Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Olympus : et maintenant ?

26/06/2020 | SEPULCHRE Jean-Marie

La nouvelle est tombée le 24 juin 2020. Olympus Corporation a fait état de son intention de se séparer de son unité d’imagerie.

La marque centenaire, qui avait commencé par la fabrication de microscopes avait lancé son premier appareil photo en 1936. C’est à partir de la fin des années 50, notamment sous la houlette du génial ingénieur Yoshihisa Maitani (voir MDLP n° 113), que la marque gagna une réputation mondiale de qualité d’abord avec les compacts amateur demi-format Pen puis avec la lignée des reflex OM des années 70. Noms et styles tellement célèbres qu’ils sont toujours aujourd’hui le cœur de la gamme Micro 4/3 de la marque, couplés à ces objectifs Zuiko dont tous nos tests ont montré l’excellent rendement en gamme expert et pro. Oui, mais la division imagerie du groupe, la seule sans doute à être bien connue des photographes, ne dépasse pas 6 % du chiffre d’affaires de la compagnie, et surtout n’arrive pas à être rentable depuis une dizaine d’années malgré maints efforts. Elle regroupe 12,5 % des emplois alors que la division médicale en compte 21,5 %, mais contribue à 80 % aux revenus du groupe.

JPEG - 225.8 ko
Dans les années 70 la publicité d’Olympus était très marquée par la personnalité de son ingénieur en chef. © Olympus

Et surtout, alors que la rentabilité de la branche médicale est très haute et que le bénéfice opérationnel du groupe dépasse les 10 % pour le dernier exercice clôturé fin mars 2020 la division imagerie est en perte à hauteur de 24 % de son chiffre d’affaires, après une perte de 37,5 % en 2019. En fait, en dix années, cette structure a perdu près de 900 millions d’euros, malgré le lancement de plusieurs modèles sans miroir experts de haute volée, le marché des compacts où Olympus occupait une position solide depuis le début du siècle avec ses Mju numériques s’est érodé de plus en plus rapidement.

JPEG - 487.8 ko
Les derniers modèles sans miroir de la marque restent fidèles au style des années 70. © Olympus

Pendant des années, on a pu considérer qu’en quelque sorte combler les pertes de la division imagerie avec les marges conséquentes dégagées par la division médicale était en partie une dépense favorisant la bonne image de la compagnie dans le public. C’était compter sans les interventions des actionnaires demandant toujours plus de dividendes et souhaitant tailler dans le vif. Or si le patriotisme d’entreprise japonais est bien connu, 45 % des actionnaires de la compagnie sont des institutions et investisseurs étrangers, dont ceux que Bloomberg qualifie « d’activistes », c’est-à-dire des fonds qui interviennent dans le seul but d’augmenter leur retour financier à court terme.

JPEG - 121.8 ko
Le graphique de gauche montre la répartition du chiffre d’affaires de la compagnie pour l’exercice 2018-2019, celui de droite le chiffre d’affaires et les pertes de la division imagerie en 2018-2019 et 2019-2020. (Source : Rapports financiers Olympus)

Dès lors a été annoncée le 24 juin la décision du groupe de se séparer de sa division imagerie en la cédant à une petite structure d’investissement japonaise spécialisée dans la restructuration, mais ses détracteurs prétendent qu’elle est spécialisée dans la liquidation industrielle en ne conservant que les marques, des entreprises en difficulté. Japan Industrial Partners (JIP) reprendrait tous les actifs d’une nouvelle société mise en place pour concentrer en une seule entité toute la division imagerie, laquelle pourrait devenir propriétaire des noms OM-D et Zuiko, mais nul ne sait combien de temps elle pourrait garder le nom d’Olympus pour ses produits. JIP est intervenu depuis une dizaine d’années pour « exclure » du périmètre de grands groupes tels que Toyota, Hitachi ou NEC telle ou telle activité jugée trop périphérique, ce qui s’est parfois traduit par un abandon pur et simple de l’activité après cession à JIP selon le site officiel du fonds d’investissement. Un précédent dans le domaine des hautes technologies grand public existe avec la reprise par JIP de la division Sony Vaio, devenue Vaio Corp en 2014, mais avec un capital minime de l’ordre de 15 millions de dollars et une gamme de produits très réduite. On a du mal à croire le communiqué officiel selon lequel « en scindant l’activité d’imagerie et en exploitant l’entreprise avec JIP, la structure d’entreprise de l’entreprise d’imagerie peut devenir plus compacte, efficace et agile et c’est le moyen le plus approprié pour réaliser son autosuffisance et une croissance continue ». Toutefois, Olympus s’engage à conduire, avant la cession, des opérations de restructuration, en prévoyant « de mettre en œuvre des réformes structurantes de l’activité Imagerie visant à changer la structure commerciale afin qu’elle soit plus rentable et durable. » Reste que la nouvelle structure serait en tout état de cause chargée de la commercialisation et de l’après-vente des produits actuels.

L’état des lieux définitif doit être arrêté le 30 septembre et la séparation serait effective le 30 décembre 2020, d’où la prudence qui s’impose à très court terme. Mais on voit mal comment rétablir en si peu de temps une rentabilité si dégradée sans diminution des effectifs, qui s’élèvent aujourd’hui à 4 270 sur les 35 174 recensés par la compagnie, voire sans coupes sombres dans la gamme des produits les moins vendus.

- Crédit image d’accueil : Les appareils mythiques de la marque ont fait succès entre 1960 et 1980. (Photo JMS)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Vaio continue 6 ans après la cession à être vendu sur le marché japonais et même on peut acheter ses produits sur le site Sony Japan.

    Olympus se vend bien au Japon, mais est déficitaire sur le marché global. Je pense que la nouvelle entité ca quitter l’Europe, voir les États-Unis et se concentrer sur le marché asiatique.

  • Et maintenant ? Et bien Olympus vendra toujours des endoscopes puisqu’il reste sur le marché médical.

  • @1
    Les ventes Japon représentent 30,6% des ventes de la division imagerie sur l’exercice 2019-2020 et l’Europe 36,5%, cependant c’est l’Amérique du Nord qui est en retrait avec 16%, deux fois moins d’affaires qu’en Europe si l’on tient compte de la population, et la Chine ne fait que moins de 3% alors que les usines Olympus s’y trouvaient en majorité...

  • @3, merci JMS pour ces précisions.
    Après, le problème de l’Europe, c’est les coûts de structure pour chaque pays : Localisation (traduction, norme) des campagnes de pub, des livrables, une logistique plus complexe...

    Il y a moins de frais de se focaliser sur le Japon, la Chine (pour le coup, non pour Olympus) et Etats-Unis-Canada que l’Europe.

  • Merci JMS pour cet article très intéressant.
    Mon souhait serait de lire prochainement dans le magazine une rédaction se rapportant au marché actuel occupé par les principaux acteurs tels : Canon, Nikon, Sony, Panasonic, Fuji et Leica (et d’autres pourquoi pas).
    Où se situe l’actionnariat ? Position de l’enseigne dans la holding, enfin le camenbert produits/Ca/%/rentabilité...Comme celui d’Olympus précité.
    Présenter les tendances d’orientation des marques, etc.
    Même si tout le monde a sa petite idée de la chose, je trouve opportun aujourd’hui, compte tenu de l’annonce de retrait de Olympus, de rebattre les cartes pour que LMDL, charge ses experts pour nous éclairer d’une situation souvent effleurée, tant les méandres financiers sont obscurs pour beaucoup.
    Un bel article documenté nous permettrait (peut-être ?) les plantades.
    Un acteur d’ici, que tout le monde reconnaîtra, prétend que « Hors Canon et Hors FF », point de salut, dixit.
    Alors, en contre-point, LMDLP pourrait nous servir un plat factuel et non s’inspirer (même si tout ce que dit e...p n’est pas faut) de prédictions fumeuses et lourdes.
    Voila ma proposition cher JMS, tentez le cas échéant de convaincre Mr Trujillo de cet exercice.
    J’achète.

  • Merci pour cet excellent article.

    Je me permets de le compléter par un lien à un texte écrit par quelqu’un affichant avoir travaillé plus de 20 ans pour des fonds de restructuration. Pour avoir moi-même ces gens-là comme interlocuteurs à titre professionnel, je peux confirmer qu’il est ce qu’il dit. Ses propos devraient vous intéresser.

    Le lien au texte en question : https://www.dpreview.com/forums/post/64075758

  • @5
    Je n’aime pas tirer sur une ambulance mais vous devez reconnaître que les prédictions que j’ai faites sont en train de se réaliser.Contrairement à ce que certains pourraient imaginer, je n’ai pas de haine contre les produits Olympus(que je regarde attentivement,histoire de voir comment les ingénieurs bossent chez Olympus) mais contre les dirigeants qui sont partis DÈS LE DÉPART avec 4(!) mauvaises idées :
    1-Le choix du CCD Kodak au lieu du CMOS qui avait fait ses preuves dès l’an 2000 chez Canon.
    2- Le choix d’une monture reflex plutôt qu’une monture mirrorless qui était déjà dans la tête de certains ingénieurs en 2003.
    3- Le choix du format 110 numérique rebaptisé four-thirds au lieu de l’APSC qui aurait été plus "excusable" quitte à lui donner un ratio 4/3(qui est une bonne idée).
    On peut même se demander s’il n’aurait pas été préférable de parier sur l’APS-H en ratio 4/3 mais on ignore tout des transactions industrielles entre Olympus et Sony ou Kodak (qui disposait de capteurs APSH CCD en 2003) ou le coût de ces capteurs- à priori trop chers chez Kodak -
    4- le choix de la télécentricité à priori "sexy" mais suicidaire sur le plan commercial.
    Tous les industriels vous le diront : Les erreurs stratégiques se paient CASH (vive le capitalisme !).
    La première erreur et la dernière ont pu être corrigées mais pas les autres !
    L’abandon de la monture FT leur a certainement coûté une partie de la petite frange de la clientèle pro leur ayant fait confiance...mais l’essentiel de la clientèle pro est restée chez Canikon, format 24x36 oblige !
    À partir de ce moment là, il devient très difficile pour Olympus de tenter de séduire la clientèle "prosumers"
    avec une gamme optique en retrait par rapport au leader du marché.
    À la décharge d’Olympus, ils n’avaient pas non plus prévu l’offensive des smartphones sur le marché des compacts et l’impact que celui-ci a eu sur le marché d’entrée de gamme 300-500 € (ce marché s’est effondré de l’aveu même des dirigeants d’Olympus).

    Je me répète mais le marché photo est extrêmement difficile et il faut disposer d’une énorme volonté et de gros moyens pour espérer s’y implanter durablement.C’est déjà difficile pour les leaders, Sony a dû faire
    d’énormes efforts pour gagner quelques PDM , alors je ne vois pas comment des acteurs plus petits peuvent
    s’implanter durablement...
    Fuji et Panasonic prétendent développer un capteur "révolutionnaire" pour séduire une partie de la clientèle
    mais c’est toujours un énorme pari sur l’avenir (comptez 15-20 ans de R&D sans garantie de succès !)

    Les opticiens d’Olympus ont fait un travail assez remarquable par rapport aux contraintes qu’on leur a imposées (le fait de travailler en format 110 numérique), ils sont parvenus à des résultats étonnants pour ce format (par rapport à ce qu’on a pu voir en 110 argentique voire en 24x36 argentique !), les ingénieurs côté capteur ont fait des miracles (L’OMD EM1 Mk II obtient des résultats assez comparables sur les tests DxO que les premiers boîtiers FF !)...y compris avec l’introduction des modes HD 50 MP voire 80 MP (!)
    MAIS la grenouille MFT n’est tout de même pas parvenue à se faire aussi grosse que le boeuf 24x36 !

    Compte tenu de l’extrême difficulté du marché photo (amha encore plus difficile que le marché automobile !),
    ce qui devait arriver (et qu’on avait déjà pu constater au cours du XXème siècle en argentique)...est arrivé.

    Sur les sites de "voyance numérique" (CR, NR, PR,etc...), on fait même des paris sur les marques photo qui disparaitront à l’horizon 2025 !
    Comme par hasard, la tendance des intervenants rejoint plus ou moins ce que je dis depuis des années...

  • Merci pour cet article très intéressant et argumenté.
    Malheureusement, ce n’est pas fini : c’est le premier d’une (petite) série.

  • @8
    Je n’ai aucun plaisir à connaître déjà le suivant.
    Qui va nous l’annoncer ?
    - LMDLP après l’étude sérieuse du marché et que je souhaite lire dans un prochain magazine ?
    - Eric-p enrichi de ses convictions prémonitoires ?
    - JMS en solo ?
    - Le marc de café c’est bien aussi...( :>)))

  • "Comme par hasard, la tendance des intervenants rejoint plus ou moins ce que je dis depuis des années..."

    Le Raoult de la photographie sévit encore...

  • "Comme par hasard, la tendance des intervenants rejoint plus ou moins ce que je dis depuis des années..."

    Mytho !

  • J’ai souvent donné mon avis, j’étais sur la même longueur d’onde que Eric-P, même s’y il ramenait sa fraise systématiquement pour critiquer les optiques M4/3 ça en devenait lassant.

    Ce qui a décidé Olympus à céder la branche photo pour 1 hyène, voir payer le fond pour leur donner envie d’acheter est l’effondrement du marché , bien avant les défauts du système, mais bons je ne vous apprends rien . J’aurai souhaité une reprise de la branche par Panasonic au moins pour maintenir le suivi sav. Je suppute que le fond projette de se débarrasser de la gamme optique amateur et pro et les mirroless experts. Je prédis que les prochains modèles seront des appareils au look Pen F rétro colorés luxueux trop Kiwai, avec un petit flash imitation année 50 comme le O-Product à même de plaire à la clientèle japonaise et asiatique, en quête d’un accessoire de mode. Il y’a peut être ? Un marché pour un appareil argentique un OM5 titane.

    Comment vont réagir les Japonais, car d’autres suivront, ils perdent un patrimoine qui a fait leur fierté et concouru au rayonnement du pays à l’étranger.

  • Les client qui faisaient confiance à Olympus vont être content !
    Une vaste impression de se faire voler, truander, spolier par des fabricants, des commerçants qui en fin de compte n’en on rien à foutre.

  • @13
    Vous savez les Japonais ont perdu leur fierté, déjà en signant un acte de capitulation après Nagazaki, puis en perdant le championnat du monde de judo, puis dernièrement quand Carlos Ghosn leur a dit « Sayonara »...
    Concernant Olympus, il manquera la partie Imagerie attachée au camenbert vendue, comme on brade un club de foot, ou redescente en ligue 2...Grandeur et décadence, rien d’anormal, vie et mort des produits, jamais des peuples...Les Japonais s’en remettront et vous aussi, sauf que, entre temps vous l’avez en travers et je vous comprends parfaitement. Parfois le matériel ancien, invendable sur le moment, devient collector, alors c’est bingo, les exemples fourmillent.
    Cela ne va pas vous rassurer dans l’instant, mais vous pourrez toujours appuyer sur le déclencheur demain avec votre « vieux » Olympus (Marque que je vénère soit dit en passant) et songer à vous orienter ensuite vers Canon - Aller c’est dit - à moins que les jaunes soient votre tasse de thé, si je puis dire...
    C’est marrant, je n’ai aucune confiance en Sony qui je trouve tarde à renouveler sérieusement sa gamme, comme l’incohérence de sa gamme optique (au secours Zeiss, Sigma et les autres), et laisse des électriciens ET NON des photographes se charger de complexifier les menus de leurs boitiers. Quand on songe que la marque Bravia a été sortie, cela interpelle.
    Ce n’est que mon avis qui sera bien sûr moqué car infondé diront certains, puissent-ils avoir raison !
    Je reste à couvert et mise quand même sur les rouges, les jaunes ou les verts. Attention, pas ceux de St Etienne en 1976, tiens d’ailleurs cela me rappelle une marque célèbre également disparue « Manufrance » remplacée depuis par Amazon... « Manufrance » dont tout le monde se fout...C’était un peu votre propos du début.

  • Mon bla-bla #14, diront certains, s’adresse également à 12.

  • @13 écrit : "Une vaste impression de se faire voler, truander, spolier par des fabricants, des commerçants qui en fin de compte n’en on rien à foutre."
    @13 découvre le libéralisme !
    Mais la Sainte Marque va probablement être vendue à un conglomérat quelconque qui prendra une dîme sur des produits achetés par les gogos qui croient encore aux Marques.
    Voir l’exemple de Kodak, qui lui aussi s’est goinfré pendant des décennies avec le médical.

  • @14
    Allez ! une fois plus on fait de la retape pour sa marque chérie.

  • Je suis simplement triste, c’était du bon matos pour amoureux de la belle et bonne photo, mais cette race là n’est-elle pas en voie d’extinction aussi, tuée par le smartphone ?

  • A noter que Mizuho Securities est un des actionnaires de Japan Industrial Partners (JIP) :

    https://privatefunddata.com/fund-companies/japan-industrial-partners-inc/

    Cela signifie que les JIP fait partie du keiretsu Sumitomo Mitsui, tout comme Fujifilm, Olympus et Sony.

    https://en.wikipedia.org/wiki/Keiretsu

    JIP a soulagé :

    - Olympus de son activité de téléphonie mobile ;
    - Sony de son activité PC ; et bientôt
    - Olympus de activité Imaging.

    Une grande et heureuse famille... :)

  • @17 et à tous les autres.
    Si vous avez encore quelques interrogations sur le marché de la photographie et surtout sur ce qui nous attend demain, je vous invite à suivre l’éclairage de Damien Bernal sur YouTube.
    Il faut d’abord vous loguer sur « Les Guides Fujifilm et Sony » - Le marché de la Photo on en parle - (vidéo de 1’) qui vous renverra à la fin vers un lien d’une seconde vidéo de 13’08.
    Je connais bien Damien Bernal et pense que son propos relayé que je vous suggère d’écouter sera de nature à crisper quelques uns, conforter d’autres dans leurs prédictions ou simplement horipiller ceux qui détestent les bla-blateurs.
    En tout cas, la fin de Olympus entraîne une situation de Stand-by et d’inquiétude pour les mois qui viennent.
    Nul n’étant devin, qui vivra, verra.

  • Ce monsieur ne nous apprend rien que nous ne sachions déjà : lorsque le 24x36 sera moins cher et moins lourd, il prendra des parts de marchés aux capteurs plus petits.
    La seule chose dont il souhaite faire part est qu’il mise sur la fin de l’été comme échéance... On verra bien !
    A titre personnel, il ne m’apprend rien, et la fin programmée d’Olympus n’a pas grand chose à voir avec ce qu’il énonce. Cette marque nous a habitué à un avalanche de mauvais choix depuis les années 80, donc il ne fallait pas être grand devin pour "prédire" ce qui vient d’être annoncé.
     ;)

  • Après coup il est facile de dire « C’était prévisible ».
    Minolta, Pentax, Contax...à la trappe, pour ne citer que ces marques récentes. aujourd’hui Olympus (‘
    Que ceux qui avaient déjà prévu et anticipé sereinement la situation actuelle se manifestent, forts de leur expérience, afin de nous instruire des erreurs à ne pas faire.
    Le bon sens l’emporterait sur une discussion creuse, voire foireuse comme dirait un marseillais.

  • Revenons dans l’ordre :
    Olympus au début du numérique a vendu des dizaines de milliers de Bridge : la série IS qui permettaient d’accéder au numérique de façon qualitative pour un prix raisonnable et sur lesquels ils ont gagné des fortunes
    Quand il sont passés au réflex numérique l’erreur fondamentale est d’avoir complétement abandonné la monture om alors qu’ils avaient encore un parc immense d’utilisateurs qui auraient été ravis (moi le premier : je suis utilisateur d’om - les vrais - depuis 1978) d’utiliser leurs objectifs et accessoires

    La monture 4/3 n’apportait quasiment rien de plus au niveau mécanique et encombrement que la monture om (alors que le 4/3 est 4 fois + petit (2x2) qu’un 24x36), d’où son abandon à terme pour le m43 (crée par Panasonic) qui lui répondait à la promesse de compacité auquel le 4/3 n’a pas répondu

    Olympus aurait pu/du permettre une transition en douceur entre les deux mondes : genre om5 avec monture om mécanique et capteur numérique puis om6 avec monture mécanique + numérique et om 7 avec monture 100% numérique comme l’ont fait Pentax ou Nikon

    Olympus s’est cru aussi puissant que Canon en pouvant se permettre un changement brutal et total de monture. (cf fable de la grenouille et du boeuf)
    Ils avaientfait en partie la même erreur stratégique en passant à la monture autofocus puisque les objectifs om/af ne pouvaient pas du tout être utilisés sur les om/mf (pas de bague de diaphragme !)
    ...
    Pensez à ces clients est le baba du marketing (page 1/ligne 1 d’un livre de marketing).. ne pas y penser est le plus sur chemin vers la perte ...
    Errare humanum est ,..persevare diabolicum

  • @22

    « Minolta, Pentax, Contax...à la trappe, pour ne citer que ces marques récentes. aujourd’hui Olympus (‘ »

    La marque Contax n’est plus utilisée en photo depuis 2005, ce qui n ’est pas très récent. Pour autant Carl Zeiss AG continue à la protéger...

    ...notamment pour éviter ce qui est arrivé à la marque Minolta : plus utilisée depuis 2006 (ce qui n’est pas récent non plus) à la suite de la cession par Konica Minolta d’une partie de ses activités photo à Sony, elle a été redéposée depuis par une structure californienne, JMM Lee Properties, LLC, qui en a confié l’exploitation à une structure new-yorkaise, Elite Brands Inc., laquelle l’utilise pour "orner" des compacts à quatre sous en provenance directe de Chine.

    Quant à la marque Pentax, elle est toujours là, merci pour elle, utilisée par Ricoh pour ses reflex, leurs objectifs et accessoires. Un ambitieux 85 mm f/1,4 est arrivé dans les magasins en fin de semaine dernière, au moment même où le projet de cession d’Olympus Imaging était rendu public.

  • @24
    Vous avez raison Pentax existe encore. Merci.
    Je faisais référence à ASAHI, c’est vieux et j’ai zappé l’époque RICOH, sans doute par nostalgie du 42 à vis ?

  • @25

    Pentax est le nom qu’ont pris les boîtiers commercialisés par Asahi Optical à partir de 1957 (Asahiflex précédemment) et les objectifs en monture K commercialisés à partir de 1975 (succédant à Takumar, la marque utilisée pour les objectifs en montures M37 et M42 ainsi que les premiers objectifs 6x7). Pentax Corp. est également le nom que la maison-mère Asahi Optical Corp. a pris en 2002.

    En 2004 Pentax Vision a été cédé par Pentax Corp. à Seiko pour devenir Seiko Optical. Ses verres correcteurs sont vendus sous les marques Seiko et Pentax.

    Hoya a pris le contrôle de Pentax Corp. en 2007 et l’a absorbée en 2008. Hoya a conservé Pentax Medical, qui vend des endoscopes, loupes chirurgicales, etc. sous sa marque, et a cédé les activités photographiques à Ricoh en 2011.

  • @Pbfacts (m-23)
    Merci de rappeler ce que je dis depuis des années à quelques nuances près !
    À l’époque du lancement du FT (2003), les capteurs 24x36 coûtaient trop chers et Olympus aurait dû faire comme les copains : Se contenter d’un capteur APSC (le capteur APSH était également considéré comme
    "trop cher" pour être délivré sur des boîtiers entrée de gamme.
    On sait également que les fabricants songeaient au mirrorless (Panasonic a reconnu qu’ils y travaillaient depuis 2001).
    Olympus ne pouvait pas acheter des capteurs 24x36 à Canon car il refusait de les vendre à des concurrents !
    Quant à Sony, il a accepté d’en fabriquer pour le compte de Nikon....mais à un tarif sans doute dissuasif.
    La démocratisation des capteurs FF a été laborieuse parce que les technologies n’existaient pas ou à peine
    en 2003 et que celles-ci ont été mises en place à partir de 2010-2012.
    La démocratisation du FF (comprendre un boîtier financièrement accessible pour la plupart des gens, donc
    1000 €) n’interviendra que lorsque les fonderies seront financièrement amorties.

    Évidemment, les entreprises disposant de cet équipement bénéficient d’un énorme avantage sur celles qui n’en ont pas.

    Il est donc tout à fait logique de considérer Canon & Sony comme les favoris pour l’avenir du marché photo,
    peut-être Nikon.

    Les autres devront "faire leurs preuves"....

  • @pbfacts

    On ne sera jamais, il n’avait peut être pas les moyens de développer deux gammes pour deux formats il semblerait qu’il eut été confronté à des difficulté pour s’approvisionner en capteur de techno récente et je ne suis pas certain qu’il pouvait concurrencer Nikon et Canon bien trop petit pour escompter faire des économies d’échelles et rivaliser en termes de prix et d’assortiment de l’offre en optique . Malgré ta très bonne analyse, je pense que l’agonie n’aurait été que plus longue, le responsable c’est le smartphone.

    @eric-p
    Beaucoup savaient comment tout ça se terminerait, pas besoin d’être grand clerc, et comme dit plus haut Damien Bernal ne nous apprend rien. Bien conscient de l’issue de la branche photo d’Olympus ça ne m’a pas empêcher de m’équiper en matos Olympus en 2019 EM1 MK 2, 17 & 45 1,2 lors du Black Friday. Je pratique la photo en amateur c’est un loisir j’escompte garder mon matériel au moins 8 ans le hic c’est plus le suivi SAV.

  • Monsieur -p, l’homme qui pense que les industriels de la photo prennent leurs décisions après avoir lu ses com’ sur LMDLP...
    Mytho !

  • Et des Michel de Nostre-Dame, la cour en est pleine, maintenant que l’annonce officielle est sortie, je me marre (.-
    Moi monsieur j’avais prévu le Covid depuis Noël et jl’ai dit hier à ma voisine , tu parles, j’avais acheté des masques pour moi et mon beau-frère, on devait poncer le garage ensemble, mais son allergie au pollen s’est réveillée , du coup on a des masques d’avance, c’est sur y aura une suite à tout ça, jl’e dit après Opus c’est le gros poisson qui mange le ptit. Qui c’est le petit ? Pas bavards les mecs !
    z’avez raison 29, et pas que -p, des mythos !

  • Honnêtement qu’est ce que ça change pour les utilisateurs ? Rien.

    Le matériel continuera à fonctionner pendant de nombreuses années après la concrétisation de cette vente (pour info, c est encore en négociation ). Il faudra peut être acheter quelques batteries en plus, pour être sur d’en avoir encore si jamais la production venait à s’arrêter. Et éventuellement surveiller eBay, il y aura surement quelques personnes paniquées qui vont brader leur matériel dans les mois avenir, et donc de potentielles bonne affaires.

    Tout le reste n est que br...tte intellectuelle.

  • @29
    Ai-je jamais prétendu que les industriels devaient lire mes posts pour prendre les bonnes décisions ?
    Non !
    En revanche, je suis parfaitement légitime en donnant certaines raisons expliquant l’échec d’Olympus sur le marché photo.
    Relisez ma première intervention !
    Les 4 erreurs de départ expliquent en grande partie l’échec d’Olympus.
    Ces 4 erreurs prouvent que les dirigeants d’Olympus sont mauvais, pardonnez-moi d’en arriver à cette conclusion aussi crue.
    Ce que je dis ici n’est en réalité que l’expression de ce qui se dit chez Canon (aussi bien les employés de Canon que la clientèle !), à savoir que ces acteurs sont des "loosers" :
    Ils ont déjà échoué sur le marché photo par le passé et prétendaient (il faut voir les propos tenus par Olympus en 2003 !) pouvoir s’imposer sur le marché photo numérique en partant du principe qu’un format plus petit
    aboutirait nécessairement à des optiques plus petites.
    Problème : Les axiomes du FT/MFT sont FAUX...et c’’est ce que la clientèle Olympus n’a pas su /pu voir !
    Aujourd’hui, chaque annonce de nouveauté optique en 24x36 est une gifle pour les petits formats.
    C’était vrai dès le départ....mais les Olympussiens n’ont pas voulu ouvrir les yeux car, c’est bien connu,
    l’amour pour la marque bleu rend aveugle !
    Dans quelques jours, Canon et Sony présenteront de nouvelles optiques qui démontreront que non, décidément, les optiques 24x36 ne sont pas plus lourdes/encombrantes que celles des petits formats !
    En particulier, vous aurez l’occasion de comparer le poids/encombrement du
    12-24/2.8 G FE Sony (équivalent à un 8-16/2.0 en APSC) à celui du 8-16/2,8 XF Fuji.
    Je sens qu’on va bien rigoler !

  • eric -p a dit :
    " En revanche, je suis parfaitement légitime en donnant certaines raisons expliquant l’échec d’Olympus sur le marché photo.(...)
    Ce que je dis ici n’est en réalité que l’expression de ce qui se dit chez Canon (aussi bien les employés de Canon que la clientèle !), à savoir que ces acteurs sont des "loosers" (...)
    Je sens qu’on va bien rigoler !"

    Je ne sais pas si le futur sera drôle, mais ce qui est certain, c’est que là, je me marre à vous lire...
    Le terme mytho, quoiqu’un peu fort, semble vous aller à ravir...
     :)

  • Sans rentrer dans les débats de marques de montures ect...je pense qu’ils font le bon choix tout simplement parce qu’il est encore temps..!
    La photo va mal, et les progres des photophores font mal,même si les Apn progressent également...mais à quel prix et quelle valeur ajoutée...!
    On est plus a l’époque de l’Argentine , aucun danger se présentait,le film étant roi...
    Et paradoxalement rester aujourd’hui au labo n&b à que des avantages...!..juste retour..

  • @34
    « On n’est plus a l’époque de l’Argentine... »

    Nouveau procédé ??

  • @hbs (m-31)
    C’est pas faux.
    J’ai acheté du matériel Olympus FT à mon épouse qui voulait un reflex léger.
    Le E-410 en 2008 répondait à son attente.
    Il est tombé en panne à cause du...chat (l’urine du chat pour provoquer la corrosion interne du boîtier, c’est radical !).
    On a racheté un boîtier d’occaz sur eBay et tout va bien depuis !
    Les appareils électroniques peuvent tenir longtemps à condition d’en faire un usage modéré et d’en prendre soin (pas de choc, pas d’humidité, pas de poussière,etc....).
    En revanche, comme Olympus/JIP n’investira plus d’argent en R&D, il n’y aura plus de nouveauté optique et boîtier (ou alors des opérations de lifting !) par conséquent une marginalisation du MFT auprès du public....ce qui conduira mécaniquementà une baisse de la popularité du format (Ce format est relativement populaire au Japon et en Europe semble-t-il ).
    La popularité d’une marue, faut-il le rappeler, dépend de la capacité de celle-ci à sortir de nouveaux produits,
    en particulier des boîtiers ET des optiques.
    À terme, ce sera la fin...

  • @13
    jugement à l’emporte pièce !
    je pense que le covid a gravement accéléré la chute des chiffres d’affaire dans TOUS les domaines : automobile, aviation, ordinateurs, approvisionnement des pièces, vêtements, etc.
    La gestion est UN des éléments qui ont précipité cette décision mais ce n’est pas le seul élément.
    Dans de nombreux secteurs, de plus en plus de firmes vont avoir du mal à être "rentables"....

  • @33
    Je ne suis pas sûr que vous compreniez très bien le sens du mot "mythomane".
    S’il y a quelqu’un qui est le contraire du mythomane, c’est bien moi (en toute modestie, bien entendu) !
    Pour comprendre la situation actuelle de l’industrie photo, il suffisait de se reporter à tout ce qui s’était produit au cours de la seconde moitié du XXème siècle en argentique.
    On a assisté à une guerre des formats.
    Puis le 24x36 s’est imposé.
    Au cours du XXIème siècle, l’hégémonie du 24x36 a été remise en cause avec l’arrivée du numérique....par les mêmes acteurs qui en avaient été victimes (Fuji et Olympus) !!!
    Ils ont défendu leur format avec des arguments apparemment justes (Le 24x36 aboutit à des boîtiers lourds et onéreux) tandis que d’autres étaient formellement faux (encombrement et poids des objectifs : Les acteurs
    du 24x36 avaient renoncé aux petites ouvertures du fait des contraintes du reflex AF limitant en pratique l’ouverture des objectifs FF à f/5,6 chez les grandes marques, rarement plus petites.
    Sauf qu’entre 2003 et 2020, le prix des boîtiers FF a largement fondu (on trouve des Canon RP à
    1100-1200 € sans pour autant constituer un boîtier en "déstockage") ainsi que leur poids et encombrement
    (Le Sigma FP pèse 422g B+C ,Le Canon RP fait 485g, l’ancien Sony A7 474g,...).
    Les optiques 24x36 peuvent maintenant être limitées à f/11 avec les nouveaux systèmes AF intégrés aux capteurs CMOS
    ...et sont donc plus légers et moins encombrants que les f/5,6 (Vous aurez l’occasion de le constater lors des prochaines annonces optiques de Canon le 9 juillet prochain en principe !)....sans pour autant trop souffrir de la diffraction (limitée à cette ouverture en 24x36).
    Autrement dit, les acteurs du 24x36 ont siphonné l’ensemble des arguments marketing des petits formats !

    En 2003, au moment de l’annonce des optiques EF-S(optiques dédiées au format APSC en reflex), Canon avait pourtant prévenu que ce format était
    "provisoire"et que leur but était de généraliser le 24x36 (sauf éventuellement en entrée de gamme)...mais la presse a sciemment ignoré cet appel...et CI l’a simplement rappelé en 2005 à l’occasion du test du Canon 5D
    en septembre 2005 (un encart écrit en tout petit dans l’article !).

    Aujourd’hui , et plus que jamais, TOUS les acteurs du marché photo ont intérêt à "rationnaliser" leur gamme
    de produits pour limiter les coûts. C’est exactement ce qui s’est passé au XXème siècle :
    Ceux qui se sont dispersés dans plusieurs formats (exemple : Pentax en 110, 135, 645 et 6X7 !) l’ont payé très chers et ont perdu des PDM....contrairement à Canon ou Nikon qui se sont non seulement concentrés sur le
    24x36 ....mais n’ont pas hésité à "trucider" leur gamme de boîtiers téémétriques !(Leica a développé les 2 systèmes).
    Évidemment, vue la situation actuelle, le système Fuji APSC est sur la sellette !
    D’ailleurs, la plupart des optiques développées par les marques indépendantes se font majoritairement en 24x36. Fuji et son système APSC "pro" est en réalité complètement isolé...

  • Peut-être pas mythomane, mais « affabulateur » : Arrangement de faits qui travestissent plus ou moins la vérité.

    Cher eric-p, vous passez de 2003 à 2020, en disant que les prix des appareils ont largement fondu, un certain Canon RP aux alentours de 1100/1200€. Sauf que, vous balayez 17 ans d’histoire en vous projetant sur le futur annoncé un 9 juillet 2020 par Canon.
    Désolé, la progression a été douce et c’était même l’euphorie chez tous les acteurs. La Presse en bonne santé (Le Photographe, RP), les magasins de quartier achalandés, vive l’Occasion (Camara, Shop Photo), les Fabricants distribuaient leurs boîtiers avec des délais de 2, parfois 3 mois d’attente.
    On rêvait du Nikon D2X, un format APSC !
    Et puis, tout cela s’est cassé la gueule très progressivement. Ce n’est pas Sony qui a provoqué la chute, ni Canon avec les annonces prochaines.
    Ne travestissez pas l’histoire selon votre arrangement qui voudrait que le déclin du marché relève uniquement des erreurs d’opticiens médiocres...La question est autrement plus complexe me semble-t-il.
    Par ailleurs, je suis très très étonné que vous parliez de format PROVISOIRE.
    Je ne connais pas un seul individu susceptible de placer ses économies dans un truc destiné à disparaître bientôt !
    C’est très simple, les clients ne connaissaient pas eric-p ( :>), ils ont acheté du format APSC, ont travaillé avec ce format, ont aimé ce format et maintenant on leur dit que c’était une grave erreur de poursuivre ainsi !...Mais de qui se moque-t-on ?
    Cher eric-p, je respecte votre point de vue, mais nous ne serons, décidément, pas d’accord.
    C’est ainsi et tant mieux.

  • .... @39 : plutôt que mythomane, je penche pour le cas d’un autiste qui se croit ’Asperger’
    Le Greta Thunberg du FF... ou une sorte d’Otaku ou de Hikikomori du commentaire anonyme.
    (tant de narcissisme sous pseudo est tellement risible !)

  • @35
    Merci pour votre humour,je suis sur que vous avez compris le fond,
    La correction d’orthographe sur les échanges est une belle passion..! encore un progrès.


  • Eric-P se la pête une fois de plus !

    LMDLP, "gazez-le", mettez-y du Roundup, attaquez-le à la binette mais par pitié, faites quelque chose.

  • 1er juillet, 06:44, par christian B
    ... @39 : plutôt que mythomane, je penche pour le cas d’un autiste qui se croit ’Asperger’

    Pas très flatteur pour les autistes je trouve !
     ;)

  • @39

    "Ne travestissez pas l’histoire selon votre arrangement qui voudrait que le déclin du marché relève uniquement des erreurs d’opticiens médiocres...La question est autrement plus complexe me semble-t-il."

    AH , MAIS JE N’AI JAMAIS DIT ÇA !
    Relisez bien mes propos ! (Je sais, c’est long).
    Ce que je dis simplement, c’est que l’échec d’Olympus (et je me limite au cas Olympus) sur le marché photo est dû à des erreurs stratégiques dès le départ. Évidemment, ce ne sont pas les seules causes (la montée du marché des smartphones explique une partie des difficultés d’Olympus+la crise des subprimes+ la covid 19+
    le non renouvellement du matos car plutôt fiable+"volatilité" naturelle de la clientèle+saturation du marché).

    Voilà à peu près toutes les raisons qui expliquent l’échec d’Olympus.
    Le problème, c’est qu’Olympus nous explique aujourd’hui qu’il a été victime de la montée des smartphones !
    C’est l’excuse des mauvais !
    La réalité, c’est que TOUS les acteurs du marché photo ont subi la concurrence des smartphones et le marché
    photo s’est contracté pour TOUT LE MONDE, pas seulement Olympus.
    Canon a dû éponger les pertes dues à l’effondrement du marché des compacts....comme tout le monde !
    Nikon, pareil ! Sony, idem !Accessoirement, ils doivent aussi "gérer" l’effondrement du marché reflex et le tassement du marché du mirrorless ...comme les autres !
    Sony est arrivé sur le marché photo en 2006 (en rachetant Konica-Minolta et en s’offrant ainsi une clientèle car conscient de son déficit d’image auprès du public photo) et IL EST TOUJOURS LÀ EN 2020 en ayant même
    ravi la 2ème place du marché photo à Nikon !
    Comment ont-ils fait ? Ils ont investi beaucoup, ils ont innové beaucoup (en particulier sur les cateurs)ET ils disposaient de leur propre capacité à fabriquer des capteurs CMOS !
    Accessoirement, ils ont investi très rapidement sur le 24x36 numérique (dès 2008) alors qu’Olympus
    a encore récemment affirmé que le 24x36 n’était qu’une mode !

    Les raisons profondes de l’échec d’Olympus sont multiples, je vous rejoints là dessus.
    D’un point de vue fondamental, j’aurai tendance à penser qu’un industriel désireux de conquérir le marché
    photo aujourd’hui n’a pratiquement aucune chance d’y parvenir car ce marché est beaucoup trop difficile
    ...pour tout le monde (y compris Canon !).
    J’en veux pour preuve les déclarations "inquiétantes" du CEO de Canon l’an dernier qui disait s’attendre
    à une chute de 50% du marché d’ici 2021-2022 et qui menaçait, mine de rien, de se retirer du marché DSC au profit
    d’activités plus rentables (marchés protégés).

  • @39

    Concernant le "déclin" du marché photo :

    Je ne suis pas tout à fait d’accord sur le fait que le marché photo "décline".
    Pour donner dans la provocation, j’ai plutôt tendance à penser....qu’il ne s’est jamais aussi bien porté !
    À la fin du XXème siècle, on produisait quelques millions de boîtiers + compacts en argentique.

    Avec le développement de l’industrie électronique et du dopage de l’informatique, les smartphones se sont multipliés au point d’atteindre une production de l’ordre de 1,5 milliard "d’APN" qui explique en partie
    le découragement du public pour le DSC.
    Ceci étant dit, même si le marché DSC s’est contracté, le nombre des opticiens s’est élargi :
    En Chine avec Venus Optics, TTartisans, etc....
    En Corée du sud : Samyang
    En ...Suisse : Irix (probablement lié à Samyang)
    En RFA : renouveau de Zeiss (avec l’aide de Cosina !) , Meyer Optiks,....

    Je vous fait remarquer que la plupart des optiques produites par ces opticiens sont en 24x36.
    Pourtant, officiellement,l’APSC représenterait 90% du marché DSC !

    Si le marché DSC s’est contracté, la créativité des opticiens ne s’est jamais aussi bien portée !

  • @Christian B (m-40)

    L’art de l’inversion accusatoire ?
    Je dis depuis 13 ans que l’industrie photo va se recentrer sur le 24x36 et que les autres formats vont disparaître.
    Que s’est-il passé depuis le début du numérique ?
    *Le format Q (1/1,7") a disparu ou est moribond (On me dira que c’était un "fake" format !)
    *Le fomat "1" (1 pouce) a également disparu avec Nikon /samsung (très brièvement !)
    *Le FT/MFT est mort ou moribond (Ne pas trop compter sur Panasonic pour miser dessus !)
    *L’APSH est moribond (encore utilisé par Sigma en attendant le fovéon 24x36 !)
    Je mets de côté les formats professionnels (Leica S, 33x44, 53.9x40.4...)totalement marginaux.

    Qu’est-ce-qui reste ?
    1-L’APSC qui, en réalité, n’est plus défendu que par Fuji pour ce qui est des optiques "pros" (et encore !)
    Canon, Nikon et Sony font en réalité semblant de jouer au format APSC en commercialisant plutôt des optiques d’ouvertures moyennes ou petites. Pentax vivote, Leica et ses objectifs TL : bof-bof, Sigma zéro

    2-Le FF plébiscité par TOUS les acteurs des acteurs, soit 7 fabricants(sauf Fuji).

    Donc, libre à vous de ne pas croire en mes "prédictions" mais les faits sont têtus et vouloir croire en la cohabitation "pacifique" des formats (Une thèse soutenue mordicus par de nombreux intervenants il y a encore pas si longtemps) relève plutòt aujourd’hui...de l’autisme !

    Canon a déjà expliqué il y a 17 ans (!) qu’il espérait ramener le coût du capteur 24x36 à 2,5 X - 3 X celui de l’APSC. C’est très probablement ce à quoi nous assistons aujourd’hui.

    Il suffit de comparer le tarif du 6D Mk II (qui n’est pas en déstockage) à celui du 90 D (qui sont dans le même créneau marketing)
    ou Canon RP Vs EOS M6 MkII (250 € de différence ! +29% , tarifs pratiqués dans une officine d’Aix-la-chapelle) pour voir que le FF n’est plus dissuasif.

    Bien sûr, d’autres boîtiers FF "cheap" sont en préparation (rumeurs de Sony A5 et Nikon Z5)...

  • 1er juillet, 17:02, par eric-p
    Je dis depuis 13 ans que l’industrie photo va se recentrer sur le 24x36 et que les autres formats vont disparaître.

    Ça ne fait que 13 ans que vous nous cassez les quetsches avec vos "prédictions" ?
    Ces dernières, qui ne sont que des reprises des infos conférencières de Canon, dont la plupart datent de 2003 !.. Et là, du coup, ça fait 17 ans, une éternité dès qu’on parle de technologie...
    Alors, 13 années paraissent déjà bien longues...
    Comptez-vous prendre, un jour, une retraite des sites, forum et assimilés afin que nous n’ayons plus à supporter votre logorrhée ? Si vous étiez convaincant, vous n’auriez pas à vous jeter sur tous les postes de tous les sujets afin de vous répandre, et sauter à la gorge de qui ne pense pas comme vous.
    Il n’y a d’ailleurs plus que sur LMDLP qu’il vous est encore permis de sévir.
    A méditer !..

  • @45
    Alors tout va bien , cher eric-p !
    Le marché de la photographie ce n’est pas uniquement les fabricants, les opticiens, le hardware...
    C’est aussi la Presse Photo, les Expositions, les Chaînes de magasins, les artisans, les Agences, les photographes...
    Vous ne pensez tout de même pas que la « bonne santé » (c’est vous qui le dites) du marché « qui ne s’est jamais aussi bien porté » dixit, est une contre-vérité caricaturale de votre vision partisane et étriquée du sujet.
    Ce n’est pas quelques prouesses optiques ou quelques nouvelles enseignes plus ou moins exotiques, voire sous-marques récemment apparues, qui déterminent le baromètre mondial du marché photographique.
    Personnellement je m’en tiendrais à mon ressenti, à savoir une Presse Photo en grande difficulté (relire les propos de Monsieur Trujillo), des Expositions désertées, sinon reconduites une année sur deux, de grandes marques absentes de ces rassemblements, des Chaînes de magasins aux abois (Phox, Shop Photo, Camara), des artisans qui ferment et ne sont pas remplacés (voir le boulevard Beaumarchais), des acteurs qui se demandent comment ils feront demaIn, en présence d’une concurrence exacerbée, de remises tarifaires jamais vues, bref, une morosité ambiante que vous semblez ignorer.
    Tout cela est un peu généralisé partout, d’ailleurs Olympus out, Nikon également en difficulté financière, Fuji montré du doigt par vous, etc.
    Vous comprendrez, qu’en raison de ce que je viens d’énoncer, je ne puis souscrire à votre propos décalé « de la bonne santé » du marché qui nous intéresse. Et même si quelques opticiens se déchaînent, le marché se contracte, probablement parce que 1,5 milliard de photographes se suffisent d’un Smartphone.
    Bon, voilà, cher eric-p, la fin de ma contribution, car c’est sans fin cette histoire ( :>||

  • Arrêtez de remettre une pièce à chaque fois le monsieur est intarissable !
    C’est un puit de science, évidemment...
    Une erreur du calendrier la projeter dans le futur :)

  • Môssieu -p, allez commenter sur les forum espagnols, ça fera des vacances à tout le monde.
    La plupart des gens se foutent de ce que vous ergotez !

  • @50
    Si vous enlevez du fil de discussion les posts d’eric-p, les réponses et les commentaires sur ce qu’il a écrit, il ne reste plus grand chose de consistant. Personne ne vous oblige à lire ses commentaires ni de les commenter à votre tour si vous les trouvez sans intérêt ! Vous ne faites qu’amplifier le phénomène.
    Je ne partage pas toutes les analyses de son propos mais j’apprécie que ses textes ne soient pas pleins de fautes d’orthographe ou de français comme pour beaucoup des textes de ses détracteurs. J’apprécie aussi le calme de ses réponses bien qu’attaqué de toutes parts, je trouve qu’il a des connaissances en matière d’histoire de la technique photo (ce sont des faits vérifiables et non pas des avis personnels) et qu’il fait preuve d’une certaine pédagogie pour exposer la logique de sa pensée.
    J’apprécie aussi l’humour anglais qu’il pratique quelques fois, en prenant plaisir à écrire des propos qu’il sait provocateurs, et nombre de ses contradicteurs tombent dans le piège !

    Et puis, c’est le rôle d’un fil de discussions de permettre d’exposer un point de vue et de le soumettre à une population concernée. Sinon, quel intérêt de lire un dazibao électronique si seule la pensée unique prévaut ?

  • « La logique de sa pensée » , celle-là faut l’encadrer.

  • @51
    Le même, sans le pseudo, qui vient faire acte d’auto-défense... La boucle est bouclée !

  • Mon très cher Dominique Béni-oui-oui,

    Souffrez de constater que nous ne sommes pas tous du même avis que vous.
    Les pages sur lesquelles nous nous exprimons sont à la fois une source d’informations et un lieu d’échanges où la convivialité doit l’emporter sur le pédantisme, les incantations et les prédictions.
    Par ailleurs, si vous ne supportez plus les "fotes d’ortografe", nous vous invitons à postuler comme correcteur auprès de LMDLP (je ne suis pas certain qu’ils aient le budget mais vous pouvez toujours tenter votre chance...).
    S’il ne reste plus grand chose de consistant dans les commentaires hormis les discours indigestes et obsessionnels de votre protégé, soyez assuré que personne ne vous empêche de fréquenter d’autres sites correspondant davantage à votre rang, à votre culture, à votre distinction.
    Nous vous invitons même à créer votre site en nommant à la rédaction votre trublion chéri.

    Bien bien cordialement.

  • Bien d’accord avec vous #55.
    Dominique-p a cette forme de condescendance qui sied bien également à eric-p.

  • Disons que eric-p a un disciple maintenant : Dominique.
    Ils sont deux et il faut craindre la contagion, sait-on jamais dans ces temps de troubles ?
    De quoi installer à Barcelone une école de la bien-pensance, elle pourrait s’appeler « L’Ecole Eric ».
    A n’en pas douter : Les Colériques !

  • @47
    Cher anonyme,

    Je l’ai déjà dit 100x mais pour vous faire plaisir, je vais le redire une 101ème fois :

    Si ma "logorrhée" , comme vous dites, ne vous plaît pas, ne la lisez pas !
    Tous mes posts sont signés "eric-p", il suffit juste de ne pas les lire !
    Étant donné que vous lisez ma "logorrhée" malgré mes avertissements, j’ai tout de même tendance à penser
    que mes propos ne vous désintéressent pas autant que vous le prétendez !
    Simplement, je constate que vous êtes agacé par certaines vérités qui vous dérangent.
    En 17 ans, il s’est tout de même passé pas mal de choses....et ce n’est pas une éternité comme vous le prétendez.
    Les gens qui investissent sur un système photo souhaitent, dans la plupart des cas, que ce système soit pérenne,
    c’est à dire qu’il dure + de 17 ans !

    *La monture Canon EF a 33 ans et elle est toujours là (même si elle a du plomb dans l’aile, je vous l’accorde !)

    *La monture Nikon F a 61 ans et Nikon a fêté ses 50ans en grande pompe (Ok, aujourd’hui elle n’est plus en honneur de sainteté)

    *La monture Leica M a 66 ans (!)...et elle a toujours ses adeptes !

    À côté de ça, il y a des acteurs qui nous promettaient la lune en 2003 (Olympus, je vous renvoie aux déclarations dithyrambiques des dirigeants d’Olympus au moment du lancement de la monture FT !)

    et la fameuse monture FT. Durée de vie ? En gros 5 ans (jusqu’à l’annonce du MFT par Panasonic qui a sonné comme une trahison après avoir fait semblant d’adhérer à la monture FT en 2006).

    Ensuite, faut-il le rappeler, il n’ y a pas qu’ Olympus qui a été victime de la montée du 24x36 numérique !
    il y a eu :

    *Contax/Kyocera (ils voulaient passer au 24x36 numérique mais....ils n’en avaient pas les moyens !) en 2005

    *Minolta/Konica en 2006, conscients qu’ils ne parviendraient jamais à revenir dans la concurrence et qui ont préféré
    vendre à Sony.

    *Samsung (mirrorless) dont la monture NX pour APSC a duré ....5 ans (2010-2015) !
    (je n’ose pas parlé de l’ultra-éphémère monture NXmini (1") qui a duré ...moins de 2 ans !)

    *En 2019, Panasonic annonce sa 3ème monture (en 13 ans !)....en 24x36 en racontant à qui veut l’entendre qu’il continuera
    de développer le MFT (Sachant que c’est le cancre du marché photo : Je n’ai réussi à connaître les PDM de Panasonic sur le marché DSC !) . De vous à moi, qui peut croire sérieusement dans un tel discours ?

    *Aujourd’hui, Olympus annonce un protocole de revente de sa branche photo après de nombreuses péripéties.
    Cet échec est tout sauf le fruit du hasard, et vous le savez !

    PS : J’aimerai bien connaître le fond de votre pensée sur le MFT (et de tous les avocats du MFT qui se font assez discrets en ce moment !) mais avouez que c’est difficile étant donné que vous ne vous attribuez pas de pseudo...et que je n’ai toujours pas la moindre idée de ce que vous pensez, vous.
    (si toutefois vous pensez quelque chose)

  • @48
    Rassurez-vous : Je suis au courant des difficultés des uns et des autres MAIS :
    1-C’est partout pareil (il n’y a pas que la presse photo qui est en difficulté, toute la presse est en difficulté !)
    2-Les causes de ce déclin du marché photo sont multiples : Ce n’est pas seulement la multiplication des smartphones
    qui est à l’origine du déclin des ventes sur le marché DSC.
    3-Le déclin des boutiques du Bd Beaumarchais s’explique aussi pour d’autres raisons (vente par internet, saturation du marché, concurrence déloyale de grandes enseignes qui ne payent pas leurs impôts).
    4-Les marques photo qui disparaissent, on a déjà vu ça au XXème siècle
    (Miranda, Topcon,Fuji 24x36,etc...)
    À la fin du XXème siècle, il n’y avait plus que 2 marques qui "tiraient leur épingle du jeu" : Canon et Nikon, les autres étant déjà en difficulté (Pentax, Minolta,etc...).

    Et aujourd’hui ? 2 marques parviennent à tirer leur épingle du jeu (certes difficilement) ...et une 3ème est dans un état incertain (Nikon).

    Pour autant, faut-il croire que le marché photo disparaîtra complètement (au profit des smartphones par exemple ) ?
    Personnellement, je ne le crois pas.
    Le marché photo traverse une crise grave MAIS...le choix des optiques n’a jamais été aussi abondant
    ainsi que celui des caméras intégrant un nombre de possibilités toujours plus grands.
    Le marché est clairement en cours de restructuration mais je ne pense pas que le marché DSC disparaîtra complètement. ..sauf à croire les prédictions des amis de M. Dennis Meadows de 1972 !

    Et puis, le monde que vous décrivez jouit toujours d’une "certaine popularité" : Les gens votent toujours majoritairement
    pour des Partis politiques prônant le "libre échange", la "libre concurrence",etc....

  • @ 51-52-53-54-55-56-57
    Chers anonymes,

    J’aimerai bien pouvoir ne plus intervenir sur LMDP mais , de grâce, si vous voulez prendre la défense d’Olympus ou du MFT, sortez-nous quelque chose de consistant au lieu de vos interventions larvées dignes de la "Twittosphère", le plus souvent vides de contenu réel !

    À vous lire, on arrive toujours pas à savoir ce qui vous a conduit à faire le choix du MFT !
    Serait-ce un secret inavouable ?

    Je constate à ma grande surprise que c’est encore moi qui a sorti les meilleurs arguments pour rappeler les apports
    d’Olympus sur le marché photo numérique (des apports essentiellement technologiques).
    Aucun des Olympussiens n’a par exemple rappelé les apports de la marque sur le marché photo numérique :
    *L’apport du Live-view
    *La stabilisation des images par le capteur photo (au lieu de stabiliser toutes les optiques du line-up une par une !)
    *La stabilisation duale capteur + optique (que Canon s’apprête à reprendre sur ses prochains R5 & R6)
    *Le mode de décentrement virtuel des objectifs (même si imparfait)qui évite l’achat d’un objectif TS onéreux...
    *Le mode super-résolution qui permet de doper la qualité d’image (certes, surtout sur des sujets fixes)
    *Etc...
    ET POUR LES OPTIQUES :
    *Des optiques FT télécentriques avec un vignettage réduit qui peut toujours intéresser certains photographes qui n’aiment pas les corrections artificielles des traitements numériques du 24x36 (présence de bruit dans certaines images traitées)
    *Des zooms F2 précurseurs des futures optiques F2 en 24x36 sorties plus de 10 ans après celles en FT (et encore : Pas toutes !)
    *Des zooms pancake rétractable (pour les fans de la discrétion) en MFT
    *Des télézooms f/2.8 encore sans équivalent en 24x36 (pour les formules)
    *deux fisheyes de 210º-220º encore sans équivalent en 24x36 (sauf à dénicher un 6mm Nikkor de collection introuvable en occaz)
    *Etc

    Si vous aviez été courageux, vous auriez dû normalement assumer le fait que vous avez été dupé par l’essentiel des arguments marketing du MFT (poids et encombrement des optiques supposées "bien plus légères et compacts que le 24x36), la tromperie sur l’équivalence des ouvertures entre les optiques 24x36 et le MFT (Un 300/4 MZD n’est pas équivalent à un 600/4 en 24x36 comme le suggérait fortement Olympus dans un certain salon !)

    Si vous aviez été courageux, vous auriez dû assumer votre choix du MFT pour des raisons "passionnelles", disons les choses ! Moi, je comprends parfaitement que quelqu’un achète du non Nikon ou non Canon pour ne pas faire comme tout le monde ou parce qu’il a été séduit par le côté esthétique proposé par cette marque....et tant pis si Olympus vous le fait payer plus cher que la concurrence !

    Je vais vous faire un aveu : Si je suis en Canon, c’est parce que je sais que cette marque est solide mais une partie de mes choix en matière d’optiques est totalement passionnelle ! Et alors ? Contrairement à vous, j’assume le risque
    d’acheter un 50/1.0 L EF bien que je sache que cet objectif est discontinué depuis longtemps et qu’il deviendra inutilisable en cas de panne AF !

  • @59
    Inutile de plagier 48 on a compris votre oubli.
    Vous ne savez parler que d’optiques, d’opticiens en fustigeant Olympus et Fuji.
    C’est restrictif et condescendant.

  • CONCOURS DE CELUI QUI A LA PLUS GROSSE :

    - « Je constate à ma grande surprise que c’est encore moi qui a sorti les meilleurs arguments »
    - « Si vous aviez été courageux, vous auriez dû normalement assumer » 2 fois !
    - « ...et tant pis si Olympus vous le fait payer plus cher que la concurrence ! »
    - « Contrairement à vous, j’assume le risque d’acheter un 50/1.0 L EF bien que je sache que cet objectif est discontinué depuis longtemps et qu’il deviendra inutilisable en cas de panne AF ! »

    Des gentillesses pour le peuple qu’il faut éduquer : eric-p le Caudillo !

    Nous aussi, nous assumons le risque d’acheter du matériel photo petit format, chez Olympus ou Fuji, et bien que nous sachions qu’il risque d’être discontinué et irréparable.

    Ici on n’a pas à recevoir de leçons de conduite, sous prétexte que certains roulent à gauche et d’autres, à droite.
    Vous manquez de bon sens, eric-p, au point de vous prendre les pieds dans le tapis, votre argument de cour d’école se retournant contre vous.

  • @60

    Excusez-nous de ne pas avoir pris conscience à temps que vous étiez plus intelligent que l’ensemble des intervenants de cet espace.
    Néanmoins, nous vous serions reconnaissants de disparaitre, de vous fondre dans la masse numérique d’autres sites correspondants davantage à votre hauteur d’esprit, à vos compétences et j’en passe...
    On ne vous supporte plus tant vous polluez notre regard à la lecture de vos indigestes commentaires.
    "Lâchez-nous la grappe" !

    Que fait la rédaction de LMDLP ?

  • @61

    1-Relisez bien mon message "60" : Je ne parle pas que d’optiques ! J’ai aussi abordé les apports d’Olympus
    côté boîtiers et software. J’aurai aimé que vous fassiez ce petit travail à ma place, histoire de savoir si vous
    possédez réellement quelques "cartouches" pour défendre Olympus.
    À part la "raison du coeur", je nai pas encore entendu l’once d’une plaidoierie pro-Olympus, pro-MFT.
    C’est décevant.

    2-Heureusement que je parle d’optiques puisque c’est tout de même le coeur du métier de cette marque !
    Je rappelle à tout hasard qu’Olympus est parvenu à "survivre" sur le marché photo numérique grâce
    à l’image de marque (très respectable du reste, et c’est un canoniste qui vous le dit !) qu’il s’est construit
    sur la fameuse gamme OM des 70’-80’...

    Pour ce qui est de fustiger Olympus, je ne peux que déplorer la gestion calamiteuse de la boîte par ses dirigeants. Comment voulez-vous que je leur trouve des circonstances atténuantes ?
    Pour les ingénieurs d’Olympus en revanche, j’ai été beaucoup plus indulgent au cas où vous n’auriez pas remarqué (relisez mon premier post !)...

  • @62

    Enfin un aveu !C’est toujours ça de gagné ...
    Pour ce qui est de la lucidité "moyenne" des photographes, non, elle n’est pas ce qu’elle devrait être
    et le discours d’Olympus au moment du lancement du FT en 2003 (que je vous invite à relire) était trompeur !
    (Certes, vous me direz qu’un autre discours que celui qu’ils ont tenu était peu vraisemblable de leur part !)

    De mémoire, j’ai eu des discussions "épiques" dès 2008 sur NCI avec les partisans du FT et de l’APSC
    qui me juraient, main sur le coeur, que la cohabitation des formats était assurée, que chaque format avait ses usages propres et que leur pérennité était assurée !

    J’en ai même entendu un me soutenir que...l’APSC était l’avenir de la photographie et que le 24x36 allait être abandonné car "pas assez rentable" ou "trop cher à fabriquer" !

    Incroyable, non ?

    Donc, non, désolé mais mes arguments sont plus valides que jamais !

  • @Vendetta (m-63)

    Je me répète pour la Nème fois : Mes messages sont signés "eric-p" et je ne vous oblige surtout pas à les lire !

    Cet espace est un des derniers de la liberté d’expression.
    Souffrez donc que des personnes ayant des opinions différentes de la vôtre puissent encore s’exprimer
    et apporter des éléments concrets qui enrichissent (je le pense en tout modestie) la question qui nous intéresse.
    Vous avez misé sur Olympus et vous avez perdu. Rassurez-vous, vous n’êtes pas le seul !
    Et puis, si ça peut vous rassurer, même si Olympus devait définitivement disparaître, votre matériel Olympus ne tombera pas en miettes du jour au lendemain. Il pourra encore vous servir de nombreuses années si vous en prenez soin.

    Le but de mes interventions consiste simplement à rappeler que la situation d’Olympus n’est pas seulement le fruit du hasard et que les dirigeants de cette boîte ont tout de même une part de responsabilité dans ce désastre...

  • je n’ai pas lu les commentaires précédents car à mon avis, la discussion dot tourner autour des :
    - je l’avais bien dit
    - les gens qui ont acheté Olympus se sont fait avoir
    - non une optique Olympus n’est pas équivalente à une optique FF

    Considérant qu’un capitaliste qui investit dans une société n’est pas trop con, on peut en conclure que ceux qui vont "racheter" (dans tous es sens du terme ?) Olympus sont condamnés à :
    - améliorer le marketing
    - conserver l’excellent SAV
    - mieux gérer le bazar
    - innover

    Le reste n’est que verbiage , discussion dans le vide et les vrais utilisateurs de matériel ont compris depuis longtemps que toutes ces discussions pour savoir si un tel est plus performant parce que l’ouverture de f1,2 n’est pas la même en m43 qu’en FF, etc etc, toutes ces discussions sont vaines dans la mesure où une partie des pros utilisent de l’Olympus en seconds boîtier (Föllmi utilise du Canon ET de l’Olympus, etc), donc arrêtons de gloser dans l’espace sidéral de la non-communication informelle. Sinon, je vais démarrer une campagne de commentaires sur la base suivante : les Fuji moyen format sont NETTEMENT supérieurs au Canon FF qui a dupé les gens pendant des années en vendant des boitiers bien trop chers et avec des capteurs en dessous de tout, etc...
    Vous voyez, tout est relatif, même le pronom. Faites de belles photos, que ce soit avec du mat ou du FF et prenez votre pied, bonnes vacances à tous

  • @66
    Je n’ai jamais écrit que j’utilisai ce matériel !
    Encore une fois, vous lisez de travers, vous interprétez, vous jacassez.
    Vous n’enrichissez rien, vous emmerdez tout le monde avec vos propos qui n’en finissent plus...
    Vous intervenez comme un "vieux machin" qui est bourré de fixettes.
    Epuisant de bêtises, de contradictions et de certitudes stériles vous squattez un lieu dont les propriétaires seraient bien inspirés de vous virer.
    Point final !

  • @60 Eric-p

    Je connaissais les apports techno d’Olympus on peut ajouter ( le E330 EVOLT avec un viseur de porro le miroir est vertical , inventeur de l’antipoussiere piezo "Supersonic Wave Filter (SSWF)" toujours le plus performant du marché et anciennement sur le system OM la mesure TTL flash, le multisport et SYNCRO flash FP haute vitesse.

    J’apprécie les marques Olympus et Nikon j’ai débuté la photo avec un OM10 et je suis très satisfait de mon EM1MK2 avec 2 fixes pro F1,2 à un point que je ne vois pas l’interêt de m’en séparer de toute manière je ne reviendrai jamais sur du format 3:2 j’adore le 4:3 . Couplé à un objectif f1,2 EQ ouverture f2,4 en FF , il rivalise en terme de bruit avec un capteur FF (post traité sous DXOPhotolab) .

    J’espère que la qualité du SAV perdurera !!!

  • @68
    Les propriétaires ne vireront pas eric-p sous prétexte de respecter la liberté d’expression.
    C’est leur seule excuse pour justifier leur manque de courage et de respect des autres lecteurs,

    Ils oublient que cette liberté d’expression n’est pas synonyme de liberté de mépriser, d’insulter, etc.

  • @68 & 70
    Vous avez raison.
    J’ai de bonnes raisons de penser (Et depuis longtemps) que cette Direction est frileuse et se laisse guidée selon le courant des événements qui la porte vers un mur qui recule un peu moins au cours du temps...A terme, c’est Boom !
    De l’eau tiède, toujours de l’eau tiède.
    Les forumers respectueux et téméraires, faut bien le dire, sont ignorés au profit d’une décadence, ici dénoncée.
    J’ai le sentiment d’un grand vide. On voit très bien où tout cela mène, hélas !

  • Allez savoir si la modération ne l’a pas renvoyé refaire un tour chez les bizounours...
    Je lui ai posé une question concrète il y a plus de 24h, et toujours pas de réponse concrète de sa part.
    En même temps, ce que je lui demande n’existant pas dans un autre format qu’en APS-C ou m4/3, un peu normal qu’il se retrouve "sec".De toutes manières, de la théorie à la pratique, il n’a jamais eu de réponse concrète à apporter.
    En même temps, à s’entêter à garder un matériel vieux de plus de 10 ans (une éternité dans le monde technologique), il ne peut avoir aucune idée des évolutions concrètes sur le plan matériel.
    S’il découvrait que le 20 mpx panoly est au même niveau que le 20 mpx qui équipe les Nikon D7500 et D500, et qu’il ridiculise les capteurs APS-C de sa marque fétiche, il en ferait une syncope pour le coup !

  • @67
    Ce n’est pas parce que tel ou tel professionnel utilise plusieurs formats, que celà signifie pour autant qu’ils fassent un choix "rationnel" .
    Je m’interroge sur la pertinence d’un photographe qui utilise à la fois du MFT et du 24x36.
    Je le redis pour la Nème fois : Tout ce que vous pouvez faire en MFT peut être fait en 24x36.
    La réciproque n’est pas vrai !
    Donc, à moins d’être un gros fainéant lorsque vous préférez le rapport 4/3
    (et il y en a pas mal parmi les pros !) et que vous refusez de recadrer
    vos fichiers 24x36, je ne vois pas l’intérêt d’investir dans du MFT lorsque vous possédez déjà du 24x36.
    Je persiste à dire que ceux qui investissent dans plusieurs formats le font essentiellement ...pour des raisons sentimentales, pour se faire plaisir...et parce qu’ils sont assez riches pour ça !
    Je ne veux pas trop les blamer parce que j’ai moi-même fait des achats "irrationnels".
    Les fabricants comme Olympus ou Fuji connaissent parfaitement ce créneau et mise "à donf" là dessus
    pour tenter de séduire une partie de la clientèle des grandes marques.
    Je ne les blamerai pas pour ça. En revanche, qu’ils réussissent à se maintenir durablement sur ce créneau est une autre affaire ! On le constate malheureusement avec la situation actuelle d’Olympus.

  • Manifestement, vous n’êtes précisément pas un professionnel pour pérorer de la sorte.
    Du capteur 1" jusqu’au capteur de type industriel de très grand format, tous deux utilisés par ces mêmes professionnels de la photo pour les besoins précis de leurs diverses activités photographiques professionnelles.

  • @Vendetta (m-68)
    Bon, alors d’accord, vous n’utilisez pas ce matériel, soit !
    Alors pourquoi intervenir sur ce fil ?
    Je suis au moins aussi légitime que vous pour intervenir puisque, contrairement à vous, j’ai acheté du
    matériel Olympus à mon épouse (Un E-410+ 3 cailloux) et, désolé de vous contrarier, j’ai la prétention de mieux connaître le marché photo que vous (Je vous mets au défi de me prouver le contraire !).
    Si j’interviens aussi régulièrement sur le fil Olympus et les difficultés du MFT, c’est que , contrairement à vous, j’ai la prétention d’expliquer les raisons de l’échec d’Olympus en dehors de celles qui sont avancées
    par Olympus (D’après eux : Les smartphones l’ont tuer ! ;-) ).
    Pour vous, à vous lire, il ne faudrait rien dire et tout admettre, y compris le fait que la disparition d’Olympus serait en réalité due au hasard ! Une fatalité, quoi (Vous me corrigerez si je me trompe !) !
    Malheureusement, l’explication donnée par Olympus est un peu courte et, moi, je vous donne d’autres raisons
    qui sont au moins aussi valables que celles avancées par Olympus !
    Et tant pis si ces raisons sont "politiquement incorrectes" !
    Après tout, les lecteurs peuvent vérifier chacune de mes affirmations.
    Que vous le croyiez ou non, je ne raconte pas de crack. Tout ce que j’affirme n’a rien de gratuit et peut être vérifié.
    Après tout, libre à vous de ne pas me croire mais vous pourriez au moins prendre la peine de vérifier ce que je dis...et vous verrez que tout ce que dis est vrai, malheureusement pour la clientèle Olympus.

    J’en profite au passage pour indiquer une autre raison expliquant l’effondrement du marché des compacts
    au profit des smartphones :
    Après tout, les compacts sont "un peu plus qualitatifs" que les smartphones et on peut s’interroger sur les raisons de cet effondrement !
    - Le découragement du public explique certainement une partie de l’effondrement des ventes de compacts
    (J’ai un smartphone qui me donne de bonnes images sur mon écran d’ordinateur, pourquoi devrais-je encore investir de l’argent dans un compact qui fera double emploi ?)
    IL Y A UNE AUTRE RAISON QU’OLYMPUS A OUBLIÉ DE SIGNALER AU PUBLIC POUR EXPLIQUER SON ÉCHEC :
    - L’effondrement des compacts est aussi due au refus (ou l’incapapcité) de la part du SAV de prise en charge des compacts lorsqu’ils tombent en panne, en particulier pour une panne du système de zoom télescopique
    (Ça arrive fréquemment lors d’un choc "idiot" lors d’une utilisation courante.).
    Les smartphones n’ont pas de zoom télescopique...
    Je ne veux pas trop blamer Olympus sur ce point précis puisque, en réalité, toutes les autres marques sont logées à la même enseigne, Canon compris !

  • @Olympus mons (m-69)
    Même si j’ai la "dent dure" contre Olympus, je ne demanderai jamais à un utilisateur du MFT de switcher au prétexte que la fin du monde est arrivée pour ce format !
    Après tout, si votre matériel vous satisfait, que demandez de plus ?
    Au moins vous assumez les reproches que j’adresse sur ce format. Dont acte !
    Et votre matériel continuera à fonctionner pendant plusieurs années si vous en prenez soin
    (éviter la poussière, les chocs, l’humidité,etc...vous connaissez la musique !)
    Un tuyau : Évitez de laisser à l’air libre les connexions électriques quand les caoutchoucs/plastiques s’usent et partent ! C’est ce qui est arrivé à mon canon 5D : L’électronique s’est oxydée au bout d’un an et a tué mon appareil :irréparable !

    Pour le MFT, même s’il est moins performant que du 24x36 numérique, il reste plus performant que du 24x36 argentique (à en croire les tests de DxO) et, effectivement, les tests DxO montrent que
    l’OmD EM1 Mk II est plus performant que le Canon 5D 24x36 dans les hauts isos !
    La grenouille de 2016 est apparemment parvenue à se faire aussi grosse que le boeuf 24x36 de 2005.
    Pas un mince exploit !

  • @Gilles (m-70)

    Quel toupet !
    Je vous mets au défi de trouver la moindre insulte de ma part concernant les lecteurs de ce forum !
    Dans le pire des cas, je les ai qualifiés d’un peu naïfs, ce qui est la pure vérité !
    Pour ne parlez que des optiques, certains Olympussiens m’ont soutenu mordicus (pendant des années !) que des optiques
    f/n en MFT étaient équivalentes à des optiques 2f/n en 24x36, ce qui témoigne de leur ignorance en optique !
    Il a fallu que je leur dise qu’une optique MFT équipée d’un doubleur donne une optique 24x36 pour qu’ils ouvrent enfin les yeux ! Quel choc ! Olympus leur aurait menti ???
    En ce qui concerne les dirigeants d’Olympus(et je précise bien les dirigeants et seulement eux !), je les ai qualifié de loosers et autres qualificatifs et c’est bien le minimum !
    Ce sont des gens qui ont envoyé dans le mur leur clientèle pour la 3ème fois !
    (Échec de la monture OM/AF, échec du FT, échec du MFT maintenant )
    Franchement, être indulgent avec les dirigeants d’Olympus, c’est exactement comme si on devait être indulgent avec les membres du Gvt sur l’affaire du coronavirus !
    Après tout, si vous êtes prêt à tout pardonner à ces gens là, c’est votre affaire !
    Le problème, c’est que tout le monde n’est pas de votre avis et je ne fais que relayer tout haut ce que
    bien des dirigeants de Canon pensent tout bas. Interrogez-les, vous serez édifiés !
    (PS : Les autres acteurs du 24x36 pensent pareils, hein !)

  • Oh le con, il n’a rien compris :)

    Au secours la redac !

  • @71
    "Les forumers respectueux et téméraires, faut bien le dire, sont ignorés au profit d’une décadence, ici dénoncée.
    J’ai le sentiment d’un grand vide. On voit très bien où tout cela mène, hélas !"

    C’est l’hôpital qui se fout de la charité, dites-moi !
    Si vous étiez aussi "respectueux" que vous le prétendez, vous comenceriez par signer vos posts avec un pseudo,. C’est pas difficile.
    Moi, je suis tout à fait disposé à entendre les arguments des uns et des autres et à en discuter le cas échéant,
    je précise, de manière cordiale.
    Le problème, c’est qu’on attend toujours ce que vous avez à dire sur le fond.....puisque vous ne signez pas.
    Depuis le début de ce fil, j’ai la très nette impression que les personnes qui ont l’impression d’être ridiculisées
    invoquent des procédés digne de l’inquisition pour ne pas avoir à entendre....ce qu’ils ne veulent pas entendre ! Sur le fond du dossier, désolé de vous décevoir, mais c’est encore moi qui suis le mieux placé pour expliquer
    la situation actuelle d’Olympus...et d’autres lecteurs partagent au moins en partie le bilan que je fais.

    Pour ce qui est de la "témérité", j’attends encore un échantillon de votre part !
    Je crois être mieux placé que vous pour parler de témérité. Je connais suffisamment bien la marque Olympus pour l’avoir suivie depuis son "renouveau" en 2003 et réétudié son parcours depuis son arrivée en 24x36.
    Le réquisitoire que je fais contre cette entreprise est "téméraire" (Mes posts n’ont rien de gratuits, croyez moi !) en ce sens qu’il me coûte du temps pour expliquer aux lecteurs de bonne volonté ce qui arrive quand une entreprise est mal dirigée.
    Je vous défie de me prouver le contraire !

  • @ Fred-2 (m-72)
    "Allez savoir si la modération ne l’a pas renvoyé refaire un tour chez les bizounours...
    Je lui ai posé une question concrète il y a plus de 24h, et toujours pas de réponse concrète de sa part.
    En même temps, ce que je lui demande n’existant pas dans un autre format qu’en APS-C ou m4/3, un peu normal qu’il se retrouve "sec"."

    Fred2, vous savez bien que je réponds à TOUTES les questions sur ce fil, en particulier à votre PREMIÈRE
    iNTERVENTION sur ce fil !
    Comment justifier l’APSC ou le mFT Vs le 24x36 ?
    Par la présence d’hyperzooms comme le 18-400 en APSC et le redoutable 12-200 en MFT ???
    Et puis pourquoi pas le 4/2,8 Laowa 210º & 3,5/2,8 MFT 220º ?

    Nikon a fait deux fisheyes 220º il y a environ 50 ans et la demande était si forte que Nikon les a discontinués !

    Pour ce qui est des hyperzooms évoqués, personne ne pleurera leur disparition parmi les amateurs de FF !
    Canon (ou n’importe quel acteur du 24x36) a refusé de dépasser le range 10 (11,1 très exactement) parce que tout le monde connaît les difficultés liées à ce type de zoom : Leur manque d’homogénéité sur l’ensemble du range !).
    Canon propose des zooms de range R>100 pour des besoins bien spécifiques liés à la télévision....zooms qui pèsent leur poids (>20 Kgs) et qui sont HORS BUDGET pour la plupart des photographes (99,99% d’entre eux)

    Il n’y a décidément plus que vous pour croire encore aux discours mensongers sur la complémentarité des formats !

    Quand l’APSC et MFT auront définitivement disparu, je me demande encore quelle excuse vous me trouverez
    pour encore les utiliser !
    En fait, si, j’en vois encore une : Celle de ne pas avoir d’argent à réinvestir sur les cailloux déjà achetés ! ;-)

  • Voilà. Vous parlez, vous parlez, mais vous n’avez pas de solution.
    Comme d’habitude.
    Et vous venez de prouver que les formats plus petits que le FF ont donc tous leurs sens.
    CQFD

  • @Fred-2 (m72)
    "En même temps, à s’entêter à garder un matériel vieux de plus de 10 ans (une éternité dans le monde technologique), il ne peut avoir aucune idée des évolutions concrètes sur le plan matériel.
    S’il découvrait que le 20 mpx panoly est au même niveau que le 20 mpx qui équipe les Nikon D7500 et D500, et qu’il ridiculise les capteurs APS-C de sa marque fétiche, il en ferait une syncope pour le coup !"

    1-Je garde mon 5D de 2005 parce que je fais des tirages A3 au maximum et un capteur 50 MP ne donnera rien de plus. De plus, je fais la plupart de mes photos à 100 isos, je m’arrange pour ne pas dépasser 400-1600 isos
    et j’ai plein de cailloux ouverts à f/1,2 ou f/1,4 qui me permettent d’y arriver !

    2-Je possède un 11-24/4 L pour des tofs en ville qui me donne entièrement satisfaction sauf peut-être le poids. IL N’Y A TOUJOURS PAS D’ÉQUIVALENT EN APSC ET ENCORE MOINS EN MFT !

    3-J’utilise aussi souvent des TSE (17-24-45). Bien que le 17 TSE ait 11 ans, il n’y en a toujours pas en APSC
    et encore moins en MFT !
    En fait, Venus Optics vient d’annoncer le développement d’un 15/4,5 Shift....comme par hasard pour le reflex
    FF !!!

    Pour ce qui est des progrès des boîtiers MFT, APSC, OUI, ils progressent !
    Le problème, c’est que les boîtiers FF progressent aussi !
    Et la grenouille MFT ne "rattrape" le boeuf 24x36 qu’à la marge (selon les critères DxO parfois discutables !).

    Je sais très bien que vous allez me sortir que le boîtier Olympus OMD EM1 de 2016 a "rattrapé"
    les boîtiers APSC. Le problème, c’est qu’il s’agit d’un critère parmi d’autres et que ce dernier est discutable.

    J’ai ma petite explication sur les performances apparemment "extraordinaires"des OMD-Em1 Mk II Vs
    boîtiers APSC : Ils utilisent vraisemblablement des algorithmes plus sophistiqués que ceux des grandes
    marques ainsi que Panasonic qui les appliquent...sur ses capteurs FF non BSI : Ils obtiennent également de meilleurs résultats que les capteurs CMOS-BSI 24x36 Sony considérés d’un point de vue électronique comme les meilleurs du marché.

    Canon serait-il "largué" ? C’est ce qu’on serait tenté de penser en lisant le dernier test DxO du
    Canon 1D-X Mk III qui a fait beaucoup gloser : Le flagship de la marque rouge serait MOINS PERFORMANT
    que la version 2 datant de 2016 !!! Et là, on a franchement envie de rigoler !
    Les compétences techniques des ingénieurs Canon n’ont pas regressé entre 2016 et 2020 !
    Les samples qui ont été publiés sur Dépriviou montrent que la qualité d’image a progressé entre le
    1D-X Mk II et le 1D-X Mk III.
    Les photographes n’ont pas hésité à utiliser la sensibilité 16000 isos sans que la qualité d’image ne soit trop dégradée. Je vous invite d’ailleurs à comparer les images faites avec ces 2 boîtiers Canon, +les samples du Nikon D5
    ou D6 et les samples du Sony A9. Comme par hasard, on attend encore les samples du A9 Mk II !
    (très peu ont été publiés !)
    À croire que les services marketing de Sony ont eu une extinction de voix !

    La seule explication plausible,c’est que les ingénieurs Canon n’ont pas eu le temps de maquiller les fichiers RAWs de leur 1D-X Mk III pour faire plaisir aux critères DxO (basés sur des fichiers Raws)
    MAIS les fichiers JPEGs sont bien traités par des algorithmes "dernier cri" qui n’ont rien à envier à la concurrence !
    Canon n’a d’ailleurs pas hésité à publier un "White paper" dans lequel ils n’hésitent pas à affirmer qu’ils ont gagné en bruit l’équivalent d’un facteur 2 en sensibilité !

    Une grande fête était prévue à l’occasion des JO de Tokyo 2020 où on aurait vu la marque Canon terrasser
    toute la concurrence (>60% des photographes pros étaient déjà équipés en Canon lors des JO de Rio en 2016).
    Malheureusement, avec la Covid 19 (ou heureusement pour les concurrents de Canon !)....

  • @Fred-2 (m-81)
    De vous à moi, QUI SERA INTÉRESSÉ par les hyperzooms ?
    Vous ? Et qui d’autres ?
    Vous n’avez toujours pas l’air de comprendre que pour qu’un format vive, il faut qu’il trouve sa clientèle.
    Le MFT la trouve de moins en moins parce que le 24x36 gagne du terrain petit à petit et que la clientèle
    amateur tend à disparaître apparemment découragée (Je m’en tiens aux déclarations publiques faites par un responsable d’Olymus il y a quelques mois sur le créneau 300 €-500 € : C’est mort ! ).
    Le MFT est en train de crever pour parler concrètement et il ne faut pas trop compter sur Panasonic pour l’entretenir : Ils en ont pas les moyens !
    Qu’est-ce-qui reste en APSC "homogène" (comprendre une gamme complète de l’amateur jusqu’aux pros...enfin ceux qui veulent !) : UNE SEULE MARQUE !!! Fuji.
    Les autres ont tous basulé en 24x36 !
    Eh, la messe est dite !
    L’APSC finira comme l’APS : Les oubliettes !
    D’aillleurs, le système Fuji X est totalement isolé sur le marché photo. Seuls quelques indépendants
    acceptent de pondre quelques optiques en monture X (mais pas Sigma !) dont Tokina (Le piranha le moins dangereux ou le plus sympathique aux yeux des dirigeants de Fuji : Il ne risque pas de leur faire de l’ombre !)

  • @eric-p
    Cher monsieur votre post #79 est totalement à côté de la plaque et je vais vous dire pourquoi.

    Mon post 71 ne s’adresse pas à vous, mais à LMDLP seulement.
    Vous êtes sans doute persécutés et vous vous croyez tenu de me répondre alors que je vous ignore.
    Relisez mon propos, je ne m’adresse pas à vous.
    Vous vous prenez pour la Direction de LMDLP ?...Ou pour un ténor ?...Ou pour une star ?...Votre personne a besoin de reconnaissance, c’est probable ? ...Peut-être un dédoublement de la personnalité ?
    Tout le monde, ici, souffre pour vous. Vous devriez vous reposer un moment et méditer, ou l’inverse.

    Par ailleurs, sachez que j’approche directement, en tant que de besoin, la DG de LMDLP, par Email privé, signé par moi, avec mes coordonnées, mais cela vous dépasse. C’est pas possible !

    Juste une observation, c’est qui eric-p ? Un anonyme parmi les anonymes, qui se range sous un Ibericus pseudo.
    Au fait, vous n’êtes pas tenu de lire les posts sans intérêt qui risquent d’altérer votre suffisante culture.
    Ne perdez plus de temps, cher eric-p, à répondre aux gens d’ici, ceux sont tous des ignorants et des loosers qui ne comprennent rien du tout aux lois de l’optique et aux subtilités bienfaisantes du « fool » frame distillées au goutte à goutte par votre vénérable Grandeur.

    PS : La DG de Olympus a bien apprécié votre compliment et , en échange, vous retourne ses meilleurs souhaits de prompt rétablissement.

  • A la direction de LMDLP :
    Les personnes fragiles d’un point de vue mental sont bien évidemment des humains comme les autres qui souffrent de maladies bien regrettables.
    Ils méritent notre compassion et des soins dans des unités spécialisées mais est-ce une raison suffisante pour leur donner champ libre sur vos pages au point d’étouffer votre "bébé" ?
    Quand on connait vos difficultés financières, on se demande s’il est bien nécessaire que vous vous tiriez aussi une balle dans le pied en laissant un individu polluer de cette manière votre forum.

  • @83 : dans certains lieux complètement accessibles au grand public, nous sommes plusieurs centaines à posséder des télézooms plutôt conséquents, et pour une bonne part sur des boîtiers APS-C.
    Certes, des 500 f4 avec doubleurs montés sur des 1DX III existent, mais ça reste franchement marginal.

  • 6 juillet, 01:41, par eric-p
    Le MFT est en train de crever pour parler concrètement et il ne faut pas trop compter sur Panasonic pour l’entretenir : Ils en ont pas les moyens !

    Pouvez-vous, s’il vous plaît, ce que vous entendez par "moyens" ?
    Merci.

  • 6 juillet, 01:41, par eric-p
    Le MFT est en train de crever pour parler concrètement et il ne faut pas trop compter sur Panasonic pour l’entretenir : Ils en ont pas les moyens !

    Pouvez-vous, s’il vous plaît, développer ce que vous entendez par "moyens" ?
    Merci.

  • @84
    magnifique !

    Imaginez une seconde, cette personne en gestion d’un département marketing. Il parviendrait à se faire tellement d’ennemis en un mois, qu’il devrait quitter ses fonctions illico presto....

  • Eric - Nanananère !
    Tous - S’il-vous-plait, Maitresse, Eric, il a été trop méchant avec nous.
    Maitresse - Dans ce cas, pourquoi restez-vous toujours avec lui ?
    Tous - Parce qu’il a été trop méchant, il faut le punir !
    Matrssse - Laissez-le tranquille, ne lui répondez pas.
    Tous - Mais Maitressssssseeeeeeee........ Il faut le puniiiirrrr !!!

    Le niveau des "photographes" en 2020. Pathétique.

  • @84
    Vous dites m’ignorer tout en vous adressant à LMDP...tout en ayant leur mail privé !
    En gros, moi j’appelle ça troller.
    Si vous voulez vous plaindre auprès de LMDP, ne vous gênez pas...mais en privé, SVP.
    Quant à vos leçons de psychologie de bazarre, gardez-les pour vous, SVP ! Vous n’avez aucune compétence en la matière et ceux qui en possèdent une n’ont jamais fait de télédiagnostic !
    Ce que je constate surtout avec vous, c’est que vous n’avez rien à dire dans le fond parce que vous ne comprenez strictement rien au fond du sujet comme la plupart des gens qui viennent se plaindre.
    Excusez-moi d’avoir à vous le rappeler mais la décadence dont vous parliez(je suis même pas sûr que vous maîtrisiez parfaitement le sens des mots que vous employez !), ça commence par des gens qui interviennent sur un sujet (ici la faillite programmée d’Olympus) ...pour ne rien dire.
    Sans me vanter, je crois que je maîtrise un peu mieux le sujet que vous.
    Donc, bien qu’étant l’anonyme "eric-p", je me fais un devoir de rappeler quelques réalités désagréables sur la société Olympus et ses dirigeants , ignorées par >90%
    de la clientèle Olympus puisque personne d’autre ne le fait...et surtout pas quelqu’un comme vous.
    Contrairement à vous, je peux même me vanter d’avoir participé à l’éducation des photographes en leur apprenant des rudiments élémentaires d’optique. C’est le contraire de la décadence.

  • @Vendetta (m85)
    En parlant de pollution sur le forum, je crois que vous n’êtes pas très bien placé pour parler.
    Quelles sont vos contributions "réelles" sur le sujet de fond (la situation d’Olympus) ?Zéro, non ?
    Quant à vos leçons de psychiatrie de bazarre, vous feriez mieux de les garder pour vous, hein !
    Ça vous honorera. Moi, je n’ai pas besoin de ce genre de procédé pour discuter avec les intervenants de ce forum. La courtoisie et l’argumentation doivent rester les seules bases de tout débat valable...

  • @Fred2 (m-86)
    "@83 : dans certains lieux complètement accessibles au grand public, nous sommes plusieurs centaines à posséder des télézooms plutôt conséquents, et pour une bonne part sur des boîtiers APS-C.
    Certes, des 500 f4 avec doubleurs montés sur des 1DX III existent, mais ça reste franchement marginal."

    Baaah, c’est vieux tout ça !
    Comme je l’ai dit et redit plusieurs fois, cette stratégie était valable quand les capteurs 24x36 n’étaient pas assez fins.
    Canon/Nikon ont donc décidé de commercialiser des boîtiers APSC "sport" qui étaient dotés de capteurs
    APSC fins (Le 7D -APSC-de 2009 avait une définition de 109 pl/mm !) supérieurs à celui d’un 1Ds III (FF de 21 MP soit 78 pl/mm !).
    Le 7D , lancé en 2009, a connu beaucoup de succès, je crois qu’on peut le dire.
    Le 7D Mk II , lancé en 2014 (20 MP APSC soit 115 pl/mm) en a connu beaucoup moins parce que les boîtiers
    FF ont rejoint la finesse des meilleurs capteurs APSC ou presque.
    Le Canon 5 DsR de 2015 a une résolution de 51 MP (soit 121 pl/mm) : L’APSC "sport" se justifie beaucoup moins !

    Depuis 2016, les performances des FF ont encore progressé : Le 5D Mk IV possède 30 MP (soit 93pl/mm permettant d’exploiter toute la moelle de la quasi-totalité du parc optique EF) et 7 i/s, le FF satisfait la plupart des photographes les plus exigents sauf, peut-être les rafales !

    Qu’à celà ne tienne, le Canon R5 pulvérise tous les records : vidéo 8K à 30i/s OU 12 i/s (obtu physique)
    voire 20 i/s en obtu électronique ( Le capteur fait 45 MP, soit 114 pl/mm).

    Les boîtiers APSC "sport"en guise de converter électronique ont vécu : Ils peuvent prendre une retraite bien méritée !

  • @Aldo (m87)

    C’est simple, pour développer une gamme optique, il faut de l’argent, donc une clientèle qui achète régulièrment du matériel pour une marque donnée.

    Les PDM du marché photo sont d’environ 85% pour Canon+Nikon+Sony.
    Les miettes pour les autres.
    Panasonic, de notoriété publique (même s’il n’y a pas de stats précises récentes à ma connaissance)
    a moins de PDM que Fuji ou Olympus (et peut-être même moins que Pentax ! ).
    Ils ont donc vraisemblablement <5% des PDM alors que Canon seul en possédaient >50% il n’y a pas si longtemps.
    Et Panasonic doit développer 2 GAMMES OPTIQUES en même temps (MFT et 24x36).
    Or, Panasonic ne peut pas courir deux lièvres à la fois ! Tous ceux qui s’y sont essayé par le passé ont fini par le payer très cher.
    D’ailleurs, Panasonic n’a pas sorti la moindre nouveauté optique en MFT depuis plus d’un an ! Un signe...

    Canon développe à toute vitesse sa gamme RF et les EF-M sortent...de temps en temps.
    Le développement des objectifs reflex (EF ou EF-S) est pratiquement abandonné...

  • @89

    Le discours tenu par des responsables marketing des acteurs du FF ne fait AUCUN cadeau aux défenseurs
    des petits formats. Qu’est-ce-que vous vous imaginez.
    Bien sûr,devant les caméras, ils auront un discours édulcoré mais en "Off" comme on dit, ils tiendront pratiquement le même discours que moi.
    Le terme de "looser" que je reprends volontiers pour parler d’Olympus voire Fuji , croyez le ou non, a réellement été utilisé par des responsables Canon....et c’est normal. Ils colportent des informations totalement fausses sur le FF, il ne faut donc pas s’attendre à ce qu’ils soient indulgents vis à vis des petits formats.

    Si j’étais responsable du marketing Canon (ce qui n’est pas le cas), je n’aurai aucune difficulté à retourner la clientèle Olympus, croyez moi (sauf les plus endurcis !).

    Vous aurez encore l’occasion de vous en rendre compte jeudi prochain :
    Canon posera 4 nouvelles optiques FF "on the table" qui seront 4 gifles supplémentaires pour les petits formats !

  • Au lyrique pet...
    ...Qui nous fait de l’Opéra Comique...Et comme Rabelais, il invente des mots : Vous avez dit bazarre, comme c’est Bazar ! Ça sent pas bon, ça sent la fin, hum !

    C’est l’histoire d’un mec, qui rencontre un autre mec, normal lui, et qui dit au premier mec : Tiens, j’ai vu un mec qui parlait de Olympus, au mec, y dit qui z’ont fait des grosses erreurs à la Direction Générale. C’est normal, dit le premier mec, au mec, y sont pas dans la même boutique, y sont concurrents les mecs.
    Hey, t’es un peu con , mec de pas comprendre ça. Y sont concurrents et celui qui dit ça, le mec y porte une casquette, le mec. C’est normal y s’occupe du Vestiaire Canon au Salon, le mec !
    (Toute association d’idée ne serait que pure coïncidence)

    Quelques pépites relevées ci-dessus :

    - ...la faillite programmée d’Olympus...
    - ...Sans me vanter, je crois que je maîtrise...
    - ...je me fais un devoir de rappeler quelques réalités désagréables sur la société Olympus et ses dirigeants...
    - ...puisque personne d’autre ne le fait...
    - ...je peux même me vanter d’avoir participé à l’éducation des photographes...

    Inqualifiable !
    Pas besoin de télétraitement médical, c’est direct l’ambulance.

    Y a un mec, au forum LMDLP, y s’prend pour Dieu, y dit qui marche sur l’eau, mais l’eau-de-vie, le mec, normal, y mélange Cantabria et Tranxène, le mec.
    Et pis, y sait tout le mec, y voit tout, y d’vine tout, y entend tout le mec, et pis y l’aime pas Opus et Fuji, le mec. C’est normal, c’est le mec du vestiaire de chez Canon au Salon qui l’a dit, alors, comme un con, le mec y a cru. Et pis, l’aime pas les autres, le mec...
    C’est normal, c’est pas la France, c’est l’Espagne ( :>)))

  • @94 : Du passé ? 2019 n’est pas encore si loin pourtant !
    Et lors de ces événements bien connus des amateurs de télézooms conséquents, y croiser des 500 f4, des 600 f5,6, des 150-600, des 100-400, des 200-600 etc. est tout sauf rare !
    Et quand ils sont collés à des FF, il n’est par rare non plus de voir des TC intercalés pour pallier l’allonge perdue par rapport aux APS-C.
    Pour finir je me permets de reprendre votre propre phrase :
    " De vous à moi, QUI SERA INTÉRESSÉ par les hyperzooms ? " : eh bien, votre marque fétiche par exemple.
    Mais ça, curieusement, vous vous gardez bien d’en parler.
    Je vous le répète : sortez, et vous en verrez vraiment beaucoup en certains endroits.
    Et je dirais même plus : vous, vous ne verrez même pratiquement que ça.

  • Eric-p fait son teasing pour se rendre interessant (comme d’habitude) au sujet de Canon, il annonce 4 nouvelles optiques.
    Il suffit de consulter « Canon rumors » pour savoir ce qui va se passer, des ps et même une nouvelle imprimante....
    Eric-p, le petit facteur ibérique !

  • @98
    Ne perdez pas votre temps Fred2, à essayer de convaincre notre sbire de service qui veut toujours et toujours avoir raison sur tout et sur tout...
    C’est comme tenter de raisonner une personne de mauvaise foi, bon courage.
    Un conseil gratuit, si je puis me permettre, laissez tomber. Il restera bientôt seul ici.

  • @ 100 : n’ayant toujours pas obtenu de réponse cohérente, je ne perds pas mon temps, soyez rassuré.
    J’attends donc, et le regarde ses savantes pirouettes de haute voltige quand il se prend les pieds dans le tapis (roadmap des cailloux à venir chez sa marque préférée, par exemple, mais pas que...).

  • Et voilà comment un forum "part en couille" tout cela à cause d’un énergumène qui ferait mieux de reprendre une petite dose de clorazépate pour éviter de nous "les briser menu" !
    Mais que font la police, les pompiers et les psychiatres ?

  • 7 juillet, 02:35, par eric-p
    C’est simple, pour développer une gamme optique, il faut de l’argent, donc une clientèle qui achète régulièrment du matériel pour une marque donnée.

    Monsieur.
    Les sept fabricants japonais d’appareils photos numériques cotés en bourse ont publié leurs résultats en quelques chiffres : on peut donc procéder à des comparaisons financières.

    - Voici tout d’abord un classement en fonction du chiffre d’affaires consolidé (de l’ensemble du groupe) :
    Sony : 8 260 Mds¥
    Panasonic : 7 491 Mds¥
    Canon : 3 511 Mds¥
    Fujifilm : 2 315 Mds¥
    Ricoh : 2 009 Mds¥
    Olympus : 797 Mds¥
    Nikon : 591 Mds¥

    - On peut regarder les choses de manière dynamique et non statique, en classant les groupes en fonction de la variation (progression ou diminution) de leur chiffre d’affaires consolidé entre les douze derniers mois (avril 2019 - mars 2020) et la période de douze mois précédente :
    Olympus : +0,4%
    Ricoh : -0,2%
    Sony : -4,7%
    Fujifilm : -4,8%
    Panasonic : -6,4%
    Canon : -8,9%
    Nikon : -16,6%

    - Mais il ne suffit pas d’être gros ou de ne pas trop maigrir d’une année sur l’autre pour aller bien, encore faut-il gagner de l’argent. D’où le classement ci-dessous en fonction du résultat opérationnel consolidé (de l’argent qui reste pour payer les banques, le fisc et les actionnaires et pour conforter la solidité de la société) :
    Sony : 845 Mds¥
    Panasonic : 294 Mds¥
    Fujifilm : 187 Mds¥
    Canon : 167 Mds¥
    Olympus : 83 Mds¥
    Ricoh : 79 Mds¥
    Nikon : 7 Mds¥

    - Là aussi, on peut regarder la situation de manière dynamique, c’est-à-dire classer les groupes en fonction de la variation (progression ou diminution) de leur résultat opérationnel consolidé entre les douze derniers mois (avril 2019 - mars 2020) et la période de douze mois précédente :
    Olympus : +195% (un quasi-triplement)
    Sony : -5,5%
    Ricoh : -9%
    Fujifilm : -11,1%
    Panasonic : -28,6%
    Canon : -45,4%
    Nikon : -91,8%

    A l’exception de Sony et Ricoh qui échangent leurs places, ce classement en fonction de la variation du résultat opérationnel est le même que celui établi selon la variation du chiffre d’affaires, un signe que ces grands groupes sont peu agiles et souffrent de frais de structure (frais fixes) élevés. Olympus se distingue à cause d’un effet de base favorable : l’année 2018-2019 était grevée par un certain nombre de charges non récurrentes (restructurations et transactions dans des procès).

    - L’indicateur qui est souvent considéré comme le plus pertinent est celui de la rentabilité, c’est-à-dire le rapport entre le résultat opérationnel et le chiffre d’affaires. Il donne le classement suivant :
    Olympus : 10,5%
    Sony : 10,2%
    Fujifilm : 8,1%
    Canon : 4,8%
    Ricoh : 3,9%
    Panasonic : 3,9%
    Nikon : 1,1%

    Ce critère de rentabilité distingue trois groupes : (i) trois sociétés (Olympus, Sony et Fujifilm) dont la rentabilité est correcte malgré un trimestre affecté par l’épidémie de Covid-19, (ii) trois sociétés (Canon, Ricoh et Panasonic) dont la rentabilité est assez faible et qui vont devoir naviguer au près cette année pour limiter la casse et (iii) une société (Nikon) dont la rentabilité est très faible et qui va s’enfoncer dans le rouge cette année quelles que soient les mesures prises.

    - Là encore, on peut regarder comment la rentabilité a évolué d’une année sur l’autre. Les résultats ci-dessous sont donnés en points : une rentabilité de 8,3% une année et de 6% l’année suivante correspond à une baisse de 2,3 points. Le classement montre comment les différents groupes ont plus ou moins bien résisté aux tendances de marché et à la conjoncture.
    Olympus : +6,9 points
    Sony : -0,1 point
    Ricoh : -0,4 point
    Fujifilm : -0,6 point
    Panasonic : -1,2 point
    Canon : -3,2 points
    Nikon : -10,5 points

    Cette dernière comparaison permet de distinguer, au sein des trois sociétés dont la rentabilité était assez faible l’an dernier (Canon, Ricoh et Panasonic), une qui a plus souffert que les deux autres à cause d’une exposition forte à un marché en baisse structurelle : Canon et le marché de la photo.

    Nikon termine une sixième fois en queue de peloton. Je n’envie ni ses dirigeants, à cause des décisions qu’ils vont devoir prendre, ni ses salariés, à cause de celles qu’ils vont subir.

    Alors ? Toujours aussi certain que Canon est plus solide que tous les autres ?

  • Pour un (1) eric_p, parfois un peu lourd, parfois ayant quelque chose à dire, combien d’hystériques sans la moindre capacité à exprimer quelque connaissance de quoi que ce soit, voire une opinion un tant soit peu argumentée ?

  • Ce monsieur s’amuse à railler, vilipender et insulter tout ce qui n’est pas Canon et tout ce qui n’est pas FF, ainsi que tous ceux qui osent s’équiper autrement qu’en FF Canon. Et ce, depuis quelques années maintenant, pour dire le moins.
    Je fais partie, comme beaucoup d’autres ici, des heureux élus.
    Cependant, j’ai posé une question très simple sur l’article du Sigma 100-400, et plusieurs jours après, force est de constater que tout expert qu’il se prétend, il n’a toujours pas apporté de réponse.
    Forcément, cette réponse est très simple (j’en possède une des solutions, et j’ai déjà pris des photos avec), mais comme elle va à l’encontre de ces préceptes tout aussi stupides que dispendieux, qui veut que l’APS-C ou le MFT soient des leurres. Et pourtant, cette solution existe depuis un bon moment maintenant à raison de moins de 2000 € en APS-C et, autour des 1500 € en MFT (retrancher 500 € pour les versions d’occasion) d’une part, et pour 1/5 voire 1/10ème du poids de la solution FF Canon d’autre part.
    Mais ce sont nous autres qui avons l’esprit fermé à vouloir nous entêter dans des formats soi-disant "sans avenir"...
    (et je ne parle même pas des télézooms annoncés en monture RF, puisque ce monsieur m’a expliqué avec forces détails que les télézooms n’intéressaient plus personne de nos jours)

  • Vous avez compris ça #104, El ericos nous pompe l’air !
    A force d’énerver son monde et de prendre ses semblables pour des cons, faut pas s’étonner que les esprits s’égarent.
    Sur le fond, El ericos reste confus, peu synthétique, parfois (souvent) ses démonstrations se contredisent, approximatif comme ça l’arrange.
    Sur la forme, c’est bingo, celui qu’on veut avoir à sa table un vendredi soir, avec ses amis pour écouter le martien...
    Sa marque c’est l’irrespect, l’invective, la suffisance, etc. qu’il manifeste en permanence envers ses cibles, les personnes morales ou physiques, tout y passe...
    LMDLP se fiche totalement de la bonne tenue de son forum, une décadence criante. Dommage, l’art de se saborder sans réagir, pathétique cette affaire.
    Si vous ne savez rien 104, laissez moi vous dire que El Señor n’a pas les caractéristiques d’un photographe qui aime tout simplement figer la vie, les paysages, etc. Et partager sa passion avec bonheur.
    On ne peut pas, ici, dans ces conditions rouler normalement.

  • « LMDLP se fiche totalement de la bonne tenue de son forum, une décadence criante. Dommage, l’art de se saborder sans réagir, pathétique cette affaire. »

    Cela se nomme IRRESPONSABILITÉ...Non ?

  • @97
    Monsieur l’agrégé de lettres (ultra)-modernes,

    Merci d’avoir eu l’élégance de disserter sur la seule faute d’orthographe rédigée sur un post au milieu de la nuit !

    En attendant, sur le fond du sujet qui nous intéresse "Olympus, et maintenant...", j’attends encore votre première contribution !

    Pour le moment, si on devait vous donner une note sur l’ensemble de vos interventions, vous auriez Zéro
    (Hors Sujet).

    Moi, je m’attribue modestement 20/20 étant donné que les défenseurs d’Olympus ou du MFT, voire des autres "petits formats", ont manifestement beaucoup de mal à avancer, ne serait-ce qu’un début de plaidoirie (À quelques rares exceptions près comme Fred2 ) !

  • Quand on découvre ce dernier commentaire d’un bien triste sir, une seule envie vous titille, sortir la sulfateurse pour l’érradiquer.

  • @Fred2 (m98)
    Pour ce qui est de ma marque fétiche, le range le plus important jamais commercialisé est R=10,7
    (28-300 L EF de 2004).
    Tout récemment, ils ont annoncé un 24-240 (donc R=10) parce que Canon estime que les performances globales de ce zoom sont décentes sur l’ensemble du range (voir les MTFs affichées par Canon).
    Auparavant, les opticiens (même les plus téméraires !) se limitaient à un 24-200 (tokina, au début du siècle)
    que personne n’a cherché à imiter à l’époque.
    Il existe bien des ranges plus importants pour les bridges (Canon G3X) avec un zoom
    de range R=25 : Le 8.8-220/2.8-5.6 IS qui pèse 733g TCC.

    Si on devait faire ce zoom en 24x36 (Un vrai 24-600/2.8-5.6), nous aurions beaucoup de mal car il faudrait rajouter des verres UD & SUD et pas sûr que la mayonnaise prenne ....et il pèserait très lourd (vraisemblablement plus de 5,5 Kgs ) pour des perfs optiques vraisemblablement moins bonnes sur la plage
    200-600 que le récent 200-600/5.6-6.3 FE Sony... vendu moins cher et bien plus léger.
    À quoi bon ?

    À noter que durant sa brève existence, le Nikon Nain n’a jamais proposé d’hyperzooms hors normes !
    (R=10 pour le 10-100 !)

    Bien sûr, on pourrait faire aussi un équivalent du zoom du G3X en 24x36 :
    Un 24-300/7,6-15,2 !!!
    Il serait relativement léger mais qui en voudra ?

    En MFT, Olympus a proposé un 12-200 (R=16,7)...dont on peut mesurer le succès commercial (les oubliettes)
    En APSC, Tamron a annoncé un 18-400 (R=22,2) qui a rencontré le même succès : L’indifférence générale !

    En photographie, la clientèle devient de plus en plus exigente et les opticiens ne peuvent plus se permettre de faire n’importe quoi car une série de samples peut "tuer" la carrière commerciale d’un objectif.
    C’est la raison pour laquelle on ne voit d’hyperzooms en 24x36 et le record du range n’a pas bougé
    depuis 24 ans environ.
    Il peut encore augmenter mais tout porte à croire que ce sera lent...

    Conclusion : Les hyperzooms, c’est bon pour les bridges, les compacts et...la télévision !

  • En réponse prévenante à El Gringo,
    - Pas prétentieux le mec : " Moi, je m’attribue modestement 20/20"
    C’est pas un type équilibré pour oser écrire cela. Dangereux le mec.
    Faites gaffe mesdames, dans les rues de Barcelone, y a un mec qui traine sa haine des autres.

  • @Fred2 (m98)
    À propos de sortir, je vous invite à jeter un coup d’oeil sur les samples Dépriviou du dernier 28-200 Tamy
    pour Sony FE. Les performances annoncées sont apparemment excellentes
    (à priori >80% de contraste en MTF10 sur tout le champ et tout le range !).

    Je regarde les samples à la loupe et que vois-je ? DES AC d’environ 0,3 mm sur des tirages au format A3
    (au moins sur la focale 28mm et sur la focale 200mm !).
    Les zooms maison (Le Nikkor 24-200 Z par exemple) prennent peut-être ce problème en charge mais Nikon
    a renoncé à faire un 24-240 comme ses concurrents Canon/Sony...

    J’ai longuement hésité à me procurer un 28-300 il y a environ 15 ans...et j’ai renoncé parce que ça ne correspond pas à ma pratique de la photographie.Par sécurité ou par goût des grandes ouvertures, j’ai toujours des fixes dont un 35/2 IS USM "passe partout" (pour moi, c’est un zoom à pattes !).
    Maintenant, je comprendrai très bien un photographe s’il fait le choix d’un hyperzoom lorsqu’il part en voyage
    sans avoir à s’encombrer d’une panoplie d’optiques en tous genres et qu’il n’a pas de temps à perdre dans les changements d’objectifs...

  • @ Fred2
    Enfin rassuré et convaincu par la réponse de eric-p ?

  • @99
    Eh, je suis bien obligé de faire le facteur puisque les adorateurs des petits formats ne semblent toujours pas s’être rendu compte que le FF viole de manière flagrante les préjugés qu’ils ont sur ce format !
    Qu’ils continuent donc de vénérer leur 300/4 IS Zuiko, Canon proposera dans 2 jours un 600mm qui fera au moins aussi bien sur la qualité d’image tout en étant moins cher, plus petit et plus léger !
    Avec la différence de prix, ils pourront même s’offrir un boìtier FF !!!
    Si vous trouvez normal qu’Olympus vende ses OMD-EM1 Mk III au tarif du FF voire plus cher (Nikon Z6, un boîtier très bas de gamme ou l’affreux Sony A7 Mk III en attendant le Canon R6), ma foi, je ne peux plus rien pour vous...

  • @Fred2 (m101)
    À propos de "Roadmap", vous préférez faire confiance à celle de Fuji, Olympus, ou celle de Canon ?
    Dans leurs dernières déclarations les plus délirantes, Olympus promettait 3 optiques par an alors qu’ils s’étaient contentés de ZÉRO nouveauté optique en 2018, UNE SEULE en 2019, une seule en 2020 !
    Courage : JIP va certainement faire des miracles pour redresser la barre !
    En toute franchise, moi je préfère faire confiance en celle de Canon qui ne dit d’ailleurs pas grand chose officiellement....mais les brevets sortent très régulièrement et Canon est largement devant ses concurrents.
    Pour ce qui est des optiques RF déjà sorties, vous pouvez vérifier, elles ont des caractéristiques uniques
    et ne doivent rien à personne (sauf l’exception du 24-240 qui confirme la règle !).

  • @Tonton Flingueur (m-102)
    Au lieu d’invoquer les psychiatres et Cie (un domaine dont vous ignorez tout soit dit en passant !),
    demandez-vous si vos propos sont susceptibles d’intéresser un lecteur qui cherche avant tout des infos
    sur la crise d’Olympus et du MFT, le sujet quoi !
    La plupart des lecteurs n’ont que faire de vos états d’âmes !

  • @Aldo (m-103)

    Ces statistiques ne m’impressionnent pas plus que ça !
    Accessoirement, ces belles statistiques, on peut leur faire dire ce qu’on veut !
    C’est comme les chiffres de la "croissance" dont certains économistes disent...qu’elle n’existe pas (je parle de l’avant covid 19) et que l’économie est en réalité en récession.
    À les lire, on dirait même qu’Olympus se porte très bien et qu’on se demande finalement pourquoi Olympus se débarasse de sa branche photo !
    Samsung aussi se portait très bien et pourtant, ils se sont débarassés de leur branche photo DSC.

    Pour ce qui est de la revente de la branche photo d’Olympus, on en connaît les raisons puisque LMDP les a exposées et l’intervenant "Mistral 75" a rappelé l’ensemble des bilans annuels calamiteux.

    Je ne suis pas Dieu et je ne peux pas vous garantir à 100% que Canon survivra pour les 1000 prochaines années ou même les 100 prochaines années !
    Il existe en effet une déclaration du CEO de Canon en personne (vers début 2019, de mémoire !) qui estimait que le marché photo allait
    baisser de 50% au cours des 2 prochaines années et que Canon envisageait de se retirer du marché photo pour se consacrer à des activités plus "stables".
    Coup de blues du CEO de Canon ?
    Pour autant, "intuitivement"(Je sais,ça vaut ce que ça vaut !), j’ai le sentiment que Canon survivra à la crise ainsi que Sony,peut-être Nikon (J’en suis moins sûr ).
    Depuis sa création en 1933, Canon a traversé plusieurs crises et s’en est toujours remis...

    Il y a plusieurs raisons qui m’incitent à penser que Canon restera encore leader du marché pendant longtemps et que ce sont les petits qui trinqueront (comme d’habitude, depuis que le monde est monde) :

    - Ils gèrent mieux leur boîte que n’importe qui.
    - Ils possèdent leur unité de production de CMOS (contrairement aux autres sauf Sony)
    - La recherche et développement se porte mieux qu’ailleurs (et l’argent ne tombe pas du ciel)
    - La tentative d’OPA de Sony sur le marché photo global ne semble pas fonctionner, au moins sur Canon : la clientèle professionnelle reste chez Canon et je suis aussi convaincu que la clientèle "prosumers" restera chez Canon, du moins tant qu’il y aura du feu !

    La stratégie de Sony aurait pu fonctionner sur Canon s’ils avaient pu maintenir une avance constante ou croissante sur les capteurs (Exmor, BSI, capteur empilé) mais Canon a réagi et dispose d’une avance conséquente en optique plus difficile à rattraper.
    L’équipe Canon est beaucoup plus dynamique que celle de Sony à voir le nombre considérable de brevets publiés !
    Par exemple, Sony ne sait pas faire un zoom f/2 (Ils avaient un projet de 28-70/2.0 tellement bon qu’il est parti aux oubliettes !) Canon a 3+1 zooms f/2 dans le tiroir(dont 1 est déjà sorti !) et a prévenu la concurrence :
    Ils n’hésiteront pas à faire un zoom f/1,4 si nécessaire voire un zoom f/1,1 !
    Rien qu’en voyant ça, la clientèle volage Canon rentrera au bercail !
    La simple publication des brevets est déjà une stratégie pour conserver la clientèle qui permet à Canon de gagner de l’argent.

    Sony n’en est pas du tout là ...même s’il y a des choses intéressantes (Le 200-600 VFI compact, le 12-24/2,8 mais...reste encore trop conventionnel).

    Et puis vous oubliez que, dans ces histoires de bilans financiers, tout ne dépend pas de la finance.
    Il y a des notions comme la "confiance" ou le "talent" qu’on ne peut pas résumer avec des chiffres.

    Si je prends l’exemple d’un entrepreneur comme Elon Musk qui part de zéro (bon, pas tout à fait quand même !), comment se fait-il que sa société Tesla parvienne à croître plus vite que les autres constructeurs automobiles alors qu’ils étaient à priori mieux placés que lui pour développer la voiture électrique ?

    Pour en revenir aux baisses de CA, eiles sont transitoires (transition due au passage reflex=>mirrorless + crise liée au Covid 19) mais les gens ont toujours besoin de faire des photos (Les pros), ceux qui veulent se faire plaisir après avoir gagné de l’argent, les gens qui se lancent dans les secteurs liés à l’image,etc....

    Je ne crois pas une seule seconde que le marché photo s’effondrera totalement comme pourrait le prévoir
    le fameux "rapport Meadows" ou que les smartphones puissent se substituer à un téléobjectif...

    Pour ce qui est des autres sociétés "apparemment en bonne santé", qu’est-ce-que je leur reproche ?
    En gros de ne pas être en si bonne santé que ce que vos statistiques semblent indiquer !

    Le rythme des nouveautés optiques chez Fuji (mirrorless APSC)est actuellement proche de ZÉRO (ils se sont contentés de sortir
    une version 2 de leur 35/2 , on va pas loin avec ça !).
    Les flagships de la marque sont déjà obsolètes :
    *Un 50-140/2,8 XF OIS à peine plus léger et plus encombrant que le 70-200/2,8 LIS RF à la surprise générale !
    *Un 16-55/2,8 XF que la marque n’est pas parvenu à stabiliser
    *Un 8-16/2,8 XF EXPLOSÉ face au 12-24/2,8 GM FE Sony car à peine plus lourd (+42g !)
    *Un 100-400/4,5-5,6 XF OIS qui se fait ridiculiser face au 100-500/4,5-7,1 LIS RF de Canon 5g plus léger !
    *Un 33/1,0 qu’ils renoncent à commercialiser par aveu d’impuissance ?
    *Un 50/1.0 qui sera incapable de rivaliser face aux 85/1,2 L RF Canon
    *etc...

    - Les nouveautés Panasonic en MFT inexistantes et celles en 24x36 trop classiques pour pouvoir séduire
    - Olympus condamné à devenir anonyme s’il est racheté par JIP...

  • @Fred 2

    "Ah ? Pour 1500 € j’ai un FF avec un 240-960mm de seulement 2kg8 dans un sac photo ?
    (voyez, je privilégie même votre marque fétiche - à la prise en main qui reste abominable pour moi)
    Vous me voyez plus qu’impatient de lire votre proposition, avec les liens Internet !"

    Faut-il répondre à ça (Je vous ai déjà répondu en substance auparavant avec la finesse des capteurs...mais il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre !) ???

    Eh, je fais mieux que vous : Je mets un 150-600 Sigma sur un Canon 2000D et je crope au format MFT :
    J’obtiens un magnifique 300-1200 pour 1187,3 € dans mon épicerie d’Aix-la-chapelle !

    Sauf que dans une autre épicerie,un 6D+150-600 C recadré en APSC cette fois-ci (reste 7,8 MP presque qu’autant qu’un 30D) coûte 855,95 X2= 1711,9 € (Digitalrev) sur lequel on monte toutes les optiques EF, y compris les occaz vendues une
    bouchée de pain !

    Z’êtes sûr que vous ne pouvez pas mettre 211,9 € de plus pour oublier de me parler des boîtiers castrés ?

    Accessoirement, ce que vous me racontez sur les petits capteurs est un fantasme ; je vous l’ai déjà dit ...

  • @106
    "LMDLP se fiche totalement de la bonne tenue de son forum, une décadence criante. Dommage, l’art de se saborder sans réagir, pathétique cette affaire."

    La bonne tenue d’un forum consiste surtout à faire des interventions dans le cadre du sujet :
    "La défense ou l’attaque du soldat Olympus"

    Si vous voulez prendre prendre la défense d’Olympus ou des petits formats, ne vous gênez pas pour moi !
    Ah moins que ce soit au dessus de vos forces, finalement...et quelque part vous me conforterez dans ma position...

  • A TOUS LES NIKONISTES ET LES AUTRES :

    Je viens de lire cette monstruosité :
    « Nikon Z6, un boîtier très bas de gamme »

    Savez-vous que l’animal est méchant, il mord Opus, aboie après Fuji et maintenant grogne sur Nikon.
    Il ne mange que de la viande rouge, il n’aime pas les croquettes.
    Vite au veterinario !

  • @119
    Qui n’a toujours rien compris.

    - Je ne suis pas dans l’attaque ou la défense d’Olympus, j’aime bien cette marque pour ce qu’elle a apporté dans l’histoire de la Photo et regrette sa disparition du circuit, comme je regrette par exemple la très probable disparition de la marque Alpine en raison de la fermeture de l’usine de Dieppe.
    - Je n’ai pas à défendre ou à rejeter tel ou tel format, je pratique le 1 pouce, le 24x36 et le MF, selon mon besoin, et confidentiellement, selon une répartition entre quatre marques toujours en vie.

    C’est aussi simple que cela, amigos.

    Vous ne savez pas grand chose de la vie finalement. C’est le fric qui mène le monde, ne vous en déplaise.
    Parfois, la fermeture d’une usine, d’une unité est liée à sa rentabilité positive : le propriétaire vend au bon moment pour se faire du fric ou pour renflouer une autre position dans sa holding.
    Souvent, la fermeture correspond à une rentabilité négative, il n’y a plus d’activité permettant à l’unité de vivre.
    J’ai connu personnellement les deux situations, la seconde se comprend aisément, moins la première.
    Maintenant, si vous ne comprenez rien aux lois de la finance, on ne peut rien pour vous.
    Les valeurs énoncées plus haut sont une photo du marché à l’instant T, mais significatives de ce qui attend certaines enseignes et vous pourriez être surpris de certaines décisions.
    Ne faites pas le fanfaron, certes vous n’êtes pas Dieu, mais ne vous prenez pas pour Dieu.
    Direction l’Hôtel-Dieu, assurément !

  • A l’attention de Mr Vincent Trujillo,

    De très nombreux lecteurs souhaitent que vous fassiez le ménage, que vous preniez les dispositions qui s’imposent pour faire taire définitivement un intervenant qui sévit sous le pseudonyme eric-p.

    Il en va de votre crédibilité et de votre image !

    Salutations distinguées.

  • @117
    Si tout ce qui ne va pas dans votre sens n’a aucune valeur, pourquoi discuter ?
    Donc, sur ce, je vous laisse, car le discussion me paraît pour le moins compliquée avec vous.

  • J’en connais un qui va être davantage frustré, le site « Canon Rumors » indique avec précision aujourd’hui absolument tout de ce qui va être annoncé demain par Canon.
    On savait déjà beaucoup de choses issues de ce site, y compris les brevets déposés, mais là c’est complet et l’autre n’aura plus rien à dire, c’est vrai qu’il n’est pas dans le secret des dieux, même s’il se prend pour Dieu.

  • Bien d’accord avec #123 & 124
    Nous sommes au moins trois.
    Aucun dialogue possible, je confirme. Seul son monologue a droit de cité ici et il en est si fier qu’il s’attribue les médailles himself.
    Sortez le monsieur Trujillot.

  • Eric-P
    « Nikon Z6, un boîtier très bas de gamme »

    À ce petit jeu, c’est surtout le CANON R6 qui fait bas gamme quand on y songe 20 mpix ...
    Comparer un R5 avec Z6 ce n’est pas le même tarif.

    Arrête ton char ça devient gênant tu vas finir par embarrasser Canon France.

  • Eric-p,
    dit "Le Boulet", à placer dans le "Canon".
    Bon débarras !

  • Puis qu’à cause d’un seul individu le fil dérape, allons-y gaiement !

    "Castex le nouveau playtex de la Macronie"...

  • bien d’accord avec vous et quand la rédac en aura marre des commentaires stupides peut-être qu’ils feront le nécessaire pour empêcher le P-d’eric empuanter les échanges

  • Je me lâche...
    ...Dans le même délire, on a « eric-prout ! »

  • Sonnez l‘hallali, c’est la curée.

  • @123
    Ne comptez pas sur M. Trujillo pour réagir.
    Si l’état de son site l’intéressait, il y a longtemps qu’il aurait fait le nécessaire.

  • Je crois que je vais changer de crémerie définitivement car ici ça devient impossible de discuter en raison d’une seule personne qui existe sous pseudo Éric p.
    Pour cela j’attends de voir la publication Ici de l’information prochaine sur les nouveautés Canon. Si le bins habituel se renouvelle à cette occasion je supprime LMDLP de mon univers. Pour le moment sursis !

  • Je ne comprends pas les arguments prétendant que le 24X36 va tuer les autres formats.
    Les petits formats résisteront toujours aux grands : même si les constructeurs arrivent à réduire la taille et le poids des optiques plein format, ces progrès bénéficieront aussi aux autres formats. Le ratio taille de capteur / encombrement / poids sera toujours proportionnel.
    De même les formats type m4/3 ou APSC résisteront toujours aux smartphones : les progrès en microcontraste et sensibilité des capteurs bénéficieront à tous , ce qui gardera l’écart. Un smartphone muni plusieurs objectifs et d’artifices éléctroniques comme le flou artificiel peut tuer un zoom de kit peu lumineux, mais pas des focales fixes.
    Pour ma part, j’utilise professionnellement aussi bien du plein format et du m4/3 en fonction de ce que je dois produire, et de ce que je peux porter.
    Alors qu’est-ce qui tue Olympus ?
    Peut-être qu’ils sont structurellement trop petits.
    Peut-être qu’ils devraient éduquer leur clientèle à la focale fixe plutôt qu’au zoom en kit, pour révéler le potentiel du format 4/3.
    Peut-être qu’ils devraient faire des interfaces plus inspirantes : moins gadget, moins instagram, moins Panasonic, plus Leica. (diaph sur l’objectif, molette iso et vitesse)
    Peut-être qu’ils devraient développer des optiques encore plus ambitieuses : j’ai l’étonnant Zhongyi Mitakon Speedmaster 25mm F/0.95. A pleine ouverture, c’est exactement l’angle et la profondeur de champ d’un 50mm f1.8 FF et ça tient dans la paume de la main. Je rêve que Zuiko produise une optique concurrente, un peu plus homogène et autofocus.

  • Je suis bien d’accord avec vous #135
    J’utilise également 3 formats différents en fonction du besoin, sans mettre en valeur l’un au détriment des deux autres.
    Placer le 24x36 sur un piédestal est ICI un comportement incompréhensible.
    Vous apprendrez à connaître El Ericos-Pepitos et ses facéties ibériques. Un bon client !

  • @134 : moi aussi j’ai voulu quitter LMDLP à cause de cet énergumène.
    Mais c’est lui donner l’importance qu’il n’a pas : c’est-à-dire aucune.
    Et il est hors de question que ce soit moi qui me prive d’un magazine pour un trublion qui n’a aucune importance et encore moins de crédibilité à mes yeux.
    Donc, quand apparaît son pseudo, je molette ou lit en diagonale le peu de choses qu’il a à dire.
    Ah si, le voir se prendre les pieds régulièrement dans la tapis, ou apporter ma propre réponse à la question que je lui ai posée est priceless, preuve qu’être tout-puissant de son savoir qu’il prétend être le seul à détenir ne lui est d’aucune utilité dès qu’il s’agit de passer à la pratique.

    Donc faites comme moi : ne vous privez pas de ce magazine !
    Un petit coup de molette quand son pseudo apparaît et hop ! Il disparaît !

  • @137
    Votre choix est tout à votre honneur Fred2.
    Je pense néanmoins que le ménage devrait être fait par LMDLP, à commencer par monsieur Trujillo qui semble préoccupé par tout autre chose que la bonne tenue de ce forum, une véritable décadence depuis quelques temps.
    Je suis personnellement intervenu plusieurs fois, sur ce forum, demandant l’éviction de eric-p de ces pages. Nada !
    Par E-mail privé, j’ai contacté la Direction Générale de LMDLP, avec force démonstration d’une atteinte aux personnes morales ou physiques, tout cela très argumenté, de façon à intéresser le gestionnaire du site.
    J’ai seulement obtenu un AR du secrétariat MAIS AUCUNE RÉPONSE DE MONSIEUR TRUJILLO ou son Service.
    Politesse élémentaire ? Organisation commerciale ? Respect du client ?
    On laisse proférer ici un trublion en mal d’existence, ce ne serait pas bien grave, si l’audience n’était pas troublée, sinon interdite de discussion profitable.
    Je considère dans ces conditions, que la porte reste ouverte au désordre et que les gens de bon sens (hum !...) n’ont qu’à aller voir ailleurs.
    J’ai initié mon propos #1 concernant les annonces faites ici pour les nouveautés Canon.
    Un débat, constructif, respectueux et CONTRADICTOIRE est souhaitable, mais sans les dérives connues de tous.
    Comme je vous l’ai précisé, si d’aventure, le débat dérive en capilotade, je me retire définitivement de ce forum, ayant assez perdu de temps avec LMDLP.
    Cherchez le responsable.

  • Le responsable, justement, reste et restera toujours l’agresseur. Pas les agressés.
    Et donc, hors de question que je quitte LMDLP pour un agresseur.
    Il a encore posté aujourd’hui, j’ai tout simplement moletté ses commentaires.
    Ces commentaires sont par définitions pour moi intéressants, donc je n’y prête plus aucune attention.
    Rien de plus facile : moletter sans lui donner une once d’importance en cherchant à lui répondre.
    Je maintiens, en quittant LMDLP, c’est moi que je punis, pas l’agresseur. Et ça, c’est hors de question !!!

  • @139
    Pas d’accord avec votre analyse.
    Le responsable, selon moi, c’est LMDLP, à commencer par Vincent Trujillo qui laisse son site aller à vau-l’eau.
    eric-p est IRRESPONSABLE.

  • @121

    Vous êtes toujours HS.
    Le fric mène le monde, oui, j’veux bien mais comme l’a fait remarquer Mistral 75 (Relisez son message en début de thread), la branche photo Olympus était en déficit depuis longtemps...contrairement à Canon (officiellement tout au moins !).
    Cette annonce de revente n’a donc rien de surprenant.
    Pour ce qui est du comportement des dirigeants d’Olympus à la "Calumero", ce n’est pas crédible pour toutes les raisons que j’ai déjà avancées (au moins 5 !) et que vous vous refusez d’admettre : Les bases idéologiques du FT reposent sur un mensonge diffusé auprès des consommateurs.
    Or, une telle stratégie commerciale finit toujours par avoir des conséquences négatives pour ceux qui la diffusent.
    En analysant la situation de chaque boîte ayant échoué sur le marché photo, on arrive facilement à comprendre pourquoi elle a échoué.
    En général, c’est la politique des dirigeants qui est en cause.
    Rien à voir avec un retour de marché comme vous le suggérez.
    Tout ce que vous pouvez faire en 1" peut être fait avec des compacts ou des bridges, ce qui annule la viabilité de ce format. C’est d’ailleurs pour ça que Nikon s’est planté avec son système 1 !
    Le MFT va disparaître parce qu’il est trop proche de l’APSC sans offrir la moindre compatibilité avec les optiques
    de ce format (qu’Olympus avait pourtant tenté d’adopter ainsi que le 24x36 en demandant un peu d’aide à Sigma !),
    et l’APSC finira par être absorbé par le 24x36 car incapable de se distinguer de ce dernier !
    Les dernières optiques 24x36 présentées par Canon et Sony explosent une bonne partie de la vitrine optique APSC Fuji.

    "Maintenant, si vous ne comprenez rien aux lois de la finance, on ne peut rien pour vous."

    Je ne connais peut-être rien aux lois de la finance mais je connais la lois du plus fort et c’est le principal !

    Pour l’instant, la situation est assez simple : Canon est Nº1 du marché DSC, Sony aimerait bien le dépasser en utilisant
    des recettes douteuses et en singeant (mal) la gamme optique Canon.
    C’est à peu de choses près la même stratégie suivie par Nikon...et qui a échoué !
    Et vous savez pourquoi ? Parce qu’en se contentant de copier un concurrent, celui-ci garde toujours au moins un coup d’avance !

    Pour ce qui est des retournements de marché, la récession,etc..., je suis tranquille : Si Canon perd de l’argent, les autres en perdront encore davantage !

    Et donc je peux me permettre de faire des prédictions assez fiables : Tant que les "concurrents" de Canon seront aussi mauvais, Canon peut rester leader du marché DSC pendant (au moins !) 1000 ans !

  • @Olympus Mons (m-127)
    "Eric-P
    « Nikon Z6, un boîtier très bas de gamme »

    À ce petit jeu, c’est surtout le CANON R6 qui fait bas gamme quand on y songe 20 mpix ...
    Comparer un R5 avec Z6 ce n’est pas le même tarif."

    AU CAS OÙ VOUS N’AURIEZ TOUJOURS PAS COMPRIS, MON PROPOS ÉTAIT ÉVIDEMMENT IRONIQUE !

    Si nous admettons que le Nikon Z6 n’est pas vraiment un boîtier "bas de gamme" (et ce n’est pas vraiment le cas)
    comment peut-on expliquer qu’Olympus vende son OMD-EM1 Mk III...PLUS CHER qu’un Z6 ???
    (Trouvé dans l’épicerie d’Aix-la-chapelle, hein !Z6=>1549 € Vs OMD-EM1 Mk III=>1753 € !!!)
    Accessoirement, on sait qu’un capteur FF coûte 4x celui d’un MFT : Cherchez l’erreur...

    Dire qu’un intervenant m’a reproché de ne pas connaître les lois de la phynance...

    Ce genre "d’anomalie" n’est malheureusement pas un phénomène isolé puisque j’en avais dénoncé d’autres auparavant (tarif de lancement du XT4 Fuji au niveau d’un SP Nikon Z6 voire plus, tarif de lancement du Panasonic G9 également dénoncé quand LMDP l’a présenté ...et ça m’a été reproché !!!)

  • @simplicius (m-135)
    "Je ne comprends pas les arguments prétendant que le 24X36 va tuer les autres formats.
    Les petits formats résisteront toujours aux grands : même si les constructeurs arrivent à réduire la taille et le poids des optiques plein format, ces progrès bénéficieront aussi aux autres formats. Le ratio taille de capteur / encombrement / poids sera toujours proportionnel."

    Pffffff....
    Le degré d’endoctrinement de certains intervenants est tout bonnement sidérant !

    Dans l’exemple que vous avez donné, combien de lentilles trouve-t-on dans un 25/0,95 Speedmaster ?
    Combien y en a-t-il dans un Canon 50/1,8 EF ?
    Cette seule différence explique l’échec du MFT, à savoir que que le MFT est plus lourd/encombrant que le 24x36 quand
    on tient compte des rapports d’ouvertures comme vous le faites.
    Et à chaque fois qu’on peut comparer une optique du MFT avec du 24x36, le 24x36 prend l’avantage.

    Le Canon 50/1,8 EF STM (6/5) pèse 160g et coûte environ 116 € à Aix-la-chapelle.
    Le Zonghyi 25/0.95 Speedmaster (11/9) pèse 230g (+44% !) et vous sera facturé environ 400 € (J’ai prix un tarif moyen).

  • @138

    "Je pense néanmoins que le ménage devrait être fait par LMDLP, à commencer par monsieur Trujillo qui semble préoccupé par tout autre chose que la bonne tenue de ce forum, une véritable décadence depuis quelques temps."

    La rédaction de LMDP s’est déjà exprimée sur son choix de respecter la liberté d’expression dans les limites des règles de la courtoisie la plus élémentaire. Peut-être n’êtes-vous pas encore au courant !

    Quant à la décadence que vous évoquez,excusez-moi d’avoir à vous le rappeler mais c’est vous qui la provoquer.
    Vous vous comportez exactement comme les corbeaux (anonymes comme vous) qui envoient des lettres de protestations contre les gens qui ne pensent pas comme vous, façon Vichy en 1940 ! Elle est là la décadence et non dans mes interventions.Ne vous étonnez donc pas que M. Trujillo refuse de vous répondre car il refuse évidemment d’être instrumentalisé par des individus qui cherchent à m’empêcher de révéler certaines réalités désagréables de l’industrie photo.
    Que ça vous plaise ou pas, mes interventions apportent beaucoup plus d’informations (en l’occurence ici :Les causes de la situation financière d’Olympus !) que vous n’en avez jamais apporté sur ce forum et que vous n’en apporterez jamais.
    Impossible.Vous ne comprenez rien à rien, vous n’avez pas de formation scientifique, ni technique, ni historique,rien !
    Et après vous venez vous plaindre auprès de LMDP sous prétexte que je me suis moqué de vous.
    Vous n’avez pas encore compris que c’est au contraire une boîte comme Olympus qui se moque de sa clientèle et de gens comme vous si vous en êtes client !
    Maintenant, si vous préférez entendre des "mensonges qui rassurent" (genre : Si Olympus a échoué , c’est la faute des méchants smartphones ou c’est la faute au coronavirus, la crise économique,...), après tout c’est votre problème.
    Je parie que vous regardez France TV ou pire, BFM ! Rien de tel pour anesthésier la conscience collective !!!

  • Mon pauvre monsieur si vous saviez ce que je pense de votre charabia : rien de bon.
    Vos propos vous caractérise, c’est ainsi :
    - 1000 ans
    - Vichy
    - Aix la Chapelle
    etc. Etc.
    Un certain peintre autrichien raté, à la petite moustache, disait aussi que son Empire allait durer 1000 ans, il a finit par se suicider assez jeune finalement.
    Vous me faites penser au bonhomme et à ses logorrhées interminables devant une bande de trouillards ébahis.
    Désolé, je suis rebelle et résistant en l’occurrence.
    Vous êtes obsédé par votre suffisance, en mal de reconnaissance et souffrez d’être contredit.
    Vous ne m’impressionnez aucunement et vos connaissances photographiques limitées à recracher qq. formules passéistes d‘’étagères poussiéreuses. Aucune connaissance pratique de terrain, de la théorie uniquement partisane, même sectaire, unique. Tout cela rappelle le comportement du sinistre peintre des montagnes.
    Un intervenant a donné qq. statistiques financières incontestables, cela vous irrite car Canon n’est pas en place de leader. Dommage, pour votre ego, il en prend un sacré coup, du coup !
    J’ai assez perdu de temps ici, je laisse monsieur Trujillo à ses réflexions de bon gestionnaire et vous même à vos états d’âme. Fait chaud à Barcelone, restez à l’ombre, mais je crois que c’est déjà trop tard.
    Je quitte donc ce forum, comme certains malheureusement pour LMDLP.
    Comme ici la discussion devient en définitive impossible, vous ne m’entendrez plus.
    Un dernier mot, n’oubliez pas vos médicaments.

  • On nous mentirait encore sur les gains en poids, encombrement et prix des petits formats ?
    Équivalences observables :
    - Canon RF 100-500 mm f/4,5-7,1 : 1500g, 20 cm de long et 9,4 cm de diamètre pour 3100€ ;
    - Panasonic-Leica 50-200 f/2.8-4 : 655g, 13 cm de long et 7,6 cm de diamètre pour 1700€ à sa sortie (moins de 1500 aujourd’hui).

    Dire que ce expliquerait l’échec (encore à prouver) du u4/3, à savoir qu’il serait en fait plus lourd et plus encombrant que le 24x36 quand on tient compte des rapports d’ouvertures est faux. La preuve en est faite au-dessus. On trouvera toujours des contre-exemples, mais l’exception n’est pas la règle.

    Mais on doit garder à l’esprit que les dimensions et le poids des objectifs seraient peu ou prou équivalents quelque soit le format : un 300mm f/2 en u4/3 aurait les mêmes mensurations qu’un 600mm f/4 en 24x36.

    Toutefois, reste l’optique qui a ses règles, et si, effectivement, à une ouverture donnée on obtiendra par exemple plus de profondeur de champ en u4/3 qu’en 24x36, le besoin en lumière est par contre équivalent et donc la montée en sensibilité moindre à cause de la petitesse du capteur.
    Si on veut être parfaitement honnête avec les équivalences entre formats, il faut tenir compte de toutes les variables et du coefficient multiplicateur (ici 2).
    Du coup, sur un boîtier u4/3, pour avoir le même rendu qu’un 24x36 équipé d’un 50 mm à f/2.8 à Iso 400, on doit utiliser un 25 mm (50/2) ouvert à f/1.4 (2.8/2) à Iso 100 (400/2² : on met le coefficient multiplicateur au carré puisqu’il s’agit d’une surface).

    Chacun peut donc trouver son bonheur dans chaque format existant, du smartphone au moyen format. Tous ont leur place : il suffit d’être conscient de quel(s) compromis chacun est prêt à faire lors de ses choix et, tout ceci, en toute connaissance de cause. À titre personnel je ne me suis jamais laissé leurré par les discours des marques : leur but final n’est pas la philanthropie mais la plus-value...

  • C’est vraiment un cas à étudier cet Eric-P car il en tient une couche particulièrement épaisse
    Je crains que les médicaments soient tous inefficaces sur ce patient :)

  • @Fred2 (m-122)
    C’est terrible ! Je vais peut-être faire un "Fredathon" pour recueillir 211,4 € qui vous ouvriront enfin les yeux
    sur l’obsolescence du multiformat !

    En cas d’échec, c’est pas grave, la généralisation du FF se fera sans vous :

    *Olympus ne sortira pas de nouvelle optiques au delà de 2020.
    *Panasonic ne sortira plus d’optique MFT parce que trop occupé à essayer de faire bouillir la marmite 24x36.
    => FIN du MFT par KO (désintérêt du public)

    *Canon/Nikon/Sony liquident leur gamme reflex ...y compris en APSC, pourtant une bonne partie de la clientèle APSC
    *Fuji ne sort pratiquement plus une seule optique APSC, lassé de voir sa vitrine optique laminée par la concurrence 24x36. Les rares optiques ayant soulevées un certain intérêt pour leurs qualités supposées
    sont totalement dépassées .
    Dernier exemple en date : Le 8-16/2,8 XF, la fierté de Fuji aura duré....2 ans ! Et encore !
    En réalité, le 8-16/2.8 était déjà concurrencé par le 12-24/4 G FE Sony au moins aussi performant que le Fuji
    tout en étant bien plus léger et ...moins cher !
    Pour les autres (16-55/2.8 NON STABILISÉ, 50-140/2,8 XF OIS, 100-400/4,5-5,6 plus lourd qu’un 100-500 LIS en 24x36...), c’est un désastre !
    Par charité chrétienne, je n’aurai pas la cruauté d’évoquer le sort du 16/1,4 XF, du 14/2,8 XF, 23/1,4 XF,56/1,2 XF ou le mythique 90/2 XF dont on trouve régulièrement des équivalents en 24x36 ou qu’on ne trouve plus
    parce que tombé en désuétude...ou alors un modèle de compétition comme le Zeiss 135/2,8 Batis bien plus performant qu’un Fuji (Les 2 formules n’ont rien à voir.)....pour 76g de plus !
    Quant au vaillant 200/2 XF OIS, il n’a pas impressionné plus que ça les possesseurs de 300/2,8 en FF !
    Pourquoi avoir pris cette initiative si ce n’est pour servir de miroir aux alouettes ?
    Depuis 3 ans, le nombre de nouveautés optiques en monture X ne cesse de diminuer 3-2-1
    alors que la richesse de la gamme optique atteint à peine plus de 50% la gamme optique EF 24x36 (61 optiques à ce jour.).
    En l’espace de 3 ans, Canon aura commercialisé 19 optiques RF alors que Fuji n’en a sorti que 15 durant les
    3 premières années de la monture X, toutes étant des clones de ce qui se fait en 24x36 à l’échelle 2:3 !
    Fuji a raté sa vocation de modéliste !

    Sauf à faire preuve d’un aveuglement sans limite en faveur de l’APSC, on ne voit pas très bien comment
    Fuji pourrait offrir une alternative crédible au 24x36 et résister au dynamisme insolent du FF.
    Les autres (7 marques !) ont TOUS succombé aux sirènes...

  • @Aldo (m-124)
    Mais ce n’est pas "MON" sens, c’est ce que disent tous les acteurs sérieux de la photographie, c’est à dire tout le monde sauf Fuji,... ET ENCORE ! Interrogez les professionnels et vous serez édifiés ! ils vous diront tous...la même chose que moi (Une fois retirée la cravate !).
    Ce que je répète depuis 13 ans n’est en réalité que le papier-collé de ce que dit Canon depuis 17-18 ans...et que les imbéciles n’ont pas cru voire moqué. Tant pis pour eux !
    Le 24x36 s’imposera tôt ou tard. L’APSC a juste été un accident de parcours dans l’histoire à une époque
    où on ne savait pas fabriquer des capteurs FF de manière économique (comprendre : Taux de rebut négligeable !). Aujourd’hui, cette période est révolue et vous aurez bientôt l’occasion de voir une surenchère dans la promotion du FF avec des boîtiers FF plus abordables "rumorés" (Nikon Z5, Sony A5,...).
    La pression s’accentue sur les petits qui ne parviennent pas à faire du bénéfice sur les boîtiers
    à "grande marge" (Fuji vend probablement mal son XT4 plus cher qu’un Z6 à Aix-la-chapelle, L’OMD-EM1 Mk III se vend mal du fait d’un Z6 également moins cher que lui !).
    Côté optique, un 24-105/4-7,1 RF n’est pas conçu pour une clientèle dépensant 1700 € dans un boîtier.
    Il est évident que Canon a une idée derrière la tête et le RP en est le premier maillon.
    Ces derniers reconnaissent les vertus qualitatives des "formats plus grands" (puisqu’ils développent un
    "semi-moyen-format" ) mais refusent de basculer en 24x36 pour ne pas contrarier leur clientèle endoctrinée !
    On se demande aussi s’ils n’ont pas été découragés devant le coût de la transition et à leur réelle capacité à concurrencer sérieusement les leaders du marché (Canon/Sony/Nikon).
    Faut-il rappeler qu’ils doivent acheter leurs capteurs contrairement à Canon ou Sony ?

    Si Olympus n’a pas basculé en 24x36, c’est à la fois pour des raisons idéologiques (Ils ont soutenu mordicus
    que le rapport 4/3 et préférable au rapport 3/2, ce qui est leur droit mais les a envoyé dans le mur)
    et sans doute pour des raisons financières (Nous savons qu’ils ont envisagé le 24x36 puisqu’ils ont publié des brevets d’optiques 24x36 !).

    Donc, réveillez-vous : Ce sont bien les partisans des petits formats qui sont dans la schizophrénie, pas moi.

  • @145
    Quand j’ai parlé d’un règne de 1000 ans, il s’agissait bien-sûr d’une provocation...dans laquelle vous êtes tombé à pieds joints ! Je ne vous en demandais pas tant ! Merci pour la référence, je connais.
    Contrairement à vous, je peux m’offrir le luxe d’être suffisant, narquois, caustique et tous les qualificatifs péjoratifs que vous voudrez !
    N’empêche : TOUTE l’industrie photo pense comme Canon ou comme moi.
    Relisez le dernier message que j’ai adressé à mon "ami" Fred2. Les faits sont accablants !
    C’est vous qui me parliez des lois de la finance ?
    Visiblement, vous n’avez pas dû en retenir beaucoup !
    Moi, je regarde l’évolution des prix des boîtiers, le rapport Q/P des optiques, les tendances des indépendants
    (Sigma, Tamron, Cosina, Tokina, les Coréens, les Chinois...), le rythme de sortie des optiques (FF vs APSC Vs MFT) et... toutes les observations vont dans le même sens : Tout le monde travaille en 24x36, l’APSC concerne au mieux quelques friandises et le MFT....des promesses pour 2-3 optiques qui ne se vendront jamais (au moins le 150-400/4,5 IS MZD)et éventuellement quelques microbes chinois...

    Pour ce qui est de Canon qui n’a certes pas 1000 ans mais tout de même 87 , tout baigne dans l’huile :
    Les boîtiers sortent (3 nouveaux boîtiers FF + 2 rumorés ET une gamme RF qui comptera 19 optiques à la fin de l’année !).
    Que dire de la "concurrence" ?

    Depuis 2013, le rythme de sortie des optiques FE est de 13 nouveautés FE en 3 ans (2013/14/15)
    et possède actuellement 36 optiques FE, des clones éventuellement améliorés de ce qui se fait ailleurs
    (À 3 exceptions près).

    Et Nikon dans tout ça ? Bah, c’est pas terrible non plus !
    3+5+4 (ou plus ?)=12 optiques FX prévues dans la monture Z, la plupart étant des reprises de ce qu’ils savaient faire auparavant, seul le 58/0.95 étant réellement novateur et éventuellement le 24-200 pour être gentil (en réalité, Tokina en avait dékjà produit un il y a 20 ans, très différent, certes) ! C’est peu !

    À côté, la plupart des optiques LRF Canon sont inédites ET performantes.
    Sur 19 optiques présentées jusqu’à présent, 7 sont inédites, c’est dire la différence de créativité entre Canon
    et la "concurrence" !

    Et justement, si Canon possède >50% PDM du DSC, c’est en bonne partie du fait qu’il y a des nouveautés importantes qui apparaissent régulièrement.

    De vous à moi, pensez-vous que cette clientèle quittera Canon au profit d’un concurrent ?
    Pour quelle raison le ferait-elle ?
    C’est bien pour ça que je me permets d’être aussi péremptoire avec Canon : Ils ont compris ce que les clients attendent d’eux et s’en donnent les moyens.

    Sony a réalisé de grandes choses (introduction de l’Exmor puis du BSI ), a également fait de gros efforts
    depuis 2013 (Les optiques de la série E étaient très critiquées avant 2013) MAIS ils n’ont toujours pas le dynamisme de Canon en ce qui concerne le rythme de sortie des optiques et encore moins en matière de créativité.

    C’est bien pour cette raison que je prédis une domination "éternelle" de Canon sur le marché DSC sauf
    si une météorite dévaste les usines Canon !

    PS : Par souci de concision, je n’ai pas parlé des autres "concurrents" FF de Canon, encore pire que Nikon ni du cas de Fuji X en APSC que j’ai déjà abordé dans un message précédent adressé à Fred2...

  • @Aldo (m146)
    "On nous mentirait encore sur les gains en poids, encombrement et prix des petits formats ?
    Équivalences observables :
    - Canon RF 100-500 mm f/4,5-7,1 : 1500g, 20 cm de long et 9,4 cm de diamètre pour 3100€ ;
    - Panasonic-Leica 50-200 f/2.8-4 : 655g, 13 cm de long et 7,6 cm de diamètre pour 1700€ à sa sortie (moins de 1500 aujourd’hui).

    Dire que ce expliquerait l’échec (encore à prouver) du u4/3, à savoir qu’il serait en fait plus lourd et plus encombrant que le 24x36 quand on tient compte des rapports d’ouvertures est faux. La preuve en est faite au-dessus. On trouvera toujours des contre-exemples, mais l’exception n’est pas la règle."

    jE PENSAIS QUE TOUT LE MONDE AVAIT COMPRIS LES RÈGLES DE CONVERSION ENTRE 2 OPTIQUES DE
    2 FORMATS DIFFÉRENTS MAIS JE VOIS QU’IL Y EN A QUI N’ONT TOUJOURS PAS COMPRIS !
    INCROYABLE !

    ALORS POUR ALDO, JE ME RÉPÈTERAI UNE 1001 ème FOIS :
    Une optique MFT dispose d’un cercle de netteté de 21,6 mm de diamètre.
    Lorsqu’on ajoute un doubleur à une optique MFT, celle-ci voit son cercle de netteté doubler : Il passe à
    43, 26 mm de diamètre, c’est à dire...le format du 24x36 !
    Donc un 50-200/2,8-4 MFT+doubleur = 100-400/5,6-8 qui couvre en réalité le 24x36 !
    Donc un 50-200/2,8-4 MFT est bien équivalent à un 100-400/5,6-8 !
    (Notez que je ne dis rien de la qualité obtenue !)
    Réciproquement, si je prends un 100-400/5,6-8 conçu pour le 24x36 et que je lui ajoute
    un réducteur de focale de 0,5 X....j’obtiens à nouveau un 50-200/2,8-4 qui couvrira...le MFT !!!
    (Notez que je ne dis rien sur le résultat en terme de qualité !)

    Donc, si Canon ou n’importe quel opticien voulait faire un 100-400/5,6-8 pour le 24x36, il serait PLUS LÉGER
    QUE le 50-200/2,8-4 Panasonic !
    La seule raison pour laquelle les acteurs du 24x36 n’ont jamais fait une telle optique est que les exigences de la clientèle imposent quelque chose de plus qualitatif tout en étant portable.
    Sigma a récemment présenté son 100-400/5-6,3 de 1135g et, aux dernières nouvelles, toujours pas de rupture de vertèbre ou de lumbago chez les utilisateurs !
    Le Sigma est 73% plus lourd que le Panasonic mais il est plus lumineux de 2/3 d’ouverture éq. 24x36.
    Ceci explique celà...
    À titre d’info, Tamron a déjà commercialisé il y a longtemps (20 ans ?), un
    200-400/5,6 LD, qui mesurait seulement 178mm de long avec l’équivalent d’une ouverture de plus que
    votre équivalent 100-400/5,6-8, et pesait 1260g.
    Je vous laisse calculer le poids d’un hypothétique Tamron 200-400/8 en 24x36...

    La comparaison que vous faites avec le 100-500/4,5-8 LIS RF et non seulement fausse mais irrecevable :
    Ce zoom pèse 1370g et non 1500g, c’est à dire moins qu’un 100-400/4,5-5,6.
    Donc, merci de ne pas caricaturer le 24x36 qui a contribué à l’essentiel des progrès de l’optique photographique ! En 1983, un 100-500/8 Rokkor pesait 2082 g, soit 34% de gagné en 37 ans tout en gagnant
    entre 1/3 et 5/3 d’ouverture , l’autofocus, la stabilisation et une qualité d’image bien meilleure.

    DONC FAITES BIEN ATTENTION À VOS INTERVENTIONS, ÇA ME PERMETTRA DE RÉPONDRE MOINS SOUVENT.

    "Mais on doit garder à l’esprit que les dimensions et le poids des objectifs seraient peu ou prou équivalents quelque soit le format : un 300mm f/2 en u4/3 aurait les mêmes mensurations qu’un 600mm f/4 en 24x36."

    Olympus a déjà réalisé un 300/2,8 ZD pour le FT en 2003 et il pesait 3,3 Kgs.
    Je vous laisse imaginer le poids d’un 300/2.0 ZD pour le MFT...

    Avec les technologies "modernes" (2018), Canon & Sony sont parvenus indépendamment à ramener le poids
    du 600/4 stabilisé à environ 3 Kgs, c’est à dire moins qu’un 300/2,8 ZD pour le FT !

    En réalité, Nikon a déjà fait un 300/2.0 AiS en petite série qui mesurait 385,5 mm
    depuis le plan focal et pesait...7,5 Kgs !

    Récemment, Fuji a fait un 300/2 à l’échelle 2:3, c’est àdire un 200/2 qui mesure 224mm depuis le plan focal
    et pèse 2265g.
    On peut donc extrapoler ce qu’un 300/2 mesurerait aujourd’hui et quel serait son poids avec les technologies
    modernes : 336mm de long et 5300 g !
    Un 300/2 pour MFT serait à peine plus léger.

    En conclusion, un 300/2 pour MFT serait beaucoup plus lourd qu’un 600/4 pour 24x36, parce que, contrairement au 24x36, il est beaucoup plus difficile de faire "maigrir" une optique f/4 qu’une optique f/2 !
    En revanche, l’optique MFT serait plus compacte que l’optique 24x36 !
    La contradiction n’est qu’apparente...

    C’est exactement ce qu’on a pu constater entre un 150/2 Zuiko pour FT (env. 1,5 Kg )et un 300/4 LIS en (1190g) avec les technologies conventionnelles (1996). Avec l’introduction des optiques diffractives, le bilan s’est aggravé pour le FT/MFT.

    "Chacun peut donc trouver son bonheur dans chaque format existant, du smartphone au moyen format. Tous ont leur place : il suffit d’être conscient de quel(s) compromis chacun est prêt à faire lors de ses choix et, tout ceci, en toute connaissance de cause. À titre personnel je ne me suis jamais laissé leurré par les discours des marques : leur but final n’est pas la philanthropie mais la plus-value..."

    chacun trouvera son bonheur à condition que le client ne s’aperçoive pas qu’il paye une optique MFT
    ou même APSC plus chère que ce qu’il a en 24x36 !
    Malheureusement, c’est ce qui arrive à la plupart des gens parce qu’ils ne comprennent rien à l’optique.
    Reprenez le catalogue et vous verrez à quel point les clients des petits formats se font plumer en réalité.
    Ce n’est pas une exception : La quasi totalité des optiques des petits formats sont dans ce cas de figure.
    Simplement, vous n’avez pas fait ce travail comparatif.

    Tout celà m’amène donc à dire que tôt ou tard, les petits formats disparaîtront.
    Le format Q , Le 1", l’APSH ont déjà disparu ou sont "cliniquement morts".
    Les autres ne vont pas tarder...hormis le plus grand, bien évidemment...Le 24x36 !

  • @152
    Monsieur, crier ne vous donne pas raison pour autant.
    Sur le sujet évoqué ici (les équivalences), vous avez en partie tord (partie qui va à l’encontre de votre démonstration et que vous ignorez) et en partie raison (celle qui arrange ladite démonstration).
    Vous pourrez gesticuler autant qu’il vous plaira, ça ne changera rien. Mais vous pouvez toujours essayer de vous le faire croire le contraire, une 1002e fois.
    Bonne journée à vous.

    ps : ne vous croyez pas l’unique participant à cette discussion à avoir certaines notions en optique et mathématiques.

  • Que ce soit Canon, Nikon, ou Sony, aucun des trois n’arrêtera la production de boîtiers APS-C.
    Le principal avantage est tarifaire : l’APS-C est bien plus accessible au grand public que le FF.
    Il suffit de comparer les prix : 600 € en moyenne pour un kit boîtier + objo, contre 1800 en FF pour le premier prix en kit.
    C’est mathématique, et c’est simplissime à comprendre.
    Constat sans appel : une simple recherche montre que les APS-C trustent les 10 premières places des meilleures ventes en reflex numériques.

  • Comme sa femme ne le supporte plus il vient ici nous "casser les couilles"

  • @Aldo (m153)
    "Sur le sujet évoqué ici (les équivalences), vous avez en partie tord (partie qui va à l’encontre de votre démonstration et que vous ignorez) et en partie raison (celle qui arrange ladite démonstration)."

    Merci de votre réponse mais je ne vois pas en quoi j’aurai tort !
    Si vous avez une explication à me fournir à ce sujet, je suis preneur !

    "Vous pourrez gesticuler autant qu’il vous plaira, ça ne changera rien. Mais vous pouvez toujours essayer de vous le faire croire le contraire, une 1002e fois."

    C’est pas grave !Ce sont les clients des petits formats qui paieront les pots cassés, c’est pas moi !
    Je vous ai expliqué que Canon a intérêt à faire crever l’APSC et je vous en ai donné les raisons.
    Maintenant si vous voulez croire que Canon a créé deux montures distinctes "par hasard" en empêchant la compatibilité des RF sur la monture EOS-M, c’est votre problème.
    Le problème avec des gens comme vous n’est pas simplement une lacune sur les notions d’optiques.
    Il y a aussi des lacunes sur ce que doit être une entreprise.
    Au cas où celà vous aurait échappé, une entreprise doit gagner de l’argent, donc être profitable, donc être compétitive, donc gagner plus d’argent que le concurrent. C’est ballot.
    Quand vous aurez compris ça, vous aurez une petite idée de ce que Canon compte faire de sa branche reflex
    et ce qu’il compte faire de sa monture EOS-M. C’est quand même pas si dur à comprendre, hein !

    De plus, ils l’ont déjà fait (Transition télémétrique=>reflex et transition MF=> AF).
    Vous vous faites donc des illusions d’autant plus que tout ce qui se fait en MFT/APSC peut se faire mieux et moins cher en FF. L’inverse n’est pas vrai...

    "ps : ne vous croyez pas l’unique participant à cette discussion à avoir certaines notions en optique et mathématiques."

    C’est sans doute vrai mais leurs connaissances doivent être pour le moins lacunaires vu le niveau de leurs interventions (à peu près nul). S’ils avaient mon niveau, ils m’approuveraient.
    D’ailleurs, je ne vous demande pas de me croire sur parole, interrogez les professionnels et vous serez édifiés !
    Canon a lui-même indiqué depuis 17 ans qu’il comptait généraliser le FF(en laissant éventuellement une petite porte à l’APSC en entrée de gamme : En novlangue, on sait ce que ça veut dire !).
    Vous croyez vraiment qu’ils bluffent ?

    TOUS les industriels ont basculé en 24x36 sauf 1 (mais on sait pourquoi !).

    Sur un autre thread, j’ai fait le bilan accablant des petits formats qui constitue, paraît-il, 90% du marché DSC.
    Savez-vous combien d’optiques a-t-on présenté en MFT/APSC depuis le début de l’année ?
    3 (1 en APSC et 2 en MFT)
    Et pour le 24x36 ? 29 OPTIQUES DE 12 MARQUES DIFFÉRENTES !!!
    Si ce n’est pas du plébiscite pour le 24x36,ça y ressemble étrangement...

  • @Fred2 (m154)
    "Que ce soit Canon, Nikon, ou Sony, aucun des trois n’arrêtera la production de boîtiers APS-C.
    Le principal avantage est tarifaire : l’APS-C est bien plus accessible au grand public que le FF.
    Il suffit de comparer les prix : 600 € en moyenne pour un kit boîtier + objo, contre 1800 en FF pour le premier prix en kit.
    C’est mathématique, et c’est simplissime à comprendre."

    Justement non ! Le prix d’un boîtier dépend de l’offre et la demande ET personne ne veut de l’APSC...sauf vous et quelques intervenants encore mal renseignés.
    Quand personne ne veut d’un reflex APSC, les prix restent bas dans l’espoir de liquider les stocks.

    "Le principal avantage est tarifaire : l’APS-C est bien plus accessible au grand public que le FF."

    Qu’est-ce-que vous en savez ???
    Je prends un exemple simple : Le 90 D Vs 6D Mk II. Ce sont deux boîtiers "expert" (même degré de finition
    et mêmes possibilités à quelques détails près.
    Qu’est-ce-qui différencie le coût de fabrication de ces 2 boîtiers ? Le prix du capteur !

    Or, que constatons-nous ?
    Le tarif couramment pratiqué pour le 90D est de 1234 € SP (AP) (Le 80D n’est plus disponible !)
    Le tarif couramment pratiqué pour le 6D Mk II est de 1315 € SP (AP) (Le boîtier n’est pas en déstockage)

    Comment expliquez-vous un écart tarifaire aussi faible ?

    2ème exemple :

    Le kit Canon RP + 24-105 vaut 1363 € et non pas 1800 comme vous l’avez affirmé
    Un kit Canon 90D + 18-135 vaut 1656 € (j’ai pris le zoom qui se rapproche le plus des possibilités du 24-105)

    Je regarde également le rythme des nouveautés des optiques depuis le début de l’année :
    29 optiques annoncées sont en 24x36
    UNE SEULE est en APSC
    DEUX sont en MFT

    Bien que 90% des ventes de DSC soit semi-officiellement en APSC et 10% en FF
    90% des optiques nouvellement présentées sont en 24x36 !!!

    Les opticiens doivent être sans doute masochistes : Ils consacrent 90% de leurs efforts marketing sur un marché qui n’en représenterait que 10% ! Comment expliquez-vous tout ça ?

    Les statistiques de ventes des boîtiers montrent une occupation de 90% par l’APSC et le MFT ?
    J’ai quand même des doutes sur la véracité de ces statistiques quand celles-ci me disent que Nikon ne vend rien alors qu’Olympus représenterait autant que Canon ou Fuji (au Japon !).
    J’ai comme un doute là....
    En Corée du sud, Olympus était si populaire qu’il a dû fermer la distribution de ses caméras dans ce pays !

    En réalité, la seule question que vous devez vous posez est de savoir combien coûte un capteur FF par rapport à un capteur APSC sachant que les optiques comparables en FF coûtent en réalité moins chères qu’en APSC...

  • « J’ATTENDS ENCORE QUE QUELQU’UN VIENNE ME DONNER DES LEÇONS D’OPTIQUE POUR VOIR !
    ESSAYEZ DE M’EN DONNER QU’ON RIGOLE UN PEU !
    EN RÉALITÉ, PERSONNE, JE DIS BIEN PERSONNE, NE M’A JAMAIS DONNÉ DE LEÇON EN MATIÈRE D’OPTIQUE. MANQUERAIT PLUS QUE ÇA ! »
    Signé eric-p, l’optichiant incompris del mundo.

  • « J’ATTENDS ENCORE QUE QUELQU’UN VIENNE ME DONNER DES LEÇONS D’OPTIQUE POUR VOIR !
    ESSAYEZ DE M’EN DONNER QU’ON RIGOLE UN PEU !
    EN RÉALITÉ, PERSONNE, JE DIS BIEN PERSONNE, NE M’A JAMAIS DONNÉ DE LEÇON EN MATIÈRE D’OPTIQUE. MANQUERAIT PLUS QUE ÇA ! »

    Signé eric-p, l’optichiant, son clone, le clown.

  • Premier prix APS-C + objo : 429 €, boutique française, TVA acquittée et hors soldes.
    1363 € le RP + 24-105 c’est sur le marché gris, donc hors taxes, soit 1635,60 € TVA acquittée.
    Pratiquement 4 fois plus cher.
    Une simple recherche sur Internet permet de le constater.
    Vos propres dire : "APS-C : 90% des ventes".

  • @Fred2
    Pourquoi perdre votre énergie pour tenter de convaincre une personne qui nie l’évidence, en donnant, de plus, des leçons à tous les intervenants.
    Je vous rassure, si besoin était, il y aura toujours des petits formats, des moyens formats et même des boitiers capables de transcrire sur des films.
    Il y aura toujours un premier qui brille devant les autres, un deuxième et aussi un dernier, ET ALORS ?
    Il y aura toujours, des professionnels, des amateurs et même des collectionneurs QUI ASSUMENT leur besoin, leur passion, leur choix, ET ALORS...
    Des matériels à 500€ et à 15000€...
    Des modestes clairvoyants et des vaniteux aveugles.

  • @ 161 : vu les horaires auxquels il répond, c’est plutôt lui qui s’époumone dans le vide à perdre son énergie.
    "que reste-t-il aux petits capteurs ?" "90% des ventes".
    Il a enfin fait sa réponse à sa propre question qu’il pose à longueur de tirades indigestes.
    Vous noterez que ça fait des années qu’il se la pose. Voyez, il progresse !

  • @Fred2 (m160)

    "Premier prix APS-C + objo : 429 €, boutique française, TVA acquittée et hors soldes.
    1363 € le RP + 24-105 c’est sur le marché gris, donc hors taxes, soit 1635,60 € TVA acquittée.
    Pratiquement 4 fois plus cher."

    M-D-R !!!
    Vous racontez vraiment n’importe quoi ! Le tarif du kit Canon RP + 24-105 est annoncé à 1363 € TTC
    chez Audiophil. Rien à voir avec le marché gris ! Vous prenez votre vélo jusqu’à Aix-la-chapelle et on vous donnera ce kit pour ce montant ! What else ?
    Courez vite l’acheter et attachez donc votre matos APSC autour d’un arbre ! J’vous jure que personne ne vous en voudra ! ;-)
    Aux USA, BH vend le Canon RP 999 $. Ça fait longtemps que les Américains ne se font plus d’illusion sur l’avenir des petits formats, voyons...

    Dites-moi Monsieur Fred2, je vous ai posé 2 questions (m157) sur lesquelles vous semblez sécher.
    N’y aurait-il pas un trou dans vos "raisonnements" ?

    Quant à la domination du marché par l’APSC, vous savez bien qu’elle n’est que factice !C’est de la gonflette !
    Si 90% des ventes se font sur l’APSC, ce sont essentiellement des produits à peu de valeur ajoutée.
    Les bénéfices réalisées par les entreprises avec l’APSC ? À peu près NULS !

    Les bénéfices, et vous le savez parfaitement mais vous faites la sourde oreille, se font en 24x36 :
    90% des optiques annoncées depuis le début de l’année sont 24x36....et ce ne sont pas les APSCistes qui les utiliseront !

    Demain, les constructeurs(Canon/Nikon/Sony) peuvent parfaitement stopper l’APSC ; ils sont parfaitement légitimes à prendre une telle décision puisque cette branche n’est probablement pas rentable : Les gens basculeront "automatiquement" en FF plutôt que d’aller chez Fuji. C’est ce qui leur pend au nez !

  • @161
    "Des modestes clairvoyants et des vaniteux aveugles."

    Quel toupet !
    Dites-moi Monsieur le "clairvoyant", aviez-vous prévu la disparition des formats Q, 1" et APSH ou bien ne font-ils pas partie de votre "complémentarité imaginaire des formats" ?

    Si vous étiez aussi clairvoyant que vous le prétendez, vous vous seriez aperçu que le format APSC, apparemment dominant, est essentiellement contrôlé....par les principaux promoteurs du FF !!!
    En réalité, ce format APSC ne rapporte strictement rien aux entreprises qui le soutiennent (Les prix sont tirés "à mort" pour éviter que cette clientèle ne file vers la concurrence donc bénéfice financier = ZÉRO. ).
    L’intérêt des entreprises à proposer de l’APSC ?
    Continuer de développer la gamme FF et lorsque celle-ci sera complète, poussez la clientèle APSC vers le FF par divers procédés,
    exactement comme elle a poussé la clientèle du télémétrique à passer au reflex puis au reflex AF !
    Contrairement à ce qu’on prétend, les statistiques officielles FF Vs APSC Vs MFT... n’existent pas !
    BCN peut donc raconter ce qu’il veut, ce ne sont pas nécessairement des infos fiables.
    D’ailleurs, si leurs stats étaient si fiables que ça, c’est Nikon qui aurait dû déposer le bilan et certainement pas Olympus !

    Les entreprises qui entretiennent des marchés sans faire de bénéfice, ça n’existe que dans vos rêves et dans la tête des gens qui vivent au pays des bisounours, pas dans la réalité.

  • @Fred2
    " (...)
    "que reste-t-il aux petits capteurs ?" "90% des ventes".
    Il a enfin fait sa réponse à sa propre question qu’il pose à longueur de tirades indigestes.
    Vous noterez que ça fait des années qu’il se la pose. Voyez, il progresse !"

    90% des PDM sont en APSC en VOLUME !

    Et en CA ? Vous n’en savez rien !

    Et en bénéfices ? L’APSC représente probablement ZÉRO , vous omettez SYSTÉMATIQUEMENT ce petit détail
    qui vous discrédite totalement !
    Une entreprise qui ne gagne pas d’argent est condamnée à la faillite...à moins d’être soutenue par un autre segment de marché : Le FF, évidemmment !

    Dites-moi : J’attends toujours les réponses à mes deux questions simplissimes du m157...

  • Et oui Fred2, vous ne comprenez rien, il vous le dit El niño, écoutez le et suivez ses recommandations, il se prend pour le doc El niño !
    Rassurez vous, il y aura toujours des personnes raisonnables, douées de bon sens, disons normales et d’autres, malheureusement, dont la tête enfle au point d’être défigurée par la sangria au méthanol et qui recrachent leur mal-être sur les réseaux sociaux (c’est de plus en plus courant). Une seule et unique religion, l’aveuglement stupide, absurde, qui fait perdre toute notion de réalité ordinaire.
    El niño, le prosélyte au service de Canon serait bien inspiré de rester at home et atone.
    On manque d’air ici, hein Fred2 !

  • @ eric-p : Sur l’article du Sigma j’écrivais :
    "Il est vrai qu’un 100-400 + TC-1411 serait presque préférable au 150-600, vu le gain de poids et le porte-à-faux limité lorsque le zoom est déployé à fond. Solution intéressante, attendons de voir ce que donne les tests et les comparaisons entre les deux solutions."
    en ajoutant à posteriori car j’avais cliqué trop vite et parce qu’on ne peut par éditer pour compléter son commentaire :
    "J’ai quand même plus de détails en APS-C qu’en FF à fond de zoom avec le 150-600.".

    Vous m’avez demandé :
    "@Fred2 (m-5)
    Soyez précis dans vos comparaisons Môssieur Fred !
    Vous comparez quoi avec quoi ?"

    Déjà, vous me prenez de haut. Ce qui n’incite pas tout un chacun à rester modéré, vous en conviendrez.

    Et donc, je vous réponds néanmoins calmement :
    "@8 : A 2 boîtiers d’une vingtaine de mpx chacun, aux centimes près."

    Ce à quoi vous me répondez : vous aurez mieux avec 6D + 150-600.
    Réponse ne manquant pas de culot puisque je vous l’avais déjà énoncé plus haut.
    "à une vingtaine de mpx près" laisse une marge des plus réduites : soit 18 mpx, soit 20 mpx, soit 24 mpx.

    Je vais donc préciser :
    Je possède un 80D et 6D.
    Et non, je n’ai pas plusieurs 150-600, mais qu’un seul. Lourd, malcommode, encombrant et d’utilisation peu aisée en meeting.
    Trois raisons pour lesquelles je regarde ce Sigma 100-400.
    Une autre option est possible, le 100-400 II Canon, trouvable maintenant à 1000 € et quelques en occase + TC 1,4 (mais à l’époque de mon achat, il venait de sortir à plus de 2000 €).

    Revenons aux calculs :
    Le 80D + 150-600 : 24 mpx. dont 24 mpx à 960mm en éq 24x36.
    Le 6D +150-600 : 20 mpx à 600mm ce qui nous fait 7.8 mpx à 960mm (j’ai perdu 13.2 mpx au passage)
    Vous m’affirmez cependant que j’aurais plus de détails avec le 6D qu’avec le 80D, et que je suis un ignorant qui se fait berner par mon 80D.
    Pensez bien qu’ayant les deux boîtiers, je me suis empressé de faire des essais.
    Et de ce que je vois sur mon écran, d’après vos dires, même mes yeux me mentiraient.
    Soit.

    Cependant, le Sigma 100-400 + TC1411 donnerait sur APS-C un éq FF de 224-896, ce qui serait une alternative tout à fait envisageable en neuf, et le 100-400 II + TC 1,4 en occase au même tarif à 10% près également (mais au double du poids quoiqu’on fasse).

    Donc je repose ma question, puisque tel serait le cas, quelle solution me proposez-vous en FF pour obtenir un range allant de 240mm à 960mm, en 24 mpx, qui soit moins lourde, et moins chère que le 80D + 150-600, à 10% près ?
    Et je suis sympa, il y a 3 ans et demi, ça aurait été encore plus compliqué.

    Pour vos deux questions :
    "Or, que constatons-nous ?
    Le tarif couramment pratiqué pour le 90D est de 1234 € SP (AP) (Le 80D n’est plus disponible !)
    Le tarif couramment pratiqué pour le 6D Mk II est de 1315 € SP (AP) (Le boîtier n’est pas en déstockage)

    Comment expliquez-vous un écart tarifaire aussi faible ?"

    Parce que vous prenez le plus cher de la gamme APS-C et le premier prix de la gamme FF.
    Si je prends le premier prix de la gamme APS-C : 310,96 €

    "Les opticiens doivent être sans doute masochistes : Ils consacrent 90% de leurs efforts marketing sur un marché qui n’en représenterait que 10% ! Comment expliquez-vous tout ça ?

    Parce que les optiques FF se montent sur les boîtiers APS-C.

    Réponse en FF : A7R IV + 200-600. Par contre, ce n’est pas 1800 €, donc ce n’est pas possible.
    Boîtier plus performant que le 80D et le 6D réunis, et objectif plus performant à tous points de vue que le 150-600.
    Mais : + de 6000 € le rêve, autant dire à jamais inaccessible pour 90% des acheteurs d’APS-C.
    Ce qui prouve que non content de mépriser ceux qui se cantonnent à l’APS-C, vous méprisez également ceux qui n’ont pas les moyens de se payer du FF. Cela s’appelle du racisme social, le pire de tous.
    Ce qui fait que j’en ai définitivement terminé avec vous en vous répondant cette toute dernière fois.

  • Vous avez raison Fred2
    Il ne faut plus lui répondre, il faut l’isoler, il se répondra à lui-même !
    Ah bon, c’est déjà comme ça ?

Ulule Lemondedelaphoto
CEWE