Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Olympus OM-D E-M1 : les inédits du reportage

14/02/2014 | Bruno Calendini

Texte et Photos : Bruno Calendini


L’illustration d’un sujet dans un magazine est souvent source de débats enlevés au sein d’une rédaction. Il en résulte un choix arbitraire, parfois soumis à des contraintes de mise en page. Les images qui suivent auraient pu être publiées. Pour des raisons techniques, esthétiques ou affectives, Bruno a choisi cette série de photos qu’il nous commente. Découvrez ces clichés inédits, agrémentés de commentaires techniques et d’anecdotes sur la réalisation de ce reportage.

IMPORTANT : "Toutes les photos présentes sur ce site sont protégées par la loi sur le copyright et restent la propriété exclusive de leur auteur. Toute reproduction même partielle est interdite sans autorisation préalable"
MDLP N°63, Mars 2014
- Retrouvez l’intégralité de notre reportage-test en Namibie Olympus OM-D E-M1 dans notre numéro soixante-trois du Monde de la Photo. 40 pages spéciales et exclusives d’images, de conseils et un verdict complet. Actuellement en kiosque, et en vente sur le site (paiement par CB 100% sécurisé) :
- Lire le sommaire du N° 63 de MDLP
- Commander le N° 63 de MDLP
RÉALISEZ 32% D’ÉCONOMIE = ABONNEZ-VOUS !
WORKFLOW + LEMONDEDELAPHOTO.COM : Profitez de 32 % d’économie en souscrivant à notre offre d’abonnement de 1 an (14 numéros au total) au prix de 56 euros TTC.
Je souhaite m’abonner aux magazine Workflow & Le Monde de la Photo

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Bonjour !
    Je comprends bien que la bague MM3 permet aux optiques 4/3 d’être utilisées sur notamment le OMD-EM1.
    Dans votre reportage (extrêmement intéressant) je constate qu’elle est montée sur le 75-300mm II qui est un micro 4/3.
    pouvez vous m’expliquer l’utilité de cette bague sur cet objectif ?
    Merci
    Cordialement

  • Merci de ce beau reportage, plein d’informations et de magnifiques images.

    Plusieurs petites remarques ou questions (sans ordre de priorité) ce qui est normal pour un si long article et un appareil aussi complexe dans ses réglages :

    Comment transporter une bombe à air comprimé (pour dépoussiérer objectifs et boitiers) en avion ?

    Les multiples légendes indiquant les prises de vue avec "75-300 mm f/4,8 - 6,7 II bague MMF-3" me semblent inexactes, car il s’agit d’un objectif au format natif Micro 4/3 comme indiqué page 66, non ?
    Par contre, page 48 la prise de vue au 7-14 mm était forcément avec l’adaptateur (la version M.Zuiko n’étant pas encore sorti ; Avec une focale choisie de 17 mm, c’est le transstandard 12-40 mm qui aurait pu être choisi ).
    De même pour la PdV au 90-250 f/2,8 de la page 54 est forcément avec la bague d’adaptation.
    Merci des comparaisons avec le 75-300 mm fort instructives.

    Vous auriez pu indiquer que cette bague conserve la protection anti poussière et anti ruissellement du boitier E-M1.

    Le manque d’articulation de l’écran arrière (page 37, bas de 1° colonne) comme en disposaient les E-3 et E-5, mais c’était fragile) est plus que compensé, à mon sens, par l’application WiFi qui permet de soigner ses "selfie".

    Page 65 "le bouton AEL est l’un des rares à ne pas être paramétrable" ?

    Bien au contraire, je m’en sers pour faire une mise au point automatique préalable, quand je suis en mise au point en mode manuel.
    Voir par exemple sur :
    http://www.biofos.com/mft/omd_em1_settings.html

    <<4a (iii) AEL/AFL
    AE/AF LOCK : Here you determine how the AE and AF functions respond when the shutter button and/or the AEL/AFL button (just right of the viewfinder) are pressed. (S1/C2/M1)
    (a) S-AF : Mode 1, 2, 3
    (b) C-AF : Mode 1, 2, 3, 4
    (c) MF : Mode 1, 2, 3
    A choice is offered for each focus mode available ; S-AF, C-AF and MF. For each focus mode are offered several pre-determined sequences. This setting does not change focus modes, only how the buttons react in each focus mode.
    The E-M1 offers this choice as with most E-system cameras. I have studied and played with every AE/AF Lock combination on offer and I conclude that unless you have an over-riding need to change the pre-sets, stick with the factory defaults as they are very logical.
    OBSERVATIONS : Leave the setting on default unless you know exactly what you want in a particular focus mode.
    SUGGESTION : Manual Focus mode "M3" allows auto-Focus on demand and can be used in conjunction with Spot metering ; This can save time and provide a good starting point for manual fine tuning of the focus point (e.g. in macro photography). >>

    Bouton testeur de Profondeur de Champ : il y a là aussi un réglage permettant de ne pas avoir un obscurcissement de l’image quand on passe à l’ouverture réelle de l’objectif.

    <<4d (ix)LIVE VIEW BOOST : On/Off.
    If enabled the effects of any EV Compensation and other settings you apply will NOT be reproduced on the screen/EVF. Some users suggest that having this set to ON produces a more OVF like experience. In addition when shooting with studio lights the image on the screen may appear dark as there is a mismatch between ambient light and what the camera screen displays.
    OBSERVATIONS : I have this set to OFF as I like to see the results of EV compensation etc.
    NOTE : 06/01/14 However, if you are shooting with studio lights you will want to set Live View Boost to ON to allow you to view the subject in the monitor. So, for general photography set to OFF ; for studio light work set to ON. This is an ideal candidate for a MySet for studio work. >>

    Flash FL-600R : le nombre guide n’est pas de 50 (comme les anciens FL-50 et FL-50R sans éclairage pour la vidéo) mais, d’après Olympus : <<36 (ISO100), 12 (ISO100, using the wide panel)>>
    Pour le FL-300R <>

  • Bonjour, et merci encore pour ce bel et long article sur l’Olympus E-M1 en situation.

    Page 33 vous mentionnez "un clip vidéo réalisé avec l’Olympus OM-D E-M1", mais je n’arrive pas à le trouver.
    Pouvez-vous nous donner le lien s’il existe déjà ?
    Merci d’avance.

    • Cher J-Marc G.
      merci pour votre commentaire. Le clip vidéo est toujours en cours de montage, nous le mettrons en ligne très prochainement : le délai entre la réalisation du reportage et la parution du magazine fut extrêmement court. Merci d’avance de votre patience !
      Concernant vos remarques précédentes, elle sont très intéressantes ; nous sommes visiblement passé à côté du paramétrage de la touche AE auquel vous faites mention, en fonction du mode de mise au point sélectionné. L’E-M1 offre pléthore de menus et fonctions, aussi, nous ne pouvons prétendre à l’exhaustivité à travers un reportage, dont le but principal consiste à fournir des conseils pratiques sur le terrain. Nous avons néanmoins essayé d’aller le plus loin possible…
      Quant au nombre-guide du flash, 50 est donné pour 200 Iso et non 100 Iso comme mentionné dans le reportage, car 200 Iso est la sensibilité native du capteur de l’E-M1. Il s’agit donc d’une coquille. Enfin, il y a en effet eu quelques copier-coller malheureux dans des légendes. Bien évidemment, la bague MMF-3 n’a pas servi avec des optiques Micro 4/3 comme le 75-300 mm.
      En espérant que l’article vous apporte satisfaction par ailleurs, veuillez nous excuser pour ces désagréments.
      Cordialement,
      Benjamin

  • Merci Benjamin de ce retour rapide et de votre acquiescement aux petites remarques que je me suis permis de faire. Article très intéressant que je recommande à tout utilisateur, présent ou futur, de ce boitier.
    Et ceux qui lisent l’anglais devraient étudier l’article de John FOSTER sur www.biofos.com, concernant la pléthore de réglages de ce boitier fantastique.
    Très cordialement.

  • Bonjour Coutanceau, Jean Marc, et merci pour vos compliments. Je ne reviendrai pas sur cette "bague de conversion baladeuse" qui s’est retrouvée par erreur dans certaines données exif. Benjamin vous a expliqué et j’en assume la responsabilité... "Shame on me !" ;)
    Dans ces bonus web où je glisse souvent quelques anecdotes croustillantes, je détaillerai peut être un jour à quoi ressemble un retour de reportage juste avant un bouclage. Ce sera certainement drôle et instructif pour ceux qui ne connaissent pas le monde de la presse, et cela justifiera peut-être qu’une petite erreur puisse échapper à nos relectures, même si je vous garantis que NOUS DETESTONS ÇA !!!
    Merci pour la qualité de vos contribution
    Bien cordialement
    Bruno

  • Bonjour !
    Merci pour cet excellent reportage.Une invite au voyage fort bien réalisé.
    Une question sur la gestion du mode AF-C.
    Vous avez réalisé quelques clichés sur des sujets mobiles. Quels étaient vos réglages ?
    J’ai beaucoup de mal à utiliser ce mode et pas mal de déchet.
    Merci
    Cordialement

  • Bonjour
    J’ai essayé le mode AF-C dans différentes situations mais nous l’avons dit à plusieurs reprises, ce n’est pas le point fort des hybrides et l’E-M1 ne déroge pas à la règle. Lorsque j’ai sorti des images satisfaisantes sur des sujets mobiles et rapides, c’était généralement dans 2 cas de figure.
    Prenons les exemples d’un oiseau en vol qui me passe devant et celui d’un hippo qui sort furtivement de l’eau et ouvre grand la gueule avant de replonger :
    - Dans le 1er cas, même si le sujet passe vite la distance de MAP change peu tant que l’oiseau reste parallèle au plan du capteur. l’AF n’a donc pas à suivre le sujet
    - Dans le 2e cas l’AF sait accrocher rapidement sa cible qui bouge vite mais reste sur place (l’ hippo surgit hors de l’eau et replonge).
    Dans les 2 cas la MAP ponctuelle suffit et l’E-M1 offre alors 2 avantages :
    La profondeur de champ supérieure du capteur 4/3 qui, pour une ouverture donnée, permet de garder son sujet dans une zone de netteté plus étendue, et la rafale à 11 images/s qui devient une précieuse alliée pour saisir l’instant parfait.
    Enfin, vous verrez dans les menu AF qu’Olympus propose le classique C-AF (pour la mise au point continue), mais aussi un mode C-AF + TR (pour "tracking" j’imagine) qui m’a semblé plus efficace sur un sujet mobile.
    Cordialement, Bruno

  • Bonsoir ; Je renouvelle ma petite question :
    <>
    J’aime bien "bomber" mes optiques pour les dépoussiérer mais je crois que les bouteilles sous pression sont interdites en soute et aussi en cabine. Qu’en est-il ?
    Les trouve-t-on en Namibie à l’arrivée ?!
    Cordialement.

  • Merci, Benjamin, pour l’info sur le transport autorisé de "bombe dépoussiérante" en soute.

  • meme photo sur n 63 page38 et sur n 66s page 65 et 2 appareils differnt je comprend pas ou est la verite ???

  • Bonjour
    Sur ce reportage, nous avions plusieurs boîtiers et optiques de différentes marques. Benjamin était (entre autres) en Canon. Pour ce qui me concerne, je n’ai utilisé que l’OM-D E-M1 pendant 15 jours. D’où des portraits redondants et des données exif différentes.
    Cordialement
    Bruno