Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Panasonic GH5 : Rafale photo 4K et 6K

16/05/2017 | Bruno Calendini
JPEG - 172.8 ko
Photo : www.calendini.com - EXIF : Panasonic GH5 + Objectif Leica DG Vario-Elmarit 12-60 mm f/2,8-4 ASPH ■ Focale 46 mm (equ. 92mm en 24x36) ■ 1/500s ■ f/3,9 ■ 1000 Iso
« Image sélectionnée à partir d’une rafale 6K de 140 images à 30 im/sec »

En découvrant le GH5, j’avoue avoir été intrigué par la mystérieuse dénomination Photo 4K /6K. Voici ce que dit la notice : "Avec l’option Photo 6K, vous pouvez prendre une rafale grande vitesse de photos à 30 images par seconde et sauvegarder celles que vous désirez, chacune étant composée de 18 millions de pixels (environ), en les extrayant de leur fichier rafale. Avec l’option Photo 4K, vous pouvez prendre une rafale grande vitesse de photos à 60 images par seconde et sauvegarder celles que vous désirez, chacune étant composée de 8 millions de pixels (environ)." Nous sommes donc bel et bien sur une rafale photo (illimitée) en haute vitesse et non pas sur de la vidéo. La notice précise que pour optimiser cette fonction, il faut shooter de préférence au 1/1000s, éviter les lieux très lumineux et les éclairages fluorescent/LED (la teinte de la couleur ou la luminosité de l’image pouvant changer), et ne pas enregistrer un sujet se déplaçant rapidement en direction horizontale pour éviter les déformations.

Rafale 6K issue du Panasonic GH5 from Vincent Trujillo on Vimeo.

J’ai monté la séquence ci-dessus en Mp4 à partir d’une rafale de 140 images JPG en 6K, pour démontrer que la haute cadence permet de saisir chaque instant de l’action. La première photo en haut de la page est celle que j’ai sélectionnée (et que j’ai aussi pu recadrer, vue la latitude offerte par les 18Mpxl). En conclusion, et malgré ses limitations, cette fonction permet de saisir "l’instant décisif", en assurant une rafale illimitée à très haute vitesse dans laquelle on est quasiment certain de trouver la bonne image (seulement en JPG, mais dans une définition très correcte). On imagine déjà les applications possibles en photo d’action et dans certaines disciplines sportives ....

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.