Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Olympus, le compact expert sans nom

20/09/2010 | LAURENT KATZ

Après avoir longtemps délaissé le compact expert, comme Nikon, Olympus surprend en ouverture de Photokina avec la maquette d’un appareil ambitieux, mais jouant plus dans la catégorie d’un G12 de Canon que dans celle d’un X100 de Fujifilm.


Débarquer du train, poser sa valise à l’hôtel et être invité à un brunch par Olympus pour découvrir un compact inattendu, voilà une bonne entrée en matière. À l’arrivée dans la salle, la vedette est sous cloche, recouverte d’un voile. Bref discours officiel et hop ! chacun se précipite pour découvrir l’appareil dont on ne sait pas le nom. Et pour cause, pour l’instant, peu d’informations ne transpirent, si ce n’est la période de sortie, début 2011.


Olympus n’a ni choisi la voie du Micro 4/3 ni celle de l’APS-C, indiquant que le capteur est plus grand que celui d’un compact. On peut l’interpréter comme s’il s’agissait d’un imageur 1/1,7e de pouce, effectivement plus grand que les 1/2,3 qui dominent. Ou alors que sa taille est encore plus grande. Pas de définition pour l’instant. Et si l’amplitude du zoom est 4x, la seule indication est qu’il s’agit d’une focale grand-angulaire à la base. Et que l’ouverture sera inférieure à F2. Olympus a voulu y placer une optique soignée, un domaine où elle sait faire. Et pour la visée, se sera LCD dorsal ou viseur électronique optionnel, comme sur les Pen. Et puis c’est tout !

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.