Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Panasonic Lumix DMC-LX7 : f/1,4 en début de course

18/07/2012 | Laurent Katz

On l’a attendu longtemps ce DMC-LX7 et supposé bien des choses, comme un capteur plus grand que celui du LX5. Au final, c’est toujours une définition de 10 Mpxl, les évolutions portant sur la luminosité du zoom, l’ergonomie, la vidéo et le traitement d’image.

L’œil grand ouvert


Avec le DMC-LX7, successeur du DMC-LX5, dont le zoom avait déjà progressé en amplitude comparé à celui du LX3 (24-90 mm f/2,3-3,3 contre 24-60 mm f/2-2,8, en équivalent 24 x 36), on gagne cette fois-ci en luminosité. f/1,4 en début de course, et f/2,3 à l’autre bout. C’est remarquable. On note l’usage du traitement Nano Surface Coating, qui diminue les réflexions parasites de lumière. On applaudit tout en remarquant une certaine incohérence face à la lentille avant, peu protégée, et l’absence de pare-soleil. Ce zoom Leica DC Vario Elmarit, fabriqué par Panasonic et validé par la firme allemande, bénéficie d’une formule optique soignée : onze éléments en dix groupes, avec cinq lentilles asphériques (quatre sur leurs deux faces) et deux autres en verres ED.

L’objectif s’enrichit d’une bague qui gère l’ouverture. Et puis c’est tout ! Alors que la concurrence (Canon S100 ou Sony RX100 ont eu l’heureuse idée de la rendre programmable sur un autre réglage, par exemple le zooming, la sensibilité ou la correction d’exposition. Heureusement, Panasonic a maintenu les commutateurs de format (4/3, 3/2, 16/9 ou 1/1) et de mode de mise au point (manuel, AF macro et AF).

Pour le reste, le boîtier reste très classique. Le LCD, en trois pouces et 920 kpts (460 sur le LX5), n’est ni tactile (on n’en fera pas un fromage) ni orientable, ce qui est plus gênant pour profiter au mieux de la vidéo Full HD en 1080p à 50 im/s ou 25 im/s, et de son déclencheur dédié.

L’affichage s’enrichit d’une double jauge de niveau. Le barillet des modes d’exposition laisse clairement voir, qu’outre les modes PASM et iA, une position envoie vers les modes Scènes tandis qu’une autre donne accès aux filtres et effets spéciaux, seize Creative Controls en tout ! Et C1/C2 assurent le rappel de configurations mémorisables.

On apprécie la présence d’un filtre ND, indispensable en plein soleil quand l’ouverture minimale reste assez faible (f/8). Et son activation passe par un levier dorsal, servant aussi à la mise au point manuelle, associée à une loupe.

Le capteur produit des photos en 10 Mpxl, mais c’est une nouvelle version, prise en charge par le processeur Venus Engine FHD qui traite aussi le bruit. Utile quand les Iso culminent à 12 800. On note que l’imageur Cmos comporte en réalité 12 Mpxl, ce qui lui permet de maintenir la couverture de l’optique quel que soit le format d’image (4/3, 3/2 ou 16/9). On le constate à la définition horizontale des photos, différente pour ces trois ratios largeur/hauteur.

Le prix est correct, 500 € (disponibilité en septembre).

Fiche technique

Fiche provisoire sujette à modification.

  • Prix : 500 €
  • Capteur : Cmos 1/1,7 e de pouce, 10 Mpxl
  • Définition maximale : [4:3] 3 648 x 2 736, [3:2] 3 776 x 2 520, [16:9] 3 968 x 2 232, [1:1] 2 736 x 2 736
  • Vidéo maxi : 1080p (50 ou 25 im/s en AVCHD, 25 im/s en MP4)
  • Format de fichier : Jpeg, Raw, MPO, Mov
  • Zoom : F1,4-2,3/24-90 mm, éq. 24 x 36
  • Mode macro : NC
  • Mise au point : multizone (23), détection de visages, vue par vue, continu, suivi AF
  • Stabilisation : oui (optique)
  • Écran : LCD 3 pouces/920 kpts
  • Viseur : opt. (électronique)
  • Modes d’exposition : PASM, modes Scènes, Auto, +/- 3 IL, bracketing (3 im. sur +/- 3 IL maxi par 1/3 IL)
  • Sensibilités : 80–12 800 Iso
  • Balance des blancs : auto, prédéfinies (5), mesurée (2), manuelle, décalage
  • Vitesses : 250 s - 1/4 000 s
  • Rafale : 11 im/s sans AF (12 im. maxi), 5 im/s avec suivi AF
  • Flash : 0,8 – 8,5m (GA), 0,3 - 5,2m (Télé) à Iso Auto, +/-2 IL
  • Divers : Contrôles créatifs (Expressif, Rétro, High Key, Low Key, Sépia, Monochrome Dynamique, Impressionnisme, Haute Dynamique, Traitement croisé, Effet Miniature, Soft Focus, Filtre étoilé, Désaturation Partielle, Miniature, Flou Artistique). Modes Panorama, Photo de nuit à main levé, HDR.
  • Personnalisation : Configurations utilisateur, touche de fonction
  • Stockage : SD, SDHC, SDXC, mémoire interne (70 Mo)
  • Connectique : miniHDMI, Hi-speed USB, A/V
  • Logiciel : PHOTOfunSTUDIO 8.3 PE, SilkyPix Developer Studio
  • Accu : Li-Ion 3,6 V 1 250 mAh
  • Dimensions/poids : 114 × 62,5 × 25,57 mm/195 g (sans accu ni SD)
  • Le site de Panasonic

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Un compact bien pensé et d’une ergonomie sans équivalent !
    Panasonic a su faire les concessions nécèssaire pour garder la compacité suffisante pour être gardé dans une poche. (relativement grande quand même)
    Il n’a pas augmenté la taille du capteur ce qui aurait entrainé probablement une augmentation de la taille de l’objectif. Mais par contre, il le rend plus lumineux et le capteur a subit les améliorations techniques de ces dernières années tout en gardant le même nombre de pixel. Ce qui promet d’aller un peu plus loin dans les conditions lumineuses difficille par rapport au LX5.
    Je ne pense pas faire évoluer mon LX5 vers un LX7, mais si je n’avais pas de compact, c’est celui ci que je prendrai.

    PS : je n’ai pas d’action chez panasonic :)

    • Filtre ND quand l’ouverture reste assez faible (f8) ? Quand elle reste élevée plutôt ?

    • et non, plus le chiffre est grand plus cela indique que l’ouverture du diaph est petite : autrement plus le chiffre est grand moind e lumière rentre sur le capteur donc le temps de pose augmente ou les iso monte.
      f2,8 est une plus grande ouverture que f4

    • Ben oui, on écrit f8 alors qu’on devrait écrire f/8. La valeur d’une fraction est d’autant plus faible que son dénominateur est plus grand.

    • Vos écrivez "incohérence" de l’optique en regerettant que la lentille ne soit pas protégée. Il faut savoir que Panasonic a prévu - ce fut le cas avec les lx3 et le lx5 en tout cas - la possibilité avec un adaptateur de protéger le bloc optique avec une bague pouvant etre équipée de toute une serie d’accessoires aux pas de vis 52 et 55 mm. C’est ainsi qu’avec un lentille fixée sur le tube, j’ai pu obtenir un grand angle équivalant a un 18 mm de bonne qualite. Certes, ce tube annihile la compacité puisqu’il reste visse a demeure sur le boitier MAIS il améliore considérablement la tenue en main qui est déjà excellente, bien meilleure que sur le Sony rx100 dont cela semble etre le probleme majeur dans l’ergonomie, et aussi cela protège tout l’avant de la poussière et de la pluie : plus besoin de pare-soleil ! Le seul inconvénient avec Panasonic, et cela c’est vraiment tordu de leur Mart, c’est qu’a chaque fois qu’ils changent de modele, ils changent a la fois de type de batterie et de diametre de bague d’adaptation : il n’y a pas de petits profits....Olympus de son cote conserve bien,plus de compatibilité entre ses appareils.
      C’est dommage que rarement ce type de bonne idée (je parle du tube ) ne soit évoque ou mis en evidence dans les tests !!!

    • En fait la taille du capteur a légèrement diminue...

    • C’est original de parler de compatibilité chez Olympus quand on voit quel tour pendable ils ont fait à leur clientèle FT !

    • Je crois que tout le monde a bien compris que vous vomissez Olympus, ce n’est pas une raison pour faire des boutons chaque fois que le mot Olympus apparait dans un texte.....j’ajouterai que Laurent katz s’il regrette que l’écran ne soit pas inclinable, c’est bien parce que les lx peuvent etre équipes d’un viseur electronique dont on n’a pas non plus parle dans la présentation mais qu’on ne manquera pas de signaler dans un test plus approfondi j’en suis sur.

    • Ce que je voulait dire c’est que pour moi le filtre permet plutôt au contraire de conserver une ouverture importante en plein soleil et donc de bénéficier d’un contrôle de la PDF plus important (si contrôle il y a étant donné la taille du capteur). L’autre intérêt serait de permettre des vitesses d’obturation plus lente pour des filés ou autre...
      Par contre, je ne pense pas que ce filtre soit nécessaire dans l’absolu en cas de temps ensoleillé comme le laisse supposer l’article, à 100 iso et f8, les vitesses sont à mon humble avis largement inférieures à la vitesse d’obturation max de l’appareil...

    • Euhhh... 1.4 ou pas, la profondeur de champ est quasi infinie avec ce genre de capteur et de focale.
      Le 1.4 aide en cas de faible luminosité, mais en termes de dof, c’est du pareil au même.

    • tout cela est vrai mais hélas, Panasonic s’est fait doubler par la droite par le RX100 et il aura bien du mal à s’imposer autrement que par cette ouverture de 1,4 pour laquelle on espère à la fois que l’autofocus ne sera pas faillible et que la qualité optique sera présente...

    • Arrêtez de ne voir que l’ouverture au grand angle , beaucoup de compacts en sont capables maintenant . Ce qui est important ici , c’est F/2.3 à 90MMM et ça ça court pas les rues ...Et c’est les que les possibilités de bokeh deviennent intéressantes malgré le petit capteur ..( tout est relatif bien sur )

    • JE VIENS D4ACHETER LUN LUMIX LX7 ET JE NE COMPRENDS PAS POUR FAIRE DE LA MACRO EST-ce qu’on pourrait m’expliquer ?? aussi je voulais acheter un appareil qui rapproche vraiment et là non plus je ne comprends pas quand on dit zomm 30 pour le lumix tz30 et sur le lx7 est-ce que c’est aussi performant ?

  • Cher Laurent katz, savez vous si l’adaptateur de filtres Panasonic dmw fa1 ne permet que de fixer un filtre de protection ou autre au pas de vis 37 mm ou autre ?? Ou si cet accessoire permet de fixer un "tube" -comme sur les lx3 et lx5 - autorisant le vissage soit en 52 ou 55 mm de lentilles grand angle/ tele et autres ?
    savez vous aussi si le lx7 a conserve la meme batterie que le lx5 ? Merci. Je sais que beaucoup d’amateurs de PanasoNic ont reproche a la marque de les avoir en quelque sorte trahis en changeant a la fois le type d’accus et de diametre de bague d’adaptation obligeant les possesseurs de PS3 de racheter tous les accessoires au prix fort bien sur.
    J’ai acheté le dernier numero consacre au RAw, bravo pour,la clarté des propos et la mise en page très pédagogique !

    • Bonjour,

      Difficile de vous répondre. Panasonic ne m’a toujours pas transmis la fiche technique complète et, lors de la présentation presse, je me suis plutôt consacré à photographier avec le G5. Je les interroge et vous communique la réponse la semaine prochaine... si comme moi, le responsable produit de la gamme Compacts n’est pas en vacances.

      Et merci pour vos encouragements.

      Laurent

    • Bonjour,

      Si l’on tape jjc alc5 sur un moteur de recherche, on tombe sur un capuchon automatique très pratique.

      Est-ce que la bague de diaph de LX7 permettra de mettre ce genre de capuchon ?

      Mon LX3 vient d’exploser suite à une chute et je vais le remplacer par un LX7 ...

      Amitiées photographiques

    • Bonjour

      Le capuchon ne risque pas d’interférer avec la bague de diaphragme.
      j’en possède un pour mon Fujifilm X100.

      Très déçu. Trop fragile. Un petit choc sur les pétales ouverts du simili pare-soleil, et un pétale risque de se casser. J’enai fait l’expérience.

      Laurent

      PS.JJC propose de très nombreux pare-soleils pour beaucoup d’objectif, focales fixes ou zooms
      Et des éclairages macro à base de leds.

    • Merci, je reviens du site JJC ;)

      Si ce système de protection de lentille "frontale" est fragile, en avez-vous un autre à conseiller ?

      Et pour revenir au LX7, vous me confirmez que toutes les bagues, accessoires, flash annulaire (JJC of course !) pourront être installés malgré la bague de diaph (quand on regarde attentivement, la bague de diaph a l’air d’ être en bout du fut de l’objectif, si elle sert à une commande, elle ne peut pas être démontable pour installer autre chose, non ?)

      Bien cordialement
      Alain

    • Bonjour,

      Je n’ai pas connaissance d’un système similaire.

      Pour la compatibilité, seule JJC peut vous répondre. Nous n’avons ni le LX7 ni les produits de JJC sous la main. Le risque est que la bague d’ouverture ne soit plus accessible avec un flash annulaire par exemple.

      Attendons de voir si Panasonic sort, à l’instar du DMW-LA6 du LX5, un adaptateur pour complément optique et voir comment les accessoiristes en tireront parti.

      Laurent

    • Mon Dieu. Tout ces specialistes des LX, les Lumix experts, et aucun pour voir qu’il y a une grossiere erreur dans le debut du texte, quand on dit que l’ouverture du LX5 est de "2,3 en grand angle" et, encore une erreur en disant, quelques lignes plus loin, que le LX7 termine "toujours f/2,3 à l’autre bout", comme si maintenant on pretait au LX5 une ouverture en fin de zoom a 2,3 alors que c’est 3,3, comme (cette fois) justement ecrit qq lignes au dessus...
      Vous qui semblez preter une telle attention a cet argument (commercial ?) de la luminosite -certes a saluer- mis en avant par le constructeur (peut etre a tort comme l’a fait remarquer l’un d’entre vous a cause de la petitesse du capteur) pour les pdc et autres bokeh, je m’etonne que cela vous ai passe si facilement sous le nez...
      Je suis un rare visisteur du site et je ne vois donc pas l’utilite de signer. N’y voyez en aucun cas une lachete de ma part...mais je risque de na pas lire les reponses a ma remarque...

    • Génial et pas un gadget... Si vous tapez JJC ALC-3S Automatik-Objektivdeckel für Panasonic LX-3 vous trouvez un capuchon automatique que j’ai moi même depuis 1 an et qui fonctionne super bien !

    • Bonjour à tous

      Optiquement parlant, le LX7 vs FZ200, qui s’en sort le mieux (entre 25 et 90 mm bien sur, le FZ200 allant plus loin que le LX) ?
      (la question est aussi posé sur la page du FZ200 ...)

      Merci

    • Bizarre la question etant donne que les appareils ne répondent pas du tout aux memes besoins. Le lx7 est un appareil petit, discret dont la grande ouverture permet de travailler dans des conditions de lumière plus difficiles. Le fz200 est un appareil largement plus encombrant dont l’atout est de pouvoir couvrir a peu pres tous les besoins du photographe qui part en vacances. J’aurais tendance a dire que les appareils a tout faire ne font pas tout mieux que les autres mais PANASONIC en general fabrique des boitiers bien équilibres. L’idéal est d’avoir les deux, mais vous seul pouvez choisir en fonction de vos besoins prioritaires sachant que l’un ne permettra pas ce que l’autre peut hélas. Le lx7 vous sauvera en faible lumière, le fz200 en longue focale. A vous de voir.

    • Pour complèter votre propos sur les erreurs, il convient d’en signaler une dans le texte du test qui est importante :
      il ne s’agit pas d’un objectif Elmarit mais d’un Summicron - Objectifs qui n’ont pas le même fonctionnement.
      A+

  • Une évolution du LX 5 au niveau ouverture et traitement d’image qui place le dernier né des lumix en tête des
    compacts experts. Arretez de vous focaliser sur le Rx 100. Sony a des capteurs révolutionnaires , des algorithmes
    de traitement d’image extremement performants mais n’a jamais eu d’optiques à la hauteur alors longue vie à la série
    des LX malgré leurs petits capteurs et leur 10 millions de pixels qui pour beaucoup semble insuffisant par rapport aux critères actuels.