Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

PHOTOKINA 2018] Fujifilm GFX-100 et 50R : les « Super full frame »

26/09/2018 | Jean-Marie Sépulchre

Fujifilm dévoile deux appareils moyen format supplémentaires dans sa gamme GFX, ainsi que trois optiques. Elle entend se placer haut-dessus de la mêlée 24 x 36.

Pourquoi Fujifilm, qui soulignait en introduction que c’était le trentième anniversaire de sa présentation à la Kina du premier compact de la marque à utiliser une carte mémoire numérique, ne se précipite-t-il pas comme ses concurrents dans l’hybride 24 × 36 qui semble croître et se multiplier lors de l’édition présente de la grande foire allemande. Et bien, répondent avec humour ses dirigeants, parce que la marque a déjà choisi un créneau supérieur, celui du « Super full frame » à capteur 33 × 44 mm.

JPEG - 98.6 ko
Le Fujifilm GFX-50R

Lors de notre essai du Fujifilm GFX 50s nous avions souligné que ce capteur n’était que 70 % plus grand qu’en 24 × 36 et pourtant que l’on voyait des différences de rendu visuel. Ce premier boîtier de ce format, que nous avions découvert à la Photokina 2016, a été un succès significatif pour la marque, d’où les annonces du 25 septembre présentant deux nouveaux modèles dans la gamme.

Le premier des deux, le GFX 50 R, se présente comme une version plus légère et plus compacte du GFX-50S, il est plus léger de 145 g et moins épais de 25 mm. On peut comparer son dessin à la lignée des APS X-E, comparée à celle des X-T. Mais sa ligne évoque aussi les anciens télémétriques de la marque comme le GA645. Il dispose comme son aîné d’un viseur électronique de 3,7 Mpts (×0,77) et adopte le même capteur 51,4 Mpxl. Son boîtier en magnésium est équipé de 64 joints de protection et son prix de lancement sera de 4 499 €.

En 2019 devrait être commercialisé le GFX-100, un boîtier monobloc beaucoup plus imposant qui devrait être proposé autour de 10 000 € HT. Mais la fiche technique donne le vertige ; ce sera le premier MF doté d’un capteur à détection de phase, le premier à capteur stabilisé, le premier à gérer la vidéo 4K... tout ceci avec une définition de 100 millions de pixels. Les autres caractéristiques n’ont pas encore été dévoilées par le constructeur.

JPEG - 140.8 ko
Le Fujifilm GFX-100

Signe de la forte mobilisation de Fujifilm sur ce segment du marché, de nouvelles optiques sont annoncées telles le zoom 45-100 mm f/4 et le 100-200 mm f/5,6. Enfin nous avions noté lors de notre test du système que le logiciel développé par Silkypix n’était pas encore à la hauteur des besoins des professionnels.

JPEG - 86.2 ko
Le mécanisme de stabilisation du capteur

Les dirigeants de Phase One, qui dans le passé déclaraient que seuls leurs propres moyens formats pourraient bénéficier de leur logiciel, ont changé d’avis et collaborent désormais avec Fujifilm, des réductions seront proposées aux clients sur la version Pro de Capture One, quant à la version Express, à l’image de ce qui est déjà mis en place avec Sony, elle deviendra gratuite.

- Le site de Fujifilm

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages