Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Olympus TG-3 : le WiFi sous-marin

31/03/2014 | Franck Mée

Olympus présente l’évolution annuelle de son compact étanche haut de gamme. Sans surprise, le TG-3 succède au TG-2, avec une configuration très proche, le WiFi intégré et quelques accessoires en plus.

Présentation

Avec ses 12 Mpxl, son objectif 25-100 mm et son mode Super Macro à 1 cm, sa vidéo Full HD, sa rafale à 5 im/s et son boîtier résistant à 15 m de profondeur et aux chutes de 2m, l’Olympus TG-2 faisait partie des baroudeurs les plus tentants de 2013. Logiquement, Olympus se contente donc d’une évolution minime de la recette : le nouveau TG-3 ressemble beaucoup à son prédécesseur.

On note tout de même quelques changements matériels : le capteur passe à 16 Mpxl, ce qui ne devrait pas bouleverser la donne, et le WiFi est désormais intégré pour transférer des fichiers ou contrôler l’appareil depuis un périphérique mobile. L’ergonomie est également améliorée, la commande de zoom n’étant plus confiée à des boutons dorsaux mais à un levier placé sur la tranche supérieure, à côté du déclencheur. Petite déception en revanche du côté de l’écran, qui n’est plus l’Oled de 610 kpts des précédents modèles mais un plus ordinaire LCD de 460 kpts.

Le TG-3 va cependant plus loin que ses aînés dans au moins un domaine : la macro. En plus des très bonnes dispositions de l’optique (mise au point à 1 cm au téléobjectif, permettant de capturer une zone d’environ 7 mm de côté !), le nouveau modèle adopte une fonction de "focus stacking", permettant d’assembler plusieurs images prises avec une mise au point différente pour augmenter la profondeur de champ — souvent critique en macro, même avec les petits capteurs des compacts.

Les fans de photo rapprochée pourront également s’offrir un accessoire supplémentaire, le LG-1, qui répartit la lumière du flash intégré sur une zone circulaire autour de l’objectif, à la manière d’un flash annulaire : voilà qui devrait grandement améliorer les images lorsque le sujet est masqué dans l’ombre de l’appareil et trop proche pour que le flash normal puisse l’éclairer convenablement.

L’appareil reste bien entendu compatible avec les compléments grand-angle (FCON-T01) et téléobjectif (TCON-T01) de ses aînés, ainsi qu’avec le caisson de plongée PT-056 pour les rares qui souhaiteraient plonger au delà de 15 m de profondeur.

Annoncé en juin à 399 €, le TG-3 profitera donc d’un tarif de lancement plus attractif que son prédécesseur. Celui-ci a entre-temps vu son prix fondre et devrait tout de même garder un bon rapport qualité-prix pour ceux qui se passeront des nouveautés dédiées à la macro.

- Le site d’Olympus

Fiche technique

- Capteur : Cmos 1/2,3", 16 Mpxl stabilisé
- Objectif : Zoom 4x, équivalent 25-100 mm f/2,0-4,9
- Écran : LCD 3", 460 kpts
- Sensibilité : 100 à 6 400 Iso
- Modes de prise de vue : Auto, P, modes scènes, 11 filtres artistiques, Photo-Story, Microscope, Focus stacking
- Protection du boîtier : Étanche à 15m, chute 2,1m, gel -10°C, écrasement 100kg
- Vidéo : Full HD 1080p 30im/s
- Dimensions : 111 x 66 x 31 mm
- Poids : 247 g (avec batterie et carte)
- Prix : 399 €

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.