Publié le : 29/10/2007

Outil de suppression des tons directs

Pour cette première astuce, nous allons aborder un problème qui touche un jour ou l’autre tous les utilisateurs de reflex numériques : la présence de poussières et saletés sur le capteur, immédiatement visibles dans les surfaces unies claires comme le ciel.

Figure 1

Pour cette première astuce, nous allons aborder un problème qui touche un jour ou l’autre tous les utilisateurs de reflex numériques : la présence de poussières et saletés sur le capteur, immédiatement visibles dans les surfaces unies claires comme le ciel. L’outil de suppression des tons (fig.1, flèches vertes) se trouve dans le module Développement, dans la barre d’outils située directement sous l’image. Si celle-ci est masquée, vous pouvez la rappeler en appuyant sur la touche T du clavier.

Vous constatez qu’il existe deux modes de correction :

- Dupliquer : il s’agit tout simplement d’une fonction de clonage qui reproduit une zone définie de la photo sur la zone sélectionnée.

- Corriger : bien plus intéressante et sophistiquée, cette fonction permet d’appliquer la texture mais aussi la luminosité de la zone sélectionnée.

Comme vous pouvez le constater sur la figure 1, les poussières indiquées par les flèches rouges sont parfois difficiles à détecter. La première étape du travail consiste à explorer l’image pour repérer puis corriger les défauts. Pour cela, Adobe a développé une méthode rapide et efficace :

1) Agrandissez la photo sélectionnée au moins au rapport 1:1.

2) Placez vous dans le coin supérieur gauche.

3) Avec la touche Bas de Page du clavier, faites défiler la photo vers le bas et observez la présence de défauts.

4) Lorsque vous arrivez en bas, rappuyez sur Bas de Page et vous revenez automatiquement en haut, à la colonne suivante. Bien sûr, vous pouvez faire l’inverse avec Haut de Page.

Cette façon de procéder est d’une facilité et d’une rapidité déconcertantes. On peut ainsi balayer une photo complète en quelques secondes. Et vous n’êtes pas au bout de vos surprises en ce qui concerne la vitesse d’éxécution de cette tâche quelque peu rébarbative...

Figure 2

Dans la Barre d’outils, activez l’outil Suppression des tons directs ( fig.2, rectangle rouge ), puis choisissez Corrige (fig.2, rectangle vert). Ne vous préoccupez pas de la taille du pointeur, car il y a une astuce bien plus pratique... Procédez ainsi :

Figure 3

1) Placez le réticule de sélection ( fig. 3, flèche rouge ) sur le défaut, cliquez en maintenant le bouton de la souris enfoncé, puis glissez vers une zone à prélever (fig. 3, indiquée dans cet exemple par la flèche verte).

2) Relâchez le bouton de la souris pour valider le choix de la zone à prélever et la réparation.

3) Les flèches cyan de la figure 3 montrent les réticules tels qu’ils apparaîssent une fois que la correction a été effectuée, avec la flèche blanche indiquant le sens de l’opération.

4) Pour affiner encore plus, vous pouvez utiliser la molette de la souris pour ajuster le diamètre du réticule de sélection.

5) Pour aller encore plus loin dans la précision, augmentez le rapport d’agrandissement, cliquez sur le réticule de prélèvement (fig. 3, flèche verte) et déplacez-le dans toutes les directions avec les flèches du clavier. N’oubliez pas que chez Adobe, on aime et on cultive l’art d’exploiter le clavier, ce que tous les experts de Photoshop savent et usent à merveille pour augmenter la productivité !

Les autres pages de l'article

01
02
03
04
05
06

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les commentaires liés à cet article

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

[
0
]