Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Panasonic Lumix DMC-FX100

21/05/2007 | Laurent Katz

C’est fait, Panasonic poursuit la course aux pixels avec un compact qui, outre les fondamentaux de la marque que sont le zoom grand-angle, le stabilisateur et les multiples formats d’image, intègre un capteur de 12 Mpxl. Le Lumix DMC-FX100 conserve un air de famille même si le zoom est un peu plus apparent en façade. La raison en est simple, pour éviter de rétrécir les photodiodes, Panasonic a conçu un capteur de plus grande taille de sorte que le processeur Venus Engine III n’ait pas plus de travail à effectuer pour réduire le bruit, auquel les capteurs Panasonic se montrent assez sensibles. Les douze millions de pixels sont exploités aux formats 3/2, 4/3 et 16/9, les 28 mm n’étant assurés qu’au format 4/3. Sur le dessus, une touche permet de passer directement à la focale maximale de 100 mm (équiv. 24 x 36), puis en zoom numérique.

L’optique est un prodige de compacité, avec seulement sept lentilles, dont quatre asphériques (une d’entre elles intégrée à la section stabilisatrice MegaOIS). À la question de savoir si un tel zoom offre une qualité en rapport avec la définition du capteur, Panasonic se contente de répondre « qu’il s’agit d’une question difficile et que la formule a été améliorée par rapport à l’ancienne mouture ». Reste que des tirages A2 que le constructeur nous a présentés, confrontant le FX-100 à des modèles de moindre définition (10 Mpxl), montrent une amélioration de la netteté et une élévation de la dynamique tonale (écart entre basses et hautes lumières). Reste que l’amateur visé par ce modèle se contente la plupart du temps de tirages 10 x 15, voire A4 et plus rarement A3... et n’a donc pas besoin du supplément de pixels !


L’appareil fonctionne autour de programmes-résultats, présenté sur un écran de 2,5 pouces et 207 000 pixels. Au chapitre des nouveautés, on trouve un mode haute vitesse, à 8 im/s qui enregistre des photos en 2, 2,5 ou 3 Mpxl selon le format d’image, une sensibilité boostée à 6 400 Iso et le classement automatique des photos en catégories correspondant à dix des 20 modes Scène. Les modes Intelligent Iso, avec détection du mouvement pour augmenter la sensibilité, et les fonctions d’horodatage ont été reconduits. Le FX-100 est ouvert sur la HD avec un mode photo en 1 920 x 1 080 pixels, et peut-ête un filmage en 1 280 x 720 à 15 im/s, si le risque de taxation supplémentaire au titre d’un caméscope, est levé. Ce qui est sûr, est que l’appareil sera vendu 429 €. LK ( 21/05/2007)

www.panasonic.fr

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Nous voudrions connaître les résultats de tests effectués sur le Panasonic Lumix fx 100 / 12 Mp - Optique Vario Elmarit 2,8.

    Il semble que la définition est vignetéee sur la partie périphérique d’images sur cet appareil, mais le test ne s’est fait que sur deux appareils ?.

    Le Panasonic DCM 06 de même type d’optique mais en 10Mpixels ne semble pas souffrir de ce défaut.

    • Je n’ai pas fait de tests précis pour cela, juste 150-200 photos pour juger de l’appareil "dans la vie réelle", et elles n’ont pas montré un vignettage perceptible, avec des ciels uniformément bleus. Le processeur Venus Engine III assure une correction numérique sur ce critère. Si vignettage il y a , il est visuellement bien inférieur à 0,5 IL. Laurent