Publié le : 30/06/2011
Par : Laurent Katz

Olympus Pen E-P3 : du tonus dans l’autofocus

« Notre route est droite, mais la pente est forte » disait un ancien Premier ministre. Mais il semble que le chemin escarpé menant à une mise au point rapide vient d’être avalé par Olympus et son randonneur de course, le nouvel hybride expert E-P3 au standard Micro 4/3.


L’E-P3 reprend l’aspect des E-P1 et E-P2, l’une des versions étant en finition noir mat du plus bel effet. Sans grip, ce qui améliore l’esthétique, mais pas la prise en mains. Heureusement, Olympus fournit un petit grip caoutchouté qui se visse sur le côté et facilite l’accroche des doigts. Un autre modèle, au profil différent, sera vendu 29 €. S’il n’y a toujours pas de visée électronique intégrée, celle-ci reste optionnelle, pouvant être placée sur le sabot porte-flash, les contacts électriques passant par un connecteur pour accessoire placé juste en-dessous. Bonne surprise, un flash sort d’une trappe comme un diablotin d’une boîte à surprise et il pilote sans fil des modèles distants. Bravo !

Au dos, le LCD est remplacé par un afficheur Oled, en qualité VGA, et tactile de surcroît. On peut ainsi choisir la zone de mise au point et déclencher dans la foulée. Le capteur, lui, offre toujours 12 Mpxl, poussés jusqu’à 12 800 Iso au besoin. Quelques essais avec la valeur médiane qu’est 1 600 Iso, le réducteur de bruit étant en position Standard, montrent un lissage un peu excessif des détails (le firmware était définitif). Attendons de voir ce que le Raw associé à un réducteur de bruit personnalisable donnera en termes de rendu, pour figer le jugement. Mais la première constatation reste plutôt positive. Ce capteur fournit aussi de la vidéo Full HD (1080i, 60 im/s, AVCHD), mais la fixité de l’écran est regrettable pour un tel usage, d’autant plus incompréhensible que l’E-PL3 sera doté d’un afficheur orientable verticalement.

Un autofocus very FAST

Vient l’argument massue de ce nouvel hybride, la revendication d’une mise au point des plus rapides. On n’ira pas jusqu’à accorder nos violons sur la petite musique du communiqué de presse qui prétend que l’autofocus de type FAST fait de l’E-P3, « l’appareil photo à objectifs interchangeables le plus rapide du monde, toutes catégories confondues, reflex ou hybride. » On l’imagine mal concurrencer un D700 de Nikon muni du 24-70 mm de la marque.

FAST, c’est Frequency Acceleration Sensor Technology. La fréquence de transmission des données, pour que le nouveau processeur TruPic VI analyse le contraste et pilote le système de mise au point de l’optique jusqu’au bon réglage, est de 120 im/s. C’est aussi l’un des atouts de l’AF signé Panasonic. Par ailleurs, les performances sont aussi liées à la puissance du TruePic VI et à la motorisation MSC (Movie and Still Compatible) des optiques récentes.

Des premiers tests montrent qu’effectivement, l’E-P3 est bien plus rapide qu’un E-PL2, déjà en fort progrès sur la génération précédente. Quelques photos de rue, par temps gris, d’autres images prises à l’intérieur d’une brasserie fort peu éclairée montrent un très bon comportement, avec le zoom 14-42 mm MSC. Le déclenchement est instantané, sans délai perceptible. Du moins quand le contraste se révèle suffisant. En visant des scènes plus sombres, à la dynamique très faible, la performance d’un reflex n’est pas atteinte. Il faudra bien sûr affiner, employer d’autres optiques et placer un reflex à côté pour comparer. Mais en tout état de cause, la surprise est excellente.

Même si l’appareil peut être mis dans des mains peu expertes (mode iAuto, modes Scènes, filtres artistiques, menus techniques cachés par défaut), sa vocation (et son prix également, 849 € nu) est de séduire l’amateur exigeant. Le paramétrage est d’une grande finesse, de nombreuses touches sont configurables, tout comme les molettes. Plonger dans les menus provoquera une syncope chez le débutant, mais le photographe un tant soit peu technophile pourra jubiler, tandis que la majorité se contentera d’incursions localisées pour ajuster un point précis. D’un point de vue fonctionnel, il y a vraiment ce qu’il faut. Attention, au sortir de l’appareil du carton, les menus les plus techniques n’apparaissent pas, rendant le premier contact moins rude, d’autant que l’interface a été redessinée. Olympus a également étendu le nombre de modes artistiques, certains d’entre eux étant paramétrables et cumulables. En voici la liste : Pop Art, Soft Focus, Douce luminosité, Ton pastel, Grain Noir et Blanc, Sténopé, Diorama, Traitement Croisé, Sépia Doux, Ton Dramatique (HDR mono image).

Deux autres Pen reprenant les nouvelles techniques sont également annoncés, les E-PL3 et E-PM1.

L’INTERFACE

Les menus principaux
Les réglages personnalisés
Les réglages rapides
Les modes Scènes et les Filtres artistiques

- Prix (mise à jour du 15/08/2011) : 849 € nu, 949 € avec F3,5-5,6/14-42 mm
- Le site d’Olympus

LIEN COMMERCIAL : Achetez ce produit sur Amazon
Olympus PEN E-P3 - Kit Compact hybride - 12,3 Mpix - Noir + objectifs EZ-M1442 II R : 799,90 €

FICHE TECHNIQUE


- Capteur : LiveMos 4/3, 17 x 13 mm, 13,1 Mpxl
- Définitions : [4/3] 4 032 x 3 024 pixels
- Vidéo : 1080i (60 im/s, AVCHD)
- Stabilisateur : Mécanique en photo (3 IL), électronique en vidéo
- Nettoyage du capteur : Oui
- Protection du boîtier : -
- Sensibilité : 100-12 800 Iso, bracketing
- Formats de fichiers : Jpeg, Raw (ORF, 12 bits), MPO (3D)
- Monture : Micro 4/3, coeff. mult. 2x
- Mise au point : Automatique, automatique continu, manuelle ; TTL détection de contraste ; 35 zones (auto ou manuel), détection de visage, suivi ; illuminateur
- Mode d’exposition : PASM, modes Scènes, filtres artistiques, iAuto
- Type de mesure : Évaluative multizone (324), pondérée centrale, ponctuelle (1 %)
- Compensation d’exposition : +/-3 IL par 1/3, 1/2 ou 1 IL
- Bracketing d’exposition : 2, 3, 5 vues sur +/- 3 Il (par 1/3, 2/3 ou 1 IL)
- Vitesse : 1/4 000 à 60 s, synchro X 1/30-1/180 s, Super FP avec flash externe (1/125-1/4000)
- Rafale : 3 im/s (9 Raw, selon carte en Jpeg)
- Balance des blancs : Auto, préréglée (8), manuelle (1), correction +/-7 sur axes rouge/bleu et vert/magenta, 2 000 K - 14 000 K, bracketing
- Réglages divers : Contraste, saturation, accentuation, mode N&B (4 filtres et 5 tonalités), gradation tonale, filtre bruit, filtres artistiques
- Flash intégré : NG 10 (200 Iso) ; TTL Auto, Auto, Manuel, FP TTL Auto, FP Manuel, TTL sans fil ; +/-3 IL par 1/3, 1/2 ou 1 IL
- Prise flash : Griffe
- Visée : Optionnelle (viseur électronique LCD 1,44 Mpts)
- Moniteur : Oled tactile (3 pouces/614 kpts)
- Affichage en prise de vue : Prévisualisation de l’exposition, grille de composition, loupes 7x et 10x, histogramme
- Affichage en lecture : 2x-14x, index (4, 9, 16, 25, 49 ou 100), accès calendaire, diaporama, hautes/basses lumières
- Personnalisation : 3 touches, 2 molettes
- Divers : Surimpression (3 photos), indicateur de niveau biaxial, conversion Raw
- Stockage : SD, SDHC, SDXC, Eye-Fi
- Interfaces : Hi-speed USB/AV vidéo, mini HDMI, port accessoire
- Logiciels : Olympus Viewer 2, iB
- Accessoires fournis : Accu et chargeur/adaptateur secteur, bandoulière, 1 câble USB, 1 câble vidéo
- Alimentation : Accu Li-Ion
- Dimensions/poids : 122 x 69,1 x 34,2 mm/369 g (SD et accu)

LIEN COMMERCIAL : Achetez ce produit sur Amazon
Olympus PEN E-P3 - Kit Compact hybride - 12,3 Mpix - Noir + objectifs EZ-M1442 II R : 799,90 €

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les commentaires liés à cet article

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

[
0
]