Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Olympus E-PL7 : pas seulement pour les « fashionistas »

28/08/2014 | Franck Mée

À la veille de la Photokina, Olympus présente son Pen E-PL7. Pas de révolution au programme, mais une belle mise à jour intégrant les nouveautés apparues sur les autres hybrides de la marque.

Description

Dans la vie, il y a des moments où c’est plus fort que vous : quelque chose vous fait grincer des dents. Par exemple, vous tombez sur un communiqué de presse qui commence par « Rédactrice sur mademoisellerobot.com, la blogueuse de mode Laetitia Wajnapel décrit son Pen comme " l’appareil photo ultime pour un blogueur mode " », avant de continuer sur le même ton. Vous découvrez ainsi que l’appareil vous propose d’utiliser le retardateur pour « prendre des images en succession rapide, pour une longue séquence style paparazzi », que le pilotage depuis un smartphone permet de « prendre des selfies sans que votre main soit sur l’image », que son écran tactile « est idéal pour les selfies "old-school" », que « la myriade d’options créatives et le déclenchement et le partage super-faciles font faire "wow" aux fashionistas aguerries » ou encore que «  les options faciles d’emploi et la connexion fluide ne peuvent qu’impressionner l’élite de la blogosphère » (traductions par nos soins)…

Bref, à ce stade, nous avons compris : nous, photographes et amateurs d’appareils efficaces, ne semblons pas concernés.

C’est dommage, parce que le Pen E-PL7 a, en fait, bien des arguments pour plaire aux amateurs de photo. Deux ans après l’E-PL5, il fait évoluer la recette en intégrant les nouveautés apparues sur les E-M10 et sur l’E-P5. Pas de nouveauté marquante par rapport à ceux-ci, mais il adopte leur connexion WiFi complète et pratique, leurs fonctions créatives avancées (aussi spécifiques que la visualisation des poses longues en temps réel ou aussi simplement ludiques que l’assemblage automatique de plusieurs images), etc.

L’interface est également revue, notamment pour adopter un écran au format 3/2 – sur l’E-PL5, l’écran était au format 16/9, vraiment trop éloigné du 4/3 natif du capteur. La charnière est curieusement inversée : la bascule à 180° se fait désormais vers le bas, l’écran ne dépassant pas les 90° vers le haut. La couronne de réglages grimpe autour du déclencheur et tous les boutons sont désormais regroupés à droite.

Enfin, l’objectif qui accompagne le Pen E-PL7 en kit est mis à jour : c’est le surprenant zoom 14-42 mm « pancake » apparu sur l’OM-D E-M10, qui ne dépasse de l’appareil que de deux centimètres en position de voyage. La commercialisation est prévue pour fin septembre.

- Le site d’Olympus

Premier avis

Avec cette mise à jour, c’est un véritable E-M10 sans viseur qu’Olympus propose ici. Seule une deuxième molette pourrait manquer aux photographes les plus aguerris, mais tout le reste est là, l’indispensable comme le futile. Avec le 14-42 mm pancake, il forme un des kits les plus compacts du moment.

À 599 €, l’appareil justifie donc tout à fait son tarif… Dommage, dès lors, que la communication semble le cantonner aux « fashion-victims » adeptes de filtres créatifs en tout-automatique…

Fiche technique

  • Capteur : Cmos 4/3", 13 x 17,5 mm, 16 Mpxl
  • Définitions : [4/3] 4 608 x 3 456
  • Sensibilité : 100 - 25 600 Iso
  • Vidéo : 1080p (30 im/s, H264)
  • Monture : Micro 4/3
  • Coefficient multiplicateur : 2x
  • Stabilisateur : Mécanique
  • Protection du boîtier : -
  • Wi-Fi : Transfert de fichiers, commande à distance
  • GPS : -
  • Formats de fichiers : Jpeg, Raw (ORF), MOV et AVI
  • Espace de couleurs : AdobeRGB, sRVB
  • Mise au point auto. : Détection de contraste
  • Mise au point  : Autofocus simple ou continu, manuelle
  • Mode d’exposition : iAuto, PASM, scènes, filtres artistiques (14)
  • Type de mesure : Multizone, pondérée centrale, ponctuelle
  • Compensation d’exposition : +/-3 IL par 1/3 1 IL
  • Bracketing d’exposition : 2 à 5 vues sur +/- 3 Il (par 1/3, 2/3 ou 1 IL)
  • Vitesse : 1/4 000 à 60 s
  • Vitesse de synchro X : 1/180 s
  • Rafale : 8 im/s
  • Retardateur : 2 s et 12 s
  • Balance des blancs : Auto, préréglée (7), manuelle (2), kelvins
  • Prise flash : Griffe
  • Flash intégré : - (mini-flash externe fourni, NG=7 pour 100 Iso)
  • Viseur : -
  • Écran : LCD 3", 1 040 kpts, orientable verticalement, tactile
  • Stockage : SD-SDXC
  • Interfaces : USB 2, mini HDMI, multiconnecteur pour accessoire
  • Alimentation : Accu Li-Ion
  • Dimensions : 114,9 x 67 x 38,4 mm
  • Poids : 357 g (avec SD et accu)

Note : la fiche technique détaillée ne nous ayant pas été transmise, certains détails peuvent évoluer lorsqu’elle aura été dévoilée.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages