pour le 6D) que leurs aïeux argentiques (585g+34g batt.+22g film pour un EOS 30 de l’année 2000).

      Comme je l’ai dit en début d’année, Canon est technologiquement capable de réaliser un 100D avec un capteur FF qui pèsera 407g (batterie+ carte !).
      Le fait que Canon ne l’ai pas encore sorti tient juste à sa capacité à produire un nombre suffisant de capteurs 24x36.

    • J’entends bien vos propos et vous semblez faire partie de ceux qui défendent la qualité maximale donc le FF. Il est clair que le marché photo est devenu très compliqué avec la multiplication des tailles de capteur. Une tendance toutefois se dessine depuis quelques années à savoir que les grandes marques photo sont concurrencées par les géants de l’électronique : Samsung, Panasonic, Sony. Ces derniers semblent bien plus innovants que Canikon, qui sont plutôt conservateurs. Ainsi au démarrage du numérique Canikon nous a imposé des capteurs APS-C sans aucun bénéfice pour l’utilisateur en termes de poids et de compacité.Il faut donc reconnaître à des marques comme Panasonic et Olympus, le mérite d’être allées au bout du concept en réduisant poids et encombrement. Pour ce qui est de la dénomination pro de l’E-M5, elle ne trompe personne, les pros resteront majoritairement chez Canon et Nikon. Peut être certains basculeront-ils vers Olympus parce que la taille, le poids et la discrétion des boitiers convient bien à leur pratique de la photographie. Vous dites qu’aujourd’hui les FF au Japon reprennent la main sur les MFT. Très bien, mais quand on sait le devenir des milliards d’images faites par ces appareils quel intérêt de disposer d’un capteur FF ? Pour des images qui au mieux seront peut être tirées en 20x30 ou seront uniquement "exposées" sur le web (résolution 96dpi). Et bien en 20x30, les résultats fournis par mon E-M5 sont aussi bon que ceux d’un D800, et il faut commencer à attaquer le A2 pour voir naître des différences. La réalité du marché est bien qu’une infime partie des acheteurs a besoin d’un capteur 24x36 de 36 MP comme celui du D800. La réalité du marché c’est que lorsque Olympus communique sur un boitier pro pour tenter de capturer une clientèle d’amateurs haut de gamme, Nikon et Canon communiquent sur leurs capteurs FF pour essayer de rassurer l’amateur lambda en lui donnant en référence le 24x36 argentique de ce bon Oscar Barnak. Bref tout le monde marquette de son côté, l’essentiel étant de faire de l’argent. Et celui qui perd de l’argent c’est le consommateur qui voit parfois son investissement partir en fumée par la grâce d’une décision prise par une marque (rappelons nous le passage de Canon à l’autofocus qui en changeant de monture, a transformé ses clients en propriétaire d’un parc de boitiers et d’objectifs bons pour la ferraille).
      Je ne sais si le MFT durera ou pas. La photo de demain ne retiendra peut-être aucun des formats actuellement connus. Donc je vis l’image au jour le jour, en cherchant à me faire plaisir, en étant lucide sur le fait que mon matériel sera peut-être obsolète demain.
      Pour finir je me méfie des choses qui semblent trop évidentes, des courses gagnées à l’avance. Je me souviens de la course océanique "La route du Rhum" 1978, où tout le monde n’avait d’yeux que pour un grand monocoque skippé par Michel Malinowsky et sponsorisé par une marque de champagne. A une heure de l’arrivée il avait couse gagnée. Puis déboula un petit trimaran jaune avec à la barre Mike Birch. Et le petit trimaran jaune empocha la victoire avec 97 secondes d’avance. Le petit trimaran jaune s’appelait "Olympus".

    • Nous sommes surtout nombreux parmi les photographes à ne pas défendre un nivellement par le bas.
      L’industrie photographique utilisait du temps de l’argentique un format "charnière" qui était utilisé par tous les fabricants pour stimuler la concurrence et l’innovation.
      Ce n’est pas un hasard si la plupart des innovations optiques ont eu lieu dans ce format plutôt qu’en MF.

      Depuis l’arrivée du numérique, les formats se sont multipliés au point que chaque fabricant peut pratiquement faire ce qu’il veut dans son coin.
      Or, pour relancer la concurrence et éviter la dispersion des efforts dans toutes les directions, l’industrie photographique a de nouveau besoin d’un format moteur.
      Ce format moteur est encore le 24x36 car celui-ci est largement soutenu par les professionnels.

      Par ailleurs, on pouvait difficilement soutenir le format APSC du fait que les montures qui le soutenaient n’étaient pas conçues pour celui-ci.
      D’où des objectifs APSC parfois plus gros que les objectifs FF qu’ils étaient censés remplacer !

      Je ne défends pas non plus le FT car le cahier des charges initiale d’Olympus était de réaliser des objectifs télécentriques : Un concept techniquement intéressant, certes, mais industriellement suicidaire !
      On aboutissait par exemple à un zoom GA plus lourd et plus encombrant (9-18/4-5.6 ZD ) qu’un modèle équivalent argentique de Pentax (18-35/4-5.6 FA).

      Le MFT est un concept plus intéressant mais la justification initiale du coût prohibitif des capteurs FF a fondu comme neige au soleil !
      Le Sony A7 est aujourd’hui proposé pratiquement au même tarif qu’un OMD-EM1.À quoi bon ?

      Par ailleurs, les prétentions d’Olympus sont pour le moins exagérées en ce sens que le mirrorless n’a jamais été en mesure d’obtenir le succès qu’il s’était fixé
      (Au moins 20% de PDM au début vers 2008 puis > 50% des PDM à partir de 2015 ).
      La clientèle pro reste dans son immense majorité attachée au 24x36 et le reste de la clientèle adopte généralement un "réflexe conservateur" en continuant à accorder sa confiance à Canikon (ils disposent de 85% du marché DSLR à eux deux !).
      Le débat sur la visée optique Vs EVF a déjà eu lieu et les professionnels se montrent dans leur immense majorité réticents à l’idée d’abandonner la visée optique (Doux euphémisme).

      Bien que 50% de la population souffre de problèmes de dos (j’en fait partie !), bien que la majorité de la population vieillisse en occident, > 80% de la population continue d’acheter des reflex.
      Il faut dire que Canikon dispose d’une gamme optique tellement étoffée que peu de gens résistent à l’attrait du réflex.

      Enfin le mirrorless se voit de plus en plus confronté à la concurrence des compacts 1" / APSC voire FF pour les plus riches, ce qui diminue d’autant l’attrait du MFT.
      Bien sûr, cette stratégie dite "du cachalot" consistant à prendre le MFT en sandwiche entre le format 1" (Nikon 1) et l’APSC (Sony NEX, Canon EOS M, Fuji X)
      permet de siphoner l’essentiel du potentiel de croissance du MFT.

      Dans ces conditions, je ne vois pas très bien comment ce format parviendra à survivre face à l’impressionnante machine de guerre 24x36 Canikon.
      Les majors ont investi des milliards de $ pour moderniser leurs unités de production 24x36 et baisser les coûts de manière à rendre impossible la concurrence des petits formats. Ils ne feront AUCUN CADEAU à Olympus/ Panasonic.

      Un dirigeant de Panasonic a reconnu envisager le passage au FF.
      T.Terada (Patron du développement produits Olympus) a récemment dû admettre qu’il n’écartait pas lui non plus cette éventualité ! Tout est dit...

    • Ah... Encore un qui a rien suivant.

      Au lieu d’encenser un fanatique du FF qui n’a rien d’autre à faire que faire de la désinformation, renseignez-vous.
      L’EM1 propose le meilleur EVF du marché.

      Alors parler d’accessoiriser le boitier avec, c’est un peu stupide non ?

    • Encore quelques petites remarques par rapport à votre dernière intervention :

      1-Canikon a imposé l’APSC sur ses reflex afin de sauver leurs montures EOS et F qui ont fait leur succès et accessoirement leur fortune.
      Par ailleurs, les clients déjà équipés en optiques reflex argentiques n’ont pas eu à placer leurs optiques dans la naphtaline,en particulier les téléobjectifs
      Je crois que le fait d’imposer l’APSC dans une monture conçue pour le 24x36 plutôt que de partir d’une feuille blanche (Les clients ont snobé l’APS argentique qui aurait effectivement pu sortir de base pour la transition numérique) a été finalement un moindre mal pour les consommateurs en attendant que l’industrie règle les problèmes
      liés à la production de capteurs 24x36.

      2-Il est inexact de dire que Canon/Nikon innove moins que les concurrents ou qu’ils seraient plus "conservateurs". Bien sûr, Canon prendra moins de risques sur le lancement de certains produits optiques car ils ont une image de marque à défendre voire à protéger. Si je retiens Canon, il s’agit d’une des 5 entreprises qui dépose le plus de brevets aux USA.
      Canon et Nikon ne peuvent pas TOUT faire mais ils ne vendent pas leur part aux chiens en termes d’innovations et de développements produits !

      Ainsi, c’est bien Canon qui a pris la tête de la recherche sur les PDAF intégré cateur avec son DPCA, le plus évolué des aF par phase intégré aux CMOS imageurs.
      C’est également Canon qui a imposé le CMOS à une époque où "tout le monde " ne jurait que par le CCD.

      En annonçant son EOS M, Canon s’est bien rappelé au souvenir de tous pour dire qu’il ne snobait pas les thèmes de recherches propres au mirroless.

      Canon et Nikon sont des entreprises pragmatiques et ils comparent longtemps à l’avance deux technologies concurrents avant d’en adopter une qui soit meilleure
      que l’autre.

      3-Il est faux de dire que le 24x36 est uniquement valable pour les grands tirages alors que les différences avec le MFT s’observent sur un banal tirage type 10x15 :

      - La PDC n’est pas la même (à ouverture identique, il y a un facteur à cadrage équivalent)

      - La richesse des couleurs (en tout cas à technologie égale) va au 24x36

      - La montée du bruit et de la dégradation de la qualité du piqué se note beaucoup plus rapidement en MFT qu’en 24x36.

      - La dynamique (capacité à exploiter une image fortement contrastée) est bien meilleure en 24x36 (à technologies identiques)

      - Les clichés MFT sont beaucoup plus "plats" en MFT qu’en 24x36. Olymus compense en partie ce problème en poussant l’accentuation ce qui ne va pas sans inconvénient (effets de "surimpression")

      - Sur un cliché réalisé dans des conditions lumineuses médiocres, le 24x36 s’en sort beaucoup mieux que le MFT.

      Le réquisitoire est donc particulièrement sévère même si je reconnais que le MFT a bien progressé Vs FT (Il suffit de voir les samples d’Olympus asia réalisés avec les optiques "pro" de l’époque et les comparer avec ceux effectués aujourd’hui...dans de bonnes conditions lumineuses.)
      Bien entendu, la technologie Sony Exmor adoptée il y a quelques années par Olympus,n’est pas étrangère à cette situation...

    • Dernière remarque :
      Même si je ne suis pas le photographe le plus enthousiaste sur la pixelrace, j’aime bien l’idée de pouvoir partir avec le meilleur matériel possible quand je fais un voyage
      dans un lointain pays étranger...pour en revenir avec le maximum d’informations et de souvenirs ! En dehors du MF (dont les tarifs sont carrément astronomiques pour la plupart des
      lecteurs de ce forum), le 24x36, avec ses boîtiers 36 MP s’avère bien comme le meilleur compromis Q/P disponible sur le marché au jour d’aujourd’hui...

    • Pas toujours cohérent, incroyable de mauvaise foi, et totalement partial. Voilà les premiers mots qui me viennent quand je lis vos commentaires eric p.

      Vous parlez du market olympus, discriminez tous ceux qui osent vous contredire, et voudriez nous faire croire que vous seul avez la science infuse et la vérité dans votre bezace.

      C’est vous le moindre crédible dans cette discussion. Vous qui semblez le moins partial et semblez sortir d’un service maket canon (vous ne parlez que d’eux) avec le sentiment que vous devez tres vite réagir aux nouveautés mirrorless proposées ces derniers temps sur le marché. Sans doute à cause du plus gros échec commercial que n’a jamais connu ce meme marché, celui venant de la firme qui vous emploie, l’eos m.

      Personne, du moins intelligent et crédible, ne peut prétendre que le mft est capable de faire des clichés techniquement meilleurs que le 24/36. Tout comme le mf, à techno égale, sera forcément meilleur que le 24/36.

      Mais personne non plus ne peut contredire qu’au niveau rapport qualitė/encombrement (et donc, poids et discretion), rien ne vaut aujourd’hui le mft.

      si la meilleure qualité qui soit , n’est pas votre objectif principal, mais par contre qUe la qualité du mft actuel est suffisante pour vous aujourd’hui, alors rien ne vaut le mft. Car amateur ou pro, mais surtout pour les amateurs, encombrement, poids, et discretion, sont trois criteres devenus de nos jous importants dans le processus d’achat. Et cela personne ne peut le nier.

      Le mft par rapport au nouveau sony a7 ? Cpateur ff ok, mais le diametre, le poids, l’encombrement, et surtout le prix des objectifs, font que non seulement cela ne vient pas concurrencer le mft, mais que c’est surtout un nouveau concurrent pour les reflex 24/36. Il ne faut pas se tromper de cible.

      Le mft par rapport aux compacts ? Vous plaisantez sans doute eric ? Comparaison possible, pourquoi pas avec le rx1 et les compacts fuji, mais c’est tout. Qui dit compact, dit pas objectif interchangeable, donc pas de comparaison possible. La encore, la cible n’est pas la meme. Donc pas le peine de les opposer.

      Mr eric, quand on parle encombrement, poids, .....les chiffres ne veulent rien dire. C’est boitier en main qu’il fait faire le difference (comme pour beaucoup de chose d’ailleurs), et si possible sur plusieures heures. Les quelques centaines de gr en moins obtenus sur chacune des optiques, sont a multiplier par le nombre d’optiques dans le sac.
      J’étais moi aussi en canon auparavant. Grand sac a dos, un 7d, un flash, divers accessoires, et surtout 5 objo. Resultat : 10kg, un énorme sac tres voyant et tres pénalisant dès qu’il faut se déplacer, et pénible à chaque fois qu’il faut sortir l’apn. Du coup, je commençais à perdre gout à la photo, et ce matos restait tres souvent à la maison.

      Changement de cremerie (a contrecoeur, car j’étais tres attaché a canon, ma marque depuis 1990), vers olympus et l’omd. Un boitier, un flsah, 3 objo pour l’instant. Et bien, le photgraphe amateur que je suis revit. L’apn est presque toujours avec moi, et je fais surement (je n’ai pas fait le calcul) environ 10 fois plus de photos qu’auparavant. Et souvent aussi bonnes qu’à l’époque canon, car, apres les avoir eu ensemble pendant deux mois, et les avoir comparé dans pas mal de situations, le capteur oly donnaient de meilleurs résultats que celui du canon.

      Attention, beaucoup de critiques envers olympus sont vraies et mérites d’etre dites. J’ai perdu énormément en af sur sujets mobiles par exemple. Les objo sont effectivements trops cher par rapport a leur taille,...énormément de mensonge de la part de leur service market,....trous énormes dans leur parc optique. Vous avez totalement raison sur ces points.

      Et alors ?....enfin je suis heureux avec mon matos qui fait une taille idéale (pas trop grand, pas trop petit) et qui me donnent de magnifiques résultats, du moins en adéquation avec mes attentes.

      Vous comparez par exemple, en le dėcriant d’ailleurs, le 75/1,8 oly au 135/2 canon. Mais vous l’avez essayé au moins ? Vous avez réellement lu les essais ? Tous concluent qu’il est aussi bon que le 135, et tous concluent qu’il est meme meilleur a po. Car c’est récurrent dans les objo m4/3, ils sont pleinement exploitables a po, ce qui est rarement le cas des objo 24/36. Et cela aussi, vous auriez du en parler pour rester impartial et donc crédible.
      Et maintenant, allez dans un magasin, comparez les ensembles 5d avec 135, et em5 avec le 75, et revenez me dire honnetement que vous ne trouvez pas une énorme différence de compacité et de poids ? Si vous niez, alors il n’y aura plus aucun doute sur votre partialitė.

      J evais vous dire pourquoi les reflex ont encore le vent en poupe dans les stats de vente. Tout simplement, car, comme vous le remarquiez, les prix se sont effondré ces derrniéres années, rendant l’acces a ce materiel 24/36 ou apsc, possible au plus grand nombre. Et c’est ce qui se passe, car le plus grand nombre choisit toujours ce qu’il croit le meilleur. Il ne voit à la télé que du canon ou nikon , donc il achete forcément canikon, en se disant déjà que cela fait plus sėrieux, tout ça pour prendre en photo tata ginette en train de souffler ses 60bougies. Mais il a du matos "sėrieux", donc il est un bon photographe.

      Les clients mft, sont souvent des anciens clients reflex, amateurs avertis, qui comme moi, en ont marre de se trimbaler avec tout ce matos et d’en etre d’une certaine façon l’esclave. Et un jour, ils essaient un boitier mft. Ils ont lu quelque part que la qualité est là, au prix de certains défauts inneérents au concept, meme, les acceptent, et font le pas de passer dans ce format.
      Et quand, ils ont les deux formats, ils se rendent compte que le reflex reste maintenant sur son étagere, et que seul le mft sort tout le temps.

      C’est de ce phénomène non négligeable du tout, pas un phénomëne de niche comme vous le prétendez, que les canikon ont peur. Ils savent depuis quelques annėes qu’il est temps pour eux de rėagir.
      Manque de chance pour eux, l’apsc ou et encore moins le ff, ne peut répondre a cette demande, car nécėssitant des objectifs plus gros. C’est là que le couple pana)oly a raison depuis le début dans sa strategie.

      Le mft peut donner des images aussi belles que le 24/36. Tou dépend quel type d’image on veut faire, et si on l’utilise bien. Et ça beaucoup d’amateurs avertis, et quelques pros notamment du reportage, l’ont bien compris.

      Et mr eric ne peut le nier.

      La qualité d’une image ne dépend pas de la qualité du matos utilisé, sinon les photos de depardon seraient toute horribles, sans aucun interet.

    • Pffff.... Encore un membre de la secte bleu !

      Monsieur, Mlm, je pourrais reprendre un à un les pseudo-arguments que vous avancez pour vous montrer que l’auto-suggestion que vous pratiquez est vaine.

      Je m’en tiens seulement aux faits :

      1-Les propos que je tiens sont vrais...et avérés : Le marché mirrorless est en train de se contracter et la stratégie lancée par les majors fonctionne plein pot pour ces derniers.

      2-L’échec de l’EOS-M ...était en réalité programmé (tout comme celui de Pentax et son QQ ainsi que le nikon NAIN ) :
      Le but des majors était en réalité de reprendre les arguments marketing d’Olympus pour les caricaturer !

      L’objectif de Canon n’a jamais été de faire de l’argent avec le mirrorless mais de le disqualifier.
      Les ventes GLOBALES de mirrorless ont diminué et surtout les PDM du mirrorless Vs reflex stagnent quand elles ne diminuent pas.
      Canon et Nikon se frottent les mains.

      3- Les représentants de TOUTES les marques ont au minimum admis s’intéresser au 24x36 :

      - Pentax a un projet de reflex 24x36 (On a vu un proto assez récemment)

      - Fuji a admis qu’il pourrait basculer en 24x36 (depuis la Kina 2012)

      - Sigma ne cache absolument pas travailler à un Fovéon 24x36....et en reflex (Ils disent ne pas avoir de plans pour un mirrorless).

      - Panasonic a également admis travailler à l’hypothèse 24x36 et son projet de 150/2.8 OIS s’est mystérieusement évaporé de sa roadmap !!!

      - Sony vient de lancer sa monture E 24x36 et dit avoir un programme de 15 objectifs d’ici 2015 : Pas seulement pour satisfaire une poignée d’amateurs amha !

      - Samsung a toujours dit s’intéresser au 24x36...d’autant plus que son NX galaxy est totalement disqualifié depuis l’annonce de l’Alpha-7 : Le rythme de sortie des objectifs APSC est aujourd’hui pratiquement nul !

      - T-Terada (Un haut responsable d’Olympus ) a été INCAPABLE d’écarter l’hypothèse dun passage au 24x36 pour l’avenir (Voir interview dans Onfoto ).

      Olympus perd de l’argent en ce moment même. Ils sont sous perfusion technologique (arrivée des capteurs de technologie Exmor )et financière Sony.

      Libre à vous de croire qu’olympus pourra continuer à creuser sa propre tombe indéfiniment avec un concept qui ne marche pas visiblement.

    • Comment ? Vous n’êtes pas encore au courant ?
      Le MFT est enfin vendu au prix du 24x36 !

      La clientèle étant connue pour être sadomasochiste, elle plébiscitera la Mini vendue au prix de Mercédes !

      Bon courage aux petits êtres bleus qui sont toujours heureux....

    • Indėcrotable.....

      Le concept marche puisqu’on fait de tres belles photos avec. C’est ça qui compte, mais c’est ça que vous avez du mal à comprendre.

      Je me fout de savoir avec quoi les autres prennent leurs photos, ou ne les prennent pas d’ailleurs. Ce qui compte c’est d’etre content de son matos et de son résultat. Point a la ligne, le reste c’est bon pour ceux qui sont plus fort devant un clavier que derriere un viseur.

    • Regardez plutôt les chiffres de vente d’Olympus et les dernières déclarations d’un haut reaponsable d’Olympus au lieu de jouer les autistes.
      Les ventes d ’OmD-EM1 ont effectivement décollé...mais il ne faudrait pas que ce soit l’arbre qui cache la forêt.
      Une hirondelle ne fait pas le printemps.

    • Quand Olympus présentera une monture 24x36 ou aura mis la clef sous le paillasson, je ne suis pas sûr que vous serez aussi enthousiaste à défendre la cause perdue.

    • Là que deux qualificatifs possibles, etre bouché, ou c..

      Faut vous l’expliquer comment ? En japonais, ça passerait peut etre mieux. JE NE VEUX PLUS JAMAIS de gros boitiers et de gros objectifs. Mais je veux quand meme un minimum de qualité.
      Et si je dis ça, c’est pas pour donner mon avis, mais parce qu’on est très nombreux dans ce cas. Votre tour viendra d’ailleurs un jour, en espérant de tout mon coeur que ce changement d’avis ne fasse pas suite à un grave probleme de santé comme notre ami ci dessus, que vous avez d’ailleurs maltraité sans aucune connaissance ni complaisance. Cela démontre bien votre mentalité et votre égo.

      Je ne suis d’aucune couleur, aucun parti, donc encore moins d’aucune secte, c’est a dire le contraire de vous. Je suis simplement photographe amateur passionné, content quand son matos ne l’emmerde pas et lui donne satisfaction. Et selon mes criteres, le m4/3 est aujourd’hui le seul format qui réponde a tout cela. C’est dur à comprendre ça ?

      Donc, vos avis totalement partiaux, pro canon 100%, Vos analyses de marché, vos visions sur le futur (votre mėtier peut etre ?), je m’en fous.

      Je regrette d’etre intervenu sur ce fil condamné dès le départ à la non discussion, à cause de l’esprit totalement obtu d’une seule personne.

      Fin de la discussion pour moi.

    • Ah ça y est ! Vous allez dériver dans l’émotionel pour faire passer votre idéologie en premier. C’est vraiment méprisable.
      Malheureusement les chiffres sont têtus.Sur 100% des DSLR+COI produits dans le monde, > 80% sont encore des DSLR !

      Quand vous dites que vous ne voulez pas de gros boîtier, Canon a en réalité déjà répondu à votre demande !
      Le 100 D pèse 370g à sec soit 407g avec la batterie : Le poids et l’encombrement d’un E-410.
      Bien sûr, on peut faire encore faire mieux !

      Dans votre "bonne conscience" vous vous dites que la suppression de la cage reflex et la diminution du tirage de permettra de gagner du poids sur les objectifs mais c’est en réalité largement discutable !
      Quant à la réduction du format, le 24x36 peut se contenter de proposer des optiques 2x moins ouvertes pour compenser le gain de poids supposé...et on retourne à la case départ !
      On a oublié de vous dire un petit détail : Le dernier AF proposé par Canon est en mesure (selon eux) de fonctionner jusqu’à f/16 !
      Autrement dit, on peut gagner encore dupoids sur les objectifs que le MFT prétend concurrencer et le reflex sera encoooore gagnant . :-)

      En ce qui concerne les compacts, leur qualité ne cesse de s’améliorer au point de dépasser celle des MFT. Ils restent largement polyvalents.

      Si vous voulez rester sourd au problème actuel du MFT, c’est votre problème après tout.
      Vous apprendrez à vos dépens que le MFT disparaîtra parce qu’il n’est pas en mesure de résister à la machine de guerre japonaise DSLR.

    • Mollo eric-p, c’est pas la peine de vous exciter, vous m’accusez d’être commercial Olympus, c’est quoi ce délire ?

      Au lieu de vous emballer, lisez mieux.

      « Aujourd’hui, Nikon propose un D610 pouvant accompagner un 24-85 VR+ 70-300 VC = 2080 g (à sec), » : tout à fait, d’ailleurs en juin dernier j’avais même acheté un D600 + 24-85 VR neuf, mais comme après 2 (DEUX) photos il y avait 2 grosses tâches visibles à f:11 et qui ne partaient pas en soufflant, j’ai préféré le ramener à Darty le lendemain.
      Et je vais certainement acheter un D610 si ses tests et poussières sont OK (ce qui sera certainement le cas, Nikon n’étant pas maso).

      Mais quand je vois dans dpreview le comparatif entre E-M1 et le D7100 à 3200 ou à 6400 ISO, ça me laisse rêveur tant de qualité pour un si petit capteur (je n’ai pas dit par rapport au D600 ou D800, LISEZ BIEN avant de vous lancer dans une nieme tirade vengeresse).

      Et pour que vous arrêtiez de me prendre pour un commercial de chez Olympus, j’écris ceci : OLYMPUS C’EST DE LA MERDE  ! OLYMPUS SUCKS !

      VOUS ETES CONTENT ?

    • Faut croire que vous n’avez pas reçu de backchiche d’Olympus ! ;-)

      (Malgré tout, je me demande parfois si certains pros ne roulent pas pour Olympus dans certains forums tant leur aveuglement idéologique fait peur.)

      Pour ce qui est des performances du capteur, le Nikon est très vraisemblablement devant si je m’en tiens aux tests DxO :

      Le comparatif du meilleur MFT testé (Olympus E-PM2) Vs Nikon D7100 donne 1.5 Ev d’avantage en dynamique, un avantage en profondeur des couleurs, O.4 Ev sur le paramètre "low-light".Le capteur de l’OMD-EM1 n’étant sans doute pas très différent de celui du E-PM2 en termes de performances, la hiérarchie ne devrait pas être bouleversée.

      Je suis d’accord pour dire que les perfs globales des MFT ont bien progressé depuis l’E-410 de ma femme (Oui, c’est moi qui lui ait acheté parce qu’elle cherchait un petit reflex et que celui-ci était le plus petit du marché !). Merci à la technologie Exmor de Sony !!!
      J’affirme également que comme dans la fable de la fontaine...la grenouille MFT ne peut pas se faire aussi grosse que le boeuf 24x36. No way.

      L’écart tarifaire entre un EM1 et un alpha 7 au Japon est parfois ridicule : 130.400 JPY Vs 134.800 JPY chez Mapcamera.
      Celà suggère fortement que les jours des capteurs APSC en reflex sont comptés.

      Je n’ai pas regardé le comparatif sur Dpr.
      En revanche, j’ai regardé les samples de l’EM1 avec le 12-40/2.8 et on voit bien les limites du format, l’accentuation native trop forte,etc...
      Egalement regardé les clichés réalisés avec le 75/1.8 dont les Olympussiens nous rabattent les oreilles.
      Sur du portrait réalisé avec un éclairage "aux petits oignons", cet objectif fait le job.
      En revanche,les samples réalisés en lumière naturelle (Dpreview !) sont très médiocres, assez éloignés de ce qu’on parvient à faire avec un 135/2 L sur 24x36.
      Et il y a le tarif des Zuiko mZD assez comparables à des optiques 24x36 en SP !!! (Et le PS du zuiko- à visse (!) -est en option !!!)
      Avouez que j’ai de bonnes raisons d’avoir la dent dure contre Olympus !

    • Cher Eric-p vous m’avez convaincu. j’ai regardé les fiches techniques du nouveau duo Sony à capteur 24x36. Eh bien dès qu’il sera dispo à a mi-novembre je l’achète ! Même prix que l’E-m1 mais capteur 24x36. Bon y a pas de stabilisation du capteur comme sur mon E-m5, suffira de bien se concentrer pour pas bouger. Bon y-a peut-être pas de nettoyage du capteur aussi bon que celui de l’E-m5, mais suffira que je m’entraîne à souffler sur le capteur avec une paille. En plus je vais faire des économies pensez donc au 25mm Pana (équivalent 50mm FF) que je trouve cher à 480 euros, je vais pouvoir substituer le 55 mm Zeiss à...presque 900 euros. Mais l’objo qui me fait kiffer c’est le 24-70 ouvert à f4 excusez du peu pour un prix et un encombrement mini, pensez à peu près un kg avec le boitier comparé aux 500 gr de l’E-m5 + 12mm. Bon va falloir faire de la muscu pour monter un kilo au niveau des yeux. Et puis si je suis argenté je pourrais me payer la version 36MP, bon faudra que je change d’ordi pour traiter les fichiers méga lourds et puis que j’achète de gros disques pour les stocker. Dommage que je n’ai plus la santé pour, comme tous ces gen,s me ruer sur les réflex FF de Canikon. J’aurais à ma disposition un parc énorme d’optiques (comprend pas pourquoi ils achètent tous leur boitier avec tous le même transtandard). Et puis j’aurais une vraie visée optique et je pourrais comme tous ces nouveaux venus au FF viser appareil à bout de bras en regardant sur l’écran du boitier. Promis juré ? Dans un mois ce sera chose faite, le Sony dans le fourre-tout et pour éviter que d’autres que moi se fourvoient dans le format MFT, je ne vendrai même pas mon E-m5 d’occasion, je l’achèverai à grands coups de marteau... ou pas. Finalement cet E-m5 il a bien quelques vertus, dont celle de me plaire...

    • Tres drole jft, mais tellement vrai. Le soucis sur cette discussion, est qu’elle est totalement fermée. On perd notre temps. Bonnes photos a vous en em5, ou autre chose d’ailleurs.

    • Bonnes photos également Mlm, peu importe le flacon tant qu’on a l’ivresse !

    • JFT, vous croyez que vous chargez un peu la barque, non ?
      Votre maladie est effectivement une contre-indication pour un Alpha 7, soit !
      Mais la photographie , c’est aussi une industrie qui doit répondre aux besoins du plus grand nombre.
      L’Alpha 7 est potentiellement capable de répondrre à cette demande.
      Son succès, tout au moins en début de carrière commerciale, est assuré.
      La tendance "lourde" est à la généralisation du 24x36 et je ne vois comment Olympus pourra y échapper.

    • Cher Eric-P, certes je force un peu le trait. Mais j’ai sérieusement regardé la fiche technique des jumeaux Sony. Enthousiasmé par le capteur. Et puis on commence à gratter un peu et on s’aperçoit que la stabilisation est dans l’objo et pas dans le boitier, pour moi et pour d’autres amoureux des focales fixes, c’est focale fixe OU stabilisation, mais pas les deux ensemble. Côté prix, le sigle Zeiss se marchande très cher, 900 euros pour un 55 ouvert à 1,8. A ce prix là on était en droit d’attendre une ouverture à 1,4 ! Côté zoom le plus alléchant, le 24-70 ouvre à 4 et Sony nous promet un 70-200 ouvert également à 4. Franchement le flou d’un 70mm à 4 ne sera pas plus beau que le flou du 45mm Oly à 1,8. Je suis utilisateur du 75mm 1,8 de Oly. Pour avoir possédé un 180mm 2,8 nikon et deux 80/200mm 2,8 de la même marque (dont la version AFS qui était une référence), je peux vous dire que le 75 Oly n’a pas à rougir de ses résultats comparé aux optiques citées. La photographie, comme bien des choses est affaire de compromis. Pour l’utilisation que je fais de mon matériel, le MFT convient bien et, par rapport à une solution du type Sony alpha 7, j’y gagne une compacité des optiques et un poids réduit. Depuis que j’ai un MFT je l’emmène partout avec moi, discret dans ma sacoche, prêt à sortir quand une image se présente. J’ai fait un choix, celui de faire des images fussent-elles en MFT, plutôt que de pleurer sur des images que je n’ai pas pu réaliser parce que le matériel trop lourd et encombrant est resté à la maison. Bref un choix de photographe, pas de geek. Regardons un peu le marché sérieusement, 90% de celui-ci est représenté par des amateurs lambda qui choisiront un beau matériel (le 24x36 c’est ce qu’il y a de meilleur alors j’achète) et s’empresseront de basculer l’appareil en faible résolution et forte compression pour mettre plus d’images sur leur carte SD et parce qu’un fichier de 20 mégas ça fait trop ramer l’ordinateur. Ils auront entendu les sirènes du marketting (celles là même qui veulent leur vendre des voitures qui roulent à plus de 200 km/h alors que la vitesse est limitée à 130). Ces 90% du marché peuvent se satisfaire d’un MFT. Vous voulez vous persuader que le 24x36 a été et restera le format de référence du marché. Rien n’est moins sûr. Les mentalités changent, les pratiques changent. Déjà un partie du marché photo s’est envolée vers d’autres cieux : le smartphone et la tablette. Je veux bien admettre que de le risque de voir le 24x36 sombrer puisse vous attrister, comme les défenseurs du 6x6 ou du 6x9 ont sans doute vu arriver dans les années 30 un nouveau format qui allait démoder leur appareils, un format venu d’Allemagne, un certain 24x36mm.

    • Pas de doute : Olympus et Apple ont parfaitement réussi à vous implanter un cookie dans votre cerveau de geek !!! ;-)

      1-Les tablettes ne remplaceront pas les ordinateurs de sitôt : Tout le monde n’est pas geek, loin s’en faut.

      2-Les raisons invoquées pour expliquer la crise des compacts et du marché photo en général (Tout est la faute aux smartphones selon les médias !) sont fausses
      et je vais vous donner une "bonne" explication :

      *En 2000, les ventes de reflex argentiques en France étaient de 280.000 par an, ce qui correspondait à un chiffre "normal" (sauf le début des années 80’ qui a vu une baisse due à la fausse concurrence des compacts)

      *Avec la baisse progressive des tarifs de l’APSC, les gens sont passés rapidement du compact numérique (qui coûtait aussi cher si ce n’est plus qu’un reflex basique !)
      pour acheter du reflex numérique à partir de 2003-2004.

      *L’engouement pour le reflex numérique a été tel que les niveaux de ventes ont explosé
      les chiffres des ventes courantes de reflex argentiques (il fallait renouveler le parc argentique).
      En 2010, on vendait 545.000 reflex par an en France !
      Ça ne pouvait pas durer et les chiffres des ventes ont depuis baissé, les aficionados ayant renouvelé leur matériel.

      *Pour ce qui est de la baisse significative des ventes de compacts, je suis partiellement d’accord en ce sens que les smartphones sont de plus en plus performants
      mais celà reste des smartphones : Le plaisir à l’utilisation n’est pas le même, l’optique est douvent fixe, les performances sont en retrait des meilleurs compacts.
      L’industrie photo a déjà réagi en commercialisant des compacts APSC voire FF et ce n’est pas fini !

      Pour en revenir aux "frères siamois", le 55/1.8 FE est certes facturé 1000 € mais qui sont en partie assuré
      1-Par le niveau de performances revendiquées de l’objectif (MTF10 à > 60% sur l’ensemble du champ dès la PO, > 80% sur 92% de l’image)
      2-Par les caractéristiques techniques : Présence de 3 lentilles asphériques qui ne sont pas totalement gratuites...

      Je pense qu’une version FE du 35/1.8 E sera proposée ultérieurement dans les années à venir lorsque le marché se développera. Un 50/1.8 FE ne leur coûtera pas bien cher en R&D ! Chaque chose en son temps.

      Ensuite, vous en arrivez aux dernières extrémités pour justifier votre choix du MFT :

      Vous comparez un 70-200/4 avec votre 75/1.8 MZD !!! Excusez-moi mais ce n’est pas le même usage ni la même polyvalence !

      Ensuite, vous comparez votre 75/1.8 MZD avec ...un 180/2.8 Nikkor sur 24x36 !!! Là encore, la comparaison ne tient pas !
      Un 75/1.8 MZD est l’équivalent d’un ....150/3.5 en 24x36.
      Dans les années 70’, on commercialisait encore des 135/3.5 chez Canon mais aujourd’hui ????

      J’ajoute que si Canon voulait répondre à la Nème provocation optique d’Olympus, ils n’auraient aucune difficulté à pondre un 135/3.5 IS USM mesurant 70mm de long
      (Une longueur conventionnelle pour un téléobjectif de cette ouverture) voire beaucoup moins (45 mm ?) en utilisant le DO !

      À partir du moment où des téléobjectifs "équivalents" (Même PDC et couverture angulaire comparable) en 24x36 et en MFT parviennent au même résultats en terme de poids/encombrement (Un 135/3.5 IS USM serait AU MOINS 3x plus léger que le 135/2 EF, soit 750g / 3= 250g et masurerait 70mm)....voire mieux et pour moins cher ( 500 €), on peut effectivement s’interroger sur la pertinence du MFT sur le marché photo !

      Le 24-70/4 OSS ? Parlons en ! Vous vous souvenez du fameux 14-35/2.0 qui avait la PDC d’un 28-70/4 en en 24x36 ? Il pesait 900 g ...et il n’avait pas la focale 24mm !
      Le problème, c’est que le Zeiss pèse 2x moins (426g). On m’aurait menti sur les vertus du MFT ???

      Avouez tout de même que je n’aurai pas ménagé ma peine pour essayer de vous faire comprendre ce que Jean de la Fontaine répète inlassablement depuis quelques siècles : Une grenouille MFT ne peut pas se faire aussi grosse qu’un boeuf 24x36 ! No way !!! ;-)

    • No way quand on discute avec vous, tout a fait d’accord.

      CANON, CANON, CANON meme une merde en DO, le plus gros echec commercial en objo 24/36, mais c’est pas grave, faites moi confiance.

      Et MOI eric P, je sais, je connais. Je peux vous dire que si CANON voulait le faire, CANON le pourrait. Je sais meme ce que cela donnerait, avant les ingé de CANON.

      Si CANON voulait faire des objo du meme diametre, et donc du meme poids et encombrement que ceux du mft, pour couvrir un cercle d’image de 24/36, CANON pourrait le faire. Faites moi confiance.

      Et MOI, ERIC P, je sais meme mieux que vous ce qu’il vous faut, car oui, je sais ce que vous voulez. Faites moi confiance.

      Mais au fait, taper sur un clavier pour dire des conneries et des mensonges,, je sais faire. Mais des photos ? Ah zut, c’est ça que j’ai oublié.

      Messieurs dames forumeurs, je peux moi vous assurer une chose : quand CANON fera un mft (ce qui n’arrivera jamais, on est parfaitement d’accord mr eric), eric p en sera le premier vrp. Avec plein de chiffres bien entendu. Et aucune photo.

    • Mon cher Eric-p vos arguments sont terriblement convaincants. Je vacille sous les coups. A tel point que ce matin de bonne heure je suis allé faire un tour sur Dpreview et voir le test de l’E-m5, dans la page comparaison des fichiers RAW (comparons du brut de capteur tant qu’à faire). Et je dois avouer que vous avez raison le capteur de l’E-m5 est terriblement bruité dès 1600 isos. Pour me faire encore plus mal j’ai décidé de faire la comparaison avec les locomotives de Canikon, le 5D Mk3 et le D800. Eh bien quand j’ai vu les images côte à côte, j’avoue j’ai pleuré... les capteur des deux boitiers phare de Canon et Nikon sont aussi bruités que l’Olympus. Ainsi donc je me suis laissé abuser par le marketing d’Oly.. et des millions de gens se laissent abuser par le marketing de Canon et Nikon. Comme il restait un emplacement j’ai décidé de glisser un 4e boitier dans le comparatif... j’ai honte de le dire mais c’est un APS-C... le Fuji x-e1. Je sais c’est pas bien, Fuji fait de la m..... et fait rien qu’à embêter les autres marques sérieuses, comme Oly qui ne fait des produits que par pure provocation à l’encontre de Canon et Nikon. Le résultat est édifiant... époustoufflant. le capteur APS-C de Fuji met tout le monde d’accord, c’est le meilleur, à des sensibilités où les autres ne fournissent plus que de la bouillie d’image, le Fuji fournit une image exploitable. And the winner is the Fuji x-e1. Bon j’aurais dû m’en douter car dans mon attirail photographique j’ai aussi un Fuji x-10 pas mauvais du tout certes un peu en retrait de l’E-m5. Une merveille de discrétion, on peu se coller sous le nez des gens et faire des photos tandis que si on faisait la même chose avec un reflex on se prendrait un poing sur la gueule. Bon j’aurais pas dû le dire... Eric-p va encore ressortir son canon pour me tirer dessus à boulets rouges.
      Voila pour fêter la bonne nouvelle (que mon E-m5 ne soit pas plus bruité que les merveilles de Canikon) je me suis offert d’occasion ce matin un Panasonic 25mm 1,4 pour mon E-m5. Je sais ce ne doit être qu’un vulgaire 50mm f2,8 en FF, le type d’optiques que les géants Canikon ne se sont jamais abaissés à produire, mais on dit qu’il réussi à faire des photos.
      Pour ceux qui aiment les photos, voici le lien sur mon site.
      Bonnes photos à tous.

    • Un CANON pour tirer a boulets rouges, alors là bravo jft. Je ne comprends pas pourquoi je n’y ai pas pensé plus tot.

      Je me permets quand meme de rectifier un tout petit peu votre analyse.

      un 25/1,4 est effectievment l’équivalent 50mm en ff, l’équivalent 2,8 pour la pdc, mais reste un 1,4 pour l’ouverture. Donc reste bien un equivalent 50/1,4 pour ce qui est du point de vue et des vitesses d’obtu, et la nécéssitė de monter ou non en isos. Et là encore, si on compare en taille et en poids un 50mm/1,4 en ff, et le 25/1,4, pour obtenir les memes resultats en piqué, montée en iso, donc bruit, il y en a un qui est largement plus petit que l’autre.

      Ah, ça y est, voilà la réponse d’ėric p qui arrive : "oui, mais si canon voulait, canon pourrait"

      Faut quand meme lui reconnaitre une chose. Passé la stupéfaction et l’énervement, maintenant je reviens avec plaisir sur ce fil, car ce eric me fait bien rire. C’est déjà ça.

      A sa décharge, il est toutjours difficile d’etre expert en deux choses, notamment deux choses aussi differents que les études de marché et la photo. Lui, on le sait bien maintenant, a son domaine de prédilection qui n’est pas la photo.

    • Qu’est ce qu’il me raconte comme conneries cet anonyme en sandalettes ?
      Vous avez déjà eu en main une optique DO ? Vous avez fait des photos avec ?
      Le 400/4 DO IS représente encore à ce jour le plus gros progrès réalisé sur une optique pro de cette catégorie en terme de poids/encombrement.

      Les reproches qu’on lui a adressé sont issus de personnes généralement mal informées car issues de l’argentique.

      Malheureusement pour vous, il se trouve que je possède une optique DO : Le 70-300/4.5-5.6 DO IS USM (après avoir longuement hésité avec le L correspondant).

      Cette optique fonctionne en pratique très bien dès la PO ou à f/8 si vous faites le difficile.

      Le principale avantage de cette optique ne se situe pas dans la grille de lecture habituelle des médias : Sa compacité !
      Avec une longueur de 100mm, cette optique se range VERTICALEMENT dans un sac photo (ce que ne peuvent pas faire les 70-300 habituels)
      ou même dans une sacoche reflex !

      À l’usage, cette compacité est pour moi très appréciable.

      Je souhaite bien du plaisir aux futurs propriétaires de 40-150/2.8 MZD qui disposeront d’une optique à la fois plus lourde(sûrement plus de 800g), plus encombrante (compter 150mm)
      ...et plus cher....pour des performances discutables !

      Est-ce celà l’avantage du MFT ? Avoir moins bien pour plus cher ?

    • Plus je relis votre message, plus je vous plaints. Si vous voulez jouer les cadors en contestant le bien-fondé de la politique de Canon+Nikon+sony réunis,
      je ne peux plus faire grand chose pour vous.Le 24x36 se généralisera dans le domaine des APNOI que celà vous plaise ou non.

    • Cher JFT,

      Les niveaux de bruits ont été mesurés par le site DxO. Malheureusement, les mesures effectuées ne correspondent pas à vos impressions subjectives.
      Le paramètre "low light" décrit un niveau S/B de 30 dB.
      Celui-ci vaut 930 isos (Les vrais isos, pas ceux du fabricant, hein ! ) pour le meilleur MFT jamais mesuré : L’Olympus E-PM2.

      En ce qui concerne le 24x36, le niveau "30 dB" est atteint à 2900 isos pour les 24x36 Nikon et 2400 isos pour le Canon 6D.
      Le meilleur 24x36 sur ce critère précis(Nikon D3s) grimpe à 3200 isos : C’est pratiquement 4x plus que le meilleur Olympus !

      Maintenant, si vous voulez contester les mesures DxO, bonne chance ! ;-)

    • Pour ce qui est du 25/1.4 badgé Leica, il est presque aussi lourd qu’un Canikon 50/1.4 (alors qu’on pouvait légitimement s’attendre à un gain d’un facteur 4 !)
      et ...il est plus cher que les 50/1.4 Canikon. Cherchez l’erreur...

    • Non, Canon ne s’abaissera jamais à faire du MFT. Ils ont proposé à leuir clientèle un G1-X qui est largement plus compact/léger que l’EM1 de Monsieur JFT
      et avec un capteur plus grand que le MFT .Il ne se vend pas malgré ses immenses qualités !
      La clientèle canoniste ne semble pas disposée à quitter le paradis EOS reflex !

    • Oui grand gourou. Longue vie a vous et a vos objectifs DO., les plus mauvaises ventes d’objectifs reflex.

      Mais le gourou le sait.

      Mais son patron, mr Canon, ne l’autorise pas à en parler. Lui, le sorcier des chifrres de ventes. C’est ballot.

      Mais il est vrai, que sont des professionnels de la presse photo en france qui ont démontré la compacité de ces objectifs en meme temps que leurs perfs plus que moyennes.

      Mais...c’est un CANON. Indecrotable je vous dit. Il ne se rend meme plus comte qu’il est totalement dėcridibilisé. Une des raisons d’ailleurs pour laquelle il n’apparait plus dans un celebre forum concurrent a celui ci, car jeté par tout le monde.

    • Salut à tous,

      A ce que je vois, notre ami Eric a toujours autant de verve :) Mais pourquoi toujours s’acharner à vouloir absolument prouver qu’on a raison ?

      Perso, je trouve génial l’époque à laquelle on vit. Grosso modo, les derniers appareils qui sont sortis sont quand même pas mal. Que cela soit Olympus et leur chouette EM-1, Sony qui propose un FX à prix intéressant avec l’alpha 7, Fuji qui continue de développer et d’améliorer sa gamme "X", Panasonic et son GX-7 pas mauvais du tout...Bref, avec les deux mastodontes Nikon et Canon qui eux aussi continuent à pondre des FX et APS-C de qualité en boitier Reflex, de quoi se plaint-on ?

      Moi, j’ai adoré Nikon avec mes deux D700 et leur 24-70 et 70-200 F/2.8, mais je suis quand même passé chez Fuji avec un X-E1 et un X-Pro 1 qui me donnent aujourd’hui une entière satisfaction avec leurs optiques 14, 18, 35 et 55-200. Je connais mon domaine, je connais mes contraintes techniques, et mon équipement actuel me permet d’être à l’aise dans toutes les situations, avec un plus, un joli gain de poids sur mes épaules :) Et le fait d’être repassé d’un capteur FX à APS-C ne me titille pas plus que cela, car franchement , qualitativement, je n’y trouve rien à redire.

      Pourquoi finalement aller faire ch.... la personne qui aime Olympus et qui est heureux de la dernière release de leur produit ? En quoi cela dérange ? D’apres les samples du EM-1, ça a l’air vraiment excellent !

      Le seul juge de paix, c’est de voir la tête des clients quand on livre les photos. Et quand un sourire ou parfois une larme illumine leur visage, peu importe la marque choisie pour capturer le moment...

      Bonne journée à vous tous.

    • Mais quels professionnels ?
      Vous parlez pour qui ?
      Vous êtes jaloux de la réussite et vous vous réfugiez chez Olympus pour cracher votre bile ?
      C’est ça votre truc ?

      Je vais vous dire votre problème : Vous connaissez QUE-DALLE à l’optique et donc vous venez troller pour essayer d’exorciser votre médiocrité en racontant de vagues témoignages sur des optiques DO qui selon vous ne fonctionneraient pas.
      ELLES FONCTIONNENT ! Certes pas aussi bien que des optiques classiques mais elles progressent.

      Il y a plusieurs personnes sur le forum CI (par exemple Olivier-P) qui sont venues témoigner EN FAVEUR du DO, ne vous en déplaise.

      Ne vous en déplaise, les optiques DO font toujours l’objet de recherches actives de la part de Canon...et Nikon ! Eh Oui !

      Canon a présenté un certain nombre de brevets sur des optiques DO en 2010 (600/4 DO etc...)
      tandis que Nikon a présenté un brevet il y a quelques mois pour un 300/4 DO VR AFS dont la compacité sera bien meilleure que le 400/4 DO IS USM Canon.

      Dire que le DO ne fonctionne pas est ânerie digne d’un ignare en optique dans votre genre.

      C’est un peu comme si on avait dit en 1966 que les lentilles asphériques ne donnaient pas de bons résultats sur le Noctilux 50/1.2 et qu’il fallait par conséquent l’abandonner car trop cher !

      Non,le DO fonctionne, il progresse lentement mais sûrement. Il ne faut pas s’étonner qu’il puisse y avoir une pause technologique de 10-15 ans sur une technologie donnée. En optique, il y a des tas de technologies qui n’ont pas abouties ou qui ont mis des décennies pour s’imposer.

      Le DO devrait prochainement revenir sur le devant de la scène médiatique. Je suis confiant.

    • Concernant mon éviction d’un certain forum, vous feriez mieux de vous renseigner sur les véritables raisons pour lesquelles j’ai été viré
      au lieu de parler une fois de plus sans savoir.
      Bien sûr, j’ai des témoins en ma faveur et je suis prêt à vous donner des noms si vous le souhaitez.
      Etant donné que la vérité est le dernier de vos soucis, je doute que vous puissiez entreprendre la moindre enquête sur les pratiques douteuses de ce forum.

    • Cher Cédric-H,

      On dit que l’amour pour l’APSC et le MFT rend aveugle.L’amour pour le mirrorless encore plus !
      Je peux vous dire que c’est bien vrai ! ;o)

      Avez-vous bien regardé les samples issus du MFT ou de l’APSC à 1600 isos par rapport à des clichés identiques réalisés en 24x36 ? J’ai des doutes !
      Avez-vous regardé le niveau d’accentuation naturellement proposé sur les boîtiers MFT afin de faire illusion par rapport au 24x36 ?

      Avez-vous fait une confrontation honnête entre votre matos 24x36 et votre Xpro1 ?

      Comment se fait-il qu’aujourd’hui tout le monde passe sous silence le STM utilisé sur les mirrorless et sa mise au point "by wire" alors que celle-ci était décriée sur les premières générations de moteurs USM Canon (1987-1991) ?

      Aujourd’hui, la fabrication d’un reflex FF n’est virtuellement pas plus significativement coûteuse qu’un reflex APSC ou même FT (il reste encore des E5 dans les greniers de quelques rares détaillants !)

      Vous avez évoqué les avantages supposés du mirrorless et des petits formats.
      Malheureusement, vous êtes, comme la plupart des photographes, une personne mal renseignée.

      Le poids et l’encombrement des boîtiers n’ont qu’un rapport indirect avec le format !

      La meilleure preuve, c’est la réalisation de l’Alpha 7 ...plus petit et plus léger qu’un OMD-EM1 ou le fameux Xpro1.

      Peut-on faire la même chose en reflex ? Bien sûr que oui ! La preuve avait déjà été établie par Canon en argentique lorsqu’il proposait des reflex "amateurs"
      comme l’EOS 300x pesant 360g !

      Peut-on refaire des reflex numériques ultra-légers en 24x36 ? La réponse est OUI ! Canon a déjà proposé en avril dernier un Canon 100D de 407g (B+C inside !).
      Ils n’auront AUCUNE difficulté à reprendre cet appareil pour y mettre un capteur 24x36 et vendre le tout pour 1000 € en Kit avec un 28-90/4-5.6 IS USM de 180g !!!

      Désolé d’avoir à vous le dire mais toute la propagande réalisée par les acteurs du mirrorless....EST FAUSSE !
      Ce sont des ESCROCS qui profitent sans vergogne de la crédulité d’une partie des photographes et de leur ignorance quasi-complète des choses de l’optique.

      Vous n’êtes pas obligé de me croire : Allez voir des opticiens français puisque nous avons la chance de vivre au pays d’Angénieux ! Ils vous diront la même chose que moi !

      Quant aux entreprises "mirrorlessistes"dont vous parlez (Fuji, Olympus, etc...), elles sont en train de réfléchir dare-dare sur le moyen de se convertir au format 24x36 dans les meilleurs délais pour éviter d’avoir à mettre la clef sous le paillasson !

      Vous ne pourrez pas dire que vous n’avez pas été prévenu...

    • Bas les masques Eric-P ! Au prix d’une longue enquête, je vous ai démasqué, je sais qui vous êtes ! Ouf je respire mieux ! Et dire que je suis tombé dans le panneau ! C’est vrai je vous ai pris pour l’un de ces horribles marketteurs de Canon venu en mission spéciale sur ce fil pour torpiller l’Olympus E-m1. Puis petit à petit la vérité s’est imposée et je n’ai pas voulu y croire de suite, tant le scénario me paraissait machiavélique.
      En fait Eric-P, je l’annonce à ceux qui suivent ce fil, vous êtes bien un marketteur, mais pas de chez Canon, de chez Olympus.
      Votre mission : vous infiltrer sur les forums parlant de l’E-m1 en vous faisant passer pour un full framiste Canon, voire pour un marketteur de la firme productrice des EOS.
      Le comportement qui vous a été assigné : être odieux, péremptoire, menteur... Bref vous faire détester de tous ceux qui passent sur le forum et par ricochet faire détester Canon et aduler Olympus. Stratégie Ô combien machiavélique mais qui fonctionne. Bravo donc à votre talent à faire détester Canon. Je suis très heureux d’avoir pu rencontrer quelqu’un qui travaille pour Olympus. Transmettez à tous vos camarades de boulot tous mes encouragements à continuer dans la voie qu’ils tracent pour le MFT, ainsi qu’à continuer à nous concevoir des appareils avec lesquels nous pouvons nous exprimer sans ressembler à des sherpas.
      Au plaisir de vous croiser à nouveau, cher Eric-p, ou plutôt devrais-je dire Eric-O (O comme Olympus ;-)
      Good job, see you later.

    • Gagné !
      Effectivement j’incite sans vergogne les olympussiens à rester dans le giron d’Olympus en faisant passer les Foule-frêmistes pour des affreux méchants.
      Tout a été fait pour que le côté compassionnel des olympussiens soit mis en avant afin de les inciter à rester fidèle à une marque qui ne cesse d’innover :
      Après avoir réussi à plumer une clientèle FT particulièrement naïve en leur racontant n’importe quoi (que les petits formats, c’était l’avenir,que les formats standards seraient
      toujours plus petits, que la télécentricité était absolument in-dis-pen-sable, que des optiques petits formats sont plus petites,plus légères et moins chères que du 24x36 bien entendu),
      on a eu l’idée absolument géniaaaaale de recommencer avec le micro-FT en leur racontant exactement le même baratin et devinez-quoi ?
      Ça maaaaarche : Les gens gobent nos mensonges exactement comme auparavant en vertu du théorème de Hitler-Goebbels !

      Quoi ? Vous ne connaissez pas le théorème de Hitler-Goebbels ???
      C’est très simple : Un certain ministre de la propagande Nazi a dit un jour "Plus le mensonge est gros, plus les gens le croiront !"

      Eh ben je peux vous dire que c’est bien vrai ! On pourrait rajouter le corollaire suivant qui fonctionne évidemment tout aussi bien :
      "Plus la vérité est grande....et moins les gens la croiront !"

      Comme vous pouvez le constater, la montagne de polémique que je soulève avec mes vérités prouve à quel point le théorème fonctionne !

      Que va faire Olympus ???

      Ils ne vont pas se dégonfler ! Ils vont vendre le MFT ....PLUS CHER que le 24x36 en incitant les gens à acheter de l’optique miniature qui, comme chacun sait,
      coûte plus chère à fabriquer que des grosses optiques vulgaires 24x36 !!!
      Il se murmure déjà que Panasonic (L’autre supermenteur du consortium quatiériste !) s’apprète à commercialiser un GH4 à 3000 € (D’après "Deep Throat") !!!
      Bon, ils ont quand même fait disparaître de leur roadmap leur 150/2.8 OIS qui devait paraît-il terrifier tous les propriétaires de 300/2.8 Canikon !
      Et puis, à force de désaffection (parce que les revenus des olympussiens est ce qu’il est !), Olympus fera un remake de l’OM1, le vrai, le seul, l’unique, le vrai, avec un vrai capteur 24x36
      en nous disant que cette fois,c’est sûr, promis juré,on a trouvé la bonne, la vraie, la seule et unique monture qui durera pour des siècles et des siècles ! Amen !

      Ainsi, Olympus aura réussi à plumer 3x sa clientèle en 30 ans en racontant fidèlement ...toujours la même histoire ! Puisque ça marche toujours !

      Et Olympus aura une fois de plus raconté un nouveau mensonge... :o)

    • Eric p, p pour ...partisan.

      Imaginons cet olibrius a la tete d’un pays.ouf.....

      Il ose quand meme interpeller des gens qu’il ne connait pas, qu’il n’a jamais vu, en leur disant qu’ils sont menteurs, nuls, ignares, denuės de toute connaissance (qu’il est de toute façon le seul a détenir), et dont il connait la moindre pensėe, la moindre envie, le moindre besoin. voilà, la vraie raison pour laquelle il s’est fait jeté de l’autre forum. Impossible de converser avec cet individu.
      Donc , en plus d’etre menteur, prétentieux et pédant, il est en plus idiot, car visiblement, il n’a rien retenu de la leçon. Et dire que certains d’entre nous le croisent dans la réalité. Je les plaint.

      En résumé, plus du tout risible pour moi, mais par contre, ce qui me soulage, c’est qu’il n’est plus du tout crédible. Eric p., vous me faites pitié.

      Ce qui suit n’est pas pour vous, et je ne repondrais plus a vos commentaires qui sont tous denuės de tout interet car totalement partiaux, faux, et mensongers dans certaines parties. Et surtout irrespectueux des autres, de leurs pensées, et de leurs commentaires.

      Pour en revenir au sujet initial de cette discussion, peut on encore l’appeler encore comme ça, je donne simplement mon experience a tous les photographes passionés, ou du moins ceux qui voudront lire.
      pour avoir été en reflex canon de 1990 a 2012, et avoir adoré cette marque et ces produits, je me suis tourné fin 2012, non pas vers une marque, mais vers un concept, celui de l’image de qualité dans quelque chose de compact, léger, et discret. Car j’en avais plein le dos de trainer mon sac de 10kg (eos 7, avec un flash et 3a 5 objo dont 3 L).
      Le seul format répondant réellement a ces criteres est le mft, tout simplement grace au diametre mini de ces objectifs, qui ne pourra jamais, mais alors jamais, etre atteint sur des objo apsc, et encore moins 24/36. C’est tout simplement physiquement optiquement impossible. Point.
      Ce formet a bien sur des défauts, importants, voire meme redhibitoires pour certains d’entre nous : plus de pdc, donc moins de flou dans les fonds, capteur plus petit donc 4fois moins de definition à techno équivalente (mais, a part un pro, qui a besoin de 36mp ?),....
      Egalement, autre gros défaut de ces hybrides, qui s’effacera un jour c’est sur, c’est la lenteur de l’af sur sujets rapides, par rapport a un reflex. Sur sujets fixes, c’est aussi rapides (tous les objo n’ont quand meme pas les memes prédispositions dans ce domaines)
      Sinon, pour le reste, definition, qualité elec, qualité capteur, Montée en iso, qualité optique, rafale, gestion du flash, gestion des parametres, ...il ya moyen de trouver dans l’offre mft d’aujourd’hui un ensemble qui fera de la photo aussi bonne en qualité que n’importe quel reflex.

      Ensuite je me suis tournė vers la marque qui, à l’époque, proposait le modele me plaisant le plus. Et je ne suis aucunement déçu par mon choix. Certes, j’ai perdu gros en af (et encore mon eos7 a du passer au sav pour etre bien calé), mais cette perte est minime par rapport au confort que j’ai gagné. Car le coté génial de ce materiel est là. J’ai la qualité que je souhaites, et qui plait d’ailleurs a de plus en plus de pros du reportages, ou du portrait de rue, avec un materiel qui me suit en permanence ou presque. Un sac photo tout petit et tres leger, meme quand il porte le boitier et ses 5 objo. Un matos discret qui fait que personne ne fait attention a moi, et surtout pas les voleurs.
      Ce coté extremement discret et compact, est, de l’aveu de beaucoup de pros fortement interressés par ce format, par contre un inconvėnient pour eux, car visiblement, cela ne fait pas assez sérieux, pas assez pro, par rapport a leurs clients. Incroyable non ? En cherchant, on trouve plusieurs temoignages de ce type sur le net.

      Leger, ou du moins pas moins lourd que le plus leger des reflex ? Qui, mais, une seule remarque, allez en magasin pour vous rendre compte d’une chose : la qualitė de finition. C’est du métal, objectif et boitier, et non du plastic. Moi qui suis sensible au touché, dans mon choix, cela a aussi joué beaucoup dans ma décision. J’ai eu un eos 400d aussi, je sais donc ce que veut dire avoir un bout de plastic entre les mains. Pas agréable. Costaud, mais pas agréable.
      Et, dans ce format, si on veut vraiment atteindre le poids et la compacité extreme pour un boitier a objo interchangeables, il y a d’autres modele que et em1, beaucoup plus petits et beaucoup plus légers, comme le nouveau pana gm1 par exemple. Il est plus petit que la plupard des compacts du marché. Tellement petit qu’il se glisse dans une poche de pantalo avec vissé sur la baionnette, un équivalent 24/70 f5,6. Quand je vous dit physiquement impossible pour un reflex, meme apsc.

      J n’ai pu saisir cet em1, mais il est supérieur en gamme, et en finition à mon em5, donc je suppose que c’est ce qu’on appelle, un bel objet. Car le lien en est deja un, du moins suivant mes gouts perso. Je vous conseille dans le meme ordre d’idée, par exemple le 12mmf2 ou le 75mmf1,8, tous les deux oly c’est vrai, mais il y a aussi de tres beaux objects dans les autres marque mft. Vous admierez leurs qualités optiques et de fabrication. Je ne me lasse pas de l’em5 avec le 75. Un tres bel ensemble, et tres performant, sauf , comem toujours, en af sur sujets mobiles, ou là, n’ayons pas peur des mots, c’est une merde. Donc, effectivement, on est pas pres de les voir au bord des stades.

      En terme de conclusion, un seul mot : essayez. Certains auront peut etre comme eric envie de vomir, d’autres seront conquis dès les 5 premieres minutes.

      Ah si, enocre une dernière chose : l’evf. La aussi, il faut tout simplement essayer. Et contrairement à ca que dira notre fou furieux prėféré, toutes les marques viendront tot ou tard a l’evf, car pour elles, comme pour leurs utilisateurs, cela ne présentent que des avantages : moins chers a produire, potentiel de progression énorme, donc parfait pour la marketing, aussi grand qu’on le souhaite, lumineux, les derniers evf, donc celui de l’em1 ou des sony, sont aussi définis que les meilleurs ovf actuel, affichage configurable a volonté, aucune perte de luminosité, revoir la derniere photo sans quitter l’oeil du viseur, toutes fonctions possibles telles que loupe, stigmom,...
      Un seul défaut, la consommation, qui fait chuter énormément l’autonomie de la batterie.

    • Et pour enterrer une bonne fois pour toute le 24/36, et donc l’apsc puisque les objectifs sont du meme diametre, sur le terrain de la compacité, je vous conseillerais vivement d’aller faire un tour sur l’excellent site camerasize que beaucoup d’entre vous connaissent certainement
      Choisissez l’eos100d, ou reble sl1, le plus petit des reflex, ou son collegue pentax, et en face un boitier mft. Vous avez le choix dans le format mft, du tres riquiqui comme les pen olymous, au tres gros comme les gh panasonic. Regardez le diametre de la monture. Regardez egalement les vues de profil, tres parlantes. Et....la difference saute litteralement aux yeux.
      Et si en plus, vous mettez un objectif devant, bien sur deux objo de focales equivalentes, alors là, comme dirait eric p, la messe est dite.
      Comment ils disent déjà, une photo plus fortes que milles mots ?
      Par contre, svp, ne comparez pas l’eos 100d au nouveau panasonic gm1 cité plus haut, car, premierement ce dernier n’a pas de viseur, mais surtout parce que ce ne serrait pas tres sympa pour le reflex.
      Evidemment, les differences sont encore plus importantes quand vous mettez un grip, un uga, ou un teleobjectif, qu’il devrait y avoir bientot dans la gamme mft. Oui, eric p, encore un de ses mensonges, ou ignorance, si panasonic a décidé de na pas sortir son 150/2,8, c’est tout simplement qu’olymous vien d’annoncer pour debut 2014, la sortie de son 40/150 2,8. Normal qu’ils se posent la question du bien fondé de leur stratégie.
      Mais encore une fois, pour terminer sur cet argument de la compacité record, le meilleur moyen de le voir, est l’essai. Encore mieux que camerasize pourtant deja suffisamment convaincant. 15mn en magasin avec deux boitiers avec objo dessus, le plus petit des reflex, et un boitier mft,et vous verrez....

    • Vous verrez pourquoi nous sommes nombreux a penser que le mft est une tres bonne idée qui mėrite de survivre.
      Tiens, voila que je fais mon eric, faut que je fasse attention quand meme. 3 messages qui se suivent, il me faut consulter au plus vite.

      Quand je suis heureux de sortir une belle photo, d’un materiel qui ne m’a pas démoli l’épaule toute la journée, je suis heureux de mon choix. Alors les discourts partisans d’eric, et surtout ses stats de ventes, qu’est ce que j’en ai a faire ?
      Le plus grand nombre choisit le 24/36, et alors ? Ce n’est pas parce que des millions de personnes font une connerie que ce n’est pas une connerie.
      Il a osé cité des animaux comme hitler et goebles ? Oui, et bien, dans ce pays, le plus grand nombre avait fait un choix. Un des plus terribles, et un des plus mauvais de toute l’histoire. La preuve ultime que le plus grand nombre peut se tromper.

      Plus serieusement, le 24/36 est, et restera a coup sur pour encore longtemps, le format de reference. Donc les prédictions a la gomme d’eric me font bien rire. C’est comme si, moi breton, je disais qu’au mois de decembre il va pleuvoir.

      Le 24/36 est donc la reference, le format donnant la qualité voulue par 98%des photographes de part le monde. Il reste les irreductibles du moyen ou grand format, pour obtenir un peu plus de flou, de modelé, de transition, et encore de definition.

      Mais je pense, que contrairement à l’époque argentique, les progres en numérique, aussi bien sur les capteurs que sur les optiques, ont fait que le 24/36 donne aujourd’hui une qualité bien supėrieure à ce qu’attendent la grande majorité des photographes amateurs. Quand on voit deja ce que l’on peut faire avec 5 ou 6mp, a quoi ça sert d’en avoir plus ? Rappelons nous que les premiers clichés numėriques pro, qu’on pouvait voir dans les mags, et qui étaient deja presque suffisant en qualité, ne dépassait pas 4mp. Alors, 24, 36, bientot 48mp....débiles et inutiles pour la plupard d’entre nous. Tout juste peut on rėtorquer que du coup, on peut recadrer tout en gardant une super qualité. Mouais...une des bases de la photo n’est elle pas justement de bien cadrer dès le départ ?

      Il y a une perte de qualité en passant sur un format plus petit, bien sur. On perd en definition, en modelé, et en pdc. Certes. Mais je peux vous assurer que la plupard des photographes amateurs peuvent se contenter de la qualitė fournie aujourd’hui par le mft.
      Au dessus, l’apsc ne sert a rien, car les fabricants n’ont pas produit de baionnette spėcifique, et ducoup les objo apsc sont du meme diametre que les 24/36, donc sans utilité, si ce n’est dans les teleobjectifs.
      En dessous du mft, avec les capteurs 1" pas exemple, la perte de qualité est trop grande. Dans tous les forums, on lit les memes commentaires par rapoort aux nikon 1 par exemple. Tres bon petits appareils, bien construits, avec un bon af, mais capteurs trop petit présentant une trop grande pdc.
      Et en dessous, dans les compacts bas de gammes, n’en parlons meme pas.
      Voila pourquoi pour moi, 4 formats seraient le futur idéal de la photo. Aux extremes, le moyen format et au contraire les petits capteurs notamment pour les smartphones, le 24/36 comme format de reference, et le mft, 4 fois plus petit, donc objo grosso modo 4 fois plus petits egalement, mais fournissant une qualité suffisante au plus grand nombre. Je n’ai aucune connaissance marketing, mais cela serait pour moi, l’étagement idéal, donnant vraiment le choix a tous, sans tomber dans l’erreur actuelle de l’industrie photo, avec cette multitude de formats, souvent spécifiques a une seul fabricant, ne rencontrant pas le succes, et tombant donc dans l’oubli tres vite.
      Alors pour finir, vive le 24/36 et le mft, mais surtout, vive la photo numerique.

    • Ce qui est pas mal de la part des gens qui me contestent, c’est qu’ils n’ont rien à me reprocher sur le fond de mes arguments.
      Je suis conforté sur mes positions !
      Et puis toujours cette lâcheté habituelle d’une personne qui ne signe même pas ses attaques verbales, que peut-on en penser ?

      Merci au moins d’avoir signé votre nullité crasse car sur le fond vous confirmez que vous ne connaissez pas le sujet. ;-)

    • Ce qui est amusant en lisant votre plaidoyer pour le MFT, c’est qu’on croirait entendre un témoin de Jojovah !
      Vous partez de votre ressenti...en oubliant tout simplement que le mirrorless est complètement morcelé en 9 concurrents donc peu rentable....pour ne pas dire déficitaire.
      Donc il y aura des morts comme c’est arrivé du reste du temps de l’argentique.
      Que vous aimiez le système, nous n’en doutons pas. Le problème, c’est que le 24x36 est en train de progresser à toute vitesse.
      Aux dernières nouvelles, Sony a DOUBLÉ sa capacité de production de wafers de 25.000 à 50.000 par mois.

      Et quand Olympus aura mis la clef sous la porte (Sony n’épongera pas les dettes d’Olympus pour les caprices de sa clientèle microquatiériste !)
      ben ....vous serez bien obligé de passer à autre chose.

      Au passage, vous aurez l’occasion de vous rendre compte qu’il existe des 24-70/3.5-5.6 qui font le travail aussi bien que votre 12-35/2.8...pour 5x moins cher, pas plus lourd et à peine plus encombrant.

      C’est tout de même incroyable les reproches que je peux lire sure le 24x36. Les utilisateurs en argentique devaient souffrir terriblement ! ;-)

    • Oh pardon, oublié de signer. Les trois messages etaient de moi, tu sais eric, celui qui te parle photo. Quand toi tu parles gros sous en permanence sur...un forum photo.

      Bouffes ton canon puisque tu n’es bon vraiment qu’à ça. Et arretes de venir faire chier les autres qui n’ont pas les memes gouts et les memes visions que toi. Retournes te soigner stp, et arretes de poliuer tous les forums.

    • Pardon a tous les forumeurs pour ces grossieretés, mais ce psychopathe completement obtu m’insupporte. J’arrete là, il est irrėcupérable, meme quand on lui demande de ne pas répondre. Jamais vu ça.

    • Ben c’est aussi votre pognon figurez-vous ! Les industriels ne peuvent pas faire de politique industrielle sans argent.
      Sinon, merci pour vos conseils mais je continuerai d’intervenir quand j’en aurai envie sans votre permission.Vous n’êtes la le propriétaire de ce forum, hein !

    • C’est fini la psychose ?Rendez-vous en mars-avril prochain ! D’ici là je crois que vous aurez besoin d’une cure de désintoxication microquatiériste !
      Rassurez-vous : J’ai déjà vu des gens dans votre genre il y a seulement 5 ans qui me juraient main sur le coeur qu’Olympus continuerait à développer le FT
      parallèlement au MFT !!!
      Depuis,ces personnes ont fait une crise cataleptique très grave. Ils n’arrivent plus à intervenir sur les forums bleus !
      Il existe heureusement des traitements...

    • Je dois quand même avouer être fasciné par le niveau d’endoctrinement ret d’auto-suggestion de certains militants bleus !
      Mais que vous-ont ils fait pour que vous vous inventiez n’importe quelle excuse pour justifier la politique aberrante d’olympus ?

      Vous cherchez un boîtier en métal pour être bien vu des autres ??? Le côté bling-bling a fait des émules on dirait !
      Le 12-35/2.8 peut rentrer dans une poche ? C’est ça votre argument commercial ???
      Bon, moi quand je sors avec un APN, je prends un vieux truc qui existe depuis la nuit des temps argentique qu’on appelle ...une sacoche !
      À ce compte, je pourrais aussi vous dire que la poche serrée d’un jean ne convient pas vraiment ?
      Et puis si vous voulez vous promener avec un objectif dans une poche large au risque de lui faire subir un choc, c’est tant pis pour vous , hein !

      Pour ce qui est des "recommandations" que vous laissez, c’est assez rigolo : Oui la finition est très convenable...et puis on a de très sérieuses déconvenues
      en regardant les résultats !

      Le 12/2 MZD a une disstorsion native Maoussss costô et Olympus est obligé de tripatrouiller les fichiers dans son DSP pour effacer le carnage ! :o)
      On pourrait dire :Ben c’est pas grave puisque le photographe ne voit pas la différence.
      Ben le problème c’est que l’homogénéité (netteté centre-bord) en prend pour son grade !
      Ne me croyez pas sur parole : Allez voir le test sur Photozone ! Klaus l’a massacré !!!

      Le 75/1.8 MZD ? Parlons-en. Voilà un objectif qui s’attaque au créneau des 135/2 et consorts en améliorant l’ouverture de 1/3 de diaph et en rajoutant 15mm éq 24x36
      ....et en comptant le tout pratiquement le tarif d’un 135/2 L EF en SP ! Le problème...c’est qu’il n’y a pas de SP chez Oly vu les volumes de ventes ridicules.
      Moi je dis simplement à Olympus qu’il faut d’urgence qu’ils calment leurs aphtes parce qu’ils vont finir par dépasser les tarifs ....du 24x36 !!!

      Les résultats ? Oui effectivement avec des projos dignes des meilleurs pros, on parvient à tirer quelkque chose d’à peu près potable sur du portrait.
      Le problème, c’est que le photographe lambda a rarement des réflecteurs paraboles etc...sous la main.
      Sur les samples officiels, les 2 modèles cobayes (!) ont dû accepter de mettre une tonne de poudre sur le visage et le résultat a suscité l’hilarité des Canikonistes !

      En lumière naturelle ? Préparez vos mouchoirs : Les samples diffusés sur DPR ont réussi à provoquer l’unanimité...contre Olympus !

      Je passe également sur le coup du PS à vis (!) proposé ....EN OPTION ! Oui Môssieur !!! :o (
      Les concepteurs de Sigma/ Olympus auraient-ils oublié le principe de la baïonnette ?

      En voyant ça, le client Lambda qui a le budget préfèrera à l’évidence s’appuyer sur une valeur sûre...

      En ce qui concerne l’EVF, contrairement à ce que vous dites, je ne suis pas nécessairement opposé à celui-ci (Merci de bien lire mes propos SVP),
      je dis simplement qu’en l’état actuel des choses, il n’est pas capable de rivaliser avec un OVF.

      Contrairement à ce que vous dites, les grandes marques ne basculeront pas nécessairement vers l’EVF même si ce dernier a progressé au cours de ces 5 dernières années .

      Ne pas vendre la peau de l’OVF avant de l’avoir tué !

    • Concernant votre mesage de 7:33 , vous ne manquez pas d’air.

      Panasonic a reconnu qu’il pourrait passer au 24x36 lors de la Kina 2012. Vous êtes autiste ou quoi ?

      Idem chez Olympus qui, après avoir joué l’autruche pendant UN AN après la sortie des 6D/D600 a dû reconnaître (par l’intermédiaire de T-Terada) auprès des journalistes de Onfoto qu’il n’excluait pas l’éventualité d’un passage au 24x36.

      Il y a le feu dans la chaumière quatiériste comme on dit ...

      En ce qui concerne,le 40-150/2.8 MZD, où allez vous chercher vos conneries ?
      Vous croyez vraiment que les ingénieurs de Panasonic se sont mis à trembler comme des feuilles en voyant un mock-up de zoom dont on ignore tout ou presque ?
      La vérité, c’est qu’il n’est même pas sûr qu’Olympus sorte son bébé "pro" comme le "mythique" 100 mm macro qu’ils avaient promis aux quatiéristes !

      Quand bien même il sortira, il servira surtout de vitrine corbillard comme le 300/2.8 ZD ou le fameux 500/4 G discrédité par qui vous savez avant même sa sortie !
      On le cherchera dans les stades,les safaris partout ...à la loupe !!!

      Peut-être Olympus a-t-il vocation à faire de ce 40-150/2.8 MZD un objet de convoitise pour collectionneurs (Un peu comme le 85/1.4 OM ) ??? ;-)

    • Vous etes le forumeur le plus partail, partisan et endoctriné au monde, et vous le reprochez aux autres ? Une fois de plus ridicule le eric.

      Contrairement a vous, je ne porte pas de couleur, je ne fais aucune pub pour aucune marque, mais pour un concept, c’est a dire l’exact contraire de vous.

      Je cherche un boitier metal pour etre bien vu des autres ? Non mais tu as du mal a lire en plus ? Illetré En plus le eric, interessant.
      Je te rappelle un des gros avantages du mft : la discretion. Mais c’est vrai que vu tes post, c’est une idęe qui t’est complement étrangère. C’est vrai que quand on se ballade avec un eos 1 et son grip, ça fait pas du tout bling bling. Et si on lui rajoutes un blanc..!alors là. canon, les appareils les moins discrets sur le marché, et l’autre, le pseudo reprėsentant à la gomme, me reproche de vouloir fare du bling bling, moi qui dit avoir arreté l’eos 7 car j’en avais marre d’etre repérė de suite par la taille de l’objet. Ignorant et menteur.

      Et puis, on a quand meme le droit de preferer avoir un bel object dans les mains qu’un tas de plastic. Et ce n’est pas de ma faute, s’il faut avoir au moins l’eos 7 chez canon pour avoir quelque chose de serieux dans la main.

      Mais, a mon avis, tu ne connais pas le bel objet photo. Je te vois bien en eos 100 depuis maintenant 5 ou 6 ans. Ce qui voudraot dire que tu n’as aucune reference dans ce domaine. Ignorant, manquant de references et pauvre. Là, par contre, je te plaint.

      Les corrections logicielles des objo ? Mais mon povre petit, tous les fabricants utilisent aujourd’hui cet emplatre, canon comme les autres, et ce depuis des années. Ben oui, comment veux tu m’expliquer sinon que depuis l’avenement du numėrique, la plupard des objo soient dépourvus de défauts style distorsion, abérrations, ....défauts pourtant trës présents en argentique. Ignorant donc encore.

      Le prix du 75 oly comparable au 135 canon ??? Non mais t’as fumé, c’est pas possible ? Donc eric droguė (notes que cela expliquerait et peut etre pardonnerait bien des choses). Aujourd’hui. Les meilleurs prix en france sont de 829€ pour le 75 oly, et de 1049€ pour le 135 canon, excellents tous les deux. Soit 26% d’écart. Toi qui ne sait que parler chiffres, tu omets 26%. Donc meme les chiffres, tu ne maitrises pas finalement. Ouh là, là, c’est grave pour toi.
      Ps, avec les cheques cadeaux a l’achat de l’omd, mon 75 m’est revenu a 649€.
      Autre choses, je n’ai jamais dit qu’olymous et ces collegues étaient parfaits. Ils vendent notamments beaucoup trop cher leurs produits.

      la poche du pantalon ? Non, mais t’as dėjà vu quelqu’un mettre un apn a 2000€ dans une poche de pantalon ? Cet exemple, pourtant simple pour me metrre a ton niveau intellectuel, avait juste pour but de montrer l’ėvidence, à savoir l’extreme compacité du mft par rapport au 24/36. Fait auquel tu ne peux rien y fare, que tu ne peux renier, car notamment, jamais, non jamais, un 24/36 rentrera dans une poche de pantalon, meme sans objo. Ça t’embete hein ? Donc en plus idiot car pas suffisemment intelligent pour admettre quand il a tord, alors que c’est evident. Ça ne m’étonnerait pas beaucoup que tu penses que le ciel est rouge, rouge canon bien sur.

      Tu ne trouves pas que ça fait beaucoup sur une seul post ? Je ne connais aucun forumeur qui peut faire pire que ce message.

      Encore une fois, completement discrédité le pseudo spécialiste marché de la photo, car tout simplement incapable de comprendre des arguments pourtant a la portée de tous. incapable encore une fois de parler photo ! Mais par dessus tout, incapable de parler chiffre sérieusement et honnetement, meme avec des chiffres tres facilement vérifiables par tous, comme les prix de revente. Donc j’imagine la vėracité de tous les autres chiffres que tu avance. Si tu n’es meme plus crėdible la dessus...

      Là, à ta place, je crois que j’aurais du mal à dormir ce soir.

    • "Vous verrez pourquoi nous sommes nombreux a penser que le mft est une tres bonne idée qui mėrite de survivre.
      Tiens, voila que je fais mon eric, faut que je fasse attention quand meme. 3 messages qui se suivent, il me faut consulter au plus vite."

      LE PROBLEME CONSISTE SURTOUT À SAVOIR COMBIEN DE CLIENTS OLYMPUS AURA ENCORE FIN 2014 ? UNE CENTAINE ???
      PAS AVEC ÇA QU’OLYMPUS VA BOUFFER, HEIN !

      "Quand je suis heureux de sortir une belle photo, d’un materiel qui ne m’a pas démoli l’épaule toute la journée,...."

      PAUVRE MARTYR ! ;-)
      JE PLAINS CES PAUVRES OLYMPUSSIENS omistes (!) QUI ONT PORTÉ LEUR CROIX PENDANT TANT D’ANNÉES SANS RIEN DIRE !

      " je suis heureux de mon choix. Alors les discourts partisans d’eric, et surtout ses stats de ventes, qu’est ce que j’en ai a faire ?"

      PAS GRAND CHOSE...SAUF QUAND OLYMPUS AURA FAIT FAILLITE ET QU’IL FAUDRA BIEN VOUS RABATTRE SUR UNE AUTRE MARQUE !
      À MOINS QUE VOUS NE SONGIEZ À ARRÊTER LA PHOTO EN SIGNE DE PROTESTATION ??? ;-)

      "Le plus grand nombre choisit le 24/36, et alors ? Ce n’est pas parce que des millions de personnes font une connerie que ce n’est pas une connerie."

      MAIS BIEN SÛÛÛÛR : LE 24X36 EST UNE ERREUR HIOSTORIQUE MONDIALE MENÉE PAR UN GOUROU NOMMÉ OSCAR BARNACK ET QUI A RÉUSSI
      À BERNER 100% DES PHOTOGRAPHES PROFESSIONNELS PENDANT 100 ANS !!!!

      Mwaf Mwaf Mwaf ! Qu’est-ce-qu’on rigole sur ce forum !

      "Il a osé cité des animaux comme hitler et goebles ? Oui, et bien, dans ce pays, le plus grand nombre avait fait un choix. Un des plus terribles, et un des plus mauvais de toute l’histoire. La preuve ultime que le plus grand nombre peut se tromper."

      EFFECTIVEMENT : LA PLUPART DES GENS NE CROYAIENT PAS À LA GÉNÉRALISATION DU 24X36 IL Y A 4-5 ANS.
      DEPUIS, LES GENS COMMENCENT À RÉFLÉCHIR .

      AVEC UN PEU DE CHANCE, VOUS FINIREZ PAR VOUS CONVERTIR À LA SAINTE RELIGION FULL-FRAMISTE ! AMEN !

      "Plus serieusement, le 24/36 est, et restera a coup sur pour encore longtemps, le format de reference. Donc les prédictions a la gomme d’eric me font bien rire. C’est comme si, moi breton, je disais qu’au mois de decembre il va pleuvoir.

      Le 24/36 est donc la reference, le format donnant la qualité voulue par 98%des photographes de part le monde. Il reste les irreductibles du moyen ou grand format, pour obtenir un peu plus de flou, de modelé, de transition, et encore de definition."

      QUE VOIS-JE ??? J’AI RÉUSSI À CONVAINCRE UNE MOITIÉ DE VOTRE CERVEAU !!! IL NE RESTE PLUS QU’À CONVAINCRE L’AUTRE MOITIÉ REBELLE !!! ;-)

      "Mais je pense, que contrairement à l’époque argentique, les progres en numérique, aussi bien sur les capteurs que sur les optiques, ont fait que le 24/36 donne aujourd’hui une qualité bien supėrieure à ce qu’attendent la grande majorité des photographes amateurs. Quand on voit deja ce que l’on peut faire avec 5 ou 6mp, a quoi ça sert d’en avoir plus ? "

      BEN VOYONS ! ON SE DEMANDE PRESQUE POURQUOI LA PLUPART DES PHOTOGRAPHES CHANGEAIENT DE MATOS LORS DE LA PIXELRACE
      (2000-2012) !
      OUI , QUE SONT DEVENUS TOUS CES BEAUX BOÎTIERS À 6-8 mp QUE VOUS CHÉRISSEZ TANT ET QUI SONT DEVENUS AUJOURD’HUI QUASI INTROUVABLES ?

      "Rappelons nous que les premiers clichés numėriques pro, qu’on pouvait voir dans les mags, et qui étaient deja presque suffisant en qualité, ne dépassait pas 4mp. Alors, 24, 36, bientot 48mp....débiles et inutiles pour la plupard d’entre nous. Tout juste peut on rėtorquer que du coup, on peut recadrer tout en gardant une super qualité. Mouais...une des bases de la photo n’est elle pas justement de bien cadrer dès le départ ?"

      AAAAAH ! REVOILÀ L’IDÉOLOGIE QUATIÉRISTE QUI REFAIT SURFACE !
      PUISQUE UNE IMAGE ARGENTIQUE 24X36 FAISAIT 6-8 mp POURQUOI TOUJOURS COURIR APRÈS LE 24X36 NUMÉRIQUE PUISQU’ON OBTIENT DÉJÀ TRÈS BIEN CE RÉSULTAT AVEC DU FT/ MFT ?

      LE PROBLÈME C’EST QUE NIKON REPREND UN PEU VOTRE RÉTHORIQUE AVEC LE 1" QUI, COMME PAR HASARD NE VOUS SATISFAIT PAS !!!
      (LES TESTS DXO MONTRENT QUE LE COMPACT RX 100 OU UN NIKON 1 SONT PARFAITEMENT CAPABLES D’OBTENIR UNE RÉSOLUTION ÉQUIVALENTE À 6MP , PROCHE DU 24X36 )

      LE PROBLÈME , VOUS LE CONNAISSEZ AUSSI BIEN QUE MOI : LE 1" OU LE MFT SONT INCAPABLES DE FOURNIR UNE PDC QU’ON TROUVAIT DANS LE 24X36. L’EFFET "3d" SUR LE MFT, C’EST PAS VRAIMENT DU 24X36, MÊME ARGENTIQUE. LA RICHAESSE DES COULEURS, C’EST PAS ÇA ET LA DYNAMIQUE
      NON PLUS (À TECHNOS ÉGALES).

      VOUS VOYEZ DONC (VOTRE DEUXIÈME MOITIÉ DE CERVEAU COMMENCE À SE DÉBLOQUER ! SI SI ! )QU’ON NE RETROUVE PAS LE PARADIS PERDU
      DES GLORIEUSES ANNÉES ARGENTIQUES...

      "Il y a une perte de qualité en passant sur un format plus petit, bien sur. On perd en definition, en modelé, et en pdc."

      JE NE VOUS LE FAIS PAS DIRE....

      "Certes. Mais je peux vous assurer que la plupard des photographes amateurs peuvent se contenter de la qualitė fournie aujourd’hui par le mft."

      LÀ VOUS RÊVEZ TOUT ÉVEILLÉ !
      AU MOMENT DE LA TRANSITION ARGENTIQUE-NUMÉRIQUE, BEAUCOUP DE GENS SE SONT RABATTUS SUR DES COMPACTS 1/1.7" HYPER CHERS
      PAS TRÈS PERFORMANTS...MAIS QUI PRÉSENTAIENT DÉJÀ UNE BONNE PARTIE DES AVANTAGES DU NUMÉRIQUE.
      PUIS CANON A FAIT ÉCLATER LE RAPPORT Q/P AVEC LE FAMEUX 300 D ET CE FUT LE CHANT DU CYGNE POUR LES DERNIERS REFLEXISTES ARGENTISTES ET UN DÉCLIN DU "TOUT COMPACT" EN NUMÉRIQUE.

      LA MÊME ANNÉE (2003) FUT JUSTEMENT CELLE DU LANCEMENT DU FORMAT 4/3 QUI A RÉSUSSI À SÉDUIRE...7.5% DES REFLEXISTES JUSTE AVANT LA BOMBE DE PANASONIC ET SON FAMEUX G1.

      LE MFT A-T-IL RÉUSSI À CONVAINCRE ? NON PUISQUE LES PDM RESTENT LARGEMENT EN FAVEUR DU REFLEX.
      LA CLIENTÈLE CANIKON (> 80% DES PDM DES APNOI ) SE CONVERRTIRA AU 24X36 POUR LA BONNE RAISON QUE LES MONTURES UTILISÉES
      (EOS & F ) SONT CONÇUES ET OPTIMISÉES POUR CE FORMAT.

      SUR LES 18% RESTANT, CERTAINS RESTERONT AU FORMAT Q, D’AUTRES SE CONVERTIRONT AU 24X36, LES PLUS TÉMÉRAIRES RESTERONT MFT
      ....MAIS POUR COMBIEN DE TEMPS ?

      "Au dessus, l’apsc ne sert a rien, car les fabricants n’ont pas produit de baionnette spėcifique, et ducoup les objo apsc sont du meme diametre que les 24/36, donc sans utilité, si ce n’est dans les teleobjectifs."

      ET LA MONTURE XF FUJI ? ET LA MONTURE EOS-M ? ET LA MONTURE E -SONY ?

      "En dessous du mft, avec les capteurs 1" pas exemple, la perte de qualité est trop grande. Dans tous les forums, on lit les memes commentaires par rapoort aux nikon 1 par exemple. Tres bon petits appareils, bien construits, avec un bon af, mais capteurs trop petit présentant une trop grande pdc."

      MWARF MWAF MWARF !!!
      ALORS SELON VOUS, UN CAPTEUR 1" C’EST TROP PETIT ET L’APSC C’EST TROP GRAND ???
      1" = 116 mm^2
      MFT = 225 cm^2
      APSC-Canon= 337 cm^2

      Incroyable ! Olympus a découvert tout seul le format consensuel qui rencontrera l’adhésion de tous les photographes du monde entier ! Quelle intuition divine !
      Seul problème : L’immense majorité de la clientèle ...ne s’en est pas encore rendu compte !

    • Monsieur Mlm , faut vous calmez là !
      Contrairement à ce que votre esprit visiblement surchauffé peut faussement s’imaginer, je ne suis pas Canoniste (comprendre pas Canolâtre !) et pas forcément foule-fêmiste bien que celà soit difficilement imaginable dans votre esprit rempli de fumée bleu.

      Je suis favorable ....au pragmatisme, tout simplement.
      Il se trouve que Canon est la seule entreprise qui ait une politique limpide depuis le début (Canon = premier appareil 24x36 au Japon !)
      ET QUI S’Y TIENT.
      Le développement de l’entreprise a été lent mais régulier, quelques petites erreurs ont été commises dans les années 1960’ puis développement basé sur de bonnes idées
      qui font que cette entreprise est le Nº1 mondial du DSLR au point qu’on se demande aujourd’hui QUI peut déboulonner Canon de son leadership ! PERSONNE,
      en tout cas pas avant 2050.

      Canon, c’est une boîte qui maîtrise TOUTE la chaîne photographique STRATÉGIQUE depouis les boîtiers, LES OPTIQUES PROS, les composants opto-électroniques
      et....jusqu’aux capteurs CMOS ...qu’ils ont imposé au nez et à la barbe de tous ceux qui ne juraient que par le CCD il n’y a encore pas si longtemps !

      Promis juré : Je m’engage à switcher en faveur d’Olympus s’ils prouvent qu’ils sont capables de faire le Moyen-format 6 X 7 le plus petit et le plus léger du marché avec des optiques aussi bon marché que le 75/1.8 ou le 12/2 que vous vénérez avec une ouverture 4x plus petite évidemment.

      Vous savez aussi bien que moi qu’Olympus n’en est évidemment pas capable. Pour des tas de raisons.

      Les seules boîtes qui seraient éventuellement capables de faire du MF "discount" se comptent ....sur les doigts d’une seule main !


      Concernant les insultes que vous m’adressez (due à votre trop grande frustration ?), elles ne me touchent pas car dérisoires.

      Je sais que mes propos sont lus et respectés par de nombreuses personnes qui connaissent infiniment mieux que vous l’industrie photographique et ses intrigues.

      Pourquoi n’avez-vous pas encore entamé une thérapie de déquatiérisation salvatrice ?
      Je vous assure que vous en ressentiriez rapidement les bienfaits !

    • Cher Eric-p j’avoue avoir un peu de mal à comprendre qui vous anime. Vous êtes le premier à être intervenu sur ce fil de commentaires lié à la présentation de l’E-m5. Et depuis vous pourrissez ce fil de vos interventions. Alors qu’est-ce qui vous anime ? En règle générale, les gens normaux interviennent sur des forums liés au matériel qu’ils possèdent ou bien sur ceux du matériel qui les faits rêver, tandis que vous vous intervenez sur un forum de matériel que vous détestez et cherchez à dégoutter les autres d’acheter cette marque. Qu’est ce que ça peut vous faire que je sois en train de perdre de l’argent en investissant dans du MFT, c’est pas votre pognon c’est le mien ! De l’argent j’en ai déjà perdu avec mon matériel photo, à la fin des années 80 quand l’autofocus s’est généralisé, j’étais alors équipé en CANON qui a changé de baïonnette, cocufiant ainsi tous ses clients. A moins que vous soyez en train de brutalement vous réveiller et de vous apercevoir que les pratiques des photographes changent, que de plus en plus de photographes cherchent un matériel moins lourd, moins encombrant, plus discret (avez-vous essayé de la street-photography avec un Canon EOS1-DS MKIV ? Impossible les gens réagissent de suite négativement). Les habitudes photographiques changent donc et les marques cherchent à y apporter une réponse. Pour Olympus et Panasonic c’est le MFT, pour Sony c’est le 24x36 en boitier compact (il faudra voir si les photographes adhèrent à ce concept et si le prix des optiques ne sera pas un frein, et nul doute que l’équilibre boitier/objo rentrera fortement en ligne de compte).
      Mais peu être ces évolutions vous font-elles peur. Peur de perdre ce cher 24x36. Peur de perdre l’image mythique du photographe baroudeur bardé de 3 boitiers, les poches débordantes d’optiques. Je l’ai déjà dit ce qui compte pour moi c’est d’avoir avec moi un appareil de disponible, prêt à faire la photo. Je note dans un de vos post précédents que vous dites "Bon, moi quand je sors avec un APN, je prends un vieux truc qui existe depuis la nuit des temps argentique qu’on appelle ...une sacoche ! " Et bien moi JE SORS TOUS LES JOURS AVEC MON APN., parce qu’il est compact et léger.Ce qui compte c’est le résultat et quand lors d’une expo je vois le regard des visiteurs s’illuminer en regardant une de mes images, je suis juste content de l’avoir faites et peu importe l’outil avec lequel je l’ai réalisé. Mais sans doute ne connaissez-vous pas ce pan de la photographie car vous ne faites sans doute pas d’expo, voire peut-être même pas de photos (ce serait sympa de mettre un lien vers votre site web). pour finir je rencontre depuis quelques temps beaucoup de photographes heureux, qui pratiquent une photographie de très bon niveau, et qui ont les mêmes attentes que moi et y ont répondu de la même manière... avec le MFT.

    • "Les corrections logicielles des objo ? Mais mon povre petit, tous les fabricants utilisent aujourd’hui cet emplatre, canon comme les autres, et ce depuis des années. Ben oui, comment veux tu m’expliquer sinon que depuis l’avenement du numėrique, la plupard des objo soient dépourvus de défauts style distorsion, abérrations, ....défauts pourtant trës présents en argentique. Ignorant donc encore."

      MAGNIFIQUE LEÇON DU CLOWN DE SERVICE !

      SI LES PROFESSIONNELS LEICA LISAIENT VOS PROPOS, ILS SERAIENT TORDUS DE RIRE !

      CHEZ LEICA IL N’Y A PAS DE CORRECTION DE LA DISTORSION OU DES AC COMME VOUS LE PRÉTENDEZ IMPLICITEMENT CAR CELLES-CI GÉNÈRENT DES PERTES DE PIQUÉ.
      SUR LES LEICA M , IL Y A JUSTE UNE CORRECTION ÉVENTUELLE DES DÉRIVES COLORÉES DUES À L’INCLINAISON DES RAYONS DES OPTIQUES GA AINSI
      QU’UNE CORRECTION DU VIGNETAGE. PAS DE PERTE DE PIQUÉ À CAUSE DE ÇA.

      CHEZ CANON (QUE VISIBLEMENT VOUS CONNAISSEZ MAL) LA CORRECTION DES AC EST optionnelle. LA CORRECTION DE LA DISTORSION SE FAIT EN EXTERNE SUR LE LOGICIEL DE TRAITEMENT MAISON (DPP).

      CHEZ NIKON,LES CORRECTIONS DES AC ET DISTORSION SONT PARAMÉTRABLES.LE PIQUÉ EST PRIVILÉGIÉ D’OÙ LES MAUVAISES SURPRISES DES UTILISATEURS DE D800 AVEC LEUR 24-70 AFS !

      CHEZ LES ÉLECTRONICIENS, ON BRICOLE UN PEU COMME CHEZ OLYMPUS : VOIR LES "RÉSULTATS" DU 12/2 OU DU 17/1.8 SUR PZ :
      HILARANT POUR LA CONCURRENCE !!!!

      DITES, VOUS ÊTES FATIGUANT ! vOUS EN AVEZ PAS MARRE DE VOUS FAIRE MOUCHER PAR QUELQU’UN DE PLUS FORT QUE VOUS ?
      VOUS ÊTES PA-THÉ-TIQUE !

      "Le prix du 75 oly comparable au 135 canon ??? Non mais t’as fumé, c’est pas possible ? Donc eric droguė (notes que cela expliquerait et peut etre pardonnerait bien des choses). Aujourd’hui. Les meilleurs prix en france sont de 829€ pour le 75 oly, et de 1049€ pour le 135 canon, excellents tous les deux. Soit 26% d’écart."

      OUAIP ! BEN POUR 26% JE PRÉFÈRE NETTEMENT LE 135/2 L EF ! PAS DE PROBLÈME !!!
      ET JE VOUS INVITE À FAIRE UN SONDAGE AUPRÈS DES PHOTOGRAPHES PROFESSIONNELS :
      RÉSULTAT NORD-CORÉEN GARANTI EN FAVEUR DU CANON !!!

      FAUT VRAIMENT QU’ON VOUS DÉBOUCHE LES YEUX ??? LA PUPILLE D’ENTRÉE D’UN 135/2, C’EST +62% PAR RAPPORT À VOTRE JOUET POUR GONZESSES.
      LE RENDU DE VOTRE 75/1.8 CORTRESPOND À PEU PRÈS À CELUI D’UN 135/3.5 !!!
      IL Y A BELLE LURETTE QUE CANON N’OSE PLUS PROPOSER CE GENRE D’OPTIQUE À SA CLIENTÈLE !!!

      CHEZ CANON, UN ÉCART DE 62% SUE LE DIAMÈTRE D’UNE PUPILLE D’ENTRÉE SE TRADUIT GÉNÉRALEMENT PAR UN ÉCART DE 150% À 400% AU NIVEAU TARIF MAIS BON MÔSSIEUR Mlm NOUYS DIRA QUE QUAND ON AIME UN ZUIKO ON NE COMPTE PLUS ! ;-)

      " Toi qui ne sait que parler chiffres, tu omets 26%. Donc meme les chiffres, tu ne maitrises pas finalement. Ouh là, là, c’est grave pour toi.
      Ps, avec les cheques cadeaux a l’achat de l’omd, mon 75 m’est revenu a 649€.
      Autre choses, je n’ai jamais dit qu’olymous et ces collegues étaient parfaits. Ils vendent notamments beaucoup trop cher leurs produits."

      AH QUAND MÊME !!!! :0 )

      "Encore une fois, completement discrédité le pseudo spécialiste marché de la photo, car tout simplement incapable de comprendre des arguments pourtant a la portée de tous.la poche du pantalon ? Non, mais t’as dėjà vu quelqu’un mettre un apn a 2000€ dans une poche de pantalon ? Cet exemple, pourtant simple pour me metrre a ton niveau intellectuel, avait juste pour but de montrer l’ėvidence, à savoir l’extreme compacité du mft par rapport au 24/36. Fait auquel tu ne peux rien y fare, que tu ne peux renier, car notamment, jamais, non jamais, un 24/36 rentrera dans une poche de pantalon, meme sans objo. Ça t’embete hein ? Donc en plus idiot car pas suffisemment intelligent pour admettre quand il a tord, alors que c’est evident. Ça ne m’étonnerait pas beaucoup que tu penses que le ciel est rouge, rouge canon bien sur."

      DITES-MOI MONSIEUR Mlm : NE VOUS EST-IL JAMAIS VENU À L’IDÉE DE VOUS DEMANDER POURQUOI LES PETITS FORMATS SE SONT TOUS RAMASSÉS
      DU TEMPS DE L’ARGENTIQUE ???

      TOUS LES ARGUMENTS QUE VOUS NOUS SERVEZ SENTENT UN PEU LE RÉCHAUFFÉ :

      ON AURAIT PU DIRE ÇA DU FORMAT 110, 127, VOIRE LE FAMEUX APS !
      Eh non, ça n’a pas marché !
      Bien sûr, on nous sort toujours la même excuse que le grain du film était trop gros mais ce n’est pas très convaincant.

      En 1996, on nous avait raconté le même genre de baratin que vous nous ressortez aujourd’hui.
      On nous avait aussi epliqué que le grain photo avait diminué en taille,etc...

      Comment pouvez-vous imaginer que DEUX formats concurrents puissent cohabiter aujourd’hui dans la joie, la paix et l’amour de Dieu le Père tout puissant (Canon !) ?
      NO WAY !
      Dans votre petite tête, vous devez bien imaginer que Canon et le lobby full-framiste (appelons un chat : un chat !) fera tout pour savonner la planche au MFT ?

      Qu’espérez-vous en réalité ?

      VOUS POUVEZ INVENTER LA PLUS BELLE PLAIDOIRIE DU MONDE , CRIER À L’INJUSTICE DU MÉCHANT FF QUI VEUT TOUT DÉVORER, AU FINAL
      VOUS SEREZ MANGÉ !!!

      "incapable encore une fois de parler photo ! Mais par dessus tout, incapable de parler chiffre sérieusement et honnetement, meme avec des chiffres tres facilement vérifiables par tous, comme les prix de revente. Donc j’imagine la vėracité de tous les autres chiffres que tu avance. Si tu n’es meme plus crėdible la dessus...

      Là, à ta place, je crois que j’aurais du mal à dormir ce soir."

      C’EST CELÀ OUI : TOUT LE MONDE SAIT BIEN QUE LA COTE ZUIKO REPOSE SUR SON PROPRE FONDEMENT ! :0 )

    • Monsieur JFT,

      Les pratiques des photographes ne changent pas autant que vous le croyez.

      Le fait que des photographes aient toujours cherché à avoir du matériel discret n’est pas une nouveauté.
      Du temps de l’argentique, il y avait du matos encore plus discret que le MFT ...et en 24x36 : Le Minox !

      J’ose espérer que je ne vous apprends rien !

      En ce qui concerne mes interventions, je ne pourris absolument rien. Je dois simplement répondre à des gens qui ne connaissent RIEN (mais vraiment RIEN de RIEN)
      de l’industrie photo, de l’optique, de l’histoire de la photographie, des pratiques commerciales ou des progrès technologiques.
      Vous ne retrouverez jamais quelqu’un comme moi sur le forum et vous le savez bien.

      Ce qui me fascine avec les Olympussiens, c’est qu’ils persistent à rester dans l’erreur en sortant des arguments Ad-hoc qui en réalité cherchent davantage à marquer
      leur choix erroné.

      Ça me rappelle les passagers du Titanic qu’on mettrait en garde contre les icebergs et qui vous répondrait tous en choeur :
      Non non pas possible, le Titanic est insubmersible, les dirigeants savent ce qu’ils font, Bilberg a dit que le mirrorless était en pleine croissance,blablabla...

      Et moi eric-p, je vous dit que tout ça c’est du pipeau !

      La cohabitation des formats différents "dans l’amourla joie et la fraternité" comme on dit , c’est dans vos rêves !

      Je ne vous demande pas de me croire sur parole.
      Je vous demande simplement de faire la démarche consistant à déterminer si ce que je dis est crédible ou pas !
      Allez voir les professionnels ! Demandez-leur de vous expliquez la règle des 15% de PDM par exemple.

      D’ici moins de deux semaines, Nikon présentera son modèle DF 24x36 dont on dit qu’il présente une caractéristique intéressante au niveau de la visée.

      D’ici mars-avril 2014, Canon voire d’autres opticiens présenteront vraisemblablement des reflex 24x36 amateur 24x36
      pour MOINS CHER/ PLUS LÉGER/ PLUS COMPACT que votre OMD/EM1 ....avec la qualité d’image en plus !

      Sony a déjà dit qu’il avait doublé sa production de wafers de 25000/ mois à 50.000/ mois ! De quoi alimenter la transition APSC => Tout FF ! :0 )

      Dès lors, un MFT bashing va s’engager et Olympus aura intérêt à changer de monture !

      Vous allez me dire que le capteur est 4 x moins cher et je vous répondrai que celà n’a qu’un impact limité sur des modèles experts.
      Reste les modèles entrée de gamme . Quid alors des optiques haut de gamme Olympus !? À quoi servent-elles ?

      Non, sérieusement, Mlm et JFT, vous avez sérieusement abusé de la fumée bleu et vous devriez faire une cure de désintoxication !

    • Hehe, c’est bien ce que je dis, tu t’enerves, tu ne dors plus. Ce qui t’enerves c’est que tu n’a plus d’arguments, si ce n’est tes senpiternels arguments de parts de marché. C’est a dire encore une fois, aucun argument photo. Ça te fait chier hein ? Surtout quand on traite tes canon de bouts de plastic, ce qu’ils sont en bas de la gamme.
      Tu commence a comprendre que le pathetique depuis le debut est toi. Tu n’as pas compris les messages précédents et tu t’enfonces. Tes reactions sont prévisibles. Tes reponses sont previsibles.
      Pauvre eric.je plaint surtout les gens qui doivent vivre avec toi, surtout si tu réagits de la meme façon sur tous les sujets.
      Remets toi en cause un peu avant de revenir trainer sur des forums, puisque ton seul but final est la propagande.
      Tu a osé cite goebles à un forumeur qui n’avait pas la meme opinion que toi, mais c’est toi le goebles de la photo.

    • Cher Eric-p, toujours pas la moindre trace de photo faite par vous ou le moindre lien sur votre site web... faites vous réellement des photos ?

    • Mais oui Monsieur JFT ! Je trouve le temps de faire 5000/6000 tofs par an !
      Sinon je viens de regarder les tests des DxO : Un véritable repoussoir anti-MFT !

      1-Un malheureux compact comme le Canon G1-X ou même le Sony RX 100 (avec un capteur pourtant plus petit !) font jeu égale avec les transstandards courants du MFT !

      2-L’évaluation globale (en P-MP ) du piqué des objectifs (c’est à dire l’information globalement restituée sur le capteur) vaut 50% de ce qu’on trouve couramment en 24x36.

      Le 12-35/2.8 OIS vaut 9 MP quand un malheureux Tamron 24-70/2.8 USD VC est évalué à 18 MP...sauf que les 2 zooms sont vendus sensiblement le même prix !
      Cherchez l’erreur...

      3-Le 135/2 L EF Canon est évalué à 20 P-MP...quand le "fabuleux" Zuiko 75/1.8 MZD est évalué à 11 P-MP mais les deux objectifs sont quand même vendus quasiment au même prix !

      Le réquisitoire DxO est sans appel il me semble et le lobby full-framiste n’aura aucune difficulté à faire une campagne MFT-bashing qui aura toutes les chances de porter ses fruits.

      Pour ce qui est des tofs , vous avez des millions de samples pleine définition sur les sites de test ou sur Flickr etc...
      Pourquoi insistez-vous ?

      Ma femme a aussi un boîtier FT figurez-vous (Un E410 ) !
      Lorsqu’il fait beau, le FT réussi à faire illusion face à mon 5D usé vieilli et fatigué.
      Comme par hasard, quand les conditions lumineuses se dégradent, la différence de qualité d’image saute aux yeux !
      De malheureux tirages 11x15 sur des scènes d’intérieurs montrent très rapidement les couleurs bien pâlotes, les visages plats et une balance des blancs qui donne des
      signes de fatigue ! Et pourtant la BdB du Canon n’est pas forcément terrible non plus !
      Que dire de plus après un verdict aussi cruel ???

    • Si si ,on a des arguments à la pelle : Il y a le verdict des sites de test sur internet (Photozone, DxO, etc...) qui font autorité et que n’importe qui peut consulter à tout moment.
      Il y a même des samples visualisables à 100% !(Photozone,SLR gear,Dépriviou,etc...)

      À part ça, les gens écouteront encore les saintes paroles de Môssieur Mlm qui aimerait avoir toujours raison en compagnie de ses acolytes !Bien sûûûûûr !

    • Alors là je m’incline cher Eric-p ! J’ai regardé les tests DXO. Effectivement le MFT c’est de la merde. J’ai comparé ce qui se trouve dans mon fourre-tout avec ce que je serais à même de posséder en FF. Par exemple l’e-M5 + 45mm 1,8 et le Nikon D700 (même prix d’occas que l’E-m5 neuf) + 85mm 1,8. Résultat score de 28 côté Nikon et score de... 28 côté Oly. Un fossé, une brèche, un abîme entre les deux. La lecture de la carte de score est édifiante le nikon est bon jusqu’à f8 tandis que l’Oly n’est bon que jusqu’à f5,6. L’Oly est plus pointu d’utilisation, mais au final avec un petit télé de ce type que cherche-t-on a être bon à f11 (avec un wagon de profondeur de champ) ou à 1,8 en floutant le fond ! Donc disais-je m’incline. Je suis tombé sur plus fort que moi, plus intelligent, plus... En plus avec vos 5000 à 6000 tofs/an vous avez l’expertise et la pratique du terrain, ce qu’aucun test ne saurait remplacer. Au fait toujours aucun lien sur votre site web qui nous permettrait de juger de votre talent. Pour ma part je ne suis qu’un petit photographe avec une faible expérience du terrain et pour vous égaler en termes de nombre d’images faites il me faut bien 3 mois de travail (17000 images depuis le début de l’année). Pour la petite histoire, j’ai un temps trainé avec moi au quotidien un Lumix LX3, et bien croyez moi les 30x40 issus du LX3 ne déparent pas au milieu de mes autres tirages. J’ai bien peur cher Eric-p, que si d’aventure vous veniez à exposer vos oeuvres, vous n’ayez que des courbes DXO à accrocher aux cimaises... Vous êtes un technophile, pas un photographe ! Sur ce je vous laisse... j’ai des photos sur le gaz.

    • Monsieur JFT : Va falloir changer de paires de lunettes !

      La note "globale" du 45/1.8 MZD, c’est 23 pas 28.... :0 )

      Par ailleurs, la note globale de 28 cette fois pour le D700 ne vaut que pour ce boîtier usé vieilli et fatigué.

      La norme actuelle, c’est plutôt 24 MP, c’est à dire celle du D600/D610. Et là, on passe à 40 !!!

      Il faut vivre avec son temps Môssieur JFT ...

      Chez Nikon, tous les boîtiers reflex proposent 24 MP minimum (sauf le D4 pour des raisons particulières).

      Demain (sans doute en 2014 , à la Kina voire avant !), Nikon proposera un boîtier FF "amateur" .
      Et le boîtier aura 24 MP minimum comme l’actuel modèle "d’entrée de gamme" D3200 APSC.

      Et devinez combien il coûtera ? 1000 € ! Peut-être moins...

      En tout cas moins cher que l’Em1.
      Et que se passera-t-il d’après vous ?

      Oh , c’est assez facile à deviner :Vos petits copains nikonistes viendront vous taper avec leur boîtier "discount" qui fait mieux qu’un OMD ...pour MOINS CHER.

      Et chez canikon de rigoler : Chez les bleus, y’a moins bien mais c’est plus cher ! ;-)

      Pour ce qui est du tarif, un 85/1.8 G se trouve à 489 €...et il sera à 370 € quand les stocks d’AFD seront liquidés (Le 85/1.8 USM du concurrent est à ce tarif)

      Les 45/1.8 MZD, lui, coûte officiellement 350 €....et les SP sont moins intéressants. On trouve le 45/1.8 MZD à 300 €, c’est à dire 80% du prix du FF !

      Qui résistera au fait d’ajouter 60 € pour basculer vers le format "pro" qui fait rêver le plus grand nombre ?

      Pour ce qui est de mon site, je n’en ai pas car je n’ai aucune raison d’exhiber mon travail à la vue de tous.Quelle drôle d’idée !
      Je vous rappelle que je suis photographe amateur, pas professionnel.
      Je vous rappelle qu’il existe des millions de photos, accessibles sur le net,réalisées avec les 150 objectifs EoS que Canon a commercialisé en 26 ans.
      Ça devrait vous suffire ?
      Au jour d’aujourd’hui, la plupart des APNOI vendus sont encore des reflex ....et plutôt des Canon, les photographes succombant
      les uns après les autres aux tentatives de séduction de "l’armée rouge". Nous ne désespérons pas vous voir revenir un jour parmi nous ! ;-)

    • Cher Eric-p, au temps pour moi, la note du Oly 45mm est bien de 23, ma vue baisse vraiment. Celle du 85mm sur D700 est également de 23 .Merci pour vos annonces divinatoires de baisse de tarifs Nikon qui intéresseront sans doute le marketing Nikon. J’attends avec impatience le FF Nikon de 24 MP destinés aux amateurs qui devraient donner de magnifiques tirages 10x15 pour la plus grande joie de leurs propriétaires. Pour ma part 16 MP me conviennent et me permettent d’assurer des 30x40 (ma norme perso en matière de tirage). J’ai bien noté que vous êtes un amateur n’ayant nul besoin de promouvoir son art au travers d’un site internet. Je ne poserai donc plus la question. Pour ma part je crois vous l’avoir déjà dit, ma maladie m’empêchant d’utiliser les 24x36 actuels (trop lourds et encombrants), c’est donc sans le sentiment d’avoir été berné par Olympus (bien au contraire Olympus m’a permis, me permet, et j’espère me permettra encore longtemps de faire des images) c’est donc sans rancoeur que je verrai le format 24x36 s’emparer de tous les segments de marché face au MFT à bout de souffle. Me restera alors les appareils compacts pour espérer continuer à faire des images (tiens ça tombe bien, ma prochaine expo est réalisée au Fuji x10 et ce sont quand même des 30x40). Pour les amoureux de l’image c’est l"émotion ou l’information véhiculée par l’image qui compte. Pas le matériel avec lequel on la réalise. Permettez-moi aussi de me livrer à une petite prestation divinatoire. A la fin des années 80 tandis que l’autofocus se développait, Canon a choisi de changer de monture d’objectifs, choisissant d’adopter une monture de large diamètre permettant de multiplier les contacts électriques. Depuis quelques mois les ingénieurs de Canon planchent sur une nouvelle monture d’objectifs de diamètre moins large permettant de s’engager dans la voie de la miniaturisation réclamée par les consommateurs. Cette monture devrait arriver sur le marché au plus tard fin 2015 ou début 2016 et enverra aux oubliettes le parc actuel. Cruel !

    • Cher Eric-P,

      Je ne vais pas débattre avec vous sur mon ignorance vis à vis de mon matériel. Après tout, j’ai de la chance d’avoir des clients au Benelux et en France pour mes reportages, depuis maintenant une quinzaine d’années, et d’en vivre confortablement. Pas trop le temps non plus de taper des dizaines de lignes qui suintent l’arrogance et la suffisance pour me mettre à votre niveau (que j’espère un jour ne jamais atteindre, dieu me garde....). Par contre, ce qu’a dit JFT sur la photographie a du sens. Rien à dire de plus. Je ferme le débat.

      Quand un arbre n’a pas de fruits, ses branches se dressent, arrogantes et hautaines. De même, l’imbécile se croit toujours meilleur que son prochain. Paulo Coelho.

    • Oui oui, vos citations littéraires sont bien gentilles, très élégantes,etc....mais très éloignée de la réalité de l’industrie photographique.
      Contrairement à ce que vous pourriez croire, ma position n’est pas ARROGANTE même si j’ai un côté péremptoire dans mes prises de position.

      Pardonnez-moi d’avoir à vous dire ça mais vous êtes totalement à côté de la plaque !

      Je connais "bien" l’industrie photographique en ce sens que ça fait 6 ans que je l’étudie afin de voir comment elle fonctionne vraiment.
      Ce que je peux vous dire, c’est que cette industrie est extrêmement compétitive et particulièrement "méchante".
      Il suffit de regarder ce qui est arrivé à certaines boîtes dans un passé pas si éloigné (Konica/Minolta/Kyocera/Kodak...) pour s’en rendre compte.

      Canon-Nikon-Pentax-Les "Piranhas" (Sigma/Tamron/Cosina/Tokina voire C.Zeiss) voire Sony (production de capteurs 24x36) forment une alliance objective
      pour la défense du reflex et du développement du format 24x36.

      Ils ne voient pas d’un très bon oeil la concurrence du MFT et encore moins les déclarations PÉREMPTOIRES ET ARROGANTES (pour le coup !) des promoteurs
      du mirrorless (Déclarations outrageuses de Samsung ou Panasonic qui vendent la peau du reflex avant de l’avoir tué !).
      Conséquence : Ils ont développé une stratégie clairement "quatiérophobe" en adoptant la "stratégie du cachalot".
      En quoi consiste cette stratégie parfaitement ignoble ?

      C’est très simple : On reprend la stratégie des promoteurs du "mirrorless" en caricaturant un à un tous ces arguments et en encadrant le format MFT par des formats
      plus petits (1/1.7" ou 1") et plus grands (APSC ou 24x36 tout récemment) et ils siphonent méticuleusement toute la croissance du MFT tout en dégoûtant les
      nouveaux "adhérents" du mirrorless en leur proposant de fausses bonnes-idées (Les bagues de compatibilité-souvent mal usinées- en sont un parfait exemple !).

      Et ils profitent de la crédulité des jeunes photographes-couillons (Désolé, il n’y a pas d’autres termes !) qui ne connaissent absolument rien de l’histoire de
      l’industrie photographique (La plupart n’ont jamais entendu parler de la Visoflex !) et qui se laissent "attraper" par ces mauvais discours de
      "compatibilité universelle" véhiculés par un certain marketing empoisonné Canikonsony !

      Et cette stratégie fonctionne ! Le mirrorless stagne voire régresse. Les PDM du mirrorless,qui avaient brièvement dépassé les 50% au Japon sont depuis redescendu.
      Les 20% de PDM mondial que s’étaient initialement fixés les promoteurs du mirrorless n’ont toujours pas été atteints au bout de 5 ans !
      Les 50% fixés en 2015 semblent aujourd’hui du rêve fantasmagorique !
      Les "cabinets de voyance" financiers (Bloomberg et Cie) feraient mieux de tourner 7 x leur langue dans leur bouche avant de faire des déclarations péremptoires et arrogantes pour le coup ...car ils ne connaissent strictement rien de la stratégie des "majors" (Canon en tête) et encore moins de leurs dirigeants.

      Vous feriez mieux de relire l’interview du CEO de Canon au moment de l’annonce du Canon D-30 remontant à 13 ans : Le boss dit les choses pratiquement clairement
      sans avoir l’air d’y toucher !

    • Les annonces de baisse des tarifs du 85/1.8 AFS ne sont en rien divinatoires, je vous assure !

      Les détaillants ont des stocks de 85/1.8 AFD qui est un bon objectif...mais qui a le "malheur" de ne pas avoir la motorisation ultrasonique AFS.

      Que doivent-ils faire pour espérer vendre ce stock auprès d’une clientèle...plutôt exigente ? Vendre à un tarif significativement moins élevé que le nouveau !

      Chez Biccamera, le 85/1.8 AFS était initialement vendu 65.100 JPY. Les stocks de 85/1.8 AFD ayant été pratiquement liquidés, Nikon aligne son tarif sur celui de son concurrent.
      C’est normaaaaal ! Aujourd’hui, Biccamera a baissé le tarif de cet objectif de 33% !
      Le 85/1.8 AFS, présenté le 6 janvier 2012, est proposé aujourd’hui dans cette mème boutique au tarif de 42.980 JPY (soit 330 € au cours actuel du Yen).
      Le tarif actuel du 85/1.8 EF USM Canon est de...52.800 JPY toujours dans la même boutique (Cet objectif a pourtant 21 ans !).
      Il reste encore des stocks de 85/1.8 AFD bradés (à perte ???) à 34.800 JPY...

      Vous devriez consulter davantage les tarifs dans ces "épiceries" japonaises. Vous y apprendrez des choses très intéressantes.
      En France, on-ne-nous-dit-pas-tout ! ;-)

      Pour ce qui est des tirages 10x15, il y a une différence entre le MFT et le 24x36 : C’est pas le même modelé, c’est pas les mêmes couleurs, pas la même dynamique.
      J’ai vu les tirages que ma femme a fait de certains clichés en "available light" et la différence avec mon 5D. Accessoirement, le fait d’avoir un 50/1.4 ou un
      85/1.2 quand Olympus se limite aujourd’hui à f/1.8 ou f/2 à l’époque du FT, ça aide un peu !

      Je reconnais que le MFT a "honnêtement" progressé par rapport à ce qu’on pouvait voir en FT il n’y a pas si longtemps (Olympus E3/E5) ;
      j’ai eu l’occasion de jeter un coup d’oeil sur les samples de Dépriviou et les clichés SUR ÉCRAN jusqu’à 1600 isos (800 en réalité !) voire 3200 isos (1600 réels !)
      sont corrects, je ne vais pas vous mentir.

      Avis réservé en revanche sur les tirages vues les mauvaises surprises que ma femme a eu avec son E-410 (clichés corrects à l’écran...plats sur un tirage 11x15 et BdB horrible !).

      Pour ce qui est de l’avenir du MFT, je vous ai dit ce que j’en pensais. Je n’y reviens pas.
      Ce ne devrait pas être trop grave pour vous si vous ne faites pas 50.000 clichés par an.
      Les APN sont de nos jours relativement fiables et vous pourrez jouir de votre APN une bonne dizaine d’années avant d’envisager éventuellement autre chose.

      En ce qui concerne vos prédictions "divinatoires" sur la future monture EOS, elles sont déjà dépassées :
      Canon a commercialisé une monture courte EOS-M qu’ils laissent "moisir" pour le moment.

      Canon et TOUS les industriels sont parfaitement au courant du potentiel du mirrorless.
      Ils publient d’ailleurs des brevets de nouvelles optiques EF-M au cas où...

      Malgré tout, l’AF reflex conserve encore l’avantage sur l’AF capteur.
      La meilleure preuve ? Canon a conservé un AF classique doublant l’AF "DPCA" sur l’EOS 70D !
      CI a également passé le 70D "sur le grill" et a indiqué de manière parfaitement objective, il me semble, les limites actuelles du système.

      Supposons malgré tout que l’AF "DPCA" parvienne un jour à supplanter l’AF "reflex" (en sachant qu’un bon AF "Pro" demande 10 ans de R&D !),
      ce ne sera pas nécessarement la mort du reflex !

      1-Canon a parfaitement la possibilité de ressortir la solution technique du "Pellix" (ce qu’a fait Sony dans un certain sens Sony avec ses SLT)
      parce que beaucoup de Pros ne veulent pas entendre parler d’un écran qui scintille et qui est éventuellement nocif pour leurs yeux (Les maladies oculaires chez les
      photographes professionnels, ce n’est pas qu’une vue de l’esprit !).
      Des variantes de cette solution technique sont possibles.

      2-Il semblerait que le mariage visée optique / EVF soit d’actualité sur le prochain reflex 24x36 de Nikon (Un peu à la manière du Fuji X-Pro-1 ?).
      On en saura plus lorsque le Nikon DF (c’est son nom !) sera présenté le 8 novembre prochain !
      Ainsi, l’EVF n’aurait plus d’avantage "décisif" sur la visée optique puisque celle-ci serait interchangeable !

      3-Il n’est pas prouvé CONTRAIREMENT AUX APPARENCES que l’utilisation d’une monture courte permette nécessairement des gains de poids significatifs sur les objectifs.

      *Les téléobjectifs et zooms télés seront toujours plus lourds/longs sur monture courte que sur monture reflex !!! (Voir par exemple le 70-200/4 OSS Vs 70-200/4 LIS)

      *Les gains sur les zooms transstandards sont discutables :

      - Le 24-70/4 OSS est 30% plus léger que le 24-70/4 LIS....oui mais la finition n’est pas forcément la même et la formule optique non plus (15 lentilles Vs 12 ).
      D’après les infos communiquées, Zeiss a eu recours à 5 lentilles asphériques afin sans doute de limiter le nombre de lentilles ...et gagner du poids.
      Canon n’utilise "que" 3 lentilles asphériques.
      Attention également aux perfs optiques du nouveau zoom, en particulier à PO (les samples diffusés le sont uniquement aux ouvertures moyennes)
      et la distorsion à 24 mm.

      - Le 28-70/3.5-5.6 OSS pèse 290g. C’est aussi bien que le zoom transtandard "historique" de référence (Le fameux Vario-sonnar 35-70/3.5-5.6 pour Contax G !)
      avec une focale supplémentaire !
      C’est cependant moins bien que les zooms transtandards "entrée de gamme" de Canon : 28-90/4-5.6 USM EF pesant ...180g !!!
      Un 28-105/3.5-4.5 EF USM Cano pesait 360g....

      - L’objectif standard 55/1.8 FE coûte 10x le prix d’un 50/1.8 EF Canon et il pèse le poids d’un 50/1.4 EF pour reflex (lui même 3x moins cher que le 55/1.8 FE CZ )
      Cherchez l’erreur....(Et le bokeh du nouveau Zeiss fait l’objet de vives controverses sur le net !)

      - Il n’est pas prouvé que les zooms GA seront signicativement plus légers que les zooms GA pour reflex AVEC LES CMOS ACTUELS (qui n’aiment pas les rayons inclinés de > 10º )
      Au jour d’aujourd’hui, Sony peut éventuellement faire un 15-28/4 FE (directement inspiré du 10-18/4 E )qui pèsera 500g.
      Problème : Un 17-40/4 L EF pour reflex pèse ...475g !!!

      Mais que sont les gains promis par le "mirrorless" devenus ??? :0 )))

    • Mon cher Eric-p, ce qui est remarquable avec vous c’est, comme le disait le regretté Coluche, que "vous avez un avis sur tout, vous avez surtout un avis". Quant à l’argument "Ma femme..." ; il aurait réjoui l’inspecteur Colombo. Je jette l’éponge, je préfère aller m’occuper de mes photos "plates, mal définies,etc faites avec ce tas de merde coûteux qu’est l’e-m5" Bonnes photos à tous !

    • Cher JFT,
      Les impressions que j’ai sur le rendu ne constituent pas simplement "mon" avis mais celui de très nombreux photographes.
      J’ai déjà eu l’occasion d’en parler avec de nombreux photographes amateurs ou professionnels sur le forum CI ou un autre forum (pixelartese)
      et les avis sont convergents : Il est généralement assez facile de voir la différence entre 2 photos représentant un même sujet dans des conditions lumineuses identiques,
      même avec un diaphragme "équivalent".
      Dans un magazine photo, vous pouvez faire très facilement la différence entre une photo pleine page réalisée à la chambre et une photo réalisée avec un 24x36.
      Dans un livre consacré aux grandes cathédrales (photos probablement réalisées à la chambre), les nuances restituées, le relief de la pierre, sont tellement bien restitués
      qu’un observateur "sur place" est incapable de les saisir à l’oeil nu !

      Quant à l’anecdote sur ma femme, elle est authentique, je ne me suis pas inspiré de Columbo !
      Elle souhaitait acquérir un reflex léger en 2008. Le E410 était le plus léger et je dois reconnaître avoir été séduit par la finition du boîtier
      plus "sérieuse" que les boîtiers amateurs Canon !!!
      Par ailleurs, aussi étonnant que celà puisse paraître, j’étais moins "quatiérophobe" qu’ "APSCphobe" (Olympus avait une gamme optique entièrement dédiée et conçue pour le 4/3 contrairement à la gamme optique pour l’APSC qui empruntait largement sur la gamme 24x36).

    • L’article original
      http://www.eoshd.com/content/11409/...
      Avec un marché aussi florissant pour Canon (-23%) ça devient Eric-p contre la monde entier !

    • Encore un petit lien pour la route http://business.financialpost.com/2...
      Dans 5 ans, Canon, votre marque fétiche sera peut-être rayée de la planète monsieur Eric-p
      Cruel disais-je ! Vraiment les consommateurs et leurs nouvelles habitudes photographiques sont cruels avec vous !

    • Je suis au courant de cet article qui est factuellement....faux !

      1-Ce n’est parce que le marché se tasse depuis 3 ans qu’on peut en tirer des conclusions sur l’avenir du reflex amateur.

      2-Les gars de EOS HD se la jouent un peu en voulant "donner des leçons" aux industriels alors que ces derniers connaissent infiniment mieux le problème
      que ces misérables gratte-papiers.

      3-Les artisans du mirrorless et un certain nombre "d’experts" issus des milieux financiers nous annonçaient déjà la mort du DSLR à partir de 2015 au profit du mirrorless...

      C’est assez comique de voir à quel point leurs prévisions tardent à se réaliser !

      4-Les fabricants n’ont pas "un plan" pour contrer les "dérives" du marché mais plusieurs.
      Un de ces plans a été mis en place il y a plus de 10 ans ! Il consiste justement à convertir les reflex amateurs au 24x36 !
      Ce projet est probablement en passe d’aboutir !

      5-S’il est possible que le marché se tasse définitivement, il finira probablement par se stabiliser à une valeur minimale.

      Vers 2000, juste avant le décollage du numérique (Les compacts coûtaient encore une fortune !),
      on vendait 280.000 reflex en France.

      Vers 2010, les ventes de DSLR étaient de 540.000 en France, suite au passage des aficionados de l’argentique => numérique.

      Il semblerait donc que le marché soit aujourd’hui saturé et que l’explosion des ventes de smartphones n’explique qu’imparfaitement la situation actuelle.

      My two cents :

      - Oui, le marché des compacts va subir des mutations (probablement augmentation du format =>APSC voire FF)
      MAIS NE DISPARAÎTRA PAS.

      Idem en ce qui concerne le marché du reflex : La clientèle reflex se tassera probablement ....mais deviendra plus exigente.

      Donc, on devrait assister à un déplacement de la demande reflex au profit de la catégorie "expert".
      Les fabricants vendront sans doute moins de reflex "amateur" que par le passé (en quantité et en % par rapport à l’ensemble de l’offre reflex)

      mais ....NE DISPARAÎTRONT PAS ! JAMAIS !

      Pourquoi ?

      Ben parce que les reflex amateurs, par leur poids très léger et leur volume ramené au minimum, leur coût qui pourra sans doute être ramené à 500 €,
      constitue "l’arme fatale" pour séduire une nouvelle clientèle prête à tester les "jouets des pros" (Vus à la téloche !) sans en avoir les moyens !
      Comme on dit chez nous, peu importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse !

      Vous pouvez donc constater comme moi la pertinence des propos tenus par ce "gratte-papier" d’ EOS HD ...

      6-Le fait de qualifier le marché reflex "d’ennuyeux" (C’est vrai que le smartphone passionne les foules !!! ;-) )
      constitue une des plus graves injures infligée à l’industrie photographique !
      En seulement 15 ans, l’industrie photographique a subi plus de mutations qu’aucune autre dans l’histoire de l’industrie...et ce n’est pas fini !

      Je souhaite bonne chance à l’auteur de l’article s’il pense réellement que le smartphone est capable d’en faire autant !

      Amha, l’auteur de l’article a dû fumer des substances illicites avant d’écrire son article.... ;-)

      7-L’industrie du reflex a connu d’autres "tassements" dont celui des années 80-85 avec la transition MF-AF.
      L’industrie a réagi et a rebondi !

    • C’est quoi le "Financial Times" ???

      Aaaaah oui, je me souviens : Ce sont eux qui avaient brillamment prévu la crise des subprimes ! ;-)
      Ça va, on est rassuré !

      My two cents : Les américains essaient de se venger comme ils peuvent suite à la mise à genoux de Kodak par l’industrie japonaise !
      Ils sont particulièrement jaloux de la réussite de Canon parti de rien en 1932 et qui est aujourd’hui une des entreprises les plus rentables de l’industrie technologique.
      Cet article est vraiment pitoyable...

      Dans l’absolu, aucun navire n’est insubmersible mais Canon est un des porte-avions les plus puissants de l’industrie japonaise !
      C’est pas le I-Phone 5 qui le coulera de sitôt !

    • Canon, comme tous les autres, vendent moins... C’est un fait devant l’évolution de l’usage de la photographie par les masses aujourd’hui. Les Téléphones, quoi qu’on en dise, gagnent du terrain chaque année, embarquant avec eux leur cohorte de médias sociaux, prisés par les enfants, adultes, et grand-parents fan du snap-shot avec leur Droidophone, Iphone et autres Windows-mobile.... Sans oublier aussi les tablettes. Quoi, vous n’avez jamais vu des mariages ou des gens prennent des photos avec leur I-Pad ?????

      Que la photo soit correcte suffit, ce qui compte c’est de la montrer et de la partager. Sur écran. Pas sur papier... Mais finalement, montrer ou regarder ses photos, c’est l’essence de la photographie....

      Au contraire d’Eric qui semble être complètement possédé par l’esprit Canonien, ceinture noire 10ème "dan" dans la mauvaise foie, et certain que sa marque préférée subsiste , je me fais aussi bien du soucis pour Canon que tous les producteurs d’appareils en général.

      Au fait, a titre d’info, Kodak n’a pas était mis à genoux par l’industrie japonaise, mais s’est mis à genoux tout seul en se trompant dans la direction technologique de s’engager dans le numérique ou pas... Le proto de l’appareil num, ca vient de chez eux... Ils n’ont pas suivi la voix, après, on a vu ce qui s’est passé.... Affirmer le contraire, c’est mettre des chaussettes blanches avec un pantalon et des chaussures noires....

      J’espère juste que dans quelques années, nous pourrons continuer à parler de notre matériel d’une façon aussi variée.

  • Monsieur Cédric-H,

    Contrairement à ce que vous pourriez imaginer, je ne suis pas ceinture noir 10ème Dan de la mauvaise foi.
    Je suis un peu au courant de ce qui se passe avec les smartphones.
    En 2005, à l’occasion de mon voyage de noce au Japon, j’ai eu l’occasion de voir de très nombreux japonais utiliser un smartphone pour prendre des clichés de
    la Williams-BMW F1 qui était exposée dans la gare de Tokyo !
    Le phénomène smartphone n’est donc pas nouveau...

    Celà n’a pas empêché la croissance du marché reflex dans le monde et en France en particulier.
    Ainsi, on est passé de 170.000 reflex vendus en 2005 dans l’hexagone à 540.000 reflex+ COI en 2010 !
    C’était un peu gros,non ?
    Il n’est donc pas étonnant que le marché se soit contracté.
    En 2000, on vendait en France 280.000 reflex argentique, une valeur "normale" hors contexte de crise.

    Qu’une partie du public se satisfasse du smartphone , pourquoi pas !

    De là à dire que les reflex amateurs disparaîtront à cause des smartphones, c’est un peu comme si que vous me disiez que les voitures européennes d’entrée de gamme disparaîtraient à cause de la Tata à 1500 € !

    Le smartphone n’est pas un APN : C’est juste un appendice de complément connecté à un média électronique, un outil sans âme qui ne donne pas envie de faire de la photographie "sérieuse".
    Les gens qui ne se servent pas d’un APN ne s’en rendent pas compte mais les amateurs ou les pros, eux, sont capables de faire la différence.

    L’industrie photo possède par ailleurs des outils de promotion (presse, concours photo, reflex dans les salles de presse, stades...club photo, FORUMS dédiés) qui font que de très nombreuses
    personnes ne sont pas prêtes à lacher la proie pour l’ombre.

    Contrairement aux années argentiques, je crois que l’arrivée d’internet a été très utile à l’industrie photographique pour promouvoir cet art magnifique et ses outils particuliers.
    On ne reviendra pas en arrière !

    La pratique photographique, quoique vous en disiez, est avant tout un plaisir que le smartphone est incapable de donner :
    Pas de fonctions basiques directement accessibles, pas d’outils dédiés, pas d’optiques spécifiques mais une focale fixe ou un zoom qui ne demande qu’à tomber en panne. Un outil consommable qu’on jette comme un Kleenex !

    Enfin vous oubliez qu’il y a de très nombreuses personnes dans le monde qui font une ALLERGIE au portable, à l’internet mobile, aux abonnements aussi ruineux qu’inutiles et plus généralement à toute forme de soumission et d’asservissement à un nouvel ordre mondial qui vous dicterait ce qui est bon ou mauvais pour le citoyen !

    J’ai un APN et je n’apprécie pas particulièrement le fait que mes idées, mes goûts ou mes idées soient ignominieusement espionnées au profit de sociétés multinationales qui m’enverront en guise de "remerciements" des cookies, des logiciels espions ou autre harcèlement publicitaire.
    J’ai une allergie à Fesse-couille et tous les réseaux sociaux et je ne suis pas le seul.

    L’APN me permet de communiquer au sein du cadre familial et je n’ai pas l’intention de sortir de celui-ci.
    Quelle drôle d’idée d’ailleurs !

    Le reflex me permet d’éviter d’entrer dans ce piège social .

    Enfin, vous oubliez aussi que beaucoup de photographes veulent avoir un reflex pour assouvir un désir de possession, avoir l’outil utilisé par les pros,faire comme eux
    ...ou tout au moins essayer.La photographie est une passion dévorante que le smartphone est incapable de satisfaire.


    En ce qui concerne Kodak, vous ne devez pas très bien connaître le dossier !

    Steve Sasson a effectivement présenté le premier APN de l’histoire dès 1975.
    Ils ont été intéressé à l’époque mais savaient que celà nécessiterait beaucoup de temps.
    Ils ont bien investi et ont cherché à coopérer avec l’industrie japonaise en founissant des capteurs numériques dès 1991 ! (DCS 100)
    Ensuite, ils ont fait des compacts , ont continué à travailler avec les japonais qui ont pris leur distance avec la firme de Rochester pour des raisons de compétitivité.
    En 1995, un reflex APS-H 6 MP coûtait la bagatelle de 30.000 € !!!
    Ensuite, ils ont été incapable de suivre le rythme des innovations !

    L’exemple le plus criant a été le fameux épisode du boîtier Kodak DCS 14 n à monture Nikon en 2002 qui n’a jamais été capable de convaincre la clientèle pro.
    car le fossé technologique avec l’industrie japonaise était déjà... abyssal !

    Kodak a également collaboré avec Olympus dans l’aventure 4/3 et Olympus a rapidement rompu son partenariat car les CCDs proposés ne rivalisaient pas avec les
    CMOS de Sony.

    Globalement, Kodak, par ailleurs assez isolé par rapport à l’industrie japonaise, n’a jamais été en mesure de rivaliser avec la formidable machine de guerre technologique des porte-avions Sony et Canon.
    Leur faillite était quasiment inéluctable.

    • Qu’est-ce qu’il est drôle cet Eric-p :) Comme toute les bonnes choses, en abuser peut devenir vite écœurant :) je comprends maintenant certains de mes collègues sur les autres forums ....De sacrées bonnes barres !!!!!

    • Pour changer de sujet, j’ai tester l’E-M1 cet ap au Luxembourg et je tire mon chapeau à Olympus. Boitier très bien construit, super viseur, ergonomie bien pensée... Vraiment une belle machine. Le 14-40 est très bon au niveau du piqué, l’AF est très réactif... Pas pu trop tester les hauts ISO, mais Olympus a produit un bon appareil qui va trouver son public, et pas que chez les amateurs. L’encombrement et le poids du kit est bien équilibré, un bon point supplémentaire. D’autres ont il du la chance de tester ce boitier ? :o)

    • Ces belles conclusions ne suffisent pas et vous le savez !
      Dire que l’EM1 est un bon produit est relativement banal car tous les nouveaux boîtiers sont bons de nos jours (vu le niveau de concurrence).

      Le problème de l’EM1 est qu’il va subir les assauts répétés des marketeux de Sony qui n’auront de cesse de critiquer un boîtier vendu pratiquement au prix
      de l’A7...avec un capteur 4x plus petit.

      Les tarifs des D600/D610 ou 6D ne sont plus aujourd’hui très éloignés de l’OMD-EM1...avec une gamme aux antipodes d’Olympus...

    • Merci Cédric-H pour enfin un premier retour sur l’E-m1 dans ce forum. Je n’ai pas encore pu approcher ce boitier, j’attends donc les retours des premiers utilisateurs pour me faire une idée... et la prise en main chez mon revendeur préféré dans quelques semaines. J’ai quand même pu juger de la qualité de la visée EVF au travers du viseur VF-4 monté sur l’E-P5 ; Superbe progression par rapport à celle de l’E-m5. Je suis venu à l’EVF à contre coeur il y a un an et demi avec l’E-M5. Je dois avouer que son utilisation est très confortable (restitution en direct live des corrections d’expo, viseur clair en ambiance sombre, affichage paramétrable) et les qualités l’emportent sur les défauts (utilisation désagréable sous lumière néon, modelé moins bien restitué qu’avec un OVF). Bref si les choses continuent à évoluer à ce rythme, je ne donne pas cher de la pérennité de l’OVF pénalisé par un coût de production plus important, une mécanique plus bruyante et la pollution du capteur par les lubrifiants utilisés par le mécanisme de remontée du miroir.

    • Je suis d’accord avec toi JFT pour le viseur. Au départ sur mon X-E1, j’avais pas mal d ’aprioris. Mais a l’usage et avec le temps, je dois avouer que je préfère désormais ce dernier a ceux de mes reflex classique. Tu vas voir, l’EM1 est vraiment très bon. Son viseur est fantastique et entre les mains, cet appareil respire la qualité. Si tu le prends, je pense que tu feras de chouettes photos.

    • Pour info cher JFT.
      CR a publié pas plus tard qu’hier la note d’un brevet (via egami) indiquant un éventuel retour du miroir pelliculaire (certes modifié) sur les reflex Canon.
      Ainsi, les reproches adressés aux reflex ne sont pas nécessairement une fatalité.

      - Le miroir pelliculaire ne vibre pas lors du déclenchement et ne fait pas de bruit (!)

      - Le miroir pelliculaire protège mieux le capteur des poussières extérieures car le capteur n’est plus directement exposé à celles-ci.

      - Le miroir P protège également le capteur d’une mauvaise manipulation susceptible d’endommager le capteur.

      - Le miroir secondaire qui était traditionnellement associé aux systèmes reflex n’est plus nécessaire depuis l’appartition du PDAF et plus particulièrement du DPCA
      chez Canon.

      - L’ensemble des objectifs EF (bon en réalité au moins 2/3 d’après Canon !) est compatible avec ce système et permet de conserver une véritable MAP manuelle.

      - Les rafales pourront sans doute atteindre 15i/s (Cf Nikon1) avec AF (Chez Olympus on en est à 3.5 i/s avec capteur stabilisé !!!)
      ET SANS INTERRUPTION DE LA VISÉE REFLEX SVP !

      - Bien sûr, on pourra faire du cinoche avec visée reflex et AF.

      - LA VISÉE REFLEX NE BOUFFE PAS LES BATTERIES ! (Autonomie d’un 6D=1080 tofs, autonomie d’un A99=500 tofs !!!)

      Bref, on se demande encore quelle nouvelle excuse les Olympussiens vont bien pouvoir nous trouver pour justifier un format qui n’apporte plus rien par rapport aux
      reflex (au moins virtuellement !). :o )))

    • Hem ! Manifestement, l’amour rend aveugle pour l’EVF ! Lol !

    • Et le dispositif de remontée du miroir reflex, il bouffe pas la batterie ? et l’écran arrière du reflex, il bouffe pas de la batterie ? el la taille plus importante des objos 24x36, et donc des masses plus importantes à mettre en mouvement, ça bouffe pas la batterie ?
      N’en faites pas trop cher Eric-p, car Canon va finir par mettre un contrat sur votre tête tant vous êtes un repoussoir pour cette marque, avec un VRP comme vous c’est pas une chute de 23% des ventes qui attend Canon, mais bien de 100% ?
      Au fait le p de Eric-p, c’est pour pédant, prétentieux, partial ? A moins que ce soit p comme "putain qu’il est c.. celui-là"

    • Pas la peine de s’énerver avec notre "ami" Eric-p" JFT ;o)

      Au moins, toi tu fais de la photo avec un ressenti. C’est ce que j’ai pu lire à travers tes posts :) Olympus a produit un excellent appareil qui trouvera sa clientèle. Je n’ai aucune crainte la dessus et c’est mérité au vu de ce chouette E-M1.

      Je pense que l’autre prend son pied comme il peut en essayant de dénigrer les autres... Vu le nombre de lignes tapées à descendre tout ce qui n’est pas Canon, il est aisé de comprendre que son équilibre mental est perturbé et que le pauvre ne trouve du plaisir que dans l’affrontement... Ce n’est pas un photographe, c’est une sorte de tique qui gratte... Un mec a bout de souffle et en transpiration devant son clavier... Des collègues photographes l’ont croisé sur d’autres forums... Tous en garde un magnifique souvenir....

      Ce qu’il faut en retenir ? Une phrase de Guitry : "Les critiques, c’est comme les eunuques. Ils savent, mais ils ne peuvent pas"....

    • Monsieur JFT,vous noyez le poisson là !

      Vous savez lire la documentation technique, n’est-ce-pas ?( Voir les tests Dépriviou !)

      L’autonomie des batteries est évaluée en fonction de normes précises (normes CIPA) valables pour TOUS les fabricants.
      Tous les fabricants donnent des chiffres vérifiables. On n’est pas chez Com-rigolo !

      - L’autonomie d’un reflex "expert" Canon 6D est évaluée à 1090 tofs....et 220 tofs (!) avec le LV. C’est Canon qui le dit !!!

      - L’autonomie d’un Sony A 99 est évaluée à 500 tofs.

      - L’autonomie d’un Olympus "super-pro" OMD-EM1 est évaluée à ...350 tofs !!! LOL ! 3x moins qu’un boîtier "expert" de Canon !

      Ce que les fabricants oublient de vous préciser, c’est que ces normes sont établies...batteries neuves !!!
      Une fois que les batteries ont effectué un certain nombre de cycles charge/décharge ou même lorsqu’elles ont passé un certain nombre de mois
      sans être utilisées, elles deviennent...MOINS EFFICACES.

      Pour parler de mon propre cas, la batterie de 2 ans de mon Canon 5D, théoriquement donnée pour 800 tofs
      me donne en réalité péniblement....200 tofs (il n’y a pas de LV sur cet APN)....et en éteignant tout ce qui n’est pas indispensable !

      Si la batterie de votre OMD est donnée pour 350 tofs, quelle sera l’autonomie de celle-ci au bout de 2 ans et + ?

      Sinon, pour en revenir à l’autonomie de la batterie, Canon dit effectivement dans sa documentation que l’autonomie de la batterie sera altérée en cas d’utilisation intensive de l’écran de contrôle, de l’utilisation intensive de l’IS,etc...

      ...mais c’est la même chose chez Olympus !!!

      Une dernière chose :

      - La batterie d’un Canon 6D ( 75g) a une capacité de 13.3 Wh

      - La batterie d’un Olympus OMD-EM1 est exactement la même que celle de l’EM5, la BNL-1 de...9.2 Wh !!!

      Le Kwh coûte cher chez Olympus...

    • Allons Môssieur Cédric-H ! Arrêtez de dénigrer mes propos qui, selon vous, feraient de moi un Canophage et Olympophobe !

      Vous ne trouverez pas une ligne de Pentaxophobie de ma part (sauf le Q !) sur ce forum ou ailleurs !
      Quant à ma nikophobie, elle s’adresse surtout à la gamme APSC et le système Nikon NAIN !

      J’ai été relativement indulgent avec l’Alpha7 et j’ai même fait l’éloge du 58/1.4 AFS ! Même les nikonistes ne comprennent pas !

      Pour ma soi-disant Canonphilie, je vous mets au défi de trouver un post de ma part où je fais l’éloge de l’EOS-M !

      Votre problème, c’est que vous ne comprenez toujours pas le sens de mes interventions. C’est dommage... :o (

    • Z’auriez pas d’autres références qu’un écrivain collabo par hasard ???

    • Pour toi j’aurais un paquet de références.... :) Mais la phrase citée me convient à merveille. Elle te va comme un gant :)

    • Cédric, la citation de Guitry convient effectivement bien au personnage, même s’il s’agit d’un écrivain dit collabo par notre "ami" Eric-p, lui même faisait bien référence au Docteur Goebbels... Ce qui en dit long sur sa conception de la démocratie. Pour ma part je sors de ce fil car j’en ai plus qu’assez de cet individu qui sait tout et a toujours raison. Le monde de la photo gagnerait à faire un peu de nettoyage sur ses forums en se passant des services de ce genre d’olibrius. Je rechercherai d’autres forums où l’on puisse échanger librement et cordialement (peut-être sur les forums Canon ? Après tout vu que leurs afficionados viennent foutre le bazar sur le fil olympus, on devrait faire de même !) Bonnes photos Cédric en E-m5 ou en E-m1 ou en X-e1 ; ; ; ; peu importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse.

    • Ooooh : Vous êtes mauvais joueur monsieur JFT !
      Je vous invite à reprendre contact avec moi au moment de l’annonce du premier FF à 1000 € ou moins :
      Nous aurons l’occasion de voir ce qui reste de votre format fétiche !

      Pour le moment, ça va pas trop mal au Japon, Olympus parvient à placer 13 boîtiers dans le TOP 80 (semaine du 20-27 / 10 ).
      Not too bad...

      PS : Citer les propos de Goebbels ne signifie pas pour autant que j’adhère à ses thèses, hein !
      Sinon, à ce compte là, on va faire des procès d’intentions à tout le monde...même à Oliver Stone (JFK) !

  • Belles avancées pour Olympus et Sony avec : E-M1 et A7, A7R. Les photographes pro et amateurs ont de réelles alternatives au reflex, et ce, dans un format compact, léger et sourtout plus discret. Pour le type de photo que je fais ; photo urbaine, portrait et voyage, je vais privilégier un gros capteur pour la qualité d’image et aussi pour un retour au FF (Sony A7 ou A7R). Toutefois, si la rapidité était ma priorité, cet Olympus E-M1 m’intéresserait probablement. Du moins, je le comparerais avec le A7 selon mes besoins. Plus question pour moi de retourner au DSLR. J’utilise davantage mon matériel photo depuis que j’ai réduit la taille et le poid. Quelle libération pour le dos !
    marie-joseedube.eklablog.com

  • Bonjour à tous,
    je possède un 5d mk3 et un E-M5.
    Comme toujours, quel déferlement d’agressivité concernant Olympus.
    Je ne comprend pas pourquoi.Finalement c peut être que cette marque cherche à faire ce que beaucoup d’entre nous attendons d’un ensemble boitier objo , et pas votre marque préférée !!!
    Léger qui fait de belles images.
    Mais de grâce, arrêtez de vous foutre sur la gueule de cette façon.
    Vous êtes bien plus assassins que les marques entre elles !!!
    C bien de penser que Canon est un gentil et Olympus un méchant bon à rien.
    Pensez au coup du 5D mk3 qui coûte boitier seul, le prix du 5D MK2 avec un 24-105 f4 juste parce-qu’il à adopté une technologie autofocus déjà présente sur le 7D,et qu’il est mieux armé pour le ruissellement avec un capteur à peine plus performant que son prédécesseur.
    En fait le MKIII est ce qu’aurait du être le MKII pour le prix du MKII.
    C qui le méchant ? Gros baiseur Canon, non ?
    On peut dire ce que l’on veut, comparer la taille capteur, la profondeur de champs, le choix optique,le prix de celles ci ainsi que leur poids en top pro.
    En fait il n’y a rien à comparer.
    Ce sont 2 systèmes différents un point c’est tout.
    On le choisit pour ce que l’on veut en faire.Et c’est bien cela que font les acheteurs.
    On peut cracher sur Olympus, mais à bien y regarder, que font les autres marques ?
    Elles vivent sur le passé, améliorent en N pixels et puis quoi d’autre ? La vidéo ?
    La vidéo par ce qu’un modeste smatphone le faisait déjà ? Le wifi ? Et puis quoi encore ?
    Bah rien en fait, ou rien de bien plus remarquable à vrai dire.
    Olympus a eu le courage d’aller sur un nouveau format car il y avait des attentes de la part de non photographes confirmés en terme de poids et d’encombrement.
    On pronostiquait l’échec depuis le e-3 ( faut dire qu’a ce poids, autant acheter un 24x36)
    Gestion du bruit principalement.En fait Olympus s’en tire bien, et ça en fait chier plus d’un ici.
    Il faut le reconnaitre, toute proportion gardée du fait de la taille du capteur, le bruit est le même que sur mon MKII.Donc à tirage maxi permis par le capteur, il fait aussi bien.
    Oai je sais c encore emmerdant mais c la vérité.

    Olympus a bousculé les gros.Bousculé les lignes.Tellement que les autres, poids lourds ou non, lui ont emboité le pas.
    Le meilleur (et premier) système de néttoyage du capteur, encore à l’heure actuelle c Olympus.
    La miniaturisation du boitier réflex numérique c Olympus avec le plus petit réflex du monde en son temps je le rappelle (e-400)
    La stabilisation du boitier et non de l’optique vous permettant de stabiliser le premier objo qui vous passe sous la main pourvu que vous possédiez la bonne bague (je pose un 500mm avec doubleur et ça marche du tonnerre).
    Aujourd’hui sur 5 axes !(méga bien pour les vidéastes)
    La visée sans mirroir ça vous emmerde ?
    Mais il faut avouer que de voir en live votre image se modifier avec vos réglages ou avec les filtres sans quitter la visée, avouez que si on peut s’en passer, ne pas l’avoir sur des joujoux de plus de 3000 euros c con.
    Et en basse lumière, ça marche sans moirures ou bruit vidéo.
    Bah, Olympus l’a fait , et plutôt bien...
    Et plein de gents trouvent ça logique...
    ...Mais pas vous.

    Vous dégueulez sur la monté en pixels soit disant inutile, mais quand il n’y en a , c’est jamais assez chez Olympus, là je ne vous suis plus !
    Surtout que je suis convaincu que la moindre photo que vous faites vous la tirez à pas moins de 40x60 c ça ? Et que chez vous, il y en a plein les murs hein ..?
    Pour le traitement du bruit, on peut aussi se marrer, ça marche vraiment très bien maintenant.
    L’écran orientable (dans tous les sens) sur un boitier photo, c encore eux.
    Nikon à fini par le proposer en son temps, Canon aussi je crois bien ...
    En fait les grandes nouveautés de ces dernières années, vous les devez à Olympus, pas à Canon ni à Nikon qui se tirent la bourre en N pixels à qui va baiser l’autre.
    Bon faut avouez que Nikon est le meilleur avec en plus une monté en dynamique.

    En fait ils reprennent les idées d’Olympus.
    Tout le monde aujourd’hui y va de son ptit boitier compacte à objectifs interchangeables sans innovation finalement.
    En plus, vous ne pouvez toujours pas utiliser vos objos du 24x36 sur les nouveaux boitiers.
    Quand (et si ils le veulent bien) ce sera possible, là possiblement je m’inquièterai pour le M4/3
    Mais avouez qu’ils on très envie que vous investissiez dans un nouveau parc de lentilles.
    Alors c’est vrai qu’Olympus est le mauvais et les autres sont très bien ?
    Vous voyez, je ne suis pas plus Olympusien que canoniste à l’usage.
    Tout dépend de l’usage.
    Il faut juste rendre à César ce qui lui revient et arrêter d’être con, ne pensez vous pas ?
    Aller, méditez et cessez de vous laisser manipuler !!

  • Bonsoir à tous,

    J’ai longtemps hésité à poster ici car je ne me considère pas comme un expert, tout au plus comme un amateur (vous savez, au sens original : qui aime).
    Mais là je suis obligé : voir un tel déferlement de haine, de mépris et d’insultes... c’est trop.
    Mon cher Eric, j’ai possédé (ou été possédé par) différents matériels, et finalement je suis venu à Olympus, pour des tas de raisons, mais je ne suis pas dogmatique : contrairement à toi, si une autre marque fait mieux pour ce dont j’ai besoin je n’hésiterais pas une seule seconde à changer de marque.
    Parlons un peu ton mépris : je ne suis pas un Olympussien, mais plutôt un Olympien. C’est donc avec un calme du même métal que je te dis que tu peux te carrer ton Canon à un endroit que la décence m’interdit de nommer, à la suite de quoi tu pourras déclencher en rafale, ce qui te permettra d’avoir des images qui seront adéquates pour illustrer tes propos.
    Si je me mettais à ton niveau d’argumentation, que Dieu m’en préserve (ou qu’il reste en dehors de tout ça...) je te traiterais de Nikonnard ou de Canonnier (dont tu as certes la subtilité dans ta prose), mais non...
    Je suis photographe, naturaliste, botaniste et globalement très loin de tes élucubrations technocentristes (bien qu’extrêmement geek moi même).
    Depuis 20 ans je parcours la campagne, la montagne, les plaines, les dunes, les marais, et je fais des photos.
    Nous ici on ne sait pas qui tu es. Tu pourrais vendre des savonnettes, ce serait pareil. Alors ton avis, quelle valeur il a ?
    Moi, humblement, mon travail est ici, à la vue et au jugement de tous : www.floredefrance.com.
    Je ne suis pas un expert, pas un artiste, juste un amateur. Mais je n’ai pas honte. Et toi ? Tu nous montres ce que tu sais faire en dehors d’éplucher des fiches techniques sans réel intérêt et de cracher sur des choses que tu ne comprends pas ?
    Mais parlons un peu matériel (quand même), je ne doute pas que ta mauvaise foi ne manquera pas de pseudo réfuter ces pauvres arguments, mais bon...
    Oui, Olympus innove. Vous souvenez-vous que c’est chez olympus que sont apparus le Liveview, le nettoyage du capteur par ultrasons, l’écran multi-orientable ? Des idées tellement mauvaises que personne ne les a copiées... Ah ben si tiens... Même Canon...
    Dans tous les domaines de la technologie, la miniaturisation est le maitre mot.
    Mais non, pas en photographie, non... pas possible...
    Alors si Canon sort un Mirrorless avec un petit capteur, c’est forcément une stratégie pour discréditer le principe... Tu es vraiment assez con pour penser ça ? Tu vois Renault sortir une voiture pourrie pour discréditer un type de voiture ? Heu... mauvais exemple...
    Au risque de déclencher ton ire mon cher Eric P, ton full frame tu sais ce que c’est vraiment ? C’est un attachement dogmatique à un format paleohistorique, dérivé des dimensions d’un bout de film plastique liée à une technologie heureusement disparue. Ca n’a aucun sens, AUCUN !!!!
    D’autres l’ont dit : pourquoi pas le 6*8 ? Ou la chambre ?
    Et pendant qu’on y est, pourquoi pas promouvoir l’image ronde ? On pourrait enfin rentabiliser un peu tout ce verre fort couteux...
    Tu prônes le Coupé BMW, ou le Range Rover... Pauvre ringard, moi je roule en hybride... Ca me coûte moins cher et ça me conduit ou je veux... en restant ZEN !
    Et ben en photo c’est pareil : un appareil photo léger, mais bourré de fonctionnalités comme le EM-1 me donne ce dont j’ai besoin. Tout le monde n’a pas besoin de tirer des photos en A3 ou A2.
    Toutes mes sorties je les fais avec des amis, des vrais, et non, on ne passe pas notre temps à comparer les mérites de nos appareils respectifs, juste celui de nos images. Et pourtant, je suis le seul à avoir un Olympus : trois Canon, un Nikon. Crois tu pour autant que leurs images soient meilleures ? Parfois oui, parfois non... comme quoi...
    Bref, tu peux continuer à cracher, ça montre ton dogmatisme et ton intolérance pour tout ce qui ne pense pas comme toi. Ne te prives pas : mais ne t’attends pas à une réponse de ma part. Je t’ai dit ce que j’avais à dire. Tu ne mérites pas plus d’attention.
    J’espère que tu n’es pas naturaliste. Vu ton pedigree c’est peu probable mais ne ne voudrais pas avoir à te croiser.

  • je découvre ce site depuis qq mois :
    je suis effaré de voir qu’un djihadiste du 24x36 Canikon y sème la terreur de ses certitudes dogmatiques, n’acceptant pas que d’autres ne fassent pas les mêmes choix que lui.
    Comme souvent les fanatisés le font (religieux, politiciens, corporatistes de tous poils), il développe des arguments rigolos, que je me surprend à survoler à ce titre (et pas pour y trouver une quelconque information concernant la photo).
    Mais hélas, il accapare l’espace avec ses obsessions et disqualifie le forum. Que les miroirs lui soient utiles, ou qu’il aime s’encombrer de gros et lourd matériel, cela lui appartient ; je lui conseille même de regarder du coté des 4,5x6 ou des 6X9 qui en offrent beaucoup plus en matière de qualité, de masse à trainer, et de volume à arrimer sur une claie de portage. Mais surtout dans ce cas, leur qualité est de démontrer que d’autres compromis sont respectables . (Respectable … ? ? ? mais que cela veut-il dire ? ce mot existe-t-il vraiment ?).
    Devant une telle agressivité, il devient inutile de parler art, technique, mesure, ou choix personnel.
    En photo, comme en tout, c’est histoire de COMPROMIS. On pourrait imaginer un forum permettant d’échanger sur les compromis de chacun, en fonction de ses pratiques.

    Mais ... dans compromis, il y a promis …