Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Olympus OM-D E-M5 Mark III : premiers contacts sur le terrain

25/10/2019 | Patrick Lévêque

L’OM-D E-M5 Mark III a été lancé dans le grand bain par Olympus le 17 octobre dernier et nous avons eu le privilège de pouvoir prendre en main l’appareil en avant-première.

Présentation

C’est dans le cadre idyllique de la station autrichienne de Kitzbühel que nous avons pu prendre en main l’OM-D E-M5 Mark III, fraîchement annoncé par Olympus. Encore au stade de présérie au moment de la prise en main, l’appareil d’Olympus pourrait encore faire l’objet d’une mise à jour de firmware avant sa commercialisation. Les techniciens d’Olympus présents sur place nous ont toutefois assuré que la version définitive ne devrait guère évoluer avant sa mise en vente.

Nous ne referons pas le tour du boîtier qui a déjà été présenté sur notre site la semaine dernière et nous nous contenterons donc de vous livrer nos premières impressions.

Premier contact

L’OM-D E-M5 Mark III ressemble à un petit reflex, avec la promesse d’un encombrement beaucoup plus réduit, avantage du système Micro 4/3. Équipé lors de notre prise en main du zoom M.Zuiko 12-40 mm f/2,8 Pro, l’OM-D E-M5 Mark III se montre compact et très léger. La prise en main de l’appareil est rapide et très confortable. Nous apprécions la disposition des organes de commande externes qui tombent particulièrement bien sous la main, ainsi que le petit bossage anatomique placé à l’arrière droit de l’appareil permettant de bien caler le pouce pendant la prise de vue.

Le barillet de prise de vue est désormais placé sur le côté droit à proximité du déclencheur, l’interrupteur On/Off trouvant place à gauche avec les boutons de commandes. Un choix plus ergonomique permettant d’avoir l’essentiel des réglages à portée de main. Bel effort concernant la poignée grip qui améliore la prise en main de l’appareil.

En l’absence de manuel, la découverte des menus n’est pas forcément évidente. Les conseils des techniciens d’Olympus n’auront pas été superflus pour en tirer parti sur le terrain comme le mode « Live Composite » pour des images type Light Painting, le mode « Tripod High Res Shot » (photo haute définition de 50 Mpxl) ou la fonction « Focus Stacking ».

Visée électronique et écran

La prise de vue via le viseur électronique Oled n’égale pas encore celle d’un Lumix G9 ou d’un Fujifilm X-T3. Si le viseur de l’OM-D E-M5 Mark III a évolué, accédant à la technologie Oled, sa définition n’a pas changé et reste à 2,36 Mpts comme sur l’ E-M1 X.

Nous lui reprochons principalement son manque de respect des couleurs comparé à ce qu’offre l’écran LCD arrière. Plus fidèle, ce dernier, tactile et orientable dans toutes les directions offre un excellent confort en prise de vue comme en lecture des images.

Un compagnon agréable

Rien à signaler côté autofocus avec des modes Continu et Single, performants, et bien épaulés par le système à détection de phase à 121 collimateur, dont les algorithmes ont encore été améliorés. Ces collimateurs peuvent être groupés par ensembles de 5, 9, 25 ou 121 points. L’E-M5 Mark III fait aussi bien que l’E-M1 Mk II. La stabilisation sur cinq axes du capteur est diablement efficace. En combinaison avec la stabilisation des objectifs compatibles, la double stabilisation permet de gagner jusqu’à 6,5 stops. Un vrai plus sur le terrain qui permet de pouvoir travailler efficacement en basse lumière et avec des temps de pause relativement longs. Dommage que l’on ne puisse accéder aux filtres ND, seulement intégrés dans l’E-M1 X.

Sans avoir l’assurance de la pleine charge de nos accus (fournis chargés par Olympus), nous n’avons pu effectuer qu’environ 250 images par batterie, malgré la promesse d’une amélioration annoncée de 310 images, supérieure à celle du Mk II et ses 300 images. Un point à vérifier de près lors du test de l’appareil. L’E-M5 Mark III pourra se recharger via sa prise USB quand il n’est pas utilisé.

Côté transfert d’image, Olympus a particulièrement bien travaillé la transmission WiFi de l’OM-D E-M5 Mark III via l’application OI. Share. Il a suffi de quelques minutes pour appairer l’appareil avec notre smartphone. Le logiciel permet de transférer facilement des images de l’appareil vers le smartphone (Share Order) ou encore de le piloter.

Sur le terrain

Lors de nos prises de vue du lever de soleil sur les Alpes autrichiennes, nous avons calé l’appareil en mode Single afin de faire la mise au point sur la crête des montagnes, le mode Continu ayant plus de mal à accrocher le point. Calé en ISO Auto, l’appareil permet de conserver un couple diaph/vitesse correct pour effectuer la prise de vue à main levée.
En photo sportive, l’OM-D E-M5 Mark III a montré qu’il avait du répondant. En priorité vitesse avec le suivi AF/AE et la motorisation mécanique à 10 i/s, notre appareil de test ne s’est pas fait piéger par la virtuosité de nos deux démonstrateurs de VTT avec un suivi du sujet quasi parfait. Les seules images ratées sont dues à un cadrage imparfait… Dans un cadre de prise de vue plus général, l’OM-D E-M5 Mark III reste un appareil discret et intéressant avec les petites focales fixes d’Olympus qui assurent une relative discrétion en photo de rue.

En vidéo, l’OM-D E-M5 Mark III) dispose de l’autofocus à détection de phase. La stabilisation sur cinq axes du capteur se combine avec la stabilisation électronique, mais au prix d’un recadrage de l’image. Nous avons apprécié de pouvoir disposer de plusieurs modes dont un mode Cine 4K en 24p et un mode 4K à 30p. L’appareil dispose également d’un mode Full HD 120p, intéressant pour les ralentis.
L’OM-D E-M5 Mark III se montre particulièrement séduisant, tant par ses performances que par sa facilité d’utilisation, une fois tout son potentiel assimilé. L’appareil offre la plupart des fonctions pour le débutant comme pour l’amateur éclairé. Il est particulièrement bien servi par une excellente gamme d’objectifs.

Exemples

JPEG - 186.4 ko
Olympus OM-D E-M5 Mark III + zoom 12-40mm f/2,8 Pro - © Patrick Lévêque
JPEG - 183.9 ko
Olympus OM-D E-M5 Mark III + zoom 12-40mm f/2,8 Pro - © Patrick Lévêque
JPEG - 70.4 ko
Olympus OM-D E-M5 Mark III + zoom 12-40mm f/2,8 Pro - © Patrick Lévêque
JPEG - 77.8 ko
Olympus OM-D E-M5 Mark III + zoom 12-40mm f/2,8 Pro - © Patrick Lévêque
JPEG - 101.4 ko
Olympus OM-D E-M5 Mark III + zoom 12-40mm f/2,8 Pro - © Patrick Lévêque
JPEG - 54.1 ko
Olympus OM-D E-M5 Mark III + zoom 12-40mm f/2,8 Pro - © Patrick Lévêque
JPEG - 40.8 ko
Olympus OM-D E-M5 Mark III + zoom 12-40mm f/2,8 Pro - © Patrick Lévêque
JPEG - 65.4 ko
Olympus OM-D E-M5 Mark III + zoom 12-40mm f/2,8 Pro - © Patrick Lévêque
JPEG - 89.5 ko
Olympus OM-D E-M5 Mark III + zoom 12-40mm f/2,8 Pro - © Patrick Lévêque
JPEG - 104.7 ko
Olympus OM-D E-M5 Mark III + zoom 12-40mm f/2,8 Pro - © Patrick Lévêque
JPEG - 107.4 ko
Olympus OM-D E-M5 Mark III + zoom 12-40mm f/2,8 Pro - © Patrick Lévêque
JPEG - 125.5 ko
Olympus OM-D E-M5 Mark III + zoom 12-40mm f/2,8 Pro - © Patrick Lévêque
JPEG - 136.7 ko
Olympus OM-D E-M5 Mark III + zoom 12-40mm f/2,8 Pro - © Patrick Lévêque
JPEG - 240.6 ko
Olympus OM-D E-M5 Mark III + zoom 12-40mm f/2,8 Pro - © Patrick Lévêque
JPEG - 141.9 ko
Olympus OM-D E-M5 Mark III + zoom 12-40mm f/2,8 Pro - © Patrick Lévêque
JPEG - 128.5 ko
Olympus OM-D E-M5 Mark III + zoom 12-40mm f/2,8 Pro - © Patrick Lévêque
JPEG - 57.2 ko
Olympus OM-D E-M5 Mark III + zoom 12-40mm f/2,8 Pro - © Patrick Lévêque
JPEG - 149 ko
Olympus OM-D E-M5 Mark III + zoom 12-40mm f/2,8 Pro - © Patrick Lévêque
JPEG - 164.8 ko
Olympus OM-D E-M5 Mark III + zoom 12-40mm f/2,8 Pro - © Patrick Lévêque
JPEG - 82.7 ko
Olympus OM-D E-M5 Mark III + zoom 12-40mm f/2,8 Pro - © Patrick Lévêque
JPEG - 150.8 ko
Olympus OM-D E-M5 Mark III + zoom 12-40mm f/2,8 Pro - © Patrick Lévêque
JPEG - 165.7 ko
Olympus OM-D E-M5 Mark III + zoom 12-40mm f/2,8 Pro - © Patrick Lévêque
JPEG - 210.5 ko
Olympus OM-D E-M5 Mark III + zoom 12-40mm f/2,8 Pro - © Patrick Lévêque
JPEG - 144.6 ko
Olympus OM-D E-M5 Mark III + zoom 12-40mm f/2,8 Pro - © Patrick Lévêque
JPEG - 117 ko
Olympus OM-D E-M5 Mark III + zoom 12-40mm f/2,8 Pro - © Patrick Lévêque
JPEG - 129.1 ko
Olympus OM-D E-M5 Mark III + zoom 12-40mm f/2,8 Pro - © Patrick Lévêque
JPEG - 123.5 ko
Olympus OM-D E-M5 Mark III + zoom 12-40mm f/2,8 Pro - © Patrick Lévêque
JPEG - 91.8 ko
Olympus OM-D E-M5 Mark III + zoom 12-40mm f/2,8 Pro - © Patrick Lévêque

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages